Apostats de l'islam Forum Index
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 

 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Arabie saoudite
Goto page: <  1, 2, 3, 4  
Previous topic .::. Next topic  
Post new topic   Reply to topic    Apostats de l'islam Forum Index >>> Apostats de l'islam >>> Religion: Islam

Author Message
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Fri 26 Oct - 15:13 (2018)    Post subject: Arabie saoudite Reply with quote

 

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
Publicité







PostPosted: Fri 26 Oct - 15:13 (2018)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Sat 3 Nov - 10:55 (2018)    Post subject: Arabie saoudite Reply with quote

L'ordre de tuer Khashoggi émanait des «plus hauts niveaux» du gouvernement saoudien
Par AFP — 2 novembre 2018 à 21:29


Une femme porte un portrait du journaliste disparu, Jamal Khashoggi, durant une manifestation en face du consulat d'Arabie Saoudite à Istanbul (Turquie), le 9 octobre 2018. AFP
C'est ce qu'a affirmé vendredi le président turc Recep Tayyip Erdogan.

  • L'ordre de tuer Khashoggi émanait des «plus hauts niveaux» du gouvernement saoudien

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé vendredi que l’ordre de tuer le journaliste Jamal Khashoggi était venu des «plus hauts niveaux du gouvernement saoudien», mais il a également exonéré le roi Salmane de toute responsabilité, dans une tribune publiée dans le Washington Post.
A lire aussi :Jamal Khashoggi, l’homme qui en savait trop pour Riyad
«Je voudrais souligner que la Turquie et l’Arabie saoudite entretiennent des relations amicales», poursuit M. Ergogan. «Je ne crois pas une seule seconde que le roi Salmane, le gardien des saintes mosquées, ait ordonné le coup contre Khashoggi», a-t-il ajouté.
L’assassinat du journaliste saoudien, critique du régime de Ryad et collaborateur du Washington Post, a entaché l’image du royaume sunnite et en particulier du prince héritier Mohammed Ben Salmane, qui exerce la réalité du pouvoir.
 « (...) tuer Khashoggi et partir»
Jamal Khashoggi avait été tué le 2 octobre au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, où il s’était rendu pour effectuer une démarche administrative en vue de son prochain mariage.
«Nous savons que les auteurs (de l’assassinat) sont parmi les 18 suspects détenus par l’Arabie saoudite. Nous savons aussi que ces individus sont venus pour exécuter leurs ordres : tuer Khashoggi et partir. Finalement, nous savons que l’ordre de tuer Khashoggi est venu des plus hauts niveaux du gouvernement saoudien», a écrit le président turc dans sa tribune au Washington Post.
Plus tôt dans la journée, la fiancée de Jamal Khashoggi avait appelé le président américain Donald Trump à appuyer l’enquête turque et les efforts d’Ankara en vue de localiser son corps, dans un message transmis lors d’une cérémonie à la mémoire du journaliste à Washington. 
AFP
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Wed 14 Nov - 11:47 (2018)    Post subject: Arabie saoudite Reply with quote

Vous êtes assis ? l’ONU félicite l’Arabie saoudite pour son respect des droits de l’homme
13 novembre 2018 Fabrice Drapel 2 Commentaires arabie saoudite, ONU


Ce n’est ni une « fake news » ni une farce : lundi dernier, des délégués de l’ONU ont louangé le royaume islamiste. À lire.
Ceux qui croient encore que l’ONU est une boîte bourrée de diplomates sérieux, responsables, éclairés et réfléchis doivent lire ce qui suit : l’Arabie saoudite a reçu des félicitations de la part de délégués de l’ONU pour son dossier en matière de droits de la personne. La nouvelle a été rapportée par Hillel Neuer, de l’organisme UN Watch.
C’est que lundi dernier, le bilan du royaume saoudien était passé en revue par un panel de l’ONU lors d’un processus appelé « examen périodique universel » (EPU), qui a lieu tous les cinq ans pour chaque État membre. Or, sur les 96 délégués qui ont pris la parole au nom de leur pays respectif, 75 ont félicité l’Arabie saoudite pour son dossier en matière de droits de la personne.
Voici quelques exemples des brillantes perles métaphoriques prononcées par les délégations présentes :
  • Venezuela : « Nous félicitons l’Arabie saoudite pour [avoir permis] l’émancipation des femmes ».
  • Pakistan : « Nous saluons les efforts [déployés par l’Arabie saoudite] pour autonomiser les femmes et promouvoir l’égalité des sexes ».
  • Palestine : « Nous pensons que l’Arabie saoudite accorde une grande importance aux droits de l’homme […] ».
  • Jordanie : « Le gouvernement saoudien a fait des droits de l’homme l’une de ses principales priorités ».
  • Chine : « Nous saluons l’Arabie saoudite pour […] ses efforts dans le domaine du développement économique et social […] ainsi que pour sa réforme judiciaire et sa lutte contre la corruption ».

Mardi, ce fut au tour de la Chine de « comparaître » devant le comité. Sans surprise, l’Arabie saoudite lui a renvoyé l’ascenseur en la saluant pour son « ouverture […] aux cultures, aux religions et aux civilisations ».

Rappelons qu’en juin dernier, l’État islamiste a été élu au Comité de l’ONU pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes. Comble du ridicule, le royaume siège à deux autres comités des Nations unies créés expressément pour les femmes : la Commission de la condition de la femme (depuis avril 2017) et le Conseil d’administration d’ONU-Femmes (depuis avril 2018). Ces nominations ont toutes soulevé des critiques, auxquelles l’ONU est toutefois restée sourde.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Wed 21 Nov - 10:57 (2018)    Post subject: Arabie saoudite Reply with quote

Coups de fouet et chocs électriques pour les féministes saoudiennes emprisonnées
Selon des informations du « Monde », neuf militantes arrêtées par Riyad en milieu d’année ont été torturées. C’est la première fois que des détenues sont soumises à de tels traitements dans le royaume.

Par Benjamin Barthe Publié hier à 18h55, mis à jour à 06h38
 
Aziza Al-Youssef, ici en 2016 à Riyad, l’une des militantes féministes saoudiennes torturées lors leur détention. FAYEZ NURELDINE / AFP  
Les militantes féministes incarcérées en Arabie saoudite, dont l’arrestation, en milieu d’année, avait coïncidé avec la levée de l’interdiction faite aux Saoudiennes de conduire, ont été soumises en prison à des actes de torture et l’une d’entre elles au moins a été victime de harcèlement sexuel. C’est ce qu’affirment trois sources proches de ces détenues, présentées par Riyad comme des « espionnes », avec lesquelles Le Monde a pu s’entretenir. L’ONG de défense des droits de l’homme Amnesty International, qui dispose de témoignages similaires, a publié, mardi 20 novembre en fin d’après midi, un communiqué formulant les mêmes accusations. Les autorités saoudiennes, que Le Monde a contactées lundi, n’ont pour l’instant pas réagi à ces allégations, aussi graves qu’inédites.
Celles-ci risquent de ternir encore un peu plus l’image du royaume, déjà ébranlé par l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, le 2 octobre, dans le consulat saoudien d’Istanbul. L’Agence centrale de renseignement (CIA) américaine, à l’unisson de la plupart des bons connaisseurs de la monarchie, a attribué ce crime au prince héritier Mohammed Ben Salman (« MBS »), l’homme fort de la couronne, surnommé « MBS », que M. Khashoggi, en exil aux Etats-Unis, critiquait fréquemment dans ses écrits.
« C’est du jamais-vu, affirme l’un des informateurs du Monde, familier des questions de droits de l’homme en Arabie saoudite, qui a requis l’anonymat. Jusque-là, les femmes emprisonnées dans le royaume souffraient des irrégularités habituelles de procédures, comme la privation d’avocat, de médicaments ou de visites. Nous n’avions jamais entendu parler, dans le passé, de mesures aussi agressives. »
Lire notre enquête : De l’affaire Hariri à l’assassinat de Khashoggi, la méthode « MBS »
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Thu 22 Nov - 17:22 (2018)    Post subject: Arabie saoudite Reply with quote

"Ce que veulent ces femmes, c'est l'épanouissement total de leurs droits" : des Saoudiennes protestent contre le port de l'abaya
Avec le hashtag #insideoutabaya, pour "abaya à l'envers", les Saoudiennes dénoncent l'obligation de porter ce vêtement noir qui couvre presque totalement le corps.
Des femmes portant l'abaya, à Dubaï, en 2006. (RABIH MOGHRABI / AFP)

Omar OuahmaneRadio France

Mis à jour le 20/11/2018 | 06:34


C'est un mouvement symbolique mais aux racines très profondes. Depuis quelques jours, de nombreuses femmes saoudiennes postent des photos d'elles sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag "abaya à l'envers", pour dénoncer le port de ce vêtement noir, qui couvre pratiquement la totalité du corps et qu'elles doivent porter quand elles sont en public.
Des déclarations du prince héritier, mais aucune décision officielle 
En mars dernier, le prince héritier Mohammed ben Salmane a déclaré que le port de l'abaya n'était pas obligatoire dans l'islam. "Il est entièrement laissé à la femme de décider quel type d'habillement décent et respectueux elle va porter". Mais dans la pratique, rien n'a changé sur ce point en Arabie saoudite et aucune décision officielle à ce sujet n'a été publiée. Alors les Saoudiennes se rebellent et utilisent les réseaux sociaux pour faire entendre leur colère.

"Il s'agit d'un mouvement de fond", explique Fatiha Dazi-Héni, auteure de l'Arabie Saoudite en 100 questions. "Ce que veulent ces femmes, c'est l'épanouissement total de leurs droits", ajoute-t-elle.
Avec cette nouvelle forme de protestation, ces Saoudiennes veulent faire abolir l'obligation de porter l'abaya, une vieille tradition qu'elles tentent chaque jour de contourner. "J'ai constaté en allant en Arabie Saoudite que beaucoup de femmes maintenant portaient une sorte de kaftan à la Marocaine, ce joli manteau brodé, coloré, tout ça pour ne pas porter l'habit noir de rigueur", note Fatiha Dazi-Héni.
La tutelle masculine, dogme abolu du royaume
Des femmes autorisées depuis quelques mois à peine à conduire ou encore à aller applaudir leurs équipes dans les stades. Des avancées initiées par le prince héritier Mohammed ben Salmane. Mais problème, "avec ce prince, il faut savoir où sont les lignes rouges", souligne Fatiha Dazi-Héni. "Il a été en faveur de la conduite des femmes et puis au printemps dernier il a emprisonné certaines militantes féministes qui étaient pourtant en accord avec lui mais qui voulaient aller au-delà de la tutelle masculine", analyse-t-elle.
La tutelle masculine, dogme absolu dans ce royaume ultra-conservateur, permet notamment aux hommes d'exercer une autorité arbitraire pour prendre des décisions au nom des femmes de leur famille et affecte donc tous les aspects de la vie des femmes saoudiennes.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Thu 22 Nov - 17:38 (2018)    Post subject: Arabie saoudite Reply with quote

Meurtre de Khashoggi: la CIA est-elle arrivée à des conclusions?

17/11/2018 à 22h33


Des sources du Washington Post et du New York Times, assurent que la CIA a les preuves que le prince héritier saoudien avait commandité l'assassinat du journaliste. Washington dément. Selon le Washington Post et le New York Times, qui citent des sources anonymes, la CIA a conclu que le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane avait commandité l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi à Istanbul.
"Les récentes informations selon lesquelles le gouvernement américain a abouti à une conclusion définitive sont inexactes", a affirmé Heather Nauert, porte-parole de la diplomatie américaine. "Nombre de questions sans réponses demeurent concernant le meurtre de M. Khashoggi", a-t-elle ajouté.
Des révélations basées sur un coup de téléphone
Les révélations du Washington Post, avec lequel collaborait régulièrement le journaliste critique de Ryad, contredisent les récentes affirmations du royaume saoudien qui a totalement dédouané Mohammed ben Salmane. Pour parvenir à ses conclusions, précise le quotidien, la CIA s'est notamment appuyée sur un appel entre le frère du puissant prince héritier, également ambassadeur saoudien aux Etats-Unis, et Jamal Khashoggi.
    
Selon le journal de Washington, Khalid ben Salmane a conseillé à Jamal Khashoggi de se rendre au consulat saoudien à Istanbul, lui assurant qu'il ne lui arriverait rien. Le quotidien ajoute qu'il avait passé ce coup de fil à la demande de son frère.
"C'est une accusation grave"
Khalid ben Salmane a très rapidement réagi, sur Twitter, à ces accusations, réfutant fermement les allégations du Washington Post. "C'est une accusation grave qui ne devrait pas être laissée à des sources anonymes", a-t-il dénoncé, assurant n'avoir jamais discuté d'un voyage en Turquie avec le journaliste.
    
L'Arabie saoudite a, à plusieurs reprises, changé sa version officielle sur ce qui était arrivé à Jamal Khashoggi une fois franchie la porte du consulat.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yahv2005



Offline

Joined: 07 Feb 2018
Posts: 24
Emploi: libraire
Point(s): 66
Moyenne de points: 2.75

PostPosted: Wed 28 Nov - 11:25 (2018)    Post subject: Arabie saoudite Reply with quote

Le sexe anal crée des catastrophes naturelles, selon les livres scolaires saoudiens
10KPartages

image: https://tetu.com/content/uploads/2018/11/1599px-thumbnail-e1542963996347.jp…




Une association pointe du doigt le contenu des enseignements à destination des écoliers saoudiens. Ils incitent à la haine envers les hommes gays, les juifs, les chrétiens, les musulmans chiites et soufistes, les femmes, les apostats et les « sorciers ».
Il ne va plus leur rester grand monde à respecter. Les écoliers saoudiens apprennent la haine des minorités en classe, selon l’association américaine Anti-Defamation League (ADL). L’organisation a épluché les éditions 2018-2019 des livres scolaires saoudiens, dont le contenu émane du gouvernement.
Dans un rapport, l’ADL dresse la longue liste des populations pointées du doigt : les hommes gays, les juifs, les chrétiens, les musulmans chiites et soufistes, les femmes, les apostats et les « sorciers ». Ces livres scolaires enseignent notamment que les « personnes pratiquant la sodomie » (terme utilisé dans ces ouvrages uniquement pour désigner le sexe anal entre hommes) sont à l’origine de punition divine telles que les catastrophes naturelles et les épidémies. Même en invoquant « l’effet papillon », on a du mal à voir le rapport.


En savoir plus sur https://tetu.com/2018/11/23/sexe-anal-cree-catastrophes-naturelles-livres-s…


Back to top
georges_09



Offline

Joined: 17 May 2016
Posts: 312
Localisation: Paris
Emploi: employé
Loisirs: internet
Masculin
Point(s): 1,012
Moyenne de points: 3.24

PostPosted: Tue 18 Jun - 15:49 (2019)    Post subject: Arabie saoudite Reply with quote

Arabie saoudite : 36 décapitations, un crucifiement et un cadavre exposé ; réformer l’islam, qu’il disait
02 Mai 2019Christine TasinA ne pas manquer, Conflit de civilisation, Dhimmitude, Islam, Les dégénérés, Macron, Préférence étrangère


Exécution de terroristes, disent-ils. Vraiment ?
https://francais.rt.com/international/61350-37-decapitations-cadavre-expose…
S’il s’agissait de mettre à mort des terroristes coupables d’avoir effectué des massacres comme à Charlie Hebdo, au Bataclan ou à Nice, j’applaudirais des deux mains.
Mais il n’en est rien… Les « terroristes », en Arabie saoudite sont essentiellement des chiites… comme si nous, en France, on exécutait des musulmans parce que musulmans ou des protestants parce que protestants dans un pays catholique.  L’un des suppliciés n’avait que 16 ans … et n’avait tué personne, ni même menacé personne. L’un des prisonniers exécutés était Abdulkareem al-Hawaj, un jeune chiite qui n’avait que 16 ans lorsqu’il a été arrêté et condamné pour participation à des émeutes anti-gouvernementales. Une espèce de gilet jaune, quoi…
Les assassinés ne sont même pas l’équivalent de nos fichés S. Ils sont majoritairement membres de l’opposition politique. Un peu comme si Macron faisait exécuter des membres du RN….

Selon un communiqué de l’ONG Amnesty international, 11 des hommes exécutés auraient été jugés coupables d’espionnage pour le compte de l’Iran et au moins 14 autres auraient été condamnés à cause de leur participation à des manifestations antigouvernementales dans les zones du pays peuplées majoritairement de chiites entre 2011 et 2012. L’écrivain saoudien et défenseur des droits de l’homme Fuad Ibrahim affirme pour sa part que 32 des 37 condamnés étaient des militants chiites de l’opposition.
En Arabie comme en France, si on pense mal ça coûte très cher :  Dans sa déclaration, le ministère saoudien de l’Intérieur a déclaré que les personnes exécutées avaient adopté «des idéologies extrémistes» et constitué des cellules terroristes dans le but de «semer le chaos» et de «provoquer des conflits sectaires». Cela ressemble en effet davantage à de l’activisme politique qu’au terrorisme que nous vivons en France…
Amnesty parle de simulacres de procès, bien que ce soit Amnesty dont je me méfie, cela paraît plausible. On est en Arabie saoudite, Salmane dispose d’un pouvoir totalitaire qui ne souffre aucune critique, aucune remise en question, et le journaliste Jamal Khashoggi a payé de son démembrement le fait de l’avoir oublié.
http://resistancerepublicaine.eu/2018/10/18/le-reformateur-de-lislam-ben-sa…
C’est que, en pays musulman, non seulement la justice est expéditive, non seulement elle ne recule pas devant la peine de mort, mais en sus, elle prend plaisir à torturer, à faire longuement souffrir le condamné, en le crucifiant, en le torturant pour lui extorquer de faux aveux, en exposant son cadavre.
En comptant les exécutions du 23 avril, plus d’une centaine de personnes ont été mises à mort dans le pays depuis début 2019, d’après un décompte établi sur base de communiqués officiels.
Société pas finie, pas aboutie, venue tout droit des âges obscurs.
Et les droidelhommistes de protéger l’islam, cette barbarie. Comprenne qui pourra !
Par ailleurs on notera au passage qu’Amnesty International ne se pose pas de question sur l’islam, pas du tout ( par contre, si c’était un Orban ou un Salvini qui condamnaient à mort un Abdeslam, qu’est-ce qu’on entendrait !) mais se contente de militer contre la peine de mort
 l’ONG a estimé que cette exécution collective prouvait que la peine de mort pouvait être utilisée comme «un outil politique pour écraser la dissidence». 
[…]
C’est juste ça le problème ?
Pfff !
 
Quand je pense que le dénommé Salmane, que Macron embrasse sur la bouche, est la coqueluche des medias occidentaux chantant sur tous les tons qu’il s’agirait d’un réformateur et même qu’il voudrait réformer l’islam, instituer une commission pour supprimer les haddith-s incitant au terrorisme…

Il a dû dire ça un premier avril. Enfin, avec la takki-ya, le premier avril c’est tous les jours en pays musulman.
Et cela se passe dans le pays phare de l’islam, le centre du sunnisme, pratiqué par plus de 80% des musulmans…
Et la grosse colère qui monte, c’est celle des Occidentaux qui n’ont pas des peaux de saucisson sur les yeux et qui voient qu’on veut leur imposer cette dictature barbare, qu’on les menace et condamne pour qu’elle puisse s’installer chez eux et imposer ses lois  sanguinaires à tous.
A devenir fou.
A accuser nos dirigeants, français, allemands, anglais, belges… et la Commission européenne de crimes contre l’humanité. Je les verrais bien à leur tour condamnés à mort par un tribunal d’exception. Mais nous on n’est pas des sauvages, on se contenterait de la guillotine.

_________________
"Rien n'est plus dangereux au monde que la véritable ignorance et la stupidité consciencieuse".
Martin Luther King


Back to top
Visit poster’s website
georges_09



Offline

Joined: 17 May 2016
Posts: 312
Localisation: Paris
Emploi: employé
Loisirs: internet
Masculin
Point(s): 1,012
Moyenne de points: 3.24

PostPosted: Thu 10 Oct - 04:41 (2019)    Post subject: Arabie saoudite Reply with quote

Article complètement faux

sur les plans historiques et géologiques qui se contente de reproduire les fables de l'orthodoxie sans aucun égard aux recherches scientifiques

par exemple d'où tenez-vous que c'était un haut lieu de vénération ? quand il y avait une centaine de Mecque et que ce n'était pas le principal centre de pèlerinage ??

La ville n'existait pas à l'époque mentionnée

quelques sources:

"Alfred-Louis de Prémare, dans Les fondations de l'islam (Le Seuil), évoque la charte de Médine, datée en réalité de 830, et pourtant rédigée par Muhammad le prophète. Il rappelle que tout ce qui concerne l'islam et l'existence de La Mecque date de 250 ans après les "faits." "

Patricia Crone, auteur avec Michaël Cook de "Hagarism, The making of the islamic world" a aussi publié "Meccan trade and the rise of islam", démontrant que le berceau de l'islam ne peut avoir été La Mecque. D'après elle, l'existence de La Mecque est très incertaine, avant que les califes n'en fassent un centre de pèlerinage. Les deux auteurs, Crone et Cook, considèrent que l'histoire islamique au moins jusqu'à Al-Malik (mort en 705) est une invention tardive.

De plus, les caravanes ne passaient plus par la région de La Mecque depuis des siècles : tout ce qui concerne le temple aux 360 idoles est faux historiquement (et c'est faux spirituellement, comme le savent tous les spécialistes de spiritualité).

Quant à Ptolémée, sa carte du 2° siècle nous n'est connu qu'à partir d'une copie de 1300 AD. Sur cette carte, la Mecque aurait été transcrit par Makaraba. On note que cette ville se trouve à quelques centaines de km du "bon" endroit et qu'elle ne se situe pas à l'ouest, mais à l'est du récif montagneux. On note aussi que les fouilles archéologiques sont interdites par les autorités Saoudiennes et qu'elle procèdent à la destruction de tout vestige à la Mecque, y compris la maison de Mohamed.


En outre, les spécialistes sont affirmatifs : la langue arabe n’a pas pu naître du dialecte hédjazien (de l’oasis de Taïf à côté de la vallée de la Mecque). Les divers corans n’ont pu être traduits en arabe qu’après le IXe siècle.
_________________
"Rien n'est plus dangereux au monde que la véritable ignorance et la stupidité consciencieuse".
Martin Luther King


Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   

Post new topic   Reply to topic    Apostats de l'islam Forum Index >>> Apostats de l'islam >>> Religion: Islam All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 3, 4
Page 4 of 4

 
Jump to:  

Portal | Index | Create own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Thème réalisé par SGo