Apostats de l'islam Forum Index
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 

 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

France
Goto page: <  1, 2, 316, 17, 1834, 35, 36  >  
Previous topic .::. Next topic  
Post new topic   Reply to topic    Apostats de l'islam Forum Index >>> Apostats de l'islam >>> Histoire et géopolitique des religions

Author Message
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Thu 4 Aug - 12:16 (2016)    Post subject: France Reply with quote

Val-d’Oise : affiches antichrétiennes à Argenteuil


Une lectrice (merci M. G. !) me signale sur notre page Facebook que des affichettes antichrétiennes ont été collées, notamment sur des fûts de réverbères de l’éclairage public, à Argenteuil (la photo ci-dessous a été prise hier, 3 août à midi). On peut y lire « La seule église qui illumine est celle qui brûle ». C’est un slogan inventé par l’anarchiste espagnol Buenaventura Durruti Dumange (1896-1936). Pour bien montrer qu’il ne s’agit pas d’une métaphore, le dessinateur de l’affichette a pris soin d’illustrer le slogan d’une église en train de brûler…

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
Publicité







PostPosted: Thu 4 Aug - 12:16 (2016)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Thu 4 Aug - 20:42 (2016)    Post subject: France Reply with quote

http://madame.lefigaro.fr/societe/juvisy-sur-orge-une-femme-insultee-pour-u…

Une habitante de Juvisy-sur-Orge a été insultée dans la rue parce que sa robe n'était pas au goût de son agresseur. Elle a déposé une main courante.


Insultée dans la rue parce que sa robe était trop courte, une habitante de Juvisy-sur-Orge a décidé de ne pas se laisser faire. Selon Le Républicain, une passante a en effet été « insultée en pleine rue par un individu estimant que sa robe n’était pas suffisamment couvrante ». Les faits se sont déroulés mercredi 20 juillet sur les coups de 14 heures, a rapporté le site Internet de l'hebdomadaire de l'Essonne. Accompagnée de son fils de 12 ans, cette jeune mère se trouvait alors dans le centre-ville de Juvisy-sur-Orge lorsqu'une personne s'en est pris à elle et à sa « robe toute simple. Une robe d'été parce qu'il faisait chaud », a précisé le cabinet du maire de la commune au Républicain. « Il a continué en la suivant alors même qu'elle lui disait de s’occuper de ce qui le regarde. »
Des sanctions fermes

Cette habitante de Juvisy-sur-Orge a alors eu le bon réflexe. Après l'incident, elle s'est rendue à la mairie du Juvisy-sur-Orge qui l'a ensuite dirigée vers le commissariat de police, souligne l'hebdomadaire. Contacté par la rédaction, le directeur du cabinet du maire a confirmé que la victime avait « déposé une main courante auprès des services de police » après avoir dû faire face cette « situation désagréable ». C'est grâce à la copie de cette main courante que la mairie de Juvisy-sur-Orge a ensuite pu « déclencher les choses auprès du prestataire », a confirmé le directeur du cabinet du maire.

Citée par Le Républicain, la municipalité a en effet également expliqué que la jeune femme avait pu prendre en photo la personne qui l'avait insultée, prouvant alors que cette dernière se trouvait « devant un camion d'une entreprise qui intervient pour la commune ». Le salarié, auteur des insultes, s'est révélé être un intérimaire, employé par extension, par la municipalité. « La Ville de Juvisy-sur-Orge sous-traite en effet la propreté des rues à une société qui elle-même sous-traite le recrutement de ses salariés auprès d’une agence d’intérim », a précisé Le Républicain.

Robin Reda, le (jeune) maire LR de Juvisy-sur-Orge, s'est alors exprimé sur son compte Facebook pour dénoncer l'incident survenu dans sa commune. « J'ai demandé des sanctions fermes », a-t-il écrit dans un message publié ce jeudi 21 juillet, avant d'affirmer que le contrat de l'intérimaire avait pris fin et de conclure : « L'intransigeance avec les valeurs de la République commence sur le terrain, soyons intraitables. »
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Fri 5 Aug - 11:02 (2016)    Post subject: France Reply with quote

Saint-Étienne-du-Rouvray : le récit des deux religieuses


window.figBasilicLoadPrincImage && window.figBasilicLoadPrincImage();Présente à la messe lors de l'irruption des terroristes, une troisième religieuse, sœur Danielle Delafosse (ici, au premier plan), était parvenue à sortir de l'église et à donner l'alerte. Crédits photo : PASCAL ROSSIGNOL/REUTERS



Sœur Hélène Decaux et sœur Huguette Péron racontent dans La Vie l'échange qu'elles ont eu mardi dans l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray avec les deux auteurs de l'attentat.
Le père Jacques Hamel, 85 ans, vient d'être égorgé. Un fidèle grièvement blessé gît également à terre. Pourtant, après l'assassinat du prêtre, un dialogue surréaliste s'est engagé mardi dans l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray entre le commando et les deux religieuses retenues à l'intérieur de l'édifice. Les deux agresseurs avaient jusqu'à ce moment fait preuve d'agressivité et d'énervement. Ils changent ensuite brutalement de comportement. «J'ai eu droit à un sourire du second. Pas un sourire de triomphe, mais un sourire doux, celui de quelqu'un d'heureux», raconte sœur Huguette Péron à l'hebdomadaire catholique La Vie. Sœur Hélène Decaux, 83 ans, accompagnée de l'épouse du fidèle blessé demande à s'asseoir. L'un des deux tueurs accepte. «Je lui ai demandé ma canne, il me l'a donnée», précise sœur Hélène.
«As-tu peur de mourir?»
Puis la conversation prend une tournure religieuse. L'un des deux hommes demande à sœur Hélène si elle connaît le Coran. «Oui, je le respecte comme je respecte la Bible, j'ai déjà lu plusieurs sourates. Et ce qui m'a frappé en particulier, ce sont les sourates sur la paix», répond la religieuse. «La paix, c'est ça qu'on veut (...) Tant qu'il y aura des bombes sur la Syrie, nous continuerons les attentats. Et il y en aura tous les jours. Quand vous vous arrêterez, nous arrêterons «, répond son interlocuteur. «As-tu peur de mourir?», interroge ensuite ce dernier. À la réponse négative de la religieuse, il poursuit: «Pourquoi?». «Je crois en Dieu et je sais que je serai heureuse», réplique sœur Hélène, qui confie avoir prié intérieurement la Vierge et pensé à Christian de Chergé, le prieur du monastère de Tibéhirine assassiné avec six autres moines en 1996.
Avec sœur Huguette, la conversation porte sur Jésus. «Jésus ne peut pas être homme et Dieu. C'est vous qui avez tort», assène l'autre assaillant. «Peut-être, mais tant pis», répond sœur Huguette. «Pensant que j'allais mourir, j'ai offert ma vie à Dieu», ajoute-t-elle. «Visiblement, ils attendaient la police», considère sœur Hélène. Peu après, les deux hommes tentent une sortie en prenant les trois femmes comme bouclier humain. «Mais ils ne se sont pas mis totalement derrière nous. À croire qu'ils allaient au-devant de la mort».
Présente à la messe lors de l'irruption des terroristes, une troisième religieuse, sœur Danielle Delafosse, était parvenue à sortir de l'église et à donner l'alerte.
(Avec AFP)


http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/07/30/01016-20160730ARTFIG00093-pretre-egorge-l-echange-surrealiste-entre-les-deux-religieuses-et-leurs-assaillants.php?redirect_premium

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Fri 5 Aug - 18:53 (2016)    Post subject: France Reply with quote

 

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Sat 6 Aug - 11:25 (2016)    Post subject: France Reply with quote



 

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Mon 15 Aug - 12:03 (2016)    Post subject: France Reply with quote

Aubervilliers : si Hollande ne bouge pas, les Chinois vont faire justice eux-mêmes


Aubervilliers : si Hollande ne bouge pas, les Chinois vont faire justice eux-mêmes



La vie des Chinois en Seine-Saint-Denis devient infernale, impossible.

Il leur faut se déplacer en groupe et ne plus sortir le soir.

Et tout cela grâce à qui ? Forcément aux Chances pour la France, qui ne sont pas nommées par le Monde (il n’y a pas que pour le terrorisme que les medias  se taisent ) mais tout le monde comprend. Il suffit de dire 93, délinquance et racisme.  Il suffit aussi de lire l’appel du maire PC craignant la division et la stigmatisation… Ben voyons.

Il n’est pas prêt de reconnaître que la délinquance qui sévit dans les territoires perdus de la République dont fait partie sa ville (merci qui ? ) est une des formes du djihad, de la conquête musulmane. Il faut faire payer, de gré ou de force, le non musulman et imposer la loi musulmane   à tous.

Bref, ils sont encore gentils les Chinois. Après l’agression qui a coûté la vie à l’un des leurs, ils vont mettre des bougies et des fleurs, mais ils préviennent : cela ne peut pas durer.

Et alors là je demande  à voir, si les Chinois se mettent à pratiquer le œil pour œil, dent pour dent, la France entière va à nouveau jubiler.

D’ailleurs, je ne devrais pas utiliser le « si », les Chinois vont faire justice eux-mêmes puisque l’appel qu’ils ont lancé hier au premier Ministre et au Président restera lettre morte, forcément. Le jour où ces deux-là seront prêts à passer le kärscher les poules auront des dents.

A Aubervilliers, la colère sourde de la communauté chinoise
« Mort pour rien. » Un rassemblement silencieux a été organisé par le comité de soutien à la famille de Zhang Chaolin, dimanche 14 août à 15 heures, devant la mairie d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).

Ce Chinois de 49 ans est décédé, vendredi en fin d’après-midi, après cinq jours de coma. Il avait été agressé le 7 août par trois individus alors qu’il marchait en compagnie d’un ami, d’origine chinoise, dans cette ville du nord-est de Paris, où vit une importante communauté asiatique, active, notamment, dans le secteur du textile.

Les agresseurs auraient voulu voler la sacoche de l’autre homme, qui s’est vu prescrire cinq jours d’interruption totale de travail (ITT), selon une source proche du dossier.
Dans les quartiers chinois, la peur s’installe

Dimanche après-midi, une file d’une centaine de mètres s’est formée devant la mairie d’Aubervilliers où les soutiens déposaient, chacun à leur tour, un cierge et une fleur. Dans ce rassemblement, pas de slogan, de simples pancartes en carton où l’on pouvait lire au feutre « sécurité pour tous ».

Un important dispositif policier attendait le millier de personnes rassemblées sur le parvis de l’hôtel de ville. La colère s’est exprimée au sujet des agressions dont sont victimes des membres de la communauté chinoise. Dans la ville, des réseaux se sont d’ailleurs mis en place pour escorter des personnes seules jusqu’au métro. Plusieurs témoins, notamment, affirment ne plus rentrer seul à la nuit tombée.

Elodie raconte ainsi qu’un agresseur a voulu voler le sac de sa mère : « Elle était dans une voiture avec une fenêtre entrouverte. Une main a voulu se glisser, mais on a réussi à l’empêcher de voler le sac. »Elle-même déclare adopter certains réflexes et éviter certaine rues.

Les habitants des quartiers chinois détaillent avec émotion la peur qui s’installe depuis quelques années, avec, selon eux, une violence qui augmente lors des agressions. « Avant, quand nous nous faisions agresser, on se faisait voler notre sac. Maintenant, on nous bat et on nous déshabille pour nous faire les poches », détaille Rui Wang, à l’origine d’un collectif de soutien à la famille endeuillée. « Toutes les familles connaissent quelqu’un qui a été agressé », tranche-t-il.

« Il y en a marre d’être agressé comme ça, il faut lancer un appel au premier ministre et au président. Il y a bien des territoires perdus de la république. Il faut agir maintenant, sinon les Chinois feront justice eux-mêmes », s’agace Denis, d’origine chinoise, qui habite, lui, dans le sud de Paris.
« Ciblage raciste »

« Les habitants de Seine-Saint-Denis et plus particulièrement ceux d’origine chinoise (…) sont les victimes quotidiennes d’agressions, de vols, de plus en plus violents à leur encontre », a dénoncé le comité dans un communiqué, ajoutant qu’« aujourd’hui, devant l’inefficacité des mesures prises par les autorités, la colère des habitants monte, la tension entre les communautés est palpable. »

La maire (Parti communiste) d’Aubervilliers, Meriem Derkaoui, a dénoncé, samedi, un crime au « mobile crapuleux » et au « ciblage raciste », appelant à ne pas « céder à la division et à la stigmatisation », tout en réclamant des renforts policiers. A l’initiative de la municipalité, une centaine de personnes s’étaient déjà réunies, jeudi soir, devant la mairie.

 http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/08/14/aubervilliers-mort-d-un-chinois-apres-une-agression_4982593_3224.html#MWIy4jLJgJCEEjPP.99
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Mon 15 Aug - 13:46 (2016)    Post subject: France Reply with quote

Colère des musulmans sur les réseaux sociaux après l'arrêté anti-burkini


par camakoffi
il y a 2 jours



Le maire de Villeneuve-Loubet, Lionnel Luca a lui aussi décidé d'interdire le port du burkini sur les plages de sa ville. Sur les réseaux sociaux, ces arrêtés sont largement contestés, notamment par la communauté musulmane.


  Une femme un burkini sur une plage espagnole. Photo archives S.L.


"On mène une action juridique avec des citoyennes de Cannes". Ce sont par ces mots prononcés chez nos confrères d'Europe 1 ce vendredi que Marwan Muhammad, le directeur du Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF) a lancé la riposte.
Le CCIF va déposer un référé contre la mairie de Cannes après l'interdiction du port du burkini sur les plages de la ville.
>> RELIRE. Le maire de Cannes interdit le port du burkini sur les plages 
A Villeneuve-Loubet, une décision de la mairie allant dans le même sens avait été prise dès le vendredi 5 août. Sur les réseaux sociaux, les réactions ont été nourries et la communauté musulmane s'est elle aussi exprimée.
 
En plus du CCIF, la fédération des musulmans du sud a elle aussi annoncé vouloir porter plainte contre la mairie de Cannes.
David Lisnard a contre-attaqué ce matin, jugeant cette association "sectaire".
>> VOIR AUSSI. Arrêté anti-burkini: le maire de Cannes réagit à la polémique et accuse 
L'observatoire de la laïcité a également participé à la polémique, via un tweet, en précisant que le principe de laïcité ne pouvait justifier un tel arrêté.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Mon 15 Aug - 19:37 (2016)    Post subject: France Reply with quote

https://youtu.be/yPRqCGaXBro


 

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Tue 16 Aug - 10:22 (2016)    Post subject: France Reply with quote

Burkini : le Collectif contre l’islamophobie conteste l’arrêté cannois




Le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) a annoncé, vendredi 12 août, qu’il avait saisi la justice en référé-liberté afin de contester l’arrêté municipal qui interdit le port du Burkini sur les plages cannoises.
L’arrêté, pris le 28 juillet par le maire (Les Républicains) de Cannes, David Lisnard, précise que « l’accès aux plages et à la baignade est interdit jusqu’au 31 août 2016, à toute personne n’ayant pas une tenue correcte, respectueuse des bonnes mœurs et de la laïcité, respectant les règles d’hygiène et de sécurité des baignades adaptées au domaine public maritime ». « Toute infraction fera l’objet d’un procès verbal et sera punie de l’amende », de 1e catégorie, soit 38 euros, est-il écrit.
Le directeur du CCIF, Marwan Muhammad, a dit au Monde que le collectif se fondait sur deux principaux leviers pour contester la nature de l’arrêté : le fait que la mesure soit restrictive des libertés sans motif justifié ; sa composante stigmatisante à l’endroit des musulmans. Une dizaine d’habitantes de Cannes « directement concernées » avaient sollicité le CCIF, qui collecte depuis 2003 les plaintes pour des actes ou des menaces antimusulmans ou des faits de discriminations en raison de la religion supposée.
Lire aussi :   Burkini : le maire de Cannes interdit les vêtements religieux à la plage
Sans faire directement référence au burkini, un maillot de bain porté par certaines femmes musulmanes et qui couvre intégralement le corps, le directeur général des services de la ville de Cannes, Thierry Migoule, avait dit jeudi à l’Agence France-Presse : « Il ne s’agit pas d’interdire le port de signes religieux à la plage, mais les tenues ostentatoires qui font référence à une allégeance à des mouvements terroristes qui nous font la guerre », des tenues que l’on commence à voir à Cannes depuis l’an dernier, selon lui.
Le CCIF « serein »
Le CCIF se dit « relativement serein » quant à l’issue de la procédure, le collectif fait notamment référence au précédent de Wissous Plage, en 2014, lorsqu’il avait fait suspendre un arrêté qui interdisait aux femmes voilées l’entrée du site touristique de la commune de l’Essonne. La préfecture s’était à l’époque opposée à l’arrêté. Concernant Cannes, la préfecture des Alpes-Maritimes n’a pour l’heure pas pris position.
Lire aussi :   A Marseille, polémique politique autour d’une « journée burkini » dans un centre aquatique
« L’arrêté burkini » est une polémique de plus liée à l’islam parmi celles qui rythment la période estivale en France. Au début du mois d’août, une « journée burkini » prévue dans un parc aquatique privé des Pennes-Mirabeau a été annulée. Nice Matin annonçait vendredi que Villeneuve-Loubet, une autre commune des Alpes-Maritimes, avait pris un arrêté similaire à celui de Cannes.
« Saisonnalité des polémiques »
Le CCIF estime que tous ces événements ont un point commun, « celui de ne pas s’appuyer sur le droit ». Si la loi française interdit le port du voile intégral dans l’espace public, elle n’interdit pas le port de signes religieux. Comme le rappelle au Monde Nicolas Cadène, rapporteur de l’Observatoire de la laïcité, un organisme public qui vise au respect de ce principe en France, « on ne peut invoquer le principe de laïcité pour justifier des restrictions vestimentaires dans l’espace public ».
Lire aussi :   Polémique sur le burkini à Marseille : ce qu’il faut savoir
Selon M. Muhammad, il existe « une saisonnalité des polémiques » autour de l’islam. « Les jupes trop longues posent problème dans les classes, la nourriture halal ou l’abattage rituel pendant le ramadan, le burkini en période estivale ». Il déplore la volonté de certains de « créer un problème musulman ».
Nicolas Cadène appelle, lui, à la responsabilité, constant que « certaines décisions politiques ne sont pas fondées sur de réels problèmes ». « Il est inutile de créer de nouveaux interdits qui ne feraient qu’alimenter le repli sur soi et les postures victimaires », argue-t-il.
Dans un communiqué consulté par L’Express et Nice Matin, la Ligue des droits de l’homme de Cannes, qui dénonce un « abus de droit » et fait référence au principe de la laïcité contenu dans la Constitution, compte suivre la même procédure judiciaire que le CCIF, lundi au plus tard. « Notre maire a-t-il le catalogue des vêtements autorisés sur les plages de Cannes et bientôt dans nos rues ? A quand une milice des mœurs comme au pays des mollahs ? », s’interroge l’association dans un communiqué. « Comment en effet, ne pas craindre que, par des attitudes aussi exclusives et répressives, certains de nos compatriotes ne se sentent exclus de la cité ? », déplore la LDH.


En savoir plus sur

http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/08/12/burkini-le-collectif-contr…
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Tue 16 Aug - 11:58 (2016)    Post subject: France Reply with quote

Comment les islamistes tentent de justifier l'assassinat de prêtres
Alors que l'islam reconnaît le christianisme comme religion révélée, pour les djihadistes, les prêtres "à la tête de la mécréance" doivent être tués. De notre correspondant à Genève, Ian Hamel
Modifié le 16/08/2016 à 09:48 - Publié le 16/08/2016 à 09:18 | Le Point.fr




Une femme se recueillant devant l'hôtel de ville de Saint-Étienne-du-Rouvray, le 26 juillet 2016. © CHARLY TRIBALLEAU
  • L'assassinat fin juillet de Jacques Hamel, prêtre auxiliaire de la paroisse de Saint-Étienne-du-Rouvray, âgé de 85 ans, a horrifié la grande majorité des musulmans. Certains ont même tenu à se rendre à la messe le dimanche suivant pour manifester leur solidarité avec les chrétiens. La protection des chrétiens et des juifs est un principe de la loi islamique depuis les origines. La tradition musulmane recommande de respecter le clergé chrétien. Le Coran ne dit-il pas que Jésus est un « messager divin » comme le prophète Muhammad ?* Alors, pour justifier leur crime, les adeptes de l'organisation islamique exhibent sur Internet des écrits, souvent vieux de plusieurs siècles, émanant de théologiens particulièrement extrémistes.

Spécialisée dans l'analyse stratégique, la société suisse JMF Recherches et Analyses a ainsi retrouvé sur les réseaux sociaux des textes qui tentent de faire la différence entre les moines et les prêtres. « Le moine dans son monastère ne doit pas être tué ni les gens des églises qui ne côtoient pas les gens extérieurs à l'église », écrit le juriste Muhammad Amin Ibn Abidin, décédé en 1836. « Mais s'ils les côtoient, alors ils sont tués comme le prêtre », ajoute-t-il. Certains islamistes, durant la guerre civile algérienne, avaient ainsi pu justifier l'assassinat des moines de Tibhirine. Même s'ils ne faisaient pas de prosélytisme, les religieux côtoyaient les villageois, allant même jusqu'à les soigner…
Viser particulièrement les religieux
Si les moines restent cloîtrés dans leur monastère, ils ne représentent pas un danger pour l'islam. En revanche, un prêtre comme Jacques Hamel, « qui se mêle aux fidèles », est considéré comme « se trouvant à la tête de la mécréance », prétendent les djihadistes. Taqî ad-Dîn Ahmad Ibn Taymiyya (1263-1328) va plus loin encore en considérant que les prêtres doivent être spécialement visés en cas de guerre. Or, Daech se considère comme étant en guerre contre les « croisés » et les juifs. Le théologien Ibn Taymiyya, particulièrement radical, a longtemps été oublié, avant qu'il ne serve de référence théologique d'abord au courant wahhabite, en Arabie saoudite, puis aux militants islamistes, afin de légitimer leurs actions violentes.
Quitte d'ailleurs à déformer les écrits de ce salafiste, mort en prison à Damas au XIVe siècle. Il faut dire qu'Ibn Taymiyya avait été emprisonné en raison d'une de ses fatwas qui interdisait de se rendre à La Mecque sur la tombe du prophète... Il fallait, selon lui, visiter la mosquée à côté de la tombe, mais pas la tombe elle-même. Pour JMF Recherches et Analyses, qui édite le site web terrorisme.net, il est clair que les partisans de l'organisation État islamique tentent « de justifier cet assassinat de prêtre auprès d'un public musulman aussi large que possible, et de préparer ce public à d'autres actes du même genre qui pourraient suivre »**.
Daech décrypté
Le site terrorisme.net décrypte également le numéro de juillet 2016 de Dabiq, le magazine de Daech, intitulé « Break the cross » (Briser la croix). Pour cette publication, il ne s'agit pas seulement de combattre les chrétiens et les juifs, notamment en frappant « derrière les lignes ennemies », il faut carrément les haïr ! Un article est ainsi intitulé : « Pourquoi nous vous haïssons et pourquoi nous vous combattons ». La première raison de cette haine ne tiendrait pas à la politique étrangère des pays occidentaux (qui sont intervenus militairement en Afghanistan, en Irak, en Libye), mais au simple fait qu'en n'étant pas musulman, les chrétiens et les juifs brisent l'unité d'Allah… crime impardonnable.


Les djihadistes semblent faire bien peu de cas de la sourate du Coran sur les infidèles :
O infidèles,
Je n'adorerai point ce que vous adorez.
Vous n'adorerez pas ce que j'adore.
Je n'adore pas ce que vous adorez.
Vous n'adorez pas ce que j'adore.
Vous avez votre religion, et moi j'ai la mienne.


* Dictionnaire encyclopédique de l'islam, Cyril Glassé, Bordas, 1991.
** « Des sympathisants de l'organisation État islamique font circuler en ligne des textes pour justifier religieusement l'assassinat des prêtres », www.terrorisme.net.
Consultez notre dossier : Saint-Étienne-du-Rouvray : un nouveau pas dans l’horreu
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Wed 17 Aug - 18:16 (2016)    Post subject: France Reply with quote

1,5 milliard de victimes (billet d'humeur)

Le texte de ce billet d'humeur ne fait pas partie de l'argumentation officielle de l'association VV&D, il est l'expression des sentiments d'un de nos auteurs.


Il y aurait 1,5 milliard de musulmans sur notre planète...


L’information exacte serait plutôt: 1,5 milliard d’humains sont aujourd’hui victimes de l’idéologie islamique.

Un décompte qui rappelle celui d’une pandémie planétaire, qui ne peut que susciter de l’inquiétude et de la compassion.

De l’inquiétude bien sûr car tous savent ce qui accompagne l’arrivée de l’islam: l’intolérance, la discrimination, la violence physique et mentale, l’aliénation des êtres.

Mais l’inquiétude ne doit pas faire oublier la compassion pour les musulmans eux même.
Les premières victimes de l’islam sont toujours les musulmans, ils sont les premiers à subir les privations de liberté et de Démocratie. Tous les musulmans sont des victimes, y compris ceux qui veulent la destruction de nos sociétés, notre asservissement voir notre mort si nous refusons leur domination, y compris les coupeurs de gorge fanatiques, les imams qui prêchent inlassablement la guerre sainte et la haine de la Démocratie dans leurs mosquées au cœurs de nos banlieues, oui tous…

Ouvrons les yeux, ce qui aujourd’hui apparaît comme un engagement pour l’islam n’est que le résultat de tromperie, de coercition, d’un viol mental suivi par des années de conditionnement aboutissant aux conséquences dramatiques que tous peuvent constater.

Comment un être humain sain d’esprit peut-il envisager d’abdiquer sa condition d’homme ou de femme libre pour devenir l’esclave d‘un livre ? (1)

Comment un être humain sain d’esprit peut-il considérer comme normal le fait d’avoir l’obligation de conquérir le monde ? (2)

Comment un être humain sain d’esprit peut-il penser avoir le droit de tuer tous ceux qui refusent de se soumettre à son autorité? (3)

Comment un être humain sain d’esprit peut-il, s’il a un minimum d’éducation, continuer à penser que les femmes sont des êtres inférieurs devant soumission et obéissance sous peine de châtiment ? (4)

Personne de sain d’esprit et d’éduqué ne peut penser cela, ce type de comportement est le résultat d’un endoctrinement, d’un conditionnement basé sur la peur de l’enfer, du châtiment, et du regard de la communauté, sur des mensonges et des promesses malsaines. (5)
 
 
 

 
Abu Askar l’Allemand
 
 
Regardez ce jeune homme, il est allemand, il pourrait être votre voisin et mener une vie normale. Au lieu de cela il déambule en Afghanistan avec un énorme couteau en cherchant des infidèles à décapiter.

Que s'est-il passé pour qu’il en arrive à un tel gâchis de sa vie?



Il à rencontré l’islam,
il a été conditionné,
sa vie est brisée…

Ainsi que celle de ceux qui vont croiser sa route tant que durera son état de démence meurtrière. Bourreaux et victimes se confondent en islam.

S’il faut bien sûr se protéger de ce genre de fanatiques et les soigner si c'est encore possible, la vraie solution aurait été de les protéger de ce qui les a transformé ainsi.





Regardez cette jeune fille, elle pourrait être un humain indépendant libre de ses choix et de mener sa vie comme bon lui semble dans une société qui défendrait ses droits à l’égalité avec les hommes.

Au lieu de cela elle est une créature inférieure, privée de la possibilité de choisir son métier, son mari, se s’habiller comme elle le désire. Elle n’est qu’une reproductrice soumise aux désirs et volontés des hommes (6), et qu’on peut battre en cas de désobéissance.

Que s'est-il passé pour qu’elle en arrive à un tel gâchis de sa vie?

Elle a rencontré l’islam,
elle a été conditionnée…
 
Son état actuel, accepté ou non est celui d’une victime dont on a volé la possibilité de vivre une vie d’être humain libre, n'aurait-elle pu être protégée?

1,5 milliard de victimes de l’idéologie islamique, et combien en Europe, en France?

Les états vont-ils rester longtemps encore inactifs et laisser cette idéologie s’emparer de nos concitoyens les uns après les autres?

Le manque d’information de nos élus et le discours trouble des propagateurs de l’islam ont jusqu’à présent paralysé toute volonté de réagir à l’installation d’une idéologie totalitaire et aliénante dans notre société. Une idéologie qui constitue peu à peu un Etat dans l’Etat et avance inexorablement ses pions, marquant son territoire par ses mosquées, ses femmes voilées et ses étalages hallal.

1,5 milliard de victimes de l’islam, l’ignorance de ce qu’est l’islam nous condamne-t-elle à en faire bientôt partie?
 

Notes:
(1) Il n'appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu'Allah et Son messager ont décidé d'une chose d'avoir encore le choix dans leur façon d'agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, s'est égaré certes, d'un égarement évident. [Coran: 33,36]


(2) C'est Lui qui a envoyé Son messager avec la bonne direction et la religion de la vérité, afin qu'elle triomphe sur toute autre religion, quelque répulsion qu'en aient les associateurs.[Coran: 9,33]


(3) Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humilies. [Coran: 9,29]

(4) Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes […] Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand . [Coran: 4,34]

(5) Qu’ils combattent donc dans le sentier d’Allah, ceux qui troquent la vie présente contre la vie future. Et quiconque combat dans le sentier d’Allah, tué ou vainqueur, Nous lui donnerons bientôt une énorme récompense. [Coran: 4,74]

(6) Vos épouses sont pour vous un champ de labour, allez à votre champ comme (et quand) vous le voulez [...] [Cora,: 2,223]

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Thu 18 Aug - 10:11 (2016)    Post subject: France Reply with quote


_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Thu 18 Aug - 10:33 (2016)    Post subject: France Reply with quote

Quote:

Va faire un tour dans le 93
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/05/20/01016-20160520ARTFIG0007…


Paris Marseille Lyon Roubaix Lille

La France va devenir une dawla islamiya inch Allah

https://youtu.be/HXxPsZhXgXI



 

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Thu 18 Aug - 19:13 (2016)    Post subject: France Reply with quote

Brighelli - Lettre ouverte à Chevènement à propos de l'islam de France
L'ex-ministre est pressenti pour présider la Fondation pour l'islam de France. Mais nombre de critiques contestent la nomination d'un non-musulman. Analyse. Par Jean-Paul Brighelli
Publié le 18/08/2016 à 10:25 | Le Point.fr


Jean-Pierre Chevènement est pressenti pour prendre la tête de la Fondation pour l’islam de France. © CITIZENSIDE/FABIENNE HERREYRE

Cher Jean-Pierre Chevènement,
Nous nous connaissons peu, même si nous nous sommes déjà rencontrés – à Yerres l'année dernière, chez Nicolas Dupont-Aignan. Mais nous partageons la même passion pour la laïcité. Et au moment où François Hollande vous sollicite pour prendre la tête de la Fondation pour l'islam de France, un « machin », aurait dit de Gaulle, créé il y a dix ans et plongé depuis ce temps dans une torpeur rassurante, peut-être est-il nécessaire de préciser deux ou trois points sur ce que l'on peut raisonnablement attendre des musulmans français – et de vous.
PUBLICITÉ
inRead invented by Teads


Le communautarisme, voilà l'ennemi
Dès votre nomination, des voix se sont élevées dans la « communauté musulmane » pour contester le choix d'un non-musulman pour gérer un « islam de France » qui pour l'instant reste dans les limbes.
Commençons par expliquer à vos détracteurs que le mot « communauté » est une hérésie en soi, et que tant qu'ils persisteront à l'employer, ils ne seront ni audibles ni crédibles. Pas pour des républicains. Il n'y a pas d'autre communauté, en France, que celle des citoyens français.
Et tant qu'à faire, expliquons aussi qu'il n'y a qu'une laïcité. Pas de laïcité « ouverte » ou « aménagée ». Imaginez que l'on suggère un droit de propriété à géométrie variable, qui permettrait à tel ou tel groupe de manifester sa volonté de « caïdat », selon le mot du procureur général de Bastia, sur tel ou tel bout de plage. Il faut être Jean-Louis Bianco, l'inénarrable animateur de l'Observatoire de la laïcité, toujours persuadé qu'un burkini est un accessoire de mode comme un autre et non une revendication identitaire, pour qu'une telle hypothèse paraisse naturelle.
Quant au choix d'un non-musulman… « Cela ne viendrait à l'esprit de personne de mettre à la tête du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) un non-juif », ironise Abdel-Rahmène Azzouzi, signataire d'une pétition récente demandant justement la réactivation de cette Fondation pour l'islam que vous pourriez patronner. Et d'ajouter : « Ces gens estiment que les musulmans de France ne peuvent pas prendre leur destin en main, c'est du post-colonialisme. »
Ah, le post-colonialisme, nous y revoilà ! C'est l'argument utilisé depuis cinquante ans par le gouvernement algérien pour excuser le fait qu'une poignée de militaires et un quarteron d'islamistes ont mis ce beau et riche pays en coupe réglée. C'est le prétexte invoqué par nombre de Beurs, qui n'ont jamais eu d'autre patrie que la France, pour légitimer leur manque d'appétence au travail scolaire. Et ce sera demain l'argument des extrémistes qui refuseront de se plier au nécessaire aggiornamento qu'il faut rapidement obtenir de l'islam de France – quitte à se fâcher avec le wahhabisme saoudien, dont ni vous ni moi ne pensons beaucoup de bien. Loin de nous, par ailleurs, l'idée d'empêcher les femmes qui se sentent plus libres derrière une prison de toile d'aller en Arabie saoudite vivre selon la charia.
Lorsqu'il s'est agi, en 1807, de réguler la judaïté en France, le « grand Sanhédrin » inventé par les autorités françaises (un cas flagrant de colonialisme, j'imagine) a entériné les décisions suggérées en amont par Napoléon. Mais on avait à l'époque un vrai gouvernement, et pas une dérision de démocratie.
C'est à un règlement concerté du même type qu'il faut aujourd'hui parvenir – ou qu'il faut imposer. Les douze questions jadis posées aux juifs (sur la polygamie, la répudiation, les mariages mixtes ou la priorité de la loi française sur la « loi » religieuse) ont reçu à l'époque les réponses que souhaitait la France, et les juifs ont si bien intégré la différence entre ce qui appartient au religieux – l'espace privé, au sens le plus strict du terme – et ce qui appartient à la société civile que nombre d'entre eux, comme le relate Pierre Birnbaum dans un ouvrage (La République et le Cochon, Seuil, 2013, dont la lecture orientera utilement votre réflexion), mangeaient casher à la maison et du porc à la cantine – ce qui leur a permis souvent de réaliser que dans le cochon, tout est bon. Le prétexte du goût ne peut suffire pour éterniser des superstitions qui pérennisent un communautarisme dont le premier effet est de stigmatiser, aux yeux de leurs concitoyens, les Français de religion musulmane. Les interdits alimentaires, les vêtures tribales n'appartiennent pas à la France, et ceux qui prétendent les institutionnaliser s'excluent de la communauté nationale. Il n'y a qu'une France, vous le savez bien, et nos diversités régionales n'entrent pas en conflit avec l'intégrité républicaine.
D'aucuns invoquent la loi de 1905 pour autoriser l'expression religieuse. Mais en 1905, l'islam n'était pas un facteur. Aujourd'hui, force est de constater que conformément à ce qui se passe un peu partout dans le monde, de l'Irak au Nigeria en passant par l'Arabie saoudite ou la Libye, l'islam est une politique avant d'être une religion, un impérialisme qui vise la mainmise sur les États, et que cela n'est pas acceptable. Il est aujourd'hui évident que la loi de 1905 mérite un toilettage qui l'adapte aux réalités contemporaines, en redéfinissant espace public et espace privé – et si je puis me permettre cette tautologie, l'espace privé, justement, ne peut être public. Ce que l'on fait chez soi ou dans des lieux de culte consacrés et protégés d'ailleurs par l'État ne doit pas s'exporter dans des espaces où l'affirmation des préjugés choque chaque jour ceux qui justement n'en ont pas, et qui sont largement majoritaires dans ce pays.
Les petits calculs de François Hollande
Quelle est l'idée de François Hollande en proposant votre nomination à la tête de cet organisme ?
Laissez-moi vous rappeler une anecdote que vous connaissez sûrement, car comme François Mitterrand jadis, vous ne pouvez pas ne pas avoir lu les Mémoires du Cardinal de Retz.
Pendant la Fronde, Gondi, comme on l'appelait alors, se retrouve nommé par la régente, Anne d'Autriche, confesseur des couvents de Paris – un poste éminent que ne lui valait certainement pas l'hostilité avouée de la reine pour ce trublion qui soulevait la rue à Paris. Le coadjuteur, comme on disait alors, flaira le piège : sans doute Anne d'Autriche et Mazarin comptaient-ils sur son amour du beau sexe et en le mettant en contact étroit avec nombre de jeunes et jolies religieuses, escomptaient-ils un beau scandale qui l'aurait dévalué à jamais dans l'opinion publique.
Retz résolut le problème en passant systématiquement les nuits qui précédaient sa tournée dans les bras de sa maîtresse, Mlle de Chevreuse, afin, dit-il, d'arriver dans les couvents dans un épuisement qui confinait à l'état de sainteté.
Dans toute rose offerte il faut voir les épines. Votre nomination correspond probablement à un calcul de François Hollande, qui après avoir accumulé les concessions à l'extrémisme religieux depuis quatre ans – en s'abstenant par exemple de rajouter « islamiste » au mot « terrorisme » –, souhaite en vue de 2017 se réconcilier au moins avec une partie de l'électorat des laïcards, comme disent ces gens prêts à flatter la laïcité tout en la piétinant, pourvu qu'elle leur permette de grignoter les voix qui leur feront de toute façon défaut.
Et vis-à-vis des musulmans (que l'actuel pouvoir soigne particulièrement, conformément aux consignes promulguées par Terra Nova depuis plusieurs années, en programmant votre échec face à l'intransigeance de jusqu'au-boutistes religieux que l'État ne veut pas faire plier, sinon il s'en donnerait les moyens), le discours sous-jacent est tout aussi évident : voyez, je fais de mon mieux, mais c'est vraiment à vous de réguler vos coreligionnaires – au moins jusqu'en 2017.
Après, le déluge.
Retrouver le sens de la République
Cher Jean-Pierre Chevènement, j'imagine que vous n'êtes dupe ni des ambitions secrètes des uns ni de la mauvaise volonté des autres. Votre échec est programmé, et on s'efforcera de faire croire, ensuite, que l'impuissance d'un républicain est celui de la République, que l'on noiera alors dans un déluge de démocratie déstructurée et de lâcheté lénifiante. Seul un gouvernement qui renouerait avec l'État, au sens le plus fort du terme, apaisera les tensions actuelles, en traçant des barrières franches au-delà desquelles tout ce qui ne sera pas explicitement permis sera interdit. Et seul un accord réformant sérieusement des textes écrits il y a quatorze siècles pourra être compris d'une population française peu encline à voir une minorité imposer ses diktats à la majorité – car c'est cela, la vraie démocratie, et non la résignation intéressée qui imposerait à la majorité de se plier aux coutumes délétères de quelques illuminés.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Fri 19 Aug - 11:15 (2016)    Post subject: France Reply with quote


Racisme "anti-asiatique": la banalité du mal


18.08.2016
6 min






Vendredi dernier, Chaolin Zhang décédait des suites de ses blessures, victime d’une tentative de vol. A Aubervilliers, 105 individus d’origine chinoise se sont fait agresser depuis janvier. Rui Wang dénonce un racisme latent, diffus, en France, qui s'est mu ces dernières années en racisme violent.

Le rassemblement devant la mairie d'Aubervilliers, ce jeudi• Crédits : Rémi Brancato - Radio France
Avec Rui Wang, président de l'Association des Jeunes Chinois de France.
Pour aller plus loin:
Notons que la LICRA a publié un communiqué s'inquiétant de la montée du racisme anti-asiatique mardi dernier, en fin de matinée.
Les prostituées chinoises, surnommées, les "marcheuses de Belleville", se mobilisaient aussi en juin dernier, pour dénoncer les insultes et les humiliations de certains policiers. Elles sont bien souvent pestiférées, aussi, dans leur propre communauté. Une émanation de Médecins du Monde, Lotus Bus œuvre pour assurer premiers soins et accompagnement aux victimes de violences, elles bénéficient aussi du soutien du STRASS (Syndicat des Travaill.eurs.euses sexue.l.lle.s , et certaines se sont constituées en association Les Roses d'Acier afin de dénoncer, et mettre au fin, au harcèlement qu'elles subissent. A voir, un film: La Marcheuse, de Naël Marandin, et à écouter, un documentaire de Sur les Docks: Les marcheuses de Belleville.
La communauté chinoise se mobilise depuis 2010 pour dénoncer l"insécurité et les violences dont elle est la cible. En 2013, un article de Ya-Han Chuang, analysait les manifestations des chinois de Belleville.
Pour finir, un article de Slate, "Le racisme anti-chinois est-il politiquement correct?" de Louis Haushlater, publié fin 2010.

Un garçon immigré asiatique tient une pancarte durant une manifestation anti-racisme, à Athènes, en 2005. • Crédits : ARIS MESSINIS - AFP
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   

Post new topic   Reply to topic    Apostats de l'islam Forum Index >>> Apostats de l'islam >>> Histoire et géopolitique des religions All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 316, 17, 1834, 35, 36  >
Page 17 of 36

 
Jump to:  

Portal | Index | Create own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Thème réalisé par SGo