Apostats de l'islam Index du Forum
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 

 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Royaume Uni Grande Bretagne Angleterre
Aller à la page: 1, 2  >  
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Histoire et géopolitique des religions

Auteur Message
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mer 9 Juil - 16:41 (2014)    Sujet du message: Royaume Uni Grande Bretagne Angleterre Répondre en citant

 La charia a-t-elle sa place dans les tribunaux britanniques ?





La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: Mer 9 Juil - 16:41 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 12:03 (2014)    Sujet du message: Royaume Uni Grande Bretagne Angleterre Répondre en citant

POUR EN FINIR AVEC L’EXPRESSION “ISLAMISTE”!
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mar 12 Avr - 18:27 (2016)    Sujet du message: Royaume Uni Grande Bretagne Angleterre Répondre en citant

Cameron : « Je vais fermer les écoles musulmanes où la haine du Juif est enseignée »




Le Premier ministre britannique, David Cameron, a menacé mercredi de faire fermer sur le sol britannique les écoles primaires musulmanes où la haine du Juif est enseignée.
« Dans certaines madrasas, nous avons des enfants où la haine des Juifs est enseignée. On leur enseigne la haine et l’intolérance. Cela est insupportable. N’ayez aucun doute sur ma détermination à les faire fermer. », a déclaré le dirigeant britannique lors d’un colloque du parti conservateur sur le droit des communautés religieuses à l’enseignement privé.
Cameron, lors de sa dernière campagne électorale, avait fait de la lutte contre l’antisémitisme une de ses priorités.
Selon le Community Security Trust (CST), une association qui recense les actes antisémites au Royaume-Uni, les actes antijuifs ont augmenté de 93,4% en 2015, soit 499 actes antijuifs recensés contre 258 entre juillet 2013 et juillet 2014.
Katty Scott – © Le Monde Juif .info | Photo : DR
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Lun 9 Mai - 17:40 (2016)    Sujet du message: Royaume Uni Grande Bretagne Angleterre Répondre en citant

Londres : les bus affichent une publicité “à la gloire d’allah” lancée par une organisation liée au djihadisme international

Par guerrecivileeneurope le 9 mai 2016 • 
https://civilwarineurope.com/2016/05/09/londres-les-bus-affichent-une-publi… )





“Islamic Relief”, une organisation islamique basée en Grande-Bretagne, a décidé de financer une campagne de promotion de l’islam en affichant le message “Gloire à allah” sur les bus londoniens.

L’organisation entend solliciter des donateurs pour aider les zones de Syrie sous contrôle des milices proches des Frères Musulmans.

La campagne de publicité a été lancée un jour après l’élection du premier maire musulman de Londres, Sadiq Khan. L’organisation islamique à l’origine de la campagne a qualifié cette coïncidence “de jolie ironie”.

L’organisation “Islamic Relief” n’est pas inconnue du grand public puisque la banque suisse UBS a fermé ses comptes il y a quelques temps compte tenu de ses liens avec des structures terroristes.

L’association musulmane assumait en 2012 le financement des djihadistes sur son propre site en arguant du fait que la “zakat” – le devoir d’aumône en islam – s’applique dans 8 cas distincts dont le djihad.

Le site canadien Point de Bascule explique :

Citation:
Un récent article de Point de Bascule rappelle que sur les sites internet de ses sections britannique et canadienne, Islamic Relief déclare ouvertement financer les musulmans engagés dans le jihad (“Those struggling in the path of Allah” / «Ceux qui se battent dans le sentier d’Allah»).
 
Sur les deux sites d’Islamic Relief, on énumère huit catégories de bénéficiaires pour la zakat (dons) recueillie. Outre les jihadistes, on retrouve quelques catégories de gens dans le besoin, les collecteurs de zakat eux-mêmes, etc.
 
Ces huit catégories de bénéficiaires de la zakat identifiées par Islamic Relief Canada et Islamic Relief UK coïncident en tous points avec celles qui sont mentionnées dans le manuel de charia Umdat al-Salik. Ce manuel est endossé par plusieurs leaders et organisations liés au réseau des Frères Musulmans, dont l’International Institute of Islamic Thought, Tariq Ramadan et Mohammad Fadel.
 


Point de Bascule poursuit :

Citation:
Le président du conseil de direction d’Islamic Relief Woldwide basé en Grande-Bretagne est Essam El-Haddad. Il a récemment été nommé par le président égyptien Morsi issu des Frères Musulmans comme un des quatre conseillers présidentiels responsables des relations étrangères et de la coopération internationale. Après les transferts de fonds d’Islamic Relief vers des organisations associées au Hamas, cette nomination confirme encore un peu plus l’intégration d’Islamic Relief à l’infrastructure des Frères Musulmans.
 


“Islamic Relief” avait en outre soutenu le petit-fils du fondateur des Frères Musulmans, Hassan Al Banna.

Sources : 
-http://breizatao.com/2016/05/09/londres-les-bus-affichent-une-publicite-la-gloire-dallah-lancee-par-une-organisation-liee-au-djihadisme-international/

http://www.breitbart.com/london/2016/05/08/london-buses-declare-glory-allah…

http://pointdebasculecanada.ca/la-banque-suisse-ubs-ferme-le-compte-dislami…
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mar 10 Mai - 10:37 (2016)    Sujet du message: Royaume Uni Grande Bretagne Angleterre Répondre en citant


_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mar 17 Mai - 13:58 (2016)    Sujet du message: Royaume Uni Grande Bretagne Angleterre Répondre en citant

Chantage de Sadiq Khan à Trump : laissez entrer les musulmans ou ils attaqueront l’Amérique
16 Mai 2016LaveritetriompheraDjihad, Islam, Les Résistants




« Le nouveau maire de Londres met en garde contre Trump: laissez entrer les musulmans ou ils attaqueront l’Amérique» par Blake Neff,Daily Caller, le 10 mai 2016 (merci à Pamela Geller):
Le chantage du maire de Londres : « les positions obscurantistes de Trump sur l’islam pourraient créer davantage d’insécurité dans nos deux pays ». 
yiv3575954465western a écrit:
Le 11 mai 2016 par Robert Spencer.

yiv3575954465western a écrit:

Eh bien, le temps n’a pas été perdu. Londres se choisit pour maire un musulman qui s’oppose à « l’extrémisme » et presque immédiatement, Khan exerce un chantage : Trump doit abandonner « sa position obscurantiste sur l’islam » à savoir, qu’il doit changer son point de vue sur l’immigration musulmane, ou dans le cas contraire, les États-Unis et le Royaume-Uni seront menacés. Donc, un moratoire temporaire sur l’immigration musulmane afin de tenter de prévenir les attaques terroristes djihadistes aux États-Unis ne ferait qu’encourager ces attaques terroristes djihadistes dans le pays. Khan en réalité déclare : « laissez les musulmans entrer – parce que sinon ... ». Cependant, laisser entrer les musulmans dans le pays, en sachant qu’il n’existe aucun moyen de distinguer les musulmans pacifiques des djihadistes, pourrait également faciliter ces attaques.

yiv3575954465western a écrit:

Cependant, quelle est cette position obscurantiste, dont Donald Trump serait l’auteur ?

yiv3575954465western a écrit:

Il a simplement fait un constat parfaitement rationnel et réaliste car il est impossible d’éloigner les djihadistes du territoire dans le mesure où les musulmans sont admis aux États-Unis. Sadiq Khan peut-il contester cela ? En a-t-il simplement cure ? Cependant cette déclaration est instructive, car pour Khan, quel que soit le point de vue, l’ignorance de l’islam est dangereuse. Il faut « connaître » l’islam, donc il est indispensable de faire sien « le politiquement correct » : l’islam-est-religion-de-paix et le ‘mot d’ordre’ est que les musulmans-sont-des-victimes qui doivent être protégées.

yiv3575954465western a écrit:

Les implications sont énormes. Apparemment, le fait de préciser que des dogmes de l’islam qui ordonnent la guerre contre les infidèles et leur assujettissement est risqué, et en quoi cette assertion est-elle dangereuse ? L’explication en est que vous êtes susceptible d’être attaqué par des musulmans rendus furieux puisque vous ne croyez pas en un islam « religion de paix ». Donc, pour Khan, il faut adhérer en un islam « religion de paix », ou risquer d’être la cible de musulmans irascibles.

yiv3575954465western a écrit:

Il a déclaré : « La position obscurantiste de Donald Trump sur l’islam est une menace pour nos deux nations. Cette entreprise risque de frustrer la majorité des musulmans du monde entier et encourage l’extrémisme. Donald Trump et ceux qui le suivent, pensent que les valeurs libérales occidentales sont incompatibles avec le courant dominant de l’islam. Londres lui a prouvé qu’il avait tort »…

yiv3575954465western a écrit:

Alors que Khan vante les valeurs libérales des musulmans britanniques, certains sondages ont révélé des indices inquiétants quant à une assimilation insuffisante. Un sondage en Avril, par exemple, a mis en évidence que les deux tiers des musulmans britanniques ne signaleraient pas aux autorités si un ami ou un membre de leur famille était compromis avec des djihadistes. La moitié d’entre eux se prononce pour que l’homosexualité ne soit pas légale et plus de 20% désirent l’établissement de la charia dans le Royaume Uni. 

yiv3575954465western a écrit:

Traduit de l’anglais par Lavéritétriomphera.

yiv3575954465western a écrit:

Source : https://www.jihadwatch.org/2016/05/londons-muslim-mayors-veiled-threat-donald-trumps-ignorant-view-of-islam-could-make-both-of-our-countries-less-safe


_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Ven 3 Juin - 14:33 (2016)    Sujet du message: Royaume Uni Grande Bretagne Angleterre Répondre en citant

Les tribunaux islamiques tolérés au Royaume-Uni
Dimanche 29 Mai 2016 à 11:25
Xavier Frison






Outre-Manche, l'Etat s’accommode de dizaines de structures officieuses qui disent le droit selon les principes édictés par la charia. Même si une enquête vient d'être lancée par les autorités qui s'inquiètent du sort réservé aux droits des femmes, fermer ces "tribunaux" illégaux n'est pas à l'ordre du jour.





Le quartier musulman de la ville de Luton en Angleterre, une place forte reconnue de l’islam radical. - BISSON/JDD/SIPA


Où s'arrêteront les dérives du communautarisme ? Au Royaume-Uni, au moins une trentaine de tribunaux islamiques officieux, ou "conseils de la charia", officient en toute impunité. Un scandale pour les autorités ? Pas vraiment, puisque le ministère de l'Intérieur britannique, qui lance tout de même une enquête sur le phénomène, reconnaît le rôle positif pour les croyants de ces assemblées...
Le Home office anglais a tout de même fini par s'inquiéter des discriminations que pourraient subir les femmes dans ces juridictions parallèles, puisqu’on y traite beaucoup de mariages et de divorces. Les autorités britanniques redoutent ainsi des mariages forcés et des divorces contraints, sans l'assentiment des femmes concernées. Mais, au nom de la tradition communautariste en vigueur outre-Manche, fermer ces "charia's courts" n'est pas à l'ordre du jour.
Les tribunaux islamiques "discriminatoires"
Les tribunaux islamiques ne sont pas légalement reconnus sur le sol britannique mais, rapporte le quotidien anglais The Independent, la ministre de l'Intérieur Theresa May souligne que de nombreux Britanniques suivent des codes et pratiques religieux et qu'à ce titre, les conseils de la charia leur offrent selon elle un guide précieux. "Il n'y a qu'un seul État de droit dans notre pays, qui donne des droits et des garanties à chacun des citoyens", rappelle toutefois la patronne du Home office, admettant qu'"un certain nombre de femmes auraient été victimes de ce qui apparaît comme des décisions discriminatoires prises par les conseils islamiques".
Ces tribunaux de l'ombre ne reconnaissent en effet pas forcément les divorces ou mariages civilement conclus devant les autorités officielles, explique The Independant. Or, sans surprise, les femmes ne partent pas du même pied que les hommes dans ces conseils de la charia. Selon les préceptes de la loi islamique, pour divorcer, un homme doit se contenter de répéter trois fois "Je divorce de toi" à son épouse. La femme, elle, a besoin de l'assentiment d'hommes de foi. À défaut, elle risque d'être considérée comme adultérine en cas de remariage.
Cette justice à deux vitesses, où s'affrontent droit civil et droit religieux, semble néanmoins être entrée dans les moeurs outre-Manche. Selon le correspondant du Figaro à Londres, "il n'est pas rare de voir des avocats inscrits au barreau recevoir une formation sur les préceptes de la loi islamique, afin d'en tenir compte dans les procédures civiles concernant leurs clients musulmans." Les résultats de l'enquête du ministère de l'Intérieur britannique sont attendus l'année prochaine.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Ven 24 Juin - 12:10 (2016)    Sujet du message: Royaume Uni Grande Bretagne Angleterre Répondre en citant

Matzneff - Brexit : jadis, sur l'île d'Albion…
Le Royaume-Uni a toujours fait chambre à part au sein de l'UE. Et, vu l'absence de solidarité européenne, il est aisé de comprendre les Britanniques ! Par Gabriel Matzneff
Modifié le 24/06/2016 à 08:52 - Publié le 17/06/2016 à 08:20 | Le Point.fr


Le Royaume-Uni fera-t-il le choix de sortir de l’Union européenne ? © AFP/ Sascha Steinach

Il y a tout juste une semaine, vendredi 17 juin, Gabriel Matzneff prédisait dans cette chronique la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Il en précisait les raisons historiques et en quoi la dilution de l'île d'Albion était contre nature. Une chronique qui montre aujourd'hui toute la clairvoyance de son auteur...



En 1971, Georges Pompidou, qui avait aimé Le Carnet arabe, avait dit à notre ami commun Philippe de Saint Robert son désir de faire ma connaissance. Cette rencontre ne se fit pas, mais il s'ensuivit entre le chef de l'État et moi une brève correspondance. En avril 1972, lors du référendum sur l'entrée de l'Angleterre dans le Marché commun, j'avais écrit à Georges Pompidou que, me trouvant en Tunisie à ce moment-là, je ne pourrais pas voter, mais que j'eusse voté négativement à cause de mon hostilité à la politique britannique à Chypre et au Proche-Orient. Le président de la République m'avait alors répondu : « Pour votre information personnelle, vous le comprendrez, je vous dirai que j'ai relu, ces derniers mois, le Mémorial de Sainte-Hélène. »
Georges Pompidou était un homme d'esprit et de grande culture : en quelques mots, il avait tout dit. À l'époque, respectant le souhait sous-entendu dans le « pour votre information personnelle », je n'avais pas publié cette confidence, mais depuis 1972 tant d'eaux ont passé sous les ponts de la Seine et de la Tamise, je puis le faire aujourd'hui.
Le « splendide isolement » de l'Angleterre
Dans notre enfance, Pickwick de Charles Dickens, Les Trois Lanciers du Bengale de Henry Hathaway, Kim de Rudyard Kipling, Noblesse oblige de Robert Hamer, Trois Hommes dans un bateau de Jerome K. Jerome nous firent découvrir ce que sont l'humour anglais, le courage anglais, le « splendide isolement » de l'Angleterre et, last but not least, ce magnifique spécimen humain qu'est le gentleman britannique ; nous donnèrent une très haute idée de l'Angleterre, de ses vertus et de ses mœurs. Cette très haute idée est intacte. Aujourd'hui comme à l'époque de nos culottes courtes, nous aimons l'Angleterre et souvent l'admirons.
Cependant, ce, n'est pas médire de l'Angleterre que de remarquer que les sujets de Sa Majesté ont – c'est un trait de caractère qu'ils partagent avec les Corses – une conscience aiguë de leur insularité. Pendant des siècles, pour un Anglais, seuls avaient une existence réelle l'Angleterre et l'Empire britannique. Sur tout ce qui n'était pas l'Angleterre et l'Empire, ils jetaient un regard qui, certes, pouvait être amical, et il l'était parfois, mais demeurait ironique et condescendant. Aujourd'hui, l'Empire britannique a disparu, comme ont disparu l'Empire austro-hongrois, l'Empire russe, l'Empire ottoman, l'Empire colonial français, mais l'Angleterre demeure plus anglaise, plus insulaire que jamais.
Le rôle de la fiancée réticente
« Jadis, sur l'île d'Albion, vivait un jeune homme… », Whilome in Albion's isle there dwelt a youth…, ce vers de Byron, mon poète de prédilection, qui donne son titre à cette chronique, m'est venu sur les lèvres tandis que je parlais du Brexit avec une brillante étudiante. Celle-ci me faisait remarquer que l'Angleterre s'apprêtait peut-être à sortir de l'Union européenne, mais qu'elle n'y était jamais totalement entrée ; qu'elle fut, depuis la naissance de l'Europe de Bruxelles, toujours soucieuse d'y faire chambre à part, de n'en accepter que ce qui lui convenait et de rejeter ce qui lui semblait nuire à sa souveraineté. La monnaie unique, bien sûr, mais aussi d'autres points sur lesquels je me tiendrai ici la bride courte, tout le monde les connaît. L'historien italien Ferrero appelait l'Espagne résistant à l'impérialisme romain « la vierge farouche ». L'Angleterre, elle aussi, face aux avances de l'Union européenne, aime à jouer le rôle de la fiancée réticente qui hésite à franchir la porte de l'église où elle est censée se marier ; qui, lorsqu'est venu le moment de prononcer devant l'autel le « oui » fatidique, éclate en sanglots, tourne les talons et s'enfuit à toutes jambes.
Nous pouvons comprendre l'Angleterre. La manière dont l'Europe de Bruxelles (l'Europe de Mme Merkel et de M. Hollande, l'Europe des Autrichiens, des Hongrois et des Polonais) refuse, égoïstement, de coopérer avec les Italiens et les Grecs, les laisse se débrouiller seuls face aux populations innombrables d'Afrique, du Proche-Orient que les malheurs de la guerre et de la famine font débarquer à Lampedusa ou à Lesbos, cette totale absence de solidarité européenne constitue un spectacle peu ragoûtant. « Si c'est cela, l'Europe, à quoi bon ? » se disent aujourd'hui un nombre sans cesse grandissant d'Italiens et de Grecs, tant de gauche que de droite. Qu'on ne s'étonne pas si les Anglais sont de plus en plus nombreux à penser la même chose.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Lun 27 Juin - 11:14 (2016)    Sujet du message: Royaume Uni Grande Bretagne Angleterre Répondre en citant

Les musulmans manifestent pour un état islamique en Angleterre

http://www.facebook.com/OfficialBritainFirst/videos/1067402603405000
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Jeu 4 Aoû - 09:31 (2016)    Sujet du message: Royaume Uni Grande Bretagne Angleterre Répondre en citant

Un mort et plusieurs blessés dans une attaque au couteau à Londres
La police de Londres a reçu les premiers appels à 22 h 33, mercredi 3 août. Un homme seul armé d’un couteau attaquait les passants à Russell Square, près du British Museum, au centre de Londres. Cinq minutes plus tard, les forces de l’ordre étaient sur place. Elles ont pu capturer l’homme vivant, en l’immobilisant au Taser, un pistolet à décharge électrique.
Une femme d’une soixantaine d’années a été traitée sur place immédiatement, mais elle a été déclarée morte sur les lieux du crime. Cinq autres personnes ont été blessées.
Après avoir rendu hommage aux victimes et salué le travail des policiers londoniens, le maire de la capitale, Sadiq Kahn, a appelé dans un communiqué « au calme et à la vigilance » jeudi matin, assurant que la sécurité de Londres était « sa priorité numéro un ».
L’homme arrêté a 19 ans et est traité à l’hôpital, sous surveillance policière. L’enquête penche plutôt vers la piste d’un déséquilibré. « Les premières indications suggèrent que la santé mentale est un facteur significatif dans ce cas et c’est une des principales pistes », a déclaré vers 4 heures, jeudi, Mark Rowley, chargé des opérations spéciales à la police de Londres. Néanmoins, il n’exclut pas totalement la piste terroriste, estimant qu’il est trop tôt pour être catégorique : « Le terrorisme demeure une des pistes que nous devons explorer. »
Les forces antiterroristes restent en soutien
Preuve de l’hésitation de la police, l’unité chargée de l’enquête est actuellement celle des homicides, mais les forces antiterroristes restent en soutien dans ce dossier. Cette ambiguïté pourrait indiquer que l’attaque se situait à la frontière floue entre l’attaque d’un déséquilibré et le loup solitaire terroriste.
Preuve que la police ne traite pas tout à fait cette affaire comme un simple coup de folie, elle a décidé de renforcer la sécurité dans la capitale britannique. « Les Londoniens vont se réveiller et constater une augmentation du nombre de policiers dans les rues, y compris des agents armés », explique M. Rowley.
Le risque terroriste au Royaume-Uni est actuellement fixé au niveau « sévère », le deuxième échelon sur cinq. Cela signifie qu’une attaque est jugée « hautement probable ». Mercredi, quelques heures avant l’attaque, Bernard Hogan-Howe, le chef de la police londonienne, le redisait : la question n’est pas si un attentat va avoir lieu, mais quand :
citation a écrit:
« Nous n’avons pas d’information concernant une attaque qui peut se produire prochainement, mais nous savons que nous sommes en Europe occidentale. Nous avons vu des attaques en Allemagne, en Belgique, en France et il serait absurde d’ignorer cela. »
600 policiers armés supplémentaires
Il annonçait par ailleurs le déploiement de 600 policiers armés supplémentaires dans les rues de Londres, portant le total à 2 800. Traditionnellement, les « bobbies » britanniques sont sans arme, mais la tendance s’érode depuis juillet 2005, quand quatre attentats simultanés dans le métro et un bus de Londres avaient fait 52 morts.
Depuis cette attaque, le Royaume-Uni n’a pas été complètement épargné par le terrorisme. En mai 2013, Lee Rigby, un militaire, a été assassiné devant sa caserne dans le sud de Londres par deux hommes qui l’ont percuté avec leur voiture avant de l’égorger. En mai 2015, un assaillant, Muhaydin Mire, a blessé au couteau trois personnes dans le métro, criant qu’il voulait « verser du sang » pour ses « frères syriens ». Il a été condamné, le 1er août, à la réclusion à perpétuité, avec une peine minimale de huit ans et demi.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 10:51 (2016)    Sujet du message: Royaume Uni Grande Bretagne Angleterre Répondre en citant

Royaume-Uni: une brigade pour combattre les commentaires haineux sur Internet



Scotland Yard veut lutter contre la propagation de messages haineux en ligne.




Cinq policiers de Scotland Yard vont être chargés de débusquer les auteurs de messages haineux en ligne et de les traduire en justice. Le nombre de commentaires illicites augmente au Royaume-Uni, notamment depuis la victoire du Brexit.
La police de Londres part en guerre contre les commentaires haineux sur Internet. Scotland Yard vient de créer une unité dédiée à la lutte contre ces messages violents et racistes, qui pullulent sur le web. Baptisée "Online Hate Crime Hub" (plateforme des crimes de haine en ligne), l'unité sera dotée d'un budget de 1,7 million de livres (1,15 million d'euros) et de cinq policiers. 
Ils seront chargés de traquer et de débusquer les auteurs de commentaires haineux et d'accompagner les victimes. Le Mopac, bureau du maire de Londres pour la police et le crime, a en effet mis en évidence un lien direct entre la haine en ligne et le ciblage des individus ou des communautés. L'organisme constate en outre que l'anonymat peut procurer un sentiment d'impunité aux auteurs de tels messages et augmente ainsi le nombre de victimes potentielles.  
Des commentaires haineux en hausse
"En instaurant cette unité, nous envoyons un message fort à ceux qui utilisent les forums Internet pour propager la haine selon lequel leurs actes ne seront pas tolérés, a déclaré Scotland Yard, rapporte The Guardian. Nous encourageons toutes les victimes de crimes de haine à signaler les incidents à la police qui fera tous les efforts pour que les délinquants rendent compte de leurs actes et soient traduits en justice."  
Le nouveau dispositif permettra à chaque internaute de dénoncer et signaler des contenus jugés inappropriés sur les réseaux sociaux. 
L'objectif de cette unité est à terme de faire diminuer le nombre de commentaires inappropriés en ligne. Leur nombre est passé de 50 288 à 60 225 l'an dernier en Angleterre et aux Pays de Galles, selon une étude du Bureau of Investigative Journalism (TBIJ) relayée par Libération. Le récent vote en faveur du Brexit aurait eu récemment un effet multiplicateur des actes xénophobes, notamment sur Internet.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mer 2 Nov - 15:55 (2016)    Sujet du message: Royaume Uni Grande Bretagne Angleterre Répondre en citant

Royaume-Uni: des féministes musulmanes pour réformer des tribunaux islamiques


Le minaret de la mosquée de Finsbury Park à Londres  © Reuters
Une lettre ouverte signée par 100 musulmanes, opposées à toute forme de discrimination contre les femmes, appelle à réformer les tribunaux islamiques au Royaume-Uni, visés par une enquête parlementaire. En cause : le divorce selon la charia et le statut de la femme.
La présidente du réseau des femmes musulmanes au Royaume-Uni, Shaista Gohir, se pose comme réformatrice. Dans la lettre rendue publique (lien en anglais) par ses soins, plus d’une centaine de musulmanes défendent l'utilité des tribunaux islamiques mais appelle à l'élimination de «toute discrimination contre les femmes en matière de mariage et de divorce».
 
Environ une trentaine de ces «charia courts», des tribunaux islamiques informels, également connus sous le nom de conseils de la charia, fonctionnent  en Grande-Bretagne, essentiellement pour arbitrer des conflits familiaux comme les divorces ou des différends financiers, sans toutefois posséder de  reconnaissance légale.


twitter-tweet a écrit:
— Fozia Uddin (@Fozia_u) 1 novembre 2016

 
 «Se contenter de supprimer les conseils de la charia n'est pas la solution. Fermer les conseils de la charia aboutirait à faire passer dans la clandestinité les services de divorces islamiques, ce qui donnerait lieu à encore moins de transparence et à davantage de discriminations», estiment les signataires.
 
Cette lettre appelle le gouvernement à «fournir des solutions alternatives civiles pour que les musulmanes ne dépendent pas seulement des institutions religieuses pour divorcer».


twitter-tweet a écrit:
Do secular activists help or hinder Muslim womens' rights? More on this here: https://t.co/No91qLpzHB https://t.co/8bYEJU4RDU
— Victoria Derbyshire (@VictoriaLIVE) 1 novembre 2016


Une commission parlementaire mène actuellement une enquête sur ces tribunaux.  Le gouvernement a en parallèle lancé fin mai 2015 une autre enquête indépendante sur de possibles pratiques discriminatoires envers les femmes dans ces tribunaux islamiques, comme la légitimation des mariages forcés.


twitter-tweet a écrit:
— Dr Paul Stott (@MrPaulStott) 1 novembre 2016

 
Réputation sulfureuse. La présence de théologiens ou de responsables religieux dans le groupe chargé de l'enquête a été très critiquée par plus de 200 femmes et associations britanniques et internationales de défense des droits des femmes.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Sam 10 Déc - 15:02 (2016)    Sujet du message: Royaume Uni Grande Bretagne Angleterre Répondre en citant

COCHONPHOBIE : À CALAIS, LES MIGRANTS MUSULMANS ABANDONNENT DE S'ACCROCHER À UN CAMION EN ROUTE POUR L'ANGLETERRE.
.
Alors que les migrants continuent d’essayer de gagner le Royaume-Uni en s’immisçant dans des camions qui empruntent le tunnel sous la Manche, ce camionneur allemand a trouvé un moyen inédit pour éviter les passagers clandestins.
.
**********************
.
Mettre de la viande de porc sur son véhicule pour tenir les réfugiés à distance ? C’est une solution qui a paru efficace à un des conducteurs de poids lourd dont l’itinéraire passe par Calais.
.
Les migrants qui tentent de monter à bord des camions peuvent se révéler être un vrai problème pour les chauffeurs, ces derniers risquant une amenda considérable si un voyageur clandestin est retrouvé dans son chargement.
.
Cette voie de passage, à côté des navettes de l’« Eurostar », est emprunté par les migrants qui tentent de passer outre-Manche, en espérant trouver des meilleurs conditions d’accueil en Grande-Bretagne. Plusieurs accidents meurtriers se sont déjà produits, alors que la police essaie de limiter l’accès aux voies.
.
Environ 4 500 migrants, venant principalement d'Afrique de l'Est, du Moyen-Orient et d'Afghanistan, vivent dans le camp de la « Jungle » jouxtant la rocade portuaire, dans des conditions très précaires, créant parfois des frictions avec les locaux.





_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Jeu 23 Mar - 14:22 (2017)    Sujet du message: Royaume Uni Grande Bretagne Angleterre Répondre en citant

DIRECT Daech a revendiqué l’attaque à Londres
La Croix (avec AFP), le 23/03/2017 à 8h52
Mis à jour le 23/03/2017 à 12h42


La piste du « terrorisme islamiste » était privilégiée jeudi 23 mars, au lendemain d’une attaque ayant fait trois victimes et une quarantaine de blessés devant le Parlement britannique à Londres. L’attaquant, connu des services de sécurité, a également été tué. Le parquet de Paris a ouvert une enquête du fait de la présence de trois lycéens de Concarneau parmi les blessés. Daech a revendiqué l’attaque par le biais de son agence Amaq.
Un passant devant un kiosque à journaux à Londres, le 23 mars 2017.
ZOOM

Un passant devant un kiosque à journaux à Londres, le 23 mars 2017. / Kirsty Wigglesworth/AP

La police britannique a mené dans la nuit de mercredi 22 à jeudi 23 mars un raid à un domicile à Birmingham, dans le nord du pays, quelques heures après un attentat à Londres d’inspiration islamiste, qui a tué trois personnes, selon un bilan revu à la baisse par la police jeudi 23 mars, et en a blessé une quarantaine.

D’après l’Agence Press Association et la télévision en continu Sky, l’opération était liée à l’auteur présumé de l’attaque, ce que la police a refusé de confirmer. Selon Sky, sept personnes ont été arrêtées lors de cette opération. Birmingham est un fief des islamistes britanniques et l’un des auteurs des attentats de Bruxelles et Paris, Mohamed Abrini, y avait séjourné avant les attaques.

À relire : Attaque à Londres, au moins quatre morts et 20 blessés
Né au Royaume-Uni et connu des services secrets

Un homme barbu vêtu de noir avait lancé mercredi 22 mars en début d’après-midi sa voiture contre la foule sur le pont de Westminster face à Big Ben, à Londres, avant de poignarder à mort un policier en essayant de pénétrer dans le Parlement.

L’assaillant, qui a agi seul selon les enquêteurs, et dont l’acte n’a pas été revendiqué pour le moment, a ensuite été « abattu par un autre policier », selon le commandant de l’antiterrorisme Mark Rowley. « Je ne vais pas faire de commentaires sur l’identité de l’assaillant (…), mais nous privilégions la piste du terrorisme islamiste », a-t-il déclaré mercredi soir.
« L’auteur de l’attaque en face du Parlement britannique à Londres est un soldat de l’EI »

Daech a revendiqué jeudi 23 mars, par le biais de son agence de propagande Amaq, l’attentat de Londres. « L’auteur de l’attaque en face du Parlement britannique à Londres est un soldat de l’EI et l’opération a été menée en réponse à l’appel à frapper les pays de la coalition » internationale antijihadistes, a indiqué Amaq, citant « une source de sécurité ».

Jeudi matin, Theresa May a déclaré devant le Parlement que l’auteur de l’attaque, d’origine britannique, était connu des services de sécurité. Cet homme « est né au Royaume-Uni » et « il y a quelques années il a fait l’objet d’une enquête du MI5 » en lien avec « l’extrémisme violent », a dit la premier ministre, ajoutant qu’il était « un personnage périphérique » de cette enquête.

AFP

Trois victimes décédées

Trois personnes, en plus de l’assaillant, ont perdu la vie dans l’attaque. Une enseignante de nationalité britannique d’origine espagnole d’une quarantaine d’années a été tuée sur le pont de Westminster. Selon le journal régional espagnol La Voz de Galicia, il s’agirait d’Aysha Frade, 43 ans, mère de deux enfants de sept et neuf ans.

La seconde victime, également fauchée sur le pont de Westminster, est un homme d’une cinquantaine d’années.

Le troisième mort est un policier, Keith Palmer, 48 ans, de garde devant l’une des entrées du Parlement, tué de plusieurs coups de couteau. Le député conservateur Tobias Ellwood a tenté en vain de le réanimer.
Des lycéens de Concarnau blessés

Une enquête a été ouverte jeudi en France du fait de la présence de trois élèves du lycée Saint-Joseph de Concarneau, dans le Finistère, qui se trouvaient en voyage scolaire outre-Manche, parmi les blessés de l’attaque, a annoncé le parquet de Paris. Selon un responsable de la préfecture, parmi les trois lycées, deux sont dans un état grave, « avec des fractures lourdes mais il n’y a pas de pronostic vital engagé ». Ces trois élèves, qui ont été hospitalisés, faisaient partie d’un groupe de 92 ou 93 jeunes en voyage scolaire à Londres, a déclaré à l’AFP Bernard Musset, sous-préfet de Châteaulin de permanence.

Le ministre des affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, de retour de Washington, a assisté jeudi matin à la session du Parlement britannique à Londres. Dans une déclaration à la presse, il a dénoncé une « attaque contre le cœur de la démocratie », disant être venu à Londres porteur d’un « message très fort pour dire non à ceux qui veulent tuer la démocratie ». Il avait auparavant rencontré les familles des trois lycéens français blessés dans l’attaque.

Deux ressortissants roumains sont également blessés, a annoncé Bucarest, ainsi que cinq touristes sud-coréens, d’après l’agence Yonhap, et un Portugais, selon le gouvernement portugais.
« Attentat pervers »

Vêtue de noir, Theresa May a dénoncé mercredi soir un attentat « pervers », lors d’une allocution solennelle devant sa résidence de Downing Street. « Les forces du mal ne nous diviseront pas », a-t-elle lancé, après une réunion interministérielle de crise. « Les Londoniens ne se laisseront pas intimider par le terrorisme », a pour sa part déclaré le maire de Londres Sadiq Khan. La première ministre britannique a cependant indiqué que le niveau d’alerte terroriste restait fixé à « grave », le quatrième sur une échelle de cinq, comme depuis août 2014.

Au Parlement écossais à Édimbourg, les débats sur un référendum d’indépendance ont été reportés au mardi 28 mars.
Hommages et condoléances

Les présidents français François Hollande et américain Donald Trump ont appelé Theresa May, et la Tour Eiffel a été éteinte à minuit en hommage. « J’ai parlé à la première ministre britannique Theresa May pour lui présenter mes condoléances. Elle est forte et se porte très bien », a écrit Donald Trump sur Twitter.

La chancelière allemande Angela Merkel a exprimé son soutien à ses « amis britanniques ».

Dans un télégramme adressé au chef de l’Église catholique en Grande-Bretagne, Mgr Vincent Nichols, le cardinal Pietro Parolin a exprimé sa solidarité au nom du pape. Jorge Bergoglio a invoqué aussi dans ce message « la paix et la force de Dieu envers les familles éplorées, et assure la nation (britannique) de ses prières ».
Attaque meurtrière

Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière au Royaume-Uni depuis les attentats suicide du 7 juillet 2005, revendiqués par des sympathisants d’Al-Qaïda, qui avaient fait 56 morts dans les transports en commun londoniens. Elle survient le jour où la Belgique commémorait les attentats djihadistes qui avaient fait 32 morts à Bruxelles il y a exactement un an.

à lire : À Bruxelles, une minute de bruit pour se souvenir des attentats

Elle n’est pas sans rappeler les attaques de Nice et de Berlin, qui ont fait respectivement 84 et 12 morts, également en 2016, commis en lançant un véhicule contre la foule, et s’inscrit dans un contexte de risque élevé d’attentats en Europe, notamment des djihadistes de Daech.

Londres avait été épargnée ces dernières années par les attentats de grande ampleur. Scotland Yard avait cependant annoncé début mars que les services de sécurité britanniques avaient déjoué 13 tentatives d’attentats depuis juin 2013.
La Croix (avec AFP)
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Ven 24 Mar - 16:49 (2017)    Sujet du message: Royaume Uni Grande Bretagne Angleterre Répondre en citant

 

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:56 (2017)    Sujet du message: Royaume Uni Grande Bretagne Angleterre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Histoire et géopolitique des religions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo