Apostats de l'islam Index du Forum
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 

 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Salem Ben Ammar
Aller à la page: <  1, 2, 357, 58, 5975, 76, 77  >  
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Liens

Auteur Message
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 402
Masculin
Point(s): 430
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: Ven 23 Juin - 14:48 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Salem Benammar





Je n'ai pas choisi de naitre en Tunisie. Ce n'est pas trahir ce pays que de citer l' origine tunisienne de ses ressortissants coupables de crimes terroristes. Inutile de me faire un procès en sorcellerie et de chercher à me culpabiliser quand je dénonce la propension terroriste chez certains jeunes de ce pays.
Le traître est celui qui défigure l'image de son pays et jamais celui qui mentionne la nationalité du criminel fut-il de chez lui. Comme si l'on était tenu à la loi de silence où à cette règle crinunelle en islam où l'on doit protéger son frère coupable comme victime.
Sous prétexte que l'on est soi-disant issu d'un même pays que les terroristes on doit occulter leurs origines. Ce serait tout simplement se rendre son complice. La solidarité nationale dans les affaires terroristes consiste justement à être le premier à monter au créneau et à exprimer son désaveu de ces crimes contre l'humanité en rappelant l'origine de leursdits auteurs. Je n'ai choisi de partager la nationalité de mon pays de naissance avec les escadrons de la mort tunisiens qui fauchent des vies humaines en Syrie, Irak, Libye et en Occident mais j'ai choisi de les combattre sans concessions par ma plume. Que les esprits chagrins tunisiens cessent de verser leurs larmes de crocodiles sur leus compatriotes terroristes. Se garder de citer leur orogine c'est cracher sur la mémoire de leurs victimes. Je suis un humaniste qui ne connaît que la vérité des faits.
:salem3 :salem  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: Ven 23 Juin - 14:48 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 402
Masculin
Point(s): 430
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: Ven 23 Juin - 14:54 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Salem Benammar


Je n'ai pas choisi de naitre en Tunisie. Ce n'est pas trahir ce pays que de citer l' origine tunisienne de ses ressortissants coupables de crimes terroristes. Inutile de me faire un procès en sorcellerie et de chercher à me culpabiliser quand je dénonce la propension terroriste chez certains jeunes de ce pays.
Le traître est celui qui défigure l'image de son pays et jamais celui qui mentionne la nationalité du criminel fut-il de chez lui. Comme si l'on était tenu à la loi de silence où à cette règle criminelle en islam où l'on doit protéger son frère coupable comme victime.
Sous prétexte que l'on est soi-disant issu d'un même pays que les terroristes on doit occulter leurs origines. Ce serait tout simplement se rendre son complice. La solidarité nationale dans les affaires terroristes consiste justement à être le premier à monter au créneau et à exprimer son désaveu de ces crimes contre l'humanité en rappelant l'origine de leurs dits auteurs. Je n'ai choisi de partager la nationalité de mon pays de naissance avec les escadrons de la mort tunisiens qui fauchent des vies humaines en Syrie, Irak, Libye et en Occident mais j'ai choisi de les combattre sans concessions par ma plume. Que les esprits chagrins tunisiens cessent de verser leurs larmes de crocodiles sur leus compatriotes terroristes. Se garder de citer leur origine c'est cracher sur la mémoire de leurs victimes.


Je suis un humaniste qui ne connaît que la vérité des faits.

:salem :salem3
 

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 8 960
Masculin
Point(s): 28 643
Moyenne de points: 3,20

MessagePosté le: Ven 23 Juin - 15:44 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Rached Ghannouchi, psychopathe hitlérien
Salem Ben Ammar
In 1934, Hitler became Germany’s president under the title of Führer und Reichskanzler (Leader and Chancellor of the Reich). (Photo credit: Wikipedia) La Tunisie avec R. Ghannouchi s’est enfin dotée de son Terminator, un personnage des films d’épouvante, un mélange de Dracula, Frankenstein et le boucher Al Hajjaj. Comme l’Allemagne nazie avait eu son Führer, guide, calife,  en la personne de A. Hitler, la Tunisie islamiste, Grâce à sa révolution digne de figurer dans l’anthologie des bêtisiers politiques,  a le sien en la personne du chef milicien wahhabite Rached Ghannouchi, de son vrai nom Ferid Kharriji. En réalité, son manque de charisme et sa propension pathologique à la servilité le rapprocherait plus du profil de Paul Touvier.






Confirmant ainsi le postulat que chaque peuple a les ordures qu’il mérite, il est pour les tunisiens ce que fut le Führer pour les allemands. Il n’est  donc pas superflu de tracer un parallèle entre les deux monstres de la barbarie humaine.  Jouant tous les deux dans le registre du messianisme et de l’exaltation des âmes musulmanes et germaniques. A.Hitler se voulait le nouveau messie germanique en voulant créer une nouvelle religion païenne  s’est servi des Jeux Olympiques de Berlin 1936 pour se refaire une virginité de façade grâce à la complicité bienveillante des barons du Comité International Olympique, véritable gouvernement mondial du Sport d’essence raciste et colonialiste.
En effet, cette instance autoproclamée qui semble avoir inspiré l’ I.S.I.E. a attribué en toute connaissance de cause l’organisation des J.O. de 1936 à l’Allemagne nazie en faisant fi des appels au boycott des mouvements des droits de l’homme et le climat délétère et nauséabond régnant en Allemagne avec son point d’orgue les Lois Raciales de Nuremberg de 1935 basées sur la pureté du sang aryen et l’exclusion de tous les non-aryens ou supposés tels de la nationalité allemande : n’est allemand que celui qui est aryen et comme ne cesse de le proclamer l’agent tunisien du terrorisme djihadiste l’illuminé Rached Ghannouchi : n’est tunisien que celui qui est islamiste et non musulman. Lui-même se prétend avant tout islamiste avant d’être tunisien. Que l’on soit nazi ou islamiste, indépendamment de la collusion historique et avérée entre les deux, les idéologies extrémistes sont frappées du même syndrome : la haine de l’autre, la pureté du sang ou de la foi, les délires cosmiques, l’ethnocentrisme, la mégalomanie, le complexe de supériorité, l’exclusion, l’extermination, la purification raciale ou culturelle etc…
Le terroriste non repenti Ghannouchi [Rachid ou Rached de morched, le guide en arabe] remis en selle grâce à la Révolution atypique tunisienne, semble suivre le sillage d’Adolf Hitler qui lui même est passé par l’action terroriste clandestine avant de confisquer « démocratiquement » et définitivement le pouvoir en Allemagne en 1933 après avoir obtenu les pleins pouvoirs du Reichstag et décrétant ainsi le N.S.D.A.P comme le seul parti unique pour entamer la Renaissance [ennahdha en arabe] de la nouvelle Allemagne en condamnant les autres partis politiques à la disparition. Renaissance du Reich l’équivalent allemand du Califat, restauration, résurgence, exaltation de l’âme germanique ou islamique, autant de concepts qui sèment le trouble quant à l’identité organique entre les idéologies nazies et islamistes.
Et c’est en toute logique idéologique et antisémite que les fondateurs en 1928 de la Confrérie des Frères Musulmans avec comme objectif majeur la Renaissance islamique et le rétablissement du Califat, le Reich, aboli par Kamal Atatürk en 1918, s’étaient ralliés aux nazis en 1939-45. En tant que créature des Frères musulmans, R. Ghannouchi ne saurait renier ses attaches idéologiques et cultuelles en adhérant à des valeurs telles que la démocratie ou la laïcité, cette ennemie jurée des Frères Musulmans, considérées comme des sacrilèges par son mode de pensée mystico-mafieux-politique.
De la clandestinité, il se trouve projeté sous les feux des projecteurs, en attendant sa réhabilitation définitive par la Justice tunisienne aux ordres de sa secte, il a été absous le 23 octobre 2011 de tous ses crimes passés par l’électorat populaire fruste, miséreux, tendance fanatique et opportuniste comme A. Hitler lors de sa prise de pouvoir progressive pendant la période 1928-1935. R. Ghannouchi apparaît aujourd’hui comme le vrai pilote et architecte de l’édification de la nouvelle Tunisie laquelle, contrairement à la nouvelle Allemagne qui se voulait maîtresse du monde, sera un dominion wahhabite. Quoi qu’il en soit, il suit scrupuleusement la feuille de route que lui fixent ses mentors et maîtres qui composent le Triumvirat américano-wahhabo-sioniste. A la différence du Führer nazi non-assujetti aux pouvoirs extérieurs, R. Ghannouchi tout en vouant un véritable culte à l’homme adulé par ses maîtres à penser qoutbiste, est surtout un pion zélé sur l’échiquier de la Pax Americana et sa politique d’émiettement des pays arabes. Sa servilité contraste avec sa soif du pouvoir et ses délires mégalomaniaques. Sachant qu’il n’a pas l’envergure intellectuelle, ni les moyens de ses ambitions politiques cosmiques, il se veut un Führer de l’assujettissement et de la soumission. Ses donneurs d’ordre lui font endosser les habits de Super Président de la Tunisie, une sorte de super intendant de la nouvelle réserve islamique en cours de création en Tunisie.
Ainsi, ils lui offrent l’occasion rêvée de flatter son ego surdimensionné qui lui permet de savourer religieusement son triomphalisme sur la scène politique tunisienne grâce à la grotesque mise en scène électorale du 23 octobre 2011. Les américains ont très habilement manœuvré pour faire en sorte que la secte terroriste soit le vainqueur du scrutin de la mise à mort de la démocratie en Tunisie. Un homme comme R. Ghannouchi, à supposer qu’il en ait les attributs, était prêt à plonger la Tunisie dans un bain de sang depuis les années 70 pour satisfaire ses appétits gargantuesques du pouvoir, maintenant que les Américains l’ont couronné Premier Grand Emir de la Principauté islamique de Tunisie, il va enfin vivre ses délires fantasmagoriques hitlériens. Mais tout en restant dans l’ombre du pouvoir officiel puisqu’il est lui-même le détenteur du vrai pouvoir. Maître absolu du pays, il bénéficie de tous les égards dignes de son rang et de son prestige.
Un prestige de pitbull. Immunité diplomatique lors de ses nombreux déplacements à l’étranger. Garde rapprochée. Voiture officielle blindée. Bureau ministériel au Ministère des Affaires étrangères tunisien confié à la bonne garde de son gendre sinistre des affaires qatariennes à Tunis, équipé des moyens de communication les plus perfectionnés relié par une ligne téléphonique avec le Département d’Etat. Outre un salaire présidentiel et tous frais pris en charge par le petit contribuable tunisien saigné à blanc par Ben Ali et que sa secte mafieuse et félonne est en train de saigner à mort. Lui qui a connu les lumières blafardes des geôles de Bourguiba, est désormais sous les ors princiers de la nouvelle Principauté de Tunisie. Se voulant le nouveau Führer dans le sens de Guide de la principauté tunisienne il demeure en arrière-plan du spectacle pathétique et anti-républicain joué par sa Troïka dont il est tout naturellement le vrai chef.
A n’en pas douter R. Ghannouchi vit ses fantasmes hitlériens et les médias étrangers comme la classe politique occidentale, sauf l’allemande et la canadienne, ne sont pas en reste pour l’encenser et le couvrir de toutes les vertus. Comme si son passé terroriste, ses fréquentations criminelles n’avaient jamais existé. Devenu fréquentable au point qu’il était reçu au Forum de Davos de 2011 comme un grand de ce monde. Lui aux velléités terroristes jamais éteintes dans la mesure où il n’a jamais fait acte de contrition. Par la magie de la Pax Americana qui vise à recycler les agents du terrorisme djihadiste, Rached Ghanouchi apparaît comme un apôtre de la paix et la sécurité dans le monde, comme si A. Hitler s’était vu décerner le Prix Nobel de la Paix. Certains n’hésitent pas de voir en lui un bon patriote, alors qu’il a une forte aversion pour la patrie dont il veut supprimer le drapeau et l’hymne national. Son discours d’apparat au fort accent hitlérien et raciste ne relève pas du folklore, il est fidèle à l’idéologie islamiste belliciste, coloniale, cosmique et terroriste [ses appels à la Guerre Sainte et la libération des territoires palestiniens], ses propos inquiétants sur sa conception idéologique de la citoyenneté tunisienne ouvertement racistes et attentatoires à la souveraineté nationale.
A. Hitler n’a pas lésiné sur les moyens pour apparaître aux yeux du monde entier comme étant un homme soucieux de paix en transformant la scène olympique en une véritable opération de marketing politique dupant et abusant de la crédulité et la naïveté des dignitaires de l’olympisme qui lui ont octroyé l’organisation de l’ Olympiade de Berlin 1936, lui permettant ainsi de gagner les faveurs et les sympathies de l’opinion publique mondiale grâce à cette récompense. R. Ghannouchi, qui est loin d’avoir les talents oratoires du Führer et son art consommé de la rhétorique et ses talents d’exalter l’âme germanique et d’haranguer les foules et de provoquer en elles cet état d’extase orgasmique, a su profiter de ce nouveau théâtre démocratique tunisien pour devenir l’acteur principal de sa pièce, purifié de tous ses crimes passés, donnant l’impression qu’il est devenu un homme fréquentable à l’écoute des préoccupations de son peuple et qu’il pourrait constituer une alternative crédible à l’ancien despote déchu. Ce processus irresponsable et dangereux de réhabilitation a été déclenché dès 2006 par  la girouette-opportuniste A.N. Chabbi et  le Dr Mabuse Moncef Marzouki, aussi mégalomaniaques qu’aveuglés par la soif du pouvoir que le Führer en herbe tunisien, dans le cadre d’un pacte national. Une sorte de front commun de bric et de broc contre Ben Ali.
L’opposition tunisienne d’opérette qui a échoué lamentablement dans son combat contre Ben Ali, victime de son incurie politique et intellectuelle, a contribué indirectement voire directement au sacre hitlérien de R. Ghannouchi. Il est devenu incontestablement la figure de proue de la Tunisie post-Ben Ali comme le fut le Führer au lendemain de 1928 jusqu’à sa conquête finale du pouvoir en 1933. En Tunisie, on déroule le tapis rouge aux pieds d’un djihadiste dépourvu de conscience et d’humanité, insensible aux brûlures au  vitriol infligées aux femmes tunisiennes dans les années 80 et la souffrance des  familles des victimes des attentats  terroristes perpétrés  tant en Tunisie qu’en France en 1987, 1986 et 1991. On recense au moins une douzaine d’attentats attribués à son organisation criminelle. On le drape de toutes les vertus, alors qu’il est un monstre de haine, aveuglé par sa soif de revanche sociale. On l’a placé sur la haute marche du podium tunisien, lui qui mérite d’être jeté du haut de la Roche Tarpéienne  à l’instar de celle octroyée  par les barons séniles et  réactionnaires de l’Olympisme coubertinien.
De par leur autisme et lâcheté, ils se sont inclinés devant la figure la plus hideuse et la plus monstrueuse de l’histoire universelle en lui offrant une vitrine pour impressionner le monde par les réalisations du IIIème Reich, en gavant le monde de tableaux idylliques, alors que ces Jeux étaient annonciateurs de la Shoah et  le prélude du plus grand stade au monde, celui de la vision cosmique nazie comparable à celle des islamistes. En dépit des signes avant-coureurs qui avaient précédé ces jeux et les mises en garde des organisations des droits de l’homme, Hitler avait su exploiter cette aubaine olympique pour en faire un hymne à la gloire de la Renaissance allemande. Rachid Ghannouchi, en utilisant de surcroît les mêmes méthodes d’exaltation et de rédemption de l’esprit djihadiste et sacrificiel en sommeil chez ses partisans, n’hésite pas d’ailleurs comme lui à enchanter ses meetings par une orchestration musicale, faisant preuve d’une habileté diabolique et pernicieuse impressionnante.
En effet, il se met au-dessus de la mêlée en dégageant une impression d’apaisement et de sérénité qui tranche avec les agitations et les troubles ambiants dont il est souvent l’instigateur avec son lâcher de fauves salafistes dans l’enclos des brebis tunisiennes. Policé, civilisé, adoptant une posture, qui est surtout une imposture, républicaine et démocratique. Il est comme Hitler dans les années 30 dans une phase de conquête de pouvoir absolu qui nécessite une communication politique de circonstance, sans fausse note qui se veut rassurante mais qui est en réalité un dol, une fourberie, une manoeuvre insidieuse pour abuser de la crédulité de la masse tunisienne endoctrinée et abrutie par les promesses d’un monde meilleur dans l’au-delà. Manipulateur et perfide, il soudoie, corrompt, menace, intimide et séduit pour gagner l’adhésion de l’opinion publique à sa personne, comme Hitler a su le faire avec le C.I.O. pour les résultats apocalyptiques qu’on connaît. Espérons que les citoyens-patriotes tunisiens en se prémunissant contre la rhétorique perverse et venimeuse de ce terroriste jamais repenti ne fassent pas de leur théâtre démocratique un théâtre de tragédie grecque dont ils seront les premières victimes. La barbarie islamiste a un visage celui de R. Ghannouchi et consorts y compris ses affidés de la Troïka, la barbarie nazie avait un visage celui d’A. Hitler.
Il appartient aux tunisiens de ne pas faire de leur futur scrutin non seulement le dernier de leur histoire mais également qu’il ne devienne pas demain synonyme de destin parallèle entre le minotaure tunisien et la figure de l’abjection humaine que fut le Führer nazi. Il n’y a rien de paradoxal à ce que la parenté idéologique de ces deux Guides Illuminés comme les appellent leurs partisans respectifs, soit tellement proche et troublante qu’au point qu’on retrouve dans leurs discours respectifs les mêmes thématiques, celles de la renaissance, la glorification de la mémoire historique quand bien même elle serait apocryphe et insensée, l’exaltation de l’orgueil du sentiment d’appartenance à un groupe ethnique ou à un système de croyance religieuse, l’esprit de combat fécondant une nation puissante ou une oumma fondés sur la même vision messianique et eschatologique, le culte de la pureté de la race et de la foi avec des sociétés débarrassées de ses juifs et de tous ceux qui n’entrent pas dans leurs moules idéologiques, louant et béatifiant l’âme aryenne d’un coté et l’âme islamique d’un autre, prêchant un retour aux vertus morales qui étaient la clé de voûte de leurs grandeurs passées et dont le rétablissement serait la seule voie possible pour faire revivre le mythe de leurs arches perdus, réduisant la femme au seul rôle de pourvoyeuse de valeureux guerriers au service de leurs causes idéologiques etc.
Le monde ne pouvait affirmer à l’époque qu’il ne voyait pas arriver le péril nazi et pourtant il avait feint d’ignorer sa nocivité alors que les coups de tonnerre grondaient dans le ciel allemand depuis 1923, les Tunisiens sauraient-ils se comporter aujourd’hui ou alors passer outre les leçons du passé alors qu’ils ont été victimes des dérives meurtrières de R. Ghannouchi et de certains membres du gouvernement provisoire actuel, dont le Chef est considéré comme terroriste par les autorités allemandes ? Un clin d’œil du destin et ironie du sort ?  Tunisie-Secret Salem Ben Ammar
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 402
Masculin
Point(s): 430
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: Sam 24 Juin - 09:35 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Amazighs, complexe du converti vis-à-vis des arabes, conquête de l'Afrique noire, Esclavagisme, Ibn Khaldun, islam, le génocide voilé
Si les noirs musulmans et les Amazighs connaissaient leur vraie histoire seraient-ils encore musulmans ?
  Salem Ben Ammar 30 commentaires

 

 

 
Comment les noirs africains et les Amazighens peuvent-ils être si fiers d’afficher leur appartenance à l’islam et qui se veulent de surcroît plus arabes que les arabes eux-mêmes, comme un esclave s’identifiant à son maître tout heureux de porter les chaînes de leur état d’asservissement éternel ? Ces êtres formatés, lobotomisés, dépouillés de leur âme, endoctrinés et en proie à l’obscurantisme se rendent pas compte qu’en procédant de la sorte  ils absolvent de leurs crimes les négriers et génocidaires arabo-musulmans pour lesquels ils ne leur ont jamais demandé pardon et dont eux mêmes portent encore les séquelles et qui sont la cause première des maux qui les gangrènent et les tourmentent et qui sont autant de freins à leur développement humain et économique.
Les noirs ne savent pas que l’islam avait érigé l’esclavagisme en une monstrueuse institution mercantile pendant 14 siècles qui serait toujours en vigueur dans certains pays musulmans ni le Coran qui autorise  explicitement la traite négrière et la prise d’esclaves comme butin ou rétribution.


 

 
Ce noir tant méprisé et discriminé par les arabes du Golf persique et d’Arabie qu’ils appellent Abid, esclaves. Même le grand Ibn Khaldoun y était aussi de sa tirade anti-noire. L’éminent historien médiéval et philosophe social musulman, écrivait : « Les nations nègres sont en règle générale dociles à l’esclavage, parce qu’ils sont des attributs tout à fait voisins à ceux d’animaux stupides. » Des dizaines de millions de leurs aïeux vendus comme un vulgaire bétail, castrés, massacrés, humiliés, les traitant comme des animaux sauvages, troqués en Inde comme contre les épices.
Une vérité occultée sur laquelle l’islam a mis une véritable chape de plomb au point qu’il a réussi miraculeusement à apparaître comme le grand ami des noirs contrairement au christianisme auquel l’islam a fait porter le chapeau de la traite négrière.
(https://www.youtube.com/watch?v=CWhWQwJI8QE)
Et comme le rappelle Sami Aldeeb en rapportant les propos éclairants de vérité de Tidiane N’DIAYE (musulman) dans son livre « Le Génocide voilé ».
Les Arabes ont réussi de façon stupéfiante à tromper, désinformer, déformer et fausser à la fois la réalité et l’histoire sur une période de près de 14 siècles.
Ce qu’il y a de plus particulièrement tragique, c’est que la plupart des descendants d’esclaves, les Noirs des Amériques dans le monde, et les Noirs d’Afrique descendants d’esclaves, ignorent tout de la vérité.
Avant que la concentration de nos auditeurs ne s’émousse, nous voudrons porter l’affirmation suivante et l’étayer ensuite:
La pire, la plus inhumaine, la plus diabolique institution de la traite négrière fut initiée, définie, perpétrée et mise en œuvre par les arabo-musulmans, aidés par la suite par les noirs convertis à l’Islam.
‘Les Arabes ont razzié l’Afrique subsaharienne pendant treize siècles sans interruption. La plupart des millions d’hommes qu’ils ont déportés ont presque tous disparu du fait des traitements inhumains. Cette douloureuse page de l’histoire des peuples noirs n’est apparemment pas définitivement refermée. La traite négrière a commencé lorsque l’émir et général arabe Abdallah ben Saïd a imposé aux Soudanais un ‘Bakht‘ (accord), conclu en 652, les obligeant à livrer annuellement des centaines d’esclaves. La majorité de ces hommes était prélevée sur les populations du Darfour. Et ce fut le point de départ d’une énorme ponction humaine qui devait s’arrêter officiellement au début du XXe siècle. »
A croire que l’islam a l’art d’effacer de la mémoire humaine les traces de ses crimes. Peu de berbères ou Amazighens sont au fait de l’histoire douloureuse du génocide et de la déportation de leurs peuples durant les 4 premiers siècles de l’invasion arabo-musulmane.du massacre massif de leurs aïeux et de leur déportation dont le chiffre varie entre 300 000 à l 500 000  parmi des enfants en bas âge.
Napoléon disait que l’histoire est une succession de mensonges. Au lieu de démystifier l’islam et ses effets néfastes et dévastateurs sur leur culture millénaire, les Amazighens musulmans préfèrent l’affubler du masque de la paix et de la dignité humaine.
Ce n’est pas leur offense en disant q’un juif ne proclame jamais de son bourreau nazi. Le juif n’a pas entretenu une relation pathologique de maître à l’esclave.  Le juif est un homme de devoir de mémoire, un homme conscient que la perte de son genre culturel  signifie sa propre auto-destruction. Etant instruit de son histoire contrairement à l’africain et l’Amazigh qui sont des êtres sans âme, amnésiques, car incultes et analphabètes, il a pu préserver courageusement son identité contre vents et marées et traverser les houles millénaires des persécutions qui jalonnent sa longue histoire.
En ignorant  leur vraie histoire jugée comme un sacrilège par leurs colonisateurs arabo-musulmans, ils bafouent la mémoire de leurs ancêtres. Ils se voilent la face de peur que le monde ne découvre qu’ils sont le vrai visage de l’infamie. Des êtres dépourvus de dignité humaine et de personnalité. Une identité altérée et niée ne peut contribuer à l’essor des populations noires et amazighens et leur permettre de se projeter dans la modernité.


:salem :salem3  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 402
Masculin
Point(s): 430
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: Dim 25 Juin - 12:42 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Pourquoi l’islam est bien pire que le nazisme
  Salem Ben Ammar 


L’islam légitime le viol des femmes non-musulmanes.
L’islam légalise la pédophilie.
L’islam légitime la polygamie.
L’islam légalise l’esclavage.
L’islam légitime le terrorisme.
L’islam légalise les inégalités entre les hommes.
L’islam est la mère de tous les vices.
L’islam est le pire régime d’Apartheid qui n’ait jamais vu le jour.
L’islam légitime le meurtre des apostats.
L’islam est le retour au monde des ténèbres.
L’islam appelle à la haine et l’extermination du juif et du chrétien.
L’islam porte en lui tous les germes de la destruction de l’humanité.
L’islam est l’intolérance érigée en dogme religieux.
L’islam est raciste et suprémaciste.
L’islam est la science de la mort.
L’islam est le culte de la bêtise sacrée.
L’islam est l’interrupteur qui éteint la lumière sur l’humanité.
L’islam est la science ce que les rebouteux sont à la médecine.
L’islam se veut un remède aux maux de l’humanité alors qu’il est un cancer métastasé.
L’islam se prend pour le meilleur de la classe alors qu’il est le dernier de la classe.
L’islam viole les lois internationales.
L’islam est la pire drogue dure qui puisse exister.
L’islam est une maladie neurodégénérative.
L’islam est une arme de destruction massive.
L’islam fait de la vie des siens un enfer sur terre.
L’islam souffre d’un complexe de supériorité pathologique.
L’islam a des graves problèmes de troubles de la personnalité.
L’islam est le plus grand plagiaire de tous les temps.
L’islam a fait de la violence la voie de la félicité.
L’islam est le pire ennemi du genre humain.
L’islam est un narcissique pervers.
L’islam a fait de la barbarie un culte pour les hommes.
L’islam est la cause de tous les tourments de l’humanité.
L’islam est un loup garou de la pire espèce.
L’islam est un napalm, après son passage plus rien ne pousse pour l’éternité.
L’islam est une bombe thermonucléaire.
L’islam est une hydre à plus d’un milliard de têtes.
L’islam est un vil imposteur.
L’islam est au-dessus des lois.
L’islam est un nouvel ordre mondial impérialiste.
L’islam est une idéologie totalitaire et génocidaire qui oeuvre à l’anéantissement de l’humanité.
L’islam est un virus létal pour l’humanité.
L’islam est bien pire que le nazisme, si on ne fait rien pour l’éradiquer il sonnera le glas de l’humanité.
L’islam est la ruine de l’âme et la mort de la vie.
L’islam est l’enfer sur terre.
L’islam n’est ni une calamité ni une saloperie, il est l’Apocalypse finale.
L’islam est un crime contre la paix.
L’islam est un crime contre l’humanité.
L’islam est le parent naturel du nazisme.
L’islam est un produit décapant de la mémoire historique.
L’islam est une idéologie liberticide.
L’islam est un puissant excitant des pulsions lubriques.
L’islam est l’art de rendre le licite illicite et l’illicite licite.
L’islam est inhumain et inhumaniste.
L’islam est une religion pour des sans foi ni loi.
L’islam est dépourvu de toute spiritualité.
L’islam est un attrape-nigauds.
L’islam est le dernier de la classe.
L’islam est une machine à figer le temps.
L’islam est une religion païenne, polythéiste et fétichiste.
L’islam est un culte de la pierre.
L’islam est un ogre insatiable.
L’islam est incompatible avec la démocratie.
L’islam est l’ennemi des droits de l’homme.
L’islam est un goulag pour la femme.
L’islam est un danger mortel pour la petite enfance.
L’islam est un moulin à vent dont on ne sort jamais vivant.
L’islam est une morne plaine peuplée de charognards infâmes.
L’islam est la tombe des libertés humaines et des droits fondamentaux.
L’islam est une doctrine totalitaire à bannir de la surface de la terre comme on l’a fait avec cette idéologie ignominieuse que fut le nazisme.


:salem :salem3  


Salem Benammar
· 3 h ·



Quand une catastrophe s'abat sur un pays non-musulman, les musulmans s'en réjouissent et ils y voient une punition d'Allah, mais quand ça arrive chez eux ils disent que c'est la volonté d'Allah pour rappeler ses fidèles auprès de lui. Il y a des catastrophes maudites et des catastrophes bénies. Celle du camion-citerne au Pakistan, plus de 120 morts, le jour de la fin du ramadan est une chance pour les victimes diront les bienheureux musulmans car mourir le jour de l'Aid c'est la place garantie au paradis.
Paix à leurs âmes.


 

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 402
Masculin
Point(s): 430
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: Lun 26 Juin - 15:29 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

L’islam est plus qu’un crime contre l’humanité, il est l’Apocalypse de la prophétie biblique
  Salem Ben Ammar 
 
L’islam  veut régner sur le monde par la terreur. Il ne tolère aucune cohabitation en son sein. Il ne passe plus un jour sans qu’il ne plonge l’humanité dans l’horreur. Il ne cesse de martyriser et persécuter  les chrétiens  les massacrant partout où ils se trouvent notamment en Syrie, Irak et le Nord du Nigéria grâce à la bienveillance complice de ses adeptes et des gouvernements occidentaux capitulards. Il vient pour la énième fois de massacrer des chrétiens à Baghdad le jour de Noël plongeant ainsi la communauté chrétienne dans un cauchemar apocalyptique. Les musulmans connus pour leur déni psychotique et leur mauvaise foi dogmatique, à l’état de cécité mentale légendaire, pervers et retors,  cyniques, menteurs et fabulateurs-nés sont capables d’accuser les chrétiens d’avoir commandité leur propre carnage pour discréditer l’islam et salir la belle image de cette religion de la sublimation de la vie et de la tolérance érigée en dogme religieux pour purifier la cité musulmane du multiconfessionnalisme. L’islam  ne tolère aucune cohabitation d’une autre religion à ses côtés, tenue à se diluer en lui et pourtant les musulmans sont convaincus du contraire.
Tant qu’ils ne veulent pas reconnaître que l’islam est une religion violente et criminogène, on doit répondre à leur mauvaise foi par la mauvaise foi agrémentée d’une touche d’ironie.  Ainsi avec eux, il faut tout pervertir, travestir et flatter leur narcissisme frustré, aigri et amène. Ils vont encore nous seriner en jurant la main sur le coeur et le regard d’un chien errant que l’islam est innocent ou nous une pirouette malsaine dont ils ont le secret pour se défausser sur autrui et se victimiser.
Ils ne sont jamais responsables de leurs actes, ce sont les victimes qui sont coupables de leur propre malheur. Feignant d’oublier que la voie inhumaine du paradis doit être irriguée du sang des ennemis d’Allah.
Le prophète autoproclamé n’a jamais dit non plus que le paradis est à l’ombre de l’épée, il a surtout dit aime ton prochain, surtout celui qui n’est pas de ta foi, autant que toi-même.
Ils attendent de leurs ennemis à ce qu’ils démystifier la vérité de l’islam et le draper leur dans les vertus qui ne sont pas les siennes. L’encenser et l’enjoliver. Autrement, ils se crispent et exhibent leurs crocs tel un charognard prêt à dépecer sa proie.
Ecorchés vifs, complexés, manquant de lucidité et d’assurance en eux et impulsifs, ils s’offensent pour des tags soi-disant islamophobes, ou une pauvre tête de cochons déposée à l’entrée d’une mosquée, ces hauts lieux de fanatisme religieux, du djihad de la terreur, et d’appels au meurtre des non-musulmans, mais jamais au grand jamais pour les actes de barbarie antichrétiens perpétrés par leurs coreligionnaires qui appliquent à la lettre les prescrits de l’islam.
L’islam n’a jamais tué personne, ce sont ses victimes innocentes chrétiennes qui sont la cause de leur propre mort.
Même si les chrétiens devenaient musulmans, ils ne seraient pas à l’abri, puisque l’islam tue aussi les siens.
Un nouveau Noël ensanglanté pour les chrétiens d’Orient.


:salem :salem3  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 402
Masculin
Point(s): 430
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: Lun 26 Juin - 16:41 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Etre musulman n’est pas un privilège du prince, c’est surtout un état d’incurie intellectuelle par Salem Ben Ammar
·
Comment voulez-vous qu'un gamin  musulman puisse  s'investir dans les études quand on lui fourre dans le crane qu'il est le meilleur de la classe sans qu'il ait besoin de faire ses preuves . Ils ont tous les privilèges du prince en leur qualité de créatures préférées d'Allah et quoi que les mécréants fassent pour le bien commun de l'humanité et le leur ils sont voués aux feux ardents de l'enfer. C'est ça l'islam et les musulmans.
Ils croient qu'en se disant les meilleurs qu'ils le sont. C'est aux autres de les évaluer et de juger de leurs capacités. Un élève ne note jamais lui-même ses devoirs.
Les musulmans non seulement ne rendent jamais leurs copies mais le pire est qu'ils s'accordent toujours la meilleure note. Tant qu'ils n'ont pas appris à retrousser les manches et à suer sang et eau pour faire leurs preuves en classe, ils continueront à être les tocards de l'humanité. L'islam les a mis sur un piédestal en leur donnant l'illusion de l'excellence, que le simple fait pour eux d'être musulmans leur garantie la première place à l'échelle humaine.
Ils sont champions sans avoir besoin de concourir et se frotter aux vrais compétiteurs de crainte de se prendre une raclée. Etre musulman ce n'est pas une grâce divine, ni un mérite, c'est un état de paralysie mentale qui vide la victime de toute énergie vitale, l'empêchant de réfléchir et d'agir.


:salem :salem3  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 402
Masculin
Point(s): 430
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: Mar 27 Juin - 13:50 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

L’islam est l’anti-lumière par excellence par Salem Ben Ammar

Plus le soleil tourne autour du tapis terrestre plus les musulmans sont convaincus que sans leurs apports  l'humanité serait toujours en train de végéter dans le monde des ténèbres. Alors qu'ils y sont depuis 1438 ans. Comment auraient-ils pu irriguer le monde de leurs savoirs et connaissances  alors qu'ils ont raté absolument tous les grands rendez-vous des révolutions politiques, industrielles, économiques, culturelles, éducatives, scolaires, sanitaires, médicales, scientifiques, technologiques, nanotechnologiques,  informatiques, etc... Toujours spectateurs impuissants de l'histoire et jamais acteurs dans les progrès humains.
https://www.medias24.com/tr15206420012015Les-Musulmans-ont-ils-rate-leur-rendez-vous-avec-les-Lumieres.html
Passons, ils ont peut-être raison s'ils  démontrent que pendant les 3 siècles où ils auraient "brillé si l'Andalousie était le centre du monde et qu'ils avaient réellement impacté par leurs apports les autres aires de civilisation ?
Que connaissent-ils de la civilisation chinoise qui régnait sur le monde depuis la chute de l'Empire romain jusqu'à la Révolution industrielle et l'avènement de l'Angleterre et à côté de laquelle leur pseudo civilisation ne faisait pas le poids ?
Je veux bien croire que quelques noms de commentateurs perso-berbère-musulmans sont sortis du lot malgré les persécutions dont ils faisaient l'objet et la quasi destruction de leurs oeuvres mais connaissent-ils au moins leurs sources d'influence et d'emprunts ?
J'ajoute enfin et les juifs, les hindous et les Syriaques qui ont joué un rôle clé dans la "splendeur" de cette civilisation appelée abusivement arabo-musulmane comptaient-ils pour la pisse de chameau ?
L'islam est l'anti-lumière par excellence. Il est surtout plongé les peuples tombés sous joug dans l'obscurantisme, l'ignorance  et le fanatisme religieux.


:salem :salem3  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 402
Masculin
Point(s): 430
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: Mer 28 Juin - 10:18 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Il n’y a qu’un seul islam pour tous les musulmans, celui de Daech et de Boko Haram
 Salem Ben Ammar    Un commentaire
L’intégrisme musulman n’est qu’une interprétation stricte et originelle des textes sacrés. il n’admet aucune forme d’évolution de la religion au nom du respect de la tradition et de la pureté de ses sources. Contrairement à toutes ces idées reçues sur la dissonance cognitive entre l’islam et l’intégrisme religieux dans le sens où l’on cherche à dissocier l’image véhiculée par les intégristes musulmans sur  l’islam lui-même comme s’il y avait deux conceptions antithétiques et antinomiques de l’Islam alors qu’elles sont plutôt interchangeables mais jamais opposées au point de vue de leurs racines et essences religieuses.

Par voie de conséquence les intégristes  qui prônent l’observation et la pratique de leur religion débarrassée de toutes les scories et influences extérieures généralement occidentales, ils ne sont ne sont pas en contradiction avec les exigences de leur code canon, bien au contraire, leur discours et leur comportement s’inscrivent dans le champ conceptuel et de sa matrice matérielle et dogmatique, ils rêvent d’une société musulmane vivant en totale adéquation avec les exigences de la foi qui ne peut avoir comme seul mode opératoire dans la vie des musulmans que la loi canonique de la charia. Indépendamment de leur rigidité conceptuelle et leur vison unitariste et confusionnelle où le sacré et le profane se fondent dans le même moule pour n’en faire qu’un, où toutes les sphères de la vie sociale, spirituelle, économique , politique, judiciaire, sont régies par les mêmes mécanismes de droit Canon, ils ne sont pas considérés comme apostats ou hérétiques au sens musulman du terme parce qu’il sont avant tout musulmans. Même si leur vison littérale et cosmique de la foi musulmane où la passion semble être leur seul moteur et guide de leur vie, ils sont les fers de lance de la diffusion de l’islam, les vrais gardiens de la tradition dont personne ne conteste le statut, les fiers -que je qualifierais volontiers d’indignes- apologistes et prosélytes de l’Islam qu’ Allah couvera de ses bienfaits à la différence de la majorité musulmane dite modérée qui leur est hostile mais qui n aura pas grâce aux yeux d’Allah parce qu’ils ne reconnaissent pas l’intégralité des textes sacrés.

Le vrai musulman est celui qui combat dans le sentier d’Allah tel l’intégriste. Quant au musulman modéré cette appellation est un oxymore, une fumisterie médiatique, une sorte d’hérésie au sens que donne le Coran du disciple musulman. Et comme le dit Erdogan, il n’y a qu’un seul islam et une seule catégorie de musulmans. Soit on est dans les normes de l’islam obéissant scrupuleusement aux préceptes de sa foi sans aucune possibilité d’aménagement ou d’accommodement personnel, dans ce cas là aucun doute quant à la qualité de musulman qui endosse les habits de l’islam sans les retoucher, soit on cherche à vivre l’islam seulement en tant que foi  l’est-elle vraiment ne serait-ce de par la pauvreté spirituelle de l’islam et son rabaissement de l’homme et la sa sanctification de la violence,  et  contextualiser l’islam et l’adapter à ses besoins personnels, le personnaliser, et dans ce cas là le doute subsiste en ce qui concerne la qualité de vrai musulman.

:salem :salem3
 

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 402
Masculin
Point(s): 430
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: Mer 28 Juin - 13:20 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Salem Benammar
19 h ·



Le Qatar a acheté l'organisation de la Coupe du Monde de football avec la bénédiction de la FIFA et ce n'est pas les preuves qui manquent. Un nouveau scandale vient d'être révélé par Bild, le très sérieux journal allemand contenu dans le rapport d'enquête de Michaël Garcia, ex procureur américain, établi à la demande de la FIFA. Il est question d'un versement de la coquette somme de 2 millions d'euros sur le compte de la fille d'un membre influent de la FIFA, âgée de 10 ans.
On devrait lancer une pétition pour exiger le retrait de cette coupe du monde au Qatar qui me paraît la meilleure réponse possible à la pire forfaiture du sport mondial après les attributions des JO de 1936 au régime nazi.


:salem3 :salem  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 402
Masculin
Point(s): 430
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: Mer 28 Juin - 13:28 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Si un Tunisien totalement ignorant de sa propre histoire et encore plus que celle de la Palestine a le droit d'être pro palestinien, pourquoi un Juif tunisien n'a t-il pas le droit d'être pro israélien ? En quoi un Palestinien est-il plus tunisien que le tunisien de confession israélite qui est sur cette terre depuis 2700 ans plus dev1400 ans avant que les Arabes ne fassent de ce pays une norme plaine et une vallée de larmes où l'oobscurantisme fait loi et le savoir est hors la loi.
Le Coran lui-même qui n'est pas une source historique fiable reconnaît toutefois la présence millénaire du peuple juif au Moyen-Orient et pas un mot sur ce qu'on appelle aujourd'hui peuple palestinien.

:salem :salem3
 

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 402
Masculin
Point(s): 430
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: Jeu 29 Juin - 13:13 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Le ramadan, ce mois sacré du djihad, des excès en tous genres et de la luxure
29/06/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire
Le ramadan, ce mois-culte des orgies gargantuesques et cauchemardesque pour les économies nationales et les porte-monnaies  des ménages vient de se terminer comme il a commencé sur un bain de sang.
Est-ce que les musulmans auront la sagesse et la lucidité intellectuelle de se poser les bonnes questions sur le niveau record des attentats terroristes, des actes d’incivisme, de délinquance, d’accidents de circulation et de violences en tous genres  pendant la période du ramadan ?
Pourquoi ce mois censé apaiser les tensions et les conflits comme ils serinent semblent être un catalyseur de leurs pulsions mortifères et bestiales ?  Le mois des désinhibitions des interdits et du laisser-aller à la concupiscence et la prostitution  par excellence.
Plus mois malsain que saint. Où le haram, l’illicite prend toute sa saveur et objet de toutes les ferveurs. Mois de tous les péchés et les excès.  Les musulmans sont pris dans un tourbillon de folie dépensière et comportementale.
« Selon le géo-politologue Frédéric Encel, la période du ramadan est une période propice pour des raisons symboliques pour le combat et les attentats. En 2016, l’organisation terroriste État islamique demande d’être particulièrement actif pendant cette période, vantant le djihad et le martyre. Selon Thomas Hegghammer, mourir en martyr pendant le ramadan ou le jour de Laylat al-Qadr semble important pour leur biographes.« Il semblerait que la croyance à la valeur du martyre pendant le Ramadan ait affecté les modes de recrutement de Saoudiens pour l’Irak »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ramadan
Il a beau être le 2 e pilier de l’islam, il est surtout le mois du ramdam, du barouf et du tapage assourdissant. Du vacarme la nuit et de l’inertie le jour. Dépourvu de toute spiritualité et d’ascétisme. C’est le mois de la gourmandise, du faux-semblant, de la tartufferie-reine, du plaisir de la chair et du palais, de la course effrénée à la surconsommation et ses conséquences médicales, du gaspillage alimentaire, de l’absentéisme au travail, de l’inconscience et l’inconséquence. Le mois qui fait perdre la tête aux musulmans et de tout sens de la mesure. Frappés par une véritable montée de l’adrénaline comme des joueurs patentés sur des champs de course perdant leurs mises sans compter nourris des illusions de se refaire à la prochaine course.  Le ramadan agit sur eux comme une drogue sur un toxicomane.
Le jour ils sont comme des corps sans vie, état de manque, (hachichat ramadan), irritables, agressifs,  impulsifs et colériques, prêts à s’embraser à la moindre étincelle pour devenir des véritables volcans en irruption.  où ils ont juste la force d’exhiber leur islam de façade comme un butin de guerre  du début du crépuscule au coucher complet du soleil et la nuit tombante ils sont comme des fauves lâchés sur leurs proies qu’ils dépècent à pleines dents.
Le ramadan réconciliant les musulmans avec eux-mêmes et leurs prochains est une vue de l’esprit. Il est révélateur de leurs incapacités à vivre en paix entre eux et le reste du monde.
Il est le mois de la terreur érigée en dogme religieux et des larmes plutôt qu’une trêve des confiseurs. Mahomet a fait couler le sang des Juifs à la bataille de Badr pendant le ramadan, les musulmans ne peuvent que s’inscrire dans toute sa continuité.
Avez-vous des Juifs et des Chrétiens se tuer pendant leurs fêtes et quand cela leur arrive ce sont des bons musulmans qui viennent la gâcher comme c’est souvent le cas aux fêtes de Noël au Pakistan, le Nord du Nigéria et quelques fois l’Égypte ?
:salem :salem3  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 402
Masculin
Point(s): 430
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: Ven 30 Juin - 10:59 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Il n’y a pas plus fascistes et racistes que les Tunisiens qui ont voté pour Ennahdha
 Salem Ben Ammar    Laisser un commentaire

Quand des Français votent FN ils sont aussitôt étiquetés racistes comme si le FN est un parti ouvertement raciste alors qu’il incarne à leurs yeux le rempart contre l’islamisation galopante de leur pays.  Mais ne sont pas racistes les 32%  du corps électoral tunisien qui ont  voté pour une organisation filiale à 100% de la Confrérie des Frères nazislamistes, ?

On condamne et culpabilise les Français qui s’inquiètent du péril migratoire à la couleur de l’islam  et on absout  les Tunisiens qui  font délibérément le choix d’un mouvement qui prône des idées immondes et nauséabondes.

Les musulmans ont l’art de culpabiliser les victimes et d’innocenter les coupables. Tout  parallèle entre le FN et Ennahdha est une insulte à la démocratie française. Enahdha a les mains tachées du sang des Tunisiens. Une secte qui n’a jamais fait mystère de son aversion du tourisme et du vivre ensemble.

 Depuis qu’elle est passée de la clandestinité au pouvoir la Tunisie est devenue le premier vivier terroriste au monde et le théâtre des attentats sanglants..

Ce ne sont pas les électeurs du FN qui menacent la paix dans le monde ce sont ceux qui s’identifient à Ennahdha.

Ce sont les créatures de l’idéologie nazislamiste d’Ennahdha qui mettent le monde à feu et à sang , originaires des pays du Sud de la Méditerranée comme Sid Ahmed et Sahli.

Plutôt que de dire que les autres pays sont eux aussi touchés par le virus mortel islamique, il faut dire que la Tunisie est un des principaux foyers de ce virus dont elle est la première productrice et dont elle subit le contre-coup de temps à autre.

Il faut bien qu’elle récolte ce qu’elle sème d’une part et d’autre Ennahdha met tout en oeuvre pour contaminer tout le corps tunisien. Elle a promis 517 000 emplois, un objectif qu’elle a atteint en partie avec la création massive d’emplois dans le djihad  dans la voie d’Allah, le cancer métastatique de l »humanité.

:salem :salem3
 

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 402
Masculin
Point(s): 430
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: Ven 30 Juin - 15:29 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

La Tunisie a creusé sa propre tombe le jour où elle a fait d’Ennahdha une pilote du pays par Salem Ben Ammar

Plus de 40% de tunisiens ont voté pour une organisation fasciste, terroriste et raciste, pourquoi s'étonner alors de la mise à mort de leur pays?
La secte criminelle et nazislamiste d'Ennahdha n'a jamais fait mystère de son aversion du tourisme, et aujourd'hui les tunisiens nous font le coup: la main d'Allah sème la mort partout dans le monde.
Allah tue de plus en plus en Tunisie et mieux que ça, ce pays est devenu le premier vivier terroriste au monde.
Le mal est endémique à la Tunisie. Quand à ceux qui mettent le monde à feu et à sang ce sont des musulmans originaires des pays du Sud de la Méditerranée comme Sid Ahmed, Sehli, Merah, Abdesslam, et il faudrait une encyclopédie entière pour répertorier les grandes figures nord-africaines du terrorisme musulman.
Plutôt que de dire que les autres pays sont eux aussi touchés par le virus mortel islamique, il faut dire que la Tunisie est un des principaux foyers de ce virus dont elle est la première productrice et dont elle subit les soubresauts de temps à autre.
Il faut bien qu'elle récolte ce qu'elle sème d'une part et d'autre Ennahdha met tout en oeuvre pour contaminer tout le corps tunisien. Elle a promis 517 000 emplois, elle en a créés autant dans le djihad et en train d'en détruire plus que le double avec l'effondrement de l'économie nationale


:salem :salem3

Effondré par l'annonce du décès de Simone. Une femme exceptionnelle et tout simplement humaine. Elle est partie comme elle a toujours vécue. Vêtue du voile de la pudeur et de l'humilité.
Quand on a survécu à la Shoah qu'y a t-il de plus beau que l'amour de la vie ?
Un astre qui a illuminé notre ciel s'éteint à tout jamais.
Des Simone y en a qu'une c'est elle et rien qu'elle. Repose en paix là où tu es.
Salem Benammar
  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 402
Masculin
Point(s): 430
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: Sam 1 Juil - 10:55 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Salem Benammar
 



Pauvre Simone Veil dont la mémoire vient d"être salie par un élu local du FN qui l'accuse d'être responsable de la mort de plusieurs millions de Français à cause de sa loi sur l'IVG comme si elle avait stérilisée les Françaises enceintes.

En quoi l'IVG avait empêché les Françaises d'avoir des enfants si elles le souhaitaient ?



L' IVG ne signifiait pas interdiction de procréer.



Décider de grossesse ne veut pas dire refus de maternité.



Le problème de cet élu c'est moins l'IVG que l'origine juive de Mme Veil.



Le FN n'en a pas fini avec ses vieux démons antisémites.


:salem :salem3  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:10 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Liens Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 357, 58, 5975, 76, 77  >
Page 58 sur 77

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo