Apostats de l'islam Index du Forum
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 

 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mythologie chrétienne
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >  
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> En vrac

Auteur Message
Saint Glinglin
Invité


Hors ligne




MessagePosté le: Mer 12 Fév - 20:19 (2014)    Sujet du message: Mythologie chrétienne Répondre en citant



Selon la mythologie chrétienne, Dieu s’incarna un jour sous la forme de Jésus Christ pour sauver l’humanité.

Selon les plus anciennes versions, Jésus descendit du ciel à l’état adulte sur la ville de Capharnahum, nom symbolique de Jérusalem.

Plus tard, on le dit né d’une vierge par l’entremise de la parole de Dieu proférée par l’archange Gabriel.

Jésus signifie « sauveur ». Il ne pouvait pas s’appeler autrement.

A sa naissance, le roi Hérode ordonna de le massacrer de peur de perdre son trône, de la même manière que Seth avait voulut massacrer le petit Horus, et le Pharaon le petit Moïse.

Comme Jésus était Dieu incarné, il s’entoura de douze apôtres symbolisant les douze descendant de Jacob.

Toujours en raison de son identité divine, ceux-ci allèrent à lui sans rouspéter car il était écrit de Dieu : « Si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs »

Jésus fit des miracles pour prouver qu’il était Dieu.

Mais les Prophètes ayant rédigé sa biographie sous sa propre inspiration (au temps où il était encore Dieu le Père), il n’eut qu’à aller à la mort car c’était écrit.

Il fut trahi par un de ses disciples qui s’appelait Judas, lequel traître ne pouvant s’appeler autrement car son ancêtre Juda avait déjà vendu son frère Joseph aux Egyptiens. Mais Joseph sera le sauveur du peuple Hébreu invité a venir en Egypte s’abriter de la famine qui sévissait en Canaan. C’est pour cela que le père terrestre du Sauveur s’appelle Joseph.

Jésus fut mis a mort et ressuscita. Ce qui prouve qu’il était bien un dieu au même titre qu’Adonis et Osiris qui avaient accompli cet exploit avant lui.

Ensuite il monta au Ciel.

Les Juifs refusèrent de se convertir durant 40 ans.

Et comme il était écrit : « 40 ans j’ai supporté ce peuple, ils n’entreront pas dans mon repos », Dieu envoya les armées de Titus pour détruire le Temple et signifier aux Juifs que le peuple élu n’était pas reconduit dans son mandat.

Cette histoire est authentique puisque les prophètes l’avaient prédite.

Il a suffit de lire la Bible pour la reconstituer. Amen !


Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Mer 12 Fév - 20:19 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Amada
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2014
Messages: 1 228
Localisation: Marseille
Féminin
Point(s): 7 467
Moyenne de points: 6,08

MessagePosté le: Mer 12 Fév - 20:24 (2014)    Sujet du message: Mythologie chrétienne Répondre en citant

Merci pour ce texte, SGG. J'aime bien la photo.
Je crois que les mots Christ et Messie veulent dire Sauveur, en fait.


Revenir en haut
Saint Glinglin
Invité


Hors ligne




MessagePosté le: Mer 12 Fév - 20:28 (2014)    Sujet du message: Mythologie chrétienne Répondre en citant

Non. Ils signifient "oint".

Les rois d'Israel étaient oints et les pharaons aussi


Revenir en haut
Amada
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2014
Messages: 1 228
Localisation: Marseille
Féminin
Point(s): 7 467
Moyenne de points: 6,08

MessagePosté le: Mer 12 Fév - 20:29 (2014)    Sujet du message: Mythologie chrétienne Répondre en citant

Saint Glinglin a écrit:
Non. Ils signifient "oint".

Les rois d'Israel étaient oints et les pharaons aussi


Okay Merci ! Razz


Revenir en haut
Spin
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2014
Messages: 98
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 4,96

MessagePosté le: Mer 12 Fév - 20:45 (2014)    Sujet du message: Mythologie chrétienne Répondre en citant

Je disais donc :
"Messie", il faut voir ce que ça voulait dire au départ. C'était quelqu'un qui avait reçu une onction d'huile, qui faisait notamment les rois (mais pas seulement). La coutume a été reprise pour les rois de France. Donc, "Christos" étant la traduction grecque, il serait correct de parler du "Christ Louis quatorze". Bien sûr, à force d'être attendu, ce messie est devenu de plus en plus surhumain dans l'esprit des gens. Voir Zacharie 11, où il est quand même encore question d'un roi guerrier.
Après, beaucoup de passages des Evangiles n'ont qu'un sens possible, des gens espéraient ou craignaient que Jésus deviendrait un roi au sens politique, bien de ce monde. Il provoque quand même une réunion du Sanhédrin en pleine nuit, ce qui suppose une situation de crise grave, impensable pour un simple prédicateur religieux. Et "pas de ce monde", il le dit quand c'est fichu.
Après, je dis ça, je ne dis rien. Si on n'en veut pas on trouve toujours des moyens d'y échapper.
Mais pour moi ça suffit à casser la thèse du pur mythe, de la pure invention. Sinon, d'ailleurs, il faudrait trouver l'inventeur vicieux et génial à la fois. Paul ? Marc ? Marcion ? Parce qu'il a quand même fallu que ça marche un minimum du premier coup, même si ça a pu être peaufiné après.
Sur Nazareth : http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/nazareth.htm
Edit : le lien ne se met pas ! On peut toujours copier-coller, mais quand même...
à+
_________________
http://daruc.pagesperso-orange.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Saint Glinglin
Invité


Hors ligne




MessagePosté le: Mer 12 Fév - 20:59 (2014)    Sujet du message: Mythologie chrétienne Répondre en citant

Et qu'est-ce qui a marché du premier coup ?

Des gnostiques cherchent à échapper à l'emprise de la matière.
Tel gourou livre ses spéculations et tel autre les siennes.

Et puis l'on s'en vient prêcher que le dieu hors du monde a traversé les cieux pour venir sur terre.
Selon les uns, il est descendu sur Tyr sous la forme de Simon,
selon les autres, il est descendu sur Capharnaum sous la forme de Jésus,
et selon Paul on ne sait pas très bien où ça se passait.

Et puis on recueille les paroles du dieu, et puis on allonge sa biographie.

Combien de temps cela a-t-il pris ? Combien d'enseignements différents cela a-t-il donné ?


Revenir en haut
Spin
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2014
Messages: 98
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 4,96

MessagePosté le: Mer 12 Fév - 21:22 (2014)    Sujet du message: Mythologie chrétienne Répondre en citant

Saint Glinglin a écrit:
Combien de temps cela a-t-il pris ? Combien d'enseignements différents cela a-t-il donné ?


Je répète, il fallait que ça prenne du premier coup. Parce qu'on donne des circonstances précises. L'endroit et la date de sa mort sont donnés à 2-3 kms et 2-3 ans près. 


Et si c'est une invention dans un but, comment expliques-tu les nombreux points qui ne collent pas avec ce but ? Pourquoi lui faire dire une fois "tends l'autre joue", et une autre : "Quant à mes ennemis qui n'ont pas voulu de moi comme roi, qu'on les amène et qu'on les égorge" (Luc 19:27) ? Quel intérêt y avait-il d'ajouter que sa fin a réconcilier Pilate et Hérode (Luc 23:12) ? Pourquoi est-il tantôt ami tantôt ennemi des pharisiens ? Pourquoi se comporte-t-il souvent en chef politique ? Tout ça n'avait aucun sens par rapport à la construction du mythe. 


Donc mythe, d'accord, mais à partir d'une histoire réelle dont il reste des traces consistantes sous la couche des enjolivements, miracles et autres. C'est le processus appelé évhémérisme, il y a bien d'autres exemples. En Islam, si on prend l'histoire d'Ali selon les alaouites ou nussayris, c'est encore plus fabuleux que Jésus. On sait pourtant qu'il a existé, sa tombe est quelque part.


à+
_________________
http://daruc.pagesperso-orange.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Saint Glinglin
Invité


Hors ligne




MessagePosté le: Mer 12 Fév - 21:57 (2014)    Sujet du message: Mythologie chrétienne Répondre en citant

Le fait que Luc aménage Marc à sa sauce fait-il de Marc un récit historique ?

Si j'écris une nouvelle aventure d'Astérix sans y mettre de potion magique, cela rendra-t-il mon récit plus proche de "l'Astérix de l'Histoire" ?


Revenir en haut
Spin
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2014
Messages: 98
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 4,96

MessagePosté le: Mer 12 Fév - 22:17 (2014)    Sujet du message: Mythologie chrétienne Répondre en citant

Saint Glinglin a écrit:
Le fait que Luc aménage Marc à sa sauce fait-il de Marc un récit historique ?

Si j'écris une nouvelle aventure d'Astérix sans y mettre de potion magique, cela rendra-t-il mon récit plus proche de "l'Astérix de l'Histoire" ?


Personne n'a jamais cru à l'Astérix de l'Histoire, comparaison n'est pas raison. Est-ce que, parce que la Chanson de Roland comporte des histoires clairement mythiques, Charlemagne n'a pas existé ? Pour Jésus, il a fallu d'entrée de jeu que quelqu'un y croie, et très fort. Je ne connais pas d'autre cas où une invention pure ait marché de cette façon. Par contre, des histoires sordides ou banales au départ mais améliorées progressivement pour donner un mythe et un dieu, ce n'est pas ce qui manque. Encore plus classique, le roi ou candidat roi qui disparait trop tôt et dont on espère le retour. Voir par exemple Frédéric II Hohenstauffen, trois siècles après on l'attendait encore. Idem Arthur.


à+
_________________
http://daruc.pagesperso-orange.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Saint Glinglin
Invité


Hors ligne




MessagePosté le: Mer 12 Fév - 23:23 (2014)    Sujet du message: Mythologie chrétienne Répondre en citant

Spin a écrit:
Je ne connais pas d'autre cas où une invention pure ait marché de cette façon.


Et Mithra ? Et Attis ?


Revenir en haut
Spin
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2014
Messages: 98
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 4,96

MessagePosté le: Jeu 13 Fév - 06:22 (2014)    Sujet du message: Mythologie chrétienne Répondre en citant

Saint Glinglin a écrit:
Spin a écrit:
Je ne connais pas d'autre cas où une invention pure ait marché de cette façon.



Et Mithra ? Et Attis ?


On n'a plus du tout ce qui a pu être à l'origine (enfin, j'ai lu quelque part qu'Osiris, qui est clairement dans la même catégorie, a pu être un roi pré-dynastique dans le delta du Nil). Tu expliques le peu connu par le totalement inconnu. Après, que ça ait inspiré le truc de la rédemption, qui n'est certainement pas d'origine pour Jésus, OK, mais pas à partir de rien.
à+
_________________
http://daruc.pagesperso-orange.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
mario
Invité


Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 13 Fév - 07:42 (2014)    Sujet du message: Mythologie chrétienne Répondre en citant

à SPIN


Tu écris "Donc mythe, d'accord, mais à partir d'une histoire réelle dont il reste des traces consistantes sous la couche des enjolivements, miracles et autres. C'est le processus appelé évhémérisme, il y a bien d'autres exemples. En Islam, si on prend l'histoire d'Ali selon les alaouites ou nussayris, c'est encore plus fabuleux que Jésus. On sait pourtant qu'il a existé, sa tombe est quelque part."

Je me réjouis de voir que tu considères le personnage de Jésus comme ayant été réel. Mais tu dénis la vérités des récits évangéliques . Comment expliques-tu alors que 4 évangiles différents et d'origine diverse ait dit à peu près la même chose , les contradictions entre eux n'étant que secondaires .


Amicalement


Dernière édition par mario le Jeu 13 Fév - 07:45 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
mario
Invité


Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 13 Fév - 07:44 (2014)    Sujet du message: Mythologie chrétienne Répondre en citant

@ Saint Glinglin

Tu écris : "
Et Mithra ? Et Attis ?"


Combien de martyrs sont morts en témoigant de leur foi à Mithra et à Attis ?



" Et qu'est-ce qui a marché du premier coup ?

Des gnostiques cherchent à échapper à l'emprise de la matière.
Tel gourou livre ses spéculations et tel autre les siennes."



Les gnostiques émanent du Christianisme naissant et non pas le contraire !


Amicalement


Revenir en haut
Spin
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2014
Messages: 98
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 4,96

MessagePosté le: Jeu 13 Fév - 08:17 (2014)    Sujet du message: Mythologie chrétienne Répondre en citant

mario a écrit:

Je me réjouis de voir que tu considères le personnage de Jésus comme ayant été réel. Mais tu dénis la vérités des récits évangéliques . Comment expliques-tu alors que 4 évangiles différents et d'origine diverse ait dit à peu près la même chose , les contradictions entre eux n'étant que secondaires .


Amicalement



Excuse-moi, je ne les trouve pas si secondaires que ça. Quelques exemples.
- L'absence du "Tu es Pierre..." (Matthieu 16) dans les récits correspondants de Marc 8 et Luc 9 contribue, avec bien d'autres indices (changement maladroit de ton et de rythme, emploi du mot "église" dans un sens anachronique qu'on ne trouve nulle part ailleurs dans les Evangiles), à montrer que ce "Tu es Pierre..." a été rajouté bien après la rédaction initiale de Matthieu.
- Le pharisien amical de Marc 12 devient sournois dans Matthieu 22 alors que c'est clairement le même épisode.
- Si je prends le moment de l'arrestation de Jésus, c'est encore plus flagrant. Bien sûr, il y a des points communs, Judas, l'oreille coupée, etc. Mais dans Jean c'est carrément mythique (on dirait que c'est Jésus qui décide de tout avec un calme olympien) alors que dans Marc c'est réaliste et plausible... mais il n'est pas du tout évident que Jésus ait pour but de se faire arrêter. Il interrompt le combat, certes, mais ce qu'il dit peut aussi bien viser à rallier les gens qui viennent le saisir, et qui sont juifs (je me demande même ce qu'il pourrait dire d'autre dans ce but). Dans Matthieu et Luc, on a ajouté à son discours des éléments qui écartent cette possibilité, mais justement on ne les trouve que dans un Evangile à chaque fois.
Accessoirement, je ne vois vraiment pas quel sens cela aurait d'introduire ces choses pour un inventeur intégral.
Amicalement de même,
_________________
http://daruc.pagesperso-orange.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Saint Glinglin
Invité


Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 13 Fév - 09:42 (2014)    Sujet du message: Mythologie chrétienne Répondre en citant

Spin a écrit:
Saint Glinglin a écrit:
Spin a écrit:
Je ne connais pas d'autre cas où une invention pure ait marché de cette façon.



Et Mithra ? Et Attis ?


On n'a plus du tout ce qui a pu être à l'origine (enfin, j'ai lu quelque part qu'Osiris, qui est clairement dans la même catégorie, a pu être un roi pré-dynastique dans le delta du Nil). Tu expliques le peu connu par le totalement inconnu. Après, que ça ait inspiré le truc de la rédemption, qui n'est certainement pas d'origine pour Jésus, OK, mais pas à partir de rien.
à+


    Donc, comme Saturne paraissait à l'improviste partout, il lui arriva d'être appelé « fils du Ciel », comme le vulgaire appelle aussi « fils de la Terre » ceux dont il ignore l'origine. Je m'abstiens de dire qu'alors les hommes menaient une vie si grossière, que l'apparition de n'importe quel homme inconnu les frappait à l'égal d'une apparition divine, puisqu'aujourd'hui, devenus civilisés, ils consacrent et mettent au nombre des dieux des hommes dont ils ont attesté la mort en les enterrant, au milieu du deuil public, quelques jours auparavant. J'en ai dit assez de Saturne, bien que je l'aie fait en peu de mots. On démontrera de même que Jupiter aussi est un homme, étant fils d'un homme, et que tout l'essaim des dieux issus de cette famille est mortel, étant semblable à son auteur.

    http://www.tertullian.org/french/apologeticum.htm


Pour Spin comme pour Tertullien, les dieux sont des hommes divinisés. C'est bien cela ?


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:56 (2017)    Sujet du message: Mythologie chrétienne

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> En vrac Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 1 sur 7

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo