Apostats de l'islam Index du Forum
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 

 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

David Duquesne
Aller à la page: 1, 2  >  
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Liens

Auteur Message
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Sam 30 Avr - 12:04 (2016)    Sujet du message: David Duquesne Répondre en citant

https://www.facebook.com/david.duquesne.121?fref=nf

David Duquesne
1 h ·



Si vous disposez d’un peuple ayant réussi à bien intégrer un nombre raisonnable d’immigrés mais que vous souhaitez que l’intégration ne réussisse absolument plus et que la société se délite, il vous suffit de suivre ces quelques conseils :
Privilégier la venue de migrants ayant des habitudes culturelles, des croyances, des modes de vie très éloignés de ceux des autochtones.
Faire en sorte que l’immigration soit assez importante en nombre et rapide dans le temps pour que les nouveaux arrivants puissent rester ensemble et ne pas être tentés d’imiter le mode de vie des autochtones.
Dès la petite enfance, expliquer et réexpliquer sans cesse aux migrants que l’histoire de leur pays d’accueil n’est pleine que de pages sombres mais que l’histoire de leur pays d’origine n’est pleine que de pages grandioses.
Sur tous les supports, aussi souvent qu’il est possible, parler des conquêtes, soumissions, colonisations effectuées par les peuples autochtones dans les pays d’origine des migrants et n’en dire exclusivement que du négatif.
Éviter autant que cela est possible d’évoquer les conquêtes, soumissions ou colonisations effectuées par les ancêtres des migrants, et si cela est inévitable, insister sur l’apport formidable que ces conquêtes ont permis.
Dénigrer la religion des autochtones et valoriser celle des migrants pour s’assurer que ces derniers restent fidèles à leurs croyances d’origine.
En période de chômage, ne jamais dire que tout le monde est concerné mais renforcer l’idée que les victimes en sont les migrants. Dans le cas où une étude montrerait que la discrimination est bien moindre que les migrants ne le pensent, ranger cette étude au fond d’un tiroir.
Médiatiser tout migrant qui réussit quelque chose et dire que cette réussite n’est due qu’à ses qualités personnelles et à la richesse de sa propre culture. Dans le cas où l’échec des migrants dans n’importe quel domaine ne pourrait être caché, utiliser cet échec pour accuser les autochtones d’en être responsables.
Les migrants seront enfin parfaitement aigris, hostiles, pensant que les autochtones ont pillé leurs pays,les poussant à l’exil, qu’ils leur doivent tout et ne leur offrent rien. L’exécration des migrants pour les natifs sera alors bien visible, parfois bruyante et vous en légitimerez les manifestations en en rendant les natifs responsables.
Lorsque enfin les autochtones commenceront à se demander pourquoi ceux qui parlent du vivre ensemble utilisent toutes les méthodes qui mènent aux guerres civiles, quel est leur but, il ne vous restera plus qu’à les traiter de complotistes et à ricaner en attendant la suite.



_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Dernière édition par yacoub le Mer 15 Juin - 10:18 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: Sam 30 Avr - 12:04 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mar 3 Mai - 11:06 (2016)    Sujet du message: David Duquesne Répondre en citant

Petite définition personnelle de l'islam politique.

L'islam politique est un système politique autoritaire qui associe populisme, supra-nationalisme et totalitarisme au nom d'un idéal collectif suprême. À la fois révolutionnaire et conservateur, il s'oppose frontalement à la démocratie parlementaire et à l'État libéral garant des droits individuels.Issu de diverses composantes de la théologie musulmane de la fin du XIV siècle et dans un retour fantasmé à l'islam des origines.L'islam politique a trouvé dans les circonstances économiques et historiques de l'après-première guerre mondiale le contexte qui lui a permis de faire sa contre révolution après la chute du califat et la critique du colonialisme, d'abord en Égypte dans les années 1920 avec Hassan Al Bana et Amine Hadj Al Husseini,puis sous une variante accentuée,activiste dans les années 1950 avec Saïd Qotb et ensuite terroriste et djihadiste à partir des années 90 avec la guerre civile algérienne et l'émergence d'Al Qaïda à la fin de cette décennie.

Niant l'individu et la démocratie au nom de la masse incarnée dans un chef providentiel,le calife successeur du prophète Mahomet qu'il faut imiter,l'islam politique embrigade les groupes sociaux (jeunesse, milices) et justifie la violence d'État menée contre les opposants assimilés à des ennemis intérieurs, l'unité de la nation islamique devant dépasser et résoudre les antagonismes des classes sociales et les intérêts des nations dans un combat unique.
L'islam politique est doté d'une justice faisant l'apologie du châtiment corporel,des amputations et du spectacle de la mort purificatrice après la prière du vendredi.

Dans le domaine économique, l'état conduit une politique dirigiste mais maintient la propriété privée et capitaliste.
Il interdit l'usure mais fait la promotion de la finance islamique avec des marges de bénéfices dépassants les taux d'intérêts habituels chez les non musulmans.
En même temps il rejette la notion d'égalité au nom d'un ordre hiérarchique religieux naturel : il définit un « homme parfait », un idéal de pureté religieuse qui nourrit en particulier l'antisémitisme, l'homophobie, l'exclusion des personnes impures de tous les centres de décisions et administratifs et exalte les corps régénérés ainsi que les vertus du sacrifice perpétuel,du sang et de la tradition, tout comme il affirme une hiérarchie entre les peuples purs et les peuples impurs qui doivent être soumis où détruits selon leurs degrés d'impuretés.De façon générale l'islam politique exalte la force et s’appuie sur les valeurs traditionnelles de la masculinité, reléguant les femmes dans leur rôle maternel,de sous être humains attributs des hommes,il permet la polygamie jusqu'à 4 femmes par hommes,et l'esclavage des femmes des hommes impurs qui ont refusé la condition de dhimmis ou ne relevant pas de la qualité des gens du livre.
Il célèbre dans cet esprit la virilité de l'homme musulman,et la soumission des femmes et des non musulmans comme seul salut et issue pacifique.
L'islam politique impose l'apartheid dans l'intérêt de préserver la pureté religieuse des membres de sa société.
La ségrégation sexuelle est aussi un impératif afin de préserver la pureté virginale des femmes non mariées et l'honneur des nobles musulmans.
La majorité sexuelle des femmes est à l'âge de 9 ans en vertu de l'exemple d'Aïcha la mère des croyants.

Révélateur d'une crise de la modernité et luttant contre le sentiment de décadence de la civilisation occidentale, l'islam politique s'appuie aussi sur la mystique romantique du passé et sur l'émotion collective qu'il met en scène dans la théâtralité dynamique d'une religion fantasmée solution à tous les problèmes,qui est à la fois l'alpha et l'oméga des membres de l'oumma. (culte du chef,tenues islamiques,femmes voilées , propagande,prise en charge alimentaire,urbaine,heures des prières et début et fin du jeun annuel)et suscite ainsi une fascination idéologique et esthétique avérée dans l'inconscient des musulmans.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Jeu 12 Mai - 11:56 (2016)    Sujet du message: David Duquesne Répondre en citant

David Duquesne
1 h ·



Votre avenir avec l'islam le voici... Mémoires de l’esclavage. La traite arabo-musulmane : 17 millions d’esclaves
Le diable rouge 11 Mai 2016
Votre avenir avec l'islam le voici... Mémoires de l’esclavage. La traite arabo-musulmane : 17 millions d’esclaves
Le 10 mai est depuis 2006 en France la « journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition ». La France est d’ailleurs le seul État à avoir déclaré la traite négrière et l’esclavage « crime contre l’humanité ». Elle est également le seul État à avoir décrété une journée nationale de commémoration et de repentance mémorielle. A cette occasion, dans les principales villes de Bretagne, de nombreux scolaires ont été sensibilisés à la traite négrière. Mais pas un mot sur la traite arabo-musulmane, dont on estime qu’elle a fait 17 millions d’esclaves, ce qui constitue le plus gros contingent d’esclaves de l’histoire.
Bernard Lugan, africaniste redouté par le Gouvernement français mais plébiscité partout ailleurs dans le monde, est revenu dans un ouvrage intitulé « Mythes et manipulations de l’histoire africaine », sur la traite arabo-musulmane, celle dont on ne parle jamais en France ..extraits…
L’Afrique sud-saharienne fut victime de trois traites : la traite interafricaine, la traite arabo-musulmane et la traite atlantique. Olivier Pétré-Grenouilleau a donné les chiffres suivants les concernant : la traite atlantique ou traite européenne porta sur 11 millions d’individus ; la traite interne ou interafricaine sur 14 millions ; et les traites arabo-musulmanes, sur 17 millions pour la période 650-1920. Au total, 42 millions d’Africains furent donc les victimes de cette odieuse pratique.
En France, la liberté de recherche a pris un rude coup en 2001 avec le vote à l’unanimité, donc par tous les députés de « droite », et en première lecture, de la loi dite « loi Taubira ». Définitivement adoptée par les sénateurs le 10 mai 2001, elle qualifie la traite transatlantique, c’est-à-dire la seule traite européenne de « crime contre l’humanité ». Cette loi est un véritable affront fait à l’histoire en ce sens qu’elle n’envisage qu’une seule traite, celle qui fut pratiquée par les seuls Européens, les Blancs étant évidemment les seuls coupables. Christiane Taubira a d’ailleurs clairement expliqué sa démarche en déclarant qu’il ne fallait pas évoquer la traite négrière arabo-musulmane afin que les « jeunes Arabes (…) ne portent pas sur leur dos tout le poids de l’héritage des méfaits des Arabes » ! (L’Express du 4 mai 2006).
Or, que cela plaise ou déplaise à Madame Taubira, et en dépit du terrorisme médiatique, la traite arabo-musulmane a bien existé et elle est bien documentée. Elle débuta au VIIIe siècle et ne prit fin qu’avec la colonisation de l’Afrique. Au XIXe siècle, l’abolition décidée unilatéralement par les Européens ne la concerna pas, ce qui fit que depuis la Libye, au nord, ou depuis Zanzibar, à l’est, des caravanes organisées militairement continuèrent donc à dévaster des régions entières de l’Afrique sud-saharienne.
Alors que la traite européenne porta essentiellement sur des hommes en état de travailler sur les plantations, la traite arabo-musulmane concerna d’abord les jeunes filles (60 %) et les enfants (10 %). Le plus souvent, les garçons étaient émasculés pour fournir les eunuques gardiens des harems. Les malheureuses victimes devaient avoir atteint l’âge de la puberté pour subir cette cruelle opération car il fallait que leur appareil génital soit bien visible. Comme verge et testicules étaient retirées, la mortalité était considérable, d’où le prix élevé des eunuques.
Dans l’Afrique de l’Ouest sahélienne où les esclavagistes dévastaient le sud du Tchad et jusqu’au centre de l’actuelle Centrafrique, cette traite dura jusqu’en 1911, jusqu’à la mort du chef esclavagiste Snoussou, tué dans un combat contre les troupes françaises.
En mer Rouge, le commerce des esclaves fut également florissant et cela jusqu’à l’installation de la Grande-Bretagne à Aden en 1839, de la France à Obock en 1862, puis à Djibouti en 1884. Dans l’intérieur, les razzias se poursuivirent puisque, en 1888, sur le seul marché de Médine, en Arabie, 5 000 esclaves noirs furent vendus. Ces captifs venaient en partie des régions périphériques de l’Ethiopie, et notamment du sud de l’empire où la traite était encore importante à la veille du premier conflit mondial.
Dans le haut-Nil, en 1830, l’Egypte fonda la ville de Khartoum qui fut un important centre esclavagiste. Dans les principales villes d’Egypte, se tenaient des foires sur lesquelles des marchands spécialisés proposaient des esclaves aux acheteurs venus de tout le Moyen-Orient. En 1883, 32 « traitants » avaient pignon sur rue au Caire. Les principales zones de capture furent le Bahr el Ghazal (région de Fachoda) et l’Equatoria (nord du lac Albert).
La traite zanzibarite ravagea quant à elle toute une partie de l’Afrique orientale et centrale, depuis le nord de l’Ouganda jusqu’au Mozambique, et de l’océan Indien au fleuve Congo. Elle est très bien connue grâce aux nombreux témoignages laissés par des voyageurs européens. Tirant l’essentiel de ses revenus de la vente des esclaves, le sultan de Zanzibar avait constitué un corps de fonctionnaires chargé de tenir un compte précis du nombre de captifs débarqués sur son île. Grâce aux registres des perceptions douanières, nous savons ainsi qu’entre 1830 et 1873, date de sa fermeture, de 600 000 à 740 000 esclaves furent vendus sur le seul marché de Zanzibar, soit environ 20 000 esclaves par an. Ces chiffres, qui ne valent que pour le commerce officiel de Zanzibar, ne tiennent pas compte de la contrebande.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Dernière édition par yacoub le Mar 27 Juin - 14:28 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Jeu 12 Mai - 20:34 (2016)    Sujet du message: David Duquesne Répondre en citant

https://www.facebook.com/david.duquesne.121/posts/960773804041343


Dihya (en berbère : ⴷⵉⵀⵢⴰ Dihya, en arabe : ديهيا) ou Damya, surnommée Dihya Tadmut, aussi connue sous le nom de Kahina ou Kahena (qui signifie en arabe la prophétesse ou la sorcière, celle qui pratique la magie ou la divination;en hébreu ou punique, son nom pourrait dériver de Cohen ou Cahen, la classe des prêtres,est une reine guerrière berbère zénète des Aurès qui a combattu les arabes Omeyyades lors de l'expansion islamique en Afrique du Nord au viie siècle.

Plusieurs femmes ont écrit des romans sur Dihya au xxe siècle et plusieurs penseurs la considèrent comme une des premières féministes bien avant le Moyen Âge et une des premières reines guerrières de l'Histoire. Elle est la fille de Tabeta, le chef de la tribu des Djerawa (en berbère : Idjerawen).

Pour une partie des Berbères des Aurès, les Chaouis, elle s'appelait Dihya Tadmut qui voudrait dire belle gazelle en Tacawit (langue berbère des Aurès). D'autres Chaouis l'appellent Damya, qui viendrait du mot amazigh : edmi ou admu, qui qualifie une gazelle de grande taille.Il est probable que « Damya » soit simplement la forme arabisée de Tadmut, forme féminine du mot « admu », mot berbère désignant une gazelle.



Les écrivains en langue arabe du Moyen Âge rapportent le nom de Dihya et le surnom de Kahina, à l'exemple d'Ibn Khaldoun. La plupart des écrits historiques ou littéraires qui la mentionnent, la désignent par son surnom Kahena ou Kahina.



Le surnom Kahena a plusieurs significations possibles en arabe, en hébreu ou en grec. En arabe, Kahena désigne une prêtresse, mais également une devineresse, une sorcière.Elle était appelée ainsi par mépris des arabes qui la voyaient comme une menace à leur conquête de l'Afrique du Nord,avant que cela ne devienne un surnom la qualifiant.



Dans la région des Aurès, les chaouis l'appellent souvent Yemma El Kahina (Mère Kahina) et plusieurs chansons lui sont dédiées dans le terroir chaouis, soit en chaoui, soit en arabe dialectal. Le groupe le plus connu de la ville de Batna et en Algérie portait le nom de El Kahina dans les années 1980.

La conquête de l'Afrique du Nord est décidée par le chef de la dynastie ommeyade, Muawiya Ier. À l'aube de l'invasion, l'unité politique et administrative de la Berbérie orientale et centrale (les Aurès, l'est de l'Algérie) était en grande partie réalisée par Agssila (Koceila),chef de la résistance à la Conquête musulmane du Maghreb (règne de 660 à 686). Agssila, entre en conflit avec Oqba Ibn Nafi Al Fihri, général de l'armée des Omeyades.

À son décès en 686, Dihya prend la tête de la résistance. Elle était issue de la tribu des Djerawa, une tribu zénète de Numidie, selon les chroniqueurs en langue arabe au Moyen Âge. Fille unique, elle aurait été élue ou nommée par sa tribu après la mort de son père.Dihya procéda à l'appel de nombreuses tribus de l'Afrique du Nord orientale et du Sud pour déclencher la guerre contre les Omeyades.



Elle défait par deux fois les Omeyyades en s'alliant aux tribus des Banou Ifren (en berbère : ايت يفرن (Ait Ifren)).

Elle règne sur tout l'Ifriqiya pendant cinq ans.Vaincue en 693 par Hassan Ibn en N'uman dans la dernière bataille contre les Omeyyades, elle se réfugie dans l'Amphithéâtre d'El Jem. Elle est faite prisonnière, puis décapitée au lieudit Bir El Kahina. Les chefs de l'armée Omeyyades envoient sa tête en trophée au calife Abd al-Malik en Syrie.



Dihya sera la seule femme connue de l'histoire à combattre l'empire omeyyade. Les Omeyyades demandent aux Zénètes de leur fournir douze mille combattants pour la conquête de l'Andalousie comme condition à la cessation de la guerre.



Une statue à l'effigie de la Kahena a été élevée à Khenchela en Algérie en 2003.







 


 

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Ven 20 Mai - 11:28 (2016)    Sujet du message: David Duquesne Répondre en citant

David Duquesne
2 h ·



L'islam est une religion politique par essence,par nature.
Mahomet était à la fois selon les textes sacrés de l'islam,Pape,Roi,Juge suprême,chef des armées,sexologue et hygiéniste en chef de Médine.
L'islam demande le contrôle complet des individus dans une communauté car il nie l'individualité au profit de l'oumma.
Dans une communauté musulmane il y a des profils de musulmans très différents,les plus éclairés,les plus laïques existent et peuvent se faire entendre dans des sociétés ouvertes et tolérantes ou l'islam n'est pas majoritaire.
Dans des sociétés majoritairement musulmanes les esprits ouverts et brillants sont combattus et subissent des fatwas.
On estime qu'il y a entre 15 et 20% de musulmans dans toutes les sociétés musulmanes qui détestent l'Occident et sont pour la destruction de cet Occident et près de la moitié des musulmans présents dans les sociétés occidentales considèrent que la charia peut être appliquée complètement ou partiellement partout dans le monde!
Le but n'est pas de stigmatiser tous les musulmans mais de comprendre un mouvement de fond qui écrase les réformateurs.
L'Allemagne a connu le nazisme et celui ci n'était pas majoritaire,et parmi les nazis il a suffi que 6% d'entre eux soient des idéologues fous convaincu de la justesse de leurs desseins destructeurs pour entraîner le monde dans une guerre qui fit 60 millions de morts et le génocide des juifs,tziganes,homosexuels,handicapés et le massacre de tous les opposants politiques.
Nous sommes prévenus.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Ven 20 Mai - 14:53 (2016)    Sujet du message: David Duquesne Répondre en citant

David Duquesne
1 h ·



Ca se délecte :
Gérard Amsellem Des Bastides
Voyage en terre inconnue....de Pantin à Molenbeek et vice versa
Apres avoir traversé Paris Est, me voilà arrivé au dernier Check point de Bab Wilet ( anciennement Porte de la Villette)....passage sans encombre c'est jour de marché à Souk Al Pantin.
Bienvenu en territoires occupés de Cis- Idf....pas trop dépaysé, au fronton de la Willaya le drapeau des lanceurs de couteaux fait sahbi sahbi avec le drapeau tricolore.....on s'croirait revenus au temps des colonies mais à l'envers.
Changement d'univers, les boubous colorés voisinent avec les Khamiss afghanes et les vendeurs de chiit se mélangent aux marchands de hodra, kesbor, n3na et chiba ( absinthe pour les non initiés ).
À fond la caisse la BM du dealer local déverse son flot de fiel vomit par Black M...les youpins ont plié bagage depuis belle lurette, les pédés ont franchit l'periph et les kouffars sont à l'écart.
Les Chinois résistent et se sont mis au nem Hallal.
Direction El Buraq (anciennement Le Bourget) les frérots de la Chariah et l'Uoif organisent leur concert annuel avec Michel Sardou sponsorisé par Cochonou....
Ce premier choc amorti je m'aventure dans les ruelles derrière le souk en direction de Bab al Ward ancienne Porte des Lilas et là, changement d'ambiance, des camionnettes à plateau immatriculées BG PL RO LT la fine fleur de l'Europe de l'Est spécialisée dans l'import export de véhicules haut de gamme Mercedes, Audi, Porsche prêts à être embarqués vers d'autres cieux.....en retour ils nous ramèneront probablement des Kalaschnikof Made in Ailleurs.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mer 15 Juin - 10:19 (2016)    Sujet du message: David Duquesne Répondre en citant

David Duquesne

5 h ·

..

J'ai travaillé quelques pistes sur le combat a mener contre l'islam politique,je vous livre mon analyse et ce que je considère nécessaire pour éradiquer ce poison de notre société.

A vous d'apporter votre contribution,vos idées.

Le terrorisme islamique,le djihâd est en France le fruit d'une matrice qu'on peut retrouver dans d'autres pays,nous devons éliminer les facteurs de production de djihâd sur notre sol.
Le djihâd ne peut être possible que s'il y a une forte communauté musulmane et que dans cette communauté on entretient la rupture avec la nation française.

Voici les facteurs qui favorisent ce djihâd et participent à l'instauration d'une nation dans la nation qui n'a qu'un objectif,la détruire de l'intérieur.

Facteur religieux:
-obliger les représentants de l'islam à se positionner vis à vis des textes intolérants de l'islam.
Leur faire signer une charte en ce sens,le non respect de cette charte entraînerait la déchéance de nationalité s'ils ne sont pas français,et des poursuites pénales pour incitation à la haine religieuse.
Aucun texte religieux ne doit être défendu sur le territoire français s'il fait l'apologie de crimes,prône l'inégalité hommes femmes,ne respecte pas les droits des homosexuels et défend l'idée d'une communauté musulmane supérieure aux autres communautés.

Facteurs politiques et économiques:

Aucun courant musulman financé par des pays étrangers et défendant leurs intérêts ne doit être admis sur le sol français,une ambassade c'est suffisant.

Aucun financement étranger ne sera toléré pour construire des mosquées en France,sauf si le pays qui veut financer se réclame d'une vraie évolution démocratique et admet une réciprocité sur son sol en matière de construction d'églises,de synagogues et surtout ne persécute pas les athées et apostats dans les lois et leurs décisions pénales et permettent la critique de toutes les religions.
Ne plus faire de concessions politiques et économiques aux théocraties musulmanes.

Facteur urbain.

Ne plus agglomérer les musulmans dans des quartiers complets même s'ils le recherchent pour éviter l'entre soi,il ne faut plus qu'ils fassent communauté et cela permettra aux jeunes musulmans ayant une relation critique avec l'islam de pouvoir s'émanciper et s'affranchir avec moins de risque.

Facteur judiciaire.


Déclarer le salafisme comme un fascisme et l'interdire,démanteler toutes les mosquées salafistes et expulser les bi nationaux qui gèrent ces mosquées.

Interdire et dissoudre toute émanation des frères musulmans en France,notamment l'UOIF.

Toute personne faisant l'apologie du djihâd,du salafisme et de la confrérie doit être poursuivie comme une personne faisant l'apologie du nazisme et de l'apartheid,protéger les enfants de ces dérives sectaires et faire fermer les écoles coraniques dont on a aucune garantie sur la qualité de l'enseignement.
Défendre devant la communauté internationale que le djihâd est un crime contre l'humanité.
Poursuivre en justice le PIR pour incitation à la haine raciale,homophobie et apologie de crimes contre l'humanité.
Dissoudre cette association.

Facteur culturel.

Interdire sur le sol français la diffusion de chaînes satellitaires communautaristes provenants de théocraties arabes qui diffusent et propagent l'idéologie wahabbite et salafiste.
Dans les années 70-80,les enfants de toutes origines avaient les mêmes repères culturels,l'influence d'une culture de la guerre et du mépris contre les mécréants impurs a alimenté le communautarisme musulman et participé à la création de territoires perdus de la république.
Fichage des individus visitants régulièrement les sites internet pro djihâd et fondamentalistes.

Facteur pédagogique.
Enseignement de l'histoire,de toute l'histoire.
Beaucoup de musulmans sont originaires du Maghreb.
Leur enseigner leur histoire avant l'avènement de l'islam,la beauté de la culture laique amazigh.
Leurs ancêtres se sont battus contre les arabes pour refuser la conversion à l'islam.
Ne pas cacher l'histoire de l'esclavage par les arabo musulmans sur les africains mais aussi le djihâd maritime sur les européens avant la colonisation à l'époque des barbaresques.
Ne pas cacher la volonté impérialiste des arabo musulmans lors des conquêtes arabes,ce qui s'apparente à de la colonisation.
Expliquer ce qu'était le statut de dhimmi dans le monde musulman,avec le pacte d'Omar,ce statut relevait de l'apartheid .
Insister sur le fait qu'un foyer juif existe depuis 3500 ans et ne date pas de 1948 et que la Shoah n'était pas un prétexte pour créer un pays juif,d'autant plus que tous les pays musulmans relèvent du même processus puisqu'ils ont été créés par les occidentaux.
Organiser régulièrement des voyages pédagogiques avec des jeunes issus de la diversité dans les camps de concentration mais aussi au musée de l'esclavage à Bordeaux.
Obliger les nouveaux venus à apprendre le français,des cours sur la laïcité,les droits de l'homme et l'histoire de France,le respect des femmes et des homosexuels,et la liberté de conscience et de changer de religion.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mer 15 Juin - 10:28 (2016)    Sujet du message: David Duquesne Répondre en citant

David Duquesne

3 min ·

..

Pourquoi les musulmans ne manifestent pas contre la barbarie , pourquoi ne font ils pas le ménage dans leurs rangs ?

Pour bien connaître la mentalité musulmane il faut déjà comprendre que le fatalisme , le Mekhtoub est très présent chez eux .

Deuxième chose , pour un musulman , l'islam , le prophète est plus important que la vie de leurs enfants ou de leurs parents et cela m'a été affirmé à maintes reprises par des membres de ma famille ou des amis qui ne sont pas des salafistes , loin de là.

Troisièmement , il est toujours très compliqué de dénoncer "un frère"aux khouffars sans la peur de passer pour un traitre aux yeux de sa communauté.

Ensuite il y a le déni,le refus de voir et de comprendre que l'islam est responsable de cette folie,et pourtant quand on refuse le mariage de sa fille avec un non musulman de peur d'avoir le déshonneur sur la famille , qu'on met au banc de sa propre famille son fils car il a apostasié , quelque part les germes de l'intolérance sont déjà présents .
De fait on voit des slogans comme "cépaçalislam","padamalgam " , qui sont des leitmotiv creux qui n'invitent pas à la remise en question.

Cinquièmement les musulmans se sont construit une identité depuis la fin de la colonisation à contre culture de ce que nous sommes , il y a un déchirement interne entre la tradition qui est hostile au monde occidental et nos mœurs et notre modernité qui peut être vue comme décadente , qui plus est il reste ce sentiment d'humiliation qui perdure car ils ont été " colonisés " et il ne faut en aucun cas trahir la communauté et oser prendre parti ouvertement pour les khouffars qui,de plus,ne peuvent être que des racistes responsables de tous les maux des musulmans dans les sociétés occidentales .

Comme on ne peut remettre en question toute cette contre culture pour ne pas céder face aux anciens " colonisateurs " , on échafaude des théories qui rendent service au déni afin de tout mettre sur le dos des occidentaux , des sionistes qui sont dans l'imaginaire musulman des super juifs malfaisants , surtout que le lien avec le pays d'origine est très fort et que la famille via les éducations nationales algériennes et marocaines est biberonnée depuis 50 ans à un antisemitisme forcené .
Il y aussi une angoisse chez les musulmans , c'est de paraître pour un mauvais musulman aux yeux de l'ouma familiale et locale,surtout dans les quartiers à forte présence musulmane.
On aimerait voir les musulmans faire un examen de conscience sur ce que raconte le coran sur les purs et les impurs , sur les juifs qui ne sont que des porcs et des singes , sur la possibilité pour un musulman de mettre en esclavage la femme du mécréant tué à la guerre et de pouvoir en disposer sexuellement , on aimerait avoir leur avis sur le fait que le coran stipule que l'association est pire que le meurtre ( le fait de croire en la trinité ) .
J'ai souvent l'impression que les musulmans ont d'abord peur de la réputation de l'islam et que cela les inquiètent plus que les carnages passés et à venir .
Car n'oublions pas que dans les sociétés musulmanes , même quand il n'y a plus de non musulmans , c'est aux femmes qu'on s'en prend , après avoir fait la chasse aux mauvais musulmans .
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Ven 1 Juil - 12:18 (2016)    Sujet du message: David Duquesne Répondre en citant

David Duquesne
1 juillet, 13:05
 
Sourate 23, 12-14 :
"Et très certainement, Nous avons créé l'homme d'un choix d'argile, puis Nous en avons fait une goutte de sperme, dans un reposoir sûr, puis Nous avons fait du sperme un `alaqa ; puis de cet `alaqa Nous avons créé une substance mâchée, puis de cette substance mâchée Nous avons créé des os ; puis Nous avons couvert ces os de chair. Ensuite ensuite, Nous l'avons transformé en une tout autre créature."

Déjà, même si se miracle était vrai, il n'aurait rien de miraculeux....

Les hommes de l'époque savaient depuis bien longtemps que l'homme est constitué d'os et de chair.
Comme les os sont a l'intérieur de nos membres et que les muscles les recouvrent, il était
évident pour une personne qui ne connaissait rien au développement embryonnaire de penser que les
os soient créer avant les muscles, puisque de "rien" sort du ventre de la mère un enfant. Il est
donc logique de penser que les os soient créés puis ensuite recouvert de muscles.
Tout cela pour dire que n'importe qu'elle homme à cette époque qui aurait réfléchi deux secondes à la question aurait donné ce genre de "suite logique".

Mahomet avait une chance sur deux de se tromper.
- Cas n°1, les os sont créé avant les muscles.
- Cas n°2, les os sont créé après les muscles.

Il est ou le miracle quand on a une chance sur deux de se tromper.
Il y a miracle quand on dit un fait, et dont la probabilité de donner la bonne réponse avoisine une
chance sur un million....

Mais le fait est, que tout cela est faux, d'une, par la simplicité de l'explication, alors que le développement embryonnaire est un des processus des plus complexes au monde, et de deux, par les erreurs que ce verset contient.

"....puis de cette substance mâchée Nous avons créé des os"
D'une, a aucun stade de son évolution l'embryon est une substance mâché, c'est même tout le contraire....

Or, avant même que les os soient mis en place, voilà ou en est le développement de l'embryon:

Les membres inférieurs se développent. Les cavités cardiaques se creusent. Les premières hématies foetales sont formées. La thyroïde, les parathyroïdes, le thymus, l'estomac, le pancréas se développent. La trachée apparaît avec deux bourgeons pulmonaires. Les nerfs et les ganglions se forment. Le tube neural se développe en avant et constitue le cerveau primitif. L'utérus a la taille d'une mandarine. Les principaux organes se forment, c'est l'organogénèse ; le modelage de l'aspect extérieur s'affine, c'est la morphogénèse.
L'embryon baigne dans un sac rempli de liquide amniotique. Il mesure 7 mm. Il est relié au placenta par le cordon ombilical : les gonades indifférenciées sont en place. Les quatre cavités cardiaques sont bien délimitées. Les lobes pulmonaires, la rate, les mains, l'intestin sont bien différenciés. Le cerveau continue son développement et les deux hémisphères cérébraux se constituent. Le pancréas apparaît. De nombreuses condensations tissulaires préfigurent les futures pièces osseuses.

De deux; que dit réellement le verset....
"....puis de cette substance mâchée Nous avons créé des os"
Si on lis bien ce qui est écrit.... la substance mâchée est devenu des os: "puis de cette substance.... nous avons créé...."
La substance mâchée a été transformé en os, voilà ce que nous apprend le Coran.
Quant on met en image ce verset, on imagine un squelette, seulement un squelette, dans le ventre de la mère....

Si l'auteur de ces lignes avait réellement su de quoi il en retournait, il aurait écrit:
"Et à l'intérieur de la substance mâchée nous avons créé les os..."
Et même là, c'était l'erreur monumentale, puisque que comme nous l'avons vu, la substance
mâchée n'existe pas dans le développement embryonnaire.

L'erreur la plus grossière est celle des os qui apparaissent avant les muscles.
En effet, le coeur, considéré comme LE muscle du corps humain, apparaît à la quatrième semaine
alors que le premiers os, seulement au bout de la huitième semaines.
(Pour ne parler que du coeur....)
Oui, par ce que il y a aussi l'ovaire que Mahomet ignore totalement; pas la moindre allusion...

Vous en conviendrez! Mahomet ne savait rien du développement embryonnaire, c'est d'une évidence!

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Jeu 14 Juil - 10:56 (2016)    Sujet du message: David Duquesne Répondre en citant

David Duquesne
1 h ·



L’âge d’or andalou ! Jusqu’à peu de temps, on y croyait encore. L’âge d’or ! La tolérance entre les trois religions, favorisée par l’islam au temps d’une Europe chrétienne hostile à la coexistence religieuse.
Hélas ! Il est, parmi les milliers de livres qui sortent régulièrement, des œuvres majeures dont on ne peut se défaire, qui remettent en question des croyances qu’on pensait immuables. Certains ont cru au mythe de la « lutte des classes » ? Patatras ! l’Archipel du Goulag » de Soljenitsyne a ébranlé de façon définitive les idées communistes au début des années 70.
L’âge d’or en Espagne ? Patatras ! L’historienne Bat Ye’or nous décrit de façon magistrale la condition du dhimmi dans son livre réédité « Face au danger intégriste, juifs et chrétiens sous l’islam » (Berg International éditeurs).
Elle explique une chose qu’on n’a jamais apprise à l’école : on connaît bien la cruauté des croisades mais on ignore comment et dans quelles conditions quelques milliers de guerriers bédouins sont parvenus à conquérir le monde et à maintenir leur tutelle à travers trois continents.
La base de la conquête et du pouvoir, c’est la condition « dhimmie » telle que décrite par Bat Yé’or :
« En arabe, dhimmi signifie protégé. Le terme a défini durant treize siècles les juifs, chrétiens et autres non-musulmans des pays islamisés dès le VIIè siècle. Très souvent occulté, ce concept du dhimmi est fondamental ; il s’insère dans l’idéologie même du djihad, la guerre sainte de l’islam qui divise l’humanité en deux camps : les musulmans, représentant le camp de la paix, et les infidèles, celui des territoires de la guerre dar al-harb. Invoquant le Coran et les hadiths (piliers juridictionnels de la loi islamique), le djihad prescrit à la communauté musulmane l’obligation de conquérir les pays non musulmans afin de les soumettre à la loi islamique. Le djihad peut être mené soit pacifiquement (prosélytisme, immigration), soit par la guerre. Toute résistance à la progression de l’islam constitue un casus belli. Le dhimmi est l’infidèle qui, se soumettant sans combattre à la suzeraineté islamique, bénéficie d’une protection sur sa vie et ses biens. Des droits limités lui sont reconnus. En échange, il doit payer une rançon-capitation, la jiziya. Ce paiement est assorti d’humiliations. Le refus de payer la jiziya , assimilé à une rebellion, abolit la protection et restaure automatiquement la loi du djihad. »
Des pays entiers, dont la Palestine (ainsi dénommée par les Romains à l’époque de la dispersion) furent expropriés.
Les dhimmis connaissaient de terribles contraintes, ils étaient assassinés pour des peccadilles et leur témoignage ne comptait pas : « L’interdiction de porter des armes les rendait très vulnérables. Il leur était interdit de construire ou de réparer leurs lieux de culte. Leurs vêtements discriminatoires obligatoires les exposaient à la vindicte et aux insultes dans la rue. C’est d’ailleurs là l’origine de la rouelle imposée aux juifs en 1215 par le Concile de Latran. Dans la rue, les dhimmis devaient marcher rapidement, les yeux baissés, passer à gauche des musulmans, c’est à dire du côté impur, et enterrer leurs morts en courant. Leur culte devait être silencieux et les processions étaient interdites. Ils vivaient dans des ghettos dont on fermait les portes le soir. Le mariage d’un dhimmi avec une femme musulmane et le blasphème contre l’islam étaient évidemment punis de mort (…). Souvent accusés de collaborer avec les chrétiens de l’extérieur, les dhimmis chrétiens tentaient de détourner la colère islamique contre les juifs (…). Cette histoire qui a affecté une si large proportion de l’humanité n’est même pas étudiée dans les universités. Elle est ignorée alors qu’elle exige d’être examinée dans sa globalité et sa complexité. C’est une histoire de violence, d’esclavage, de souffrance, de viols, de déportations, d’humiliation. »
Cette histoire a été occultée à l’époque de la colonisation puis plus tard quand l’Europe a fondé ses relations avec le monde arabo-musulman, sur le partenariat.
Bat Ye’or, impitoyable, ajoute : « L’Europe a élaboré le mythe andalou comme modèle de civilisation multiculturelle, âge d’or des trois religions. Tout ce qui concernait le djihad et la dhimmitude a été éliminé. »
Tout cela permet d’expliquer pourquoi par exemple il ne reste plus que quatre mille juifs dans les pays arabes sur un million… Tout un monde et un mode de vie ont disparu à jamais de ces pays.
On a fait parfois le reproche à l’auteur d’une certaine « islamophobie ». Elle répond : « Récuser l’histoire de centaines millions de gens pour ménager la sensibilité de leurs oppresseurs est immoral ! ».
Il est devenu essentiel de connaître l’idéologie de ceux qui se réfèrent au djihad . Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, à l’instar de feu Arafat, continue de revendiquer « un seul Etat où juifs, chrétiens et musulmans vivraient ensemble, dans un système démocratique ».On a quelques raisons d’en douter.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mer 14 Sep - 09:59 (2016)    Sujet du message: David Duquesne Répondre en citant

Au nom du FIS, du CCIF et du saint Burkini.

En 1989, le pouvoir algérien annonçait l'ouverture démocratique à la pluralité politique, et le front islamique du salut qui œuvrait dans la clandestinité décidait de s'afficher au grand jour et de concourir aux élections législatives à venir.

Ce mouvement religieux était populaire par ses actions caritatives, menées auprès d'une population précaire avec des fonds saoudiens clandestins.
Il profitait d'une grave récession économique et le simple fait qu'il se réclame d'Allah lui donnait une bénédiction aveugle dans un pays majoritairement musulman.
Ce parti annonçait une épuration religieuse sans précédent, deux millions d'algériens égarés seraient éliminés sur l'autel du dieu Allah, et l'Algérie serait rééduquée à l'islam des origines.
86% des votants plébisciteront le FIS!

C'était Daesh avant la lettre, à la différence qu'il n'était pas prévu de faire bouger les frontières de la région et que le conflit ne serait pas aussi internationalisé qu'il l'est depuis quelques années au proche orient, en Europe mais aussi dans le monde entier, hormis une exception durant cette période, notre pays la France.

Notre pays subissait deux attaques durant cette terrible décennie,un djihâd terroriste avec Khaled Kelkal, précurseur des Merah, Kouachi, Coulibaly et autres Abdesalham, et un djihâd idéologique, civil avec l'arrivée du voile et des barbus réfugiés politiques des années Mitterrand, ce voile ne concernait qu'une minorité nous disait on, et ces barbus, qui prenaient le contrôle mental des cités françaises avec l'aide des paraboles réceptionnant le prêt à penser de la maison mère de l'état islamique globalisé, n'étaient que des parangons de vertu d'un islam quiétiste et orthodoxe!

La démocratie algérienne a accouché d'une guerre civile faisant 250 000 morts, au premier rang desquels les femmes émancipées, celles qui refusaient la soumission aux barbares, au patriarcat le plus humiliant, au tutorat éternel, au voile discriminant et culpabilisant.
Deux femmes furent le symbole du martyre algérien,Katia Bengana 17 ans, et Amel Zenoune 22 ans, égorgées pour leur insoumission!

En 1989, l'affaire de Creil témoignait de l'attaque idéologique du FIS en France, à cette époque le président de SOS racisme pariait sur l'émancipation des femmes musulmanes pour les protéger de ce retour phallocratique, elles étaient l'enjeu car futures mères, futures éducatrices d'une jeunesse musulmane en perdition dans ce qu'on appèlera 13 ans plus tard les territoires perdus de la république!
On nous avait assuré que ce voile était minoritaire comme l'est la burqa aujourd'hui.

Près d'un quart de siècle plus tard, ce voile minoritaire est devenu majoritaire dans de nombreuses villes, de nombreux quartiers où la chevelure d'une femme est considérée comme une provocation, où le non musulman rase les cloisons ou fuit avec une étiquette de raciste là où l'on s'excuse d'être blanc, de ne pas faire partie de la Oumma.

Cette OPA sur les femmes musulmanes s'est accompagnée d'une police des mœurs et des vagins qui agresse de façon décomplexée, celles ne répondants pas aux standards vestimentaires de la pudeur islamique défendue par le CCIF et leurs affidés opportunistes faisant la promotion d'un prolétariat racialisé au nom d'un nouveau groupe ethnique, les musulmans !
De par cette position, ils nient la possible universalité de l'islam en la confinant à une propriété arabe où maghrébine et assignent à identité islamique tous les arabes et tous les maghrébins, faisant des non musulmans arabes et maghrébins des traîtres, des harkis, des femmes et des hommes à assassiner,et comme il m'est arrivé de le lire sur les réseaux sociaux "des bougnoules de service"!

Edwy Plenel, Clémentine Autain, Rafael Liogier, Esther Benbassa par exemple, deviennent les fantassins idéologiques du FIS, du califat islamique, et crachent sur les tombes des artistes, des journalistes, et des politiques laïcs de gauche algériens qui tombèrent sous les balles du "salut" où agonisèrent sous la lame des fous d'Allah!

Ils sont devenus les supplétifs de l'islam politique en France représenté par le CCIF qui se spécialise dans le discours victimaire et envoie des commandos de femmes voilées afin qu'elles déposent des bombes médiatiques dans des restaurants, des hôpitaux, des universités, mais aussi sur nos plages avec le fameux burkini Gate!

Ce burkini, qui est un jilbab de plage, un voile intégral ne laissant paraître qu'un ovale de visage, est un étendard islamique visant à emmener la violence urbaine sur les plages afin de faire des lieux de loisirs des mécréants un enfer encadré par des mâles dominants aux barbes hirsutes rappelants une certaine idée de la charia pour laquelle on a tué au bataclan, à Nice, à Paris le 7 janvier, à Toulouse en 2012, à Bruxelles cette année.
Ces mâles dominants qui régentent des rues, des quartiers où les non voilées sont interdites de circuler, auront bien des difficultés à tolérer tous ces corps féminins dénudés qui vont s'offrir à leurs regards concupiscents.

En effet ceux et celles qui veulent nous imposer le burkini sur les plages partagent le même objectif que les djihadistes partis en Syrie où les groupes islamiques armés algériens, à la différence qu'ils utilisent nos failles démocratiques et nos lois libérales pour atteindre leurs objectifs.
Ils ont noyauté à l'aide d'une stratégie héritée d'Hassan Al Bana, fondateur des frères musulmans, nos partis politiques, nos administrations, nos syndicats, nos associations et nos ligues de droits de l'homme et anti racistes afin de nous terroriser idéologiquement et nous museler médiatiquement.
L'islam est devenue une ethnie victime au nom de laquelle on massacre et on menace de fatwas et autres joyeusetés du genre!
Le CCIF, les anti racistes et progressistes islamophiles de gauche jouent la surenchère par la menace médiatique, judiciaire et politique et érigent en holocauste insoutenable aux yeux de la communauté internationale un arrêté municipale visant à cacher une islamisation galopante de la société française sur quelques plages françaises.

Le CCIF s'affirme comme le syndicat,l'avocat de l'islam politique en France.
Le nom du CCIF qui nous rappelle le mot et prénom Saïf qui signifie "épée", un message subliminal inconscient certainement.

Comme toujours avec l'islam on nous répondra qu'il ne faut pas prendre tout cela à la lettre et que,comme les djihadistes, nous sommes trop littéralistes!
Ce même littéralisme qui leur permet de défendre le voile, mais aussi les imams radicaux, de faire des prêches politiques dans des mosquées.

Le CCIF est passé à la vitesse supérieure face à la baisse des actes islamophobes, en effet les français restent dignes et ne tombent pas dans les règlements de compte communautaires après les attentats, il est de bon ton de provoquer et de défendre des missionnaires symboliques.

L'islam utilise deux sabres pour la conquête.
L'un idéologique par le djihâd civil avec des femmes voilées en mission qui provoquent et piègent pour se faire plaindre.

L'autre est terroriste et permet de garder la cible sous pression afin de favoriser les futurs actes de victimisation.
Ces attaques ne sont possibles que parce que nous sommes désarmés idéologiquement, l'illusion et l'effondrement du marxisme après mai 68 fut le début d'une idéologie multiculturaliste, l'égalitarisme identitaire ayant comme lame de fond la critique continuelle et destructrice de l'Occident, la déconstruction de nos traditions, l'invention de l'antiracisme bouclier d'un autre racisme pour parvenir à la confiscation de la démocratie par une minorité.
Nous sommes face à un autoritarisme qui a pour but de détruire notre pacte social et qui voit s'allier l'islam politique à un clergé fou appartenant à une nouvelle religion politique, le multiculturalisme forcené d'une classe médiatique et politique qui délivre des oukases comme d'autres émettent des fatwas!
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mer 14 Sep - 18:25 (2016)    Sujet du message: David Duquesne Répondre en citant

David Duquesne

Pourquoi sans évolution de l'islam nous ne viendrons pas à bout du jihâd, de la délinquance dans les territoires perdus de la république, et de la volonté exogène d'islamiser notre société, sauf si nous sombrons dans une violence qui nous est imposée.

Avant de faire ma démonstration, je suis obligé de faire un bond en arrière dans le passé de plus de 45 ans, avant ma naissance.

Ma maman est une apostate de l'islam, dès l'âge de 15 ans,en pleine période libertaire, mai 68 arrivait et de nouveaux codes culturels étaient importés des USA, elle envoyait promener les traditions et décidait de faire comme bon lui semblait malgré les nombreuses dérouillées que lui administrait son paternel.

En 1970, elle est une ouvrière dans une tréfilerie du nord de la France et tombe amoureuse d'un bon français bien de chez nous, issu d'une famille catholique.

Mes grands parents ont beau être tolérants, ils étaient discrets sur le comportement à problème de ma mère, celle ci s'était émancipée en raison de l'influence de ses camarades de classes et de ses collègues de travail, c'était facile car elle était la seule musulmane et l'émancipation se fit sans trop de pressions.

Sauf pour mes grands parents qui subissaient le regard des musulmans arrivés en nombre après eux et qui ordonnaient à ma mère de ne pas venir "avec son "français"car c'était la honte"!
Qui plus est mon père ne faisait pas dans la discrétion, il déboulait en "Triumph ",petite voiture décapotable, avec sa blonde chevelure dans la cité minière de Lens où habitait ma famille maternelle.

Ma grand mère a longtemps caché sa nationalité française pour ne pas avoir de problèmes avec les musulmanes de la cité ,ça aussi c'était la honte et c'est en 1983 qu'elle me confiait cela!

J'avais 12 ans et j'apprenais que c'était une calamité d'être français!

Je n'avais que cette seule nationalité et vous pouvez imaginez combien j'étais désemparé à l'idée d'être pour une partie de ma famille un individu frelaté, abîmé dès le départ par son lieu de naissance!

Affirmer que j'aimais mon pays, son équipe de football nationale de l'époque était sujet à railleries!

Pour tous mes contacts familiaux et amicaux musulmans, la France était une salope raciste, les français des bons à rien et il fallait tôt ou tard lui faire payer ce qu'elle avait fait dans le passé.

Ainsi il m'est arrivé à l'école primaire de subir des interrogatoires de la part de certains Nordine et Mohamed sur mon régime alimentaire, malgré mes nom et prénom français, mon faciès de maghrébin les interloquaient et ils voulaient en savoir plus, en avoir le cœur net!

Est ce que j'étais un des leurs?

C'est en me crachant dessus qu'ils ont accompagné ma réponse sur ma consommation de viande de porc!
Je ne vous parle pas du prestige grandissant de ma mère dans la Oumma locale...

Aujourd'hui la pression communautariste, tribale de certains quartiers est encore plus forte, et même au sein de familles musulmanes ne vivants pas dans ces quartiers, s'assimiler peut être vu comme un passage chez l'ennemi, une trahison, la honte vis à vis des siens.

Les peuples musulmans se constituent en familles, clans, Oumma locales et nationales et ont une approche tribale de la relation à autrui, on est de la tribu ou contre la tribu, ces peuples ont enfanté des dictateurs sanguinaires, des oulémas fous et rétrogrades, des théocraties barbares se référant à la charia, et lorsqu'ils sont majoritaires dans un quartier occidental, reproduisent ce fonctionnement grégaire ou l'individu doit se plier à des caïdats plus où moins dominateurs où la destruction des lois de la république se conjuguent à ce que nous appelons un islamisme radical qui structure les cités et devient un cadre normatif de valeurs.

Ce cadre normatif est issu de l'islam, du Coran et de la sunna de Mahomet.

Celui qu'on désigne comme musulman et non islamiste, est structuré par un islam qui n'est pas tolérant puisqu'il n'existe pas et n'est pas appliqué dans les pays majoritairement musulmans.

Lorsque la foi musulmane fait loi, et que le coran et sa charia inspirent les constitutions des pays à majorité musulmane, nous nous retrouvons face à des pays liberticides qui criminalisent la liberté de pensée.

Comment voulez vous qu'un musulman, héritier de cet islam et structuré dans ce cadre normatif puisse combattre idéologiquement les "islamistes" puisque aucune pensée progressiste, moderniste n'est sortie du monde musulman pour contre balancer cet islam sunnite qui ne laisse que trois issus interprétatives, le salafisme qui se veut islam des origines,le wahabbisme qui a figé une interprétation rigoriste datant du XIII ème siècle et la doctrine des frères musulmans qui sans utiliser la violence veut islamiser les sociétés occidentales avec une vision rétrograde de la femme et ségrégationniste des non musulmans.

Certains musulmans appellent à un retour de l'itjihad, mais l'itjihad n'est pas un appel à la raison mais l'utilisation avec raison des sources de la sunna pour trouver un comportement de Mahomet pouvant être appliqué à une problématique actuelle.

La seule solution pour changer et faire évoluer ce cadre normatif qui est dans l'inconscient musulman, est d'accepter le débat sur le coran "verbe d'Allah" et de lui confronter les dernières recherches historiques et archéologiques qui démontrent que le coran n'est pas tombé progressivement du ciel via un archange, mais le résultat d'un travail de plusieurs couches de réécritures qui reprennent des textes religieux et païens pré existants et qui furent instrumentalisés par des générations de califes soucieux de mettre des populations en état d'asservissement mental, de les soumettre à une paix à la seule et unique condition qu'ils acceptent la supériorité des lois d'Allah.

C'est la seule issue raisonnable.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Jeu 24 Nov - 15:36 (2016)    Sujet du message: David Duquesne Répondre en citant

David Duquesne


J'ai eu à débattre avec une centriste pro Juppé qui compare les musulmans d'aujourd'hui aux juifs des années 30 car elle voit beaucoup de tweets violents et "racistes" envers l'islam.
Que Juppé serait le seul capable d'éviter une guerre civile.
Ma réponse fut celle ci:
"Excuse moi mais es tu allé faire un tour sur les pages Facebook musulmanes?
Va sur Ouma ou sur Islam&infos, et tu verras des propos violents, intolérants et racistes.
Après tout ce que nous avons subi, je trouve au contraire les français très dignes, aucun pogrom a l'encontre des musulmans, aucune demande de vengeance.
Et puis la majorité des actes antisémites sont le fait de jeunes musulmans et on essaye de le cacher car on a assigné le musulman au rôle de victime éternelle depuis SOS racisme, le musulman serait le nouveau juif qu'on voudrait exterminer!
Drôle de comparaison qui ne tient pas la route!
En effet aucun juif ne brûlait des voitures ou égorgeait des curés avant l'arrivée d'Hitler, les juifs ont toujours cherché à s'intégrer dans la communauté nationale et ne commettaient pas d'attentats pour ensuite répéter en boucle "c'est pas ça le judaïsme"!
Imaginons aujourd'hui qu'un juif commette un massacre à la Seine Saint Denis?
Que se passerait il?
Imaginons un jeune blanc chrétien qui va égorger un imam à la mosquée de Paris?
Que se passerait il?
Oui il y aurait une guerre civile et vous leur donneriez raison!
Les français se font massacrer et ils restent dignes et vous leur donnez tord et vous les accusez de vouloir une guerre civile qu'ils ne font pas!
C'est quand même fort de café!
Les français font ce qu'ils peuvent avec ce qui leur est proposé aux élections quand ils veulent bien encore voter!
Et le multiculturalisme et la promotion du communautarisme et des droits particuliers en fonction de votre appartenance n'est pas ce que les français veulent!
Être l'ami d'un imam qui travaille à une charia de minorité pour les musulmans de France cela devrait vous poser question."
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Dim 8 Jan - 13:59 (2017)    Sujet du message: David Duquesne Répondre en citant

David Duquesne
· 14 h ·



Notre association "La France de Marianne" est une association pour nous organiser en lobby citoyen afin de contre balancer le lobbying des frères musulmans afin de résister à l'islam politique en défendant nos valeurs républicaines.
Nous refusons toute propagande pour un parti politique.
Quel que soit le gouvernement en place nous nous battrons pour interdire les mosquées intégristes et dénoncer le jeu trouble de l'UOIF en France mais aussi les renoncements de certains élus voir leurs complicités par clientélisme .
Le plus important c'est de déboucher sur des actions concrètes, ainsi en ce moment nous soutenons un restaurateur qui a été piégé par deux voilées qui étaient en mission pour le CCIF de Marwan Muhammad.
N'hésitez pas à nous rejoindre en nous demandant un bulletin d'adhésion ou en nous contactant par email: france.marianne.asso@gmail.com
Le bureau :
Président : Fabien CHEYMOL
Vice-Président : David DUQUESNE
Trésorière : Noisette Marie Hannah Bozon
Secrétaire en charge des questions juridiques : Ruth GOLDBERG
Secrétaire en charge des actions de terrain et manifestations : Sylvain FERSZTMAN
Secrétaire en charge de l'élaboration du discours : Frédéric CARBUCCIA
Secrétaire en charge du développement des implantations : Janique DELDREVE
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mer 11 Jan - 10:32 (2017)    Sujet du message: David Duquesne Répondre en citant

Lors de la destruction du temple de Jérusalem,les premiers chrétiens connurent un schisme entre deux communautés.

D'un côté les judeo chrétiens qui étaient des gnostiques et dont le but recherché était l'accomplissement personnel,la promesse de l'accès au divin en dehors de l'histoire et de l'histoire d'un peuple en particulier,avec la volonté d'universalisation.

Le deuxième groupe concerne les judeo nazaréens.
Ils prônent un messianisme global et veulent établir le royaume de dieu sur la terre entière.
Il y a chez eux la volonté d'éradiquer "les méchants"!
Ils croient que Jésus n'est pas mort sur le croix mais substitué par Dieu(Allaha en araméen)et qu'il reviendra pour le jugement dernier rebâtir le temple de Jérusalem.
Ils se considèrent comme les seuls vrais juifs et les seuls disciples de Jésus,considérant que les juifs pharisiens ont trahi Dieu et que les chrétiens mentent sur la divinité de Jésus qui n'est qu'un homme gardé au frais par Allaha.
Ils accusent les chrétiens d'avoir associé Dieu (Allaha en araméen)à un fils Jésus,et a l'esprit sain.
Au contraire ils affirment :
"Je témoigne de ce que Dieu est un et il n'y a pas de Dieu excepte lui"
(La chahada:Ash-hadou an lâ ilâha ill-Allah,j'atteste qu'il n'y a pas d'autre dieu qu'Allah)
Ils se considèrent comme les seuls vrais héritiers d'Abraham que les juifs rabbiniques auraient trahi.
Après la chute du temple ils partent vers la Syrie jusqu'au nord d'Alep sur le plateau du Golan,a l'image du peuple hébreu guidé par Moïse,il s'agit d'un temps de préparation et de purification.
Le vin sera interdit à tous les consacrés à Dieu jusqu'au retour du Messie!
Les prêches seront célébrés avec de l'eau à la place du vin.
Ils sont obsédés par l'idée de la purification et séparent le monde en purs et en impurs qu'il faut chasser!
Est jugé mauvais tout ce qui contribue à éloigner du projet d'imposer le message de Dieu au monde entier.
Les femmes sont jugées comme des tentatrices qui détourneraient les justes de leur combat.
De la même manière tout mouvement divergent de la foi pure,toute pensée divergente est à combattre absolument.
Avec un système d'auto justification particulièrement pervers:
"Je suis pur dans un monde impur,de fait il attente à ma pureté et je suis donc sa victime,je dois purifier le monde mais il me résiste.c'est la preuve de son impureté et de ma pureté "
C'est la caractéristique même de la schizophrénie :refuser la réalité et s'enfermer dans un monde imaginaire,refouler le réel,ce qui ne peut qu'aboutir à des délires violents".

Question :
Cette secte chrétienne qui migre vers le monde arabe aux II ème et III ème siècle vous rappelle t elle une religion?

Petites précisions:

Ils vont tenter d'évangéliser les arabes à l'aide d'un lectionnaire biblique qui se dit Al Qorono en araméen.
Ils vont établir un cousinage entre eux et les arabes descendants respectifs des fils d'Abraham,Isaac et Ismaël,cousinage inconnu de tous les textes religieux juifs et chrétiens sauf dans un texte judéo-nazaréen,"la table des jubilés".
L'objectif des judéo-nazaréens?
Obtenir une alliance fondée sur le sacré pour conquérir Jérusalem,reconstruire le temple(ce sera plus tard la mosquée sacrée,mosquée Al aqsa)et attendre le retour du messie.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:34 (2017)    Sujet du message: David Duquesne

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Liens Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo