Apostats de l'islam Index du Forum
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 

 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ayaan Hirsi Ali
 
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Liens

Auteur Message
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Ven 21 Oct - 14:12 (2016)    Sujet du message: Ayaan Hirsi Ali Répondre en citant

Ayaan Hirsi Ali : « L’islam n’est pas une religion européenne »
- par Roger Heurtebise - Pas de commentaires - 739 vues

Le 3 février, la chaîne de télévision américaine CNN organisait un débat d’une dizaine de minutes entre la résistante Ayaan Hirsi Ali, l’islamiste égyptien Tariq Ramadan et le politicien danois Nasser Khader.

La première impression positive que je retiens de ce débat, c’est la verve souriante et dynamique d’Ayaan Hirsi Ali. Son dynamisme contraste avec ses interventions sur les médias français, où, outre le filtrage de la traduction, elle doit subir la désinformation d’islamophiles médiatiques.

Je me souviens par exemple de Jack Lang, sur un plateau de Marc-Olivier Fogiel, qui prit en traître Ayaan Hirsi Ali en lui faisant dire du bien du Coran, sans que ni le traducteur simultané ni l’animateur ne dénoncèrent cette manipulation honteuse. Je me souviens d’un Bernard-Henri Levy, qui s’improvisa interprète d’Ayaan Hirsi Ali dans une interview par Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1, qui omis tout simplement de traduire les attaques contre l’islam, et qui osa même faire dire à Ayaan Hirsi Ali que « l’islam est une belle religion ». C’était tellement gros que Jean-Pierre Elkabbach lui fit remarquer que ces paroles n’avaient pas été prononcées par Ayaan Hirsi Ali, mais qu’elles étaient l’invention pure et simple du philosophe islamolâtre. Je me souviens d’une Ségolène Royal, qui, quelque jours après avoir participé à un meeting avec Ayaan Hirsi Ali, dénonça ses paroles contre l’islam comme « excessives », en les ramenant à une réaction affective due uniquement à la violence subie.

Rien de toutes ces saloperies dans le débat sur CNN : Ayaan Hirsi Ali s’exprime directement en anglais et par conséquent ne peut être victime de ce type de désinformation dégueulasse.

Un autre enseignement positif de ce débat, c’est de constater que les médias américains s’intéressent à nos interrogations franco-françaises sur la burka et sur l’offensive islamique. L’animatrice a même cité le député communiste André Gérin pour qui le voile intégral est la partie émergé de l’iceberg islamo-fasciste.

Sur le fond, Ayaan Hirsi Ali a riposté au Frère Musulman Tariq Ramadan sur deux points principaux.



Tariq Ramadan prétend que l’islam fait partie de l’Europe, sous prétexte que des millions d’Européens sont musulmans. Ayaan Hirsi Ali répond clairement : « L’islam n’est pas une religion européenne ». L’islam a été apporté de l’étranger par des migrants européens, et n’a strictement aucun rapport avec les croyances et les valeurs européens. Il y a un conflit clair, confirmé par l’actualité, entre ces valeurs européennes et celles de la religion de Mahomet, principalement à cause de la dimension politique et sociale de celle-ci. Il ne s’agit pas de spiritualité, mais bien d’une opposition de fond. Pour Ayaan Hirsi Ali, les musulmans doivent s’adapter aux valeurs européennes pour devenir pleinement européens.

Tariq Ramadan n’oppose qu’un seul argument : il y a de nombreux musulmans en Europe, donc l’islam est une religion européenne. Il en appelle désespérément à Barack Hussein Obama, un ex-musulman devenu président des Etats-Unis. Il prétend que l’islam serait européen parce que les musulmans d’Europe respectent majoritairement les lois des pays d’accueil. Encore heureux ! Mais cela n’invalide en rien le caractère étranger de leur idéologie.

Ayaan Hirsi Ali rappelle alors à l’islamiste de Genève que, conformément aux préceptes coraniques, des musulmans ont commis de nombreux attentats contre les non-musulmans. « Le jihad est un concept majeur en islam et c’est ma religion, c’est mon Dieu qui ordonne de tuer des gens ». Ayaan Hirsi Ali démonte totalement la fable d’un islam « religion de paix ».

Tariq Ramadan tente alors de détourner le sur le voile et sur l’islamophobie pour ne pas répondre sur ce point de fond. Selon lui, la plupart des musulmans condamnent la violence contre des « personnes innocentes » (sans doute que pour lui, on peut tuer ceux que Mahomet ordonne de tuer ?) et le port obligatoire du voile islamique. Selon Tariq Ramadan, le problème du voile ne se résume qu’à la « nouvelle visibilité » des musulmans, et il embraye sur son dada de l’islamophobie : condamner le voile, c’est raciste et c’est une « nouvelle colonisation » (victimisation classique chez les islamogauchistes). Quel foutage de gueule et quelle inversion des réalités, puisque c’est bien l’islam politique avec son voile et ses barbus qui tente de nous coloniser !

On aimerait avoir des débats aussi francs et directs en France !

Roger Heurtebise
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: Ven 21 Oct - 14:12 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Lun 3 Avr - 14:58 (2017)    Sujet du message: Ayaan Hirsi Ali Répondre en citant

Hirsi Ali : l’islamisme ne doit pas s’enraciner comme en Europe

  


Avr 2, 2017
L’alerte d’Ayaan Hirsi Ali : on ne doit pas laisser l’idéologie radicale Islamiste s’enraciner aux Etats-Unis comme c’est le cas en Europe
 

Les autorités britanniques ont dû reconnaître que l’endoctrinement islamiste réalisé par des « extrémistes religieux non-violents » a été le déclencheur principal qui am is sous influence les terroristes ayant commis des attentats au Royaume-Uni


La militante et auteur(e) Ayaan Hirsi Ali, dans un article d’opinion sur le Washington Timesdu 28 mars, a écrit qu’il est crucial que les Etats-Unis s’attaquent à l’endoctrinement idéologique islamiste – la Dawa – avant qu’il ne prenne racine avec la même ampleur qu’il a pris en Europe ».
Ayaan Hirsi Ali

Cette militante née en Somalie souligne que « Depuis les attentats du 11 Septembre 2001, les responsables américains se sont focalisés sur le fait de contrer et de déjouer les actes individuels de violence commis par les extrémistes islamistes, mais qu’ils n’ont pas contré, jusqu’à présent, l’idéologie qui justifie et encourage de tels actes de violence et qui rejette intégralement l’assimilation aux idéaux civiques américains.

« En se focalisant sur la tactique du terrorisme, les administrations successives américaines ont massivement ignoré les organisations dont la fonction primordiale est la dissémination de l’idéologie radicale islamiste aux Etats-Unis ».

Ali poursuit : « Bien que de nombreux Américains ont entendu parler de djihad, peu ont entendu parler de Dawa. En théorie, la Dawa n’est qu’un simple appel à l’islam. Mais, de la façon dont les Islamistes mettent ce concept en pratique, la dawa va bien plus loin qu’une simple invitation.

« La dawa islamiste  un processus d’endoctrinement méthodique – un lavage de cerveau, autrement dit – qui rejette l’assimilation et place les gens en opposition des idéaux civiques occidentaux. Si l’endoctrinement est suffisamment rigoriste, la dawa place les individus sur la voie du djihad, tel que le conçoit l’islam radical ».

Ali souligne que l’approche du terrorisme à la façon du Président Donald Trump marque « un virage bienvenu par rapport aux précédentes administrations ».

Au cours d’un discours de campagne datant d’août 2016, Trump a déclaré qu’il ferait en sorte de contrer l’idéologie islamiste dès qu’il serait élu Président. Selon ses termes, « On ne devrait pas « laisser se propager ni d’installer »… « l’idéologie haineuse de l’islam radical, par son oppression des femmes, des gays, des enfants et des -croyants ».

Hirsi Ali a déclaré que « c’est en endiguant l’islam radical den tant qu’idéologie que la nouvelle administration peut tirer des leçons de l’expérience européenne. Oui, les pays européens ont fait des erreurs, mais il y a aussi de bonnes mesures politiques que les Etats-Unis peuvent adopter ».

Dans les années 2000, le gouvernement britannique a été très embarrassé de découvrir que des groupes islamistes « non-violents » (Salafistes et Frères Musulmans) ne faisaient en fait rien d’autre que « d’épouser l’idéologie extrémiste », écrit Ali.

« Le Premier Ministre de l’époque, David Cameron avait décrit, de façon mémorable, la tentative de s’associer avec les Islamistes (non-violents) pour faire (soi-disant) barrage aux Islamistes violents, comme de se « tourner vers un parti fasciste d’extrême-droite afin de combattre un mouvement suprématiste blanc ».

« En reconnaissant les liens entre l’endoctrinement radical islamiste et la violence, M. Cameron soulignait que, parmi les individus condamnés pour crimes terroristes en Grande-Bretagne, « il est clair que beaucoup d’entre eux ont d’abord été influencés par ce que certains ont appelé »les extrémistes violents » (Salafistes, Frères Musulmans), et qu’ils ont ensuite, seulement, interprété ces croyances radicales  dans un sens tenu pour plus « élevé », en adoptant la violence ».

A la suite des attentats du 11 Septembre 2001, les Sénateurs américains tels que Jon Kyl, Dianne Feinstein et Charles Schumer ont mené des auditions au Congrès sur « le rôle problématique de l’idéologie wahhabite aux Etats-Unis, écrit Ali. « Pourtant, les efforts pour repousser l’idéologie islamiste n’ont pas été menés jusqu’à leur terme, ni par l’administration Bush et encore moins l’Administration Obama.

« Aujourd’hui, les fondations et les donateurs islamistes du Qatar, de l’Arabie saoudite et du Koweit continuent à contribuer à la propagation de l’idéologie islamique radicale aux Etats-Unis et dans d’autres pays occidentaux. On devrait cartographier et interrompre ces flots de financement. Les Etats-Unis devraient employer tous les moyens de la diplomatie publique pour redonner la parole aux Musulmans Islamistes. Et ils devraient reconnaître, comme les Britanniques l’ont fait, que s’associer aux Islamistes non-violents n’est pas une voie viable à emprunter pour remporter la guerre (des cœurs et des esprits) contre l’Islam radical ».
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:06 (2017)    Sujet du message: Ayaan Hirsi Ali

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Liens Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo