Apostats de l'islam Index du Forum
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 

 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ahmed Deedat vainqueur du christianisme ?ou clown ridicule ?
 
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Religion: Islam

Auteur Message
Pierre-Elie
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2017
Messages: 37
Localisation: France
Loisirs: catholique
Masculin
Point(s): 207
Moyenne de points: 5,59

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 14:30 (2017)    Sujet du message: Ahmed Deedat vainqueur du christianisme ?ou clown ridicule ? Répondre en citant

le 23 février 2017.


Il y a quelques années un certain Ahmed Deedat a eu un grand succès parmi les musulmans, en prétendant détruire le christianisme,
grâce à ses études bibliques.


Or, ce qu'il disait était globalement stupide.


-1/ D'abord pour une raison simple,
Deedat a plaqué sur le christianisme des concepts purement musulmans, comme s'ils étaient universels.

Le meilleur exemple :
Les musulmans croient que le Coran est incréé, c'est à dire Parfaite Parole de Dieu descendue sur terre sans erreur, par l'intermédiaire de Mahomet.
Ahmed Deedat croit donc que, pour les chrétiens, la Bible est également un livre incréée, descendue sur terre pour y être fidèlement recopiée.
 Or, il n'en est rien,
la Bible n'est pas incréée, selon la foi chrétienne, et selon ce que la Bible dit d'elle-même !
La Bible est a été écrite par des hommes, ... par des hommes inspirés par Dieu, mais pas par Dieu Lui-Même.



-2 / Ensuite, parce que Deedat a fait preuve d'une ignorance absolue d'éléments de culture assez basiques. 
Par exemple, il ignore, -ou feint d'ignorer - la signification du mot parabole.


Je vous propose de poster de petits articles, qui démontent ses arguments les plus connus.
Pour les chrétiens, Ahmed Deedat est un clown assez ridicule, car ce qu'il dit est stupide. Il est rare que les chrétiens soient troublés par ses naïvetés, et ses sottises. 
Mais je sais que bien des musulmans le prennent au sérieux, et ne comprennent pas en quoi ce qu'il dit est très sot.


Je vais donc essayer de vous expliquer en quoi Ahmed Deedat n'a rien compris à ce qu'est le christianisme, à ce qu'est la Bible, à ce qu'est le Christ, l'Eglise, la foi, le salut.... 
_________________
L'histoire, l'archéologie et les sciences peuvent-elles nous apprendre quelque chose sur la naissance des monothéismes ? Télécharger gratuitement en cliquant sur HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES.


Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 14:30 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Pierre-Elie
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2017
Messages: 37
Localisation: France
Loisirs: catholique
Masculin
Point(s): 207
Moyenne de points: 5,59

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 14:45 (2017)    Sujet du message: Ahmed Deedat vainqueur du christianisme ?ou clown ridicule ? Répondre en citant

LES PARABOLES.


Jésus a souvent enseigné en paraboles.


Les évangiles en témoignent très précisément, puisque Jésus dit explicitement qu'il va raconter une parabole !


Qu'est-ce qu'une parabole ?
C'est une histoire imaginaire, comme les fables de la Fontaine,
qui n'a pas d’intérêt en elle-même;
mais qui a un intérêt par sa morale.
Seuls le fous, ou les idiots l'ignorent.

Prenons l'exemple des Fables de la Fontaine :
" La raison du plus fort est toujours la meilleure ",
explique la fable du Loup et de l'agneau
mais ce n'est pas pour autant que les loups parlent et parlementent avec leurs victimes avant de les manger !



Comment Ahmeed Deedat a-t-il lu les paraboles de la Bible ?
Je me souviens d'une vidéo, où on voyait Ahmed Deedat ricanant et triomphant (comme toujours),
malmener un chrétien (ou un complice faux chrétien, car je vois mal comment un authentique chrétien pourrait être perturbé par ces sottises),
en lui disant que Jésus avait menacé d’égorger des gens !
Ahmed Deedat avait instrumentalisé un chapitre de Saint Luc (Luc 19), où il est pourtant dit explicitement que Jésus raconte une parabole (Luc 19, verset 11). 

Que signifie réellement cette parabole issue du chapitre 19 de Luc ?
Cette parabole de Jésus raconte que ceux qui refuseront le salut venu par lui n’accéderont pas à la vie éternelle ! 
Rien d'autre. 
Je vous laisse le lien vers le chapitre 19 de l 'Évangile de Luc, pour que vous puissiez vérifier par vous-mêmes :
http://www.aelf.org/bible/Lc/19

Il s'agit d'une parabole
Jésus n'a donc égorgé personne dans la réalité historique
En revanche, cette parabole prévient, qu'à la fin des temps, ceux qui auront refusé le règne de Jésus sur eux ne survivront pas... c'est à dire qu'il faut accepter que Jésus soit notre roi pour accéder au salut éternel ! 

Ahmed Deedat est donc malhonnête, puisqu'il présente une PARABOLE racontée par Jésus, comme si c'était une prescription divine, une menace au premier degré, ou même une action commise par Jésus.
Ahmed Deedat était un clown pathétique, ridicule, arrogant et sot.
Que les musulmans n'aient que ses vidéos ineptes pour se rassurer sur la sottise, les crimes, ou les absurdités de l'islam....
est significatif de l'impasse théologique, intellectuelle et morale où ils se trouvent.
 
_________________
L'histoire, l'archéologie et les sciences peuvent-elles nous apprendre quelque chose sur la naissance des monothéismes ? Télécharger gratuitement en cliquant sur HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES.


Revenir en haut
Pierre-Elie
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2017
Messages: 37
Localisation: France
Loisirs: catholique
Masculin
Point(s): 207
Moyenne de points: 5,59

MessagePosté le: Dim 26 Fév - 09:47 (2017)    Sujet du message: Ahmed Deedat vainqueur du christianisme ?ou clown ridicule ? Répondre en citant

Si on lit la Bible avec sérieux et foi,
il est impossible que Mahomet soit prophète.
En fait, il y a plusieurs raisons bibliques qui font que Mahomet n'est pas prophète.


1/ Selon la Bible, Jésus est le dernier prophète, celui qui vient en dernier, celui en qui s'achève toute la révélation de Dieu.
La Bible le dit explicitement :
 " À bien des reprises et de bien des manières, Dieu, dans le passé, a parlé à nos pères par les prophètes ; mais à la fin, en ces jours où nous sommes, il nous a parlé par son Fils qu’il a établi héritier de toutes choses et par qui il a créé les mondes. " (Hébreux 1, 1-2).
Jésus vient donc à la fin de toutes la révélation divines. Il est le Fils de Dieu qui clôt toute la révélation :
D'ailleurs, une parabole confirme que Jésus vient en dernier. 
Elle présente un roi trahi par ses serviteurs. Il s'agit de la parabole des vignerons homicides.
Citation:
 33 « Écoutez une autre parabole : Un homme était propriétaire d’un domaine ; il planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et bâtit une tour de garde. Puis il loua cette vigne à des vignerons, et partit en voyage.
34 Quand arriva le temps des fruits, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de sa vigne.35 Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l’un, tuèrent l’autre, lapidèrent le troisième.36 De nouveau, le propriétaire envoya d’autres serviteurs plus nombreux que les premiers ; mais on les traita de la même façon.37 Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : “Ils respecteront mon fils.”38 Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : “Voici l’héritier : venez ! tuons-le, nous aurons son héritage !”39 Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent.40 Eh bien ! quand le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? » 41 On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il louera la vigne à d’autres vignerons, qui lui en remettront le produit en temps voulu. » 42 Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux ! " (Matthieu 21).


A la fin, le Maître envoie son propre fils, espérant que celui-ci serait respecté par ses sujets.
Or, les sujets du roi tuent le fils,   en se disant qu'ainsi plus personne ne viendrait les rappeler à leur devoir.
Nous voyons donc que Le Fils de Dieu vient à la fin, ... et qu'il vient pour mourir et être persécuté par ceux qu'il voulait sauver. 
Jésus est donc le Fils de Dieu, et il est celui qui vient à la fin de toutes les tentatives de Dieu pour sanctifier son peuple.
 
- Autre point, Jésus a accompli les Écritures (Matthieu  5, 17), ce qui signifie qu'il les a conduites à leur perfection, et à leur sens total !
Accomplir signifie remplir jusqu'au bord
Plus personne ne peut plus rajouter à la Parole de Jésus après qu'il a parlé, puisque l’accomplissement effectué par Jésus ne laisse plus aucune place pour une quelconque autre parole. 





2/ Selon la Bible, Mahomet n'est pas prophète, puisqu'il remplit tous les critères pour être un faux prophètes
Si on veut savoir si la Bible annonce Mahomet, Il faut regarder la totalité de la Bible.

Par exemple, la Bible (aussi bien dans le Nouveau, que dans l'Ancien Testament)
donne les critères pour distinguer un vrai prophète d'un faux prophète :
L’appât du gain désigne le faux prophète (Michée 3, 5-6 ; 2 Thes 3, 8).
- Ensuite, la violence signale le faux prophète en opposition au bon serviteur (Ézéchiel 34, 1-10 ; 2 Tim 2, 24-25).
- la concupiscence charnelle désigne le faux prophète (2 Thes 3, 6)
- Finalement, (pas dans l'Ancien, mais naturellement dans le Nouveau Testament) ceux qui préconisent le retour à la Loi et aux interdits alimentaires se désignent comme faux prophètes (Tite 1, 10-16).



Si on applique tous ces critères à Mahomet, on voit qu'il remplit tous les critères pour être un faux prophète :
Par sa prédication, Mohamed s'est enrichi personnellement (S. 8, 1 ; S. 58, 12-13) ;
 il a triomphé par la violence (S. 8, 5) ; 
il a attendu la conversion des peuples de la victoire militaire donnée par Allah (S. 110, 1-2) 
et il a restauré les interdits alimentaires de la Loi (S. 5, 3).

Mahomet est donc un faux prophète, selon la Bible. 




3/ Selon la Bible, Mahomet n'est pas prophète : Les exégètes musulmans ont triché avec la Bible pour lui faire dire ce qu'elle ne dit pas. 
Ahmed Deedat n'a fait que reprendre les arguments de Tabari, un ouléma du IXe siècle, pour expliquer que la Bible avait annoncé Mahomet. 
Au IXe  siècle, Tabari a lu la Bible. Il a dû être tout à fait troublé par le fait que la Bible n'annonce jamais Mahomet ! 
Il a donc surinterprété quelques petits versets isolés. Il a triché sur leur traduction. Il a refusé de voir la Bible dans sa globalité, comme je l'ai fait plus haut. ... Tout cela pour faire dire à la Bible, contre l'évidence, que Mahomet avait été annoncé par la Bible. 
En effet, tous ses arguments puisés dans la Bible de Tabari (repris par Ahmed Deedat) proviennent de contresens et de manipulation de traduction.
Voilà les principaux argument de Tabari, quand il a voulu démontrer que la Bible annonce Mahomet :
- Moise annonce un prophète né parmi ses frères. Cela ne saurait annoncer Mahomet, ...  à moins que celui-ci ne soit juif ? Le fait qu'Ismaël ait été le demi-frère d’Isaac ne saurait suffire pour que cette prophétie de Moise concerne Mahomet. En effet, Ismaël et Isaac ont vécu plusieurs siècles avant Moise. A l'époque de Moise, les descendants d'Ismaël n'étaient pas des frères, mais de lointains cousins.. et encore qu'à demi. En revanche, Jésus est bien juif. Il est donc le frère de Moise attendu
- Le Cantique des Cantiques qui annoncerait un envoyé Très Loué, ne saurait annoncer Mahomet, puisque le surnom de Très Loué peut être appliqué à toute personne sainte, et en premier à Dieu.
- Le fait que Mahomet serait le fameux Paraclet annoncé par Jésus, est là une simple manipulation de traduction.
L'arabe n'ayant pas de voyelle, les oulémas ont supprimé les voyelles du mot grec Parakletos, .... et ils ont transcrit ce mot  en arabe (sans voyelle).... puis ils ont rajouté des voyelles différentes, pour modifier le sens du mot.
Ainsi le mot grec PARAKLETOS qui signifie le consolateur, le conseiller,
est devenu PERYKLYTOS en arabe, qui signifie le très loué !
Or, on possède toujours 70 évangiles sur des supports antérieurs à l'islam. Jamais le mot Péryklytos n’apparaît, mais bien toujours Parakletos ! 


Voilà comment Mahomet s'est trouvé assumé le rôle de Paraclet, c'est à dire de la Troisième Personne de la Trinité, l'Esprit Saint.... grâce à une manipulation de traduction !


Pour résumer :
Selon la Bible,
il est impossible qu'un prophète apparaisse après Jésus,
la révélation est close avec sa résurrection,
La Bible n'annonce jamais objectivement, ni même implicitement, Mahomet. 
Mahomet remplit tous les critères bibliques qui permettent de reconnaitre les faux prophètes.


Mahomet n'est donc pas prophète, et Ahmed Deedat est juste un imposteur, un bateleur de foire avec une grande gueule, 
mais qui ne connait absolument pas la Bible dans sa globalité.
C'est un tricheur et un menteur. 
_________________
L'histoire, l'archéologie et les sciences peuvent-elles nous apprendre quelque chose sur la naissance des monothéismes ? Télécharger gratuitement en cliquant sur HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES.


Revenir en haut
Pierre-Elie
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2017
Messages: 37
Localisation: France
Loisirs: catholique
Masculin
Point(s): 207
Moyenne de points: 5,59

MessagePosté le: Dim 26 Fév - 15:57 (2017)    Sujet du message: Ahmed Deedat vainqueur du christianisme ?ou clown ridicule ? Répondre en citant


QUELQUES ÉLÉMENTS DE THÉOLOGIE CHRÉTIENNE POUR COMPRENDRE LA TRINITÉ.






-1/ Dans l'Ancien Testament, l'affirmation de l'unicité de Dieu est absolue (Deutéronome 6, 4). 
Dans le Nouveau Testament, Jésus a (naturellement) confirmé que Dieu était unique (Marc 12, 29).


- 2/ Dans toute la Bible, de son début à sa fin, on voit apparaître peu à peu une notion étrange
Le Dieu unique serait pluriel, ou plus exactement au sein de Dieu vivraient plusieurs personnes :  
* Dès le début de la Genèse, on voit Dieu parler de Lui-Même au pluriel. Il dit Nous, quand Il parle de son acte créateur (Genèse 1, 26).
* Aux premiers versets de la Genèse, on voit que Dieu crée le monde par sa Parole (Or, le Verbe de Dieu est Jésus), et que son Esprit plane sur les eaux (Genèse 1, 1-3).
* Quand Dieu apparaît à Abraham, celui-ci voit Trois hommes.... étrange annonce prophétique de la Trinité : « Yahvé apparut à Abraham aux Chênes de Mambré, tandis qu’il était assis à l’entrée de la tente, au plus chaud du jour. Ayant levé les yeux, voilà qu’il vit trois hommes qui se tenaient debout près de lui. » (Genèse 18, 1-2). 
Quand Dieu choisit d’apparaître à Abraham, Abraham voit trois hommes...


- 3/ Jésus annonce implicitement la Trinité, ou plus exactement il nous parle de Dieu comme un Dieu unique en Trois Personnes. En effet,
* Jésus dit explicitement que lui et le Père sont un : " Moi et le Père nous sommes un " (Jean 10, 30).
* Jésus dit qu'il vivait avant Abraham : " Avant qu’Abraham existât, je suis " dit Jésus (Jean 8, 58).
* Jésus  avoue sa propre divinité, quand il se dit le " Bon Pasteur ". En effet, Ézéchiel (Ez 34, 11-31) avait annoncé 6 siècles avant Jésus que Dieu viendrait Lui-Même se faire le berger de son Peuple.
* Jésus se laisse adorer et il laisse Thomas affirmer qu'il est Dieu : " Mon Seigneur et mon Dieu " dit Thomas devant Jésus ressuscité (Jean 20, 28).
* Jésus parle de l'Esprit Saint comme d'un entité issue de Dieu, ou plus exactement issue du Père et de Lui-même, et qui viendrait vivre au coeur de ses disciples jusqu'à la fin des temps (Jean, chapitres 14 à 16). 


4/ Dernière étape : les hommes lisent et méditent la Bible.
Les différents textes parlant de Dieu ont vu la fin de leur rédaction à la fin du premier siècle. 
Ensuite, au cours du II e siècle, les livres qui devaient rester Écritures saintes ont été sélectionnés  pour former la Bible. 
La Bible était donc achevée dans son contenu, et sa forme, à la moitié du IIe siècle. 


Au IIe siècle, les hommes ont donc lu la Bible, tout juste achevée. 
Ils avaient enfin entre leurs mains la totalité de la révélation divine. Ils ont pu méditer sur l’ensemble de ses vérités divines, qui avaient été dévoilées peu à peu pendant 1500 ans. Ils ont alors compris Qui était Dieu, selon ce qu'en disait la Bible tout juste achevée. 


Ils ont alors compris que Trois Personnes divines vivaient dans le Dieu unique.
C'est vers l'an 150, que les théologiens chrétiens ont choisi d'appeler ce Dieu Unique, la Trinité.
Le concept de Trinité provient d'un travail intellectuel, d'une élaboration théologique. En lisant la Bible, les hommes ont compris Qui était Dieu. 
Seul le concept de Trinité permettait de donner sa cohérence au Dieu révélé par la Bible !
Ce nom de Trinité est apparu au II e siècle, avant l'an 180, sous la plume d'un homme appelé Théophile, évêque d'Antioche (A Autolycus, II, 15). Théophile parle de " Τριας/Trias ". Théophile précise qu'il n'a pas inventé le mot Τριας. D'autres ont donc déjà appelé Dieu ainsi. Puis le mot Τριας/Trias est traduit en latin par Trinitas sous la plume d'Hippolyte de Rome (170-235) (Contre Noët, 14). On le retrouve chez Tertullien (155-220) (Contre Praxeas). 
« Trinitas » deviendra « Trinité » en français, mais il n'est pas dans la Bible... ce qui prouve que la Bible a été écrite avant l'an 150, moment où apparaît ce nom de Trinité !


Le mot Trinité apparaît donc au IIe siècle après Jésus pour décrire le Dieu unique de la Bible. 
Le nom de Trinité ne se trouve pas dans la Bible, qui était déjà achevée quand les théologiens ont travaillé sur son texte. 
C'est naturel, puisqu'il fallait que la Bible soit achevée pour que les hommes puissent enfin réfléchir sur la totalité de la révélation.
Par ailleurs, que le nom (ou le surnom de Dieu) ne soit pas dans la Bible,... c'est normal.
En effet, les juifs ne nomment pas Dieu,... et ce sont des juifs qui ont écrit la Bible.
Les juifs ne prononcent pas Son nom à haute voix. Ils n'écrivent même pas Son Nom, qui est considéré comme trop Saint pour être écrit. 
Ce sont donc les premiers chrétiens qui ont inventé le terme de Trinité pour désigner le Dieu que leur avait révélé Jésus-Christ, au terme de toute la révélation reçue par le Peuple élu, et qu'ils avaient enfin comprise. 


(Pour les andouilles qui croient que le concept de Trinité est né sous l'empereur Constantin au IVe siècle, 
je signale aimablement que Constantin était chrétien arien
c'est à dire qu'il ne croyait pas en la divinité de Jésus, 
concept inséparable de la foi en la Trinité, Dieu Unique en Trois Personnes divines.)



C'EST AU IIe SIÈCLE QUE LE MOT TRINITÉ APPARAÎT !
En revanche, l'arianisme, le refus de la divinité de Jésus, apparaît avec Arius, un philosophe d'Alexandrie ayant vécu au IVe siècle, sous Constantin....


En bref, le refus de la divinité de Jésus est une hérésie tardive apparue au IVe siècle, 
alors que la foi en sa divinité existait dès sa résurrection, en l'an 33 ! (cf la Bible !).


La chronologie, c'est important, mes amis. Ahmed Deedat était trop inculte pour le savoir ! 
.....manifestement !
(c'est marrant, mais je pense avoir répondu à tous les arguments de Deedat, et sans avoir eu besoin de visualiser ses sottises. 
Je suis drôlement fort !     Laughing )


 


Pierre-Elie.






PS : pour consoler ceux qui s’inquiètent de ce nom de Trinité, je rappelle qu'il s'agit d'un surnom, bien plus que d'un nom. Dans le Credo catholique, on ne dit pas qu'on croit en la Trinité, mais qu'on croit en Un seul Dieu, qui est Père, Fils et Esprit.
_________________
L'histoire, l'archéologie et les sciences peuvent-elles nous apprendre quelque chose sur la naissance des monothéismes ? Télécharger gratuitement en cliquant sur HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES.


Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 860
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 020
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Dim 26 Fév - 16:17 (2017)    Sujet du message: Ahmed Deedat vainqueur du christianisme ?ou clown ridicule ? Répondre en citant

:merci  

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Pierre-Elie
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2017
Messages: 37
Localisation: France
Loisirs: catholique
Masculin
Point(s): 207
Moyenne de points: 5,59

MessagePosté le: Jeu 2 Mar - 07:53 (2017)    Sujet du message: Ahmed Deedat vainqueur du christianisme ?ou clown ridicule ? Répondre en citant

LA BIBLE...... toute une histoire.




En écoutant Ahmed Deedat, il est évident qu'il commet un contresens sur la nature de la Bible. 
Ahmed Deedat n'est pas suffisamment cultivé ou bien il est dépourvu de l'ouverture d'esprit qui lui permet d'imaginer qu'on puisse vivre sans être musulman
Il plaque donc sur toutes les religions des concepts qui sont typiques de l'islam, mais qui n'ont rien d'universels. 
Les musulmans croient que le Coran est incréé. Incréé signifie que le Coran serait un texte éternel, qui aurait existé depuis toujours auprès de Dieu, d'où il serait descendu sur Mahomet, qui l'aurait fidèlement appris par coeur et récité avant qu'il soit recopié très exactement. 
Nous n'allons pas discuter ici de l'aspect mythologique de cette croyance, ni des nombreuses preuves historiques qui la récusent. Disons simplement que Mahomet a vécu environ entre 570 et 632, alors que le dogme de Coran incréé a été instauré par un décret califal en 848. L'incréation du Coran a donc eu besoin de tout un travail d'élaboration et d'une décision législative ! 
Mais passons.


Les musulmans croient donc que le Coran est incréé !
Or, les chrétiens savent que la Bible n'est pas incréée. 




Il suffit d'ailleurs d'ouvrir une Bible pour savoir que les chrétiens ont raison de dire que la Bible n'est pas incréée. 
La Bible est un écrit humain : Nous avons des épîtres de Paul, de Pierre, ou de Jacques, 
des Evangiles de Marc, Luc, Jean ou Matthieu, 
des prophéties d’Ézéchiel, d’Isaïe (qui sont d'ailleurs trois prophètes différents), de Zacharie. 
Nous avons des psaumes attribués au roi David, même si tout le monde sait que certains psaumes ne peuvent pas avoir été écrits par David, puisqu'ils évoquent des événements très postérieurs à lui. 


Bref, les auteurs de la Bible n'ont pas dissimulé leur identité humaine. 


Les juifs comme les chrétiens pensent que Dieu a inspiré ces hommes pour les conduire à mettre par écrit des choses conformes à la volonté divine, et aux vérités divines. 
Qu'est-ce donc qu'une prophétie ? 
Un prophète proclame une parole dont le sens véritable lui échappe fréquemment. La mise par écrit de la Bible procède du même mystère. Les scribes hébreux qui ont rédigé la Genèse savaient-ils qu'ils annonçaient un Dieu unique Trinité quand ils ont décrit la rencontre entre Dieu et Abraham ? Probablement pas ! Quand Yahvé est apparu à Abraham....  Abraham a vu trois hommes ! On voit par cet exemple qu'une parole prophétique dépasse son transmetteur. Dieu dit une vérité, cette vérité est répétée, retenue oralement, finalement mise par écrit, mais parfois comprise des siècles plus tard !
Par ailleurs, tout n'est pas prophétique dans la Bible. Les hébreux y ont également raconté leur histoire, avec tous les aléas des royaumes bien humains; 

La Bible est donc un travail composite... et elle a une histoire. Elle a mis des siècles a être achevée et fixée. 
Le mot Bible apparaît au.... XIIe siècle en Europe .. Mais elle a été écrite bien avant !  
Ahmed Deedat s'est d'ailleurs servi de cet argument pour dire ... pour dire quoi d'ailleurs ? 
Qu'on choisisse de donner un nom particulier à un contenu par ailleurs achevé depuis longtemps... en quoi cela changerait le contenu de la chose en question ? Ce n'est pas l'étiquette sur le pot de confiture qui fait la qualité du produit... mais bien le contenu du bocal.
Le mot Bible provient du terme biblios qui signifie livres et par extension bibliothèque. La Bible est une bibliothèque de livres. Son nom lui a été donné au moyen âge, mais son contenu était fixé depuis des siècles. 


La Bible a une histoire.
Nous n'allons pas maintenant raconter ce que des croyants aimeraient que l'on dise, mais ce que l'archéologie et l'épigraphie (l'étude de textes antiques sur des supports anciens) nous ont donné à connaitre. 
En 1948, dans plusieurs grottes proches de la mer morte, ont été retrouvées des jarres de pierre contenant des papyrus nombreux, écrits entre le IIIe siècle avant JC et le premier siècle après JC. 
Pour résumer rapidement les découvertes de la mer morte, dit manuscrits de Qumran :
Les textes retrouvés dans les grottes correspondent à une bibliothèque très complète d'écrits juifs. Il ne s'agit pas d'écrits esséniens comme on l'a supposé initialement. En effet, les bâtiments proches de certaines grottes de Qumran n'ont jamais été un lieu de vie communautaire. Il s'agissait d'un ancien fort militaire du IIe siècle avant JC dans lequel s'est installée une poterie à l'époque de Jésus. Les cuves initialement perçues comme des bains rituels étaient en fait des cuves de décantation d'argile. 


Dans les textes trouvés à Qumran, on trouve tous les textes qui constituent actuellement l'Ancien Testament...Cela a confirmé leur ancienneté, et la fidélité avec laquelle ils avaient été recopiés pendant plus de 2000 ans.
On a retrouvé les textes de l'Ancien Testament...  mais pas seulement. 
Bien des textes typiquement juifs, sur les rituels, sur l'attente du Messie, ou plutôt sur l'attente des deux messies, ont été retrouvés. 
Détail troublant, certains textes prophétiques comme celui d’Ézéchiel ou de Daniel existaient en plusieurs versions. 
Autres détails, plus de 200 psaumes ont été retrouvés à Qumran. Or, la Bible n'est a conservé que 150. 
On voit à ce genre de détails que la Bible a fait l'objet d'un travail d'écriture, de réécriture et finalement de choix éditorial, au moment final de son élaboration.


On peut alors se demander qu'est-ce qui consistait la PAROLE DE DIEU pour Jésus ?


Dans les Evangiles, nous voyons Jésus évoquer.... les Écritures Saintes, des prophètes, de la Loi, des psaumes
Parler de la Loi, selon les juifs de l'antiquité, revient à parler de ce qui sera appelé le Pentateuque, c'est à dire les 5 premiers livres de la Bible (Genèse, Exode, Lévitiques, Nombres, Deutéronome). Or, à Qumran, on a trouvé des extraits du livre de Samuel mélangés au livre de l'Exode.... Il semble que la Loi évoquée par Jésus, ait concerné tous les textes du début de la Bible.
Les Psaumes évoqués par Jésus incluaient très probablement les 200 psaumes trouvés à Qumran, et peut-être d'autres encore ! 
En citant ou en évoquant les prophètes, Jésus n'en a pas laissé de liste définie. Daniel  a inventé le terme fils de l'homme, que reprend volontiers Jésus pour parler de lui-même. Isaïe prophétise sur la naissance virginale de Marie, sur le Messie, et le serviteur souffrant. Ézéchiel annonce que Dieu viendrait Lui-même être le Berger de son Peuple (Es 37).... etc etc... autant de concepts que Jésus reprendra et accomplira. Tous ces prophètes voient donc leur place dans la Bible validée par la parole de Jésus. 
Cependant, nous ne devons pas oublier que la seule Parole de Dieu absolument véridique, incréée, parfaite, matérialisée parmi nous, c'est Jésus-Christ lui-même, le Verbe fait chair (Prologue de Saint Jean), tel que la Bible nous le fait connaitre. 



Qui a décidé de ce qui constituerait la Bible ?
Au IIe siècle avant Jésus-Christ, les juifs vivant à Alexandrie s'étaient hellénisés. Ils s'étaient mis à parler grec et ne comprenaient plus le latin. Ils ont alors décidé de traduite en grec leurs écritures saintes rédigées en hébreu. Il s'agit de la Septante. Ces textes ont été conservés et recopiés, ce qui a défini et fixé une première sélection des textes dits saints de l'Ancien Testament. En effet, cette traduction en grec servira de première sélection pour les chrétiens qui voudront organiser les écritures saintes.
C'est au IIe siècle après JC, que les pères de l'Eglise voudront mettre un peu d'ordre dans ce foisonnement d'écrits religieux, ceux des juifs, mais aussi ceux des premiers chrétiens.  
Nous possédons deux témoignages qui parlent de ce travail de sélection, de tri, ... bref d'édition. 
Entre 150 et 180, un texte grec a été rédigé par des auteurs inconnus. Il sera nommé Canon de Muratori, du nom de l'italien qui a imprimé le manuscrit antique au XVIIIe siècle. Ce texte antique établit la liste de tous les textes retenus pour constituer le Nouveau Testament : les quatre Évangiles, les Actes des Apôtres de Luc, les épîtres de Paul, de Pierre, de Jacques, de Jean, de Jude, et l'Apocalypse de Jean.
En 180, l'évêque de Lyon Irénée retient la même liste. Ces textes forment le Nouveau Testament que nous connaissons aujourd'hui.
L'ancien Testament, on l'a vu, a été défini en sélectionnant des Textes juifs déjà considérés comme orthodoxes bien avant Jésus, et qui avaient été traduit en grec au II e siècle avant JC (la Septante). 
Par ailleurs, certains Évangiles sont d’emblée signalés comme apocryphes, c'est à dire rejetés, par le Canon de Muratori : les Évangiles dits d’André, de Thomas, de Pierre, de Pilate, le Proto Évangile de Jacques, ou l'Évangile de Judas... Sans doute ne contiennent-il pas que des erreurs, ils n'ont cependant pas été considérés comme suffisamment rigoureux.


On voit donc que les chrétiens du IIe siècle ont opéré un tri entre les différents textes existant au II siècle, et qui avaient été rédigés entre la traduction de la Septante, et le premier siècle après JC. Ce sont ces textes, reliés ensemble dès que la technologie du livre apparaît (IIe siècle), qui seront appelés un jour la Bible


Que contient la Bible ?
Pourquoi les hommes ont-il continué à écrite la Bible sur des siècles ?? 
En fait, les hommes ne savaient pas qu'ils écrivaient la Bible. ... et cela pour une raison très simple, la technologie du livre n'existait pas à l'époque où les différents textes qui constituent la Bible de nos jours, ont été écrits. Les hommes écrivaient des rouleaux, des petits textes isolés, traitant d'un sujet ou d'un autre, et qui tenaient sur un rouleau de papyrus. 
La spiritualité juive a également une particularité qu'il nous faut maintenant expliquer.
Pour les juifs, et cela depuis toujours, ce n'est le texte écrit qui EST LA PAROLE DE DIEU. En effet, les textes écrits sont des supports d'interprétation, de réflexion, de méditation... autant de travaux qui font l'objet à leur tour d'un résumé  écrit... qui devient à son tour texte saint donc support d’interprétation et de méditation. 
C'est ainsi que les juifs ont continué à écrire bien après que les chrétiens aient mis un point final à leurs propres textes saints. La Talmud est là pour en témoigner. 


En fait, les juifs sont à la recherche de la loi orale de Moise à partir de la méditation de la loi écrite de Moise, qu'ils trouvent dans le Pentateuque (les 5 premiers livres de la Bible). Ils ont instauré une distance à la lettre du texte de la Bible ! Il est hors de question que les juifs lisent et appliquent la Bible littéralement. En effet, la Bible n'a pas été écrite pour être lue littéralement, mais pour servir de support d'interprétation... mais pas que. Les textes retenus par les juifs pour constituer leur Bible sont aussi des textes qui racontent l'histoire de leur peuple. Il ne s'agit pas de prescriptions divines, mais de description de faits, c'est à dire du récit de l'histoire de leur peuple. 
Nous touchons là une différence théologique dont il faudra reparler en détails. Pour faire simple, Yahvé, le Dieu de la Bible, ne prédestine pas les hommes à toutes leurs actions. Dieu se contente de savoir à l'avance ce que les gens vont choisir librement de faire (il s'agit de la prescience de Dieu), mais Dieu ne prédestine pas les hommes, dans le sens où ils sont libres d'agir en suivant ses lois, ... ou pas. Les mauvaises actions du peuple hébraïque ou juif, telles qu'elles sont racontées dans la Bible, ne sont donc pas des prescriptions divines, mais simplement des actions humaines relatés par la Bible. 


Comment alors trier ce qui est la vérité, et la parole de Dieu authentique ? 
Jésus-Christ est la Vérité et la Parole de Dieu authentique, matérialisée parmi nous.
Le Nouveau Testament est explicite. Jésus est le Verbe de Dieu, la Parole de Dieu incarnée parmi nous (Jean 1, 1-2).


Toute la Bible a donc une clé de lecture : Jésus-Christ.
" Il est le chemin, la vérité et la vie, nul ne va au Père que par lui." (Jean 14,6).


Si nous lisons la Bible avec attention, il est hors de question de tout lire comme si tout son contenu avait la même importance dans la révélation divine. 
ou alors comme si tous les livres de la Bible avaient le même style littéraire.
En effet, on ne lit pas un poème, comme on lit un livre d'histoire, ou un conte philosophique, ou un mythe des origine.
Seul une lecture honnête, en tenant compte de ces éléments permettent de comprendre la Bible correctement.




Si on veut comparer les choses comparables,
Jésus-Christ occupe pour les chrétiens,
la même place que le Coran occupe pour les musulmans.
Ils sont tous deux la Parole de Dieu, parfaite et incréée, matérialisée parmi nous,... pour leurs adeptes respectifs.




 
_________________
L'histoire, l'archéologie et les sciences peuvent-elles nous apprendre quelque chose sur la naissance des monothéismes ? Télécharger gratuitement en cliquant sur HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES.


Dernière édition par Pierre-Elie le Mar 7 Mar - 20:31 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Marmhonie
Equipe de modération
Equipe de modération


Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2017
Messages: 125
Localisation: San Francisco
Emploi: Retraité
Loisirs: Paléographie
Masculin
Point(s): 781
Moyenne de points: 6,25

MessagePosté le: Jeu 2 Mar - 17:24 (2017)    Sujet du message: Ahmed Deedat vainqueur du christianisme ?ou clown ridicule ? Répondre en citant

Les clowneries de Marcel Dadee


« Et Nous avons fait descendre le fer, dans lequel il y a une force redoutable, mais aussi maintes utilités pour les gens. » (Coran 57:25)

Oui, et alors ? L'âge du Fer est daté de -800 ans à -52 ans avant JC.

Qu'un homme dise au 7e siècle après JC que le fer est solide, n'a vraiment rien de génial.
Il aurait été plus utile que le Coran nous explique comment les égyptiens construisaient les pyramides, par exemple, ou comment lire les hiéroglyphes.

Le fer, le bois, des banalités qui me rappelle un grand savant qui n'avait rien étudié, il en était fier en plus, et dans ses spectacles comiques, il le montrait bien.

Ses vidéos continuent de nous faire rire gentiment, un grand de la scène du spectacle qui nous manque, on n'en fait plus des comme lui. Lui seul pouvait nous faire rire de tout, de la Bible, du noble Coran, il avait un don d'improvisation hors du commun.


Marcel (Ahmed Deedat) Dadee est devenu aux USA un mythe qui fait rire petits & grands. Voici une série de ses meilleurs improvisations, regardez bien :
Spectacle numéro 1

Excusez-moi, comme vous me parliez de la thèse scientifique du fer en une ligne du Coran, j'ai pensé de suite à ce grand homme.

Je ne sais pas si le noble Coran est détruit par la science moderne, mais je suis sûr que Marcel Dadee a fait détruire par le rire toute notion scientifique !

Depuis le loufoque Christian Doumergue à la recherche des sandales de Muhammad dans le sud de la France, inventeur du genre comique religieux, et son inénarrable livre, qu'est-ce qu'on rit !

En tout bien, tout honneur.
_________________
Bible de Jérusalem (PDF) (73 Livres) & NT Osty & Catéchisme de St Pie X & Rituale romanum Pauli V(PDF)


Revenir en haut
Pierre-Elie
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2017
Messages: 37
Localisation: France
Loisirs: catholique
Masculin
Point(s): 207
Moyenne de points: 5,59

MessagePosté le: Mar 7 Mar - 20:06 (2017)    Sujet du message: Ahmed Deedat vainqueur du christianisme ?ou clown ridicule ? Répondre en citant

Marmhonie a écrit:
 
Ses vidéos continuent de nous faire rire gentiment, un grand de la scène du spectacle qui nous manque, on n'en fait plus des comme lui. Lui seul pouvait nous faire rire de tout, de la Bible, du noble Coran, il avait un don d'improvisation hors du commun. 
 




Bonsoir,

Je n'ai jamais compris pourquoi vous parlez du Coran en ajoutant noble juste avant ?
En quoi le Coran est-il noble ?


Je comprends qu'on ne dise pas, par respect pour les musulmans, l’infâme Coran (encore que ce soit vrai),
mais pourquoi en rajouter dans la flagornerie ?


Ne peut-on pas dire simplement  Le Coran
comme on dit La Bible ?


D'ailleurs, vous dites la Bible (tout court), et non la sainte Bible,
alors pourquoi ne pas dire le Coran, au lieu de noble Coran ?
_________________
L'histoire, l'archéologie et les sciences peuvent-elles nous apprendre quelque chose sur la naissance des monothéismes ? Télécharger gratuitement en cliquant sur HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:19 (2017)    Sujet du message: Ahmed Deedat vainqueur du christianisme ?ou clown ridicule ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Religion: Islam Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo