Apostats de l'islam Index du Forum
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 

 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Apocalypse 20 decrit la decapitation islamique
 
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> En vrac

Auteur Message
Morpheus



Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2014
Messages: 122
Masculin
Point(s): 632
Moyenne de points: 5,18

MessagePosté le: Ven 21 Fév - 12:44 (2014)    Sujet du message: Apocalypse 20 decrit la decapitation islamique Répondre en citant



Apocalypse de Jean 6:9 Et lorsqu'il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l'autel les âmes de ceux qui avaient été égorgés pour la parole de Dieu et pour le témoignage qu'ils avaient rendu.

Apocalypse de Jean 18:24 et parce qu'on a trouve chez elle le sang des prophetes et des saints et de tous ceux qui ont ete egorges sur la terre.

Apocalypse de Jean 20:4 Et je vis des trones ; et a ceux qui s'y assirent fut donne le pouvoir de juger. Et je vis les ames de ceux qui avaient ete decapites a cause du temoignage de Jesus et a cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n'avaient pas adore la bete ni son image, et qui n'avaient pas recu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent a la vie, et ils regnerent avec Christ pendant mille ans.



Decapitations - archive du genocide armenien sous l empire islamique ottoman


Jordanie - crime d honneur


Tchetchenie : decapites pour leur foi chretienne


Pakitan - decapitation de kafir


Somalie - decapiter pour sa foi chretienne

Attention videos choquantes

http://prophetie-biblique.com/forum-religion/islam/tchetchenes-musulmans-de…
http://www.truthtube.tv/play.php?vid=2008
http://crossmuslims.blogspot.com/2010/12/lhomme-parfait-de-lislam.html
http://prophetie-biblique.com/forum-religion/islam/islam-religion-decapitat…
http://prophetie-biblique.com/forum-religion/islam/couper-des-tetes-est-rem…
http://prophetie-biblique.com/forum-religion/islam/les-ismaelites-une-natio…
http://prophetie-biblique.com/forum-religion/islam/muhammad-plus-grand-crim…

"Je vais jeter la terreur dans le coeur des mecreants (non muslims) , frappez les au dessus des cous (decapitez les) et coupez leur doigt" Coran 8:9-13

_________________
livre de l'apocalypse -

aragon -


Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Ven 21 Fév - 12:44 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Sam 21 Mai - 10:47 (2016)    Sujet du message: Apocalypse 20 decrit la decapitation islamique Répondre en citant

Toutes les religions prévoient rapidement la fin du monde même la religion des mayas. Je donne la version juive, la version chrétienne
et la version islamique, je ne donne pas celle des témoins de Jéhovah car ils se sont trompés toujours sur leurs prévisions.
======================================================================================
Les signes de la fin du monde dans le judaïsme
  
 
  
1- Les cinq prophéties de Jésus sur Israël
2- Concrètement : Israël pierre d’achoppement à l’orgueil des nations
3- La conversion d’Israël
 
  

L’arbre de Jessé, L’olivier franc
  
1- Les cinq prophéties de Jésus sur Israël
  
(Chose certaine)
  
 
  
Le peuple juif est à mettre à part. Il mériterait à lui seul tout un chapitre tant son destin est particulier. Choisi par Dieu depuis 4000 ans, il reste signe jusqu’à aujourd’hui pour toutes les nations*. C’est une charge bien lourde à porter qui lui a valu au cours de son histoire les plus grandes grâces et les plus grands malheurs. D’après saint Paul, Dieu voulut la subsistance d’Israël* par une de ses volontés mystérieuses. « Il fait miséricorde à qui il veut et il endurcit qui il veut». Saint Paul aurait pu ajouter “jusqu’au moment qu’il veut” car il est certain que les Juifs voient qui est Jésus et le reconnaissent comme Messie au moment de la mort individuelle de chacun. Au Ciel, il n’y a plus un seul juif (c’est-à-dire un homme qui attend la venue du Messie). Il n’y a plus que des hommes face au Messie.
  
Il fallait que le judaïsme subsiste sur la terre. Israël* devait demeurer pour les nations un signe grandiose annonçant le retour du Christ et la fin du monde. C’est ce que veut signifier saint Paul en écrivant: “ Que sera la conversion d’Israël (au Christ) sinon une résurrection d’entre les morts?”. On peut même dire qu’Israël est et sera l’un des signes les plus importants donnés au monde de la fin de toutes choses et de la signification de cette fin.
  
 
  
Le Seigneur, dans les Évangiles et dans l’épître de saint Paul aux Romains, donne cinq prophéties concernant l’avenir de ce peuple et le retour du Christ:
  
1- Il annonce que le Temple de Jérusalem* sera détruit: “ En vérité, je vous le dis, il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit jetée». Et le Temple sera remplacé par un temple consacré aux idoles: “Vous verrez l’Abomination de la désolation installée dans le Temple saint.”
  
2- En second lieu, le Seigneur annonce que le peuple juif sera déporté parmi toutes les nations: «Il y aura une grande détresse sur la terre et colère contre ce peuple. Ils tomberont sous le tranchant du glaive et ils seront emmenés captifs dans toutes les nations.”
  
3- En troisième lieu, il y aura des malheurs et des massacres perpétrés contre ce peuple: “Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi. Pleurez plutôt sur vous et sur vos enfants! Car voici venir des jours où l’on dira: Heureuses les femmes stériles, les entrailles qui n’ont pas enfanté, et les seins qui n’ont pas nourri! Alors, on se mettra à dire aux montagnes: Tombez sur nous! Et aux collines, couvrez-nous.”
  
4- En quatrième lieu, ce peuple reviendra dans la terre d’Israël et prendra de nouveau possession de la ville sainte: « Jérusalem sera foulée par les païens jusqu’à ce que soit accompli le temps des nations ». Le retour du peuple d’Israël dans sa terre marquera donc la fin du temps accordé aux païens pour inaugurer un temps de grâce accordé à Israël.
  
5- Enfin Jésus annonce: “Vous ne me verrez plus jusqu’à ce qu’arrive le jour où vous direz: Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur”. Saint Paul confirme la réalité de ce dernier signe qui accompagnera immédiatement le retour du Christ dans sa gloire: Israël se convertira et reconnaîtra Jésus comme étant le Messie. “Leur mise à l’écart de l’Alliance fut une réconciliation pour le monde. Que sera leur admission sinon une résurrection d’entre ses morts ». Ces deux textes semblent lier intimement le retour du Christ et la conversion d’Israël. Cela signifie-t-il que le jour où ils accepteront le Messie, celui-ci se montrera à eux de nouveau ou l’inverse? Toute la question, au plan du signe des temps, est ici.
  
 
  
Une chose peut par contre être affirmée sans risque. Ces cinq prophéties seront, d’une façon grandiose, signes du retour du Christ car elles ne se réaliseront pas seulement d’une manière perpétuelle comme on l’a dit des guerres et des tremblements de terre mais d’une manière matérielle, historique, à une date fixée par Dieu, de la même façon que celles qui sont déjà réalisées. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder les trois prophéties déjà réalisées. Elles seront donc tout à fait adaptées au regard de tous les hommes, même des non spirituels.
  
1- Ainsi, vit-on en 70 après Jésus Christ le général romain Titus raser complètement le Temple de Jérusalem*. Il réalisa sans le savoir la première des prophéties, 40 ans (chiffre bilique de l’épreuve) après la mort de Jésus.
  
2- Puis, en 135, à la suite d’une deuxième révolte juive, le reste de la population fut déporté. L’Empereur romain fonda une nouvelle ville à la place des ruines de Jérusalem, Aelia Capitolina. Sur le lieu du Temple, il construisit un temple dédié à Jupiter. Pour les Juifs, “ l’Abomination de la désolation ” dont parle le prophète Daniel 9, 27 était dans le Temple saint.
  
3- Les malheurs et les persécutions ne cessèrent de s’abattre sur les communautés juives dispersées, jusqu’aux massacres de millions de juifs à Auschwitz. Là, un tiers des Juifs furent exterminé (6 millions sur 18 millions). Ce chiffre n’avait donc pas un sens uniquement symbolique dans la Bible.
  
4- Enfin, en 1948, la création du nouvel État d’Israël en Palestine marque une nouvelle étape, celle de la quatrième prophétie. Elle n’est pas encore pleinement réalisée puisque Jérusalem n’est pas redevenue une ville entièrement juive. Si on en suit la lettre, il est certain qu’un jour, Jérusalem sera entièrement juive. “Jérusalem sera foulée par les païens jusqu’à ce que soit accompli le temps des nations.”
  
Ce retour dans la terre de Palestine, réalisé il y a à peine cinquante ans, est un avertissement très explicite de la proximité des événements de la fin. Jérusalem est encore divisé. Des nations (musulmanes et chrétiennes) foulent le sol de Jérusalem-Est. Les musulmans entrent dans une haine exaltée d’Israël. Ils se promettent de les détruire et de les jeter à la mer. Un tel combat est dramatique car, semble-t-il, perdu d’avance. Gamaliel disait en effet aux juifs de son temps à propos de la jeune Église chrétienne: « Laissez ces gens tranquilles. Si leur succès vient de Dieu, vous ne pourrez rien contre eux. Si ils viennent des hommes, ils disparaîtront d’eux-mêmes ». Les musulmans devraient tenir compte de ce conseil en ce qui concerne le jeune État juif. Après la ruine et les défaites successives qui marquent leur histoire depuis 1948, ils devraient imiter la sagesse du président égyptien Sadate qui fit la paix avec Israël.
  
De fait, il semble que c’est impossible. Sadate est qualifié de « Traître » et il fut assassiné. Ils ne peuvent comprendre car leur foi leur dicte que la Palestine est à jamais terre d’islam*. Cet aveuglement leur vient de Dieu. Il les égare ici-bas pour mieux les sauver dans l’au-delà. Il faut que leur orgueil soit abaissé, comme il l’a été pour les chrétiens et les Juifs. Si l’on suit leurs propres prophéties telles que nous les avons rapportées précédemment, cette obstination aboutira probablement à leur ruine politique totale et, par là, à la profonde découverte de leurs propres limites. Ce sera un douloureux chemin d’humilité. Ils perdront définitivement leur gloire politique mondiale. Ils perdront certainement Jérusalem*.
  
Le jour où Jérusalem deviendra entièrement juive, où l’esplanade des Mosquées deviendra le mont du Temple, alors sera réalisée la quatrième prophétie. Si l’on suit la lettre de la prophétie de Jésus, il est probable que de manière concomitante se terminera l’organisation nationale du monde. On instaurera un gouvernement mondial « pour que jamais plus il ne puisse y avoir de guerre ». Au départ, ce mondialisme se fondera sur des valeurs de tolérance et de respect du spirituel. Nous verrons plus en détail comment il tournera en quelques décennies en un humanisme explicitement antireligieux.
  
A propos de la Jérusalem redevenue juive, il convient d’aborder un dernier signe, celui du cœur de cette ville, le Mont du Temple, appelé par les musulmans « esplanade des mosquées. Une prophétie du deuxième livre des Maccabées, mérite d’être ici rapportée. « Il y avait dans cet écrit que, juste avant l’attaque des babyloniens contre Jérusalem, averti par un oracle, le prophète Jérémie se fit accompagner par la tente et l’arche d’Alliance de Dieu. Il se rendit à la montagne où Moïse, étant monté, contempla l’héritage de Dieu. Arrivé là, Jérémie trouva une habitation en forme de grotte et il y introduisit la tente, l’arche, l’autel des parfums, puis il en obstrua l’entrée. Quelques-uns de ses compagnons, étant venus ensuite pour marquer le chemin par des signes, ne purent le retrouver. Ce qu’apprenant, Jérémie leur fit des reproches: "Ce lieu sera inconnu, dit-il, jusqu’à ce que Dieu ait opéré le rassemblement de son peuple et lui ait fait miséricorde. Alors le Seigneur manifestera de nouveau ces objets, la gloire du Seigneur apparaîtra ainsi que la Nuée, comme elle se montra au temps de Moïse et quand Salomon pria pour que le saint lieu fût glorieusement consacré." » Depuis cette époque, on le comprend, une tradition court dans le peuple juif : Avant la manifestation du Messie, le Temple sera rebâti, plus beau que jadis, pour recevoir le Tabernacle saint et son contenu : le bâton du grand prêtre Aaron, la manne et les tables de la loi. Lorsque les chrétiens les entendaient parler de leur espérance, ils l’interprétaient en pensant à leur future conversion. Ils se disaient que le troisième Temple ne serait pas fait de main d’homme mais qu’il annonçait le jour où ils adoreraient Dieu en esprit et vérité. Cette interprétation ne semble pas, tout en n’étant pas exclue, être la plus judicieuse. Le texte du livre des Maccabées ne parle pas d’un temple spirituel mais de l’arche d’alliance que Moïse avait fait façonner. Il convient donc d’être attentif. Lorsque l’arche d’alliance reparaîtra, ce sera un grand signe donné à l’humanité de la proximité de la venue du Messie.
  
 
  
Seule une prophétie restera à réaliser, celle de la conversion d’Israël au Christ. Nous en parlerons plus loin, en traitant des moments qui précéderont juste la fin.
  
Ce début du XXIème siècle voit s’accumuler la réalisation de prophéties de l’Écriture: les temps se rapprochent...

========================================================

LA FIN DU MONDE EST INÉVITABLE
Mais ceux qui écoutent l’Agneau ne périront pas
http://findumonde.pagesperso-orange.fr/images/lecture.jpghttp://findumonde.pagesperso-orange.fr/images/telecharger.jpg
La fin du monde sera une leçon inoubliablehttp://findumonde.pagesperso-orange.fr/images/livredevie.gif
Les explications de la fin du monde qui approche, mais dont personne ne peut connaître la date, sont prises dans le Livre de Vie de l’Agneau
La véracité de ce livre est confirmée et incontestable !
LA FIN DU MONDE SERA L’ŒUVRE DE L’HOMME
Obligeant le développement continu des agglomérations et des voies, ainsi que l’accroissement du pillage de la Terre, la surpopulation toujours grandissante indique que la fin du monde est forcément inéluctable. Mais ce n’est pas uniquement cela, ni la consommation outrancière de l’énergie et le réchauffement conséquent de la très mince atmosphère qui suffisent à expliquer la proximité de la fin du monde. Les dégâts mondiaux et irréparables occasionnés par le veau d’or (le dieu des hommes...) l’affrontement des nations et la multiplication des guerres, l’extinction accélérée des espèces végétales et animales montrent pareillement sa fin. Il y a également la pollution des produits alimentaires et la pollution de l’air de l’eau du sol, ainsi que la destruction massive de l’ordre originel créé entre toutes choses (comme la dénaturation des organismes vivants) qui informent de l’arrivée de la fin du monde.
Autres causes de la fin du monde
On peut ajouter à ces intenses destructions la déforestation persistante, les portes qui se ferment en mettant les gens à la rue, l’augmentation des miséreux et du désarroi, les simulacres des religions, leur hypocrisie et leurs carnages qui font déraisonner les humains montrent l’approche de la fin du monde. Ajoutons encore la violence sur les personnes faibles et sur les bêtes, l’abandon des vieillards, la confusion des sexes, la perversion des mœurs, la toxicité généralisée et l’amplification du nombre de maladies mortelles qui indiquent également l’imminence de cette fin du monde. D’où l’armement effroyable des nations apeurées par les conséquences de leurs propres agissements. Mais ce puissant armement nucléaire est toutefois indispensable pour mettre fin à ce monde inique et nettoyer la terre. Il est donc le bien le plus précieux dont dispose le monde aujourd’hui pour faire la place au règne de Dieu... comme le précise l’Agneau dans son livre.
Les dirigeants du monde
Tout ce qui vient d’être dit est incontestable et certain, parce que ceux qui règnent dans les nations ne voient pas que ces ignominies amènent inéluctablement la fin du monde. Non, ils ne s’en rendent pas compte, ils n’en ont aucune idée et ne se doutent de rien, parce que ce monde est leur propre monde qu’ils bâtissent selon leurs points de vue, en étant persuadés qu’ils domineront toujours sans qu’il n’y ait jamais de fin. Aveuglés et inconscients du désastre, ils ne savent pas ce qu’ils disent ni ce qu’ils font. Ils ne voient pas où ils emmènent les nations, car ils ne sont pas assez lucides pour voir que la fin du monde est l’aboutissement obligatoire de leurs errements. N’ayant jamais lu les Écritures qui les condamnent ouvertement, ils se laissent alors aller à leurs désirs de gloire et de puissance qui les rend présomptueux, aveugles, sourds, arrogants et destructeurs.
Ceux qui survivront à la fin du monde
Mais pour vous mêmes qui voyez l’état déplorable de ce monde, comprendre que cette fin du monde ne peut être évitée ni différée ne suffit pas. Non, il faut savoir pourquoi le monde touche à sa fin et qu’il y aura un autre monde juste après ce monde corrompu. Pour cela, il faut télécharger le Livre de Vie de l’Agneau, et lire entièrement cet ouvrage d’Emmanuel prédit pour nos temps difficiles. Patiemment, il nous conduit dans toute la vérité, montrant pourquoi le monde souffre toujours plus. Il nous exhorte à nous préparer à affronter cette inéluctable fin du monde (l’apocalypse) pour qu’elle ne fasse disparaître que les injustes (les boucs et les porcs dans l’Ecriture) ceux qui ne respectent rien. Après quoi, un monde meilleur sans autorités, sans puissances, sans dominations, sans monnaies, sans exploitation de l’Homme et fort bien défini par l’Agneau et la loi, remplacera celui-ci, conformément à la prophétie.
LA FIN DU MONDE EST UNE LEÇON
Fin du monde ne signifie pas fin de toute l’humanité
Pour se faire une idée de ce qu’est la fin du monde prédite, il faut lire attentivement les quelques extraits du Livre de Vie mis en exergue sur ce site. Mais afin de montrer que cette fin du monde ne sera pas la fin de toute existence humaine et qu’elle aura obligatoirement lieu, l’Agneau (Emmanuel) démontre l’univers avec l’activité électromagnétique de la matière, les galaxies, les astres, la famille solaire, le monde, l’Homme dans l’univers et sa jeunesse sur la terre, ainsi que la prophétie. Avec beaucoup de clarté, il explique ce qui va obligatoirement advenir du monde et que cette fin du monde qu’on n’oubliera jamais est due au fait que les hommes sont jeunes et vaniteux, et qu’ils ont fait ce qu’ils ne devront plus jamais faire. Car la fin du monde qui leur incombe totalement est la cuisante leçon qu’ils devaient se donner, pour ne plus jamais recommencer. Le Fils de l’homme l’explique clairement et sans ambigüité.
L’arrivée de l’Agneau indique l’imminence de la fin du monde
Cet homme prédit pour nos jours obscurs et sans espoir est là, son livre (le Livre de vie de l’Agneau) en est la preuve formelle. Dans cet ouvrage et dans la bible qu’il dévoile, on comprend que la fin du monde ne peut se produire que dans les temps messianiques, qui sont ces temps difficiles où le monde se trouve et où arrive forcément celui que l’on appelle le Messie, le Schilo, ou encore l’Agneau qui est vainqueur du monde, ou bien le Fils de l’Homme. Mais il ne donne pas la date de la fin du monde car nul ne peut la connaître, pas même lui qui est l’oint du très haut. Seule sa venue signifie que la fin du monde est proche, ainsi que l’état déplorable du monde. Ne vous laissez donc pas abuser par ceux qui prétendent connaître la date de la fin du monde.
La fin du monde sera due à ceux qui règnent depuis l’antiquité
La fin du monde ne sera pas le fait d’un phénomène extérieur au monde, comme la chute d’une comète par exemple... ou quelque chose d’autre qui échapperait pareillement à la volonté de l’Homme et qui mettrait fin à toute existence... Non, la fin du monde est la conséquence de la vanité démesurée de ceux qui pensent être au dessus de tous et qui règnent depuis toujours sur ce monde. C’est pourquoi, l’Agneau de Dieu montre que cette fin du monde que l’on voit venir à grande vitesse mettra fin à toute autorité, toute puissance, toute domination, mais aussi fin à toute forme de monnaie, de destruction, et à tout pouvoir de l’Homme sur l’Homme ! La pérennité du monde ne sera donc assurée que par la destruction de sa forme actuelle. L’autre forme du monde correspondant au réel est parfaitement définie par l’Agneau, le Fils de l’Homme.
Il est donc indispensable de lire son livre, qui est mis ici gratuitement à notre disposition.
RÉSUMÉ IMAGÉ DE NOTRE MONDE
On ne peut savoir qui est l’Homme sur notre terre et dans l’univers, si on ne comprend pas au préalable les astres et notamment la famille solaire. Toutefois, il n’est pas possible de parler ici de la physique qui explique la formation de la famille solaire jusqu’à l’éclairement du soleil, ainsi que cette figure ci-dessous du monde qui en découle. Mais, illustrant les démonstrations de l’activité électromagnétique de la matière (la physique) qui donne corps à la Terre, cette image décrit les mouvements que notre planète fit en orbite autour du Soleil (celui-ci est à droite de l’image) à la suite de l’explosion de l’atmosphère de ce dernier qui l’éclaira. En effet, autrefois le Soleil était comme Jupiter aujourd’hui qui s’éclairera à son tour le moment venu pour faire vivre lui aussi un monde (Voir les textes). Ces va-et-vient, décrivant un serpent, sont les ères géologiques et biologiques qui sont aussi les six jours de la genèse décrits par Moïse. Les dates sont les durées approximatives des ères et parfaitement démontrées. Observons alors ce qui fut et qui sera, car TOUT y est, y compris le passage de notre monde dans la nouvelle ère.
Ères et Genèse du monde
http://findumonde.pagesperso-orange.fr/images/eres-geologiques.jpg
La création du monde
NOTE IMPORTANTE :
Pour comprendre, il faut savoir que dans l’histoire de la Terre et de la création du monde que l’on voit entièrement sur cette figure, le monde vient d’arriver dans les temps messianiques où il est marqué "Aujourd’hui", là même où nous allons changer de monde. En effet tous les signes de la fin sont là. Toutefois, la fin du monde est annoncée par la bible et non par le Livre de Vie de l’Agneau, car cette fin du monde n’est pas l’objet du Livre. Cependant l’Agneau explique pourquoi l’Ecriture annonce la fin du monde et pour quelles raisons elle arrive inexorablement. Il opère sur nous la résurrection des morts prédite, car son enseignement consiste à démontrer l’univers et tout ce qui forme cette image, où l’on voit le passage du monde dans lequel nous sommes dans le nouveau monde, le sanctuaire, qui est le paradis annoncé.
LES SIX JOURS DU MONDE
( Extrait du chapitre 35 du Livre de Vie de l’Agneau )
Le Septième Jour (le repos de Dieu) vient après la fin du monde
http://findumonde.pagesperso-orange.fr/images/la-creation-du-monde.jpg
(Les 6 jours) La fin du monde est suivit du règne de Dieu (le Septième jour)
(5) Cette illustration, que nous rencontrerons par ailleurs avec plus de détails, révèle toute la vérité sur l’histoire de notre monde. Elle n’est pas le fruit de ma volonté. Elle est le fruit de la volonté du Très-Haut qui m’a guidé jusqu’ici pour que je montre ses œuvres magnifiques et que chacun sache que la science est ce qui fait l’homme et non ce que l’homme fait.
(6) C’est pourquoi personne n’avait encore contemplé une telle image du monde qui montre tout et guérit celui qui la regarde. Outre le passé lointain depuis que le Soleil brille, on voit pourquoi la Terre a de l’eau en abondance, ses diverses ères et leur monde respectif, le moment de l’interception de la Lune, et ce que fut son évolution dans la région du ciel où la température solaire permet le cycle de l’eau et la manifestation de la vie. Ainsi, c’est toute l’histoire du monde que l’on contemple, depuis les commencements jusqu’au Fils qui éclaire l’homme d’une lumière nouvelle.
(7) Nous étudierons précisément ces va-et-vient terrestres et ce qu’en furent les conséquences. Après quoi, chacun connaîtra la mère des vivants, comme il ne l’a encore jamais connue. Dès le début, j’ai dit que je vous emmènerai devant Moïse, pour que vous entendiez pour la première fois de sa bouche ce qu’aucun homme n’a entendu depuis qu’il fut envoyé dans le monde.
DU DÉBUT À LA FIN DU MONDE
( Extrait du chapitre 14 )
http://findumonde.pagesperso-orange.fr/images/alteration-du-monde.jpg
Croissance et altération du monde jusqu’à sa fin
(15) Ceci est la représentation du monde tel qu’il était aux origines, et ce qu’il est devenu par l’iniquité grandissante due aux lois de ceux qui régnèrent depuis lors. On voit qu’au fil des siècles le monde s’est progressivement recouvert de ténèbres, parce que les hommes se sont toujours plus éloignés de la face de Dieu. Ce qui les a forcément rapprochés de l’enfer (la fin du monde) qu’il va falloir maintenant traverser en restant vivants. L’enfer vient des pensées inférieures qui amènent la technologie nécessaire à l’armement et à la mécanisation du monde, jusqu’à ce qu’il soit détruit.
(16) On voit aussi le puits de la vérité sur cette figure du monde, car la vérité existe et s’y tenait cachée depuis les commencements. Il s’agit du puits de la science que l’on creuse dans les éléments réels pour y trouver l’eau vive qui étanche la soif. Ce puits, commencé par Abraham, fut continué par Jacob... (l’ agneau y a trouvé l’eau qu’il nous donne à boire)
La maléfique mécanisation du monde
(17) Maintenant chacun peut voir de tous ses yeux ce que fut l’accroissement continuel du mal, ne serait-ce que par les pointes en pierre des flèches d’autrefois qui sont progressivement devenues en fer, puis à ce jour atomiques et capables de dévaster en un instant le monde entier. C’est ainsi que les guerres devinrent toujours plus fortes, plus larges, plus meurtrières, en augmentant chaque fois les capacités destructrices des armes qui devinrent celles de la fin du monde. Et c’est cette course à l’armement qui suscita la mécanisation qui fait tout périr. Mais c’est seulement maintenant que vous vous apercevez que la mise en œuvre des matières premières, nécessaires aux grandes industries et à la force nucléaire, laisse derrière elle des montagnes de déchets toxiques et contaminés dont il faudra plusieurs siècles et millénaires pour qu’ils soient éliminés. Dans cette attente, le monde en souffrira jusqu’à la mort.
JÉSUS ÉVOQUE LA FIN DU MONDE
( Extraits du chapitre 10 )
( Le chapitre 10 explique d’abord le blé et l’ivraie : les saints d’esprit et les autres )
(11) La circoncision du cœur montre les saints d’esprit. C’est pourquoi, je vous dis ouvertement qu’on ne peut fondre les sept éléments de la sainteté sur le visage de ceux qui gouvernent le monde, vous trompent, vous tyrannisent et vous soumettent de force à la servitude et à la rançon, quand ils ne vous envoient aux abattoirs de leurs guerres qu’ils estiment nécessaires à leur domination. Ils ont établi leurs lois depuis le matin du monde, et dévastent la Terre sans scrupules. Ils ne font aucun cas des conditions de vie naturelles des créatures. Mais, même avec leurs scandales, ils étaient indispensables au monde ; parce qu’ils sont l’ivraie qui devait pousser, fleurir et prospérer, pour servir d’exemple et être extraite à jamais de la Terre. C’est ici la promesse de Dieu pour les jours de la moisson à la fin des temps (la fin du monde) dans lesquels vous êtes arrivés, et le sens de la parabole du blé et de l’ivraie qu’expliquait Jésus et que voici :
Jésus leur proposa une autre parabole, et il dit :
Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ. Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l’ivraie parmi le blé, et s’en alla. Lorsque l’herbe eut poussé et donné du fruit, l’ivraie parut aussi. Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire : Seigneur, n’as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ ? D’où vient donc qu’il y a de l’ivraie ? Il leur répondit : C’est un ennemi qui a fait cela. Et les serviteurs lui dirent : Veux-tu que nous allions l’arracher ? Non, dit-il, de peur qu’en arrachant l’ivraie, vous ne déraciniez en même temps le blé. Laissez croître ensemble l’un et l’autre jusqu’à la moisson et, à l’époque de la moisson, (juste avant la fin du monde) je dirai aux moissonneurs : Arrachez d’abord l’ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier.
Quelques temps après, ses disciples lui demandèrent avec insistance :
Explique-nous la parabole de l’ivraie du champ. Il répondit : Celui qui sème la bonne semence, c’est le Fils de l’homme ; le champ, c’est le monde ; la bonne semence, ce sont les fils du royaume (les élus) l’ivraie, ce sont les fils du malin (les impies) l’ennemi qui l’a semé c’est le diable ; la moisson, c’est la fin du monde ; les moissonneurs, ce sont les anges (vous qui comprenez). Or, comme on arrache l’ivraie et qu’on la jette au feu, il en sera de même à la fin du monde. Le Fils de l’homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent l’iniquité ; et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende !
(12) Tâchez donc d’entendre ! Tirez aussi de cette parole le fait que Jésus annonce la fin du monde, et que l’Eden (que d’autres appellent aujourd’hui le paradis) existe depuis toujours sur la Terre, mais qu’il a été détruit par les incirconcis qui se sont levés pour le piétiner. N’en soyez point désolés cependant, parce qu’il resurgira naturellement dès qu’ils ne seront plus. La séparation des hommes est donc nécessaire pour que les incirconcis disparaissent dans la fournaise ardente qu’ils ont eux-mêmes amenée. Après quoi les justes resplendiront et régneront sur la Terre entière qui leur fut promise depuis toujours.
Revenir en arrière étant impossible, la fin du monde se produira
(16) C’est pourquoi ceux qui vous gouvernent en osant prétendre construire l’avenir, comme s’ils étaient les maîtres du cours de la vie, feraient mieux de garder leurs dents serrées devant l’inévitable fin du monde qu’ils ont apportée. En voulant seulement adapter la nature à leurs pensées, ne se croient-ils pas supérieur au Créateur de toutes choses ? N’agissent-ils pas comme si la Terre n’était formée que pour eux aujourd’hui ? Ils en disposent comme bon leur semble. Et à cause de leur ignorance, le monde progresse chaque jour vers sa fin. Mais aujourd’hui où il apprend la vérité, le monde s’y précipite vers cette fin, parce que chacun s’aperçoit qu’il est irrémédiablement condamné.
La mer humaine
(26) Il vous faut aussi concevoir que Moïse n’a pas fendu la mer rouge avec sa verge dans le sens où vous l’entendez, d’autant que cette mer ne s’appelait pas ainsi autrefois. Non, cette mer est la mer humaine qui est rouge à cause du sang de l’homme. Entendez qu’il partage les sociétés humaines en deux camps distincts, selon qu’elles sont conçues sur des pensées que l’on appelle aujourd’hui de gauche ou de droite et qui sont l’objet des divisions politiques. Les deux vagues, ainsi dressées l’une contre l’autre, sont les puissances retenues jusqu’à ce que les circoncis de cœur passent au milieu pour aller se réfugier dans les montagnes où ils échapperont à la fin du monde.
AUTRE ANNONCE DE LA FIN DU MONDE
( Extraits du chapitre 51 )
(4) Pour ceux qui ne possèdent pas les Écritures, voici encore, dans son ensemble cette fois, la description des temps de la fin qu’elles annoncent. Pour votre salut, tâchez de lire convenablement ce passage que vos pères n’ont jamais pu lire en deux mille ans :
Comme Jésus s’en allait, au sortir du temple (après qu’il eut enseigné la foule), ses disciples s’approchèrent pour lui en faire remarquer les constructions. Mais il leur dit : Voyez-vous tout cela ? Je vous le dis en vérité, il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée (la démolition des édifices religieux). Il s’assit sur la montagne des oliviers (les deux oliviers : Moïse et Élie). Et les disciples vinrent en particulier lui faire cette question : Dis-nous quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ? Jésus leur répondit : Prenez garde que personne ne vous séduise. Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens (c’est ce que font les chefs de sectes). Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres : gardez-vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin du monde. Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume (comme cela se produit aujourd’hui), et il y aura en divers lieux des famines et des tremblements de terre. Tout cela ne sera que le commencement des douleurs. Alors, on vous livrera aux tourments, et on vous fera mourir ; et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom (en raison du livre de vie). Alors aussi plusieurs succomberont, et ils se trahiront, se haïront les uns les autres. Plusieurs faux prophètes s’élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens. Et, parce que l’iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira. Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé. Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin du monde.
C’est pourquoi, lorsque vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieux saints, - que celui qui lit fasse attention ! - Alors, que ceux qui seront en Judée (signifiant la plaine) fuient dans les montagnes ; que celui qui sera sur le toit (élevé) ne descende pas prendre ce qui est dans sa maison et que celui qui sera dans les champs (de la connaissance) ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau (exclure les prétextes pour ne pas revenir en arrière). Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là ! Priez pour que votre fuite (dans les montagnes) n’arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat (où tout le monde sommeille). Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais (promesse de Dieu à Noé). Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés. Si quelqu’un vous dit alors : Le Christ est ici, ou : Il est là, (avant qu’il n’arrive) ne le croyez pas. Car il s’élèvera de faux christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. Voici, je vous l’ai annoncé d’avance. Si donc on vous dit : Voici, il (le Fils) est dans le désert, n’y allez pas ; voici, il est dans les chambres (où siègent les grands), ne le croyez pas. Car, comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme (la nouvelle se répandra aussi vite que la foudre). Aussitôt après ces jours de détresse, le Soleil s’obscurcira, la Lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées (la consternation). Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel (tous les appelés) avec puissance et une grande gloire. Il enverra ses anges (ceux qui le servent) avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre (sur toute la face de la Terre).
Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous connaissez que l’été est proche. De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l’homme est proche, à la porte. Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point sans que tout cela n’arrive. Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.
Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul. Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme. Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche (le livre) et ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vînt et les emportât tous : il en sera de même à l’avènement du Fils de l’homme (ce sera la véritable fin du monde). Alors de deux hommes qui seront dans un champ, l’un sera pris et l’autre laissé ; de deux femmes qui moudront à la meule, l’une sera prise et l’autre laissée (ceux qui comprennent et ceux qui ne comprennent pas). Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra. Craignez qu’il ne vous trouve endormis à son arrivée soudaine. Ce que je vous dis, je le dis à tous : Veillez.
(5) L’explication de tout ceci n’est plus à faire, car désormais chacun comprend ce qui est dit. Je montrerai pourquoi le monde sera détruit avec une telle rapidité, et comment vous pourrez y échapper. Pour l’instant, remarquez que tout ce qui est annoncé par Jésus n’est pas encore accompli, sinon l’apocalypse serait déjà passée et vous seriez dans le royaume.
(6) Avec l’ensemble de ce qui a été démontré jusqu’ici, vous êtes obligés de comprendre cet avertissement de Jésus. Puisqu’il dit : cette génération ne passera point sans que tout cela n’arrive, cessez de croire que le Fils de l’homme, qu’il annonce, existait en chair et en os au temps de Jean car, si tel était le cas, sa génération aurait connu ce qu’annonce Jésus. Eh quoi ! la fin du monde serait venue il y a deux mille ans, et depuis lors on ne s’en souviendrait plus ?
(9) Mais ceux qui tremblent de frayeur devant la colère qui arrive, diront : si les nations dominatrices qui s’empressent de faire la guerre se démunissaient de leurs armes effrayantes, la fin du monde serait évitée, sinon reportée ? Je réponds que la fin ne peut ni ne doit être évitée, et qu’elle ne vient pas à cause de ces armes mais de la vanité de ceux qui règnent depuis l’antiquité. C’est pourquoi, il ne servirait à rien de se désarmer si on n’extrait pas de la Terre ceux qui produisent ces fruits empoisonnés.
(11) Dans sa colère, Dieu dit encore, par Sophonie :
Je détruirai tout sur la terre,
Dit l’Éternel.
Je détruirai les hommes et les bêtes,
Les oiseaux du ciel et les poissons de la mer,
Les objets de scandale, et les méchants avec eux ;
J’exterminerai les hommes de la face de la terre,
Dit l’Éternel.
(12) L’Éternel annonce ici la fin du monde dont parle Jésus, et la fin de ceux qui sont coupables de l’avoir amenée. Mais avant cela, ils seront tourmentés jour et nuit, jusqu’à ce qu’ils comprennent de force que la Terre ne leur appartient pas, et combien ils ont eu tort de la mettre en péril. C’est pourquoi, pour précipiter la chute des nations, Dieu ordonne à son fils de tarir les fleuves qui les irriguent, jusqu’à ce qu’elles n’aient plus d’eau et sèchent au Soleil. Déjà, les nations dominantes sombrent dans l’angoisse, à cause de leurs dirigeants à la langue trompeuse qui ne tiennent que des propos mensongers, et bien souvent destructeurs et sanguinaires.
(22) L’accomplissement de la prédiction est donc nécessaire. Abstenez-vous cependant de penser que le livre de vie est la cause de la fin du monde. Il est au contraire l’arche qui sauvera ceux qui ne doivent point périr et qui périraient sans elle. Aucun livre ne peut mettre un terme au monde ! Bien qu’il soit cette étoile (cette lumière) qui tombe sur la Terre et rend les eaux amères, n’écoutez pas ce que vos dirigeants vous diront contre moi pour vous dissuader de me suivre. Car, contrairement à eux qui vous maintiennent assis aux pieds de la mort, moi le Fils, je ne dispose que du pouvoir de vous faire lever pour vous sauver.
( Fin des extraits )
LA FIN DU MONDE EST INÉLUCTABLE
Le monde allant de mal en pis, chacun comprend que sa fin est inévitable. Mais la fin du monde ne peut venir sans qu’il y ait des coupables, car un monde est toujours à l’image de ceux qui le bâtissent, explique l’Agneau. Or, qui donc peut-être coupable d’amener le monde à sa fin si ce n’est ceux qui règnent et qui imposent leurs vues, leurs pensées et leurs œuvres au reste du monde ? Ceux-là sont mis dehors par l’Agneau, là où il y aura des pleurs et des grincements de dents, dit-il... Toutefois, lire ces extraits concernant la fin du monde ne fait pas comprendre le Livre de Vie de l’Agneau, car ils sont sortis de leur contexte. Après la fin du monde c’est le Sanctuaire, le règne de Dieu, ou le Paradis si vous préférez. Fin du monde, signifie fin des malheurs sur terre et fin de ceux qui les apportent, elle ne signifie pas la fin du monde entier, car l’apocalypse sauve. Il ne faut donc pas se méprendre sur cet ouvrage tombé du ciel, ni sur son auteur qui l’offre au monde après avoir passé vingt ans à l’écrire. Pour comprendre, faisons l’effort de le lire entièrement, d’autant qu’il est à la portée de tout le monde et gratuit.
La version originale du Livre de Vie de l’Agneau est en libre téléchargement aux formats PDF et EPUB sur son site lelivredevie.com
=======================================================================

Quel sera le premier signe annonciateur de la fin du monde ?
Par Anas • 27 août, 2012 • Catégorie: e - Commentaire de quelques propos du Prophète (شرح أحاديث), e - Evénements allant se dérouler avant la fin des temps (أشراط الساعة)
Question :
Pourriez-vous me dire quel sera le premier signe annonçant la fin du monde ? Celle-ci est-elle pour bientôt, comme certains le disent ?
-
Réponse :
Il est certain que dans les sources de l'islam, la fin du monde est évoquée : elle a plusieurs noms, notamment celui de "الساعة", "l'Heure" (le terme "القيامة" désigne quant à lui, stricto sensu, "la Résurrection", laquelle aura lieu après le second souffle dans le Cor ; cependant, il est vrai que parfois cet autre terme est lui aussi employé dans les sources avec le sens de "fin du monde").
Dans les sources de l'islam, sont aussi évoqués des événements devant se réaliser avant cette fin du monde ; ces événements sont présentés sous le nom de "Signes de l'Heure" ("أشراط الساعة" ou "أمارات الساعة") .
Cependant, quand viendra la fin du monde, seul Dieu le sait. C'est ce que le Prophète avait explicitement affirmé à l'ange Gabriel venu lui poser quelques questions, et notamment "Quand aura lieu la fin du monde ?" ; il lui avait alors répondu : "Le questionné n'en sait pas plus que celui qui le questionne" (al-Bukhârî, Muslim).
Ne cédons donc pas à d'inutiles angoisses suite à des lectures faites ici et là. Vivons sereinement et normalement. Cependant, n'oublions pas, parallèlement, de préparer notre vie après notre mort, car, comme le dit une célèbre parole, "Celui qui meurt, sa fin du monde à lui a déjà eu lieu" ("فإن كل من مات فقد دخل في حكم الآخرة؛ وبعض الناس يقول: من مات فقد قامت قيامته؛ وهذا الكلام بهذا المعنى صحيح" : An-Nihâya fi-l-fitan wa-l-malâhim, p. 21). C'est-à-dire que celui qui meurt est déjà passé dans l'au-delà, et celui-là a déjà fait ce qu'il pouvait faire de foi et de bonnes actions (il est vrai que certaines actions - bonnes ou mauvaises - qu'il a faites sur Terre et dont la réalisation se poursuit malgré son départ, ces actions là continuent à être inscrites à son compte ; cependant, il s'agit bien de choses qu'il a mises en place de son vivant). (At-Tabarî a rapporté quant à lui dans son Tafsîr cette parole de al-Mughîra ibn Shu'ba : "يقولون: القيامة القيامة، وإنما قيامة أحدهم: موته" : "(Les gens) disent : "La fin du monde", "la fin du monde" ! Or la fin du monde de (chacun) d'eux, c'est sa mort.")
Il ne faut donc pas tomber dans l'angoisse et la paranoïa.
Mais il ne faut pas non plus vivre dans l'insouciance totale (al-ghaf'la).
En fait il faut vivre sereinement, tout en gardant à l'esprit que cette vie n'est pas la fin et qu'il faut vivre ici-bas tout en préparant sa vie après la mort aussi.
-
Cela étant dit, quel est le premier des signes de la fin approchante du monde ?
La réponse à cette autre question est que la primauté ne peut être que relative, et cette relativité fait que différents événements ont tous été qualifiés de "premier signe".
"عن أبى زرعة قال جلس إلى مروان بن الحكم بالمدينة ثلاثة نفر من المسلمين فسمعوه وهو يحدث عن الآيات أن أولها خروجا الدجال. فقال عبد الله بن عمرو: لم يقل مروان شيئا! قد حفظت من رسول الله صلى الله عليه وسلم حديثا لم أنسه بعد؛ سمعت رسول الله صلى الله عليه وسلم يقول: إن أول الآيات خروجا طلوع الشمس من مغربها وخروج الدابة على الناس ضحى وأيهما ما كانت قبل صاحبتها فالأخرى على إثرها قريبا" : Marwân ibn ul-Hakam dit un jour devant trois personnes que le premier des signes serait la sortie du Messie Dajjâl. Mis au courant de cela, Abdullâh ibn Amr ibn ul-Âs dit alors que Marwân n'avait pas dit là quelque chose de correct, car lui, Abdullâh, avait entendu le Prophète dire chose différente quant au premier signe : il l'avait entendu dire : "Le premier signe sera le lever du soleil à l'ouest et l'arrivée de la bête devant les hommes une matinée ; celui d'entre ces deux qui apparaîtra avant l'autre, l'autre la suivra de près" (Muslim, 2941).
Ibn Hajar écrit que, malgré le désaccord que Abdullâh ibn 'Amr exprima avec celui-ci, le propos de Marwân n'est pas entièrement faux, eu égard au fait que la primauté des signes est relative (cf. FB 11/429).
En effet, si le hadîth que Abdullâh ibn 'Amr avait entendu du Prophète affirme que le premier des signes sera le lever du soleil à l'ouest, il est un autre hadîth, que Anas ibn Mâlik a quant à lui entendu, qui affirme quant à lui que le premier des signes sera le feu qui obligera les hommes à se rassembler à Shâm : "أما أول أشراط الساعة فنار تحشر الناس من المشرق إلى المغرب" : al-Bukhârî 3151).
En fait aucun de ces deux hadîths (celui relaté par Abdullâh ibn 'Amr, qui dit que le premier signe sera le lever du soleil ; et celui relaté par Anas, qui dit que le premier signe sera le feu) ne contredit l'autre. Simplement, la primauté est relative :
– la sortie de Dajjâl est le premier signe – comme le disait Marwân –, mais le premier signe de l'entrée dans la phase de bouleversement général de la situation sur Terre ; cette phase prendra fin avec la mort de Jésus (après le déferlement et la fin de Gog et Magog) ("خروج الدجال أول الآيات العظام المؤذنة بتغير الأحوال العامة في معظم الأرض؛ وينتهي ذلك بموت عيسى ابن مريم" : FB 11/429) ;
– le lever du soleil de l'ouest est également le premier signe de la fin du monde – comme le dit le hadîth relaté par Abdullâh ibn 'Amr –, mais, cette fois, le premier signe d'entrée dans la phase de bouleversement général de la situation de l'Univers tout entier ; cette phase durera jusqu'à la fin du monde proprement dite ("طلوع الشمس من المغرب هو أول الآيات العظام المؤذنة بتغير أحوال العالم العلوي؛ وينتهي ذلك بقيام الساعة" : FB 11/429) ;
– le feu est lui aussi le premier signe – comme le dit le hadîth relaté par Anas –, mais le premier signe de la survenue immédiate de la fin du monde ; car immédiatement après lui (ou après le vent venant juste après lui) ce sera effectivement la fin du monde ("وأول الآيات المؤذنة بقيام الساعة: النار التي تحشر الناس" : FB 11/429 ; voir aussi FB 13/103).
C'est bien ce caractère relatif de la primauté de tel ou tel signe qui explique que le feu a été présenté dans un hadîth comme le premier, et dans un autre comme étant le signe de la fin du monde survenant en dernier. Voici ces 2 hadîths :
- "أما أول أشراط الساعة فنار تحشر الناس من المشرق إلى المغرب" (hadîth relaté par Anas : al-Bukhârî 3151) ;
- "وآخر ذلك تخرج نار من اليمن من قعر عدن تسوق الناس إلى المحشر" (hadîth relaté par Hudhayfa ibn Assîd : Muslim).
En fait cette différence s'explique par le fait que ce feu sera le dernier signe par rapport aux signes l'ayant précédé ; mais il sera le premier signe par rapport à la survenue immédiate de la fin du monde, vu qu'après lui il n'y aura pas d'autre signe ("ويجمع بينهما بأنّ آخريتها باعتبار ما ذكر معها من الآيات؛ وأوليتها باعتبار أنها أول الآيات التي لا شيء بعدها من أمور الدنيا أصلا بل يقع بانتهائها النفخ في الصور، بخلاف ما ذكر معها فإنه يبقى بعد كل آية منها أشياء من أمور الدنيا" : FB 13/103) .
Hudhayfa ibn Assîd relate que le prophète Muhammad (que Dieu le bénisse et le salue) a cité 10 signes qui se produiront avant la fin du monde ("عن حذيفة بن أسيد الغفارى قال كنا قعودا نتحدث فى ظل غرفة لرسول الله صلى الله عليه وسلم فذكرنا الساعة فارتفعت أصواتنا. فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم: لن تكون - أو لن تقوم - الساعة حتى يكون قبلها عشر آيات: طلوع الشمس من مغربها وخروج الدابة وخروج يأجوج ومأجوج والدجال وعيسى ابن مريم والدخان وثلاث خسوف خسف بالمغرب وخسف بالمشرق وخسف بجزيرة العرب وآخر ذلك تخرج نار من اليمن من قعر عدن تسوق الناس إلى المحشر") (rapporté par Muslim).
En commentaire de ce hadîth, at-Tîbî fait comprendre qu'il s'agit là de 10 Grands et Ultimes signes. Il écrit : "الآيات أمارات للساعة إما على قربها وإما على حصولها. فمن الأول: الدجال ونزول عيسى ويأجوج ومأجوج والخسف. ومن الثاني: الدخان وطلوع الشمس من مغربها وخروج الدابة والنار التي تحشر الناس" :
"(Ces) signes (آيات) sont des signes de la fin du monde :
– soit de la (grande) proximité de celle-ci,
– soit de son imminence.
Relèvent du premier type de signes [ceux de la grande proximité de la fin du monde] :
- (la sortie de) Dajjâl ;
- la descente de Jésus ;
- (la sortie de) Gog et Magog ;
- et (les 3) engloutissements.
Et relèvent du second type [= les signes de l'imminence de la venue de la fin du monde] :
- la fumée ;
- le lever du soleil de l'ouest ;
- la sortie de la bête ;
- et le feu qui rassemblera les hommes"
(cité dans FB 11/428).
-
En résumé, dans les hadîths on trouve plusieurs choses présentées chacune comme constituant "le premier signe de la fin du monde" :
1) Le premier signe de la fin du monde : la venue du dernier des prophètes :
Dieu dit dans le Coran : "فَهَلْ يَنظُرُونَ إِلَّا السَّاعَةَ أَن تَأْتِيَهُم بَغْتَةً فَقَدْ جَاء أَشْرَاطُهَا فَأَنَّى لَهُمْ إِذَا جَاءتْهُمْ ذِكْرَاهُمْ" : "N'attendent-ils donc que l'Heure, qu'elle leur vienne soudainement ? Eh bien ses signes sont déjà venus ! Comment pourraient-ils donc, lorsqu'elle viendra à eux, se rappeler ?" (Coran 47/18).
Soit cette phrase est à comprendre comme signifiant que, au moment où Dieu révèle ce verset (au VIIè siècle de l'ère chrétienne), le temps de la venue de la majorité des signes de la fin du monde s'est rapproché : que les signes de la fin du monde "sont déjà venus" (فَقَدْ جَاء أَشْرَاطُهَا) signifie alors qu'ils "sont devenus proches" (فَقَدْ دَنَتْ أَشْرَاطُهَا) (At-Tadhkira 2/254).
Soit cette phrase est à comprendre comme signifiant que, au moment où Dieu révèle ce verset (au VIIè siècle de l'ère chrétienne), de tous les signes de la fin du monde, il y a effectivement (au moins) un signe qui s'est réellement déjà réalisé : Muhammad est déjà né et a déjà fait connaître son prophétat. Le fait est que la venue du dernier des prophètes constitue le premier signe de la fin prochaine du monde. En effet, adh-Dhahhâk et al-Hassan al-Basrî ont dit, en commentaire de ce verset : "Le premier de ses signes est la venue de Muhammad" (FB 11/425 ; At-Tadhkira 2/253).
Le Prophète (que Dieu le bénisse et le salue)
a dit lui-même : "بعثت أنا والساعة كهذه من هذه أو كهاتين" : "Nous avons été suscités, moi et la fin du monde, comme ces deux là", "وقرن بين السبابة والوسطى" et il joignit ses deux doigts : l'index et le majeur (al-Bukhârî, Muslim, etc.). La comparaison avec ces deux doigts tient au fait qu'il a précédé la fin du monde de peu, tout comme le majeur précède de peu l'index. Ou bien au fait que tout comme il n'y a aucun doigt entre le majeur et l'index, il n'y a entre Muhammad et la fin du monde aucun prophète (FB 11/424-425 ; At-Tadhkira, 2/254).
A part Dieu, nul ne connaît exactement le moment où aura lieu la fin du monde. Ici il est seulement dit que la période qui sépare la venue de Muhammad du moment où aura lieu la fin du monde est très courte par rapport au temps depuis lequel la Terre existe, et même par rapport au temps depuis lequel les humains existent sur Terre. Ibn Kathîr écrit ainsi : "ما بقي من الدنيا بالنسبة إلى ما مضى منها: شيء يسير جداً. ومع هذا، لا يعلم مقداره على التبيين والتحديد إلا الله عز وجل. كما لا يعلم مقدار ما مضى إلا الله عز وجل" : "(Le temps) restant d'existence de ce monde est chose très minime par rapport au (temps) qui s'est déjà écoulé (d'existence de) ce monde. Malgré tout, ne connaît la durée exacte de ce (temps restant) que Dieu. Tout comme ne connaît la durée du (temps) déjà écoulé que Dieu" (An-Nihâya fi-l-fitan wa-l-malâhim, p. 20).
La venue puis le décès de Muhammad (que Dieu le bénisse et le salue) constitue donc le premier signe de la fin du monde, dans le sens de premier signe de l'entrée dans la phase du début de la fin, puisque qui dit "dernier" dit "fin". Et avec son décès, comme le disait Umm Ayman, "la révélation venant du Ciel s'est interrompue" (ولكن أبكى أن الوحى قد انقطع من السماء) (Muslim).
-
2) Le premier signe de la fin du monde : la sortie du faux Messie :
La sortie du Messie Dajjâl est le premier signe (cela ressort de ce qu'a dit at-Tîbî en commentaire du hadîth suscité relaté par Hudhayfa ibn Assîd, et comme l'a dit Marwân), mais il est le premier signe de l'entrée dans la phase de bouleversement général de la situation sur Terre. Cette phase prendra fin avec la mort de Jésus (qui aura lieu après le déferlement et la fin de Gog et Magog) ("خروج الدجال أول الآيات العظام المؤذنة بتغير الأحوال العامة في معظم الأرض؛ وينتهي ذلك بموت عيسى ابن مريم" : FB 11/429).
-
3) Le premier signe de la fin du monde : le lever du soleil à l'ouest :
Abdullâh ibn 'Amr ibn il-'Âs relate que le Prophète a dit : "إن أول الآيات خروجا طلوع الشمس من مغربها وخروج الدابة على الناس ضحى وأيهما ما كانت قبل صاحبتها فالأخرى على إثرها قريبا" : "Le premier signe sera le lever du soleil à l'ouest et l'arrivée de la bête devant les hommes une matinée ; celui d'entre ces deux qui apparaîtra avant l'autre, l'autre la suivra de près" (Muslim, 2941). Al-Hâkim dit qu'apparemment, de ces deux signes, ce sera le lever du soleil de l'ouest qui aura lieu le premier ; quant à la sortie de la bête, elle aura lieu ensuite : soit le même jour, soit quelques jours après (FB 11/429).
Le lever du soleil de l'ouest est le premier signe de l'entrée dans la phase de bouleversement général de la situation de l'Univers tout entier. Cette phase durera quant à elle jusqu'à la fin du monde proprement dite ("طلوع الشمس من المغرب هو أول الآيات العظام المؤذنة بتغير أحوال العالم العلوي؛ وينتهي ذلك بقيام الساعة" : FB 11/429).
-
4) Le premier signe de la fin du monde : le feu qui poussera les hommes vers Shâm :
Anas ibn Mâlik relate que le Prophète a dit : "أما أول أشراط الساعة فنار تحشر الناس من المشرق إلى المغرب" : "Quant au premier signe de la fin du monde, ce sera un feu qui rassemblera les hommes de l'est vers l'ouest" (al-Bukhârî 3151).
Ce feu sera le premier signe de la survenue immédiate de la fin du monde. Car immédiatement après lui (ou immédiatement après le vent venant juste après lui) ce sera effectivement la fin du monde ("وأول الآيات المؤذنة بقيام الساعة: النار التي تحشر الناس" : FB 11/429 ; voir aussi FB 13/103).
Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 13:45 (2017)    Sujet du message: Apocalypse 20 decrit la decapitation islamique Répondre en citant

Un rabbin du douzième siècle a prédit la fin des temps, en 2017 !
31 Mar



N’oubliez pas qu’en Israël, le machia’h (messie qu’attend le peuple juif) serait au « coin de la rue » pour une majorité de la population, comme aime à le répéter rav ron Chaya par exemple ; Cette vision apocalyptique imminente du peuple juif impact fortement le reste du monde, car j’ai découvert une corrélation directe, semble-t-il, entre cette vision apocalyptique imminente du peuple juif (dont notamment le sionisme messianique) , et un grand nombre de prédictions apocalyptiques que l’on peut voir ici et là , et donc maintes prédictions sur le sujet de la fin des temps ressurgissent en ce moment : je ferai un long papier sur le sujet …. Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance    
Un rabbin du douzième siècle a prédit l’avenir d’Israël. Maintenant, ses prophéties concernant le retour du Messie sont étudiées.
 
Judah Ben Samuel était un rabbin allemand légendaire et prolifique du douzième siècle qui a fait quelques prédictions étonnantes et spécifiques concernant l’avenir de Jérusalem et d’Israël qui se sont réalisées.
Judah Ben Samuel, également connu sous le nom de Judah he-Hassid (Juda le Pieux), a vécu et travaillé de la fin du douzième siècle jusqu’au début du treizième siècle, à Regensburg (Ratisbonne), et a été l’auteur d’un certain nombre de livres en langue allemande.
Ludwig Schneider, du magazine Israël Today, a traduit certains de ses travaux au cours des dernières années, y compris « Le Livre du Pieux – Sefer Hassidim » et le « Livre des calculs – Sefer Gematriyot ».
Après les croisades chrétiennes en Terre Sainte, entre 1096 et 1270, une correspondance régulière s’est développée entre les Juifs en Terre Sainte et les Chrétien de l’Occident. Ainsi, par exemple, les rabbins de Worms et de Regensburg en Allemagne savaient que les Ayyoubides de Saladin avaient dirigé en Terre Sainte depuis 1187.
A cette époque, Judah Ben Samuel a publié les résultats de ses calculs bibliques (Gematria) et ses observations astrologiques, et a résumé comme suit : « Lorsque les Ottomans (Turcs), qui étaient déjà une puissance à ne pas négliger sur le Bosphore à l’époque de Juda Ben Samuel, conquièrent Jérusalem, ils vont régner sur Jérusalem pendant huit jubilés. Ensuite, Jérusalem deviendra la terre interdite pendant un jubilé, puis, pendant le neuvième jubilé, la ville sera de nouveau la possession de la nation juive, ce qui signifierait le début de la fin des temps messianiques. »
Un jubilé dure 50 ans (Lévitique 25). Il s’agit de la cinquantième année après sept fois sept ans, l’année où chaque personne doit reprendre possession de sa terre. Les calculs de Judah Ben Samuel étaient purement théoriques ; Il n’y avait absolument aucun signe à cette époque de leurs accomplissements. Il n’était pas en mesure de faire l’expérience de leurs accomplissements, parce que ce n’est que seulement 300 ans après sa mort que la première de ses prévisions devait se réaliser.
Les Mamelouks, qui avaient régné sur Jérusalem depuis l’année 1250, ont été conquis en 1517 par les Turcs Ottomans. Les Ottomans y ont régné pendant huit jubilés (8 x 50 = 400 ans), c’est-à-dire qu’ils ont régné à Jérusalem pendant 400 ans. Exactement 400 ans plus tard, en 1917, les Turcs Ottomans ont été conquis par les Britanniques. La Société des Nations a conféré le mandat de la Terre Sainte et de Jérusalem aux mains des Britanniques. Ainsi, à partir de 1917, en vertu du droit international, Jérusalem était une terre interdite (no man’s land).
Puis, quand Israël s’est emparé de Jérusalem dans la guerre des Six Jours en 1967, exactement un jubilé (50 ans) après 1917, Jérusalem est redevenue la propriété des Juifs Israéliens une fois de plus. Ainsi, selon les prophéties de Judah Ben Samuel, la Fin des Temps messianiques commencèrent.
De nombreux chercheurs ont étudié et ont fait référence aux écrits de Judah Ben Samuel dans un effort pour comprendre comment il avait atteint ses conclusions. Parmi ceux se référant à Judah Ben Samuel, il y avait le Rabbi Isaac Ben Salomon Louria, un mystique traitant avec le monde messianique (Jérusalem, 1531-1572, Safed) ; Joseph Salomon Delmegido (1591 Candia – 1655 Prague), un astronome et mathématicien (« Mazref le-Chochma ») ; Azoulay I (1724-1806), un célèbre bibliographe ; Samuel David Luzzatto (1800-1865), un érudit de la Bible ; L’historien Heinrich Graetz (1817-1891) ; Et l’érudit de la Torah Jacob Epstein (1925-1993).
Le secret de la manière dont Juda le Pieux est arrivé à des prédictions tellement précises, à moins à voir avec les calculs réels, qu’avec le fait qu’il avait consacré sa vie à Dieu. Ses élèves, le Rabbin Isaac ben Moïse (Vienne), le Rabbin Baruch ben Samuel (Mayence) et le Rabbin Simcha (Speyer), témoignent que Judah Ben Samuel était un modèle d’abstinence, d’abnégation et attendait avec un ardent désir la venue du Messie.
Judah Ben Samuel était souvent appelé « Lumière d’Israël ». Même les évêques venaient lui demander conseil. Si quelqu’un lui demandait d’où provenait sa sagesse, il lui répondait : « Le prophète Élie, qui va précéder le Messie, m’est apparu et m’a révélé beaucoup de choses et a souligné que la condition préalable pour répondre à la prière, c’est qu’elle soit alimentée par l’enthousiasme et la joie de la grandeur et de la sainteté de Dieu. »
Mais, pour résumer les prédictions étonnantes : En l’an 1217, ce rabbin érudit et pieux a prophétisé que les Turcs Ottomans règneraient sur la ville sainte de Jérusalem pendant huit jubilés. Maintenant, gardez à l’esprit qu’il a fait cette prédiction 300 ans avant que les Turcs Ottomans prennent le contrôle de Jérusalem en 1517. En effet, si 1217 et 1517 allaient être des années jubilaires comme le croyait Judah Ben Samuel, alors, sa prophétie était tout à fait exacte, car, exactement 400 ans après que les Turcs aient pris le contrôle de Jérusalem, ils furent chassés de la ville et de la terre sainte en 1917 par les forces alliées sous le commandement du général George Allenby, soit dit en passant pendant le Hanoukka.
Mais, cela devient encore plus intéressant.
Le rabbin a aussi prophétisé que, pendant le neuvième jubilé, la ville de Jérusalem serait une « terre interdite » (no man’s land). C’est exactement ce qui s’est passé de 1917 à 1967, en raison du fait que la Terre Sainte a été placée sous mandat britannique en 1917 par la Société des Nations et, littéralement, « n’appartenait » à aucune nation.
Même après la guerre d’indépendance d’Israël en 1948-49, Jérusalem était encore divisée par une bande de terre passant directement au cœur de la ville, avec la Jordanie contrôlant la partie orientale et Israël contrôlant la partie occidentale de la ville. Cette bande de terre était considérée et a même appelée « no-man land » à la fois par les Israéliens et les Jordaniens.
Il a fallu attendre la guerre des Six Jours de 1967 pour que la totalité de la Cisjordanie et de la Terre Sainte soient conquises par l’armée israélienne et que la totalité de la ville de Jérusalem retourne entre les mains d’Israël. Donc, une fois de plus, une prophétie faite par un rabbin, 750 années auparavant, a été accomplie à la lettre.
Ce serait certainement significatif si les années 1917 et 1967 auraient été des années jubilaires, compte tenu de l’importance de ce qui s’est passé à Jérusalem pendant ces années. Mais, ça devient encore plus intéressant, parce que Judah Ben Samuel a aussi prophétisé que Jérusalem, pendant le dixième jubilé, serait sous le contrôle des Juifs et que la « fin des temps » messianiques allait commencer. S’il a raison, le dixième jubilé a commencé en 1967 et s’achèvera en 2017.
« La Bible doit être notre norme pour les prophéties et l’interprétation des événements prophétiques », a déclaré Joseph Farah, rédacteur en chef et fondateur de WorldNetDaily, après avoir pris connaissance des prévisions de Judah Ben Samuel dans Israël Today. « Mais, on ne peut ignorer ce que ce rabbin du douzième siècle a dit et écrit. C’est bien documenté. Et j’applaudis Israël Today pour avoir tout amené à la lumière. Les implications de ces prédictions sont stupéfiantes, c’est le moins que l’on puisse dire. »


http://www.wnd.com/2012/11/12th-century-rabbi-predicted-israels-future/
Traduit par PLEINSFEUX.ORG
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:28 (2017)    Sujet du message: Apocalypse 20 decrit la decapitation islamique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> En vrac Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo