Apostats de l'islam Index du Forum
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 

 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Massacre silencieux des chretiens en terre d'islam
 
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> En vrac

Auteur Message
Morpheus



Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2014
Messages: 122
Masculin
Point(s): 632
Moyenne de points: 5,18

MessagePosté le: Jeu 13 Fév - 10:59 (2014)    Sujet du message: Massacre silencieux des chretiens en terre d'islam Répondre en citant

Attaques d’Eglises au Pakistan
 
A Peshawar, au Pakistan, des kamikazes islamistes sont entrés dans les bâtiments de All Saints Church juste après la messe du dimanche et se sont fait exploser [blew themselves up]  au milieu de quelque 550 fidèles. Quatre-vingt dix personnes ont été tuées et parmi elles, des enfants de l’école du dimanche, des femmes et des membres du chœur et au moins cent vingt autres ont été blessées. Cette église protestante désormais en ruines a été édifiée à Peshawar, il y a quelque 130 ans. Les talibans ont revendiqué l’attaque. Selon Margrette [According to Margrette], un paroissien qui a survécu (toujours sans nouvelles de sa soeur),
« J’ai entendu deux explosions. Les gens ont commencé à courir. Des lambeaux humains se sont éparpillés partout dans l’église »

La « dhimmitude » des Coptes d’Egypte
 
• Après l’éviction du président Morsi, quand les Frères musulmans ont incité  les foules islamistes à attaquer et détruire plus de 80 églises chrétiennes, les partisans des Frères musulmans ont commencé à extorquer de l’argent aux chrétiens en Haute-Egypte. Dans le village de Dalga, les 15 000 chrétiens coptes ont été forcés de payer la jizya [Copts were forced to pay this jizya] – cet argent, ou hommage, que les non-musulmans soumis devaient historiquement payer à leurs suzerains islamiques « en se soumettant volontairement et en reconnaissant leur soumission » pour préserver leur existence, selon les termes du Coran 9:29. Dans certains cas, ceux qui ne pouvaient payer étaient attaqués, leurs épouses et les enfants battus et / ou enlevés. Certains coptes ont été tués pour avoir refusé de payer [Copts were killed]. Plus tard, les autorités ont identifié un gang spécialisé dans la supervision des opérations de kidnapping et d’extorsion d’argent à de riches coptes.

• Alors qu’il était dans sa voiture avec chauffeur, l’évêque Anba Makarios de Minya a essuyé une rafale de balles [came under a hail of bullets] de plusieurs tireurs non identifiés. Le chauffeur a réussi à s’enfuir, et à emmener l’Evêque se réfugier chez un voisin copte, mais les hommes armés les ont suivis, ont encerclé la maison et ont tiré dans sa direction pendant plus de 90 minutes, jusqu’à ce que la sécurité locale intervienne. La raison de cette tentative d’assassinat était que les musulmans locaux pensaient que l’évêque était venu rouvrir l’église Saint-Michel, la seule église du village, fermée il ya 10 ans pour des raisons de sécurité.
• Des musulmans dans le district de al -Minya ayant accusé un jeune homme d’avoir une relation illicite avec une femme musulmane, la violence, dans le cadre d’une «punition collective »[ collective punishment], s’est déchaînée contre les chrétiens du village. Après avoir attaqué et pillé la maison du chrétien, les musulmans incités par un haut-parleur les appelant à poursuivre l’action, se mirent à rôder dans les rues du village, à jeter des pierres sur les maisons coptes, appelant à la vengeance et exigeant que leurs églises, maisons et magasins  soient incendiées.[ burning of their churches, homes, and shops.]


Libye: Des musulmans en groupe, ont encerclé deux chrétiens égyptiens vivant en Libye, âgés de 25 et 27 ans ; ils leur ont dérobé leurs effets et donné des coups. Puis, les Musulmans ont exigé que les deux hommes se convertissent à l’islam et récitent la shahada  « Il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et Mohammed est le messager d’Allah ». Comme ils refusaient, les deux chrétiens ont été ligotés et roués de coups, puis abattus à coups de feu. Les deux hommes sont morts ; l’un avait le crâne défoncé. [skull beaten in]. Personne n’a été arrêté en lien avec les meurtres. C’est la troisième fois en deux semaines que des chrétiens coptes sont volés et tués dans le secteur de Derna.

Nigeria :
• Aux abords de la ville de Jos, cinq chrétiens, membres de l’Église du Christ en Nations, voyageant dans un minibus, ont été forcés de quitter leur véhicule par des hommes armés islamiques. Après qu’ils se soient déclarés chrétiens, les assaillants les ont contraints de se coucher dans un fossé et leur ont tiré une balle dans la tête. Deux autres personnes, dont une femme enceinte, ont été blessées.[ forced to lie down in a ditch and shot in the heads.]
• A Adu tandis que les chrétiens se préparaient pour le service religieux du dimanche matin à l’église catholique de Saint-André, une tribu islamique a envahi le village Chrétien et a massacré tous ceux qu’ils pouvaient trouver, tuant sept membres d’une seule famille [Islamic tribesmen invaded the Christian village]
• Dans le village de Zangang, des bergers musulmans ont abattu 15 chrétiens [ Muslim herdsmen slaughtered 15 Christians]
• A Dorawa, des militants islamistes ont tué un pasteur chrétien [killed a Christian pastor], son fils et 28 autres personnes, et incendié leur église
 
Pakistan : Tout en tenant un poignard et hurlant qu’il était en train de tuer  « un infidèle qui blasphémé contre Mahomet » [an infidel who blasphemed against Muhammad], un musulman de Karachi a égorgé le chrétien Boota Masih, 58 ans, et a ensuite lacéré son corps à coups de poignard, tandis que la police et les autres regardaient. Selon George, le fils de Masih : « On nous a dit qu’Asif a continué de crier que mon père était un infidèle et avait prononcé des paroles désobligeantes contre Mahomet [le prophète de l'islam] tandis qu’il le poignardait sans pitié. Un grand nombre de personnes, dont quatre policiers et agents de sécurité privés du marché, ont vu toute la scène, mais personne n’a essayé d’arrêter le tueur, qui est reparti agitant le poignard à la main ». Selon les proches de la victime, son tueur, un concurrent de l’entreprise, était jaloux du chrétien et a inventé l’accusation de blasphème comme prétexte. (Plus tôt au Pakistan, un autre chrétien avait été massacré à coups de hache par un groupe de commerçants concurrents et envieux [group of axe-wielding])
chretiens-565x250

Somalie : Le groupe islamiste al – Shabaab a tué une chrétienne de 35 ans à son domicile [killed a 35-year-old Christian woman]. Auparavant son mari avait trouvé une note disant: «Nous allons venir pour vous. Vous êtes amis de nos ennemis [les Occidentaux supposés être chrétiens] et vous polluez notre religion ».  L’homme a pris la fuite avec son enfant de quatre ans. Par ailleurs, Al-Shabaab a enlevé un jeune chrétien de 13 ans alors qu’il rentrait de l’école. Ses parents s’étaient secrètement convertis au christianisme et il semble que leur fils a été enlevé pour pouvoir les retrouver eux et d’autres chrétiens.
 
Apostasie, blasphème, prosélytisme
 
Afghanistan : Un membre du Parlement d’Afghanistan, Nazir Ahmad Hanafi , a suggéré que tous les Afghans qui se sont convertis au christianisme doivent être exécutés [Afghans who have converted to Christianity should be executed], conformément à la loi islamique , afin de mettre un frein à l’expansion du christianisme parmi les Afghans, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Ses mots exacts : «les citoyens afghans continuent à se convertir au christianisme en Inde. De nombreux Afghans sont devenus chrétiens en Inde. Il s’agit d’une infraction aux lois islamiques et selon le Coran, ils doivent être exécutés »
Iran : La République islamique a lancé une campagne publique destinée à stopper la propagation du christianisme parmi les Iraniens [halting the spread of Christianity among Iranians], visant également les réunions de discussion sur comment et pourquoi les jeunes, en particulier iraniens se convertissent, souvent en secret, au christianisme. Mohabat News a rapporté que la campagne gouvernementale concernaient des réunions visant à  » la distorsion  » l’opinion publique. « Il semble que la vague de répression des églises et les séries d’arrestation des pasteurs iraniens et convertis chrétiens n’ont pas été efficaces ».  En fait, ce mouvement vient à un moment où au moins 13 chrétiens ont été arrêtés au cours des dernières semaines, dont plusieurs battus et forcés d’abjurer le christianisme.

Maroc : Lors d’une audience au tribunal, Mohamed el- Baldi, un musulman converti au christianisme, a été condamné à une amende et incarcéré. Sa faute : « perturber la foi des musulmans ».[shaking the faith of Muslims.]   Prêcher le christianisme est interdit en vertu de l’article 220 du code pénal marocain. Apparemment, pour faire de lui un exemple, bien que la peine maximale soit un emprisonnement de six mois, el- Baldi a été condamné à deux ans et demi. Lors de l’audience, sa mère  » a imploré Allah de se venger sur celui qui a altéré l’esprit de son fils  » en l’obligeant à se convertir et à prêcher le christianisme.
 
Dhimmitude [Mépris et déshumanisation des “Infidèles”]
 
République centrafricaine : Des rebelles islamiques lourdement armés de l’organisation Séléka, qui selon les sources viendraient du Soudan, ont attaqué la mission de Notre-Dame de Fatima à Bouar [attacked the mission of Our Lady of Fatima], lançant un assaut contre un missionnaire italien et un diacre, qu’ils ont bâillonnés et pris en otage. Ils ont également pillé les locaux, dérobant de l’argent, un ordinateur, un appareil photo et un téléphone mobile.
Indonésie: A Jakarta, des islamistes ont exigé le retrait d’une nouvelle nomination politique dans l’ouest de Java, celle de Susan Jasmine Zulkifli, parce qu’elle est chrétienne. [ is a Christian]. Parmi les autres reproches qui lui furent adressés par ses détracteurs, le fait qu’elle ne serait pas en mesure de participer à des cérémonies religieuses musulmanes et qu’il faudrait la transférer vers une région chrétienne.

Irak : Le Conseil de l’Europe pour l’Assyrie et la Fondation Assyrie ont publié leur rapport 2013 sur les droits des Assyriens en Irak [Human Rights Report on Assyrians in Iraq], en détaillant la persécution subie par la minorité chrétienne indigène de la nation, y compris des choses comme la prostitution forcée.
Philippines : Les forces de sécurité de Zamboanga City, une grande ville portuaire à majorité chrétienne aux Philippines [the Philippines] ont décrété le couvre-feu alors qu’ils poursuivaient un groupe rebelle musulman accusé de lancer des frappes navales et aériennes contre la région. Selon le Washington Times, « on indique que le groupe musulman détient encore 170 otages de la ville [holding 170 hostages], une communauté à majorité chrétienne qui est nichée au milieu d’un océan de villages musulmans »

Soudan : L’Agence Fides rapporte que « Il y a de plus en plus d’actes d’intimidation contre les prêtres et les missionnaires de la part des autorités du Soudan [increasing acts of intimidation against priests and missionaries]…. En particulier, en Septembre quatre prêtres ont été convoqués à plusieurs reprises par les services de sécurité (l’Agence nationale du Renseignement de Sécurité du Soudan) afin d’être interrogé. Après avoir décrit un incident, le rapport conclut « cet épisode est juste un exemple d’intimidation menée par les autorités soudanaises contre l’Église catholique. Récemment, en effet, certains centres chrétiens ont été fermés, plusieurs prêtres et des missionnaires étrangers ont été contraints de quitter le pays … Il est à craindre maintenant que l’avenir de l’Église catholique au Soudan est en danger»

Zanzibar (Tanzanie) : Le prêtre catholique Joseph Anselmo Mwagambwa a survécu à une attaque à l’acide [survived an acid attack] dans la même région où deux autres prêtres ont été tués par des musulmans liés à al – Qaïda,  « dans ce qui était considéré comme une vaste campagne de répression contre les fervents chrétiens … Un prêtre a été blessé l’année dernière et l’autre tué en Février », rapporte BosNewsLife.
_________________
livre de l'apocalypse -

aragon -


Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Jeu 13 Fév - 10:59 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mar 18 Fév - 12:04 (2014)    Sujet du message: Massacre silencieux des chretiens en terre d'islam Répondre en citant

Très grave menace pour les chrétiens indonésiens
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:47 (2017)    Sujet du message: Massacre silencieux des chretiens en terre d'islam

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> En vrac Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo