Apostats de l'islam Index du Forum
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 

 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Salem Ben Ammar
Aller à la page: <  1, 2, 353, 54, 5563, 64, 65  >  
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Liens

Auteur Message
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 237
Masculin
Point(s): 264
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Dim 30 Avr - 16:22 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Salem Benammar
· 1 h ·



A partir d'aujourd'hui j'arrête toute forme de collaboration avec le site de Riposte Laïque.
J'ai pris trop de risque en y associant mon nom ce qui m'a valu beaucoup d'inimities de la part de très nombreux amis et du discrédit pour mon image.
Mon combat n'est pas le leur et mes choix politiques n'ont rien non plus en commun avec les leurs.
Nous n'avons pas la même lecture du pluralisme politique. Je ne suis lié par aucun pacte politique qui me dicte le choix de mon candidat.
Ainsi si je ne vote pas pour le FN je suis forcément suspect et un social-traitre.
Autant collectinner les étiquettes que de me faire un dhimmi du FN.
Je ne combats pas que l'idéologie musulmane, je suis en lutte contre toutes les idéologies extrémistes, haineuses, négationnistes, racistes, antisémites et totalitaires.
Certains se demandent pour qui je travaille ? Je ne roule pour aucun parti ni ne suis au service de quiconque.
Inutile de baver sur mon compte je me connais mieux que mes détracteurs.me connaissent. Mon parti est ma liberté de pensée.


:salem :salem3  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: Dim 30 Avr - 16:22 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 237
Masculin
Point(s): 264
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Mar 2 Mai - 12:22 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Salem Benammar
 



Incapable d'avoir ses propres mots ce qui en dit long sur son incurie intellectuelle et son imposture
Elle s'est déjà illustrée au mois de janvier en s'appropriant des expressions de Mélenchon et elle en remet encore une sacrée couche en se faisant passer pour l'auteure des phrases qui ne sont pas les siennes.

Elle a le droit d'emprunter des citations à Fillon mais elle a le devoir de citer son nom.

C'est le plus noble des clins d’œil qu'elle puisse lui faire.

Ce n'est pas étonnant de la part d'une candidate qui n'a jamais existé par elle-même. Elle doit savoir en tant que juriste que le plagiat est un délit punissable par la loi. Mais à force de snober la loi elle se croit tout permis.

Il n'y a pas si longtemps elle a tenu des propos odieux sur Fillon mais pour draguer ses électeurs tous les coups sont permis.



:salem :salem3  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 237
Masculin
Point(s): 264
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Mer 3 Mai - 10:59 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Salem Benammar
 



Le site de Résistance Républicaine me lapide comme des musulmans lapidant Satan à la Ka'aba.

Pour s'attirer les bonnes grâces de la gourelle, il m'a gratifié d"une étiquette infâme dont seuls ses courtisans ont le secret, je suis désormais une taupe de l'islam car l'islam serait une taupinière.

Le hic est qu'en jetant mon nom en pâture aux chiens enragés ce n'est pas sans conséquences pour ma sécurité. Tout ça à cause de mes positions anti-FN
Je m'inquiète de me trouver mis à l'index de la vindicte de certains fous furieux.
Je compte donner à cette affaire les suites judiciaires adéquates.


:salem :salem3  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 237
Masculin
Point(s): 264
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Mer 3 Mai - 14:45 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Salem Benammar
 
Le site de Résistance Républicaine me lapide comme des musulmans lapidant Satan à la Ka'aba.

Pour s'attirer les bonnes grâces de la gourelle, il m'a gratifié d"une étiquette infâme dont seuls ses courtisans ont le secret, je suis désormais une taupe de l'islam car l'islam serait une taupinière.

Le hic est qu'en jetant mon nom en pâture aux chiens enragés ce n'est pas sans conséquences pour ma sécurité. Tout ça à cause de mes positions anti-FN
Je m'inquiète de me trouver mis à l'index de la vindicte de certains fous furieux.
Je compte donner à cette affaire les suites judiciaires adéquates.

Salem Benammar
30 avril, 20:49 ·

Ils sont des malades ces idolâtres de de la gourelle je viens de tomber sur un article publié sur résistance républicaine intitulé :
Salem Ben Ammar taupe de l'islam.

Cet article bassement calomnieux est surtout un lynchage en règle qui n'est pas sans conséquence pour ma sécurité. On ne désigne jamais un homme aa vindicte populaire sans mettre en danger sa vie.

:salem :salem3
 

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 237
Masculin
Point(s): 264
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Mer 3 Mai - 16:00 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant


Le Front National n’a pas change par Salem Ben Ammar

Des idolatres de la candidate du FN n'apprécient guère mes critiques de leur icône alors que je croyais que la parole est libre et que la censure est un sacrilège.
Je n'ai pas à critiquer ses propos favorables à l'islam et aux musulmans ni sa visite au Temple de la Haine d'al-Azhar ni le "palestinisme" dogmatique de son compagnon  Philippot pour ne pas les froisser alors qu'ils sont bien ravis quand je fais passer l'islam, Juppé, Sarkozy et Hollande dans la moulinette de la critique.
Personne n'est au-dessus de la critique. Peut-être qu'un jour viendra en France où la parole sera bâillonnée à tout jamais et que l'on internera dans les camps les libre-penseurs pour avoir cherché à ôter le carcan de l'infaillibilité du tyran.
Mon problème avec leur égérie et tous les autres est justement leur manie à prôner la comptabilité de l'islam avec la République et de se faire les avocats de l'islam soi-disant défiguré par le fondamentaliste islamiste, comme si l'islam n'était pas lui même islamiste et fondamentalement radical et totalitaire.
Il m'est insupportable que ces thuriféraires marinistes s'attaquent à ma personne plutôt qu'à mes idées et qui se livrent à des véritables spéculations délirantes sur mon intégrité morale qui relève de ma pure calomnie. Au point que je ne  fais guère de différence entre eux et les fanatiques musulmans.
Des similitudes troublantes même si la finalité n'est pas la même. Je conçois et comprends la légitimité de leur combat mais pas au point que qu'ils font de leur passion sourde et aveugle l'étendard de leur combat et sacraliser l'image de leur chef comme des vulgaires mahométans.
Je ne suis à la solde d'aucun parti de quelque bord que ce soit. Libre je suis né, libre je vis et libre je mourrai et l'histoire est mon meilleur tribunal. Ne perdez pas votre temps à me faire des procès en inquisition. Attendez au moins d'être un jour au pouvoir où vous pourrez jouer à mon avocat général. De vos préjugés ne faites jamais des preuves.
Je m'appelle Salem Ben Ammar ou Dr Salem Ben Ammar je suis un humaniste convaincu  et fier d'être autant français que tous ceux qui se prennent pour ses seuls enfants.
J'ai choisi la France pour ses valeurs et pour le sang des miens tombés sur le champ d'honneur pour elle. Les mêmes qui me diffament peuvent circuler en toute liberté dans les enclaves islamiques de France ou se rendre dans un pays dit musulman personnellement j'en ai guère la possibilité. Ils ne sont ni condamnés ni menacés de mort je le suis pour mes idées à cause de mon amour pour l'humain.


:salem :salem3  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 237
Masculin
Point(s): 264
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Jeu 4 Mai - 14:09 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Salem Benammar
 



Sa campagne a été des plus indigentes et indigestes.

Absente des deux premiers débats où elle semblait être ailleurs, s'est prise les pieds dans le tapis hier soir, ne fait qu'accumuler les bourdes des le lendemain du premier tour, elle - même n'y croit plus mais ses idolâtres continuent a ne jurer que par elle.

Plus on est dans le déni plus on se nourrit d'illusions et convaincus qu'une mule peut gagner la course de l'Arc de Triomphe.


J'espère que ses partisans vont se rendre compte enfin que leur pouliche est surcotée.

C"est une tocarde qui n'a pas sa place dans une course de ce niveau.

Son rival a eu l'immense merite de l"avoir descendue de son piédestal.

Ni vainqueur(e) ni vaincu(e) hier soir, c'est le mythe de Jeanne d'Arc qui a volé en éclats.


Si elle n'était pas la fille Le Pen elle ne serait jamais là où elle est aujourd'hui.

Elle serait une obscure élue locale et encore.


:salem :salem3  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 237
Masculin
Point(s): 264
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Ven 5 Mai - 12:32 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

L’islam n’est rien d’autre que la face cachée de l’islamisme
31/01/2014 Salem Ben Ammar Un commentaire
On a le droit de critiquer, incendier l’islamisme, de dresser un parallèle entre lui et le nazisme adulé dans les pays de l’islam roi, mais on dès que l’on met à nu l’islam les musulmans et leurs idiots utiles poussent leurs cris d’offraie.  L’offense suprême qui ne peut être lavée que par des procès en inquisition devant la justice républicaine qui en a pourtant fini avec les procès pour délit de blasphème. Mais il s’agit de l’islam et ne peut donc être assimilé aux autres religions monothéistes qui sont des religions entièrement à  part contrairement à lui qui est une religion à part entière et à ce titre il est intouchable et doit être traité différemment des autres.  La loi républicaine n’a fait que remettre le chritianisme sous sa place comme l’a fait l’islam avant lui. Il n’a pas attendu le législateur républicain pour mettre le christinosme  pour rec dès que l’on écorne l’image idyllique de l’islam que les musulmans font tout pour la soustraire du regard perçant des démystificateurs de l’islam qui n’a d’amour pour la paix qui celle qu’il inflige aux siens et aux intrus au fil de l’épée.
C’est un quelque peu paradoxal, comme si l’islamisme comme le dit mon ami Hamid Zanaz n’était pas le vrai visage de l’islam ou  selon ma propre définition sa forme la plus aboutie et la plus fidèle qui le fait sortir de l’ombre à la lumière.
L’islamisme est bel et bien la face émergée de l’iceberg musulman et que c’est grâce à lui que l’islam ne peut plus avancer à visage découvert, à pratiquer sa takkiya. Enfin démasqué et débusqué, il ne peut plus se prévaloir des vertus qui n’ont jamais été les siennes, ni continuer à abuser de la crédulité du monde  voire des siens qu’il menace de mort si d’aventure ils veulent l’abjurer.
Les masques sont tombés et l’islam est pris au piège de son propre jeu.
Mais afin d’éviter les procès en sorcellerie et ne ne plus être taxé d’islamophobe au suffixe qui renvoie à l’état de troubles psychiques et de la souffrance psychologique dont sont atteints les inquisiteurs musulmans qui manient l’anathème et l’invective en attendant qu’ils puissent manier le glaive et les bombes comme leurs coreligionnaires islamistes, je vais me borner désormais à remplacer juste le mot islam par islamisme.
Cependant, Il y a encore un autre problème de taille, en effet, dans l’islamisme, il y a la racine islam quant au suffixe isme qui confère à l’islam un sens idéologique, même s’il n’est pas la seule religion dans le cas d’espèce qui n’a d’incréé que sa vérité mensongère et son imposture.
Pour ne plus ébranler les musulmans dans sa croyance et ne pas essuyer les foudres mortelles de leur colère légendaire, manifestation de leur passion hystérique, on a le droit de critiquer l’islam quand il s’écrit avec un isme, mais on a pas le droit de critiquer la racine islam de l’islamisme.
Un casse-tête musulman et dire que les musulmans ont appris qu’une seule chose, gober tout ce leur prophète a raconté sans qu’aucun témoin oculaire et auditif contemporain n’ait eu à le confirmer.
il suffit d’être idiot pour être croyant, c’est aussi valable pour toutes les autres quoique elles laissent le soin à leurs adeptes de les interpeller et faire jouer leur libre-arbitre.




:salem :salem3  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 237
Masculin
Point(s): 264
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Ven 5 Mai - 12:35 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Selon la nouvelle charia frontiste toute critique de Marine Le Pen est haram
03/05/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire
Des idolâtres de la candidate du FN n’apprécient guère mes critiques de leur icône alors que je croyais que la parole est libre et que la censure est un sacrilège.
Pour eux, je me dois de me garder de critiquer le plagiat mot pour mot du discours de François Fillon ni de relever ses incohérences troubles sur la compatibilité de l’islam avec la démocratie et les valeurs de la République. Je dois rester sourd et aveugle et m’abstenir de tout commentaire de sa visite à l’Office mondial de la propagande islamique, l’Université d’Al-Azhar, ni m’interroger sur le vrai sens de sa cour assidue aux Muftis.
Revêtue du statut d’un chef religieux qui lui confère le droit de débiter des insanités mais sorties de sa bouche elles ont valeur de vérité. Une papesse que je dois épargner par mes critiques pour ne pas violer le dogme d’infaillibilité rattachée à son pouvoir ordinaire et extraordinaire à chaque fois qu’elle s’exprime ex cathedra sur des sujets où sa probité morale est prise à défaut.
dérapages comme ceux sur la Rafle du Vel d’Hiv et son passage du témoin présidentiel de son parti à un négationniste notoire.
Personne n’est au-dessus de la critique. Peut-être qu’un jour viendra en France où la parole sera bâillonnée à tout jamais et que l’on internera dans les camps les libres penseurs pour avoir cherché à troubler l’image subliminale de la Jeanne d’Arc des temps nouveaux.
Mon problème avec leur égérie et tous les autres est justement leur manie à prôner la comptabilité de l’islam avec la République et de se faire les avocats de l’islam soi-disant défiguré par le fondamentaliste islamiste, comme si l’islam n’était pas lui même islamiste et fondamentalement radical et totalitaire.
Il m’est insupportable que ces thuriféraires marinistes s’attaquent à ma personne plutôt qu’à mes idées et qui se livrent à des véritables spéculations délirantes sur mon intégrité morale qui relève de ma pure calomnie. Au point que je ne  fais guère de différence entre eux et les fanatiques musulmans.
Des similitudes troublantes même si la finalité n’est pas la même. Je conçois et comprends la légitimité de leur combat mais pas au point que qu’ils font de leur passion sourde et aveugle l’étendard de leur combat et sacraliser l’image de leur chef comme des vulgaires mahométans.
Je ne suis à la solde d’aucun parti de quelque bord que ce soit. Libre je suis né, libre je vis et libre je mourrai et l’histoire est mon meilleur tribunal. Ne perdez pas votre temps à me faire des procès en inquisition. Attendez au moins d’être un jour au pouvoir où vous pourrez jouer à mon avocat général. De vos préjugés ne faites jamais des preuves.
Je m’appelle Salem Ben Ammar ou Dr Salem Ben Ammar je suis un humaniste convaincu  et fier d’être autant français que tous ceux qui se prennent pour ses seuls enfants.
J’ai choisi la France pour ses valeurs et pour le sang des miens tombés sur le champ d’honneur pour elle. Les mêmes qui me diffament peuvent circuler en toute liberté dans les enclaves islamiques de France ou se rendre dans un pays dit musulman personnellement j’en ai guère la possibilité. Ils ne sont ni condamnés ni menacés de mort je le suis pour mes idées à cause de mon amour pour l’humain.


:salem :salem3  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 237
Masculin
Point(s): 264
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Ven 5 Mai - 13:47 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Selon la nouvelle charia frontiste toute critique de Marine Le Pen est haram
03/05/2017 Salem Ben Ammar    Laisser un commentaire

Des idolâtres de la candidate du FN n’apprécient guère mes critiques de leur icône alors que je croyais que la parole est libre et que la censure est un sacrilège.

Pour eux, je me dois de me garder de critiquer le plagiat mot pour mot du discours de François Fillon ni de relever ses incohérences troubles sur la compatibilité de l’islam avec la démocratie et les valeurs de la République. Je dois rester sourd et aveugle et m’abstenir de tout commentaire de sa visite à l’Office mondial de la propagande islamique, l’Université d’Al-Azhar, ni m’interroger sur le vrai sens de sa cour assidue aux Muftis.

Revêtue du statut d’un chef religieux qui lui confère le droit de débiter des insanités mais sorties de sa bouche elles ont valeur de vérité. Une papesse que je dois épargner par mes critiques pour ne pas violer le dogme d’infaillibilité rattachée à son pouvoir ordinaire et extraordinaire à chaque fois qu’elle s’exprime ex cathedra sur des sujets où sa probité morale est prise à défaut.
dérapages comme ceux sur la Rafle du Vel d’Hiv et son passage du témoin présidentiel de son parti à un négationniste notoire.

Personne n’est au-dessus de la critique. Peut-être qu’un jour viendra en France où la parole sera bâillonnée à tout jamais et que l’on internera dans les camps les libres penseurs pour avoir cherché à troubler l’image subliminale de la Jeanne d’Arc des temps nouveaux.

Mon problème avec leur égérie et tous les autres est justement leur manie à prôner la comptabilité de l’islam avec la République et de se faire les avocats de l’islam soi-disant défiguré par le fondamentaliste islamiste, comme si l’islam n’était pas lui même islamiste et fondamentalement radical et totalitaire.

Il m’est insupportable que ces thuriféraires marinistes s’attaquent à ma personne plutôt qu’à mes idées et qui se livrent à des véritables spéculations délirantes sur mon intégrité morale qui relève de ma pure calomnie. Au point que je ne  fais guère de différence entre eux et les fanatiques musulmans.

Des similitudes troublantes même si la finalité n’est pas la même. Je conçois et comprends la légitimité de leur combat mais pas au point que qu’ils font de leur passion sourde et aveugle l’étendard de leur combat et sacraliser l’image de leur chef comme des vulgaires mahométans.

Je ne suis à la solde d’aucun parti de quelque bord que ce soit. Libre je suis né, libre je vis et libre je mourrai et l’histoire est mon meilleur tribunal. Ne perdez pas votre temps à me faire des procès en inquisition. Attendez au moins d’être un jour au pouvoir où vous pourrez jouer à mon avocat général. De vos préjugés ne faites jamais des preuves.

Je m’appelle Salem Ben Ammar ou Dr Salem Ben Ammar je suis un humaniste convaincu  et fier d’être autant français que tous ceux qui se prennent pour ses seuls enfants.

J’ai choisi la France pour ses valeurs et pour le sang des miens tombés sur le champ d’honneur pour elle. Les mêmes qui me diffament peuvent circuler en toute liberté dans les enclaves islamiques de France ou se rendre dans un pays dit musulman personnellement j’en ai guère la possibilité. Ils ne sont ni condamnés ni menacés de mort je le suis pour mes idées à cause de mon amour pour l’humain.
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 237
Masculin
Point(s): 264
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Ven 5 Mai - 16:36 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Salem Benammar

Heureuse filiation qui va donner envie aux musulmans de France de voter pour elle.
En effet, selon un généalogiste relaye par l'AFP, Marine le Pen descend de Mahomet par sa mère.
Elle est plus Arabe que moi. Je comprends pourquoi je la sens pas.

:salem :salem3
 

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 237
Masculin
Point(s): 264
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Sam 6 Mai - 11:00 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

                                         




Je lis de plus en plus sur les sites extrémistes que les musulmans qui représenteraient 5 à 6 % du corps électoral français sont les faiseurs des rois en France.              

Je veux savoir que fait-on alors du vote des 95 % qui ne sont pas musulmans ? 


Dès que l'on est pas de leur bord on est aussitôt taxé l’islamiste, de collabos, de taupes de l'islam, de marionnettes de l'UOIF,.

cette satanée officine nazislamiste inconnue du public français et chez la majorité des musulmans.

Je connais que cette officine nazislamiste mais de là en faire la maîtresse du jeu politique en France il faut être soit psychopathe, soit mytho, soit doté d'un QI de crevettes mais surtout un con fini.


:salem3 :salem  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 237
Masculin
Point(s): 264
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Mer 10 Mai - 09:49 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Salem Ben Ammar




crime contre l'humanité, fondamentalisme musulman, France, islam
Les écoles coraniques, poison mortel pour l’Occident
25/01/2016 Salem Ben Ammar 4 commentaires



L’éducation musulmane est l’école du fanatisme, le suprémacisme, l’islamo-centrisme et la haine de l’autre par excellence. Elle doit être dans l’esprit et la lettre des préceptes coraniques illustrés par les Hadiths et la Sira de Mahomet dont la finalité est de former les brigades djihadistes pour propager la mauvaise foi islamique au fil de l’épée et de tuer les « infidèles », les « insolents » et les « récalcitrants » partout où ils se trouvent.
On enseigne pas aux enfants l’amour de la vie et de son prochain de quelque confession qu’il soit. On leur apprend pas que la vraie supériorité est dans la sagesse, l’humilité et le travail pour le bien commun de l’humanité.
Ni respect pas de la vie, ni ouverture sur le monde, les enfants sont cloisonnés dans le bunker de l’islam. Sculptés dans le moule du nihilisme, du bellicisme, de l’intolérance la paranoïa aigu et de l’exaspération de la défiance et rejet des non-musulmans.
Tout leur univers est peuplé  par les récits légendés et affabulés de Mahomet, l’exaltation de la mort comme un idéal de vie et la peur des tourments de la tombe. On ne leur apprend pas à lire et comprendre le Coran mais à le mémoriser et le réciter par coeur sans  qu’ils en comprennent le sens des mots.
Enfants d’Allah et par conséquent ses futurs combattants, il ne peut y avoir pour eux une toute autre alternative éducation autre que celle  qui les prépare pour le grand soir de leur vie qui se situe généralement à la puberté, c’est-à-dire de passer au stade de djihadiste.
Dans la pratique éducative fondamentaliste musulmane, il ne peut exister un meilleur modèle que celui dessiné par Allah pour ses fidèles qui sont tenus à le suivre rigoureusement non-sujet aux influences extérieures et tout particulièrement occidentales qui sont le cauchemar et la hantise des musulmans fondamentalistes à cause des valeurs dont elles sont porteuses, liberté, égalité, tolérance, humanisme, dignité et fraternité au-delà des liens religieux ou de sang, ô combien incompatibles avec celles de l’islam qui nient à l’être humain son droit à la vie dont Allah est  le seul propriétaire.
Le destin d’un enfant n’est pas humain, il est musulman et rien que musulman, c’est pourquoi tout doit être fait pour ne pas l’égarer dans des les voies qui pourraient l’en éloigner et altérer sa psyché musulmane.
Son coeur doit être occupé par la foi et son esprit par la sagesse et le savoir répètent en choeur les musulmans de tous bords sous prétexte que le Coran est un code juridique parfait et un code moral incomparable qui s’adresse à tous les peuples en tous lieux et en temps temps, la vantardise est bien le premier pilier de l’islam, il se suffit de lui-même et protège la sécurité des enfants. Mais ce que les musulmans ignorent, il n’y pas de sécurité sans le bien-être psychologique des enfants, leur épanouissement et enrichissement individuel.
Un enfant nourri au seul biberon de la religion, et notamment son imprégnation dogmatique et son exposition  intégrale aux rayons radio-actifs du Coran ne prépare pas l’enfant à être un adulte-acteur de sa vie et de son implication dans la construction d’une société non-sectaire, humaine et égalitaire où l’on juge ses membres tous sexes confondus sur leurs mérites et pas sur leur pseudo-piété et leurs appartenances religieuses.
Une société qui fait des imams et des cheikhs les rouages essentiels de son système éducatif ne peut que figer ses membres dans la pierre noire de la ka’aba où l’on dispense un enseignement obscurantiste et charlatanesque, tel que la terre est plate, synonyme de leur platitude et misère intellectuelles.
Les enfants issus du sérail des écoles coraniques sont les djihadistes de demain. On ne saurait dire à leurs sujets qu’ils ont été radicalisés comme ces jeunes banlieusards « produit » de l’école de la république mais que l’endoctrinement religieux dans le sens de l’apprentissage intensif et approfondi du Coran en monstres de la barbarie humaine, ils ont tout simplement été élevés dans les règles de l’islam qui est lui-même par essence extrémiste.
Qui mieux que les Talibans, ou  Boko Haram pour illustrer la vraie éducation musulmane ? Eliminer et déclarer illicite les apports extérieurs indispensables à la régénérescence des hommes et des cultures ne pourrait que métastaser les corps des sociétés ultra-conservatrices et gangrenées par le tout religieux.
De quelle sagesse parle-t-on de celle de la Fatiha de la haine des non-musulmans et dire qu’elle est la meilleure sourate du Coran, qui aurait pu être figurer en guise de préface  à Mein Kampf ? De la sourate de la Vache qui occupe une place centrale dans le Coran et assure à celui qui la récite une place au paradis ? Une belle leçon de sagesse et un bon code de conduite morale pour les enfants nous dit-on. Une sourate qui prescrit la loi de Talion ne peut qu’engendrer violence et criminalité :[178] Ô vous qui croyez ! La loi du talion vous est prescrite en matière de meurtre : homme libre pour homme libre, esclave pour esclave, femme pour femme. Si l’ayant droit consent une remise de cette peine au meurtrier, ce dernier sera poursuivi modérément et il devra s’acquitter du prix du sang avec empressement. C’est là une mesure d’allégement et de miséricorde pour vous de la part de votre Seigneur. Mais quiconque transgresse, par la suite, ce compromis sera sévèrement sanctionné. [179] La loi du talion constitue pour vous une garantie de vie, ô gens doués d’intelligence. Peut-être finirez-vous ainsi par craindre Dieu. [180]
En toute évidence le Coran ne doit pas être un livre mis à la portée des enfants fragiles et immatures et qui ne peut que les basculer dans le néant : [190]O Combattez dans la Voie de Dieu ceux qui vous combattent, sans jamais outrepasser les limites permises, car Dieu n’aime pas ceux qui les transgressent.
[191] Tuez-les partout où vous les trouvez et chassez-les d’où ils vous ont chassés, car la subversion est pire que le meurtre. Ne les combattez pas, cependant, auprès de la Mosquée sacrée, à moins qu’ils ne vous y attaquent les premiers. Dans ce cas, n’hésitez pas à les tuer. Ce sera la juste récompense des infidèles. [192] S’ils cessent de vous attaquer, sachez que Dieu est Clément et Miséricordieux. [193] Combattez-les sans répit jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de subversion et que le culte soit rendu uniquement à Dieu. S’ils cessent le combat, ne poursuivez les hostilités que contre les injustes récalcitrants. [194] S’ils respectent votre mois sacré, respectez le leur. Mais s’il y a violation de leur part, la loi du talion devra être appliquée. Quand quelqu’un vous agresse, usez de réciprocité en proportion du dommage causé. Craignez Dieu et sachez qu’Il est avec ceux qui Le craignent. »
On inocule dans leurs têtes les germes de la négation de l’humanité non-musulmane et de son anéantissement.  Ils sont les armes que Mahomet fourbit contre ceux qui ne croient pas à son message.
L’éducation musulmane limitée aux textes prescripteurs ne peut être que mortifère, violente, dangereuse pour l’humanité, immorale et transgressive.


:salem :salem3  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 237
Masculin
Point(s): 264
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Mer 10 Mai - 11:11 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Salem Benammar
 



Une amie professeure de psychiatrie en l'occurrence le Dr Douki-Dedieu dont je m'honore de son amitie vient de se faire traiter de clone de Salem Ben Ammar par une universitaire tunisienne pseudo-laïque et antisémite revendiqué pour avoir like sur un de mes posts au motif que ma mère est juive.
Il faut savoir que dans la bouche cette raciste des caniveaux de l'humanité c'est une insulte. Le summum de l'infamie. Son message est le suivant comment as-tu ose commettre une tel sacrilège en te rabaissant au niveau d'un tel individu qui est pour elle un humain pas tout-à-fait humain ? Je connais mieux que quiconque leur logique interne pour avoir vécu parmi eux assez longtemps. Et pour moi c'est un honneur et une fierté.
Qui choisit sa mère et son père ? Qui choisit sa nationalité de naissance ? Qui choisit son milieu d'appartenance ? Qui choisit la couleur de sa peau ? Qui choisit sa culture ? Qui choisit sa religion de naissance ? Qui choisit ses chromosomes ? Qui choisit son génome ? Qui a choisi son QI ? Qui ? Mais on choisit d'être des cons de racistes, xénophobes, antisémites, suprémacistes, négationnistes, tyranniques, barbares, salopards. Aucun de nous n'a choisi non plus de naître humain.


:salem :salem3  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 237
Masculin
Point(s): 264
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Mer 10 Mai - 15:08 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Sans les perses et tous les autres la civilisation dite arabo-musulmane serait un mirage dans le désert d’Arabie
  Salem Ben Ammar 4 commentaires





S’il y a un pays qui a véritablement régné en maître sur le monde de -220  jusqu’au  18 e siècle date de l’avènement de la Révolution industrielle en Angleterre, c’est bien la Chine avec le niveau de vie le plus élevé de la planète. Premier pays de l’histoire à avoir introduit le papier monnaie. Ni la Perse, Ni Byzance, Ni Rome, ni l’Empire Ottoman contemporains à la Chine ne pouvaient rivaliser avec elle et lui faire de l’ombre.
Ce petit rappel est destiné à tous les chantres de la civilisation arabo-musulmane qui prétendent que l’occident  lui est redevable de tout surtout de sa Renaissance alors qu’elle n’était pas même capable de féconder l’ombre de civilisation sur ses terres d’Arabie et dont l’expansion s’était faite sur la destruction de la vie humaine et des cultures des peuples. On mythifie toujours ce qui n’existe pas, à les entendre dans leurs délires psychédéliques, elle serait à l’ origine de de toutes les découvertes et innovations scientifiques, techniques, médicales  etc. voire catalyseur de la démocratie en Occident alors que le mot lui-même n’existait pas dans la langue arabe où il aurait fait son apparition seulement au début du XX e siècle.
Elle qui n’était qu’un courroie de transmission grâce aux savants perses et mauresques jugés comme hérétiques et aux traductions des prêtres syriaques du savoir philosophique grec, ignorant au passage Rome, Byzance et l’Egypte, qu’elle aurait servi de catalyseur à la Renaissance, le siècle des Lumières et la révolution industrielle enclenchée en Angleterre porteraient ainsi le sceau de la civilisation arabo-musulmane peu connue pourtant pour son génie créatif et industriel, elle qui a raté toutes les grandes révolutions des sciences et techniques.
On dit même que sans elle, l’Occident n’aurait jamais découvert la civilisation grecque et la pensée hellénique dont la civilisation arabo-musulmane serait la continuatrice voire la digne héritière. Une civilisation  avec un idéal politique qui la rapprocherait du monde de la jungle, aux moeurs attentatoires à la dignité humaine, qui voue une haine dogmatique à la femme, et négatrice de la vie humaine et des libertés ne  peut qu’être qu’une caricature insultante à la civilisation grecque.
Personne ne saurait nier son apport que l’on doit à quelques hommes qui furent persécutés et réprimés dont les œuvres furent brûlées et détruites et que l’Occident avait sorti de l’oubli et son rôle de transmetteur mais en aucun cas novateur.
Mais nul ne peut ignorer ce qu’elle elle-même doit à la Grèce grâce la proximité culturelle, intellectuelle, humaine et religieuse entre la Grèce hellénique et la Syrie que les arabes de la Péninsule arabique s’acharnent aujourd’hui à la faire rayer de la surface de a terre comme naguère leurs aïeux déferlant sauvagement sur l’Egypte, la Perse et l’Ifriqiya laissant derrière eux que ruine et désolation.





N’est-ce pas curieux que les arabo-musulmans n’ont pas été capables d’assimiler eux-mêmes le savoir grec, alors qu’ils l’auraient transmis à l’Occident chrétien ?  De quel héritage grec s’agit-il ? Celui de la philosophie jugée comme contraire à la pensée islamique et dont l’enseignement est toujours interdit dans la majorité des pays musulmans ou leurs
goût prononcé pour les livres comme ceux de la grande bibliothèque d’Alexandrie que plutôt que de faire une œuvre salutaire pour l’humanité en les conservant, ont préféré les réduire en un amas de cendres privant ainsi l’humanité d’un trésor inestimable ?
A  entendre les laudateurs béats de l’arabo-islamisme cauchemar des peuples hier comme aujourd’hui, sans elle le monde serait toujours dans l’ère des ténèbres de laquelle elle n’est bizarrement toujours pas sortie depuis le IX e siècle et la main mise de l’Ecole Acharite sur la théologie musulmane et la défaite des Muatazilites, les adeptes du libre-arbitre et du rationalisme.
, qu’on devrait appeler à juste titre la civilisation musulmane des populations arabisées était elle-même le fruit d’influences extérieures  origine directe de son décollage civilisationnel commencé au VIIIe siècle sous le règne des Abbassides dont la plus connue est la source grecque considérée comme la deuxième source de la pensée musulmane fruit des travaux de  traduction, d’ enrichissement et vulgarisation menés par les traducteurs syriens arabisants appartenant à l’Eglise Syriaque subventionnés par des mécènes éclairés ainsi que les Califes Abbassides.
Le célèbre Calife Haroun al Rachid édifia la bibliothèque de khizanat al hikma destiné au receuil des savoirs helléniques.  Sans les Syriaques  notamment ceux de l’ Ecole de théologie d’ Edesse de Bassorah connue sous le nom de l Ecole des Perses, jamais la civilisation naissante n’aurait pu accéder à la science médicale, la théologique d’inspiration aristotélicienne et la pensée philosophique dont les principales figures de proue furent Avicenne et Averroès dont les théories sur le rationalisme de la pensée étaient farouchement combattues et condamnées pour hérésie par l’orthodoxie musulmane qui dénie à l’homme toute faculté de raisonner et de penser par lui-même, seul Allah a le pouvoir de le faire.
Est-ce un hasard si l’entame du processus du déclin de la civilisation musulmane arabisante coïncide avec la disparition d’Averroès ( 1126-1198 ), grand commentateur d’Aristote et qui voulait concilier la philoophie spéculative, celle de la raison et la loi divine ?  Cet épisode de controverse théologique entre les partisans de l’orthodoxie musulmane pure et dure et ceux qui voulaient appréhender la théologie musulmane avec les outils de la rationalité philosophique et moderniste n’est pas sans intéret pour ceux qui veulent comprendre l’incapacité de l’islam à se projeter dans l’avenir et son immobilisme intellectuel.
Paradoxalement, l’homme qui a irrigué réellement l’Occident de son savoir façonné par l’hellénisme aristotélicien n’était pas exempt de tout reproche quant à ses idées qui étaient loin d’être empreintes d’un esprit aussi ouvert et universaliste comme on se plait à le décrire. En tant que juriste, il était un farouche partisan de la censure et du djihad, la guerre sainte contre les chrétiens qu’il prêchait à la grande mosquée de Cordoue. Malgré son engagement idéologique qui n’avait pas de quoi heurter les dogmes de l’islam comme il n’avait jamais nié la suprématie du Coran sur la raison, ceci ne ne lui avait pas évité l’interdiction de ses doctrines, la destruction de ses livres, sa condamnation en 1195 et son bannissement par le Calife Al-Mansur à Lucène, lieu d’exil des juifs, qui était pour lui une humiliation incommensurable.
Il n’était certainement pas assez orthodoxe aux yeux des représentants de l’orthodoxie sunnite, sinon il aurait fini crucifié. Il n’en demeure pas moins que Son apport pluridisciplinaire est aussi immense que varié: Rhétorique, la science médicale, les mathématiques, l’astronomie, la philosophie, la physique et le monde animal.
Ceux là mêmes qui vantent les mérites de l’apogée de la civilisation musulmane arabisante et qui font de sa renaissance un véritable dogme religieux sont les mêmes qui avaient diabolisé et appelés à la mort d’Avicenne ( 980-1037) Averroès, al Fârâbî (872-950 ), Sohravardi ( 1155-1191) et tant d’autres qui s’étaient malgré l’obscurantisme dogmatique et la face sombre de certains d’entre eux, illustrés dans leur rôle de contributeur au savoir occidental médiéval présentaient tous la particularité de ne pas être natifs d’Arabie. Ils étaient pour la plupart perses d’obédience chiites.
Ce qui démontre combien ce qu’on appelle abusivement civilisation arabo-musulmane du seul fait de la langue arabe, était redevable à la Grèce, l’inde, Byzance, la Perse pré-islamique. Si la Perse n’était pas islamisée est-ce que la civilisation arabo-musulmane aurait existé dont les arabes avaient détruit une partie de ses monuments historiques et j brûlés et jetés dans l’eau ses livres ?
Ne sont ils  pas les dignes héritiers de ceux qui avaient réduit en cendres toute la partie méridionale de l’Ifriqiya au XI e siècle et avaient incendié en 642 la plus grande Bibliothèque de l’Antiquité fondée au II e siècle avant J.C. qui portait l’empreinte d’Aristote après avoir vandalisé et mis à feu et à sang la ville d’Alexandrie pour la purifier du paganisme ? Ou plutôt pour tuer le savoir et l’intelligence, comme tout conquérant impérialiste, totalitaire et raciste qu’ils le sont.
Savaient-ils que 700 000 livres rares étaient partis en fumée à cause d’Amr ibn al As sur Ordre du 2 e Calife de l’islam, Omar ibn al Khattab. beau-père et compagnon du prophète ?
Et comme le relate judicieusement ibn Khaldoun ( 1332_1406)dans Prolégomènes,3e édition pp.89, 90 et 125 « Que sont devenues les sciences des Perses dont les écrits, à l’époque de la conquête, furent anéantis par ordre d’Omar ? Où sont les sciences des Chaldéens, des Assyriens, des habitants de Babylone ? […] Où sont les sciences qui, plus anciennement, ont régné chez les Coptes ? Il est une seule nation, celle des Grecs, dont nous possédons exclusivement les productions scientifiques, et cela grâce aux soins que prit El-Mamoun de faire traduire ces ouvrages.
[…] Les musulmans, lors de la conquête de la Perse, trouvèrent dans ce pays, une quantité innombrable de livres et de recueils scientifiques et [leur général] Saad ibn Abi Oueccas demanda par écrit au Calife Omar ibn al-Khattab s’il lui serait permis de les distribuer aux vrais croyants avec le reste du butin. Omar lui répondit en ces termes : « Jette-les à l’eau ; s’ils renferment ce qui peut guider vers la vérité, nous tenons de Dieu ce qui nous y guide encore mieux ; s’ils renferment des tromperies, nous en serons débarrassés, grâce à Dieu ! » En conséquence de cet ordre, on jeta les livres à l’eau et dans le feu, et dès lors les sciences des Perses disparurent. »
Une civilisation qui ne reconnait que le Coran comme seule source de savoir et de connaissance universel pour tous les hommes et qui exhorte ses fidèles à détruire la mémoire des peuples conquis au nom de la suprématie de son enseignement sur tous les autres est-elle véritablement une civilisation alors que ses attributs majeurs semblent être l’inertie, le refus du progrès, barbarie et la sauvagerie ?
Une civilisation où prédomine le religieux aux dépens du civil a-t-elle les caractéristiques d’une civilisation digne de ce nom ? Comment peut-elle se prévaloir de l’héritage grec tout en niant aux hommes le droit à la citoyenneté ?
Difficile dans ce contexte de croire que l’islam qui veut figer les hommes dans le marbre de l’ignorance et le rejet dogmatique du changement répond à la définition de Victor Riqueti de Mirabeau, le père de Mirabeau que « la religion est le premier ressort de la civilisation ».
Une civilisation qui ne pose pas les principes d’évolution humaine et qui prône comme seul changement le retour aux sources, jetant l’opprobre sur les apports extérieurs n’en est pas une .  Son âge d’or ressemblerait plus à l’âge d’or  du monde des ténèbres .


:salem :salem3  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 237
Masculin
Point(s): 264
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Mer 10 Mai - 15:39 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Salem Benammar
8 mai, 11:12 ·



J'ai fait mes études à Paris II fac réputée pour être un vivier extrémiste à tort ou à raison où j"avais connu des étudiants de tous les horizons politiques et de toutes les origines et les cultures.

C'était l'humain qui transcendait nos clivages. Or, je constate aujourd'hui que le sectarisme est devenu la norme sociale. Si tu n'es pas comme moi tu deviens douteux et suspect. Je suis politologue de formation je ne demande qu"une chose cessez de voir dans vos adversaires des ennemis et que vous avez avez eux beaucoup plus de points que vous ne le croyez. La politique est un art des plus nobles sa finalité est d'apprendre aux citoyens de vivre en bonne harmonie dans la cite.


:salem :salem3  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:35 (2017)    Sujet du message: Salem Ben Ammar

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Liens Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 353, 54, 5563, 64, 65  >
Page 54 sur 65

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo