Apostats de l'islam Forum Index
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 

 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Salman Rushdie
 
Previous topic .::. Next topic  
Post new topic   Reply to topic    Apostats de l'islam Forum Index >>> Apostats de l'islam >>> En vrac

Author Message
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Tue 13 Sep - 12:01 (2016)    Post subject: Salman Rushdie Reply with quote

Salman Rushdie : "Il faut se moquer de la religion, car la religion est absurde avant tout"


12.09.2016

Pour la sortie de son dernier livre "Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits", l'écrivain britannique Salman Rushdie est l'invité exceptionnel des Matins. L'occasion aussi d'évoquer notre époque, "anesthésiée par le retour du religieux".

L'écrivain britannique Salman Rushdie• Crédits : GERARD JULIEN - AFP

"Si, il y a 50 ans, vous m’aviez demandé si la religion pouvait revenir sur l’avant-scène aujourd’hui, j’aurais dit : ‘C’est impossible’. Et pourtant, malheureusement, c’est ce qu’il s’est produit." L'écrivain Salman Rushdie est venu parler de son dernier ouvrage Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits dans la Matinale de ce lundi 12 septembre. Après avoir longuement évoqué son livre en première partie d'émission il a, en seconde partie, élargi la réflexion à l'impact du fait religieux dans nos sociétés et au multiculturalisme. De l'autre côté du micro, Guillaume Erner et Sylvain Bourmeau, producteur de La Suite dans les idées, qui a ouvert l'entretien en mentionnant, dans ce dernier roman de Salman Rushdie, la célébration de la diversité dans tout ce qu’elle peut avoir "d’inquiétant, mais aussi de joyeux".

    "A mon avis, ce serait extrêmement ennuyeux si nous étions tous identiques. En tant qu’écrivain, j’ai toujours pris plaisir à observer et dépeindre les grandes différences entre nous, et la façon dont nos grandes mégalopoles se sont développées. Elles sont toutes devenues internationales : à New York par exemple, vous entendez toutes les voix du monde, toutes les langues du monde, et c’est une bonne chose."

Une diversité qui, pour lui, engendre un enrichissement de la possibilité qu’offre la littérature : "En étant en un seul lieu à un moment donné on a toutes les histoires du monde qui arrivent en même temps, en pleine rue." Et qui a pour autre caractéristique de s'opposer au fait religieux : "Il faut se moquer de la religion, parce que la religion est absurde avant tout. Par conséquent il faut en faire la preuve."

    "Si vous pensez que le monde est plat et que vous le croyez en toute sincérité, que vous allez dans une église où tout le monde pense la même chose, eh bien moi je me revendique le droit de pouvoir dire que vous êtes un crétin."

"Le monde semble présidé par l’idéologie"

    En première partie d'entretien, Salman Rushdie parlait de son dernier roman

Mais son roman, multiculturel, satirique, s'apparente aussi à une "guerre des mondes", comme le note Sylvain Bourmeau : "Il y a une violence considérable. Une violence née d’une guerre des idées entre Averroès et al-Ghazâlî." Une violence qui se nourrit d'idéologies.

    "Il m’apparaît que l’une des découvertes de notre époque c’est le fait que les idées sont plus puissantes que les intérêts personnels. Au nom d’une idée ou d’une idéologie, les gens sont capables de faire des choses qui vont à l’encontre de leurs intérêts. Le monde semble présidé par l’idéologie plus qu’il ne l’est par l’économie ou tout autre phénomène."

Alors que vient d'être commémoré le 11 septembre, la question se pose : les démocraties réagissent-elles correctement au terrorisme ? Mais Salman Rushdie se sent assez peu légitime pour y répondre : "Je ne sais pas, moi je suis romancier. (...) Il est tout à fait compréhensible qu’il y ait beaucoup de peur dans nos sociétés."

    "Le mot ‘terrorisme’ est assez évocateur tout de même, il s’agit d’inspirer la terreur. (…) Ce n'est pas une condition pour prendre des décisions car la peur, c’est une espèce de paralysie mentale. Par conséquent il nous faut trouver le moyen de mettre la peur de côté pour prendre de bonnes décisions."

Pour ce qui est de la liberté d'expression, suite à une archive faisant entendre la voix du dessinateur Charb, l'écrivain se dit convaincu qu'il est essentiel de continuer à clamer partout "Je suis Charlie" : "Il est très important de nous en tenir à cette ligne de pensée, d’expression. C’est très difficile. On a quand même lutté fort pour avoir cette liberté d’expression, il faut se battre pour la maintenir."

Dans Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits, Salman Rushdie aborde la question de la sexualité. En première partie d'entretien, il affirmait qu'il s'agissait là d'un simple ressort comique de son dernier roman. "Nous comprenons que la pratique de la violence extrême, connue sous le terme fourre-tout et souvent inexact de 'terrorisme', a toujours particulièrement attiré des individus mâles qui sont soit vierges, soit incapables de trouver des partenaires sexuels", avait-t-il pourtant écrit (comme le lui fait remarquer Sylvain Bourmeau). Propos qui étaient pour lui une "galéjade, même si elle n’est pas dépourvue de vérité."

    "Les gens qui ont une vie sexuelle heureuse ont moins de chances de porter une ceinture d’explosifs. C’est une théorie. Mais si on étudiait ces kamikazes, on pourrait s’apercevoir qu’ils sont presque tous vierges. (...) Lorsque les filles et les garçons ne peuvent pas être ensemble de façon normale, c’est une espèce de distorsion sociale et ça peut engendrer des tas de problèmes différents."

Dans son roman enfin, Salman Rushdie semble accorder beaucoup d'importance aux personnes, comme le prouve le portrait qu'il y brosse d’un "président formidable, très drôle, intelligent, avec les oreilles légèrement décollées"... et qui fait inévitablement penser à Barack Obama : "Je crois qu’il va nous manquer cet homme là. Mais il me manque déjà, particulièrement lorsqu’on voit la menace présidentielle qui pèse sur les États-Unis et sur nous."

    "Le personnage, c’est le destin. Et dans mon livre, un des thèmes est qu’en nous, nous avons une force dont nous ne soupçonnons peut être même pas l’existence. Et cette force nous suffit pour affronter les défis qui se dressent devant nous."

Un entretien qui se termine par l'évocation des auteurs que lit Salman Rushdie ("Je lis trop à vrai dire."), la nouvelle génération d'auteurs américains, notamment, et par celle du cinéma, dont l'écrivain est un inconditionnel.

    "Il y a dans les romans américains l’éruption d’une nouvelle forme de littérature immigrée. La littérature américaine a toujours été inspirée des Juifs d’Europe de l’Est ou d’Italie ; aujourd’hui, il y a des écrivains de partout. (...) Ce sont des jeunes écrivains qui apportent une littérature mondiale dans le creuset de la littérature américaine. (…) Et je me dis que moi aussi je peux faire ça."

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Salman Rushdie dans Les Matins de France Culture
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
Publicité







PostPosted: Tue 13 Sep - 12:01 (2016)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Sat 7 Jan - 15:04 (2017)    Post subject: Salman Rushdie Reply with quote

SALMAN RUSHDIE : « SUR LA QUESTION DE L'ISLAM, LA GAUCHE EST RÉGRESSIVE » (VIDÉO).
.
Salman Rushdie est un britannique d'origine indienne, né d'une famille musulmane pratiquante. Dans son enfance, il a fait l'école coranique et il a étudier le Coran. Mais plus tard, il va poser une question qui mérite d'être étudier sur les versets sataniques qu'auraient reçus Mahomet, le prophète de l'Islam dans un roman publié en 1988 (titre original : The Satanic Verses). Par cet acte, il sera condamné par une fatwa délivrée par le 14 février 1989 par l'ayatollah Khomeini, en mettant en cause son œuvre et force l'auteur à entrer dans la clandestinité.
.
****************************
.
Salman Rushdie : «Traiter l’islam à part, c’est garantir l’augmentation des préjugés contre les musulmans. Si les gens croient que les musulmans ont un traitement spécial et des privilèges, et sont chouchoutés, l’hostilité envers eux augmentera ».
.
Voici une transcription complète de cette vidéo, où, il donne sa vision :
.
(...)
L’option par défaut doit être la parole libre et non réglementée. Ceux qui veulent limiter la parole doivent expliquer pourquoi.... Ce fardeau n’appartient pas à ceux qui défendent la liberté. Car la liberté d’expression doit être la norme. Ceux qui veulent la restreindre doivent avoir de sacrés bons arguments.
.
Quand j’ai été attaqué, des gens ont dit que j’avais couru après, que j’étais responsable, que j’étais l’architecte de mon propre malheur.
.
À l’époque, ces reproches venaient majoritairement de la droite. Aujourd’hui, ils viennent de la gauche.
.
En 25 ans, le discours blâmant la victime est passé de la droite à la gauche. Aujourd’hui, on l’entend seulement de la gauche. La droite dit que l’extrémisme religieux est mal. Pour la gauche, offenser les musulmans est mal.
.
Censurer ce qui offense autrui est dangereux. Il y aura toujours quelqu’un d’offensé. On ne pourra donc plus rien dire. L’argument selon lequel il ne faut pas offenser autrui a gagné beaucoup d’influence. Beaucoup de gens disent que c’est correct.
.
La gauche a un certain nombre de prédicats. Selon l’un d’eux, la masse des gens ne peut pas avoir tort, surtout si elle est économiquement opprimée. Si un grand nombre de personnes souffre de problèmes sociaux ou économiques, de racisme, etc... Alors ce qu’ils n’aiment pas, ou sont présumés ne pas aimer, doit être mal.
.
Traiter l’islam à part, c’est garantir l’augmentation des préjugés contre les musulmans. Si les gens croient que les musulmans ont un traitement spécial et des privilèges, et sont chouchoutés, l’hostilité envers eux augmentera.
.
Le 2ème prédicat de la gauche est que l’Amérique représente le mal. Tout ce qui s’oppose à l’Amérique est donc meilleur.
.
J’ai lu des articles d’auteurs de gauche décrivant Khomeini comme le chef de file de la lutte contre l’hégémonie américaine. S’opposer à Khomeini est donc considéré comme un appui au pouvoir hégémonique des USA.


https://www.facebook.com/appolinairenoel.koulama/videos/479433278908240/
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Mon 29 May - 14:36 (2017)    Post subject: Salman Rushdie Reply with quote




L’ISLAM VA S’EFFONDRER 
- LES DERNIERS JOURS D'UN RÉGIME SANGUINAIRE. 
L'ISLAM MÉCONNU, MÊME DES MUSULMANS. 




Ceci fait suite à cet article :
L'IRAN, DU SHAH AUX MOLLAHS. qui connaissent la vérité sur l'Islam


http://mediaverite.blogspot.fr/2016/10/1910-liran-du-shah-aux-mollahs.html



Mais tout ceci n'a plus trop d'importance puisque nous allons vers la religion d'Amour. Le Bon Pape François est là pour ça. Mais ça pourrait, en attendant, ouvrir les yeux, le cœur de quelques uns....
---------------------------------------------



VIDÉO - TÉMOIGNAGE D'UN EX-MUSULMAN QUI A RENCONTRÉ DIEU - L'ISLAM À PEUR DE LA VÉRITÉ!
"80% du Coran se trouve dans la bible écrite bien avant"
https://www.youtube.com/watch?v=ToX18RmVrjM


Son livre "Je croyais en 'Issa, j'ai rencontré Jésus" (son frère était un intégriste)

https://www.xl6.com/articles/extraits-1/9782940335770.pdf


Un livre sur Jésus de Daniel Meurois et bien d'autres qui parlent de Marie-Madeleine :
Le livre secret de Jeshua

http://danielmeurois.com/wp/le-livre-secret-de-jeshua/


Sans le meurtre, l'islam ne peut survivre
https://www.youtube.com/watch?v=ELWU2yfq8PI


Pourquoi Frère Ismaël quitte l’islam après 16 ans
Ils ont traduit le témoignage exceptionnel de Frère Ismaël, un converti à l’islam depuis 16 ans, qui faisait des vidéos de propagande en faveur de l’islam et de Mahomet. Dans cette vidéo, il donne une seule raison pour laquelle il ne croit plus que l’islam provient de Dieu.


https://www.youtube.com/watch?v=BxFbV3QNuwU
Frère Ismaël - Safiya la femme juive de Muhammad

https://www.youtube.com/watch?v=y8SN3xhQdfw


Ex-convertie à l'islam, elle raconte son enfer - Témoignage de Camille 

https://www.youtube.com/watch?v=Qb_8bq9qUBo


L’Islam va s’effondrer - Les derniers jours d'un régime sanguinaire
Par Tawfiq Abufarid
Les 10 indices qui montrent que l'islam est entré en phase d'effondrement, par l'imam islamo.
Basé sur les analyses de Weekly Business (Janvier 2016)
1 - Fragilité de l'Arabie Saoudite ainsi que de l'Iran, deux puissances qui s'affrontent mais sont exposées à un épuisement prochain de leurs ressources pétrolières.
2 - La fin du mandat de Obama, le crypto-musulman.
3 - La multiplication des attentats kouffarophobes qui met à mal la théorie que l'islam serait pacifique, humaniste et bienveillant.
4 - La course à la radicalisation ne peut qu'entraîner l'auto-destruction, ce à quoi on assiste actuellement.
5 - La surenchère de l'extrémisme aboutit à la destruction même des symboles censés être les plus sacrés de cette religion.
6 - Grâce à la disponibilité des textes de l'islam sur internet, les voix critiques solidement qualifiées se multiplient: livre de Christian Prince: "Les secrets du prophète arabe", (Amazon, 2016).
7 - Effondrement de l'image du personnage central de Muhammad, qui n'est ni parfait, ni vrai prophète, ni digne du moindre respect.
8 - Imperfections manifestes et caractère non divin du Coran.
9 - Facilité de produire un livre égal ou supérieur au Coran.
10 - Multiplication récentes des apostasies.
https://www.youtube.com/watch?v=hqyzOaKbJ2g



---------------------------------------------

Comme dit en fin d'article, l'Islam a été créé par le Vatican qui est lui même l'Empire romain, mais l'Islam a pris son indépendance... *
Salman Rushdie* ajoute une pierre à l'édifice.


Le 3 juin 1989, mourrait l’Ayatollah Khomeyni à Qom, en Iran. Quelques semaines auparavant, dans un ultime sursaut de haine, il avait lancé une « Fatwa » sur l’écrivain britannique d’origine iranienne, Salman Rushdie, pour son livre « Les versets sataniques du Coran »
Beaucoup d'indiens n'ont pas oublié nos origines et ont suivi l'histoire sans se laisser manipuler.
Salman Rushdie : https://fr.wikipedia.org/wiki/Salman_Rushdie






La suite :
http://www.lazanganeh.com/pdfs/lemonde/33rushdie.pdf


Son site :
http://www.salmanrushdie.com/


------------------------

Mohammed et les versets sataniques
Bref résumé pour les non-anglophones: Mohammed a récité la sourate l'Etoile avec des versets reconnaissant plusieurs déesses de la kaaba. Les Mécquois ont été ravis de voir Mohammed ne plus dénigrer leurs idoles, et ils on fait la prosternation avec les musulmans. Le fait que les idolatres mécquois ont fait la prosternation est confirmé même par le sahih Bukhari, qui ne parle pas directement des versets cautionnant les 3 déesses de la kaaba, mais comment expliquer que les Mécquois hostiles se prennent d'un coup à faire la prosternation avec les musulmans? C'est invraisemblable. La seule explication que l'on trouve dans les sources islamiques est justement cet épisode des versets sataniques; même le Coran contient des références à cet évènement. La tension entre musulmans et idolatres est alors retombée, si bien que les musulmans réfugiés en Abyssinie ont pu revenir à la Mecque. Mais plus tard, Mohammed revint en arrière, et affirma que Gabriel lui avait dit que ces versets avaient en fait été révélés non par Dieu, mais par Satan. De nouveaux versets furent révélés à leur place, qui dénient toute reconnaissance envers les déesses mécquoises (c'est ceux qu'on trouve aujourd'hui dans le Coran). Un verset fut même révélé dans lequel "Dieu" console Mohammed en lui disant que Satan avait déjà fait le coup aux autres prophètes, mais que ce n'est pas grave puisque Dieu abroge ces versets sataniques et les remplace par les siens. Il s'agit du verset 52 de la sourate 22:


"Nous n'avons envoyé, avant toi, ni Messager ni prophète qui n'ait récité . (ce qui lui a été révélé) sans que le Diable n'ait essayé d'intervenir [pour semer le doute dans le cœur des gens au sujet] de sa récitation. Allah abroge ce que le Diable suggère, et Allah renforce Ses versets. Allah est Omniscient et Sage." 
Les idolâtres mécquois réagirent très mal à ce retour en arrière. En fait, ces versets n'étaient certainement ni de Dieu ni de Satan, il s'agissait vraisemblablement d'une tentative pour convertir les mécquois, une sorte de ruse.


Extrait d'un commentaire de Tabary:
« Le prophète d'islam, en acceptant l'éminence et l'intercession des idoles des Quoriche, voulait convertir ces derniers en son propre rite, et il a réussi. Car tous les païens ont prosterné avec lui et ont fait le témoignage (shahadateïn). D'autre part, les trois grandes idoles des Quoriche Lât, Osâ, et Manâ sont les idoles qui se trouvaient dans la Kaaba avant l'émergence de l'islam et le prophète d'islam lui-même avait effectué des tournés de vénération autour de la même Kaaba avec ses idoles et son père en fut le portier. Son grand père et ses oncles avaient des noms composés dont le préfixe fut " servant" et suffixe consistait en le nom d'idoles. Comme Abdé Manaf (qui est le grand ancêtre de Mohammad). Abdé Manaf signifie le servant de la belle idole Manaf, Abdé al •sâ, signifie le servant de l'•sâ et Abd al Dar, signifie le servant de la maison d'idoles, la Kaaba. »
------------------------
Vidéo - Les versets sataniques par l'Abbé Guy Pagès
Texte de la vidéo :  On ne peut pas étudier sérieusement le coran de façon complète sans tôt ou tard tomber sur ces fameux versets sataniques. Pour en parler, je me référerai au commentaire du Coran fait par Al tabari, ce grand penseur musulman mort en 923 à Bagdad. Et voici ce qu'il dit : "Puisque le prophète de l'Islam s'était aperçu du fait que la tribu des Korachites était réticente à son égard et puisque cela lui fût pénible à supporter, il souhaitât que quelque chose lui vint de la part de Dieu pour les rapprocher de lui. Au moment ou il eût cette idée, Dieu lui révélât ces versets : Sourate 53 : "Par l'étoile lorsqu'elle disparaît, votre compagnon n'est pas un égaré, il n'est pas dans l'erreur." On voit que ce n'est pas Allah qui parle ici, que le Coran n'est pas la parole d'Allah, car Dieu ne peut pas jurer, il ne peut pas invoquer une autorité supérieure à la sienne ! C'est donc Mohamed qui invoque l'autorité de "l'étoile qui disparait", et non pas celle de Dieu (!) pour faire son serment, et assurer ainsi que ce qu'il va dire est vrai !
"Par l'étoile lorsqu'elle disparaît, votre compagnon n'est pas un égaré, il n'est pas dans l'erreur." On voit dans ce verset que Mahomet fait une concession à l'esprit idolâtrique de ceux à qui il va s'adresser... et ce n'est pas la seule fois, dans le Coran, que Mohamed fait des serments en se référant et invoquant l'autorité de quelque chose qui n'est pas Dieu.... AU verset 19 et 20 Al Tabari nous dit que Mohamed à voulu reconnaître le caractère éminent des idoles de la tribu Korashite qui s'appelaient : Allat, Alhousat et Malat, et reconnaître leur intercession... Et, de fait, les fameux versets sataniques, viennent un peu plus loin au versets 19 et 20... Alors évidement ça a posé problème à Mohamed plus tard, on lui a fait remarquer que le monothéisme était incompatible avec la reconnaissance d'autres divinités. Et c'est alors Allah qui va venir un peu plus tard le tirer d'affaire en révélant le verset suivant que l'on trouve à la sourate 22, 53 : "Nous n'avons envoyé avant toi ni prophète, ni apôtre sans que le démon intervienne dans ses désirs. Mais Dieu abroge ce que lance le démon."
Allah reconnaît donc bien ici qu'il y a eu des versets d'origine démoniaque... Évidemment, cela ne peut que troubler la conscience de qui entend cela ! Et cela l'a si bien troublée et continue à le faire que le Gardien de la Révolution islamique Iranienne a cru devoir lancer une fatwa contre Salman Rushdi qui se posait des questions telle celle-ci au sujet de ces fameux versets sataniques : si Mahomet a été capable une fois de confondre la voix d'Allah et celle de Satan, qu'est-ce qui empêche qu'il le soit toujours ? Mais en lançant une fatwa appelant à l'assassinat de Salman Rushdi, le Gardien de la Révolution Islamique pouvait-il d'avantage montrer son impuissance à répondre à cette question ? 

https://www.youtube.com/watch?v=qlt7UGzGg-8
:-----------------------------------
LE CORAN DÉMASQUÉ
Sourate 1: La loi du plus fort est la mère du Coran Où l'on montre comment le Coran s'est construit sur un assortiment de contes pour enfants. Où l'on explique que ce texte n'a pas été produit pour l'édification morale des peuples. Où l'on précise comment sa rédaction a été motivée par les appétits très concrets d'un seul personnage.
Extrait P114 :
Sourate 4: La prostitution forcée des captives. Où l'on dévoile l'horreur des viols commis par les bandits de Mahomet. Où monsieur al-Lah institue le proxénétisme. Où l'on raconte comment Mahomet a fait voiler ses femmes à cause d'un problème d'obésité. Avec la purification ethnique de Medine, on a vu comment une religion monothéiste prosélyte pratiquait le sacrifice humain de ceux qu'elle désignait comme boucs émissaires, dans une logique de fascisme idéologique. @ taghout.blogspot.com copie libre, tous autres droits réservés page 114/121 L'autre logique de ces virus mentaux que sont les religions monothéistes c'est la politique hypernataliste, destinée à maximiser la transmission verticale du mème culturel à la descendance, et parce que les guerres de conversions forcées et de la conquête de territoire, et dans ce cas la djihad, consomment de la chair humaine. C'est à dire que les guerres menées au service d'un dieu parasite représentent une autre forme de sacrifice humain. La première conséquence de la logique virale est donc le sexisme misogyne et l'oppression des femmes, qui sont considérées et conditionnées comme des machines à procréer et réduites ainsi à leur appareil génital. Mais dans les v

http://atheisme.free.fr/Contributions/Coran_demasque.pdf

:-----------------------------------

* Comment l’Église Catholique Romaine a inventé l’Islam et Pourquoi !

 
L’histoire incroyable de comment les Catholiques ont créé l’islam nous vient d’un ancien prêtre Jésuite du nom de Alberto Rivera. L’histoire lui a été racontée par le Cardinal Bea alors qu’il siégeait au Vatican.



 
« Ce que je vais vous raconter provient de ce que j’ai appris lors de réunions très brèves au Vatican alors que j’étais un prêtre Jésuite sous serment. Un cardinal Jésuite du nom d’Augustin Bea m’a montré comment les catholiques voulaient posséder Jérusalem vers la fin du troisième siècle. En raison de son histoire religieuse et de son positionnement stratégique, la ville sainte était considérée comme un trésor inestimable. Un stratagème devait donc être développé pour faire de Jérusalem une cité de l’Église Catholique Romaine. » La grande réserve de main-d’œuvre inexploitée qui pouvait accomplir ce travail s’appelait les enfants d’Ismaël. Les pauvres Arabes ont été les victimes de l’un des plans les plus intelligents jamais conçus par des puissances maléfiques. Les premiers chrétiens sont allés dans toutes les directions, Évangiles sous la main, afin de créer des petites églises, mais ils rencontrèrent une forte opposition. Les Juifs et le gouvernement romain persécutaient les fidèles du Christ pour stopper la propagation de leur doctrine. Mais les Juifs se rebellèrent contre Rome, et en 70 après JC, les armées romaines sous les ordres du général Titus détruisirent Jérusalem ainsi que le grand temple juif qui était au cœur de leur culte … Accomplissant ainsi la prophétie du Christ dans Matthieu 24:2.
De nos jours, sur ce lieu sacré où se tenait autrefois le temple, la mosquée du Dôme du Roche se dresse en tant que deuxième lieu le plus saint de l’Islam. Il y avait comme une odeur de changements radicaux dans l’air. La corruption, l’apathie, la gourmandise, la cruauté et la rébellion dévoraient l’Empire Romain, qui était prêt à s’effondrer. La persécution des chrétiens était inutile car ils continuèrent d’adapter leur vie à la doctrine du Christ.
La seule et unique façon dont Satan pouvait empêcher cette poussée était de créer une contrefaçon de la religion « Chrétienne » pour détruire les travaux divins. La solution se trouvait à Rome. Leur religion provenait de l’ancienne Babylone et tout ce dont elle avait besoin était un ravalement de façade. Cela ne s’est pas fait en une seule nuit évidemment, mais ce fût le début des écrits des jeunes pères de l’Église.
C’est par leurs écrits que la nouvelle religion prendrait forme. La statue de Jupiter a Rome a été renommée en Saint Pierre, et la statue de Vénus a été changée en Vierge Marie. Le site qui a été choisi pour héberger ses quartiers généraux se trouvait sur une des sur sept collines appelée ‘Vaticanus’, le lieu du serpent où le temple Satanique de Janus se tint autrefois.
La grande contrefaçon religieuse portait un nom : le Catholicisme Romain, aussi appelé ‘mystère: Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre.’ (Apocalypse 17:5). Elle fût inventée pour pervertir les évangiles, massacrer ceux qui croyaient au Christ, établir des religions, créer des guerres et abreuver toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité.
Ces trois religions majeures ont une chose en commun. Chacune possède son propre lieu saint où les fidèles sont à la recherche d’une forme de rédemption. Le Catholicisme Romain se tourne vers le Vatican en tant que sa cité sainte. Les Juifs se tournent vers le mur des lamentations à Jérusalem. Et les musulmans se tournent vers la Mecque en tant que leur lieu saint. Chacun de ces groupes obtiennent une forme de bénéfice pour le restant de leurs jours en visitant ces lieux saints. Au commencement, les visiteurs Arabes apportaient des présents à la ‘Maison de Dieu’, et les gardiens de la Kaaba étaient gracieux envers quiconque s’aventurait en ce lieu. Certains apportèrent leurs idoles et afin de ne pas choquer ces gens leurs idoles furent placées au sein du sanctuaire. Il est dit que les Juifs percevaient la Kaaba comme un tabernacle divin avant qu’elle ne soit polluée par 360 statues d’idoles Arabes.



Lors d’une querelle tribale concernant un puits (Zamzam), le trésor de la Kaaba et ses offrandes que les pèlerins avaient déposées furent déversées dans le puits et il fut rempli de sable. Ce puits disparut. Quelques années plus tard Adb Al-Muttalib eut des visions lui indiquant où trouver le puits et son trésor. Il est devenu le héros de La Mecque et il était destiné à devenir le grand-père de Muhammad. Avant cette époque, Augustin était devenu l’évêque d’Afrique du Nord et fut très efficace dans la conversion des Arabes au catholicisme romain, dont des tribus entières furent converties. C’est parmi ces Arabes convertis au catholicisme que le concept d’un prophète de sang Arabe se développa.

Le père de Muhammad mourut d’une maladie et ses fils nés dans d’importantes familles Arabes (à la Mecque) furent envoyés dans le désert pour être allaités et sevrés et passer un petit peu leur enfance parmi les tribus bédouines pour parfaire leur éducation et afin d’éviter les fléaux des villes.
Après la mort de sa mère et de son grand-père, Muhammad se trouvait avec son oncle quand un moine catholique découvrit son identité et dit, « Retourne vite dans ton pays avec ton neveu et prends soin de lui, car si les juifs le voient et savent ce que je sais à son sujet, ils lui voudront du mal. Ce neveu qui t’es confié accomplira de grandes choses. »
Le moine catholique attisa les flammes des futures persécutions juives aux mains des disciples de Muhammad. Le Vatican voulait désespérément Jérusalem à cause de sa signification religieuse, mais les Juifs l’en empêchaient.
Un autre problème était celui des véritables chrétiens situés en Afrique du Nord qui enseignaient les évangiles. Le Catholicisme Romain devenait puissant, et ne tolérait pas la compétition. D’une certaine façon le Vatican inventa une arme afin d’éradiquer les Juifs et les vrais Chrétiens qui refusaient l’Église Catholique Romaine. Les yeux rivés sur l’Afrique du Nord, ils percevaient les multitudes d’Arabes comme source de main-d’œuvre pour faire leur sale boulot. Certains Arabes devinrent Catholiques et d’autres furent utilisés pour faire des rapports aux dirigeants de Rome. D’autres étaient utilisés comme espions pour accomplir l’agenda de Rome quant aux multitudes d’Arabes qui rejetèrent le Catholicisme. Quand ‘Saint Augustin’ apparut sur scène, il savait ce qu’il se passait. Ses monastères servaient de base pour trouver et détruire les manuscrits Chrétiens possédés par de vrais Chrétiens.
Le Vatican voulait créer un messie pour les Arabes, quelqu’un qu’ils accepteraient comme leur grand chef, un homme charismatique qu’ils pourraient éduquer, entrainer et éventuellement grâce à lui, le Vatican pourrait unir tous les Arabes, créer une armée divine qui capturerait inévitablement Jérusalem au nom du Pape. Lors d’un briefing au Vatican, le Cardinal Bea nous raconta cette histoire-là:
Une femme Arabe fortunée et qui était une croyante fidèle du Pape joua un rôle très important dans ce drame. Elle était une veuve qui s’appelait Khadijah. Elle fit don de sa fortune à l’église et se retira dans un couvent, mais elle reçut l’ordre d’accomplir un objectif. Elle devait trouver un jeune homme brillant qui pourrait être utilisé par le Vatican pour inventer une nouvelle religion et devenir le messie des enfants d’Ismaël. Khadijah avait un cousin du nom de Waraquah, qui avait aussi la foi envers l’Église Catholique Romaine et le Vatican lui confia le rôle critique d’être le conseiller de Muhammad. Il eut une influence colossale sur Muhammad.
Les professeurs furent envoyés au jeune Muhammad et il reçut un entrainement intensif. Muhammad étudia les travaux de Saint Augustin qui le préparèrent pour sa « grande mission ». Le Vatican avait des catholiques arabes actifs en Afrique du Nord pour répandre l’histoire d’un grand homme sur le point de se dissocier de son peuple et qui sera l’élu de leur Dieu.
Alors que Muhammad se préparait, on lui expliqua que ses ennemis étaient les Juifs et que les vrais Chrétiens étaient les Catholiques. Il apprit que les autres qui disaient être des Chrétiens n’étaient que des imposteurs et qu’ils devaient être exterminés. Plusieurs musulmans croient cela. (Les terroristes actuels qui décapitent...)
Muhammad reçut les « révélations divines » (du Vatican) et le cousin catholique de sa femme, Waraquah, l’aida à les interpréter. Nous obtînmes le Coran de cette façon. Suivant la cinquième année de la mission divine de Muhammad, ses disciples musulmans furent persécutés car ils refusèrent d’adorer les idoles qui encerclaient la Kaaba.
Muhammad dit à certains d’entre eux de fuir en Abyssinia où Negus, le roi catholique les accepta car la vision de la vierge Marie selon Muhammad se rapprochait fortement de la doctrine catholique romaine. Ces musulmans furent ainsi protégés par des rois catholiques grâce aux révélations de Muhammad.
Muhammad conquit la Mecque et la Kaaba fut débarrassé

e de ses idoles. L’histoire prouve qu’avant la naissance de l’Islam, les Sabéens adoraient la déesse lunaire qui était mariée au dieu solaire, en Arabie. Ils mirent au monde trois déesses qui étaient adorées partout dans le monde Arabe en tant que « Filles de Allah ». Une fouille archéologique conduite à Hazor en Palestine, en 1950, présente Allah sur un trône avec un croissant lunaire sur sa poitrine.


Muhammad déclara avoir eu une vision de Allah dans laquelle il apprit ceci : « Tu es le messager de Allah. » Sa carrière en tant que prophète débuta et il reçut plein de messages divins. Au moment où Muhammad mourut, la religion de l’Islam étaient en pleine expansion. Les tribus arabes nomades combinaient leurs forces au nom de Allah et de son prophète, Muhammad.
Certains écrits de Muhammad furent placés dans le Coran, d’autres ne furent jamais publiés. Ils sont aux mains de « personnages sacrés » de haut niveau (les Ayatollah) de la foi Islamique.
Quand le Cardinal Bea partagea sa connaissance avec nous au Vatican, il dit que, ces écrits furent protégés car ils contenaient des informations qui font un lien direct entre le Vatican et la création de l’Islam. Les deux partis ont tellement d’informations à la fois sur le Christianisme et l’Islam, que s’ils venaient à être exposés, le scandale serait si fulgurant que ce serait un désastre pour les deux religions.
Dans leur livre « sacré », le Coran, le Christ est uniquement perçu en tant que prophète. Si le Pape était son représentant sur Terre, alors il doit lui aussi être un prophète de Dieu. Cette idée là incita les fidèles de Muhammad à craindre et à respecter le pape en tant « qu’homme sacré. »
Le pape se dépêcha donc de produire des bulles pontificales autorisant les arabes à envahir et à conquérir les nations en Afrique du Nord. Le Vatican participa au financement de la construction des armées islamiques en échange de trois faveurs :

1. Éliminer les Juifs et les ‘faux’ Chrétiens (les fameux infidèles)
2. Protéger les moines Augustiniens et les Catholiques
3. Conquérir Jérusalem pour « sa sainteté » au Vatican


Au fil des années, le pouvoir de l’Islam devint ultime. Les Juifs et les vrais chrétiens furent massacrés et Jérusalem tomba aux mains des musulmans. Les catholiques n’ont jamais été attaqués, tout comme leurs sanctuaires, à cette période. Mais quand le pape demanda Jérusalem, il fut très surpris que les musulmans le lui refusèrent! Les généraux Arabes avaient tellement de succès militairement parlant qu’ils ne pouvaient pas être intimidés par le pape. Rien ne pouvait contrecarrer leur propre objectif, l’islamisation du monde.
Sous la direction de Waraquah, Muhammad écrit que Abraham offrit Ismaël en tant que sacrifice. La Bible dit que Isaac était le sacrifice, mais Muhammad rejeta le nom de Isaac et inséra celui de Ismaël. En conséquence de la vision de Muhammad, les fidèles musulmans construisirent une mosquée, le Dôme du Rocher, en honneur à Ismaël sur le site du temple juif qui a été détruit en 70 après JC. Ce qui fit de Jérusalem la 2ème destination la plus sainte de la foi musulmane. Comment pouvaient-ils donner Jérusalem au Pape sans provoquer une révolte?



 
Le Pape réalisa que ce qu’il avait créé était désormais hors de contrôle quand il eut des échos que « Sa Sainteté » était un infidèle. Les généraux musulmans étaient déterminés à conquérir le monde pour Allah et tournèrent leur attention vers l’Europe. Les ambassadeurs musulmans demandèrent au Pape d’émettre une bulle pontificale pour leur donner la permission d’envahir les pays Européens. Ce qui provoqua la Fureur du Vatican; la guerre était inévitable. Les pouvoirs et le contrôle temporels du monde étaient considérés comme étant les droits basiques du Pape. Il ne songeait pas un seul instant à considérer le partage de ces derniers avec des païens.
Le Pape leva ses armées et fit appel aux croisades pour contenir les fils d’Ismaël de s’emparer de l’Europe catholicisée. Les croisades durèrent des siècles et Jérusalem glissa des mains du Pape.
La Turquie tomba, l’Espagne et le Portugal furent envahis par des forces islamiques. Au Portugal, ils appelèrent un village montagnard « Fatima » en honneur à la fille de Muhammad, sans jamais songer un seul instant que ce lieu deviendrait mondialement célèbre.
Des années plus tard, quand les armées musulmanes furent positionnées en Sardaigne et en Corse, pour envahir l’Italie, il y avait un sérieux problème. Les musulmans islamiques réalisèrent qu’ils s’étaient étendus de trop. Il était alors l’heure de faire la paix. L’un des négociateurs s’appelait François d’Assise.
En tant que résultant, les musulmans obtinrent le droit d’occuper la Turquie dans un « monde Chrétien », et les catholiques furent autorisés à occuper le Liban dans le monde Arabe. Il fut également convenu que les musulmans pouvaient construire des mosquées dans les pays catholiques, sans ingérences, aussi longtemps que le catholicisme romain pouvait s’épanouir dans les pays arabes.
Le Cardinal Bea nous raconta lors de briefings au Vatican que les musulmans et catholiques s’étaient mis d’accord pour détruire les efforts de leur ennemi commun, les missionnaires chrétiens dont leur seule et unique foi était la Bible. Grâce à ces concordats, Satan empêcha les enfants d’Ismaël d’obtenir une compréhension limpide des écrits et de la vérité.
Un léger contrôle fut maintenu sur les musulmans de l’Ayatollah jusqu’aux prêtres musulmans, moines et nonnes. Le Vatican encouragea aussi une campagne de haine entre les Arabo-musulmans et les Juifs. Avant cela, ils coexistaient en paix.
La communauté musulmane perçoit les missionnaires chrétiens comme des démons qui apportent leur poison aux fils de Allah. Ceci explique pourquoi le ministère de l’évangélisation n’a obtenu que très peu de résultats positifs dans ces pays-là.
Le prochain objectif était de contrôler l’Islam. En 1910, le Portugal s’est socialisé. Les drapeaux rouges furent déployés et l’Église Catholique Romaine faisait face à un problème majeur. De plus en plus de gens étaient contre l’Église.
Les Jésuites voulaient que la Russie s’implique et le lieu de la vision de Fatima pourrait jouer un rôle critique afin de ramener l’Islam à l’Église.
En 1917, la Vierge apparue à Fatima. « La Mère de Dieu » fut un succès grandissant, jouant ainsi avec les émotions des foules désorientées. En tant que résultat, les socialistes au Portugal essuyèrent une défaite majeure.
Les Catholiques commencèrent à se répandre mondialement et prièrent pour la conversion de la Russie, et les Jésuites inventèrent les Novenas de Fatima qu’ils pouvaient utiliser partout en Afrique du Nord, afin de répandre de bonnes relations publiques avec le monde Musulman. Les Arabes pensaient qu’ils adoraient la fille de Muhammad, c’est ce que les Jésuites voulaient qu’ils croient.
Suite à la vision de Fatima, le Pape Pie XII donna l’ordre à son armée Nazie d’envahir la Russie, la religion Orthodoxe et de faire de la Russie un pays Catholique. » Quelques années plus tard Hitler perdit la Seconde Guerre Mondiale, le Pape Pie XII garda le monde occupé avec sa fausse vision d’un soleil dansant pour que Fatima continue de passer aux infos. C’était du grand show biz religieux et à cette période, le monde goba ce mensonge.
-------------
AVE MARIA, SALAM, SHALOM.


https://www.youtube-nocookie.com/embed/b9LRM4jEmt8



Paix sur la terre - Frédéric François
https://www.youtube.com/watch?v=IXF3vCEGR8E






 

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Thu 8 Jun - 15:00 (2017)    Post subject: Salman Rushdie Reply with quote

Salman Rushdie sur l'islamisme : "Il faut arrêter cet aveuglement stupide" L'Obs , jeudi 8 juin 2017.

Salman Rushdie, qui vit toujours sous la menace d'une fatwa, s'inquiète de la montée des forces obscurantistes. Et lance un cri d'alarme en direction de l'Occident. "Cessons, dit-il, de refuser de voir la réalité des origines du djihadisme".

Après la France et la Belgique, la Grande-Bretagne, où vous avez vécu longtemps, est à nouveau prise pour cible par les terroristes. Selon vous, le djihadisme procède-t-il d'une radicalisation de l'islam ou d'une révolte nihiliste qui s'est cristallisée sur l'islam ?

Je suis en désaccord fondamental avec ces gens de gauche qui font tout pour dissocier le fondamentalisme de l'islam. Depuis cinquante ans, l'islam s'est radicalisé. Côté chiite, il y a eu l'imam Khomeini et sa révolution islamique. Dans le monde sunnite, il y a eu l'Arabie saoudite, qui a utilisé ses immenses ressources pour financer la diffusion de ce fanatisme qu'est le wahhabisme. Mais cette évolution historique a eu lieu au sein de l'islam et non à l'extérieur. Quand les gens de Daech se font sauter, ils le font en disant "Allahou Akbar", alors comment peut-on dès lors dire que cela n'a rien à voir avec l'islam ? Il faut arrêter cet aveuglement stupide.

Bien entendu, je comprends que la raison de ce déni est d'éviter la stigmatisation de l'islam. Mais, précisément, pour éviter cette stigmatisation, il est bien plus efficace de reconnaître la nature du problème et de le traiter. Ce que je trouve consternant, c'est d'entendre Marine Le Pen analyser l'islamisme avec plus de justesse que la gauche... C'est très inquiétant, vraiment, de voir que l'extrême droite est capable de prendre la mesure de la menace plus clairement que la gauche. C'est pour cela que je vous mets en garde, cela va poser un problème à l'avenir, à moins que nous ne changions notre façon d'appréhender les choses.

C'est très bien de rappeler que la plupart des musulmans ne sont pas des extrémistes. Il était également vrai que la plupart des Russes n'étaient pas des partisans du Goulag ou que la plupart des Allemands n'étaient pas des nazis. Pourtant, l'Union soviétique et l'Allemagne hitlérienne ont bien existé. Ainsi, lorsqu'une déviance grandit à l'intérieur d'un système, elle peut le dévorer, et tel est ce qui se passe avec le fondamentalisme en islam. Je me souviens d'ailleurs que, quand j'ai commencé à être la cible des attaques des islamistes, quelques journalistes américains de gauche avaient apporté leur soutien à l'imam Khomeini parce qu'il luttait contre le pouvoir hégémonique de l'Ouest. Le présupposé constant de la gauche, c'est que le monde occidental est mauvais. Et donc tout est passé au crible de cette analyse : en quoi une telle situation est-elle de notre faute ?Je me souviens aussi de mes querelles avec Derrida sur ce sujet et sur tous les sujets du reste !

Propos recueillis par Sara Daniel, aux Assises internationales du Roman de la Villa Gillet à Lyon
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Sun 10 Jun - 13:53 (2018)    Post subject: Salman Rushdie Reply with quote

Salman Rushdie sur l'islamisme : "Il faut arrêter cet aveuglement stupide" L'Obs , jeudi 8 juin 2017.

Salman Rushdie, qui vit toujours sous la menace d'une fatwa, s'inquiète de la montée des forces obscurantistes. Et lance un cri d'alarme en direction de l'Occident. "Cessons, dit-il, de refuser de voir la réalité des origines du djihadisme".

Après la France et la Belgique, la Grande-Bretagne, où vous avez vécu longtemps, est à nouveau prise pour cible par les terroristes. Selon vous, le djihadisme procède-t-il d'une radicalisation de l'islam ou d'une révolte nihiliste qui s'est cristallisée sur l'islam ?

Je suis en désaccord fondamental avec ces gens de gauche qui font tout pour dissocier le fondamentalisme de l'islam. Depuis cinquante ans, l'islam s'est radicalisé. Côté chiite, il y a eu l'imam Khomeini et sa révolution islamique. Dans le monde sunnite, il y a eu l'Arabie saoudite, qui a utilisé ses immenses ressources pour financer la diffusion de ce fanatisme qu'est le wahhabisme. Mais cette évolution historique a eu lieu au sein de l'islam et non à l'extérieur. Quand les gens de Daech se font sauter, ils le font en disant "Allahou Akbar", alors comment peut-on dès lors dire que cela n'a rien à voir avec l'islam ? Il faut arrêter cet aveuglement stupide.

Bien entendu, je comprends que la raison de ce déni est d'éviter la stigmatisation de l'islam. Mais, précisément, pour éviter cette stigmatisation, il est bien plus efficace de reconnaître la nature du problème et de le traiter. Ce que je trouve consternant, c'est d'entendre Marine Le Pen analyser l'islamisme avec plus de justesse que la gauche... C'est très inquiétant, vraiment, de voir que l'extrême droite est capable de prendre la mesure de la menace plus clairement que la gauche. C'est pour cela que je vous mets en garde, cela va poser un problème à l'avenir, à moins que nous ne changions notre façon d'appréhender les choses.

C'est très bien de rappeler que la plupart des musulmans ne sont pas des extrémistes. Il était également vrai que la plupart des Russes n'étaient pas des partisans du Goulag ou que la plupart des Allemands n'étaient pas des nazis. Pourtant, l'Union soviétique et l'Allemagne hitlérienne ont bien existé. Ainsi, lorsqu'une déviance grandit à l'intérieur d'un système, elle peut le dévorer, et tel est ce qui se passe avec le fondamentalisme en islam. Je me souviens d'ailleurs que, quand j'ai commencé à être la cible des attaques des islamistes, quelques journalistes américains de gauche avaient apporté leur soutien à l'imam Khomeini parce qu'il luttait contre le pouvoir hégémonique de l'Ouest. Le présupposé constant de la gauche, c'est que le monde occidental est mauvais. Et donc tout est passé au crible de cette analyse : en quoi une telle situation est-elle de notre faute ?Je me souviens aussi de mes querelles avec Derrida sur ce sujet et sur tous les sujets du reste !

Propos recueillis par Sara Daniel, aux Assises internationales du Roman de la Villa Gillet à Lyon
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   

Post new topic   Reply to topic    Apostats de l'islam Forum Index >>> Apostats de l'islam >>> En vrac All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Portal | Index | Create own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Thème réalisé par SGo