Apostats de l'islam Index du Forum
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 

 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Judaïsme
Aller à la page: 1, 2  >  
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Dialogue interreligieux >>> Dialogue et amitié judéo-chrétienne

Auteur Message
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 860
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 020
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Sam 25 Juil - 12:27 (2015)    Sujet du message: Judaïsme Répondre en citant

Rabbin Delphine Horvilleur : "Il faut briser le tabou de l’homosexualité"
le 24/07/2015

La Bible condamne-t-elle l’homosexualité ?

Une lecture littérale du Lévitique en ferait une « abomination ». Cependant, le verset concerné (Lv 18, 22) est loin d’être clair. Aujourd’hui, de nombreuses voix de la communauté juive demandent une réinterprétation des textes sacrés.

Dans son numéro d’été, le magazine Tenou’a* donne la parole à des penseurs juifs de sensibilité différentes. La directrice de sa rédaction,
le rabbin Delphine Horvilleur, appelle à accueillir les homosexuels, figures de l’altérité.]




« Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination. » (Lévitique 18, 22).
Ce verset condamne-t-il unanimement l’homosexualité, ou simplement l’acte homosexuel ?

Ce verset est loin d’être explicite.

Que signifie « ne pas coucher avec un homme comme on couche avec une femme ? »

Dans ce numéro de Tenou’a, nous demandons à plusieurs penseurs de différentes sensibilités du judaïsme de livrer leur lecture de ce verset. Qu’est-ce qui pose un souci aux rabbins du Talmud ? Il semble ne pas y avoir de problème avec les tendances homosexuelles en soi. Il n’y en a pas non plus avec l’homosexualité féminine.
Apparemment, ce qu’ils considèrent comme interdit, c’est la pénétration d’un homme par un autre homme.

Qu’en est-il pour les femmes homosexuelles ?

Le Talmud l’évoque à peine. Les rabbins n’en parlent que pour des questions très rituelles et anecdotiques. Par exemple : une femme ayant eu des relations sexuelles avec une autre femme peut-elle épouser un prêtre ? Dans le Talmud, la réponse est oui. En réalité, c’est sans impact. Dans les textes, la sexualité des femmes n’est pas vraiment reconnue, comme si elles ne comptaient pas vraiment. Ce sont là les stigmates d’une société patriarcale : ce qui compte, c’est la sexualité de l’homme. Aujourd’hui, les femmes peuvent parfois prendre part aux débats religieux. Leurs voix viennent nourrir le texte de lectures nouvelles.

Ces prohibitions anciennes sont-elles appliquées par les religieux contemporains ?

Le judaïsme a toujours refusé une lecture littérale du texte[/size]. Mais tout dépend des sensibilités juives.
Dans le monde religieux progressiste libéral, il y a une volonté de contextualiser la lecture de la Loi.
Qu’il s’agisse des relations hommes-femmes ou de l’homosexualité, on a le devoir de réinterpréter ces textes à la lumière de la société dans laquelle on vit. Chose plus difficile pour l’orthodoxie, pour qui le passé vaut jurisprudence inaliénable.
Mais tout lecteur attentif de la Bible sait qu’on ne respecte pas les écrits au pied de la lettre.[/size] Sinon, on pourrait vendre sa fille en esclavage et lapider une femme adultère. Nos lectures sont toujours sélectives et interprétatives.


Des religieux se sont-ils exprimés en faveur de l’union homosexuelle ?

Lors des débats sur le mariage pour tous en France, on a eu l’impression que les religions s’y opposaient d’une même voix monolithique. Mais c’est un mensonge.

Si, dans le monde juif, des voix se sont élevées de façon virulente contre le mariage des personnes de même sexe, d’autres se sont manifestées en sa faveur. Aux États-Unis, le mariage gay vient d’être reconnu. Dans Le New York Times, j’ai pu lire que les groupes religieux juifs ont été les plus actifs en faveur de cette reconnaissance.

L’Américain Steven Greenberg est le premier rabbin orthodoxe ouvertement gay.

Comment réconcilie-t-il, par sa lecture du Lévitique, l’homosexualité et une observance religieuse stricte ?

Tous les juifs, orthodoxes ou libéraux, sont dans une lutte constante pour observer au plus près les Mitsvot (les Commandements). La lecture de Steven Greenberg considère que l’observance stricte, c’est être capable d’interpréter les textes. Pour ce rabbin, l’interdit du Lévitique (18, 22) porte sur l’humiliation de l’autre dans la relation sexuelle.
Dans la société patriarcale de l’époque, la pénétration d’un homme par un autre homme constituait une forme d’humiliation ou de violence condamnable. Mais de nos jours, doit-on considérer l’acte homosexuel masculin comme une forme d’humiliation ?

.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: Sam 25 Juil - 12:27 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 860
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 020
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Ven 11 Déc - 15:06 (2015)    Sujet du message: Judaïsme Répondre en citant

 Judaïsme médiéval





Statue de Maïmonide à Cordoue (Espagne) ©





 

 

avec Géraldine RouxPierre Bouretz, Maurice Kriegel
 



Invité(s) :
Géraldine Roux, directrice de l’Institut Universitaire Européen Rachi à Troyes
Pierre Bouretz, philosophe, directeur d’études à l’EHESS, et membre du Conseil scientifique de La vie des idées
Maurice Kriegel, directeur du Centre d’études juives de l’EHESS, spécialiste du judaïsme ibérique et sur le marranisme à la fin du Moyen Âge
Thème(s) : Histoire| Moyen-Age| judaïsme| Moïse| théologie| Maïmonide
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 860
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 020
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Lun 14 Déc - 15:31 (2015)    Sujet du message: Judaïsme Répondre en citant


_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 860
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 020
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Dim 20 Déc - 12:46 (2015)    Sujet du message: Judaïsme Répondre en citant

Citation:
Il va falloir que je te le répète combien de fois, Israël n'est pas une théocratie si c'était le cas il n'y  aurait pas de Gay Pride à Tel-Aviv ni de gay tout court dans le pays. Si YHWH était honoré comme il se doit ils devraient être terrorisés à l'idée de vivre côte à côte avec une abomination, ce n'est pas parce qu'il y a une minorité qui pratique le judaïsme dans un océan d'athées que ça en fait de la nation toute entière la prunelle des yeux du Tout-Puissant. Du temps de Moshe une telle libéralité des mœurs aurait été sanctionnée par ce que tu sais, le grand Roi était craint et respecté. Relis l'histoire de Jonas et des gens de Ninive cela pourrait t'éclairer. Évite de raconter des inepties, si Israël a bien été une théocratie elle ne l'est plus depuis très très longtemps.


Israël est une théocratie qui a confié aux rabbins l'état civil, la gestion des mariages des conversions et des divorces.

La Sainte Torah regorge de récits scabreux où on se livre à la sodomie et à la zoophilie.Des rabbins pédérastes et pédophiles, il y en a une flopée. Il y en a même un qui a du fuir au Maroc, son pays natal, car il était sous le coup d'une arrestation. La sexualité des religieux est des plus suspectes que ce soit dans le judaïsme, dans le christianisme ou dans l'islam. Je te rappelle que David a aimé d'amour tendre Jonathan. Ruth et Noémie aussi s'aimèrent d'amour tendre.

Lesbiennes et gays dans la Bible

Quant à l'histoire de Sodome et Gomorrhe, c'est une légende biblique sans aucun fondement historique, si j'ose dire.

Citation:
en vrai t'es Islamologue avoue ?


Anne-Marie Delcambre a reconnu que je connaissais bien l'islam et m'a dédié, avec d'autres, son livre "Soufi ou Mufti"
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 860
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 020
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mer 23 Déc - 11:38 (2015)    Sujet du message: Judaïsme Répondre en citant

:eleve:
Rome en 70 sur ordre de Titus a dispersé uniquement les juifs restés fidèles à la Sainte Torah, les juifs devenus chrétiens ou convertis au paganisme romain sont, bien sûr, restés. Il n y avait aucune raison de les disperser. Curieusement c'est l’Égypte et l’Italie qui ont reçu le plus grand nombre de juifs au point qu'Alexandrie a été considérée comme une ville juive très longtemps.

Les dispersions du peuple juif

Nous sommes passionnés et motivés par la transmission de l'histoire et de la mémoire des juifs d'Algérie.

Souvenirs de Claude S. 1933-1961 puis retour mars 2014
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kamel
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2014
Messages: 817
Localisation: Lyon
Emploi: Entrepreneur
Masculin
Point(s): 4 418
Moyenne de points: 5,41

MessagePosté le: Ven 25 Déc - 12:12 (2015)    Sujet du message: Judaïsme Répondre en citant

Israël est une théocratie qui a confié aux rabbins l'état civil, la gestion des mariages des conversions et des divorces.


Non ce n'est pas une théocratie même s'il y a des dérives qui pourraient laisser penser qu'ils y vont.
Le terme théocratie peut être définit comme une forme de gouvernement dans lequel le pouvoir, considéré comme émanant de Dieu, est exercé par ceux qui sont investis de l’autorité religieuse ou par un souverain considéré comme le représentant de Dieu sur la terre ou même comme un dieu incarné.

Il n'y pas de souverain, ça reste une démocratie avec des élections, des personnes issus de la société civiles qui ont élus. Même si dans les textes c'est un état juif, il y a des oppositions quand à une lecture théocratique de ce pays. Et si c'était le cas, il n'y aurait pas de gay pride à Tel Aviv tous les ans (puisque c'est aussi le sujet du fil).

Le premier ministre israélien n'est pas élu par dieu.

Je ne connais pas beaucoup de pays autant démocratique dans cette partie du monde, c'est le seul pays. Et quand on est palestiniens musulmans vivant à jérusalem, leurs sorts est enviables par rapport aux autres qui vivent en palestine.
Je sais que la mode est de craché sur le sionisme et sur israéel, mais je préfère mille fois ce pays que les pays voisins sous la botte islamiste.
Israël ne fait que se défendre.

Et je trouve plutôt gonflé que les pro palestine se donne le droit de revendiquer un pays et d'interdire aux juifs d'avoir le leur.
_________________
J'ai décidé de combattre l'islam ; s'il vous plaît comprenez ma déclaration : combattre l'islam, pas l'islam politique, pas l'islam militant, pas l'islam radical, pas l'islam wahhabite, mais l'islam en lui-même... L'islam n'a jamais été incompris, l'islam est le problème... (les musulmans) doivent comprendre qu'ils n'ont que deux choix : changer ou être écrasés.
(Wafa Sultan, psychiatre syrienne exilée aux USA)"


Revenir en haut
Kamel
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2014
Messages: 817
Localisation: Lyon
Emploi: Entrepreneur
Masculin
Point(s): 4 418
Moyenne de points: 5,41

MessagePosté le: Ven 25 Déc - 12:32 (2015)    Sujet du message: Judaïsme Répondre en citant

Sodome Dieu n’a pas puni l’homosexualité : Ézéchiel précisera (XVI,49-50 ; cf. "Ecclésiastique", XVI,8) : "Voici quel fut le crime de Sodome : orgueil, voracité, présomption et insouciance, telles furent les fautes de Sodome et de ses filles ; elles n’ont pas secouru le pauvre et le malheureux." De même, Luc (XVII,28) énumère ce qui pour lui représente la faute des habitants de Sodome, soit ne s’occuper que d’activités matérielles et ne laisser aucune place à Dieu dans sa vie : "On mangeait, on buvait, on achetait, on vendait, on plantait, on bâtissait."

Chez Matthieu, Jésus donne l’exemple de Sodome pour illustrer le refus d’hospitalité (X,15).
Quant à l’épître de saint Jude ("Sodome, Gomorrhe et les villes voisines qui se sont prostituées de la même manière et ont couru après une chair différente", v.7), elle ne peut évoquer l’homosexualité (une chair différente !) mais, comme le précisent d’ailleurs les notes de la Bible de Jérusalem, elle se réfère au comportement de certains anges qui se sont laissés séduire par les filles des hommes (cf. "Genèse" VI,1-2 et le livre d’Hénok), et souligne le scandale que représente ce mélange de chairs différentes, humaines et angéliques.

De plus, les récits parallèles à celui des événements de Sodome sont indubitablement des réflexions sur l’hospitalité, à Gidéa (les gens de la ville demandent à un de leurs concitoyens d’origine étrangère de leur livrer un étranger qu’il héberge ; "Juges", XIX,22) comme à Jéricho (où les gens de la ville avaient bien raison de se méfier des étrangers, qui étaient en mission d’espionnage ; "Josué", II et VI).

La tradition patristique confirme cette interprétation, jusqu’à Salvien de Marseille, au Ve siècle, qui ne reprend jamais l’accusation d’homosexualité à propos de Sodome, mais parle de manquement à l’hospitalité, alors qu’il traite du problème et cite d’autres passages bibliques (les lettres de Paul) pour critiquer les homosexuels. Et jusqu’à Isidore de Séville, au VIIIe siècle, qui attribue le châtiment des habitants de Sodome à leur avidité immodérée de biens matériels ("Sententiae", XLII, 2) :

"La première des luxures est l’abondance de nourriture. C’est pour cela que le prophète Ézéchiel (XVI, 49) accuse Sodome d’être rassasiée de pain. Car, consommant la nourriture sans modération, les habitants de Sodome sombrèrent dans la turpitude des vices et méritèrent, par leur orgueil, d’être brûlés par les feux du ciel, parce qu’ils n’avaient pas gardé la mesure dans leur gloutonnerie."

Quand à :"Tu coucheras pas avec un hommes comme on couche avec une femme. C'est une abomination" (Lv 18:22)
"Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable; ils seront punis de mort: leur sang retombera sur eux" (Lv 20:13)
Le Lévitique à été écrit vers l'an 500 avant J-C, est composé d'un ensemble de règles rituelles destinées avant tout aux lévites (une des 12 tribus d'Israël) et aux prêtres chargés de réaliser les sacrifices dans le Temple de Jérusalem. Si on ne tient pas compte du contexte on à rien compris à ces textes.
Les versets sur les relations entre hommes sont issus du Code de Pureté, aussi appelé Code de Sainteté. Pour pouvoir s'approcher du Saint des Saints, lieu le plus sacré du Temple, il fallait soi-même être pur, être le plus saint possible.Le terme "abomination" fait référence à cette perte de pureté, et non une condamnation morale. Il y avait ceux qui étaient purs, et ceux qui ne l'était pas. Par exemple, les femmes était considérées comme impures quand elles avaient leurs règles ou qu'elles mettaient au monde un enfant.

Ces règles ont été édictées alors que les chefs d'Israël revenaient d'un long exil à Babylone. Ils avaient retrouvé Jérusalem et le Temple en ruine, ainsi qu'une population pauvre et qui s'était mélangée avec les étrangers qui s'étaient installés. Les règles sur la sexualité, l'héritage, et bien d'autres étaient destinées à séparer Israël des autres nations, à lui permettre de maintenir son identité et finalement de survivre. Une attention particulière fut portée au non mélange des genres sexuels: la femme était considérée comme inférieure à l'homme (et même sa possession) et son rôle ne devait pas être confondu avec celui de l'homme.

On voit donc pourquoi les relations entre hommes étaient condamnées: elles portaient atteinte à la survie d’Israël et à la supériorité masculine. Aujourd'hui, c'est plutôt la surpopulation qui nous menace. Et, plus personne (ou presque !) n'accepte l’assujettissement des femmes. Les prescriptions rituelles du Lévitique ne nous concernent donc guère, que ce soit ceux sur les relations homosexuelles, ou ceux interdisant de manger du porc, des crustacés, ou de mélanger des fibres dans un même vêtement.

Mais, plus important encore, c'est Jésus lui-même qui a aboli ces règles de pureté. Pour lui, "rien de ce qui vient du dehors et pénètre l'homme ne peut le rendre impur" (Marc 7:18, et seul ce qui sort du cœur de l'homme peut le rendre impur (Marc 7:20-23).
_________________
J'ai décidé de combattre l'islam ; s'il vous plaît comprenez ma déclaration : combattre l'islam, pas l'islam politique, pas l'islam militant, pas l'islam radical, pas l'islam wahhabite, mais l'islam en lui-même... L'islam n'a jamais été incompris, l'islam est le problème... (les musulmans) doivent comprendre qu'ils n'ont que deux choix : changer ou être écrasés.
(Wafa Sultan, psychiatre syrienne exilée aux USA)"


Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 860
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 020
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mar 15 Mar - 11:17 (2016)    Sujet du message: Judaïsme Répondre en citant

« Si les statistiques sont justes, les juifs constituent un quart de un pour cent de la race humaine… A proprement parler, on ne devrait pas entendre parler d’eux. Mais on parle d’eux, on a toujours parlé d’eux. Les juifs ne sont pas plus importants que les autres peuples, mais leur place est pourtant hors de proportion avec la petitesse de leur nombre. Leur contribution à la liste des grands noms de la littérature, de la science, de l’art, de la musique, de la finance, de la médecine et des connaissances absconses, est également hors de proportion avec leur nombre… Les Égyptiens, les Babyloniens et les Perses s’élevèrent, remplirent la planète de sons et de splendeur, puis s’évanouirent comme dans un rêve pour ne plus revenir ; les Grecs et les Romains suivirent faisant grand bruit pour disparaître à leur tour… Les juifs les ont vu passer tous, leur ont survécu et demeurent ce qu’ils ont toujours été… Toutes choses meurent sauf les juifs ; les autres forces passent mais ils restent. Quel est le secret de leur immortalité ? » (Mark Twain, article du Harper Magazine, 1897).

Ce n'est point parce que vous surpassez en nombre tous les peuples, que l’Éternel s'est attaché à vous et qu'il vous a choisis, car vous êtes le moindre de tous les peuples. (Deut7:7) Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse. (2cor12.16) Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes; et Dieu a choisi les choses viles du monde et celles qu'on méprise, celles qui ne sont point, pour réduire à néant celles qui sont, afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu. (1cor1.28)

https://www.youtube.com/watch?v=SnFry1Xs4ZA




_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 860
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 020
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Ven 25 Mar - 20:31 (2016)    Sujet du message: Judaïsme Répondre en citant











_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 860
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 020
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mar 29 Mar - 10:49 (2016)    Sujet du message: Judaïsme Répondre en citant


_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 860
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 020
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Sam 16 Avr - 15:46 (2016)    Sujet du message: Judaïsme Répondre en citant

Lorsqu’Abram devint Abraham


Quels sont les événements qui ont modelé nos pensées, nos croyances et nos perspectives au cours des siècles ? Comment le monde est-il devenu ce qu’il est ? Dans cette nouvelle série, nous allons nous pencher sur des personnages, des idées et des événements qui ont eu un impact majeur sur le monde et qui ont changé le cours de l’Histoire.

De nos jours, beaucoup de gens pensent que le cours des événements est aléatoire, mais d’autres soupçonnent qu’il existe des faits et des preuves, ainsi qu’une force extérieure qui guide l’Histoire. Malgré les critiques des détracteurs, la Bible affirme à de nombreuses reprises que Dieu décide de l’ascension et de la chute des nations – Il guide le cours de l’Histoire (Job 12 :23 ; Daniel 2 :21 ; 4 :17).

Dans ces articles sur les tournants décisifs de l’Histoire, nous verrons des preuves montrant qu’il existe un Dieu qui accomplit un plan sur cette Terre, un Dieu qui utilisa des individus et des nations pour accomplir Ses objectifs. C’est une histoire fascinante – surtout si nous sommes prêts à considérer la Bible comme une source historique et non comme un recueil de légendes.

Un des hommes les plus remarquables dans la Bible fut Abram, que Dieu renomma Abraham (Genèse 17 :5). Il vivait dans la cité d’Ur, au sud de la Mésopotamie vers 2000 av. J.-C. – environ 350 ans après le déluge biblique et plus d’un siècle avant l’illustre roi Hammourabi de Babylone. D’un point de vue historique, la vie et l’influence d’Abraham marquèrent un tournant décisif dans l’histoire des civilisations. « Il naquit dans un monde où l’idolâtrie et l’adoration des dieux multiples étaient universelles. Lorsqu’il mourut, la pratique du monothéisme [l’adoration d’un unique Dieu suprême] était fermement implantée et ne disparaîtra jamais » (The Mark of a Giant, Ted Stuart, page 3). Trois grandes religions monothéistes actuelles remontent jusqu’à Abraham.

Le Dieu d’Abraham, avant Abraham

Cela étant, Abraham n’a pas « inventé » le monothéisme. Selon la Bible, Dieu était connu de Noé (un ancêtre d’Abraham qui vécut plusieurs siècles auparavant) et des patriarches plus anciens en remontant jusqu’à Adam. Mais au fil du temps, la connaissance du vrai Dieu et de Son mode de vie fut rejetée et perdue. La Bible rapporte que Dieu parla à Abraham lorsqu’il avait environ 75 ans et Il travailla avec lui pendant 100 ans (Genèse 12 :4 ; 25 :7). Pendant ce siècle d’enseignement personnel, Dieu vit la foi et l’obéissance d’Abraham (Genèse 12 :1-4 ; 22), son désintéressement et sa grandeur d’âme (Genèse 13 :7-12). Dieu transmit aussi à Abraham des instructions morales (Genèse 12 :12-20 ; 20 :1-18) et ce dernier vit les terribles conséquences de la dépravation morale lorsque Dieu détruisit les villes de Sodome et Gomorrhe à cause de leurs péchés. Grâce à la foi et à l’obéissance d’Abraham envers les instructions et les commandements divins (Genèse 26 :5), Dieu fit des promesses à Abraham et à ses descendants, qui auraient un impact majeur sur l’Histoire du monde jusque dans un futur éloigné.

Les Écritures révèlent que Dieu s’intéressa particulièrement à l’entraînement d’Abraham, afin qu’il enseigne à ses descendants son expérience avec le vrai Dieu (Genèse 18 :19), avant de devenir finalement le « père des croyants » – des futures générations de croyants (Romains 4 :11-16). Dieu prépara Abraham à changer le cours de l’Histoire – à restaurer la connaissance du Dieu véritable et unique dans un monde dominé par l’idolâtrie et le polythéisme (l’adoration de dieux multiples).

Le Dieu d’Abraham est unique

Abraham a non seulement rétabli le monothéisme dans le monde païen antique, mais aussi l’adoration d’un Dieu unique dans l’Histoire. Le Dieu d’Abraham, qui est le Dieu de la Bible, n’est pas une force impersonnelle, mais un Dieu personnel qui marchait, qui parlait, qui enseignait et qui conseillait Abraham (voir Genèse 18). Le Dieu d’Abraham agit selon des principes éthiques – et non des caprices. La légende babylonienne du déluge rapporte que « les dieux » envoyèrent ce cataclysme pour détruire les humains car ils faisaient trop de bruit et les dérangeaient. La Genèse rapporte que le vrai Dieu envoya un déluge pour mettre fin à une civilisation qui était devenue méchante, mauvaise, corrompue et remplie de violence (voir Genèse 6). Noé et sa famille furent sauvés car Noé était juste – pas parce qu’il était le préféré des « dieux ». Le récit biblique est basé sur des valeurs morales et éthiques ; le récit babylonien est basé sur les actions fantasques de dieux capricieux. Le Dieu d’éthique du monothéisme biblique est préoccupé par les valeurs absolues du bien et du mal. Le véritable Dieu a un standard moral pour toute l’humanité qui s’applique aussi bien aux citoyens qu’aux dirigeants. Un auteur a écrit : « Les mots ne peuvent pas véhiculer l’ampleur du changement apporté, par l’introduction de la Bible hébraïque dans le monde, d’un Dieu qui dirige moralement l’univers » (“Ethical Monotheism”, Prager, JewishVirtualLibrary.org).

Le Dieu de la Bible qui parla à Abraham se soucie de Sa création et Il est impliqué dans la vie de ceux avec qui Il travaille. Le plan de Dieu pour l’humanité ne laisse personne de côté. Ce Dieu prévenant a créé les êtres humains en leur donnant la capacité de prendre soin des autres. Chaque vie humaine est sacrée pour ce Dieu qui a créé les êtres humains à Son image (Genèse 1 :26-28), c’est pourquoi les meurtres et les sacrifices humains – d’adultes, d’enfants ou de fœtus – sont prohibés (Genèse 4 :8-12 ; Exode 20 :13). Le Dieu d’Abraham demande aussi à Ses disciples d’être saints (Lévitique 19 :2) ; cela implique d’aimer son prochain et de traiter les autres comme nous voudrions l’être nous-mêmes (Lévitique 19 :18).

Se détourner des dieux païens

La connaissance d’un Dieu personnel, tout-puissant, éthique et prévenant, expérimentée par Abraham et transmise à ses descendants était totalement différente des idoles inertes, insensibles, impersonnelles et impuissantes des nations polythéistes de cette époque. Abraham, et quelques-uns de ses descendants célèbres, rejetèrent les rites païens de la fertilité ainsi que les perversions sexuelles des nations environnantes. Au contraire, ils mirent l’accent sur la morale sexuelle requise par Dieu de la part de Ses disciples. Le Dieu d’Abraham requiert une honnêteté, une conduite juste et un respect pour la vie humaine au sein de tous les peuples – y compris de la part de leurs dirigeants. « La philosophie et la religion furent complètement différentes des toutes les régions qui ne furent pas touchées par la puissante influence d’Abraham » (Stewart, page 20).

Bien que les détracteurs actuels et certains érudits préfèrent ignorer les Écritures, les preuves historiques et bibliques révèlent que la vie et l’héritage d’Abraham, après sa rencontre avec Dieu, ont eu un impact remarquable et durable sur le monde. L’influence du monothéisme éthique que Dieu a réintroduit dans le monde par l’intermédiaire d’Abraham a changé le cours de l’Histoire – et cette influence est encore visible de nos jours, avec près de la moitié de l’humanité qui conserve une foi monothéiste, dont les racines remontent jusqu’à Abraham. La vie et les enseignements d’Abraham au sujet du vrai Dieu représentent un tournant décisif majeur dans l’Histoire mondiale – ils définissent encore notre mode de vie et nos croyances actuelles ! Le Dieu d’Abraham est vivant ! Il a un plan. Il travaille encore de nos jours dans la vie des gens et Il continue de guider le cours de l’Histoire

http://www.mondedemain.org/revues/2016/mars-avril/lorsqu-abram-devint-abrah…
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 860
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 020
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Sam 16 Avr - 19:58 (2016)    Sujet du message: Judaïsme Répondre en citant

◄ Juges 19 ►

Louis Segond Bible

1 Dans ce temps où il n'y avait point de roi en Israël, un Lévite, qui séjournait à l'extrémité de la montagne d'Ephraïm, prit pour sa concubine une femme de Bethléhem de Juda. 2 Sa concubine lui fit infidélité, et elle le quitta pour aller dans la maison de son père à Bethléhem de Juda, où elle resta l'espace de quatre mois. 3 Son mari se leva et alla vers elle, pour parler à son cœur et la ramener. Il avait avec lui son serviteur et deux ânes. Elle le fit entrer dans la maison de son père; et quand le père de la jeune femme le vit, il le reçut avec joie. 4 Son beau-père, le père de la jeune femme, le retint trois jours chez lui. Ils mangèrent et burent, et ils y passèrent la nuit. 5 Le quatrième jour, ils se levèrent de bon matin, et le Lévite se disposait à partir. Mais le père de la jeune femme dit à son gendre: Prends un morceau de pain pour fortifier ton cœur; vous partirez ensuite. 6 Et ils s'assirent, et ils mangèrent et burent eux deux ensemble. Puis le père de la jeune femme dit au mari: Décide-toi donc à passer la nuit, et que ton cœur se réjouisse. 7 Le mari se levait pour s'en aller; mais, sur les instances de son beau-père, il passa encore la nuit. 8 Le cinquième jour, il se leva de bon matin pour partir. Alors le père de la jeune femme dit: Fortifie ton cœur, je te prie; et restez jusqu'au déclin du jour. Et ils mangèrent eux deux. 9 Le mari se levait pour s'en aller, avec sa concubine et son serviteur; mais son beau-père, le père de la jeune femme, lui dit: Voici, le jour baisse, il se fait tard, passez donc la nuit; voici, le jour est sur son déclin, passe ici la nuit, et que ton cœur se réjouisse; demain vous vous lèverez de bon matin pour vous mettre en route, et tu t'en iras à ta tente.

10 Le mari ne voulut point passer la nuit, il se leva et partit. Il arriva jusque devant Jebus, qui est Jérusalem, avec les deux ânes bâtés et avec sa concubine. 11 Lorsqu'ils furent près de Jebus, le jour avait beaucoup baissé. Le serviteur dit alors à son maître: Allons, dirigeons-nous vers cette ville des Jébusiens, et nous y passerons la nuit. 12 Son maître lui répondit: Nous n'entrerons pas dans une ville d'étrangers, où il n'y a point d'enfants d'Israël, nous irons jusqu'à Guibea. 13 Il dit encore à son serviteur: Allons, approchons-nous de l'un de ces lieux, Guibea ou Rama, et nous y passerons la nuit. 14 Ils continuèrent à marcher, et le soleil se coucha quand ils furent près de Guibea, qui appartient à Benjamin. 15 Ils se dirigèrent de ce côté pour aller passer la nuit à Guibea. Le Lévite entra, et il s'arrêta sur la place de la ville. Il n'y eut personne qui les reçût dans sa maison pour qu'ils y passassent la nuit.

16 Et voici, un vieillard revenait le soir de travailler aux champs; cet homme était de la montagne d'Ephraïm, il séjournait à Guibea, et les gens du lieu étaient Benjamites. 17 Il leva les yeux, et vit le voyageur sur la place de la ville. Et le vieillard lui dit: Où vas-tu, et d'où viens-tu? 18 Il lui répondit: Nous allons de Bethléhem de Juda jusqu'à l'extrémité de la montagne d'Ephraïm, d'où je suis. J'étais allé à Bethléhem de Juda, et je me rends à la maison de l'Eternel. Mais il n'y a personne qui me reçoive dans sa demeure. 19 Nous avons cependant de la paille et du fourrage pour nos ânes; nous avons aussi du pain et du vin pour moi, pour ta servante, et pour le garçon qui est avec tes serviteurs. Il ne nous manque rien. 20 Le vieillard dit: Que la paix soit avec toi! Je me charge de tous tes besoins, tu ne passeras pas la nuit sur la place. 21 Il les fit entrer dans sa maison, et il donna du fourrage aux ânes. Les voyageurs se lavèrent les pieds; puis ils mangèrent et burent.

22 Pendant qu'ils étaient à se réjouir, voici, les hommes de la ville, gens pervers, entourèrent la maison, frappèrent à la porte, et dirent au vieillard, maître de la maison: Fais sortir l'homme qui est entré chez toi, pour que nous le connaissions.23Le maître de la maison, se présentant à eux, leur dit: Non, mes frères, ne faites pas le mal, je vous prie; puisque cet homme est entré dans ma maison, ne commettez pas cette infamie. 24 Voici, j'ai une fille vierge, et cet homme a une concubine; je vous les amènerai dehors; vous les déshonorerez, et vous leur ferez ce qu'il vous plaira. Mais ne commettez pas sur cet homme une action aussi infâme. 25 Ces gens ne voulurent point l'écouter. Alors l'homme prit sa concubine, et la leur amena dehors. Ils la connurent, et ils abusèrent d'elle toute la nuit jusqu'au matin; puis ils la renvoyèrent au lever de l'aurore. 26 Vers le matin, cette femme alla tomber à l'entrée de la maison de l'homme chez qui était son mari, et elle resta là jusqu'au jour.

27 Et le matin, son mari se leva, ouvrit la porte de la maison, et sortit pour continuer son chemin. Mais voici, la femme, sa concubine, était étendue à l'entrée de la maison, les mains sur le seuil. 28 Il lui dit: Lève-toi, et allons-nous-en. Elle ne répondit pas. Alors le mari la mit sur un âne, et partit pour aller dans sa demeure. 29 Arrivé chez lui, il prit un couteau, saisit sa concubine, et la coupa membre par membre en douze morceaux, qu'il envoya dans tout le territoire d'Israël. 30 Tous ceux qui virent cela dirent: Jamais rien de pareil n'est arrivé et ne s'est vu depuis que les enfants d'Israël sont montés du pays d'Egypte jusqu'à ce jour; prenez la chose à coeur, consultez-vous, et parlez!
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 860
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 020
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Dim 17 Avr - 13:18 (2016)    Sujet du message: Judaïsme Répondre en citant


_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 860
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 020
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mar 24 Mai - 09:57 (2016)    Sujet du message: Judaïsme Répondre en citant

Le peuple élu. (2014)
Au départ YHVH s'est adressé à tous des peuples de la Terre pour leur proposer Son Alliance.


Sa proposition était la suivante:


"Je ne suis pas un Dieu d'amour et je ne vous aime pas.
J'ai expulsé Adam et Eve du Paradis. J'ai rendu jaloux Caïn pour qu'il tue Abel. Ensuite j'ai maudit Caïn et toute sa descendance.


Je trouvais toute la descendance de Caïn abominable et j'ai provoqué le Déluge Universel. Je n'ai épargné qu'un seul homme, Noé et sa famille, afin qu'il sauve les autres animaux.


Noé était un ivrogne et ses filles des dévergondées qui ont profité de son ivresse pour forniquer incestueusement avec lui. Vous, et tous les autres peuples, êtes le fruit de cette fornication.


J'ai détruit par le feu beaucoup de villes, dont il n'y a que Sodome et Gomorrhe qui sont restés dans votre souvenir.



Je viens de vous rappeler tous ces faits pour que vous ayez la totale assurance que Je ne vous aime pas.


Donc Je vous propose une Alliance dont les termes sont les suivants:


Vous devez M'aimer et M'obéir sans attendre aucune contrepartie. Parce que Je n'ai rien à faire ni de votre amour ni de votre obéissance.


Vous devez M'aimer que parce que Je suis YHVH. Point à la ligne.


Ne M'aimez pas parce que Je suis votre créateur, parce que vous ne savez rien sur la création. Ne M'aimez pas parce que Je suis le Maître de l'Univers, parce que vous n'êtes pas en position d'être les arbitres pour décider sur qui est ou n'est pas le maître.


Je veux que votre amour soit totalement désintéressé. N'attendez rien de Moi parce que vous n'aurez rien, ni maintenant, ni après.


Si vous êtes capables de M'aimer dans ces conditions, scellés votre Alliance avec Moi. Si elle ne vous convient pas, Je ne vous tiendrais pas rigueur et Je vous laisserais continuer vos vies comme vous l'avez fait jusqu'à maintenant."


Toutes les nations refusèrent cette Alliance. Mais YHVH qui avait décidé de détruire l’Égypte, et voulait aussi expulser les Cananéens de "leur" terre, (parce que la terre n'est à personne d'autre qu'à YHVH et Lui Il installe et expulse qui Il veut) a vu un jour qu'un berger, qu'il trouvait moins arrogant que le reste des humains, est monté sur Sa Montagne pour trouver une brebis égaré.


YHVH a profité de l'occasion pour l'interpeller : Il Lui dit "Moïse, Je vais punir le Pharaon et semer la mort en Égypte et Je vais expulser les habitants de la terre de Canaan.
Ton peuple, les hébreux, est un peuple désespéré, sans terre et réduit en esclavage. Je n'ai rien contre ton peuple et tu peux les épargner de la destruction en les sortant d’Égypte et les amenant à la terre de Canaan, mais pour cela il faut que tu leur fasses souscrire mon Alliance, dont tu connais les termes.

Moïse, voyant la souffrance de son peuple, et les souffrances encore pires que l'attendait s'il ne quittait pas l’Égypte, après beaucoup d'hésitations décida de relever le défi de YHVH.



Moïse s'est débrouillé pour présenter aux hébreux désespérés l'Alliance de YHVH, en leur disant que YHVH voulait les libérer de l'esclavage et leur offrir la terre de Canaan si eux signaient Son Alliance.


C'est à partir de là que tous les malentendus concernant la notion de "peuple élu" ont commencé, tant parmi les hébreux eux-mêmes que parmi le reste des nations.


Ce n'est pas YHVH qui a élu les hébreux comme Son peuple.
C'est Moïse qui a persuadé les hébreux d'élire YHVH comme leur Dieu et d'accepter Son Alliance.




Publié il y a 11th April par Richard Preschel
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 860
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 020
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Dim 26 Juin - 12:07 (2016)    Sujet du message: Judaïsme Répondre en citant

Un jeune arabe converti au judaïsme et qui porte désormais le nom de Avi’haï Chanti, a publié son histoire qui, en quelques heures seulement, a été relayée par les réseaux sociaux.
Né au sein d’une famille arabe de Beer Chéva’, lorsqu’il a annoncé à ses parents qu’il désirait se convertir au Judaïsme, ces derniers ne s’y sont pas opposés. Et, tout en continuant à habiter au domicile familial, le futur Avi’haï a entamé sa procédure de conversion.
Voilà ce qu’on peut lire sur son post : « J’ai grandi au milieu des Juifs, a déclaré le jeune homme, et j’ai toujours rêvé de faire partie d’un peuple que je trouve si moral et si merveilleux ; un peuple qui a tant souffert et que tous les autres essaient de faire disparaître depuis l’époque du Tanakh… Or, ce peuple reste malgré tout très patient, il réussit tout ce qu’il entreprend et, plus que tout, il vient toujours en aide à ceux qui en ont besoin et qui ne font que le demander… Depuis que je vis parmi vous, j’ai toujours rêvé de me lever le matin pour mettre les tefilin et me rendre à la Bet haKnesset pour y prier… Je souhaite que mes propres enfants grandissent comme des Juifs et qu’ils héritent des valeurs prônées par un peuple d’exception, un peuple qui sait pardonner…
Je n’éprouve aucune haine envers les Arabes mais uniquement envers ceux qui nous empêchent de vivre… »
Un message étonnant mais qui reflète peut-être l’opinion d’une certaine partie de la population arabe israélienne, qui sait ?
Par Rav Henri Kahn – 22 juin 2016

twitter-tweet twitter-tweet-error a écrit:
Welcome: un arabe musulman converti au judaïsme devient en quelques jours la star des réseaux sociaux en Israel pic.twitter.com/6cCAQJioDR
— SIMON WEINBERG
(@SIMONWElNBERG) 23 juin 2016


_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:19 (2017)    Sujet du message: Judaïsme

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Dialogue interreligieux >>> Dialogue et amitié judéo-chrétienne Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo