Apostats de l'islam Forum Index
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 

 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

France
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 634, 35, 36  >  
Previous topic .::. Next topic  
Post new topic   Reply to topic    Apostats de l'islam Forum Index >>> Apostats de l'islam >>> Histoire et géopolitique des religions

Author Message
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Thu 9 Oct - 18:32 (2014)    Post subject: France Reply with quote


_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
Publicité







PostPosted: Thu 9 Oct - 18:32 (2014)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Sat 11 Oct - 12:51 (2014)    Post subject: France Reply with quote

Un français de souche converti à l'islam meurt en Syrie

MOURIR POUR RIEN EN SYRIE. Un père éprouvé: mort du djihadiste français Gilles aka Bilal

Âgé de 33 ans, Gilles, dit «Bilal», est le 36e Français parti faire le djihad à trouver la mort en Syrie

Parti faire le djihad avec son frère, Gilles, dit «Bilal», a été tué le 4 octobre dernier. Son père avait tenté de le raisonner via les réseaux sociaux, sans succès.

C’est un dialogue sur Facebook entre un père et son fils de 33 ans, perdu de vue depuis six mois. Un dialogue entre Étienne et Gilles dit «Bilal». Le père est consultant en informatique en région parisienne. Le fils était djihadiste en Syrie. Il est mort voici une semaine, d’après un post d’Emmanuel, le frère de Gilles, parti lui aussi rejoindre l’insurrection islamiste.



http://www.lefigaro.fr/international/2014/10/10/01003-20141010ARTFIG00379-m…

http://blog.francetvinfo.fr/enquete-en-cours/2014/10/10/jeunes-francais-dji…


_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Sat 18 Oct - 15:16 (2014)    Post subject: France Reply with quote

Non, mon ami, tu te trompes,  Amina, exilée de Tunisie où on voulait absolument la sacrifier à Allah qui est Puissant et Sage, se sentait un peu seule et un peu perdue dans cette grande ville qu'est Paris.
 
Amina Sboui a voulu attirer un peu l'attention sur elle par l'intermédiaire des média.

Ne lui jetons pas la pierre.




 
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Tue 28 Oct - 19:26 (2014)    Post subject: France Reply with quote

Edwy Plenel contre Alain Finkielkraut


_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Thu 6 Nov - 17:25 (2014)    Post subject: France Reply with quote

L’intellectuel franco-tunisien Abdelwaheb Meddeb est décédé
 
L’intellectuel Abdelwaheb Meddeb est décédé
 

 
 
 
Abdelwahab Meddeb : "Le soufisme, antidote contre le fanatisme"


Disparition d'Abdelwahab Meddeb









 
 
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Fri 7 Nov - 13:11 (2014)    Post subject: France Reply with quote



Abdelwahab Meddeb, essayiste : « L'horizon éthique doit primer sur la loi islamique ».

Défenseur d'une civilisation moderne qui transcenderait les clivages communautaires Abdelwahab Meddeb appelle à déclarer caducs des pans entiers du livre saint de l'islam.

Jean-Christophe Ploquin

Depuis les attentats du 11 septembre 2001, vous débusquez ce qui, au coeur de l'islam, peut mener à la violence terroriste. Vous appelez notamment les musulmans à comprendre que le Coran mêle prophétisme et contingence. Êtes-vous entendu ?

Abdelwahab Meddeb : La situation n'est pas bonne. Elle se dégrade de jour en jour. Une idéologie, l'intégrisme diffus, est en train de façonner le sujet islamique, grâce notamment à l'adaptation spectaculaire de son message à la télévision satellitaire. Les prêches, les leçons de théologie deviennent de plus en plus nombreuses sur les chaînes diffusées pour la plupart de la péninsule arabique.

Le point de départ, c'est la naissance à la fin des années 1920 du mouvement des Frères musulmans, avec pour projet de créer d'une manière polémique, forte, violente, une identité alternative par rapport à l'identité hégémonique de l'Occident. Ils refusent cette assimilation entre modernité et occidentalisation. C'est la réaction d'une tradition blessée, qui a peur de se sentir destituée. Or l'entrée dans la modernité nécessite un travail de deuil et engendre la douleur de la séparation.

Face à la violence que ce moment engendre, la plupart des États du monde arabe ont depuis passé un compromis avec les instances officielles de l'islam, malheureusement souvent acquises à l'intégrisme diffus : je vous donne la société et vous travaillez à cantonner la violence terroriste. Le résultat, spectaculaire dans un pays comme l'Égypte, c'est le renfoncement dans la superstition et l'obcurantisme.

Qu'est-ce qui motive votre engagement ?

J'essaie de sauver mon origine islamique dans le dépassement. Je travaille aussi pour l'islam européen et pour une frange du milieu lettré maghrébin qui a opté pour la modernité en conscience, même s'il conserve un lien très fort avec la croyance islamique. Il s'agit de conformer à la culture occidentale cette volonté de chercher un apaisement pour la dualité qui nous constitue. On retrouve aussi cette quête au Liban. Ce milieu est dans le désarroi. Il se sent de plus en plus étranger sur son propre sol, par rapport à sa propre communauté, et culpabilise en se demandant s'il n'est pas en train de défaillir. La pression du communautaire est très forte.

Vous appelez au renouvellement de l'exégèse coranique. Quel en est l'objectif ?

En tant qu'écrivain et critique formé à l'occidentale mais très informé par la tradition islamique, je vise à créer, à partir de l'espace de la scène islamique, un « post-islam », tout comme les amis d'origine juive et chrétienne avec qui je chemine, qui sont eux aussi dans le « post ». Cet « après » est le lieu où tout le monde peut se rencontrer, sans rien céder de son origine. C'est lui qui peut permettre aux musulmans d'Europe d'être en toute sérénité de plain-pied dans l'espace européen, dans les valeurs européennes. Plus largement, c'est lui qui contribuera à désenclaver la référence islamique pour qu'elle puisse circuler à l'échelle mondiale sur la scène commune. Bien sûr, le postulat élémentaire dans ce « post », c'est que personne ne prétend plus avoir toute la vérité !

Par où commencer ?

Le problème, c'est le statut du Coran, que la tradition islamique considère comme incréé, parole inaltérable de Dieu dans sa lettre même. Si l'on en reste là, il n'y a pas moyen de travailler sur la part du texte qu'il s'agit de neutraliser. Une part qu'on doit contextualiser et estimer caduque car elle appartient de toute évidence à un moment historique, à un état anthropologique très précis, celui du patriarcat. C'est pourquoi il me paraît essentiel de restaurer la thèse du Coran créé, en puisant notamment dans l'histoire de la pensée islamique, qui est un gisement très précieux. Cette démarche, qui nous permet de travailler sur le Coran de manière plus interventionniste, devient un enjeu démocratique majeur. Sur le fond, mon option est de donner la priorité à l'horizon éthique par rapport à l'injonction de la loi religieuse.

Vous semblez plus inspiré par l'utopie kantienne de paix des nations que par le projet de Mohammed, le prophète de l'islam. Pourquoi ?

Dans l'errance qui est la nôtre, qui nous amène à rencontrer des collègues qui peuvent devenir des amis et qui émanent d'autres communautés, comment pourrait-on demeurer dans l'exclusivisme communautaire ? C'est tout simplement impossible. Je suis rasséréné par la vision kantienne selon laquelle toutes les religions reviennent à une communauté, une identité, qui s'appelle LA religion.

Dans votre dernier ouvrage, vous consacrez trois chapitres à Benoît XVI et à la désormais fameuse controverse de Ratisbonne, un discours au cours duquel il avait laissé entendre que l'islam était une religion marquée dès les premiers temps par la violence. Vous dites que le pape est un « allié ». Dans quel sens ?

Le pape, disons-le sereinement, a été très maladroit et pas très diplomatique dans cet incident concernant l'islam. En tout cas, il a mis les pieds dans le plat ! Il sait que le sens commun islamique est actuellement fourvoyé plus que quiconque d'autre dans la production de violence au nom du dieu. Il faut que les musulmans acceptent d'ouvrir ce dossier.

Je trouve par ailleurs extraordinaire ce que son prédécesseur Jean-Paul II avait généré avec l'esprit d'Assise. Le fait d'inviter toutes les religions, même celles qui paraissaient les plus fantasques pour les monothéismes, celles qui sont encore profondément marquées par la superstition, par le mythe, était remarquable. Cette idée que toute forme de religion peut-être participante à la vérité, c'était une audace extraordinaire de la part d'un pape car c'était mettre à l'épreuve sa propre vérité et ce qu'il estimait être la seule religion vraie.

Source : http://www.la-croix.com/




Disparition d'Abdelwahab Meddeb

"vous êtes pire que Ben Laden"


Controverse 24 Septembre 2006 - RTL Tvi par Tazda
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Fri 7 Nov - 18:21 (2014)    Post subject: France Reply with quote


Abdelwahab Meddeb, un homme libre

Il était un ami fidèle de notre journal et fut associé à la plupart de ses combats. L’écrivain et universitaire tunisien Abdelwahab Meddeb est mort dans la nuit de mercredi à jeudi, des suites d’un cancer. Il avait 68 ans. Notre communauté journalistique est très peinée par sa disparition.

Essayiste, poète et éditeur (il fut longtemps directeur éditorial des éditions Sindbad), Abdelwahab Meddeb fut un intellectuel engagé au plein sens du terme : généreux et intraitable sur la défense de quelques principes élémentaires. Ce passeur de cultures a toujours incarné la rébellion de l’intelligence face aux obscurantismes. Il a fait connaître les grands classiques du soufisme et noué un dialogue étroit avec plusieurs auteurs arabes contemporains, comme Adonis et Naguib Mahfouz. Il a toujours défendu, notamment dans ses essais (comme La maladie de l’islam), une certaine idée de la discussion publique.

Fin 2013, nous avions salué la publication d’un travail de recherche monumental qu’il avait mené à bien avec Benjamin Stora et qui lui tenait particulièrement à cœur, L’Histoire des relations entre juifs et musulmans (Albin Michel). Dernièrement encore, il a signé l’appel publié par Marianne, « Laïcité : pourquoi il faut se ressaisir ». Cet homme profondément honnête et réfléchi va beaucoup manquer à tous ceux qui ont eu la chance de le connaître. Nous nous associons à la douleur de sa famille et de ses proches.

Source :
http://www.marianne.net

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Sat 8 Nov - 17:20 (2014)    Post subject: France Reply with quote

Sujet: Les spécialiste de l'Islam
Titre du message: Re: Les spécialiste de l'Islam
Ecrit le Ven Nov 07, 2014 10:08 am

extend wrote:
yacoub a écrit:Abdelwahab Meddeb, essayiste : « L'horizon éthique doit primer sur la loi islamique ».
Défenseur d'une civilisation moderne qui transcenderait les clivages communautaires Abdelwahab Meddeb appelle à déclarer caducs des pans entiers du livre saint de l'islam.

Jean-Christophe Ploquin

Depuis les attentats du 11 septembre 2001, vous débusquez ce qui, au coeur de l'islam, peut mener à la violence terroriste. Vous appelez notamment les musulmans à comprendre que le Coran mêle prophétisme et contingence. Êtes-vous entendu ?

Abdelwahab Meddeb : La situation n'est pas bonne. Elle se dégrade de jour en jour. Une idéologie, l'intégrisme diffus, est en train de façonner le sujet islamique, grâce notamment à l'adaptation spectaculaire de son message à la télévision satellitaire. Les prêches, les leçons de théologie deviennent de plus en plus nombreuses sur les chaînes diffusées pour la plupart de la péninsule arabique.

Le point de départ, c'est la naissance à la fin des années 1920 du mouvement des Frères musulmans, avec pour projet de créer d'une manière polémique, forte, violente, une identité alternative par rapport à l'identité hégémonique de l'Occident. Ils refusent cette assimilation entre modernité et occidentalisation. C'est la réaction d'une tradition blessée, qui a peur de se sentir destituée. Or l'entrée dans la modernité nécessite un travail de deuil et engendre la douleur de la séparation.

Face à la violence que ce moment engendre, la plupart des États du monde arabe ont depuis passé un compromis avec les instances officielles de l'islam, malheureusement souvent acquises à l'intégrisme diffus : je vous donne la société et vous travaillez à cantonner la violence terroriste. Le résultat, spectaculaire dans un pays comme l'Égypte, c'est le renfoncement dans la superstition et l'obcurantisme.

Qu'est-ce qui motive votre engagement ?

J'essaie de sauver mon origine islamique dans le dépassement. Je travaille aussi pour l'islam européen et pour une frange du milieu lettré maghrébin qui a opté pour la modernité en conscience, même s'il conserve un lien très fort avec la croyance islamique. Il s'agit de conformer à la culture occidentale cette volonté de chercher un apaisement pour la dualité qui nous constitue. On retrouve aussi cette quête au Liban. Ce milieu est dans le désarroi. Il se sent de plus en plus étranger sur son propre sol, par rapport à sa propre communauté, et culpabilise en se demandant s'il n'est pas en train de défaillir. La pression du communautaire est très forte.

Vous appelez au renouvellement de l'exégèse coranique. Quel en est l'objectif ?

En tant qu'écrivain et critique formé à l'occidentale mais très informé par la tradition islamique, je vise à créer, à partir de l'espace de la scène islamique, un « post-islam », tout comme les amis d'origine juive et chrétienne avec qui je chemine, qui sont eux aussi dans le « post ». Cet « après » est le lieu où tout le monde peut se rencontrer, sans rien céder de son origine. C'est lui qui peut permettre aux musulmans d'Europe d'être en toute sérénité de plain-pied dans l'espace européen, dans les valeurs européennes. Plus largement, c'est lui qui contribuera à désenclaver la référence islamique pour qu'elle puisse circuler à l'échelle mondiale sur la scène commune. Bien sûr, le postulat élémentaire dans ce « post », c'est que personne ne prétend plus avoir toute la vérité !

Par où commencer ?

Le problème, c'est le statut du Coran, que la tradition islamique considère comme incréé, parole inaltérable de Dieu dans sa lettre même. Si l'on en reste là, il n'y a pas moyen de travailler sur la part du texte qu'il s'agit de neutraliser. Une part qu'on doit contextualiser et estimer caduque car elle appartient de toute évidence à un moment historique, à un état anthropologique très précis, celui du patriarcat. C'est pourquoi il me paraît essentiel de restaurer la thèse du Coran créé, en puisant notamment dans l'histoire de la pensée islamique, qui est un gisement très précieux. Cette démarche, qui nous permet de travailler sur le Coran de manière plus interventionniste, devient un enjeu démocratique majeur. Sur le fond, mon option est de donner la priorité à l'horizon éthique par rapport à l'injonction de la loi religieuse.

Vous semblez plus inspiré par l'utopie kantienne de paix des nations que par le projet de Mohammed, le prophète de l'islam. Pourquoi ?

Dans l'errance qui est la nôtre, qui nous amène à rencontrer des collègues qui peuvent devenir des amis et qui émanent d'autres communautés, comment pourrait-on demeurer dans l'exclusivisme communautaire ? C'est tout simplement impossible. Je suis rasséréné par la vision kantienne selon laquelle toutes les religions reviennent à une communauté, une identité, qui s'appelle LA religion.

Dans votre dernier ouvrage, vous consacrez trois chapitres à Benoît XVI et à la désormais fameuse controverse de Ratisbonne, un discours au cours duquel il avait laissé entendre que l'islam était une religion marquée dès les premiers temps par la violence. Vous dites que le pape est un « allié ». Dans quel sens ?

Le pape, disons-le sereinement, a été très maladroit et pas très diplomatique dans cet incident concernant l'islam. En tout cas, il a mis les pieds dans le plat ! Il sait que le sens commun islamique est actuellement fourvoyé plus que quiconque d'autre dans la production de violence au nom du dieu. Il faut que les musulmans acceptent d'ouvrir ce dossier.

Je trouve par ailleurs extraordinaire ce que son prédécesseur Jean-Paul II avait généré avec l'esprit d'Assise. Le fait d'inviter toutes les religions, même celles qui paraissaient les plus fantasques pour les monothéismes, celles qui sont encore profondément marquées par la superstition, par le mythe, était remarquable. Cette idée que toute forme de religion peut-être participante à la vérité, c'était une audace extraordinaire de la part d'un pape car c'était mettre à l'épreuve sa propre vérité et ce qu'il estimait être la seule religion vraie.


Source : http://www.la-croix.com/




Quote:
L'Islam européen!!!! je n'ai jamais entendu une chose aussi stupide depuis Sarkozy et le fameux: Islam de France.
Apres avoir lu et su qu'il faisait partie du cercle très fermer des amis de Bernard Henry Levy....Abdelwahab Meddeb n’intéresse guère plus personne dans le cercle des philosophes et romanciers tel que Claude Romano le qualifiant de romancier pour enfant!

Cette homme a décrit le bombardement de Gaza et les 2000 enfants morts de "Dommage collatéraux" applaudie par BHL le sioniste mais critiqué par Romano, Jean marc rouviere , Tariq Ramadan ectect...


:halouf2


Oui, tout à fait, c'est ridicule de réduire l'islam à uniquement l'Europe alors que l'islam a vocation à être universelle
et que toutes les nations du monde doivent vivre sous la Sainte Loi Divine basée sur le Saint Coran, la Parole d'Allah incréé.


"vous êtes pire que ben laden"
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Sun 9 Nov - 13:04 (2014)    Post subject: France Reply with quote

Il y a de plus en plus des français de souche qui se convertissent à l'islam et la majorité sont des femmes alors que l'islam est la secte la plus misogyne du monde puisque elle commence par couper le clitoris puis à voiler puis à enfermer puis à violer ces femmes
david Drujeon terroriste français de souche converti à la RATP

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Mon 10 Nov - 19:23 (2014)    Post subject: France Reply with quote

Abdelwahhab Meddeb était devenu athée mais il est resté solidaire de la oumma
même s'il considérait que cette oumma était devenue stupide et criminelle.


_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Thu 20 Nov - 14:15 (2014)    Post subject: France Reply with quote

Ces jihadistes de l’État islamique qui ont le profil du Français moyen



    Capture d’écran de la vidéo diffusée par l’organisation Etat islamique. Maxime Hauchard se trouve à droite.
   

La France découvre, stupéfaite, que certains de ses jeunes partant au combat de Dieu ne sont en rien liés aux milieux des immigrés musulmans. La marée monte, oui, de ces candidats au djihad qui ont grandi sur le sol des pays occidentaux
Les liens


«C’est un peu une gueule de bois dont les Français ont du mal à se remettre. Alors que le terrorisme islamique était une bonne raison de s’en prendre aux populations immigrées», le correspondant à Lyon du quotidien algérien El Watan pique là où ça fait mal: les citoyens de l’Hexagone ont «de plus en plus de mal à l’admettre», mais «le mal est un mal local». La «barbarie» est désormais «sans frontières», relève, également à Alger, l’éditorialiste de Liberté. Car les lignes bougent sur l’«approche du phénomène djihadiste, qui apparaît désormais ne plus être l’apanage exclusif de musulmans ou d’Européens dont les parents sont d’origine arabe ou musulmane».

Retour sur le déclencheur de l’angoisse. «Au milieu d’une file, Maxime Hauchard pousse un prisonnier au crâne dégarni qui avance voûté et pieds nus avant de s’emparer d’un couteau de type commando, pris dans un seau. Les captifs sont agenouillés et alignés, un djihadiste se tenant derrière chacun d’entre eux. Le regard fixe et quasi hypnotique, le bourreau présumé brandit le couteau de la main droite et pose la gauche sur le col de la victime. On ne le voit pas exécuter l’otage mais on distingue alors la tête de ce dernier détachée de son corps.» L’horreur absolue, que décrit Le Figaro.

Une mère «effondrée»

Du coup, toute la France est sidérée par la découverte qu’un de ses ressortissants, du nom de Maxime Hauchard, a participé le week-end dernier à une décapitation massive de Syriens et d’un Américain. Puis elle apprend ce mercredi qu’il y en avait un deuxième, un jeune de 22 ans d’origine portugaise, Mickaël Dos Santos, converti récemment à l’islam. La mère de ce dernier – qui se dit «effondrée», selon l’expert français des affaires terroristes Jean-Charles Brisard sur le plateau d’i-TELE – l’a reconnu sur une vidéo que l’organisation terroriste Etat islamique (EI) vient de diffuser.

On y voit trois membres français de l’EI demandant à leurs compatriotes d’attaquer la France par tous les moyens possibles, dans des termes similaires à d’autres vidéos du groupe déjà rendues publiques. Ces trois hommes, qui ont adopté des pseudonymes arabes, brûlent leur passeport français devant la caméra, comme on peut le voir sur le site du Daily Mail britannique.


«Un djihadiste bien de chez nous»

Mais ce qui choque surtout la France, c’est que Maxime Hauchard et sans doute encore bien d’autres soient de «bons» Français moyens, à prime abord sans lien atavique ou ethnique à l’islam, comme le fait remarquer Courrier international, qui a fait le tour des popotes médiatiques internationales. «Donc on en tient un, un djihadiste bien de chez nous. […] Un bourreau made in France», constate L’Obs/Rue89. «Soldat Hauchard Maxime, originaire du Bosc-Roger-en-Roumois, dans l’Eure. Localité dans laquelle jusqu’au week-end dernier, écrit Libération, le seul événement notable était «un thé dansant organisé par le duo Guinguette, de 14h30 à 19h20.»

«Verdugo con acento francés», «le bourreau à l’accent français», titre La Vanguardia barcelonaise. En disant que «les djihadistes étrangers qui affluent en Syrie sont utilisés en priorité pour de sordides besognes», puisqu’ils ne sont «généralement pas formés au combat militaire»: «En très peu de temps, ils apprennent à couper une tête avec un couteau, à crucifier, à décapiter ou à tirer sur des prisonniers sans défense», écrit-elle.

Un «Enfant de la Patrie»

«The French jihadi: Enfant de la Patrie», renchérit The Economist. Et le Washington Post note aussi la stupéfaction des Français à l’idée que le bourreau soit «un des leurs», alors que le Guardian britannique relève que «les autorités ont pris soin d’éviter tout amalgame entre les djihadistes de Syrie et la communauté musulmane dans son ensemble». Et le Financial Times constatait déjà il y a peu que la France assistait «à une marée montante de djihadistes qui avaient grandi sur son sol», de «homegrown jihadis».

Dans son éditorial intitulé «Combating Barbarism», le Times de Londres prend de la hauteur sur les angoisses nationales qui ne sont pas une exclusivité française – à en croire notamment Le Soir de Bruxelles – en s’inquiétant «de l’effet que peuvent produire sur des candidats potentiels au djihad les vidéos de décapitations diffusées par l’EI»: elles «parlent à des hommes jeunes, pour certains à la limite de la délinquance, et qui n’ont guère de perspectives d’avenir. Plus ces films sont violents, […], plus ils sont efficaces.»

Et Marine arriva…

Toujours en ce qui concerne la France, Marine Le Pen, elle, a d’autres explications. Plutôt embrouillées, comme le «dénonce» Le Huffington Post. Souvenez-vous: «Je suis scandalisée par la naïveté stupéfiante de notre gouvernement», s’emportait-elle «après l’annonce d’un plan anti-djihad censé empêcher des jeunes Français de partir combattre». Car «persuadée que les organisations terroristes […] ne profitent pas d’Internet pour recruter», elle plaide depuis longtemps pour la liberté totale de la Toile. Convaincue, dit-elle, que «le fondamentalisme ne pousse pas dans les prairies normandes».

Le lien est vite fait: «immigration massive» implique dérives du «fondamentalisme islamique»:

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Thu 20 Nov - 15:02 (2014)    Post subject: France Reply with quote

Quote:
Montélimar : il arrache une cigarette "par convictions religieuses"

sur le parvis de la gare SNCF de Montélimar (Drôme), un homme de 26 ans s'en est pris à un usager qui venait d'allumer une cigarette. Avec la main, il lui a arraché la cigarette de la bouche, s'est mis à le frapper, en tenant des propos religieux radicaux.

musulman pratiquant, a indiqué qu'il a agi ainsi "par conviction religieuses et politiques". Un psychologue, qui l'a rencontré, l'a estimé responsable de ses actes."

http://www.ledauphine.com/drome/2014/11/20/montelimar-il-arrache-une-cigare…

---

Tient ? un musulman non modéré...  Rolling Eyes

 
:sourire:

Je jure que la même chose m'est arrivée, et plus d'une dizaine de fois,
mais à l'époque, j'étais en pays mahométan.

En terre d'islam, il faut fumer à l'abri des regards, il faut boire à l'abri des regards,
il faut niquer à l'abri des regards et pourtant on n'arrête pas de t'espionner.


Malek Chebel, le grand islamologue franco-algérien, lui même,
qui est amoureux de l'islam a dit qu'en terre d'islam il n y a pas comme en Occident,
une vie privée et une vie publique.

Le Grand Savant de l'islam, Al Ghazali,mort en 1111, qu'Allah agréé ses œuvres,
disait si un Noble Mahométan sait que dans telle maison,
il y a du vin et du cochon, il est de son devoir de pénétrer dans cette maison et de jeter aux ordures ces vils objets haram
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
Kamel
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 12 Feb 2014
Posts: 872
Localisation: Lyon
Emploi: Entrepreneur
Masculin
Point(s): 4,660
Moyenne de points: 5.34

PostPosted: Sat 22 Nov - 00:06 (2014)    Post subject: Horrible Reply with quote

Cette vidéo, produite par le quotidien arabe Al-Ayat, et relayée hier soir par le quotidien espagnol El Mundo, n’a apparemment pas réussi à trouver son chemin jusqu’aux médias français. On peut y voir des djihadistes français brûler leur passeport, et inciter leurs « frères » soit à les rejoindre, soit à perpétrer des attentats en France.
  
Quote:
« Si vous n’avez pas les moyens de faire « hijra » sur cette terre, travaillez en France. Laissez-les ne pas dormir [sic]. Laissez-les dans le stress. Laissez-les dans l’insécurité. Il y a des armes, il y a des voitures, il y a des cibles prêtes.
Il y a même du poison. Si vous pouvez mettre même du poison et le faire boire à un ennemi d’Allah, faites le. Tuez-les, crachez-leur sur le visage, écrasez-les avec vos voitures. Faites ce que vous pouvez faire pour les humilier, car ils ne méritent que ça. »

http://www.europe-israel.org/2014/11/video-message-dun-djihadiste-francais-…

_________________
"Tous les musulmans doivent s'interroger pour savoir pourquoi la foi qu'ils aiment tant, produit autant de psychopathes"
Salman Rushdie


Back to top
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Sat 22 Nov - 15:32 (2014)    Post subject: France Reply with quote

Si vous n’avez pas les moyens de faire « hijra » sur cette terre, travaillezen France. Laissez-les ne pas dormir [sic]. Laissez-les dans le stress. Laissez-les dans l’insécurité. Il y a des armes, il y a des voitures, il y a des cibles prêtes. Il y a même du poison. Si vous pouvez mettre même du poison et le faire boire à un ennemi d’Allah, faites le. Tuez-les, crachez-leur sur le visage, écrasez-les avec vos voitures. Faites ce que vous pouvez faire pour les humilier, car ils ne méritent que ça.»

:yac
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Mon 24 Nov - 20:07 (2014)    Post subject: France Reply with quote

Les convertis à l'islam, de souche gauloise, peuvent être plus barbares que les nés musulmans.


_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   

Post new topic   Reply to topic    Apostats de l'islam Forum Index >>> Apostats de l'islam >>> Histoire et géopolitique des religions All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 634, 35, 36  >
Page 5 of 36

 
Jump to:  

Portal | Index | Create own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Thème réalisé par SGo