Apostats de l'islam Index du Forum
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 

 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Blog féministe anti-totalitaire elisseievna
Aller à la page: 1, 2  >  
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Liens

Auteur Message
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Sam 2 Aoû - 19:52 (2014)    Sujet du message: Blog féministe anti-totalitaire elisseievna Répondre en citant






Islam : Début de prise de conscience ?
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Dernière édition par yacoub le Dim 3 Aoû - 12:47 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: Sam 2 Aoû - 19:52 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Sam 2 Aoû - 20:48 (2014)    Sujet du message: Blog féministe anti-totalitaire elisseievna Répondre en citant

écoutons Élise ou la vraie vie
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Dim 3 Aoû - 12:51 (2014)    Sujet du message: Blog féministe anti-totalitaire elisseievna Répondre en citant

Libertyvox rend hommage à ELISSEIEVNA

islamisme
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Lun 4 Aoû - 11:07 (2014)    Sujet du message: Blog féministe anti-totalitaire elisseievna Répondre en citant

 
Citation:

Maïti Girtanner

http://www.lejourduseigneur.com/Web-TV/Thematiques/Vie-spirituelle/Temoigna…... /

« Un témoignage renversant, touchant et édifiant qui a été réalisé sur la chaîne www.lejourduseigneur.com .

À entendre et à réentendre pour en tirer le message le plus fort de l'évangile : « Pardonnez à vos ennemis ». C'est cette phrase qui définit l'originalité particulière du christianisme et représente le plus grand défi dans chacune de nos vies. »
 VISITEZ : http://www.unfeusurlaterre.org
 À LIRE SON LIVRE : "Même les bourreaux ont une âme" écrit par Guillaume Tabard, Éditions CLD.

  



Islam et nazisme
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Lun 4 Aoû - 19:35 (2014)    Sujet du message: Blog féministe anti-totalitaire elisseievna Répondre en citant

sur l'affaire Redeker
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mar 5 Aoû - 16:37 (2014)    Sujet du message: Blog féministe anti-totalitaire elisseievna Répondre en citant

la voie du musulman
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Dim 9 Nov - 11:57 (2014)    Sujet du message: Blog féministe anti-totalitaire elisseievna Répondre en citant

Homosexualité :critique de l'hypersexualisme et critique du catéchisme
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Lun 22 Fév - 18:38 (2016)    Sujet du message: Blog féministe anti-totalitaire elisseievna Répondre en citant

http://www.bvoltaire.fr/eliseelisseievna/birnbaum-arkoun-delcambre-munafiqun,240117

Birnbaum, Arkoun, Delcambre et les Munâfiqûn



 La formulation de Birnbaum est des plus mensongères, car elle laisse croire que l’islam originel n’est pas terroriste…
Elise Elisseievna
Auteur, militante féministe
Membre du CNDF (Collectif national pour les droits des femmes), du CERF (Cercle d’Etudes de réformes féministes)


Dans Le Figaro du 19 février, Jean Birnbaum promeut son dernier livre (Un silence religieux : la gauche face au djihadisme), où il fustige le discours de gauche sur les « islamistes » et l’islam… et profère des contre-vérités sur l’islam, en se réclamant du professeur Mohammed Arkoun.

J’ai eu l’honneur de connaître l’orientaliste, « islamologue » Anne-Marie Delcambre, qui vécut longtemps au Liban, et rencontra les « islamologues » de son temps, dont Mohammed Arkoun (1928-2010). Je sais, par elle, que la présentation qu’en fait Jean Birnbaum est fausse.

Anne-Marie Delcambre fut une érudite à la fois « professeur Nimbus », auteur de trois thèses d’État sur l’islam, voyageuse et hardie. Elle s’exposait courageusement en décrivant le contenu du droit musulman dans quelques médias de vulgarisation, et non pas seulement dans des cercles académiques confidentiels. Ce qu’elle expliquait est, bien sûr, corroboré par les auteurs publiés dans nos éditions universitaires, mais elle eut, elle, le courage de parler en public. Plus intéressée par la science que par la carrière, honorée dans des facultés islamiques en tant que « savante » de l’islam, mais pas assez à gauche pour les uns, pas assez catholique – même carrément incroyante – pour les autres, elle fut finalement, de retour en France, professeur d’arabe au lycée Louis-le-Grand.
Lire aussi : Elle dénonce les islamistes : elle est condamnée à mort

Elle vient de mourir… Depuis quelques années, elle qui avait passé toute sa vie avec des musulmans, savants ou jeunes élèves, ne voulait plus s’exprimer car elle était horrifiée par certaines récupérations : elle ne voulait pas que ses écrits sur l’islam soient utilisés contre les musulmans.

Anne-Marie Delcambre (1943-2016) honorait Mohammed Arkoun. Dans le monde musulman, dont elle avait adopté certains points de vue, le savoir, le « ilm », est d’une façon générale honoré. Néanmoins, elle expliquait que Mohammed Arkoun ne disait pas en public ce qu’il disait en privé. « Il n’y a qu’un seul islam […] à facettes multiples » et non pas un « islam éclairé » et un « islamisme idéologie politique et guerrière », écrivait Anne-Marie Delcambre. Mohammed Arkoun en était bien d’accord… en privé. « Vous savez, me disait-elle, compréhensive, il ne pouvait parler ainsi en public. » « Il a menti par carriérisme, il aurait pu démissionner pour ne pas mentir ! », fis-je. « Oui, mais… », répondit-elle, toujours émue par la mémoire de son confrère et aîné, issu d’un milieu pauvre, puis devenu grand érudit.

Jean Birnbaum affirme : « […] Ces courants intégristes ne représentent pas un islam originel, ils ne sont pas la butte-témoin d’une époque lointaine où cette religion aurait été encore “pure” de toute influence étrangère : en réalité, l’islamisme est né au XIXe siècle, en réaction aux tentatives de réforme » et, de manière contradictoire d’ailleurs, en appelle à Mohammed Arkoun pour défendre l’idée d’un islam non fondamentalement intégriste car réformable. Contradiction : car si l’islam originel n’est pas intégriste, pourquoi faudrait-il une réforme pour le libéraliser ? La vérité est tout autre : oui, les mouvements intitulés en Occident « islamistes » se sont créés en réaction contre des courants intellectuels plus pacifiques, mais c’est bien au nom d’un retour à l’islam pur de Mahomet.

La formulation de Birnbaum est des plus mensongères, car elle laisse croire que l’islam originel n’est pas terroriste… alors que Mahomet fut initiateur de guerres, assassin et tortionnaire d’opposants et violeur de femmes des tribus vaincues. Sa référence à un savant aussi reconnu que Mohammed Arkoun pourrait paraître clore le débat : las, elle est fausse, car elle repose sur les omissions en public d’Arkoun lui-même.

Elise Elisseievna
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mer 14 Déc - 11:56 (2016)    Sujet du message: Blog féministe anti-totalitaire elisseievna Répondre en citant

Anne-Marie Delcambre me cite ...






A ceux qui veulent lire Anne-Marie Delcambre, j’indique la bibliographie suivante :
« Méthode d’arabe linguaphone » 1979
« Mahomet, la parole d’Allah » Gallimard, Découvertes, 1987
« L’islam » La Découverte 1990
« Mahomet » Desclée de Brouwer 2003
« Enquêtes sur l’islam » ouvrage collectif avec notamment Joseph Bosshard, Roger Arnaldez, Edouard-Marie Gallez.., Desclée de Brouwer 2004

Pour lire ses conférences à l’association historique Clio :
https://www.clio.fr/espace_culturel/anne_marie_delcambre.asp



Pour rendre hommage en vérité à la mémoire d’Anne-Marie Delcambre, je rappellerai une fois encore, ( comme je l’ai écrit dans mon article  «  Birnbaum, Arkoun, Delcambre et les munâfiqûn »  http://www.bvoltaire.fr/eliseelisseievna/birnbaum-arkoun-delcambre-munafiqu… ) ceci : «  Depuis quelques années, elle qui avait passé toute sa vie avec des musulmans, savants ou jeunes élèves, ne voulait plus s’exprimer car elle était horrifiée par certaines récupérations : elle ne voulait pas que ses écrits sur l’islam soient utilisés contre les musulmans. »
Dans cet article je racontais la discussion que j’avais eu avec elle, au sujet d’une forme de corruption intellectuelle :
«  Néanmoins, elle expliquait que Mohammed Arkoun ne disait pas en public ce qu’il disait en privé. « Il n’y a qu’un seul islam […] à facettes multiples » et non pas un « islam éclairé » et un « islamisme idéologie politique et guerrière », écrivait Anne-Marie Delcambre. Mohammed Arkoun en était bien d’accord… en privé. « Vous savez, me disait-elle, compréhensive, il ne pouvait parler ainsi en public. » « Il a menti par carriérisme, il aurait pu démissionner pour ne pas mentir ! », fis-je. « Oui, mais… », répondit-elle, toujours émue par la mémoire de son confrère et aîné, issu d’un milieu pauvre, puis devenu grand érudit. »


Anne-Marie Delcambre tenait beaucoup à la dénomination d’ « orientaliste » car, au contraire du mot « islamologue », « orientaliste » valorise et concerne la CIVILISATION entière des pays sous loi musulmane, or c’est cette civilisation qui avait attiré et passionné la jeune Anne-Marie Delcambre.



Dans son livre «  Soufi ou Mufti : quel avenir pour l’islam ? » ( Desclée de Brouwer 2007) Anne-Marie Delcambre indique un de mes articles :

«  Or vient de paraître, dans l’indifférence générale ( c’est une internaute, Elisseievna, qui a attiré l’attention sur l’importance de ce livre. Elle montre la taqya (dissimulation) que recèlent les propos), un livre de Taha Jabir Al-Alwany, Introduction au statut des minorités. Vers un fiqh des minorités musulmanes en Occident, édité en France en 2007. Ce professeur, titulaire d’un doctorat obtenu à Al-Azhar, enseignant les « Usul al-fiqh » (Sources du droit musulman) à l’université de Riyad, prône le respect de la loi du pays d’émigration. Mais à la fin du petit livret, un chapitre est intitulé «  Leçons à tirer de l’émigration vers l’Abyssinie » :
« Nous avons prié Dieu d’aider le Négus à vaincre ses rivaux et à affirmer sa loi sur le pays. La conséquence logique de cette relation fut qu’un jour le Négus embrassa la religion islamique. »
Dans ce livre, les musulmans sont incités à devenir des citoyens du pays d’accueil, à y respecter la loi du pays, et même à y prendre des responsabilités politiques, en vue d’application « les buts finaux » de l’islam. Où est la taqiya (dissimulation de la vérité, pratiquée d’abord par les chiites) dans ces propos ?
Les émigrés musulmans ont réussi parce qu’ils ont effectivement aidé le Négus. Et finalement le Négus s’est converti à l’islam ! Selon lui, si les musulmans sont assez habiles, ils peuvent faire de l’Europe, un jour lointain, une terre d’islam.
Alors, comme se le demande Elisseivna, Taha Jabir Al-Alwany est il un théoricien de l’ islam ou de l’islamisme ?
Sa pensée est certes proche de la pensée des Frères musulmans. Mais c’est la voie du juste milieu qui est prônée. Le « fiqh des minorités » est effectivement très loin de l’application maximale du fiqh (…) »


Dans la préface de cet ouvrage, Daniel Pipes, docteur en histoire islamique médiévale (Université de Harvard),  descendant de juifs russes, fils de l’historien de la Russie Richard Pipes, écrivait :



http://fr.danielpipes.org/5138/preface-a-a-m-delcambre-soufi-ou-mufti
Préface à A.-M. Delcambre, «Soufi ou mufti?»

par Daniel Pipes
Soufi ou mufti? Quel avenir pour l'islam?
novembre 2007

Anne-Marie Delcambre

Soufi ou mufti? Quel avenir pour l'islam?
Desclée de Brouwer, novembre 2007, €21,00

http://www.amazon.fr/Soufi-mufti-Quel-avenir-lislam/dp/222005859X
En anglais: http://www.danielpipes.org/5137/preface
Avec la «guerre contre le terrorisme», l'essor de l'islam radical et la présence d'une minorité musulmane vigoureuse et revendicative dans l'ensemble du monde occidental, la bonne compréhension de l'islam est devenue une priorité pour quiconque se soucie de sécurité, de politique, de culture ou simplement de l'avenir de la civilisation occidentale.
Il faut donc que les discussions sur Mahomet, le Coran, l'islam, l'islamisme et les questions qui s'y rapportent, puissent se dérouler dans un cadre aussi large et ouvert que possible. La liberté d'expression est indispensable à un tel débat. Quiconque disposant d'informations ou d'idées sur ces thèmes doit se savoir en droit de les exprimer et de les voir diffusées dans une mesure raisonnable. Comme je l'écrivais lors d'une controverse qui agitait les États-Unis en 2005, «à un moment où les institutions se montrent si timorées, voire trompeuses, il est d'autant plus important qu'aucun élément ne soit exclu du débat et qu'aucune sanction ne vienne décourager ceux qui souhaitent s'exprimer.
Dans un contexte dominé par le politiquement correct –un problème qui affecte tant la France que l'Occident en général –,je saisis avec plaisir l'occasion qui m'est donnée de témoigner de toute mon admiration pour les travaux d'Anne-Marie Delcambre, dont l'évolution fournit une contribution plus décisive encore à notre compréhension de l'Islam. Le présent ouvrage, « Soufi ou mufti ? », enrichit cette œuvre d'un examen systématique de concepts et d'usages islamiques fondamentaux qui met clairement en lumière leurs caractéristiques essentielles.
Anne-Marie Delcambre et moi avons des visions assez proches de la nature du problème, à une importante exception près. Elle n'établit aucune distinction entre islam et islamisme, alors que cette différence me paraît évidente. Sa démarche est exposée de manière détaillée dans les pages suivantes. La mienne, en résumé, consiste à présenter l'islamisme comme une manifestation spécifique, moderne et extrémiste de l'islam. Contrairement à elle, j'insiste sur les changements intervenant au cours du temps. Les musulmans n'ont pas toujours été aussi agressifs qu'aujourd'hui et, en se tournant vers l'avenir, on voit que la crise actuelle ne prendra fin que si une forme modérée d'islam vient remplacer la version virulente qui prédomine en ce moment.
En termes politiques, cela suppose que les gouvernements occidentaux fassent la différence entre l'islamisme et l'islam modéré, qu'ils répriment l'un et favorisent l'autre. Je conseille vivement aux lecteurs de se forger leur propre interprétation de cet aspect en abordant cet ouvrage.
Cela dit, la divergence de vues entre Anne-Marie Delcambre et moi importe moins que notre accord sur la nécessité de lutter contre une idéologie brutale et dangereuse afin de protéger notre style de vie. Cela constitue la grande bataille de notre temps. Elle et moi sommes dans le même camp et j'espère que vous, chère lectrice, cher lecteur, nous y rejoindrez.
Daniel Pipes
Philadelphie, Pennsylvanie, Etats-Unis, aoùt 2007
Traduit de l'américain par Alain Jean-Mairet.








Daniel Pipes « raccourcit » quelque peu le point de vue d’Anne-Marie Delcambre, qui, à côté de sa description de la loi et jurisprudence islamique, « en essence », avait aussi consacré un ouvrage à « l’histoire » et la « géographie » de la pensée islamique, dans un ouvrage que son éditeur avait titré,  « La schizophrénie de l’islam », où elle décrit justement, pays par pays, « les » islams :


Dans son avant-propos elle présente ainsi son champs d’étude :
« L’islam de Mahomet, l’islam d’Arabie se trouva rapidement, du fait des conquêtes, « transplanté » dans des régions qui avaient déjà une religion, une civilisation souvent ancienne et parfois prestigieuse » « Les vainqueurs arabes n’allaient-ils pas être conquis culturuellement par les vaincus non-arabes ? L’islam bédouin, loin de craindre les emprunts, allait au contraire les encourager … »
«  C’est là que réside la schizophrénie dans toute son ampleur. Le non-musulman remarque immédiatement que l’islam semble prendre un visage différent, selon que l’on se trouve en Asie, en Afrique ou en Europe. Il n’hésitera pas à parler d’un islam iranien, d’un islam turc, d’un islam berbère, d’un islam africain, d’un islam américain, d’un islam européen. Pourtant les pieux musulmans de toutes ces sociétés sont convaincus de pratiquer le même islam … »




Qui voit juste ?  … Réponse dans son livre …




Anne-Marie Delcambre faisait une analyse très sévère et décapante des discours trompeurs des uns et des autres sur l'islam : ( cf site Libertyvox)


«  Certains intellectuels juifs de gauche, obsédés par les problèmes qui leur paraissent , A EUX, essentiels font une analyse totalement fausse de l'islam. Leur seule vigilance un peu paranoïaque, c'est le racisme et l'antisémitisme de LA DROITE. De la seule droite.
Vraiment ce sont eux, souvent, qui bloquent des analyses qui pourraient ouvrir les yeux de tous.
Ah mais non, il ne faut pas qu'on fasse aux pauvres musulmans, aujourd'hui en France, ce qu'on nous a fait hier , nous les juifs. 
 Et les chrétiens larmoyants , accablés sous le poids d'une culpabilité écrasante , mea culpa répété 1000 fois, n'osent rien dire, de peur d'être accusés par l'alliance islamo-judéo-gauchiste. Et tout le monde ferme sa gueule par trouille. 
Sur ce forum quand il y a eu un hackage avec un texte anti-sioniste, immédiatement des centaines de mails sont partis , envoyés par G.,un sioniste de gauche (?), pour déconsidérer et traîner dans la boue notre site. Et cela je ne l'ai pas oublié. Parce que ce monsieur vit avec ses obsessions : l'antisémitisme supposé "essentialiste" des gens non juifs de droite.
Le problème c'est que dans cette affaire , vous êtes bien, Elisseievna , une des rares à être HONNÊTE ET SINCERE. Les autres veulent rêver l'islam.
( … ) . Intérêt ? Je répondrai : Oui !  ( …)  Cela permet de bénéficier de la générosité des musulmans ! 
Ces gens là ne veulent pas comprendre car leur problème psychologique qu'ils entretiennent et qui les fait " jouir" c'est de cheminer avec l'islam contre ces "reîtres" , ces soudards chrétiens, ces " beaufs" de la France profonde qu'ils détestent cordialement. Souvenez-vous comme le dénommé G. a sursauté , comme piqué par une guêpe, quand j'ai simplement dit " je suis une islamologue normande " ! mais si quelqu'un avait dit "je suis une islamologue kabyle" , il n'aurait rien dit. 
 Une partie de la France de gauche ..et de droite, est malade, chère Elisseievna, et vraiment ces gens ne m'intéressent pas. Qu'ils restent dans leurs fantasmes. Je pense qu'ils ne veulent pas comprendre parce qu'il leur faudrait reconnaître qu'il y a un aspect violent dans les textes de l'islam . Cela ils ne le veulent absolument pas. 
Regardez l'attitude de D. qui ne voit pas la violence de l'islam en Israël mais qui se reconnaît dans le regard de l'enfant palestinien martyrisé. Elle ne se reconnaîtrait pas dans le regard de l'enfant breton, ou de l'enfant normand , fils de bourgeois. Celui-là il peut bien crever, pour elle. »


Anne-Marie Delcambre s’indignait encore :
« Je n'aurais pas l'idée,moi, de parler de la Thora sans connaître l'hébreu , pas plus que d'analyser la common law sans connaître l'anglais ! 
Pour avoir voulu inscrire une thèse de doctorat en droit, en droit musulman , à la fin de mes études de droit, le regretté professeur de droit Berger-Vachon m'a dit " Apprenez d'abord l'arabe car sinon vous serez comme moi qui depuis trente ans s'aggripe désespérément aux livres de seconde main et est ridiculisé par ses étudiants parce qu'il ne peut leur répondre sur le terrain linguistique."
(…) Et à cause de ce professeur de droit j'ai fait un immense détour par l'arabe. Mais je n'ai pas dit parler arabe - cela ne sert pas- mais au moins lire et comprendre l'arabe écrit. En ce qui me concerne , comment croirai-je quelqu'un qui ne sait même pas déchiffrer l'alphabet arabe et qui se pose en spécialiste de l'islam. 

Mais bon sang quel mépris cela traduit que de vouloir juger et combattre une culture en ignorant sa langue. Autrefois on exigeait même la connaissance de l'arabe , du turc et du persan. »
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Jeu 29 Déc - 14:40 (2016)    Sujet du message: Blog féministe anti-totalitaire elisseievna Répondre en citant

Le chantage contre moi


https://youtu.be/U-lUoZkLU0o


Certains me font clairement comprendre le message suivant : tais toi ou tu vivras comme Zineb El Rhazoui.

Effectivement je partage ses idées, que j'énonce depuis plus de dix ans. Comme elle le demande d'ailleurs, disant qu'il faut que nous soyons nombreux à dénoncer "l'islam", mot entendu comme la doctrine de l'islam et non comme désignant les populations sous loi islamique.

Je gène : je suis défenseuse des droits humains fondamentaux des personnes quelles que puissent être leurs opinions ou origine, je suis féministe, je suis athée, je suis juive et métèque russkof pur sucre. Il faudrait que les seuls dénonciateurs de l'islam en soi, puissent être désignés comme racistes fascistes ou musulmanes excisées perturbées par les persécutions ou musulmans détraqués racistes envers eux mêmes...
Comme Zineb El Rhazoui (certes moins qu'elle), j'ai étudié l'islam en lisant à la source les textes et ouvrages classiques d'enseignement du droit islamique.

D'autres féministes originaires de pays conquis par l'islam, d'autres hommes d'autres femmes venus de ces pays, pensent depuis des décennies comme Zineb El Rhazoui et me demandent de ne pas les abandonner en me taisant.
Aquila de France, Zohra Needamal, Nonie Darwish, et d'autres, qui n'osent pas parler en public.

Je crois comme Wafa Sultan et Aquila de France qu'il faut agir pour un "monde sans islam",
 je crois qu'il n'y a pas plus grossière "essentialisation" des personnes des pays conquis par l'islam que celle qui consiste à dire qu'ils ne pourraient pas changer d'opinion, qu'ils "seraient" "intrinsèquement" et non pas seulement historiquement et intellectuellement pour certains, "musulmans",
or l'islam est une opinion, ni plus ni moins, une opinion récente relativement, un fascisme comme un autre, comme notre Europe a su si bien en inventer également, comme il y en a eu et il y en aura ailleurs et d'autres, tant que l'"humain" sera "humain" ..
et je crois au contraire qu'il serait bénéfique pour tout le monde que les personnes dites ou se disant "musulmanes"cessent d'être soumis de force à l'islam ou cessent de croire que le message du coran et de la sunna de "Muhammad" serait divin, sans quoi la violence venue des textes, certes peut être tempérée par moment, mais elle perdurera,
je pense en tout état de cause, que si l'existence de réformes profondes de l'islam peut éventuellement être envisagée, elles passent d'abord par la reconnaissance précisément de la liberté de critiquer l'islam sans le payer de sa vie, liberté consubstantielle à une religion ou une idéologie pacifique.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Lun 9 Jan - 16:08 (2017)    Sujet du message: Blog féministe anti-totalitaire elisseievna Répondre en citant

Justice, islam : les « grandes » féministes ne s’arrangent pas … Publié le 7 janvier 2017 - par Elisseievna - 14 commentaires - 1 225 vues



Partager







En 2014, j’avais écrit le texte qui suit, sur des militantes célèbres plus ou moins, qui m’ont beaucoup déçues.
Que cela soit clair : le militantisme féministes et pour la défense des lesbiennes est d’une importance capitale.
Pour moi par exemple, l’affaire Jacqueline Sauvage a manifestement montré que les analyses féministes de la situation des femmes et des mères maltraitées n’est toujours pas comprise par l’opinion publique. Pourquoi une femme ne part pas, pourquoi une mère hésite, ne sait pas ou ne peut pas protéger ses enfants, pourquoi devant la violence les événements peuvent s’enchaîner en tragédie sans que la femme, qui sera cible de tous les reproches, la mère, ait jamais su comment tenter de protéger sans créer encore plus de désastres…
Je sais que l’opinion s’est emballée et j’ai écrit ailleurs que je condamnais cet emballement de militant-e-s ou d’un public qui ignore tout du dossier.
Mais je tiens à dire que les féministes ont eu raison, à propos de cette affaire, de rappeler les difficultés réelles et souvent insurmontables d’échapper aux violences masculines. Car il est manifeste, au vu des articles sur cette affaire, que cette réalité n’est pas comprise et connue à sa juste mesure.
Et je tiens enfin à demander, à propos de cette affaire, que l’on cesse enfin de refaire et refaire encore le procès de Jacqueline Sauvage. Quelle que soit la peine qu’elle méritait ou ne méritait pas, le code pénal n’a jamais prévu de peine de lynchage public à perpétuité sous forme de procès ad vitam aeternam.
Que cela soit clair : je m’inscris en faux contre les thèses des femmes anti-féministes qui au fond reprochent aux féministes de n’avoir pas trouvé la formule magique permettant d’être partout en même temps et de développer tous ses talents tout en profitant de la sécurité maximale.
Non nous n’avons pas trouvé cette formule. Effectivement il est dur de gagner son indépendance sur le marché du travail et de « vivre ». Mais les hommes non plus ne l’ont pas trouvée… même si leur force leur donne des avantages, ils sont souvent écartelés entre des impératifs et contraintes professionnelles très fortes, et « la vie »….
Que cela soit clair encore : nous ne sommes pas si isolées, dans le mouvement féministe, à être clairvoyantes sur l’islam. Mais les unes ont peur de se priver d’appuis de gauche, et d’autres ont peur tout court.
Seulement, malheureusement, ce que j’écris dans ce texte sur mon blog est toujours d’actualité et la plupart des féministes que je mentionne, vexées sans doute par cet article, n’ont réagi qu’en se vengeant depuis dans des circonstances que je n’exposerai pas, et aucunement en tenant compte de mes remarques sur leur approche. Aucune n’a commencé à aborder sérieusement les questions de l’islam. Que de mépris envers la pensée des populations sous lois musulmanes, que de mépris … méprisable.
J’expliquais donc ceci :
 REPONSES AUX FEMINISTES QUI M’ACCUSENT DE XENOPHOBIE
Parce que je pense de l’idéologie de l’islam ce qu’en pense la féministe Ayaan Hirsi Ali, les apostates de l’islam Wafa Sultan, Nonie Darwish, Sabatina James et d’autres qui ne sont pas connues, certaines féministes me trouvent xénophobe  ou pire, moi et d’autres féministes ayant la même opinion sur cette idéologie …  
J’estime,  moi, que ces accusatrices, sans bien sûr le vouloir ni s’en rendre compte, tout en croyant combattre l’enseignement du mépris, tiennent, elles un discours qui favorise le racisme et l’attitude colonialiste.
Il faut expliquer ici mon emploi du mot racisme : je donne ici ma définition d’un aspect du racisme, je ne veux pas du tout dire que les écrits de mes accusatrices tomberaient sous le coup de la loi « antiraciste » et encore moins qu’elles auraient été condamnées sur la base de ces lois. Par contre je leur fais un procès moral, car je trouve leur démarche immorale : je pense qu’elles tiennent des propos très nocifs, dangereux pour la paix civile, et qu’elles seraient parfaitement en mesure de mener une réflexion plus approfondie pour s’en apercevoir. Je rappelle à tous ceux qui n’ont pas lu les lois antiracistes, que la loi ne donne aucune définition du racisme et n’en fait pas un délit en soi : ce qu’elle interdit est d’inciter à la haine, de discriminer, d’insulter en raison de l’appartenance à tel ou tel groupe racial, c’est-à-dire certaines actions dont on peut estimer qu’elles sont basées sur des idées racistes, et non pas le racisme en général. Ni le racisme ni la haine ne sont définis et incriminés en soi : ce qui pose quantité de problèmes ….
Ceci étant clarifié, voici les écrits plusieurs féministes ayant participé au mouvement féministe des années 70 et devenues ensuite universitaires. 
Dans l’Humanité dimanche le 9 mars 2011, Françoise Picq écrit :  
« Je suis indignée de la régression de la situation des femmes dans certains quartiers et du procès en racisme fait à ceux qui le dénoncent. (…) Je suis indignée quand la laïcité est tirée vers une conception essentialiste et xénophobe. (…)  Je suis indignée quand l’engagement féministe est mêlée à un combat douteux contre l’islamisation de l’Europe »  
Personnellement je suis outrée par ce discours lamentable qui assimile critique des normes sexistes de l’islam à du racisme sous le nom d’essentialisme et de xénophobie, qui nie que la « régression de la situation des femmes » est précisément le fait de l’ « islamisation » dans le sens du développement de l’application de loi islamique à l’encontre de ces femmes.
Je suis outrée par le refus de prendre connaissance des normes islamiques qui est à la source de ce raisonnement. Je porte le jugement le plus sévère qui soit sur les textes de l’islam, mais je ne me permets d’en parler que parce que je les ai étudiés comme si j’étais une musulmane ignorante qui souhaite connaitre sa propre religion, jamais je ne me serais permis ce mépris profond que représente le refus de connaitre la pensée islamique.
Je suis outrée et j’accuse, moi, de racisme les occidentaux qui refusent d’étudier l’islam tout en se permettant d’affirmer qu’il est une norme valable moralement, et par là de contribuer à son maintien. 
Ce refus est du racisme car ces occidentaux assimilent islam à une identité essentielle des populations aujourd’hui sous loi musulmanes, et ce,  malgré les atrocités commises au nom de la loi islamique. Pour ces occidentaux-là, les « arabes » au fond sont une race faite pour ces atrocités. 
Ils font cet aveu lorsqu’ils affirment que les musulmans ne peuvent changer leur foi : d’où leur vient une telle certitude absurde, ce déni fait des capacités essentielles de tout humain que sont la raison, réflexion et la conscience, l’aptitude à remettre en cause ses représentations et convictions, sinon d’un racisme profond ?
Dans un article de 2004 critiquant la loi française sur le voile, une autre théoricienne féministe ayant participé au mouvement des années 70, Christine Delphy expliquait que cette loi est une « guerre préventive » déclenchée en France au nom de la défense contre le « danger islamiste » — dont personne ne peut prouver l’existence dans ce pays ». 

Elle affirmait son désir d’une conciliation du féminisme et de l’islam et demandait de l’aide pour y parvenir … sans songer une seconde à s’atteler à se mettre elle-même au travail d’étude de l’islam, mais en accusant d’ « arrogance colonialiste et racistes » celles qui estiment cette conciliation impossible : 

« Essayons de voir le positif : le lien est désormais fait entre les féministes et les jeunes femmes voilées, dont beaucoup développent un féminisme non pas contre mais avec l’islam. Et pourquoi pas ? Il y a longtemps que nous dialoguons avec celles qui sont catholiques et féministes, protestantes et féministes, juives et féministes. Et si je termine par cette lueur rose dans un ciel plombé, c’est que hier, dans une réunion de « progressistes », j’ai vu et entendu l’arrogance coloniale et raciste la plus éhontée s’exprimer ; et que j’en ai conçu un grand découragement. Si j’essaie ce soir de vous convaincre que d’un mal peut sortir un bien, c’est que j’essaie d’abord de me convaincre moi-même ; et j’espère que vous m’y aiderez. »
Je suis outrée par cette volonté impudente de jouir à la fois d’une représentation imaginaire « rose » d’un islam qui serait « féministe » et de la fustigation, de l’insulte, envers ceux qui parlent de la réalité, en omettant totalement d’envisager le moindre effort personnel pour se coltiner à une démarche minimale de travail intellectuel.
Dans la revue de Fiammetta Venner et Caroline Fourest, Prochoix, trois féministes, dont deux ayant elles aussi participé au mouvement des années 70, elles aussi devenus universitaires, s’en prennent à Anne Zelensky, devenue elle, critique de l’islam. 
Jacqueline Feldman écrit : «  Ce n’est pas l’islam qui va nous islamiser, ce sont nos valeurs qui vont atteindre peu à peu les femmes portant le voile ». D’où lui vient cette conviction ? Des « démographes » qui « montrent qu’il faut environ deux générations pour que les immigrés qui viennent de culture où il est bon d’avoir autant d’enfants que possible adoptent le contrôle des naissances de nos sociétés modernes. Je pense qu’il va en être de même des mentalités musulmanes pour que soit acceptée la séparation de la religion et de l’Etat, et que la religion soit avant une démarche privée, avec le droit également de ne pas avoir de religion ».  Et d’accuser Anne Zélensky, à propos des Assises de l’islamisation de 2010  : « Vos actions spectaculaires sont pure provocation, méchantes, racistes ».
Régine Dhoquois-Cohen écrit : 
«  Les Assises contre l’islamisation : le titre ronflant est nauséabond. Il s’agit d’une forme de délire qui en rappelle d’autres sur la domination du monde par les Juifs. Le bouc émissaire a changé. Ce sont les musulmans et non plus les juifs. Mais le langage haineux est le même.  Le titre de ton discours : « le féminisme contre la charia » est emblématique des amalgames communs à tous les racismes. Nous sommes en France et à ma connaissance la loi islamique (…) n’est pas à l’ordre du jour en Europe et tend à disparaître dans la loi et même dans les pratiques (…) de plusieurs pays musulmans. »
Plus  loin elle ajoute : « As-tu écouté ceux qui te disent que comme toute religion, l’islam évolue ? » et : « pour moi le féminisme était un mouvement. Pour toi il semble être une idéologie fermée et sectaire. En son nom tu condamnes une religion, une civilisation, des millions d’êtres humains ».
Il est intéressant de noter que Régime Dhoquois est juriste … pour autant elle ne semble même pas savoir que le droit musulman existe.
Enfin, Claudie Lesselier tranche, parlant des Assises de l’islamisation : «  Vision essentialiste et xénophobe de l’Islam, glissement d’une laïcité universaliste à une laïcité identitaire. » « Point de vue essentialiste qui occulte la réalité diverse de l’islam, qui confond islam et islamisme, qui nie toute évolution possible d’une religion, et qui ne peut (…) sauf à expulser tous les musulmans, déboucher sur aucune solution. »
Pas un mot sur la loi islamique : elles ne savent rien. Rien …
Pas un mot sur les personnes des pays sous loi musulmane ou de familles musulmanes qui critiquent l’islam. Comme s’ils n’existaient pas. 
Christine Delphy s’insurge contre l’ « arrogance colonialiste » qui consisterait selon elle à s’opposer à ce que les femmes musulmanes prennent leur destin en main … en conciliant islam et féminisme. Mais les femmes savantes en islam qui le critiquent, elle les ignore : il y a là pire que de l’arrogance, le mépris total de l’ignorance et du déni de l’existence d’autrui.
Je suis accablée de honte devant tant d’ignorance et de profération imbécillités résultant de cette ignorance volontaire.
J’ai déjà répondu dans un article sur la notion d’ « essentialisation » appliquée à l’islam. Le charabia sur la laïcité « identitaire » à ne pas confondre avec la laïcité « universaliste » repose sur l’acharnement délirant et obscurantisme à vouloir croire que toutes les religions auraient au fond une idéologie semblable.  Sombre imbécillité que de nier l’absence de notion de laïcité dans certaines religions, dont l’islam. Non, l’universalisme ne consiste pas dire qu’il ne faut faire aucune différence parce que tout est pareil, l’universalisme consiste au contraire à dire que tous les êtres humains sont doués de raison et aptes au discernement, (aptitude à faire des distinctions) et à la réflexion critique.
Enfin, à quoi bon répondre à l’infini à une litanie de propos déconnectés de la moindre connaissance du sujet en cause ? Une intelligence dénuée de courage d’affronter la réalité sombre dans l’absurde.
Elisseievna
Notes :
http://oumma.com/article.php3?id_article=943  La loi anti-voile : un aveuglement collectif  Par Christine Delphy  lundi 9 février 2004 
 http://lmsi.net/spip.php?article826 Antisexisme ou antiracisme ? Un faux dilemme,Annonce d’un débat avec Christine Delphy 2009
L’humanité Dimanche 3 mars 2011  Françoise Picq
http://laconnectrice.wordpress.com/2014/09/09/feminisme-et-islamisation-debat/
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Jeu 12 Jan - 13:30 (2017)    Sujet du message: Blog féministe anti-totalitaire elisseievna Répondre en citant

Réponse à deux journalistes sur l'islam et soutien à Majid Ouchaka



Ma réponse à deux journalistes qui accusent des critiques de l'islam de généralisation et d'irréalisme .... bien qu'aucun des deux n'aient pris connaissance de l'islam. Et soutien à Majid Ouchaka qui est censuré par Facebook 


http://elisseievna-blog.blogspot.fr/2017/01/reponse-guillaume-duhamel.html


http://elisseievna-blog.blogspot.fr/2017/01/reponse-theo-ricci.html

https://youtu.be/HJCpnFaYIaA

  
  

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Lun 16 Jan - 15:09 (2017)    Sujet du message: Blog féministe anti-totalitaire elisseievna Répondre en citant

Terra Nova, co-fondée par un pédophile, et promotrice de la GPA ...



Lorsqu'un des fondateurs d'une association, un "think thank" est condamné pour pédophilie, et que cette même organisation défend l'exploitation de mères porteuses, on peut se dire que le mépris des partisans de la "GPA" pour les enfants est de plus en plus évident ...

Le titre du rapport de Terra Nova préconisant une GPA "encadrée" est un poème : " L'accès à la parenté " ...http://tnova.fr/rapports/acces-a-la-parente-assistance-medicale-a-la-procreation-et-adoption

Dans la série de " l'accès aux corps des autres " ... on ne peut pas être plus clair : c'est ma jouissance, mon moi d'abord, et concernant les bébés, le vagin des femmes etc, la seule question est : " comment y accéder ? "

Monstrueux.

en face de cette vision, une vision radicalement opposée, sans doute insuffisante pour atteindre ses propres buts, - pas assez féministe c'est le moins que l'on puisse dire - mais infiniment plus respectueuse des êtres humains, la vision exposée tout récemment dans  un livre bref et par là lumineux, par Stéphanie Bignon






http://www.20minutes.fr/politique/1990863-20170106-christophe-bejach-fondat…

Christophe Bejach, l’un des fondateurs de Terra Nova, condamné pour pédopornographie à Londres
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mar 24 Jan - 12:15 (2017)    Sujet du message: Blog féministe anti-totalitaire elisseievna Répondre en citant

 


« Détruire le fascisme islamique » : hommage à Zineb El Rhazoui
Publié le 23 janvier 2017 - par Elisseievna - Pas de commentaires - 327 vues
Il est étrange de lire un livre avec lequel on partage toutes les idées et tous les constats, à part une moitié de phrase. Impression de voir son double.
La couverture me parait injuste : « Le livre choc de la rescapée de Charlie Hebdo ». Non, pas un livre choc, un livre conceptuel, posé, éclairant, un livre de philosophie politique, un abrégé de philosophie sur la perception actuelle de l’islam. Personne n’aurait titré « le livre choc du réchappé de Caen » pour décrire « L’abrégé hédoniste » de Michel Onfray.
Amateurs de scandale : passez donc votre chemin.
Zineb El Rhazoui expose l’islam des textes. Qu’elle a étudié des années durant. Elle rapproche le coran et la biographie de Mahomet, comme le font les commentateurs traditionnels.
Zineb El Rhazoui, commence par l’analyse d’une définition du dictionnaire Larousse sur l’islam. Ensuite nous explique le concept d’ochlocratie, qu’elle oppose au concept de démocratie.
Ce faisant, Zineb El Rhazoui montre l’ignorance réellement grossière de tous ceux, et ils sont des foules d’intellectuels ou prétendus tels à le faire, qui « cherchent les racines du mal partout ailleurs que là où elles se trouvent : dans les textes islamiques, dans la Sira du prophète et dans la longue histoire de violence des régimes islamiques successifs depuis l’avènement de l’islam ».
Il est aisé pour ces pseudos intellectuels partisans, de duper leurs auditoires, en leur faisant croire que les textes de l’islam seraient tellement nombreux et divers, qu’il serait possible d’y trouver et le mal et le bien, à parts égales, et même que sans doute, que la véritable cohérence de l’islam se trouverait dans la part bonne et dans l’interprétation bénéfique de ces textes.
Mais cette affirmation est pur mensonge, odieux mensonge lorsqu’il émane de professionnels de l’étude, que leur déontologie devrait obliger à faire connaître au public la réalité des faits qu’ils constatent.
« Les crimes les plus abjects de l’Etat islamique ne sont qu’un remake au XXIème siècle de ce que les Musulmans des premiers temps avaient accompli sous la guidance du prophète. Il suffit d’ouvrir n’importe quelle Sira pour se rendre compte que l’esclavage sexuel et domestique, les massacres des non-musulmans, notamment des Juifs, la pédophilie, le rapt, le pillage, la polygamie et les exécutions sommaires, ne sont que les appellations modernes de pratiques largement répandues dans l’Arabie pré-islamique. A son avènement, l’islam les a adoptées au lieu d’y mettre fin. »
Zineb El Rhazoui analyse aussi la notion de racisme, les formes actuels du racisme et la notion de fascisme.
Elle montre la lourde responsabilité de l’Occident envers les populations soumises au « fascisme islamique », le racisme réel que les thèses islamophiles occidentales recèlent.
Elle explique que « prendre conscience que l’islamisme est un fascisme permettra de stigmatiser l’idéologie et non les individus issus de la culture islamique ».
C’est bien en effet par la critique des textes que l’on peut éviter que les personnes des pays conquis par l’islam ne supportent l’image horrifiante que produisent les crimes commis au nom de la loi islamique. Cette image devrait coller à la doctrine et non pas aux personnes.
Bref, en accord total, puisque j’écris les mêmes analyses depuis plus de dix ans maintenant. Des textes que les rédactrices de publications féministes ont presque tous refusés. Des textes qui me valent délation, mise délibérée en danger de mort, harcèlement, calomnies et menaces physiques, de la part de féministes et de juifs principalement. On n’est jamais si bien trahi que par les pourris de son propre camp.
Si vous ne devez lire que deux textes sur l’islam, lisez le livre de Zineb El Rhazoui, et l’article de Nonie Darwish intitulé « Pourquoi les musulmans doivent haïr les juifs ». Nonie Darwish explique pourquoi sans antisémitisme, la religion islamique disparait. Vous comprendrez alors la dure situation de l’Etat d’Israël, état refuge des séfarades chassés de tous les pays islamisés.
Enfin… vous aurez noté que Zineb El Rhazoui est publiée par les éditions Ring, cataloguées extrême droite elles aussi. Aucun de ceux que Zineb El Rhazoui appelle « les collaborationnistes français » ne souhaite certainement plus se compromettre en paraissant « proche » d’elle.
Elisseievna
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mar 7 Mar - 14:47 (2017)    Sujet du message: Blog féministe anti-totalitaire elisseievna Répondre en citant

Elise Elisseievna


Il y a aujourd'hui, dans tous les camps, de tous bords, de toutes origines, des délateurs de personnes écrivant sur l'islam, et des personnes complices de ces ordures, de ces complices d'assassinats potentiels : ils doivent cesser, quand leurs délations sont faites publiquement, les retirer de tout support de publication sans délai, ils doivent demander pardon et tenter de réparer le mal fait, un mal terrible à chaque fois, un mal de mise en danger de mort, un mal de torture par l'angoisse, pour les personnes dénoncées et tous ceux qui les aiment ; ou bien, qu'ils crèvent de honte.

Qu'ils se repentent publiquement, qu'ils annoncent publiquement leur opposition à de telles pratiques, qu'ils appellent publiquement ceux qui les admirent, à ne jamais dénoncer ou révéler d'informations diverses sur les personnes qui aujourd'hui écrivent des propos susceptibles d'être qualifiés de blasphème ou d'opposition à l'appel à l'islam, par ceux des musulmans qui sont ultra observants violents.

Il n'y a que les demeurés qui ne changent jamais d'avis. Il n'est jamais trop tard pour s'apercevoir d'une erreur de jugement. Mais s'ils persistent, qu'ils sachent que leurs actes seront dénoncés dans le principe ou en particulier, comme l'ignominie qu'ils représentent et que le public jugera.

Que l'on estime des propos sur l'islam dangereux est une chose, que l'on estime que certains propos sur l'islam peuvent entrainer à des idées discriminatoires ou racistes est une chose, une crainte légitime, une thèse défendable, des discussions utiles doivent avoir lieu, elles devraient avoir lieu en dehors des tribunaux. Ces discussions même si elles sont blessantes et énervantes sont des plus utiles parce qu'elles permettent des mises aux points, des précisions, de sortir de craintes infondées etc.

Là aussi des propos qui peuvent effectivement être mal lus, peuvent être rerédigés, ou retirés, et tout le monde y gagnera en compréhension mutuelle.

Mais que des personnages sinistres et odieux s'amusent à pratiquer la délation alors que l'on sait maintenant quelle est la mentalité des personnes - rendues monstrueuses par la doctrine islamique et en vérité à plaindre, comme le furent les Hitlerjugend - qui tuent au nom de l'islam, en particulier leur haine des juifs et leur sadisme général envers les ennemis à terroriser, sur le modèle de Mahomet, est intolérable, injustifiable, inexcusable, abject et répugnant.

Ces personnages doivent, sur le champ, cesser leurs actes de délations sous toutes formes, ou bien qu'ils crèvent de honte.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:45 (2017)    Sujet du message: Blog féministe anti-totalitaire elisseievna

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Liens Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo