Apostats de l'islam Index du Forum
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 

 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Wafa Sultan
 
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Apostasie, quitter l'Islam

Auteur Message
Kamel
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2014
Messages: 817
Localisation: Lyon
Emploi: Entrepreneur
Masculin
Point(s): 4 418
Moyenne de points: 5,41

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 10:00 (2014)    Sujet du message: Wafa Sultan Répondre en citant

L'Apostate la plus célèbre :  Wafa Sultan (arabe : وفاء سلطان) est une psychiatre américaine d’origine syrienne. Wafa Sultan est surtout connue par son intervention sur la chaîne qatariote Al Jazeera, y critiquant l’Islam en ce qu’il prend figure d’idéologie politique préconisant la violence.







Cette apostate à droit à tout mon respect !

On ne cesse de me reprocher exactement la même chose qu'elle ! D'y aller trop direct ! Elle à raison et j'ai raison. J'affirme que l'islam est une secte dangereuse perverse et malsaine et elle, moi et d'autres le prouvent !

Lisez le coran, la sunna, les hatiths. Tout y est marqué. La peur de l'enfer aux msulims les poussent à toutes les horreurs au nom d'un prophète relié à un dieu imaginaire. Et ça je ne cesserai jamais de le dire jusqu'à ce que l'islam s'écroule.
_________________
J'ai décidé de combattre l'islam ; s'il vous plaît comprenez ma déclaration : combattre l'islam, pas l'islam politique, pas l'islam militant, pas l'islam radical, pas l'islam wahhabite, mais l'islam en lui-même... L'islam n'a jamais été incompris, l'islam est le problème... (les musulmans) doivent comprendre qu'ils n'ont que deux choix : changer ou être écrasés.
(Wafa Sultan, psychiatre syrienne exilée aux USA)"


Dernière édition par Kamel le Lun 3 Mar - 17:53 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Lun 3 Mar - 10:00 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Morpheus



Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2014
Messages: 122
Masculin
Point(s): 632
Moyenne de points: 5,18

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 10:54 (2014)    Sujet du message: Wafa Sultan Répondre en citant

un grand bravo a cette femme!!!!!
_________________
livre de l'apocalypse -

aragon -


Revenir en haut
katou
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2014
Messages: 52
Féminin
Point(s): 326
Moyenne de points: 6,27

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 17:50 (2014)    Sujet du message: Re: Wafa Sultan Répondre en citant

Abd el-Kader a écrit:



On ne cesse de me reprocher exactement la même chose qu'elle ! D'y aller trop direct ! Elle à raison et j'ai raison. J'affirme que l'islam est une secte dangereuse perverse et malsaine et elle, moi et d'autres le prouvent !

Lisez le coran, la sunna, les hatiths. Tout y est marqué. La peur de l'enfer aux msulims les poussent à toutes les horreurs au nom d'un prophète relié à un dieu imaginaire. Et ça je ne cesserai jamais de le dire jusqu'à ce que l'islam s'écroule.



Vous avez évidemment raison ! On ne peut pas aller avec des gants avec une idéologie qu'est celle de l'islam.


Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mar 4 Mar - 12:30 (2014)    Sujet du message: Wafa Sultan Répondre en citant

Idéologie qui a inpiré Hitler ne l'oublions pas, ne l'oublions jamais.

Pour le bon mahométan, la mort n'est rien puisque c’est la porte ouverte à la vie éternelle si il meurt fi sâbil Allah

train
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Spin
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2014
Messages: 98
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 4,96

MessagePosté le: Lun 10 Mar - 18:04 (2014)    Sujet du message: Re: Wafa Sultan Répondre en citant

Abd el-Kader a écrit:
L'Apostate la plus célèbre :  Wafa Sultan (arabe : وفاء سلطان) est une psychiatre américaine d’origine syrienne. Wafa Sultan est surtout connue par son intervention sur la chaîne qatariote Al Jazeera, y critiquant l’Islam en ce qu’il prend figure d’idéologie politique préconisant la violence.
Et je crois savoir que ça continue à circuler sous le manteau un peu partout en terre d'Islam...

à+
_________________
http://daruc.pagesperso-orange.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kamel
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2014
Messages: 817
Localisation: Lyon
Emploi: Entrepreneur
Masculin
Point(s): 4 418
Moyenne de points: 5,41

MessagePosté le: Lun 10 Mar - 18:15 (2014)    Sujet du message: Wafa Sultan Répondre en citant

Elle a de sacré c**** elle en tout cas.

Respect madame. Okay
_________________
J'ai décidé de combattre l'islam ; s'il vous plaît comprenez ma déclaration : combattre l'islam, pas l'islam politique, pas l'islam militant, pas l'islam radical, pas l'islam wahhabite, mais l'islam en lui-même... L'islam n'a jamais été incompris, l'islam est le problème... (les musulmans) doivent comprendre qu'ils n'ont que deux choix : changer ou être écrasés.
(Wafa Sultan, psychiatre syrienne exilée aux USA)"


Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Lun 10 Mar - 19:04 (2014)    Sujet du message: Wafa Sultan Répondre en citant



:M: Peur
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Lun 5 Déc - 15:43 (2016)    Sujet du message: Wafa Sultan Répondre en citant

Wafa Sultan décrit la programmation mentale des musulmans
Publié par Mireille Vallette le 4 décembre 2016






La psychiatre syrienne Wafa Sultan a adopté le monde libre et ses valeurs. Elle autopsie dans un livre le lavage de cerveau que subissent ses ex-coreligionnaires et les carences morales. Elle parle islam et non islamisme…
Wafa Sultan est psychiatre, réfugiée syrienne aux Etats-Unis. Elle s’est fait connaître à un large public par un débat mémorable sur Al-Jazeera en 2006. Les éditions Riposte laïque viennent de traduire et de publier un bouquet de ses textes, «L’Islam : Fabrique de déséquilibrés ?
*». Ils sont centrés sur la programmation que subissent les musulmans et ses conséquences. Son diagnostic est impitoyable.
Les écrits de Wafa Sultan paraissent sur des sites arabophones et sont destinés à ce monde arabo-musulman. Mais vu que le prophète et le Coran sont semblables et ont le même statut dans nos mosquées, le premier idolâtré, le second incréé et intouchable, les résonances avec l’Occident sont nombreuses.
L’auteure alterne les descriptions psychiatriques, ses expériences et l’autopsie de versets et hadiths. Elle ne souligne pas seulement leur immoralité, elle démontre comment s’opère «la destruction mentale» de ceux qui les défendent. Elle rappelle que la programmation est entamée dès la petite enfance par différents moyens, dont la répétition et la récitation, sans oublier «l’effet de la mélodie et l’intonation du texte». Une idée peut paraître de prime abord inadmissible, «mais à force d’être rabâchée, elle finit par s’infiltrer furtivement dans l’inconscient.» Même la formule prononcée après le nom du prophète, «littéralement: Allah a prié sur lui et l’a salué», lubrifie le passage du contenu vers l’inconscient.
Scaphandre doctrinal
Citation:

Le musulman n’apprend pas à dialoguer, la critique ne suscite que colère et insultes

Un verset ordonne : «Vous couperez les mains du voleur et de la voleuse en punition de leurs crimes.» Ce châtiment prouve pour la psychiatre l’incapacité de ce monde à comprendre le crime et donc la justice… Versets et hadiths enferment leur victime dans un «scaphandre doctrinal». Et vu que «l’épée de l’islam est dégainée» au-dessus de sa tête, il lui est interdit de questionner. Le musulman n’apprend pas à dialoguer, la critique ne suscite que colère et insultes. L’islam est devenu un code héréditaire dont sont aussi victimes, observe l’auteure, les minorités qui vivent sous sa tyrannie.
La crainte poursuit le croyant et l’empêche d’être créatif. L’islam conduit aussi à des comportements absurdes. «Sa hantise de la vérité absolue lui enjoint l’ordre d’entrer dans la salle de bain avec le pied gauche et de ne manger qu’avec la main droite…» Ou l’amène à croire aujourd’hui encore, puisque Mahomet l’a dit, que l’urine de chameau est le meilleur des médicaments.
Ce processus d’identification au «Beau modèle», conduit à défendre, par exemple, le mariage du prophète avec Aïcha, âgée de six ans, ou avec Safiya, «une femme juive avec laquelle il a copulé sur le chemin de retour d’une razzia durant laquelle il avait tué le mari, le père et le frère».
Les mariages de fillettes se perpétuent depuis quatorze siècles. Pour l’auteure, il n’y aucune différence entre le viol d’Aïcha par Mahomet et le mariage d’une petite Yéménite de 10 ans, médiatisée il y a quelques années lorsqu’elle a obtenu le divorce. Mais toute remise en question de ces mœurs comporte un risque majeur : faire vaciller toute la doctrine.
Grâce à cette programmation, nombre de conduites n’ayant aucune valeur éthique ou humaine sont instillés :
«…nous faisons lire, réciter et répéter à nos enfants ces enseignements qui les programment, les empoisonnent et les nourrissent de haine et de xénophobie.»
Une immense privation affective
Pour Wafa Sultan, les enfants les premiers, vifs et curieux, pourraient poser des questions. Mais «dans le milieu islamique, l’enfant voit le jour dans la répression. Le processus pédagogique qu’on lui fait subir écrase chez lui, même au berceau, tout sens de curiosité. Chaque fois que l’enfant entreprend spontanément une initiative, il n’entend comme réaction que l’un de ces deux mots : «Ayb » (c’est honteux), ou «haram » (c’est un péché) (…) Chacun de ces deux types de ressentiments suffit pour détruire sa vie et briser sa personnalité.»
Dans la doctrine, l’enfant n’a aucune valeur, c’est un ornement, une jouissance au même titre que les biens matériels.
«Je ne crois pas qu’il y ait une nation sur terre aussi totalement privée de sentiments que le monde islamique en général et arabo-islamique particulier.»
La psychiatre estime que les dogmes de cette religion, sa répression sentimentale et psychique produisent «une avidité affective inassouvie». Cette absence de sentiment s’exprime entre autres par les «crimes d’honneurs», encore fréquents dans le monde islamique. Ils ont été importés dans le nôtre, témoin l’exemple d’un père qui a tué sa fille au Canada, parce qu’elle refusait de porter le foulard.
«La force de la «parole» islamique est telle qu’elle peut faire faire les choses les plus abominables à ses prosélytes (…) Rien sur terre ne peut justifier qu’un homme se détache de ses sentiments à l’encontre de la chair de sa chair et la tue comme on tue une bête. (…) c’est la programmation mentale qui le transforme en fauve déchaîné (…) Voilà bien, hélas, la conséquence tragique et l’impact regrettable des enseignements attardés de l’islam !»
Fracture affective encore lorsque la doxa considère les femmes comme «trop sentimentales» pour apporter un témoignage fiable. Ce qui justifie qu’il ait la valeur de la moitié de celui d’un homme.
L’islam est aussi une culture de la mort qui dévalorise systématiquement la vie ici-bas. «Ce mépris s’est étendu jusqu’à englober sa propre vie elle-même.»
Des versets autorisent le meurtre avec préméditation :
«Ô vous qui croyez ! La loi du talion vous est prescrite en matière de meurtre : homme libre pour homme libre, esclave pour esclaves, femmes pour femmes. »
Et l’auteure de commenter: «Y a-t-il un esprit humain raisonnable qui puisse admettre que la grandeur de Dieu s’articule dans la préférence de l’homme libre sur l’esclave et dans l’aliénation de la femme par rapport à l’homme ?!»
Femmes déficientes
«Les enseignements de l’islam ont engendré, voire déterminé, la condition la plus humiliante et la plus dégradante pour la femme tout au long de notre histoire.»
A propos de la polygamie, la psychiatre calcule que si chaque homme épouse quatre femmes, seuls 25% des hommes trouveront des femmes.
Elle n’a aucun doute que ce qui mène aux attentats-suicides est la répression sexuelle. L’islam utilise le désir sexuel comme une stratégie, il le réprime afin d’attiser la volonté de combattre. Pour elle, c’est clair: «Le Coran incite au terrorisme».
Le mépris des femmes n’est pas étranger à la fêlure affective des musulmans, comme le montre ce hadith :
«Vous les femmes, vous constituez la majorité des habitants de l’enfer. Si on vous donne quelque chose, vous n’en remerciez pas. Si un malheur vous touche, vous ne prenez pas votre mal en patience. Si on vous prive de quelque chose, vous ne cessez de vous plaindre. »
«Depuis plus de 1400 ans, ce hadith trotte dans la conscience de l’homo islamicus.»
Le crime que constitue le viol n’est pas abordé par le Coran, observe Wafa Sultan, alors qu’il châtie l’adultère ou l’amour avant le mariage, des situations dans lesquelles les «coupables» sont consentants.
«Epousez (littéralement niquez) autant qu’il vous plaît de femmes ou ce que votre main droite possède ». Il n’existe pas de freins moraux qui atténue l’impact de ce verset. Si l’homo islamicus ne maîtrise pas ses instincts sexuels, poursuit la psychiatre, il ne maîtrisera pas non plus d’autres envies telles que «piller, tuer, s’énerver, faire du mal ou violer n’importe quelle règle relatives à la morale!»
Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.
La littérature islamique regorge de descriptions de la puissance sexuelle de Mahomet. Les jurisconsultes plongent inlassablement dans leurs textes pour en tirer des normes de comportement, jusqu’aux plus intimes. «Le chercheur qui fouille dans la littérature islamique à la recherche des enseignements relatifs au sexe aura vite la nausée.»
Et l’on reste pétrifié qu’au XXe siècle, Khomeiny ait pu décréter :
«Il n’est pas licite de copuler avec la femme n’ayant pas atteint l’âge de neuf ans, que le mariage soit permanent ou intermittent. Quant aux autres jouissances, comme l’attouchement, l’étreinte et le cuissage, elles sont licites, même avec le nourrisson.»
L’auteure souligne «la sauvagerie» des enseignements et la violence de la  langue : «Combattez… Tuez… Coupez les mains et les pieds… Coupez les têtes… Frappez-les au cou… Frappez sur tous les bouts des doigts… Serrez… Enchaînez-les solidement…»
«…ce discours a creusé durant plus de 14 siècles, des fossés profonds, des gouffres, des abîmes dans l’inconscient de l’homo islamicus. Un chaos de perdition s’y est installé.»
Haine de l’Occident
Du jour au lendemain, le pétrole a réveillé les nomades du Moyen orient. «Ils ont été contraints d’adopter un style de vie étrange autant qu’incompatible avec sa charia et ses lois obsolètes.» La technologie moderne dont il jouit, mais à laquelle il n’a aucune part, suscite haine et rancune à l’égard de l’Occident.
Nombre d’adorateurs d’Allah vont vivre avec des populations qu’ils ont appris à détester et qui sont majoritaires.
«Combien de fois nous a-t-on fait lire et répéter, lorsque nous étions petits, le verset coranique suivant : «Uzaïr est fils de Dieu. Les chrétiens disent : le Messie est fils de Dieu. Telles sont les paroles de leur bouche. Ils répètent ce que les impies disaient avant eux. Que Dieu les écrase ! Ils marchent à reculons.»
Et de s’interroger : «Comment voulez-vous donc, devenant adulte et entrant dans la vie active, que nous puissions respecter les juifs et les chrétiens et vivre en paix avec eux ?»
Au Moyen-Orient, l’actualité donne la réponse tous les jours.
La psychiatre met souvent en valeur la capacité d’adaptation des chrétiens et des juifs par rapport à leurs textes. Nourrie durant son enfance et sa jeunesse en Syrie de la haine féroce des juifs, elle les a découverts en Occident et les oppose souvent aux disciples du prophète.
«Les juifs ont pu dépasser la conception du contenu de leurs livres saints. Ils ont montré au monde entier leur capacité d’adaptation en tout temps comme en tout lieu, alors que les musulmans sont restés un cadavre froid, enveloppé dans le manteau de leur prophète.»
Un livre incompréhensible
Le Coran est incompréhensibles pour 90% des musulmans, affirme Wafa Sultan, et pas parce que la grande majorité ne connaissent pas l’arabe.
«La nébulosité intellectuelle qui se dégage de cet amphigouri linguistique a fait du musulman son otage permanent muselé.» Où se trouve, questionne-t-elle, la clarté dans un livre que Wafa Sultan elle-même ne peut comprendre ? «Où se manifeste le miracle dans ce livre qui regorge d’erreurs linguistiques, historiques mais surtout d’aberrations morales ?»
Cette réalité donne un grand pouvoir aux docteurs de la loi :
«La seule solution qui nous reste, c’est de séquestrer ces charlatans, ces imposteurs et ces prestidigitateurs, afin de pouvoir libérer les jeunes esprits de l’hégémonie mentale qu’exercent ces discours aveuglants, aberrants. Si nous ne sommes pas en mesure de les enfermer, il faudra sensibiliser les jeunes et les conscientiser : écouter avec beaucoup d’attention le délire hallucinant de ces illusionnistes, et empêcher leurs palabres de s’infiltrer furtivement dans l’inconscient de toutes les générations futures.»
Et de lancer cet appel :
Citation:
Internet permettra la «désintégration mentale» de la programmation islamique

«Musulmans du monde entier ! Ayez un peu de pudeur ! Ne vantez plus dorénavant la beauté de votre religion avant d’en extirper tout ce qui s’y révèle immonde et abominable !»
Optimiste pourtant, elle pense qu’Internet permettra la «désintégration mentale» de la programmation islamique. Que Dieu l’entende !
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Mireille Vallette pour Dreuz.info.
* En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Spin
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2014
Messages: 98
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 4,96

MessagePosté le: Lun 5 Déc - 19:26 (2016)    Sujet du message: Wafa Sultan Répondre en citant

yacoub a écrit:
Wafa Sultan décrit la programmation mentale des musulmans
Publié par Mireille Vallette le 4 décembre 2016 .
A propos de lavage de cerveau, j'ai mis en ligne un topo là-dessus : http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/lavage_cerveau.htm Le plus gros de ma documentation (concrètement, l'histoire de Cameron Hooker et Coleen Stan) me vient du bouquin d'Ali Sina, qui développe ça sur plusieurs pages à titre d'exemple (même s'il n'est pas question d'Islam dans cette affaire). S'y ajoutent des considérations sur des cas d'erreurs judiciaires.
_________________
http://daruc.pagesperso-orange.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 14:57 (2017)    Sujet du message: Wafa Sultan Répondre en citant

Le Docteur Wafa Sultan au chevet des déséquilibrés ? Publié le 2 janvier 2017 - par Malek Sibali - 5 commentaires - 592 vues




Partager





«Quiconque lit le Coran et la biographie de Mahomet et y croit, ne pourra jamais en sortir indemne ni mentalement ni psychiquement».
C’est en 2006 que Wafa Sultan a prononcé, haut et fort, ce triste diagnostic sur la chaîne Al-Jazeera, devant des millions de téléspectateurs musulmans, provoquant ainsi un délire tempétueux dans l’univers de l’islam. Depuis, elle ne cesse de répéter et d’illustrer ce flagrant constat partout dans le monde.
Effarés et stupéfaits de ce verdict, les marchands du temple de l’islam craignent que le scandale mystérieux de leur secte, jusqu’alors hermétiquement verrouillé, éclate en plein jour. Pour faire taire «la femelle, déficiente intellectuellement et religieusement» selon leur prophète, ils organisent contre «cette mécréante» une campagne de diffamation, d’harcèlement. Ils multiplient à son égard les insultes, les injures et les menaces les plus perverses. Ils cherchent par tous les moyens à la museler, à obstruer ses messages, à oblitérer ses écrits. Leurs agissements et leurs réactions prouvent que la perversité de leur croyance se métastase dans tout le corps de cette oumma, qui prétend être «la meilleure nation engendrée pour l’humanité» (Coran 3.110) par un dieu pervers, auteur de leur coran. Il s’agit effectivement de ce dieu lunatique dit allah akbar qui «guide – à sa guise -, qui il veut et égare qui il veut» (Coran 35.8), et «châtie – selon son humeur – qui il veut et pardonne à qui il veut» (Coran 5.40).
Or, ce qui les gêne et perturbe dans le discours de cette apostat(e), c’est sa maîtrise à fond de tous les artifices, de la casuistique et des arguties de la doxa islamique. Aucun «savant» musulman, y compris les prétendus «savantissimes doctes d’Al-Azhar», sans évoquer tous les imposteurs, les lèches-babouches et les islamo-collabos en France, n’ose débattre avec elle quant à la doctrine de l’islam, de ses multiples répercussions néfastes, de ses enseignements barbares, de leur impact pathologique sur ses adeptes comme sur le développement de leurs pays.
Que dire aussi de Wafa Sultan, la psychiatre !
Son expérience sur le terrain, ses connaissances profondes de la psyché des musulmans, ses compétences professionnelles l’habilitent à stigmatiser les maladies chroniques de l’islam, à décortiquer ses mélis-mélos, à venir au secours des victimes psycho-pathologiques de l’obscurantisme de cette croyance, et surtout à discerner les différentes composantes de cette école qui fabrique des déséquilibrés.
C’est par amour pour cette société dont elle est issue, qu’elle se dévoue par le dialogue, les débats, l’écriture, les consultations cliniques, les émissions télévisées, les conférences, les publications, pour démasquer les racines de ce virus coranique qui gangrène l’oumma musulmane, pour extirper ce poison de son terrain, et contribuer à guérir ceux qui en sont gravement atteints.
Wafa Sultan s’est rendu compte de la nocivité mortelle de cette prétendue religion capable de transformer les enfants en criminels, les innocents en êtres sauvages, les jeunes en égorgeurs professionnels dans la voie d’un Allah qui «n’aime que ceux qui font la guerre pour sa cause» (Coran 61.4 et 2.244). D’autant plus que ces prétendus «déséquilibrés» sont fiers d’imiter leur «beau modèle», – le messager de cet Allah -, qui menaçait ses détracteurs : «Je suis venu à vous par l’égorgement». (Hadith rapporté dans Musnad Ahmad, 11/609). 
Le cas de la petite Fatima, 8 ans, qui vient de se faire exploser récemment dans un commissariat à Damas en est la preuve la plus frappante, qui cautionne la vision de Wafa Sultan et confirme ses convictions. (Voir Dr. Bernard Dick, Une petite kamikaze de huit ans préparée par ses parents)
http://ripostelaique.com/une-petite-kamikaze-de-8-ans-preparee-par-ses-pare…
Fonctionnant aux antipodes de la réalité, les médias en France et en Occident n’ont pas daigné en parler, car ils ne veulent pas dénoncer la petite gamine. La raison en est qu’elle est la fille d’un combattant, membre du Front al-Nosra (intégré dans Ahrâr ach-Cham, affilié à al-Qaïda), une organisation islamiste terroriste. Non pardon, «le père est membre d’un groupe de rebelles modérés», dira-t-on dans le jargon diplomatique, oui membre de ces rebelles soutenus et financés par la douce et généreuse France et ses alliés. C’est vrai, qui ne dit pas mot consent, et celui qui aide un criminel l’est aussi. Et que dire encore de ceux qui ne dénoncent pas les vrais criminels, Messieurs les journaleux ?
N’y trouve-t-on pas une preuve supplémentaire qui accrédite «L’islam fabrique des déséquilibrés» dont parle la psychiatre Wafa Sultan dans son nouveau livre ?
Et le cas du tunisien Anis Amri, ce criminel, – «ce déséquilibré» dans le jargon de nos vénérables intellos et des médias subventionnés -, qui vient de faucher avec un camion une foule de citoyens innocents au marché de Noël à Berlin, tuant une douzaine et blessant une cinquantaine, n’est-il pas le produit de la barbarie de cet islam ?
Le livre de Wafa Sultan arrive à temps pour dénoncer une idéologie criminelle qui bafoue et détruit les sentiments de l’innocence, viole tous les droits humains et piétine toutes les valeurs. Telle culture, tel fruit !
Ce livre est maintenant à la disposition des lecteurs francophones, des parents, des enseignants, des éducateurs et des politiciens qui sont confrontés avec les problèmes inextricables de l’islam et des musulmans. Il doit être leur guide chaque fois qu’ils vont parler de l’islam, débattre de ses connivences et prendre des mesures pour dévoiler ses aberrations.
Les musulmans ont urgemment besoin d’une pédagogie curative, d’une thérapie de choc, d’un discours éclairant et pas de promesses alléchantes, chatoyantes, politiciennes, ni de compromissions dégradantes, opportunistes, minables. Ils ont droit à connaître la vérité dont ils sont privés et pas de vivre confinés dans la taqiya ni dans la dissimulation ni dans le mensonge ni dans l’hypocrisie avec eux-mêmes, avec leur société et avec le monde. Ils ont besoin de se libérer d’une idéologie esclavagiste, qui bafoue des droits humains les plus élémentaires. Ne les privons pas de cette opportunité en Occident ! Aidons-les à s’en libérer ! Ils sont nos frères et nos sœurs dans l’humanité ! Wafa Sultan nous donne le meilleur exemple dans ce livre.
Les menteurs, les hypocrites, les carriéristes, les hypnotisés par la charia, les adorateurs de cet islam qu’ils qualifient de «religion d’amour, de paix et de tolérance», doivent en profiter pour se corriger, pour se repentir, pour sortir de leur égarement, pour cesser de nous enfumer avec leurs palabres, leurs affabulations et leurs mensonges. Que les juges de la République ouvrent enfin leurs yeux, secouent leurs cerveaux et osent s’interroger avec Wafa Sultan comme avec tout esprit libre, lucide, conscient du grand danger de l’islam :
– Jusqu’où devons-nous s’agenouiller devant cette idéologie obscurantiste venant du désert arabique, d’une culture qui ne connait que l’égorgement, les invasions, les conquêtes, le terrorisme, le butin, le pillage, le viol, la captivité des femmes, des enfants et leur réduction en esclavage ?
– Jusqu’à quand l’Occident doit-il ignorer que Daech ne fait qu’appliquer exactement les préceptes de l’islam, de son prophète, de ses califes et de tous les grands maîtres de l’exégèse coranique, preuve qu’aucune instance musulmane, y compris «la très éminente université islamique d’al-Azhar», n’ose condamner ?
– Jusqu’à quand faut-il sacrifier nos valeurs, notre culture, notre patrimoine, notre science, notre progrès scientifique pour se comporter en véritables dhimmis, «en toute humiliation», devant les détenteurs des pétrodollars qui, depuis plus d’un siècle, n’ont pas su profiter de cette manne inattendue pour se développer économiquement, socialement et culturellement, voire pour se libérer de leur tribalisme, de l’archaïsme de leur croyance, source de leur enlisement dans la misère et la régression totale ? Par contre, ils manigancent et réussissent avec leurs ruses et leur louvoiement à tromper, à aveugler les responsables occidentaux par leur argent, à acheter leurs consciences, à imposer le politiquement correct aux politiciens comme aux médias, à promouvoir les enseignements barbares de l’islam dans le monde.
Wafa Sultan, cette femme exceptionnelle issue de l’islam, manifeste un héroïsme sans faille face à cet obscurantisme institutionnalisé, soutenu et médiatisé. Jamais le monde musulman n’a connu une personne aussi courageuse, audacieuse, talentueuse, dévouée, qui se livre à une féroce dénonciation des maux de l’islam, de son intolérance, de ses injustices, de sa tyrannie, mettant en exergue des arguments rationnels, convaincants, irréfutables. Elle ne cherche qu’à libérer les musulmans de leur «dieu qui hait»[1], qui n’a rien à faire qu’à «octroyer à son associé, Mahomet, une superpuissance sexuelle de quarante homme »[2]. Mais Wafa Sultan s’efforce aussi à sonner le tocsin de l’obscurité, de la barbarie et de la haine que propage l’islam.
À l’occasion de la sortie de ce livre, un défi doit être lancé : Quel média français, public ou privé, osera-t-il inviter Wafa Sultan sur son plateau pour débattre de ce livre avec les imposteurs, les faussaires de vérités, «les Turcs de profession» et les collabos qui nous enfument dans les médias avec l’utopisme de leur prétendu «islam de lumières» ? Oui, c’est un défi lancé à tous les médias en France mais aussi à tous les responsables politiques dans ce pays. Bien entendu, ils ne sont pas à la hauteur de répondre à ce défi. Car, la lâcheté, l’intimidation, les groupes de pression, les bailleurs de fonds, ou plutôt les acheteurs des consciences, sont toujours en mesure de les dissuader de ne jamais parler vrai de l’islam.
Malek Sibali
[1] Le titre anglais de son livre «A God who hates», publié en 2010 aux États Unis, traduit dans plusieurs langues et vendu à des centaines de milliers d’exemplaires dans le monde.
[2] Ibn Saad, At-Tabaqât al-kubra (Les Hautes classes), vol. 8, p.192-193
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Dim 9 Avr - 13:37 (2017)    Sujet du message: Wafa Sultan Répondre en citant

 

Pour ceux qui veulent assister à la conférence de Brother Rachid et Wafa Soultan, prévu :

Vendredi 14 avril de 18h à 22h,
Samedi 15 avril de 9h à 22h
Dimanche 16 avril de 9h à 22h
S'inscrire au préalable. Contacter Katia pour ce faire.
Les places sont très limitées. 
 

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marmhonie
Equipe de modération
Equipe de modération


Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2017
Messages: 125
Localisation: San Francisco
Emploi: Retraité
Loisirs: Paléographie
Masculin
Point(s): 781
Moyenne de points: 6,25

MessagePosté le: Dim 9 Avr - 13:41 (2017)    Sujet du message: Wafa Sultan Répondre en citant

L'Islam est la plus intolérante des sectes au monde


Nulle contrainte en religion ?
Et la charia terrfiante qui régit toutes les contraintes en Islam, est-ce du petit lait ?

&

&

&


Habiller les femmes dans des sacs et les interdire de tant de choses naturelles, c'est plus que de la contrainte, c'est de la dictature.


Non à l'intolérance islamiste, non au droit de mentir en Islam (taqiya)


L'Islam est la plus intolérante des sectes au monde !

_________________
Bible de Jérusalem (PDF) (73 Livres) & NT Osty & Catéchisme de St Pie X & Rituale romanum Pauli V(PDF)


Revenir en haut
Marmhonie
Equipe de modération
Equipe de modération


Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2017
Messages: 125
Localisation: San Francisco
Emploi: Retraité
Loisirs: Paléographie
Masculin
Point(s): 781
Moyenne de points: 6,25

MessagePosté le: Dim 9 Avr - 13:42 (2017)    Sujet du message: Wafa Sultan Répondre en citant

Le comble du port du voile

Dans les pays musulmans comme l'Iran où l'Arabie Saoudite les femmes veulent se libérer du carcan du voile, mais c'est l'inverse qui se passe en Europe où les nouvelles converties se l'imposent.
Un comble.

Einstein disait : "Il y a deux choses infinies, l'univers et la connerie humaine. Mais pour l'univers, j'ai un doute."
_________________
Bible de Jérusalem (PDF) (73 Livres) & NT Osty & Catéchisme de St Pie X & Rituale romanum Pauli V(PDF)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:47 (2017)    Sujet du message: Wafa Sultan

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Apostasie, quitter l'Islam Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo