Apostats de l'islam Forum Index
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 

 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Salem Ben Ammar
Goto page: <  1, 2, 345, 46, 4785, 86, 87  >  
Previous topic .::. Next topic  
Post new topic   Reply to topic    Apostats de l'islam Forum Index >>> Apostats de l'islam >>> Liens

Author Message
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Sat 21 Jan - 11:24 (2017)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

Non à la haine de Trump et au mépris du peuple américain Publié le 20 janvier 2017 - par Salem Benammar - 4 commentaires - 744 vues







Jamais au grand jamais le vainqueur d’une Présidentielle  américaine n’a essuyé un lynchage médiatique d’une violence inouïe et un déferlement de haine rare chez la bien-pensance des deux bords de l’Atlantique qui devrait plutôt faire profil bas pour avoir joué aux fossoyeurs des peuples.  Comme si la cible de leur animosité caractérisée et leur immense désespoir avait usurpé le pouvoir. Un déni de démocratie sans précédent dans l’histoire américaine.  Un mépris gravissime pour les électeurs américains qui  avaient fait pourtant leur choix en toute liberté et connaissance de cause de leur représentant pour la conduite des affaires de leur pays.
On leur intente un procès en inquisition pour ne pas avoir investi de leur confiance la candidate des briseurs du rêve américain et broyeurs des États-nations.
N’en déplaise aux Cassandre la victoire de Trump est celle du peuple américain sur la tyrannie de la pensée unique et le cosmopolisme mondialiste et son corollaire le grand village du monde.   Cette victoire est la victoire du peuple sur les pouvoirs des technocrates et des apprentis-sorciers de l’Administration américaine qui veulent intégrer l’humanité dans un espace commun gouverné par la loi de la finance.
Mais la  vox populi ne s’est pas laissée bernée par l’image idyllique d’un monde meilleur  sans frontières  et a fait preuve d’une grande perspicacité politique en évitant de tomber dans le piège de la diabolisation du seul candidat capable de redonner aux E.U. sa sève patriotique et lui garantir sa pérennité souverainiste. L’histoire lui sera un jour reconnaissante car par son vote citoyen, identitaire, souverainiste et responsable elle sauve le monde entier du naufrage abolitionniste des différences culturelles et politiques.
Le monde n’appartient pas aux utopistes et aux stratègistes comme vient de le rappeler avec succès le peuple américain.
En lapidant Trump c’est le peuple américain lui-même qui est visé.
C’est à lui et lui seul que revient le droit du choix de son élu(e) et quand on a le souci de la souveraineté populaire on doit s’y incliner et la respecter.
Mais plutôt que de prendre acte de leur défaite les partisans du cosmopolitisme mondialiste à la rancœur tenace se sont mis à tirer à boulets rouges empestant le soufre sur Donald Trump pour noyer leur chagrin. Ce qui en dit long sur leur incapacité à évoluer dans un milieu démocratique où leur voix est minoritaire. Pour eux la démocratie n’a de sens que si tout le monde adhère à leur utopie droit-de-l-hommiste. En clair, ils sont des fascistes qui s’ignorent d’où leur propension hystérique à voir du fascisme partout. Sous couvert du vivre ensemble, du pluralisme politique et multiculturalisme, ils cherchent à tuer les âmes des peuples en les diluant dans le bain acide de la médiocrité afin qu’ils puissent les assujettir insidieusement à la dictature de la pensée unique. Ce sont des pervers qui instrumentalisent  la démocratie pour créer un socle commun à toute l’humanité dont la finalité  est de faire émerger une nouvelle espèce humaine non-différenciée biologiquement et anthropologiquement. Ils pensent pouvoir lutter contre le patriotisme en favorisant une nouvelle forme de citoyenneté mondiale. Pourquoi pas une Oumma islamique pendant qu’ils y sont ? A se demander au regard de leur fascination pour l’islam si ce n’était pas le but recherché. On peut penser que leur complot contre le droit des peuples à se différencier les uns des autres est pour l’instant déjoué.
On ne peut sinon expliquer autrement leur acharnement que rien ne justifie objectivement sur la personne de Trump qui jusqu’à preuve de contraire Trump n’a jamais été impliqué directement ou indirectement dans les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité en Syrie, Irak et Libye comme son prédécesseur et sa rivale ?
Il n’a pas non plus endossé l’uniforme du V.R.P. de l’islamisme modéré façon Hillary Clinton et Alain Juppé pour le vendre aux peuples du pseudo printemps arabe, ni n’a promu des anciens détenus de Guantanamo comme gouverneurs militaires en Libye ni n’a adoubé  les nazislamistes chefs de gouvernement comme en Tunisie et en Égypte voire au Maroc.
Son nom n’est pas associé au désordre mondial actuel et à  la création et l’armement de Daech à l’origine directe des centaines de milliers de morts en Syrie, en Irak et en Libye, outre les menaces que cela fait peser sur la pérennité de la communauté chrétienne au Moyen-Orient.
Quant à sa prétendue absence de diplôme ce qui n’est pas vrai, diplômé de l’Ecole de commerce de Wharton de l’Université de Pennsylvanie, excusez du peu.
Quand bien même ce serait le cas ceci n’a pas empêché des hommes comme Reegan, Lech Walesa, Lulla et Bérégovoy de tordre le cou aux idées reçues. La diplômite aiguë est le vrai mal qui gangrène la France.
Monsieur disent ses détracteurs est dépourvu d’expérience politique la France a été bien servie par ses vieux briscards de la vie politique Chirac, Giscard et Sarkozy ont parfaitement brillé par leurs talents et ont redressé la France n’est-ce pas ?
Comme si Trump allait diriger tout seul son entreprise américaine on a dépassé les limites de la bêtise humaine. Mais la haine fait perdre le sens de la raison. Votre Obama d’amour peut se targuer d’avoir été mêlé aux malheurs des pauvres peuples du Proche-Orient et au Tsunami migratoire qui secoue l’Occident. A ce jour ce n’est pas Trump qui a mis des millions de Syriens et d’Irakiens sur la route de l’exil.
Quant à  son élection envers et contre tous dont son propre parti, il ne la doit à  personne et certainement pas à  Poutine comme le rapporte les mauvaises langues il la doit à  lui-même et aux électeurs américains qui ont besoin d’un vrai capitaine pour mettre le cap sur le vrai changement.
En finir entre autres avec la politique trop laxiste et bienveillante de la Maison Blanche avec les oligarchies pétrolières du Golfe bailleuses de fonds du terrorisme mondial depuis les attentats du 11 septembre 2001.
Salem Ben Ammar
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
Publicité







PostPosted: Sat 21 Jan - 11:24 (2017)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Sat 21 Jan - 11:48 (2017)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

L’islam n’est pas même compatible avec la vie mais il n’y a qu’en France qu’on loue ses vertus républicaines
21/01/2017 Salem Ben Ammar    Laisser un commentaire

L’islam est la négation par excellence des droits humains. L’homme n’a pas d’existence propre et totalement dépourvu de son libre-arbitre. Il doit être dénoncé et combattu au même titre que les idéologies extrémistes et totalitaires et en aucun cas être caressé dans le sens du poil pour quelques raisons que ce soit.  Stratégie ou pas on ne fait jamais l’apologie d’une idéologie liberticide et criminelle gratuitement.

QUE CES ISLAMO-LAUDATEURS nous démontrent en quoi cette idéologie qui les fascine  tant est différente du nazisme. Il n’y a pas des déclarations innocentes qui relèvent d’un simple calcul de politique politicienne sous prétexte qu’il ne faut pas marcher en terrain miné il y a le manque de courage politique et de lâcheté.

Un leader d’opinion ne doit pas pratiquer la takiya façon Marine le Pen qui Zemmour a raison de dire qu’elle est phagocytée par Philippot. Elle a un réservoir de voix hostiles à l’islam qu’elle a tout intérêt à séduire et ce n’est pas en ménageant l’électorat musulman qu’elle va pouvoir y arriver. Je ne vois pas comment on peut voter pour quelqu’un dont la position est incompatible avec la mienne.

Manœuvre électorale oblige soutiennent ses partisans certes je le comprends mais ce que je comprends le moins peut-on porter la voix des réfractaires à l’islam en faisant entendre un son de cloche guère différent de ses adversaires et qui est très déplaisant à leurs oreilles.

La pêche aux voix n’est pas un attrape-mouches car il y a des électeurs et certainement plus nombreux que les musulmans au civisme électoral non avéré qui savent encore faire la part des choses et ne vont pas lui signer un chèque en blanc sans conditions. Ils achètent c’est vrai parfois des promesses sauf qu’il faut savoir les faire vibrer. Bien entendu la France à besoin d’un vrai projet politique pour la remettre en ordre de marche et pas seulement je suis le don Quichotte qui va couper les ailes au moulin de l’islam.

:salem :salem3
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Sun 22 Jan - 13:17 (2017)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

Le mythe de l’islam des lumières



A chacun son Moyen Age. L’Occident a connu le sien, le monde dit musulman  vit le sien depuis le VII e sans interruption et  pour longtemps s’il ne prend pas en charge son  propre destin humain dépollué des scories du sectarisme religieux.

En effet, le Moyen Age en Occident  né avec la chute de l’Empire Romain au V e siècle s’est achevé au XV e siècle avec la prise de Constantinople par les Turcs. Il coïncide toutefois aussi avec la prise de Grenade par les Rois Catholiques et la conquête du Nouveau Monde par Christophe Colomb. Mille ans caractérisés par une stagnation culturelle relative de l’Europe en comparaison avec cette longue nuit d’hiver que connaît le monde arabe. Et comme le souligne Flavio Biando de Forli (1388-1463) père du concept « Moyen Age », tout au long de cette longue nuit l’Europe n’a pas connu de rupture nette dans son développement culturel. Depuis l’amorce du processus de déclin de la Civilisation arabo-musulmane au XVème et la perte de Grenade, voire avant, les populations musulmanes des rivages Sud de la Méditerranée, malgré l’avènement de l’Empire Ottoman, vivent dans un état végétatif de sous-développement culturel. Incapables de se redresser culturellement et de s’inscrire dans la modernité. Manquant d’imaginaire, de créativité et d’imagination dus à leur environnement culturel liberticide et castrateur.

Elles croient trouver une solution à leurs innombrables et épineux problèmes avec la survivance du passé et la restauration d’un ordre moral abscons. Ainsi les faux prophètes, les charlatans de tout genre prônant le retour aux valeurs morales auxquelles ils attribuent la fin de l’apogée musulmane, trouvent le plus d’écho chez les masses abruties par l’obscurantisme et l’endoctrinement religieux du berceau jusqu’à la mort.



Ces populations désœuvrées moralement et matériellement  tombent comme des mouches dans les pièges tendus par les gourous qui polluent les espaces publics et cultuels. Elles s’imaginent trouver une compensation à leur misère socio-psycho-affective en se  laissant séduire par des promesses eschatologiques dont les abreuvent les sectes schismatiques qui se veulent transmetteuses d’un nouvel Islam qui est un islam de retour aux sources de la barbarie humaine.

Ainsi à  défaut de se projeter dans le monde, elles préfèrent s’adonner à des croyances imprégnées d’idolâtrie, d’anthropomorphisme et de maraboutisme. Vouant un véritable culte à la mort qui devient un facteur transcendantal, une forme de compensation à leur retard pathologique, développent des mécanismes de défense contre les innovations culturelles, techniques et technologiques susceptibles de provoquer des changements radicaux dans leur vie au risque de les éloigner de ce quoi ils aspirent, c’est la résurrection dans le paradis. Ce qui laisse toute latitude aux mouvements sectaires de jouer au berger, à s’ériger en gendarmes de la vertu pour censurer et déclarer illicite toute tentative d’apport extérieur fécondateur de développement humain et sources de libertés individuelles.

Il n’est pas étonnant dans ce contexte que les mascarades électorales tant en Tunisie et qu’en Egypte au lieu d’être porteuse d’espoir et de projet de vie meilleure pour les populations en grande souffrance morale et psychologique, révèlent la vraie nature desdites populations qui n’est pas rappeler et tout particulièrement en Egypte celle des peuples chrétiens au Moyen Age où l’on associe la science à la sorcellerie où tout changement est considéré comme un sacrilège et une offense à l’ordre moral.

L’Occident a su couper le cordon ombilical qui le relie à la religion au point que cette dernière cherche à se positionner tant bien que mal dans la modernité en essayant d’épouser les mœurs de son temps en apportant sa voix aux grands débats de la société. Tandis que l’Orient en panne d’idées à cause de cet état de pesanteur culturelle qu’exerce de manière chronique et insoutenable la religion sur la vie des fidèles. Enchaîné dans le carcan de la foi comme seule alternative aux maux de la société, il se voit contraint à l’immobilisme et au conservatisme que ses nombreux marchands du temple font en sorte de le sacraliser afin de maintenir les masses dans un état permanent du refus du progrès libérateur des esprits et émancipateur des hommes.

Le cataclysme culturel attendu ne semble pas aujourd’hui d’actualité pour plusieurs raisons exogènes, indépendantes de la volonté de ces peuples, et endogènes qui leur sont culturellement propres et qui sont autant de freins à leur sortie du Moyen Age. Pour s’en convaincre, il suffit d’observer les images que les uns et les autres projettent sur les écrans de l’actualité: pogroms, les autodafés,  procès en sorcellerie, arrestations des journalistes pour diffusion d’images contraire aux règles de bienséance de la religion etc. Alors que la violence commise au nom de la religion est considérée comme licite et ses auteurs sont honorés et vénérés comme Ben Laden ou R. Ghannouchi.

A  cause du substrat religieux de ces populations, les révolutions qui devraient impulser un élan fort  pour elles et poser les jalons d’un nouvel ordre culturel, se sont transformées en véritables cultes du passé surtout qu’elles ne doivent rien à Dieu ni à ses fidèles brigades jihadistes. Elles sont fondamentalement laïques et humanistes. Leur esprit a été dévoyé et défiguré pour devenir une dévolution à Dieu. Un pays comme la Tunisie se trouve écartelé entre deux visions du monde diamétralement opposées qui présentent un réel danger pour son unité. D’un côté il y a des tunisiens qui aspirent à vivre dans une société plurielle et ouverte où chaque citoyen y a sa place indépendamment de sa croyance, de ses orientations sexuelles et pour qui la religion relève de la sphère privée et d’un autre il y ceux qui prônent un modèle de société  rétrograde, fermé, sectaire, régressive et réactionnaire fortement marquée par l’influence du wahhabisme qui est le stade ultime de l’injustice humaine, des inégalités, de la négation des libertés et des atteintes aux droits humains. Un modèle de société où se mêlent le rigorisme, la luxure et la pornographie morale. Une société totalitaire, ostracisant les femmes au nom du sacré, soumise à l’arbitraire de la loi scélérate de la Charia que les mouvances islamiques tunisiennes et égyptiennes veulent inscrire en lettres d’or dans leur future constitution.

Dans l’histoire des révolutions universelles, la contre-révolution bourgeoise a toujours cherché a détourné les révolutions à son profit afin de préserver et renforcer ses privilèges. Mais dans le cas d’espèce, ces révolutions anachroniques et sans visages révèlent au monde l’incapacité aiguë des populations islamisées à assumer leur destin humain sans qu’il soit l’œuvre d’une quelconque force occulte. Cette nécessité absolue de s’assumer et d’assumer sa propre histoire en rupture avec une quelconque figure tutélaire laisse indiquer que l’on peut s’interroger légitimement sur le degré de maturité intellectuelle et psychique desdites populations. Des populations auxquelles il est interdit d’affirmer leurs choix de vie en toute liberté de conscience ne  peuvent bâtir un modèle de société qui soit le fruit de leur idéal humain. Seul Dieu est architecte de l’ordre social. L’immuabilité dogmatique est le vrai frein à toute tentative d’adaptation de ces populations aux exigences de la modernité. On ne peut pas faire de l’intemporalité et de la dévolution à Dieu, une source du progrès social et humain. Les populations musulmanes ont toujours raté les grandes  marches des trains des progrès humains : la  révolution copernicienne, la révolution industrielle, la révolution technologique et enfin la révolution nanotechnologique.

Ces révolutions que d’aucuns voyaient faire souffler un nouveau vent des libertés et de dignité n’ont fait que dévoiler la vraie nature bigote de ces peuples et de sa culture patriotique douteuse. Elles n’ont pas pris exemple à juste titre sur l’Occident tant honni mais auquel elles sont redevables de tout dans leur quotidien, de la simple ampoule pour s’éclairer aux téléviseurs branchés à longueur de journée sur les programmes de la propagande wahhabite etc. Cet Occident n’a pas réussi ses grandes mutations culturelles, politiques et humaines par la grâce de Dieu. Loin s’en faut. C’est en rompant brutalement avec la tutelle du clergé qu’il a pu s’émanciper.

Les populations tunisiennes et égyptiennes auraient dû d’elles-mêmes  se rendre compte qu’il existe une étroite corrélation entre la main mise de la religion sur la vie des hommes et leur sous-développement chronique. De même que leur religion les a toujours fait figurer au rang des peuples récepteurs, éternels consommateurs-dépendants. Un tel constat doit en tout état de cause se suffire à lui-même pour motiver une réaction réfléchie de remise en cause du despotisme théocratique qui les mine depuis 1432 ans. Elles préfèrent s’enfermer dans un schéma mental réactionnaire plutôt que de se libérer de tous les freins incompatibles avec les exigences du développement humain. Le monde musulman à travers les exemples tunisiens et égyptiens apparaît quelque peu comme le miroir  du Moyen Age de l’Occident chrétien. Il n’existe pas de modèle parfait, mais s’inspirer de l’exemple d’autrui n’est pas une honte en soi. Tant que les populations musulmanes persistent dans la voie de la providence divine pour occulter leurs propres responsabilités dans la maîtrise de leurs vies personnelles et collectives, le gap entre l’Occident et l’Orient ne fera que s’accentuer. Et l’obscurantisme religieux sera leur seul lot de consolation. On ne peut faire le choix de Dieu aux dépens de sa patrie. On ne peut faire le choix de l’archaïsme au détriment de progrès. On ne fait pas des pratiques mutilatrices de l’intégrité physique des femmes un projet culturel pour la société. Ni des mariages libertins frappés du sceau du sacré. Ni la pédophilie, ni les abus sexuels, ni le viol qui se transforme en purgatoire pour la victime pour sauver l’honneur de sa famille. Ni de la nécrophilie ou la zoophilie pratiquée au Soudan islamique. De telles mœurs immorales et criminelles ne constituent pas un modèle culturel pour la Tunisie comme veut l’imposer l’organisation fasciste et félonne d’Ennahdha sous couvert de la loi inepte et inique de la Charia.

S’il y a un exemple dont la Tunisie doit s’inspirer c’est celui des populations christianisées ont choisi le respect absolu des lois de la République, l’humanitaire pour soulager la souffrance d’autrui, la voie de la non-violence pour manifester leur colère pour condamner les offenses supposées faites à leur religion, lui exprimant par la chanson tout l’amour qui lui est dû ainsi qu’à ses hommes tels ces prêtres-chanteurs; les populations islamisées ont choisi la voie contraire de l’intimidation, l’anathème, l’exhibition de signes ostentatoires, l’accoutrement vestimentaire, le prosélytisme agressif, la violence morale, la culpabilisation de leurs coreligionnaires, les menaces physiques et verbales, déversant leur haine sur tout ce qui n’est pas de leur confession ou qui n’exalte pas leur foi avec autant d’ardeur et de ferveur religieuse qu’eux, n’hésitant pas parfois de recourir à la violence terroriste pour défendre leur foi parce qu’ils la considèrent offensée et même quand elle ne l’est pas. Peu respectueux des lois humaines et peu soucieux des biens et des personnes. Comme si la violence est devenue leur seul mode à Dieu donnant le sentiment que la course effrénée dans la terreur est devenue une nécessité impérieuse pour se rapprocher de Dieu afin de mériter de sa miséricorde et de ses bienfaits dans l’au-delà. Tellement conditionné psychologiquement qu’ils perdent conscience de leur propre humanité. Mourir pour Dieu en sacrifiant le plus grand nombre de vies humaines sur son autel est devenu pour eux un rituel salvateur et libérateur de leurs âmes tourmentées et désespérées qui ne voient pas d’autres issues à leur existence terrestre que leur propre anéantissement et celui d’autrui. Au lieu de chercher l’apaisement dans la chanson, ils préfèrent le feu de l’enfer et les images apocalyptiques qu’ils projettent à leurs semblables humains. A-t-on d un côté un Dieu que ses enfants louent en chantant son amour de l’humain et d’un autre un Dieu dont certains de ses fidèles adorateurs dévoilent à l’excès une autre facette de sa nature anthropophage et sanguinolent ? Il faut dire que ces derniers ne font en réalité que reprendre à leur compte la culture inquisitrice ancestrale de ceux qui aujourd’hui l’enjolivent et l’apaisent. En clair à chacun sa période d’inquisition. Israël est lui aussi en proie avec l’inquisition de ses ultra-orthodoxes qui menacent les fondements mêmes de sa démocratie. Dois-t-on en déduire par là que l’inquisition et ses oripeaux a encore de l’avenir devant elle et qu’elle constitue la seule perspective d’avenir possible pour les populations musulmanes anémiques et lymphatiques et qu’en dehors de l’obscurantisme son stade ultime, il n’y a pas point de salut pour elles ? A se demander si elles ne sont pas plus sensibles et réceptives à ce type de discours exaltant et glorifiant le retour aux sources, cette façon d’avancer à contre-courant de l’histoire et qui s’inscrit par conséquent dans la logique de la culture irrationnelle,  insensée, illogique et ultra-réactionnaire véhiculé par l’islamisme conquérant. Tout indique que c’est bien le cas au regard des thèmes archaïques, fortement teintés de fanatisme religieux et inquisiteurs développés lors des campagnes électorales en Tunisie et en Egypte plus apparentées à des opérations de propagande sectaire et prosélyte que des compagnes politiques. L’irruption de la religion au mépris des intérêts supérieurs de la patrie dans lesdites campagnes leur a donné une allure de croisade contre les libéraux et tous ceux qui ne développent un programme affichant publiquement une promiscuité idéologique avec l’Islam. Au point que tous ceux qui se prévalent de leur proximité avec Lui accusent ceux-là d’apostasie. Le pire crime qui puisse exister qui mérite de valoir à son auteur d’être voué au bûcher du feu purificateur comme au Moyen Age, mais dans le contexte tunisien et égyptien c’est la braise des urnes de la démocratie. Ce qui n’est pas sans rappeler les péripéties de la démocratie électorale en Occident mais en pire.

Jamais dans l’histoire universelle de la démocratie on a fait autant de confusion induisant une culpabilisation chez l’électeur-croyant assimilant un acte politique citoyen à un acte de défiance vis-à-vis de Dieu. Et tout choix qui n’est pas porté pour sur Lui sera porté contre Lui tel est le sens du slogan politique distillé par ces mouvements sectaires. Comme si ces élections censées dessiner le futur d’un projet de vie pour ces populations en sous-développement quantitatif et qualitatif pathologique marquant un nouveau choix de société pour eux s’avèrent in fine un référendum dédié à Dieu. Voter est devenu un moyen d’expression de son adhésion à Dieu. Un vote identitaire. Etre musulman c’est voter pour celui qui incarne l’Islam et voter pour celui qu’il ne l’est pas c’est voter contre l’Islam comme ce fut le cas en Egypte. Le bulletin de vote cet instrument juridique qui confère à son détenteur sa capacité d’exercer sa citoyenneté en toute responsabilité est devenue une sorte d’offrande qu’on dépose dans les troncs des églises et dans le cas d’espèce dans les tirelires exposées dans les commerces ethniques pour collecter des fonds pour la construction des lieux de prière musulmane. Les partis de la religion dans un environnement qui fait du changement sociétal une hérésie exposant le contrevenant aux feux de l’enfer ont tout le loisir de surfer sur les peurs et les angoisses névrotiques chez les croyants qui font du paradis l’objectif suprême de leur passage sur terre. Seul le salut de l’âme importe chez l’électeur-croyant. En aucun cas, il ne se laisserait séduire par des promesses qui lui font miroiter l’espoir d’une vie meilleure sur terre. Il a rarement le souci d’œuvrer pour le bien commun et l’amélioration de ses conditions d’existence. L’important est moins son investissement politique ou patriotique que l’investissement et les sacrifices consentis pour atteindre la voie de la félicité. Toutes les injustices et les privations qui ne sont pas de l’ordre de la fatalité et qu’ils ne sont donc pas irréversibles se trouvent immuables et perçues comme une manifestation de la volonté de Dieu. On ne change pas ce que Dieu seul est capable de changer. Le monde islamisé tant qu’il refuse de s’inscrire dans une dynamique d’avenir et exhorter ses populations à faire de l’avenir leur projet de vie politique continuera à naviguer dans le creux de la houle inquisitrice qui a été vaincue par l’occident des Lumières. On peut supposer que l’archaïsme a encore des longs siècles d’avenir devant lui. En d’autres termes, le monde musulman s’il ne fait pas son autocritique, en acceptant de se regarder dans le miroir de l’histoire et purifie son corps social de tous ces parasites qui le rongent est condamné d’être synonyme de barbarie humaine et de régressisme.

En définitive, tant que le sectarisme religieux et son corollaire l’aversion de la modernité où l’on fait de la religion un modèle de vie pour les hommes, il n’y a pas de doute que ces révolutions accoucheraient d’un modèle de société qui fera regretter à ces populations leurs vies passées. Des morts et des blessés pour servir la cause des ennemis du progrès humain. Des nostalgiques de la splendeur passée de l’islam comme si l’on peut faire renaître ce passé si glorieux soit-il de ses cendres, alors qu’il est plutôt halluciné. Ces marchands du temple islamique instrumentalisent la religion à leurs fins personnelles et pour assouvir des desseins criminels et mafieux. Ils se servent d’elle pour manipuler et endoctriner. Tels les nazis et leur culte du passé aryen et de la pureté de la race, les nostalgiques et faux prophètes font des dogmes religieux leur fonds de commerce pour scléroser ces masses défavorisées, annihiler leur volonté, altérer leurs facultés de discernement et les enfermer dans des schémas initiatiques exaltants le passé. Rendant toute rupture avec le passé impossible assimilée à un sacrilège. Créant ainsi une véritable phobie chez les fidèles-électeurs. Le passé se trouve revêtu du sceau du sacré. Le rompre est une apostasie tel est le sens On ne peut faire du passé un projet de vie d’avenir, ni faire vivre le présent dans le passé. Et comme disait Saint Augustin, le passé n’est plus l’avenir est à faire. Seule une coupure nette et radicale avec facteur de changements en profondeur et un levier catalyseur et libérateur des énergies créatrices. Tant que ces freins culturels inhibiteurs persistent, il est illusoire d’espérer l’émergence d’une démocratie dans cette partie du monde. Faire des élections un suffrage d’adhésion à Dieu laisse présager un avenir des plus sombres pour ces populations

:salem :salem3
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Mon 23 Jan - 16:36 (2017)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

L’islam est la plus grosse entreprise de manipulation mentale de tous les temps
  Salem Ben Ammar Laisser un commentaire

Les musulmans qui sont comme la grenouille qui se voient aussi grosses que le boeuf sont convaincus qu’ils sont les champions du monde toutes catégories sans avoir  besoin d’en faire la démonstration, puisque le Coran qui l’affirme :
« Vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont des pervers. » Coran, S3:V110.
Le coran dit aussi:
« Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de justes pour que vous soyez des témoins aux gens, comme le Messager sera témoin à vous. » Coran, S2:V143.
Que connaissaient Allah et son gourou de la géographie humaine, de l’histoire des peuples et des cultures pour faire croire aux musulmans qu’ils sont tout ce qui se fait de mieux sur terre ?
Que connaissaient-ils des Grecs, des Hindous, des Egyptiens, des Romains, des Carthaginois, des Babyloniens, des Assyriens, des Chinois, les grands maîtres de l’histoire du 2 e siècle avant J.C. jusqu’au 18 e siècle, des Byzantins ( 330-1453), des Sumériens, des Hébreux, des civilisations précolombiennes, des Perses, des Abyssiniens, des Gaulois, des Maoris, des Esquimaux, et de bien d’autres civilisations, pour placer les musulmans à la première place de la hiérarchie humaine ?
Que connaissaient-ils des autres religions, monothéistes, polythéistes, animistes et des sagesses, bouddhistes, zorastriennes, pour proclamer l’islam comme étant la religion jamais donnée à l’homme ?
En quoi les musulmans qui ne sont ni un peuple, ni une nation ni une ethnie sont-ils supérieurs aux non-musulmans ?
Est-ce que le fait d’être musulmans leur confère des vertus morales, les prisons prouvent tout le contraire, et des qualités supérieures intrinsèques qui les place au-dessus de tous les autres humains alors qu’ils n’ont jamais brillé pour leur génie créatif et inventif à cause des freins religieux ?
Classer les hommes, c’est les mettre en compétition d’abord, comment Allah et Mahomet ont-ils pu alors vérifier des capacités des musulmans en situation réelle face à leurs rivaux avant de leur décerner le ruban d’or des premiers de la classe humaine.



Pour se constituer une armée de moutons docile et crédule qui gobe toutes les grosses couleuvres coraniques et capables de se transformer en fauves pour les besoins de la cause Allah et Mahomet ont su habilement exalter le narcissisme des loosers de l’humanité. Il leur a suffit de les nourrir d’illusions de grandeur et de puissance pour que ces derniers croient dur comme fer qu’être musulman est d’être le premier de la classe humaine.
Jamais les musulmans ne prendront conscience qu’ils sont les dindons de la plus grosse farce de l’histoire humaine, ni imaginer un seul instant qu’un âne ne sera jamais un cheval de course.
Du mensonge ils en font une  vérité absolue et de leur complexe de supériorité ils en font un habit de lumière. alors qu’ils ont atteint le degré de la bêtise humaine..

Dépourvus de toutes leurs facultés de discernement et de tout esprit critique et d’analyse, tenus à mémoriser tout simplement les sourates sans devoir les interpréter, seul Allah est en droit d’interpréter les paroles « sacrées » conditionnés mentalement et psychologiquement et vivant sous l’emprise de leur drogue quotidienne du berceau jusqu’à la mort, ils idéalisent l’islam comme s’il était un Moi-idéal parfait, faisant de leurs élucubrations enfiévrées une force de conviction. Ils se voient beaux alors qu’ils ne sont pas plus qu’ils ne le prétendent. Ils n’ont toujours pas appris que c’est la réalité du terrain qui est le vrai miroir de l’homme. Mais fermés sur eux-mêmes, incapables de s’ouvrir sur le monde extérieur qu’ils confondent avec leur monde intérieur. Pour eux, il n’y a pas de monde en dehors du leur. Centrés sur leur nombril, ils subliment leurs frustrations de toutes sortes à travers les sentiments de toute-puissance.
Incapables de mesurer le gap qui les sépare du monde extérieur, celui qu’ils désignent par monde obscur et ténébreux sur lequel ils projettent en réalité leur propre image. De leur petitesse d’esprit ils en font une grandeur et ils rabaissent et dévaluent la puissance d’autrui sans jamais faire pour autant la preuve de leurs capacités. En tant que cancres de la classe humaine, ils n’ont aucune chance de gagner la guerre de civilisation. Mais de cela les musulmans n’ont en cure car Allah et son gourou leur assurent le premier prix quoi que les autres fassent.
L’islam s’est pérennisé en jouant sur les mécanismes de manipulation mentale et en flattant les ego de ses fidèles et exalter leurs instincts bestiaux. Les musulmans ne sont ni dans le temps, ni hors du temps ils sont à contre-temps.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Mon 23 Jan - 16:56 (2017)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

Les musulmans et leur indispensable paravent juif pour dissimuler leurs crimes contre l’humanité
 
Salem Ben Ammar Un commentaire

Bilan des actes de terrorisme  portant la signature de l’islam  au cours des ces derniers jours :
  • une fillette âgée de 7 ans utilisée par Boko Haram comme bombe humaine  s’est fait exploser au milieu de la foule au nord du Nigéria : 5 morts après une vague d’attentats dans le sud du pays :40 morts.
  • 21 Coptes décapités en Libye dans la pure tradition mahométane.
  • Une attaque sanglante menée par les shababs somaliens contre un hôtel à Mogadiscio : 25 morts.
  • Raid meurtrier des talibans contre une mosquée chiite : 20 morts.
  • Triple attentat à Bagdad : 36 morts.
  • Agression contre des soldats tunisiens : 4 morts.

La majorité des victimes sont des esclaves d’Allah qui retrouveront dans l’au-delà leurs bourreaux pour jouir des d’Allah et s’adonner au plaisir charnel éternel promis.
Les chiffres ont beau être têtus, il n’y a que les musulmans qui refusent d’y croire.
Dès qu’on les titille sur leur propre silence et le caractère hautement criminogène et ultra-violent de leur religion, ils s’effarouchent, s’indignent, se scandalisent et crient à l’injustice. Ils se cachent derrière leurs petits doigts en assénant leur tirade favorite : regardez les juifs ont beau tuer les enfants palestiniens, les privant de nourriture et de soins, personne n’ose les critiquer.
On a beau leur dire que les crimes abominables dans le monde aujourd’hui sont l’oeuvre des musulmans qui professent la même foi qu’eux et appliquent fidèlement la feuille de route mahométane – ce qui est loin d’être leur cas – impossible de leur faire entendre la voix de la raison.
Têtus et obtus, sourds et aveugles, obstinés et rigides, ils restent murés dans leurs certitudes et inébranlables dans leurs convictions qui ce sont les juifs, et les juifs seuls, qui doivent être jugés.
Jamais les musulmans ne regarderont l’islam dans le miroir de leurs organisations terroristes et barbares. Ils prétendent même qu’elles sont une créature sioniste, comme pour Daech. Jamais ils admettront que l’islam est la source de leurs maux et de l’humanité tout entière.
Leur mauvaise foi est sans limite, le coupable est toujours le juif. Il est leur échappatoire pour dévier le débat sur les supposées exactions dont sont victimes les palestiniens de la part d’Israël.
Pourquoi les musulmans ont-ils cette fâcheuse manie de toujours chercher à dévier la discussion sur le sort des palestiniens ?
Savent-ils que le bilan des meurtres entre palestiniens dépasse le nombre des morts du conflit israélo-palestinien?
Plus de 20 000 victimes palestiniennes en septembre 1970 en Jordanie – et ce n’est certainement pas à mettre à l’actif de l’Etat hébreu. Dans leurs délires de persécution, ils seraient encore capables de les leur imputer si on tente de les empêcher d’occulter. Quand un musulman tue, ce qui arrive de plus en plus, il est forcément manipulé par un sioniste.
Quand on interroge l’islam sur ses crimes, les musulmans nous envoient aux crimes fantasmés de leurs ennemis. Ils ont un besoin  pathétique et pathologique du juif tel qu’ils l’auraient inventé pour pouvoir exister. C’est une sorte d’exutoire pour eux qui leur permet d’expier leurs crimes et leur voile pour ne pas se regarder dans le miroir de l’histoire qui illustre la nature sanguinaire de leur idéologie mortifère, leurs échecs et leurs défaites récurrents ainsi que leurs grands ratés de leurs rendez-vous avec le train du progrès humain.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Mon 23 Jan - 17:00 (2017)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

Votez pour qui vous voulez mais votez car il y va du salut de la France
  Salem Ben Ammar Laisser un commentaire
 
« Les musulmans sont des faiseurs de rois en France » pour les enfants paumés de la République qui s’offrent au mieux disant sur l’islam.  Tout se passe comme si les Français sont absents des urnes et il n’y a qu’eux qui votent en France alors qu’ils n’ont jamais brillé pour leur civisme et pour leur cohésion politique. Un nom à consonance arabo-musulmane ne fait pas forcément musulman et un nom qui fleurit l’Hexagone peut l’être.  Quand bien même on l’est pas on peut être atteint d’islamophilie aigüe comme nos dirigeants politiques de tous bords et nos féministes qui se découvrent une âme de voilée musulmane mais qu’on entend jamais pour dénoncer la condition féminine dans la société ultra-machiste musulmane dont les effets se font sentir en France même.
On leur prête tous les pouvoirs jusqu’au jour où ils porteront la princesse de la Trinité sur Mer au pouvoir ils deviendront des vrais patriotes pardon les nouveaux indigènes de la République. Un petit vivier électoral qu’il faut soigner et couver. C’est pour quand le vote chinois pendant qu’on y est ?
A chacun les faveurs d’une communauté et la République n’aura que ses larmes pour pleurer sur son destin perdu.
En attendant tout le monde les drague en vérité et ce n’est pas le FN qui dira le contraire lui le pseudo parti des patriotes à la islamo très compatible mais que ses groupies font semblant de l’ignorer et ça fait bientôt 6 ans que ça dure. Après les Harkis c’est le tour des musulmans.
Les élections en France sont un véritable bal de faux-culs.
Si tous les Français votent le vote musulman qui n’est pas aussi significatif qu’on ne le prétend sera tout simplement marginal Que ceux qui nous rebattent les oreilles avec leur fichu vote musulman et tentés par l’abstentionnisme  cessent de se dire Français.
La France a besoin de tous ses citoyens qui vont au charbon et ne passent pas leur temps à pleurnicher. Y en a marre des Madeleine. Votez pour qui vous voulez mais Votez
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Wed 25 Jan - 10:10 (2017)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

Si Mahomet ne leur avait pas fait miroiter l’érection éternelle, y aurait-il encore des musulmans ?
Salem Ben Ammar    laisser un commentaires

A chacun ses armes de persuasion et de destruction massive. L’islam a choisi la sienne qui est quasiment impossible à détecter et à contrer. Elle est invisible et imprévisible qui peut frapper quand elle veut où elle veut avec toujours une longueur d’avance sur les pays de dar al-harb, pays à conquérir et auxquels il doit livrer une guerre permanente tant qu’ils déclarent pas leur allégeance à l’islam.

Sa stratégie semble porter sûrement et lentement ses fruits. A chaque fois qu’il actionne sur les ceintures d’explosifs de ses combattants, il ouvre une brèche dans leur rideau sécuritaire qui a pour effet de provoquer une psychose dans la population.

L’islam est le pire ennemi de l’ombre de toute l’histoire universelle.

Disposant d’un vivier inépuisable et non-identifiable  de femmes, d’hommes voire d’enfants, comme c’est le cas de Boko Haram et l’E.I. qui les utilisent pour des opérations-suicides ou pour exécuter les otages,  ce qui lui permet de disposer de la première force de frappe au monde.

En effet, l’islam présente cette particularité d’allier une soi-disant piété à une culture de combat qui est la sève nourricière de tout bon musulman qu’on appelle abusivement islamiste comme s’il était adepte d’une idéologie qui n’a rien de musulmane.   Le fondateur et gourou vénéré plus qu’Allah lui-même était une espèce d’illuminé mais un vrai chef d’Etat, chef mafieux et chef de guerre.

Le musulman est ainsi un Waffen SS avec un fort  verni de religiosité qui voue un culte inconditionnel et démesuré à son leader charismatique mort pourtant il y a plus de 14 siècles et plus que jamais vivant dans sa tête et son  esprit. Il en parle au présent, se délectant de ses performances sexuelles et guerrières, s’érigeant en égorgeurs de ceux qui osent le critiquer et le démystifier. On ne viole pas la sacralité de ce personnage qui est le modèle-type du monstre humain. Pour le musulman, il est le seigneur de toute l’humanité, rien de moins.  Prêt à tout pour lui témoigner de sa vénération indéfectible et dévouement sans faille jusqu’à la mort. Mais si jamais son gourou et maître ne lui avait pas fait les promesses lubriques et avait excité ses fantasmes libidinaux  serait-il aussi déterminé et motivé dans son combat jusqu’à la mort pour l’islam ?

Le vrai musulman ne doit pas se poser des questions, conditionné mentalement et psychologiquement, il ne doit vivre que par et pour l’islam. Il doit juste donner l’image d’un homme pieux, inoffensif,  arborant ostensiblement des signes extérieurs sur le modèle de la croix gammée de son son profond attachement à ses dogmes et son ralliement à l’armée de l’ombre d’Allah. Que ce soit en dar al salam ou dar al harb,il doit s’employer à faire sa démonstration de force à théâtraliser  ses dogmes pour impressionner ses détracteurs et leur faire signifier que rien ne peut s’opposer à la marche en avant de l’islam et qu’il n’a pas besoin d’imprimatur pour occuper l’espace public à des fins cultuelles. Tout est à Allah et aucune loi humaine  ne peut aller à l’encontre de sa volonté.

Le vrai musulman ne reconnaît que les principes de conduite issus de son manifeste doctrinaire, il ne va pas s’embarrasser des lois insignifiantes et avilissantes pour sa personne. C’est l’esclave qui joue au maître. Il n’y ni ordre public ni lois auxquelles il est tenu, promu à la première place à l’échelle de la hiérarchie humaine, alors qu’il n’a jamais pu y prendre réellement place, mais comme tous les mégalos pris dans le tourbillon de leurs délires suprémacistes, il ne peut se prosterner que devant ses supérieurs qui ne peuvent être que de son camp. C’est pourquoi il ne peut s’incliner devant des autorités mécréantes qu’il doit un jour exterminer pour leur substituer un Etat islamique.

:salem :salem3
 

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Thu 26 Jan - 12:11 (2017)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

Salem Benammar
26 janvier 2013 ·

En Tunisie, selon la nouvelle typologie des justiciables établie par l'organisation fasciste, mafieuse et terroriste, est exempté de poursuite pénale tout bon musulman qui accomplit ses forfaits et crimes au nom d'Allah.

Ainsi, il est désormais permis de violer, tuer, voler, détourner les biens publics, piller, razzier, forniquer avec sa cousine aux frais du contribuable tunisien, brûler les mausolées et le coran, profaner les cimetières, abuser sexuellement d'enfants en bas âge voire des bébés en couches ( une fatwa saoudienne l'autorise), pratiquer la zoophilie, l'inceste et la nécrophile, trahir sa patrie, commettre des attentats terroristes partout dans le monde, dealer, en revanche, tous ceux qui n'ont pas la fibre bon musulman ont le choix entre la prison ou la mort.

En d'autres termes la justice est rendue selon que vous soyez terroriste ou humaniste, la bonne justice tunisienne vous rendra innocent ou noir.

PS C est un statut en hommage à tous les tunisiens qui croupissent en prison dont le seul crime est leur liberté de conscience et d’expression ou d'avoir le souci du bien public.

:salem :salem3
 

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Thu 26 Jan - 13:04 (2017)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

Pourquoi tant de haine du Juif ?

Pourquoi tant de haine pour un peuple dont la particularité est de n'avoir jamais courbé l'échine devant les maîtres du monde tout au long de l'histoire
? Pour le discréditer on le couvre d'infamie en l'accusant de tous les maux de la terre. On a fait de lui l'ennemi de l'ombre, le conspirateur qui oeuvre à plonger l'humanité qui est la sienne dans l'horreur alors que depuis 5000 ans il est offert en Holocauste par ses ennemis pour étancher leur soif insatiable du sang du juif et se repaître de sa chair. A chaque épreuve il s'en sort de plus en plus fort et le coeur plus que jamais rempli d'amour de son semblable humain.
Toujours la tête hors de l'eau rayonnant de savoir et d'intelligence. Aucune amertume ni rancune il n'a qu'un dessein le droit à la vie et irriguer cette humanité qui a tout à perdre sans lui. Ceux- là - mêmes qui ne jurent que par son anéantissement sont les premiers à profiter de ses bienfaits.
A la haine et l'ingratitude il répond par la compassion et la générosité. Il a compris avant tout le monde que pour avancer dans la vie la meilleure réponse pour vaincre les sables mouvants dans lesquels ses ennemis veulent l4y plonger est l'éducation, l'éducation et l'éducation.
Plus les hommes sont empêtrés dans leur haine du juif plus ils perdent leur humanité et se murent dans le monde des ténèbres.

:salem :salem3
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Thu 26 Jan - 13:13 (2017)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

Salem Benammar




Il est d'usage en Afrique du Nord de ponctuer le mot juif par sauf votre resoect oy dieu t'en préserve . C'est comme s'ils avaient peur de jeter d'offenser leurs nterlocuteurs.
Dans leur bouche empestant l'haleine nauséabonde c'est tout simplement une insulte. Traiter quelqu'un de Juif est l'insulte suprême chez eux. J'ai souvenir d'une femme tunisienne bonne musulmane qui s'est battue avec son mari prof de maths parce qu'il l'avait traitée de fille de Juif. Pour elle c'etait un outrage à son honneur. Le Juif est pour eux un cadavre putricide, un jiffa car selon un récit judéophobe il serait né après que Mahomet avait autorisé des femmes juives à coucher avec les corps de leurs maris tous morts dans une bataille contre les musulmans. Évoquer leur seul nom est comme si l'on commet un sacrilège. Il faut" se boucher le nez" quand on en parle. Le summum du racisme anti-juif.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Sat 28 Jan - 15:20 (2017)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

C’est bien beau d’avoir fait son lit sur le tous pourris quand on gave les siens avec l’argent public
28/01/2017 Salem Ben Ammar    Laisser un commentaire

Verser à son compagnon avocat et propriétaire d’une officine de pub comme complément de revenu 5100 e par mois d’argent à raison de 17, 5o heurs par semaine aux frais du contribuable européen c’est légal certes mais c’est indécent et franchement malhonnête.  La charité bien ordonnée surtout avec l’argent public passe par la satisfaction des besoins des siens.

http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/01/26/35003-20170126A…

5 fois le SMIC pour un travail de plus en plus précaire où l’on risque le burn-out et les maladies professionnelles . Et dire que certains d’entre nous travaillent jusqu’à 12 h par jour y compris le samedi pour moitié moins.

Le népotisme et le favoritisme sont bel et bien les plaies de cette France des privilèges. Le hic est que beaucoup de sans dents votent pour elle. Arrêtez de faire un parallèle entre ce pur produit du système qu’est Marine Le Pen sans scrupule et Trump qui n’a jamais vécu aux crochets du contribuable américain.

http://www.marianne.net/kits-campagne-elus-fn-accusent-leur-parti-magouille…

Il existe des hommes en France qui ont le souci de la chose publique. Le général Tauzin, Dupont-Aignan, Mélenchon et beaucoup d’autres. Il est grand temps que les médias fassent leur révolution citoyenne et morale en les mettant en avant. Il est anormal que plus de deux siècles après la Révolution l’on ait toujours pas fini avec la France du dépouillement du peuple au profit de la caste dominante.

Je suis curieux de connaître les relevés de carrière des candidats à la Présidentielle histoire de se faire une idée de leur parcours dans le monde du travail. Avant de se faire soi-disant le défenseur des travailleurs il faut l’être soi-même. Le relevé de carrière a le mérite de donner une photographie réelle des revenus salariés cumulés tout au long de notre vie active.

:salem :salem3
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Sat 28 Jan - 16:28 (2017)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

Salem Benammar
· 26 min ·



Notre ami Bensousan est poursuivi pour incitation à la haine des arabo-musulmans pour avoir fait écho des propos d'un intellectuel algérien sur le caractère quasi congénital de la haine viscérale du juif chez eux. Qui mieux que ceux qui sont issus de cette culture pour lui apporter leur témoignage-vérité ? Ne dit-on pas là-bas Houdi hachek, un juif sauf votre respect , les Juifs sont créés des cadavres putrides, jiffa. Que faudrait-il fournir comme preuves à ses juges quant à l'abomination des Juifs dans la société arabo-musulmane ? Est-ce que les versets qui maudissent les Juifs où ils sont assimilés à des porcs et des singes ne se suffisent pas d'eux-mêmes ? Ne sont-ils pas jugés comme des êtres impurs par le Coran ? Quelle definition pourra-t-on alors donner de la haine du Juif malgré l'image exécrable véhiculée sur eux par le Coran et les Hadiths. Qui a dit qu'un jour viendra où le musulman triomphera du Juif et que l'arbre et le rocher derrière lesquels se cachera le Juif diront au musulman : O musulman derrière-moi se trouve le Juif que tu cherches ? Qaradhaoui le prédicateur vedette de la Jazeera disait en 2009 que les musulmans achèveront le travail d'Hitler qu'Allah a envoyé pour punir le Juif et qu'il pourra ainsi accomplir son voeu le plus cher de prier à la Mosquée d'Omar. A ma connaissance il n'existe pas de loi réprimant la haine à l'envers des Juifs dans les pays musulmans car ce serait contraire aux préceptes coraniques. Mein Kampf est le livre le plus lu après le Coran dans les pays arabes.


:salem :salem3  

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Sun 29 Jan - 11:36 (2017)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

Salem Benammar
2 min ·



Je suis heureux de constater que Fillon a ses avocats qui le défendent bec et ongles et crient à une cabale socialiste. Je ne crois pas que Rachida Dati soit de leurs avis elle qui n'a jamais cessé de douter de la probité morale de leur favori avec ses tweets incendiaires. Trop aveugles pour faire l'inventaire de ses abus en tous genres de son usage de l'argent public. Le Trésor public attend toujours le remboursement de la somne de 180 000 e montant du coût de son voyage à titre privé à Marrakech à bord d'un Falcon propriété du peuple français. Ils vont certainement se cotiser pour lui. Le Monsieur Austère de la politique est très connu pour ses goûts de luxe et sa mentalité de petit-bourgeois qui ne se mêle pas au peuple. Il est baladurien que Baladur lui-même. Au temps où il etait premier Ministre ce bon père de famille et bon époux faisait le trajet Paris-Sablé tous les week end à bord d'un Falcon en départ du Bourget pour un coût annuel de plus d'un 1 200 OO0 e. A comparer avec le prix d'un billet TGV Paris- Le Mans 70 e A/R. Coût annuel 4000 e. Cela n'a rien d'illégal mais ce Monsieur n'est pas qualifié pour gérer l'argent du peuple en bon père de famille. Le vrai père de famille ne peut se comporter en rapace.




:salem :salem3  

Israël n’a qu’à bien se tenir Rached Ghannouchi lui promet sa fin en 2027
Salem Ben Ammar    Laisser un commentaire pour l'amour d'Allah qui est Puissant et Sage

 Après avoir rêvé des modèles turc et iranien  pour la Tunisie, Rached  Ghannouchi  débordant d’imagination aurait voulu offrir le modèle israélien  aux tunisiens qui est pourtant inspiré par l’idéologie sioniste à laquelle il voue une haine viscérale, à moins qu’il ne cherchait à donner des gages à ceux qui doutent de ses sympathies pour  Israël qu’il appelle de tous ses voeux à son anéantissement  dans un avenir proche :Je vous donne de bonnes nouvelles, la région arabe se débarrassera du bacille d’Israël. Cheikh Ahmed Yassine, le chef du Hamas, a dit qu’Israël disparaîtra en 2027. Je dis que cette date est peut être trop lointaine, et Israël risque de disparaître avant cela.  »

Il aurait été mieux avisé de vendre aux tunisiens le modèle nazi tant admirés et vénérés par ses les fondateurs de la Confrérie nazislamiste dont il est un digne héritier plutôt que d’user de la grosse ficelle du modèle israélien pour la Tunisie..

Alors que tout donne à penser qu’avec son  projet de  Sultanat, c’est une pâle copie du modèle du Reich nazi qu’il concocterait aux tunisiens  auquel il dessine un avenir de sang et de larmes à des années-lumière  de ce qu’Israël  offre aux siens.

Israël n’a jamais été et ne le sera jamais un modèle pour Rached Ghannouchi mu par son obsession  de la résurgence  du Califat d’Omar ibn al Khattab (634-644), chef de guerre et conquérant de la Perse, de Damas, de l’Irak, de l’Egypte  et de Jérusalem, auquel on doit la  destruction de la Bibliothèque d’Alexandrie et la construction de la Mosquée d’Al Aqsa sur le lieu actuel du Dôme du Rocher, sur l’esplanade du Temple, à l’endroit  que Mahomet aurait visité  la nuit d’où il se serait envolé au ciel chevauchant son cheval ailé  Bouraq. Une histoire fortement inspirée du mythe  de Pégase le cheval ailé  de couleur blanche, fils du dieu de la mer Poséidon et de la gorgone Méduse.

Ancré  dans le mythe du passé resplendissant de l’islam triomphant des juifs et des infidèles  par la force de l’épée et de la ruse, il est à douter que Rached Ghannouchi connu pour ses antécédents judiciaires terroristes et de ses velléités bellicistes et mysticio-politiquies comme seul moyen de conquête de pouvoir puisse réellement  abandonner ses habits  djihado-messianiques  par la grâce de son amour pour son peuple comme celui du sionisme pour le peuple juif.

Plus qu’un modèle politique qui est loin d’être irréprochable , Israël a au moins l’immense mérite de vouloir être une matrice-mère sanctuaire  imprenable pour tous les juifs du monde entier en proie à l’antisémitisme indépendamment de leurs convictions politiques et leur engagement sioniste,   tout  le contraire du modèle de l’Etat idéal musulman que le père idéologique de Rached Ghannouchi Hassan Al-Banna  veut établir avec une main mise absolue du religieux sur tous les secteurs de la vie,  une véritable dictature théocratique sur le modèle iranien ou saoudien.

Ses retournements de veste qui sont symptomatiques de son état d’instabilité  pathologique de l’humeur et sa schizophrénie légendaire lui font oublier le sens des réalités et ôtent tout crédit. Girouette notoire et adepte du poly langage, au point qu’il confond les points cardinaux entre eux.  S’il promet aux tunisiens de leur faire prendre le cap sur l’Orient pour reconquérir Jérusalem et libérer la Palestine de son  occupant juif, il ne  sait pas en réalité que l’Orient est synonyme de l’invasion génocidaire hilalienne pour les tunisiens..

En prédisant la fin d’Israël, Ghannouchi prévoit en réalité la fin de la Tunisie qui sera dissoute dans le modèle de l’Oumma islamique sous l’autorité d’un Calife.

Par conséquent  ce n’est guère de modèle israélien et de la destruction de l’Etat hébreu qu’il s’agit, c’est la mise à mort programmée de la Tunisie qui sera  balayée de la surface de la terre. A  moins que le Sion de Rached Ghannouchi ne soit d’une certaine manière la libération de la Palestine comme s’il avait les moyens de son ambition les moyens de son ambition. Alors que s’il y a un pays à libérer du joug de l’occupation étrangère dont il est le haut commissaire c’est bel et bien la Tunisie.  Mais la cause fantasmagorique palestinienne semble plus vendeuse et  mobilisatrice  surtout qu’elle ne présente aucun danger pour ses  partisans conscients au fonds d’eux-mêmes que c’est une utopie.

Rached ghannouchi plutôt que d’exalter le réveil de la conscience nationale qui pourrait se retourner contre lui, ne prend aucun risque en instrumentalisant  une cause qui n’engage que les populations musulmanes en manque de projet politique salvateur, démocratique et progressiste à l’instar du modèle sociétal et humain israélien. Souffler sur la braise de la haine du juif tout en laissant croire que le modèle de l’Etat hébreu qui n’est rien d’autre qu’un leurre, est une solution politique pour la Tunisie par exemple  est un aveu de l’impuissance  des politicards musulmans de tous bords à  réfléchir , à concevoir  un modèle capable de propulser leurs peuples dans la marche de l’histoire.

Comme on a rien à leur offrir et les faire rêver il reste l les exutoires et les caisses de résonance du passé légendé de la splendeur islamique, la victimisation de la Palestine et l’exaspération  de la haine du juif et de l’autre et de la disparition de l’Etat d’Israël.

C’est en toute logique dogmatique que la question palestinienne figure en onzième position   dans le recueil des revendications  idéologiques de la Confrérie des  Frères Musulmans, la maison mère d’Ennahdha;

La Tunisie  qui s’enlise dans la misère  et à l’avenir des plus sombres se verrait ainsi sous l’impulsion de son nouveau guide voler au secours de son faux-soeur palestinienne. Une charité à l’envers, le mendiant qui vient en aide au nanti.

L’utopie palestinienne aura des effets positifs sur tous les secteurs d’activités en Tunisie, Ghannouchi pense pouvoir tout résoudre avec son rêve endiablé de reconquête de Jérusalem.  Ni chômage, ni crise sociale , ni cherté de la vie, ni pénuries alimentaires, ni déficits publics, ni fins de mois difficiles pour les salariés, ni  risque de faillite de l’Etat,  les jeunes et les moins jeunes tunisiens seront tous enrégimentés pour partir mener la guerre en Palestine. Car derrière son modèle politique israélien et la reconquête de la Palestine se dissimule la solution finale pour les tunisiens eux-mêmes qu’il compte livrer en sacrifice à ce dieu sanguinaire et cannibale au nom du peuple dont lui-même ignore tout de son histoire et dont les tunisiens gardent pourtant un très mauvais souvenir lors de l’exil de leurs dirigeants politiques en Tunisie dans les années 80. Arrogants, hautains et méprisants.

Tel est en substance le projet fantasque, ubuesque, sanguinaire et grandiloquent de cet illuminé fruit d’un mariage bio-idéologique entre ‘Adolf  Hitler et de Hassan al Bana, grand-père maternel de cet autre caméléon Tarek Ramadan qui revendique sans vergogne l’héritage nazi de son ignoble grand-père..

Hélas, il y des benêts  et des faibles d esprit qui y croient. L humanisme belliqueux et génocidaire du Kaiser Ghannouch à n en pas douter est porteur de solutions. Tout le monde y gagnera. Le sang humain  abreuvera les sillons de la barbarie ghannouchienne.
 
  

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Mon 30 Jan - 11:52 (2017)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

Salem Benammar
20 h ·

Que les pays musulmans restituent aux Juifs leurs biens avant de protester contre les mesures de Trump qui relèvent de la sécurité nationale et à la légitimité politique incontestable à cause du virus terroriste propagé au nom de l'islam. Ils peuvent toujours les attaquer au nom du 5 e amendement cela ne changera rien quant à leur portée politique. Elles marquent un changement radical dans les rapports entre les EU et les pays musulmans d'une part et d'autre part la fin du traitement de faveur dont bénéficiaient leurs ressortissants sous Obama. Les pays musulmans ne sont pas au bout de leur peine avec les enquêtes annoncées sur l'assassinat de l'Ambassadeur américain à Benghazi et la mise à sac des locaux de leur Ambassade a Tunis qui marqueront forcément un tournant dans leurs relations avec la Tunisie entre autres. Sans l'élection de Trump ces deux affaires auraient été étouffées. Démago ou pas ses messages sont suffisamment éloquents quant à sa volonté de serrer les boulons avec ces pays comploteurs contre la sécurité et la paix dans le monde. Il est certain qu'ils n'auront plus l'appui américain comme dans le passé. Les règles du jeu vont changer et ils n"auront plus à bénéficier d'une impunité criminelle comme c'est le cas de l"Arabie Saoudite et le Qatar les deux têtes du serpent wahhabite argentiers du terrorisme islamiste.

=======================================================
Salem Benammar
18 h ·
41 vermines de la Qaida écrabouillées au Yémen par les forces spéciales terrestres. Une sacrée performance qu'Obama était incapable de faire.
L'éradication de la vermine terroriste ne peut se faire autrement que par l'envoi des troupes au sol. Sinon c'est du pur cinéma avec leurs pseudos bombardements aériens ciblés. La vraie guerre contre le terrorisme est imminente et elle ne se gagne pas avec les effets d'annonces. L'hydre a plusieurs têtes qu'il faut les frapper à leur racine commune. En tuer des centaines à la fois pour ne pas lui laisser le temps de se reconstituer.
Il ne suffit pas d'en couper une pour crier victoire comme avec Ben Laden à supposer qu"il ait été tué selon la version officielle et quand bien même ce n'est pas un coup de bluff obamien qui fait semblant de la combattre tout en la nourrissant en sous-mains ce n'est pas pour autant qu'on l'ait stoppée dans son expansion. Depuis la mort théâtrale du chef de file du terrorisme mondial l'hydre djihadiste ne s'est jamais aussi bien portée et comme par hasard sous l'Administration d'Obama. Avec sa défaite allons-nous enfin assister à la mise à mort de l'hydre djihadiste ? Nous devons pas perdre de vue que la Qaida et Daech qui sont le vrai visage de l'islam restent des créatures des laboratoires stratégiques américains

:salem :salem3
 

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
yacoub
Administrateur
Administrateur


Offline

Joined: 08 Feb 2014
Posts: 9,696
Masculin
Point(s): 30,736
Moyenne de points: 3.17

PostPosted: Mon 30 Jan - 14:22 (2017)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

Daech est le vrai visage de l’islam
29/01/2017 Salem Ben Ammar    Un commentaire

« L’islamisme n’est pas l’islam » hullulent les musulmans affublés du masque de la modération. Pourquoi  ne sortent-ils pas dans ce cas-là en masse dans la rue pour le dénoncer et lever toute ambiguïté entre l’islam et l’islamisme notamment dans sa déclinaison daéchienne ? Ils préfèrent  enfumer l’opinion publique  avec leur  » ce n’est pas ça l’islam » et leur litanie de « celui qui tue un innocent tue l’humanité tout entière »  alors que cette prescription ne s’adressse absolument pas aux musulmans mais aux enfants d’Israël.

Incapables d’étayer leurs dénégations par des preuves irréfutables quant à l’absence d’une parenté fusionnelle entre l’islam et Daech.

Mais un musulman qui n’use pas de grosses ficelles pour duper son auditoire n’est plus musulman. Il lui suffit de jouer à la pleureuse jurant avec une main sur le Coran et une autre sur le coeur pour qu’on le croie pas sur parole.  Retors et perfide, il sait pertinemment qu’il se ment d’abord à lui-même et que si jamais son Gourou Mahomet devait ressusciter il serait le premier à se réjouir du bon usage de son message par Daech et à prendre la tête du mouvement pour donner libre-cours à ses penchants criminels.

Disqualifier Daech et ses membres c’est jeter insulter l’islam et Mahomet. C’est pourquoi les djihadistes tunisiens par exemple bénéficient d’une impunité pénale à leur retour de Syrie.  De même qu’aucun pays musulman n’a condamné ses ressortissants affidés à Daech pour apostasie.

Daech baigne dans le liquide amniotique de l’islam et nul procès en hérésie ne peut lui être intenté.  Les musulmans enfumeurs connaissent très bien la réalité des liens intrinsèques entre le géniteur et sa créature daéchienne.  

Ils savent pafaitement que leurs frères font office de mise  en bouche en attendant qu’eux-mêmes ils aient fini de concocter le plat de résistance qui effacera toute trace de vie sur terre.

Ce qu’ils veulent dire par leur ce n’est pas ça l’islam  attendez tout simplenent la suite pour déguster le vrai islam dont nous sommes les vrais cuisiniers.  Avec Daech ce n’est  qu’un avant-goût de la question de la solution finale de l’islam pour l’humanité.

Daech ne fait que leur préparer le terrain pour déstabiliser l’humanité jusqu’au jour où ils lui porteront le coup de grâce.

Si Daech n’est pas l’islam de Mahomet c’est comme s’ils ne sont pas eux- mêmes des musulmans. Celui qui ne condamne pas un crime et le dénonce en est le premier complice et tout autant coupable que son auteur.

Mais dans le cas d’espèce celui qui est dans le déni des abominations daéchiennes en usant de stratagème pour les dissocier de l’islam et le laver de tout soupçon doit être traité comme le pire ennemi de l’humanité.

Daech n’est que sa couverture qui camoufle des desseins autrement plus inquiétants pour l’avenir de l’humanité. Ils sont perfides et retors.

:salem :salem3
 

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Back to top
Visit poster’s website
Display posts from previous:   

Post new topic   Reply to topic    Apostats de l'islam Forum Index >>> Apostats de l'islam >>> Liens All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 345, 46, 4785, 86, 87  >
Page 46 of 87

 
Jump to:  

Portal | Index | Create own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Thème réalisé par SGo