Apostats de l'islam Index du Forum
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 

 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Racisme
 
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> En vrac

Auteur Message
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mar 6 Déc - 18:40 (2016)    Sujet du message: Racisme Répondre en citant

Malediction des Noirs dans l’islam



Guershon Nduwa Guershon Nduwa est le président de la communauté juive noire de France.



Les chrétiens n’étaient pas les premiers à présenter ce que nous appellerions aujourd’hui la version raciste de la malédiction de Cham.


Quatre auteurs musulmans ont abordé l’« affaire Cham et Noé » : Ibn Hisham (mort vers 830), Ibn Sa’d (mort vers 845), Ibn Qutayba (mort en 889) et Ya’qûbî (mort en 891).

Mais Thariq Thabari était une source d’inspiration ex-cathedra.
Il nous paraît intéressant de parler de cet intellectuel musulman afin de dégager la conception islamique de la malédiction, du thème de l’esclavage et définir les facteurs qui ont déterminé cette conception. Nous pourrons alors voir si ces sources contiennent ou non des éléments à charge.
Thariq Thabari (839-923), grand lettré musulman qui fait son apparition dans l’édition révisée du monumental Dictionnaire historique.
Quoique né dans le nord de l’Iran au moment où cette région était encore sous influence pré-islamique, Thabari pouvait se revendiquer d’une lignée arabe musulmane, du moins au regard du nom de ses ancêtres paternels. Il se garde néanmoins d’insister sur ses origines, si bien que la question n’est pas tranchée.
Savant à la vocation tôt affirmée, il gagna bientôt des foyers intellectuels plus actifs en Irak, Syrie et Egypte, avant de s’installer finalement à Bagdad, capitale du califat abbasside alors au faîte de sa puissance.
L’ampleur et la qualité de son oeuvre émerveillait jusqu’aux polymathes de son époque, qui avaient calculé qu’entre sa puberté et sa mort, il avait rédigé en moyenne quatorze folios par jour.
Thabari avait effectivement inclus les histoires de Cham et Noé dans les premières sections du al-ta’rikh al-Rusul w’al Mulûk, [L’Histoire des Prophètes et des Rois], qu’il termina vers 915. Thariq Thabari ecrit que Noé ayant donné sa malédiction à Cham et à Canaan, l’effet de cette malédiction fut que non seulement leur postérité fut asservie à ses frères, et née pour ainsi dire dans l’esclavage, mais aussi que tout à coup la couleur de leur chair devint noire ; car ils tiennent que tous les Noirs viennent de Cham et Canaan.
Non seulement il écrivit une histoire du monde (en plusieurs volumes) depuis sa création divine jusqu’au califat abbasside, mais il recueillit et passa au crible les traditions de l’islam et des religions antérieures dont la tradition juive pour construire un commentaire complet du Coran, destiné à faire autorité, que l’on appelle d’ordinaire le Tafsir, c’est-à-dire Le Commentaire.
Une seule des œuvres de Thabari évoque la négritude asservie des Chamites. Thabari introduit les fils de Noé assez tôt dans son Histoire. Il ne les mentionne d’abord que brièvement au sein des développements sur Noé et les événements de son temps, leur réservant un traitement plus détaillé dans une section à part.
C’est alors qu’il évoque les passagers embarqués sur l’arche que Thabari, citant des sources musulmanes, affirme : « Cham attaqua[sexuellement] sa femme dans l’arche, si bien que Noé pria pour que sa semence fût altérée, et ainsi il engendra les Noirs. La couleur noire est ensuite confirmée par d’autres sources musulmanes qui en font état.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: Mar 6 Déc - 18:40 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Jeu 8 Déc - 17:41 (2016)    Sujet du message: Racisme Répondre en citant

Voici pourquoi les musulmans déplacent perpétuellement le curseur du début d'une histoire
16 Juillet 2016 , Rédigé par Vousdevriezvoirça Publié dans #Révisionnisme, #Inversion du Réel, #Mensonge par omission, #Guerre Idéologique, #Victimisation


Faisons le point sur deux sujets souvent invoqués à tort et à travers pour justifier la haine anti-occidental 
  • Les croisades
  • La colonisation

Ce serait à cause des croisades chrétiennes qui ont fait énormement souffrir le monde arabe (comprendre : arabo-musulman) que celui-ci ne pouvait faire autrement que de nourrir une certaine défiance à l'égard du monde occidental (comprendre  : chrétien). 
La colonisation, n'en parlons pas : les occidentaux ont humilié et persécuté les peuples "arabes", et africains (ça, c'est pour jouer sur le tableau ethnique et rallier les noirs africains à la cause sur la base d'une rhétorique ethnique).

Avant les croisades : l'incursion du calife Al Hakim en terre sainte, l'interdiction d'accès au lieux de pélerinage, la persécution des chrétiens
Sur la fiche Wikipédia, il est écrit que les croisades "furent lancées pour restaurer l'accès aux lieux de pèlerinages chrétiens en Terre Sainte", après que les turcs Seldjoucides en aient interdit l'accès en 1071. Questions : 
  • Les musulmans auraient-ils accepté qu'un pouvoir étranger interdise l'accès à la Mecque? 
  • Pourquoi les musulmans oublient en revanche qu'en 1009, le calife fatimide du Caireal-Hakim, fit détruire le Saint-Sépulcre, c'est-à-dire pour les croyants le Tombeau du Christ ?
  • Pourquoi les musulmans font l'impasse sur la persécution des chrétiens et le massacre de pélerins chrétiens en Terre Sainte qui avaient cours avant le début des croisades ?

 
Qu'est-ce qui a causé les croisades ? 
Pour en savoir plus et sans se perdre dans les détails, la lettre du Pape Urbain II qui réussit à convaincre des centaines de personnes à parcourir des milliers de kilomètres nous renseigne sur ce qui a causé les croisades :

ob-quote a écrit:

C'est une affaire qui concerne Dieu et qui vous regarde vous-mêmes, et qui s'est révélée tout récemment 1. Il importe que, sans tarder, vous vous portiez au secours de vos frères qui habitent les pays d'Orient et qui déjà bien souvent ont réclamé votre aide.
En effet, comme la plupart d'entre vous le savent déjà, un peuple venu de Perse, les Turcs, a envahi leur pays. Ils se sont avancés jusqu'à la mer Méditerranée et plus précisément jusqu'à ce qu'on appelle le Bras Saint-Georges 2. Dans le pays de Romanie 3, ils s'étendent continuellement au détriment des terres des chrétiens, après avoir vaincu ceux-ci à sept reprises en leur faisant la guerre. Beaucoup sont tombés sous leurs coups ; beaucoup ont été réduits en esclavage. Ces Turcs détruisent les églises ; ils saccagent le royaume de Dieu.


L'appel à la croisade du pape Urbain II

Evidemment, nous vous invitons à lire ce discours jusqu'à la fin. Mais résumons. 
 
Ce n'est pas :
Début de l'histoire : Croisades -> hostilité du monde arabo-musulman
Mais
Début de l'histoire : Incursion et persécutions musulmanes -> Croisades 
 
En déplaçant le curseur du début de l'histoire, les musulmans présentent de façon implicite leur défiance à l'égard du monde occidental comme justifiée en raison d'une agression première, qui serait les croisades.
Or c'est faux, l'agression première est bien l'incursion musulmane, l'interdiction d'accès aux lieux de pélerinage chrétiens, la persécution des chrétiens et la destruction de lieux de culte chrétiens. 
 
Réécrivons l'histoire en entier
Incursion musulmane -> Croisades -> hostilité du monde arabo-musulman
  1. Les musulmans oublient sciemment de mentionner que la 1ère agression vient du monde arabo-musulman,
  2. ils présentent la défense du monde occidental comme une agression,
  3. Les leaders musulmans réussissent à convaincre la masse des musulmans qu'ils sont victimes d'une agression,
  4. Ils les mobilisent pour justifier ce qui est en fait une deuxième attaque,
  5. Ils justifient auprès de ceux qu'ils ont déjà attaqué un véritable carnage.

 
Soulignons ici que les musulmans sont grandement aidés dans leur entreprise de réécriture de l'histoire par l'anti-cléricalisme nostalgique des intellectuels de gauche, dont la vie est consacrée à se disputer avec le conservateur et le traditionnaliste. 
Rappelons enfin que les croisades, pour barbares qu'elles ont pu être, ne représentent rien en comparaison avec les incessantes incursions arabo-musulmanes en terres non-musulmanes.


Source : https://www.youtube.com/watch?v=I_To-cV94Bo

  Avant la colonisation : les pirates barbaresques qui sillonnaient la méditerranée et attaquaient des villages de pêcheurs
Aujourd'hui, il est courant d'entendre un militant "anti-raciste" et ceux qui l'écoutent invoquer la "colonisation" et rappeler l'humiliation qu'ont subi les peuples arabo-musulmans mais aussi africains. Comme nous l'avons vu plus haut, ce qui est parfois appelé "mouvement décolonial" ou "mouvement anti-impérialiste" (il faut connaître les noms de code) sert en fait implicitement à justifier une hostilité du monde arabo-musulman et noir africain envers l'occident.



La "colonisation", terminée depuis maintenant plus de 70 ans, justifierait donc la haine des ex-colonisés envers, donc, les ex-colonisateurs.
En fait, cette rhétorique de la revanche donne un cadre théorique, logique à la haine ethno-religieuse envers les blancs non-musulmans, sous couvert de juste lutte pour la souveraineté des peuples.
 
C'est bien de se souvenir du passé pour comprendre le présent.
Remontons un peu plus dans le temps.


Exemple d'échanges interculturels entre des "sarrasins" et des corses. L'auteur de ce dessin était-il un affreux islamophobe ? Ou a-t-il voulu témoigner de phénomènes assez récurrents pour les représenter ?

C'est une chose qui résonne de façon particulière pour toutes les personnes d'origine méditerranéenne, dont tous les enfants de la République ont déjà entendu parler à l'école et qui résonne dans l'imaginaire collectif : les pirates barbaresques, les maures et les sarrasins.
Les mots font vieux, n'est-ce pas ?
 
Souvenez-vous des barbaresques, des maures, des sarrasins qui attaquaient en Méditerranée : ils étaient musulmans
Doit-on rappeler que pendant des siècles, tout le pourtour méditerranéen (voir illustration plus haut) fut le lieu d'attaques incessantes de pirates ... musulmans ?
Que criaient les pirates barbaresques en abordant les côtes italiennes, provençales, espagnoles ?
Que criaient-ils lorsqu'ils abordaient et pillaient des navires marchands ?


Les Sarrasins.
Au Moyen âgeToute la Septimanie, l'AlbigeoisC'est entre Tours et Poitiers que se livra la bataille que l'historiographie officielle monta en épingle. Les Francs remportèrent la victoire et firen...
http://www.cosmovisions.com/ChronoSarrasins.htm


Quand on appellait la méditerranée le "lac musulman"
Pourquoi personne ne rappelle que le drapeau de la Corse représente une tête de maure pour avertir les éventuels assaillants du sort qui leur serait reservé s'il leur prenait d'attaquer de nouveau ?
Pourquoi personne ne s'interroge sur l'expression idiomatique espagnole "No hay Moros en la costa" qui signifie "la voie est libre" : mot à mot, cela veut dire : "il n'y a pas de maures sur la côte" ?
 
Sommes-nous résilients ? Ignares ? Ou amnésiques ?
En fait, pendant des siècles, des pirates musulmans ont pillé, kidnappé et massacré dans tout le pourtour Méditerranéen. Et en bon peuple amnésique, pardon, résilient, nous avons déjà tout oublié.


Représentations de ces femmes berbères ou occidentales capturées, vendues et mises en esclavage sexuel par des arabo-musulmans. Enfin, ils appellent ça "épouser". Cela ne vous rappelle rien ?

Le congrès de Vienne en 1815 : occuper Alger pour faire cesser la piraterie
A chaque époque ses problèmes. Les pays européens dont les navires marchands sont pillés finissent par identifier et localiser le problème : les pirates partent de l'autre côté de la Méditerranée.
C'est ainsi qu'en 1815, la France, la Grande-Bretagne ainsi que d'autres pays s'accordent pour que la France rétablisse l'ordre à Alger, neutralise les départs de navires pirates et pacifie un vaste territoire sillonné de divers groupes de pillards dépouillant et violant dans des villages isolés. A l'époque, le Maroc est déjà un royaume avec ses propres frontières, la ville d'Alger existe bien, elle est occupée d'ailleurs par les ottomans, mais le reste du territoire est une zone de non-droit, sans souveraineté ni entité politique centrale.


La prise d'Alger était une nécessité, rappelée par le Congrès de Vienne en 1815 | Résistance Républicaine
Il est clair que la prise d'Alger était une nécessité. Le congrès de Vienne en 1815 avait donné mission aux pays européens de pacifier la Méditerranée ...
http://resistancerepublicaine.eu/2016/04/16/la-prise-dalger-etait-une-neces…


La colonisation française : pas bien La colonisation ottomane : ....
 
On notera que la colonisation ottomane, elle, n'a JAMAIS dérangé les algériens d'aujourd'hui. Aucun tunisien ne s'est JAMAIS plaint non plus de la colonisation ottomane à Tunis.
Ouvrons une parenthèse
L'auteur de cet article a personnellement entendu un français d'origine algérienne affirmer que les gens étaient "contents de voir arriver les français" : parce que ces derniers ont rétabli l'ordre, notamment en punissant systématiquement les auteurs de pillages. Ce que corroborent d'autres algériens (et non des moindres) :


Source : http://www.piedsnoirs-aujourdhui.com/Ilsdisent.html

En fait d'humiliation et de persécution, se peut-il que la rencontre avec les français ait donné lieu à une insupportable prise de conscience pour certains disposant d'un petit statut auprès de leur congénères, soudainement ramenés à une place subalterne avec l'arrivée des français ? La blessure de la colonisation serait-elle surtout narcissique ?
Pour être complètement honnête, rapportons que cette même personne regrettait néanmoins que les français n'aient pas fait des algériens autochtones des citoyens français à part entière et leur aient accordé un statut "inférieur" à celui des français d'origine. 
C'est là qu'un témoignage de l'époque devient fort intéressant :

ob-quote a écrit:

Des musulmans peuvent-ils être vraiment français ? Exceptionnellement, oui. D'une manière générale, non. Plusieurs dogmes fondamentaux musulmans s'y opposent ; avec certains il y a des accommodements ; avec l'un, celui du medhi, il n'y en a pas : tout musulman, (je ne parle pas des libres-penseurs qui ont perdu la foi), croit qu'à l'approche du jugement dernier le medhi surviendra, déclarera la guerre sainte, et établira l'islam par toute la terre, après avoir exterminé ou subjugué tous les non musulmans. Dans cette foi, le musulman regarde l'islam comme sa vraie patrie et les peuples non musulmans comme destinés à être tôt ou tard subjugués par lui musulman ou ses descendants ; s'il est soumis à une nation non musulmane, c'est une épreuve passagère ; sa foi l'assure qu'il en sortira et triomphera à son tour de ceux auxquels il est maintenant assujetti ; la sagesse l' engage à subir avec calme son épreuve; " l'oiseau pris au piège qui se débat perd ses plumes et se casse les ailes ; s'il se tient tranquille, il se trouve intact le jour de la libération ", disent-ils ; ils peuvent préférer telle nation à une autre, aimer mieux être soumis aux Français qu'aux Allemands, parce qu'ils savent les premiers plus doux ; ils peuvent être attachés à tel ou tel Français, comme on est attaché à un ami étranger; ils peuvent se battre avec un grand courage pour la France, par sentiment d'honneur, caractère guerrier, esprit de corps, fidélité à la parole, comme les militaires de fortune des XVIe et XVIIe siècle mais, d'une façon générale, sauf exception, tant qu'ils seront musulmans, ils ne seront pas Français, ils attendront plus ou moins patiemment le jour du medhi, en lequel ils soumettront la France.

De là vient que nos Algériens musulmans sont si peu empressés à demander la nationalité française : comment demander à faire partie d'un peuple étranger qu'on sait devoir être infailliblement vaincu et subjugué par le peuple auquel on appartient soi-même ? Ce changement de nationalité implique vraiment une sorte d'apostasie, un renoncement à la foi du medhi...


Relire Foucauld : "Des musulmans peuvent-ils devenir français ?"

 
Le Père Foucauld était-il un horrible raciste islamophobe ou est-il seulement en train d'expliquer que les musulmans ont refusé eux-mêmes la nationalité française par superstition religieuse ? Honteux, n'est-ce pas? Pas grave, il sera toujours temps plus tard de travestir la réalité. L'occidental aime tellement se regarder le nombril et s'auto-flageller.
Refermons la parenthèse.
Pendant 130 ans, les français n'ont pas fait dans la dentelle. Et les socialistes n'ont pas été les derniers à recourir à la guillotine : François Mitterrand, ministre de l'Intérieur dans les années 50, l'a abondamment utilisée, notamment pour réprimer les premières révoltes de "nationalistes" algériens. Rappelons que l'Algérie n'a jamais été un royaume ou une quelconque entité souveraine avant 1830 et que dans une bonne partie du territoire au Sud, il existe une région, la Kabylie, qui a une langue, une culture et un alphabet propres. 
Toujours est-il qu'en un siècle, la présence française a provoqué un brusque sursaut patriotique "algérien" qui dormait pendant tout ce temps-là. Dingue, n'est-ce pas ?


M'sirda-Maghnia . مسيردة ـ مغنية
En ,un dénommé François Mitterrand, un des personnages clés de cette période sombre de la 4eme République, il est nommé. D'abord ministre de l'Intérieur, dans le cabinet de centre-gauche de...
http://msirda-maghnia.blogspot.fr/2015/04/francois-mitterrand-les-socialist…


 
Tout cela pour comprendre quelle était la véritable nature et raison de la présence française dans ce qui n'était pas encore l'Algérie mais d'où partaient les navires pirates qui causaient des pertes considérables en marchandises et en vies humaines aux puissances européennes. 
On notera au passage que ce sont les pertes commerciales immenses qui ont fini par faire réagir les puissances européennes et non les pertes humaines.
 
Encore une preuve que les pirates musulmans attaquaient les navires européens ? La création de l'US Navy. Eh oui
 
Parmi nos lecteurs se trouvent beaucoup d'incrédules alors voici un dernier élément qui vient prouver que les pirates musulmans attaquaient sans cesse les occidentaux avant que les puissances européennes aillent coloniser le Nord de l'Afrique pour maîtriser le problème à sa source.

ob-quote a écrit:

La piraterie contre les navires marchands américains était quasi inexistante lorsque ces derniers bénéficiaient de la protection de l'Empire britannique. Mais après la révolution, les pirates de la côte des Barbaresques basés à Alger, Tripoli et Tunis profitent de l’opportunité offerte par la disparition de la protection de la flotte britannique pour harceler les navires marchands américains.


Six frégates originelles de l'United States Navy

Vous ne nous croyez toujours pas ?
Peut-être que le site du Department of State des Etats-Unis finira de vous convaincre que la création de la Navy était effectivement une réponse au "harcèlement" des pirates musulmans


Milestones: 1801-1829 - Office of the Historian
The Barbary States were a collection of North African states, many of which practiced state-supported piracy in order to exact tribute from weaker Atlantic powers. Morocco was an independent ...
https://history.state.gov/milestones/1801-1829/barbary-wars


 
Reprenons. Encore une fois, les musulmans invoquent la colonisation comme agression première, justifiant de façon tacite une "défense".
C'est encore faux, puisque l'agression première vient encore des musulmans.
 
Ce n'est pas :
Début de l'histoire : Colonisation -> hostilité du monde arabo-musulman
Mais
Début de l'histoire : Attaques de pirates musulmans -> Colonisation
 
CONCLUSION
Lorsqu'un musulman invoque un épisode de l'histoire pour justifier son animosité, sa défiance envers le monde occidental, demandez-vous pourquoi le monde occidental a fait ce qu'il a fait.
A l'instar de ce qu'il se passe en Israël, qui est beaucoup plus complexe que ce qu'ils veulent bien reconnaître, les événements invoqués tiennent lieu de cadre théorique et sont des prétextes pour justifier une haine irrationnelle, vraisemblablement causée par une blessure narcissique, qu'ils redéfinissent volontiers en "humiliation". 
En plus de donner un cadre théorique à la haine anti-occidental, anti-chrétien, ces postures permettent de faire accepter à leur victime leur propre dépouillement et leur propre agression.
Rappellons ici que nous ne parlons pas des musulmans dans leur intégralité, mais bien de ceux qui adhèrent et diffusent ces arguments car ceux-ci sont une préparation mentale à une agression.
 
Résumons :
  1. -> Agressions musulmanes répétées
  2. -> Riposte occidentale
  3. -> PAIX 
  4. -> Introspection occidentale... culpabilité... relâchement
  5. -> Agressions musulmanes répétées
  6. -> Riposte occidentale
  7. -> PAIX
  8. -> Introspection occidentale... culpabilité... relâchement
etc...
 
Puisque nous sommes déjà tombés dans le piège de l'acceptation de l'agression, du refus de riposter immédiatement dès la première agression, de laisser les choses s'envenimer, puis de riposter avec force moyens, ce qui nous a été ensuite reproché, il y a de fortes probabilités que nous tombions de nouveau dans le piège de ce cercle vicieux.
Cercle vicieux que nous ne faisons rien pour briser, en laissant ces arguments se diffuser sur internet, sans opposer une quelconque riposte idéologique.
De cette façon, les musulmans-militants sont les seuls à écrire l'histoire sur les canaux d'information accessibles au grand public, notamment à un grand nombre d'européens autochtones, dont ils tentent de modeler l'esprit, avec l'aide des "intellectuels" et sociologues de l'ultra-gauche, toujours fascinés par la destruction et le chaos qu'ils appellent de façon romantique "l'insurrection".
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:23 (2017)    Sujet du message: Racisme

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> En vrac Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo