Apostats de l'islam Forum Index
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 

 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Salem Ben Ammar
Goto page: <  1, 2, 374, 75, 7683, 84, 85  >  
Previous topic .::. Next topic  
Post new topic   Reply to topic    Apostats de l'islam Forum Index >>> Apostats de l'islam >>> Liens

Author Message
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Offline

Joined: 28 Dec 2014
Posts: 528
Masculin
Point(s): 557
Moyenne de points: 1.05

PostPosted: Fri 31 Aug - 13:44 (2018)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

La supercherie du verset « nulle contrainte en religion »
31/08/2018 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire



Évidemment l’islam n’a jamais invité personne à s’y soumettre il lui a laissé juste le choix entre la vie ou la mort. L’islam ou rien. Et aux siens de lui caresser aimablement le cou si elle reste dans la voie de la mécréance ou envisage de tourner le dos à l’islam si elle est estampillée musulmane avec des perspectives pour le moins pas très réjouissantes . Des châtiments qui font froid au dos, une double peine, sur terre être confiné au statut de dhimmis ou passer sous les fourches caudines du traitement coranique prévu dans le cas d’espèce, avant de servir de combustible pour le bûcher d’Allah. Si jamais le jugement dernier existe, il y a fort à parier que c’est Mahomet et les siens qui devraient cramer en enfer.
Plus pervers que leur fameux verset « nulle contrainte en religion » tu meurs qui est de surcroît médinois autrement dit annulé par les versets mecquois qui ne sont pas une ode de paix et de tolérance d’une part et d’autre part ce verset s’inscrit dans un processus propagandiste. Mahomet n’était pas en position de force pour dévoiler ses intentions belliqueuses et la nature haineuse et mortifère de son message. Il se devait d’être rassurant pour endormir la vigilance du public en flattant en même temps ses bas instincts.


:salem:
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Back to top
Visit poster’s website
Publicité







PostPosted: Fri 31 Aug - 13:44 (2018)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Offline

Joined: 28 Dec 2014
Posts: 528
Masculin
Point(s): 557
Moyenne de points: 1.05

PostPosted: Sat 1 Sep - 10:38 (2018)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

Qui oserait aujourd’hui en France siroter une bière dans un ghetto musulman pendant le Ramadan ? par Salem Ben Ammar

La vraie lutte contre le communautarisme à forts relents arabo-musulmans qui gangrène les fondements mêmes de la République et fait peser de sérieuses menaces sur l'unité territoriale de la France est un vœu pieux tant que les citoyens français continuent à déserter des cités entières au profit des populations porteuses de valeurs culturelles et cultuelles d'un autre temps.
Lutter contre le communautarisme est de ne pas céder aux revendications culturelles et cultuelles des musulmans et de casser les ghettos afin que partout où l'on aille ça fleurit la France et non pas avoir peur de siroter sa bière sur un banc public à cause des risques de  troubler l'ordre public pas républicain mais musulman dans le sens de ne pas heurter les musulmans dans leurs convictions.
La lutte contre le communautarisme est aussi que pendant le ramadan des quartiers entiers ne soient pas soumis à la rigueur de la Charia et que les non-jeuneurs ne se cachent pas pour manger.
La lutte contre l'islamisation passe par la fin des répartitions spatiales des populations en raison de leurs origines ethniques
Il faut changer le paysage urbain mais en a t-elle les moyens et la volonté ?
L'Apartheid social et ethnique de caractère religieux est inévitable si l'on continue dans la voie politique actuelle héritée de de Gaulle et ses cités de transit et les effets d'annonces pour nourrir d'illusions une frange de l'électorat convaincue que la reconquête des cités perdues est dans le bannissement, l'expulsion massive vers  et la répression de ses habitants. Comme si la lutte contre le communautarisme qui est surtout musulman passe par l'attisement des foyers de feu aux conséquences désastreuses pour tout le territoire de la République.
Il n'y a pas de solution au communautarisme sans la mise en oeuvre d'un véritable projet urbain pour les cités et l'apaisement des tensions entre les composantes humaines de la communauté nationale.
Seule une République forte et humaine peut éviter à la France le sort de l'Afrique du Sud des Afrikaners.


:salem:
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Back to top
Visit poster’s website
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Offline

Joined: 28 Dec 2014
Posts: 528
Masculin
Point(s): 557
Moyenne de points: 1.05

PostPosted: Sat 1 Sep - 11:35 (2018)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

Pendant que les « modérés » bluffent l’opinion les islamistes s’enivrent du sang de leurs victimes par Salem Ben Ammar

Les avez-vous vus un jour manifester ou pétitionner contre les horreurs qui répandent la mort au nom d'Allah Akbar dont eux-mêmes sont parfois les victimes collatérales mais pour soutenir les leurs fomentateurs de troubles dans les cités, pour créer le buzz ils sont les plus forts ?
Ils doivent toujours porter assistance à leurs frères victimes comme coupables. Surtout quand ils jouent à la victime qu'ils ne le sont pas pour les besoins de la cause de sa propagande idéologique pour flouer l'opinion publique et enfumer la République des juges.
Ils ont l'art de semer des leurres et la mort sur leurs chemins sans qu'ils en aient l'air. C'est pourquoi leurs activistes sont imprévisibles et insaisissables, ils peuvent surgir de nulle part et frapper où ils veulent et quand ils veulent, pendant qu'eux-mêmes font office d'agit-prop.

Les rois de l'esbroufe et des coups tordus. Ils sont en guerre de conquête et toutes les maneouvres les plus sournoises et pernicieuses sont permises pour déstabiliser et fragiliser psychologiquement et politiquement l'adversaire.
Les modérés sont en définitive ceux qui jouent au Poker menteur tandis que leurs frères activistes jouent un remake d'orange mécanique.


:salem:
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Back to top
Visit poster’s website
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Offline

Joined: 28 Dec 2014
Posts: 528
Masculin
Point(s): 557
Moyenne de points: 1.05

PostPosted: Tue 4 Sep - 13:24 (2018)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

Tout pays conquis par l’islam est un champ de ruine, une morne plaine et un désert d’ignorance et d’âneries


 
  

  
Le monde découvre avec stupeur la destruction du patrimoine archéologique et intellectuel au Mali, la Syrie, l’Irak, la Tunisie et les menaces que les fondamentalistes font peser sur les pyramides comme si cela était un phénomène nouveau dans l’histoire de l’islam. Il leur aurait suffi de lire Ibn Khaldoun pour mesurer à quel point l’islam voue une haine dogmatique pour les sciences, le savoir, les livres, l’archéologie et les cultures des peuples conquis.
Quote:
« Que sont devenues les sciences des Perses dont les écrits, à l’époque de la conquête, furent anéantis par ordre d’Omar ? Où sont les sciences des Chaldéens, des Assyriens, des habitants de Babylone ? […] Où sont les sciences qui, plus anciennement, ont régné chez les Coptes ? Il est une seule nation, celle des Grecs, dont nous possédons exclusivement les productions scientifiques, et cela grâce aux soins que prit El-Mamoun de faire traduire ces ouvrages.
[…] Les musulmans, lors de la conquête de la Perse, trouvèrent dans ce pays, une quantité innombrable de livres et de recueils scientifiques ; [leur général] Saad ibn Abi Oueccas demanda par écrit au khalife Omar ibn al-Khattab s’il lui serait permis de les distribuer aux vrais croyants avec le reste du butin. Omar lui répondit en ces termes : “Jette-les à l’eau ; s’ils renferment ce qui peut guider vers la vérité, nous tenons de Dieu ce qui nous y guide encore mieux ; s’ils renferment des tromperies, nous en serons débarrassés, grâce à Dieu !” En conséquence de cet ordre, on jeta les livres à l’eau et dans le feu, et dès lors les sciences des Perses disparurent. »


— Prolégomènes, 3e partie, éd. Quatremère, trad. de Slane, p. 89-90 et 125.
Ni Averroes qui fait la fierté de tous les musulmans sans pour autant qu’il soit enseigné dans leurs universités où la philosophie considérée comme une hérésie n’a pas sa place fut persécuté sur la fin de sa vie et condamné à l’exil à l’exil à Lucena, c’est à des juifs et à des chrétiens attachés à conserver et traduire ses œuvres qu’il doit son influence posthume. Et les musulmans continent à nier les évidences et proclamer que l’islam a révolutionné les sciences sans étayer leurs assertions par les moindres preuves. Pour eux, il suffit de croire pour donner du sens à leurs délires mensongers. nier malgré les évidences coraniques : lisez au seul nom de votre créateur ! Si les musulmans sont bouchés et dépourvus de discernement , ce n’est pas la faute à Allah lui-même et son porte-plume le Messager au message confus, contradictoire, abscons, tautologique, redondant, indigeste, incohérent,  charlatanesque, ethnocentrique, apocryphe,  et copier-coller, de leur avoir bien stipulé : ne rien lire d’autre qui ne soit pas l’expression de son oeuvre, qui doit porter sa signature incréée..
L’islam n’a jamais encouragé le pluralisme intellectuel ni insufflé à ses fidèles un quelconque souffle d’éveil intellectuel afin qu’ils s’ouvrent et s’imprègnent des cultures d’autres peuples. Si l’islam était un facteur d’enrichissement culturel et humain, pourquoi a-t-il dissous la culture Amazigh par exemple pour la rendre illicite pour la population nord-africaine ?  Pourquoi sans Napoléon le monde n’aurait jamais découvert la civilisation égyptienne ? Pourquoi les partisans de l’islam des sources s’attachent à détruire les symboles des mémoires historiques millénaires des peuples coulés dans son moule, telle la destruction des statues de Bouddha de Bamiyan par les Talibans qui sont musulmans littéralistes ? Pourquoi l’Arabie Saoudite, bailleur de fonds attitré du wahhabisme et artisan majeur de sa propagation s’oppose farouchement à toute fouille archéologique sur son territoire ? Est-ce la peur de la vérité qui interdit aux musulmans de rechercher la vérité sur leur propre mémoire historique dont l’archéologie, l’anthropologie et l’histoire sont les catalyseurs ?  Pourquoi les pays musulmans se ferment de plus en plus à l’enseignement philosophique ?  Pourquoi les pays musulmans font disparaître de plus en plus l’enseignement de la philosophie des programmes scolaires ? Craignent-ils qu’un tel enseignement puisse remettre en, cause leur théories créationnistes et farfelues et ridiculisent l’islam ? Il y a tout lieu à penser que c’est l’O.C.I., véritable gouvernement mondial des pays musulmans soumis au diktat de l’Arabie wahhabite qui veut impose aux pays musulmans l’interdiction de la philosophie et ses effets « néfastes » sur le cerveau musulman, condamnés à rester pour l’éternité dans la seule et unique pensée islamique. Seule source du savoir pour les musulmans. Au point que l’islam est la seule religion au monde d’être doté de ses  propres savants, ulémas. Voilà pourquoi des hommes comme Qaradhahoui et Ghannouchi, des apprentis sorciers aussi incultes qu’obscurantistes, présidaient jusqu’à mois de juillet 2013 à la destinée de l’Union des Savants Musulmans.Comme le burlesque ne tue point, le simple fait de mémoriser le coran vaut à son auteur la reconnaissance aujourd’hui de la nouvelle république islamique de la Tunisie.
Il est permis de douter de ce que Boukhari a pu rapporter sur l’authenticité des hadiths du prophète imposteur quant à ses enseignements sur la nécessité pour les musulmans d’acquérir et de s’instruire du savoir des autres peuples. Si tel était le cas, ils n’auraient jamais commis les pires crimes culturels de l’histoire en brûlant la bibliothèque d’Alexandrie et les oeuvres scientifiques et littéraires monumentales persanes. Rien ne plaide par conséquent en faveur d’une telle thèse au vu du comportement négationniste et nihiliste des fidèles musulmans qu’ils soient salafistes, wahhabites, qoutbistes ( frères musulmans) vis-à-vis des cultures non-musulmans jugées comme hérétiques.
Dans ce contexte, la secte Boko Haram, le livre est illicite, soeur idéologique de la secte tunisienne d’Ennahdha est l’archétype-même de ce que doit être le rapport du musulman fondamentaliste aux autres cultures.
Le fondamentalisme musulman qui envahit le champ social  et culturel du monde musulman marque le retour en force de l’islam de Mahomet qui  n’a jamais exhorté son peuple comme si un égyptien était membre de sa tribu qu’il haïssait tant, d’aller quérir le savoir même en Chine. De l’hagiographie on en a fait une vérité absolue.
L’islam est l’art de faire du mensonge une norme religieuse, une obligation  pour tout musulman dans le sentier d’Allah, la takkyia. Le prophète autoproclamé n’a jamais dit : tu ne mentiras point. Bien au contraire, il autorise l’esbroufe et la manipulation de la vérité au nom des intérêts supérieurs de l’islam ou pour duper le non-musulman.
Les dogmes de l’islam sont ceux du savoir monolithique et de l’ultra sectarisme religieux. L’islam comme toute idéologie fasciste est conscient qu’il ne peut prospérer que sur le terreau de l’ignorance, il ne va pas donner à ses fidèles les moyens de s’affranchir de son pouvoir pesant et castrateur. Pour lui, l’homme n’est pas pourvu de volonté propre, il doit rester à l’écart des modèles importés de compréhension et de réflexion susceptibles  de nourrir sa réflexion et de le détourner des chemins de l’islam qui sont en réalité ceux de la misère intellectuelle, de l’aridité créative, ceux-là-mêmes dans lesquels les musulmans, à l’exception des chiites regardés comme des impies par les musulmans orthodoxe,  sont embourbés depuis la naissance de cette culture de la mort de la vie et de l’extinction des lumières sur la quête du savoir.
Il n’y a pas de quête de savoir et de connaissances dans l’islam de celle d’Allah et toute autre voie qui éloigne l’homme de lui est un sacrilège. Or l’islam lui-même en tant que forme la plus aboutie de l’hétérodoxie judéo-chrétienne a peur que l’on découvre sa véritable identité mystificatrice, à travers une grille de lecture critique qui met à nu son imposture.
Tous les vrais savants majoritairement non-arabes imprégnés de philosophie grecque, déjà quelque peu sectaires ignorants de la pensée romaine, byzantine, hindoue, chinoise, latine, perse, qui ont tenté de lever le voile sur l’herméneutique musulmane furent persécutés et leurs oeuvres détruites.
Le wahhabisme  qui est la pointe du combat de l’obscurantisme musulman a au moins l’immense mérite de révéler au monde la culture ancestrale et les moeurs et coutumes qui ont irrigué cet islam des sources devenues aujourd’hui le vrai ennemi des sciences, de l’archéologie humaine et historique, de la diversité, du multiconfessionnalisme et des cultures et qui veut enchaîner les musulmans aux dogmes de l’inertie éternelle et de la mort de la pensée humaine.
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Back to top
Visit poster’s website
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Offline

Joined: 28 Dec 2014
Posts: 528
Masculin
Point(s): 557
Moyenne de points: 1.05

PostPosted: Wed 5 Sep - 10:31 (2018)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

L’agression antisémite du pont Alexandre III a tout lieu d’être l’oeuvre des “chances” pour la France par Salem Ben Ammar
La victime du Pont Alexandre III n'a pas été d'abord agressée par ce qu'elle est Juive, c'est après lui avoir arraché sa chaîne avec un médaillon de l'étoile de David que ses agresseurs l'ont découvert.
Une occasion rêvée d'y aller de main morte pour ces fauves des cités lâchées dans la jungle inhospitalière des nuits parisiennes pour les honnêtes citoyens et surtout s'ils sont juifs.
Se faire du Juif, cet ennemi à abattre, qu'il est permis de voler et détrousser car ce qui est à lui n'est pas à lui il est leur bien qu'ils ne font que récupérer.  Un Juif dont le nom et la vue les insupportent. Ils se doivent de le pourchasser partout où il se trouve où il ne pourra même pas trouver refuge derrière les arbres et les rochers qui se feront un vilain plaisir de le dénoncer à ses chasseurs issus des rangs de la prétendue belle communauté que leur satanique divinité n'ait fait surgir sur terre.
Après avoir éliminé de chez eux ces Juifs, ces singes et ces porcs (Sourate 2, verset 25), qui hantent leurs nuits et jours : « Qu’ils [les juifs] soient maudits à cause de leurs paroles » (sourate 5, verset 64). ils ne pourront tolérer leur présence en France, cette terre en passe de tomber dans leur escarcelle.
Ses agresseurs n'ont fait qu'exécuter ce que leur Corampf ordonne. Allah a mis sur leur chemin ce pauvre garçon et ils ne vont pas s'en priver. Qu'importe s'ils sont dix contre un, ils ont un Juif entre leurs griffes acérées. Ils ont le courage des lâches tout heureux de donner libre-cours à leur rage bestiale et leurs pulsions grégaires. Ils se sont acharnés sur lui comme des vautours sur leur proie. Heureusement que leur folie antisémite n'a pas valu à la victime de se retrouver dans le fond de la Seine.

Ce qui était au départ une agression gratuite avec vol à l'arraché s'était transformée en vol avec violence aggravée de caractère antisémite.  Les loups ont regagné leurs réserves naturelles mais il y a fort à parier comme j'en ai fait allusion ci-dessus qu'ils sont le produit de la culture de la haine du juif et de l'autre.

Je souhaite à la victime un prompt rétablissement dont je connais la maman Mme Francesca Albertini qui a mon soutien indéfectible dans cette dure épreuve dont ils auront du mal à s'en remettre tous les deux et leurs proches..

J'espère que la justice n'usera pas de subterfuge comme dans l'affaire de Mme Halimi pour écarter le caractère ouvertement antisémite de ce crime crapuleux.


:salem:
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Back to top
Visit poster’s website
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Offline

Joined: 28 Dec 2014
Posts: 528
Masculin
Point(s): 557
Moyenne de points: 1.05

PostPosted: Wed 5 Sep - 10:45 (2018)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

Le juif n’a jamais été l’ennemi de la Tunisie, c’est l’arabo-islamisme qui l’est depuis 1400 ans
Le juif n’est pas ton ennemi, c’est la part du juif qui est en toi que tu rejettes et qui fait de toi ton pire ennemi
Après l’épisode des mosquées où l’on exaltait les appels au meurtre du juif, s’ouvre en Tunisie un concours odieux de surenchère anti-juive.
 
Depuis quelques jours on assiste à une floraison d’expressions ignobles et infamantes à l’égard des juifs  ponctuant le discours de certaines personnalités tunisiennes, telle cette Mme Zarrouk. « Même les juifs n’auraient pas fait », évidement qu’ils n’auraient pas fait ça  ils sont humains qui assument pleinement leur humanité, il n’y a que les musulmans qui sont capables d’une telle cruauté. Ou une autre formule très antijuive « je ne souhaite pas ce malheur même au juif ». sous- entendu je ne le souhaite pas à mon pire ennemi, ce moins que rien, cet être pestiféré, cet impur frappé par la malédiction d’Allah.  Et moi j’ai envie de leur envoyer à la figure qu’ils dissimulent derrière leur barbe et leur voile ou le vernis de modernité : je reconnais que les clones des arabes ont une façon très particulière et ignoble pour exprimer leur haine du juif. A leur place, je dirais plutôt je ne me le souhaite pas à moi-même.
 
L’ennemi des fac-similés arabes c’est soi. Tant qu’ils n’ont pas renoué avec leur propre identité, ils ne peuvent pas assumer l’humain qui est en eux et cette grande part du juif qui les irrigue depuis 2700 ans. Ils ne savent pas qui ils sont ni d’où ils viennent, donc ils se fabriquent leur identité dans la détestation  de soi, la négation de leur propre vie,  et dans le rejet de ce qui est supposé être différent de soi et qui est en réalité l’exemple vivant de ce qu’ils devraient être mais qui refusent de l’admettre à cause des interdits religieux qui leur pourrissent l’existence et les empêchent de réfléchir sur le sens même de leur existence seul moyen de les libérer de leur prison mentale. Le jour où ils prendront réellement conscience que la Tunisie a été islamisée sous la contrainte, beaucoup de familles converties de force à l’islam pour avoir la vie sauve, que l’islam est une tromperie sur la marchandise et que leurs aïeux, les vrais furent exterminés et déportés, ils finiront peut-être par renouer pleinement avec leur Amazigh dont le judaïté est une des composantes essentielles. On peut toujours rêver.  
 
Un juif sait qu’il est juif, un tunisien ne sait pas qu’il n’est pas arabo-musulman et il se veut plus arabe que les arabes eux-mêmes qui le méprisent tant pourtant. Un esclave loyal à son maître. Il est comme un pakistanais, tu lui enlèves l’islam il redevient hindou. Et le tunisien il redeviendrait l’Amazigh qu’il devrait être dans sa pluralité religieuse hors islam, la tombe de ses aïeux.

:salem:
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Back to top
Visit poster’s website
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Offline

Joined: 28 Dec 2014
Posts: 528
Masculin
Point(s): 557
Moyenne de points: 1.05

PostPosted: Thu 6 Sep - 13:18 (2018)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

Même si le sionisme n’avait pas existé, ils auraient été capables de l’inventer
05/09/2018 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire



En quoi est-ce la faute du sionisme si des prédicateurs wahhabites crachent leur venin à longueur de journées sur les non-musulmans et en premier chef les Juifs, les Chrétiens et les apostats de l’islam et appellent au viol des femmes chrétiennes et yazidites, au meurtre des civils en Syrie et des laïcs en Tunisie ?
En quoi est-ce encore du sionisme quand les mêmes prêchent sur les chaînes de télévision pour la nécrophilie, la zoophilie, l’excision, la pédophilie, la polygamie, l’esclavagisme, la prostitution halal, la profanation des tombes, la destruction des mausolées soufis et des lieux de culte chrétiens et juifs, la haine de l’autre et son extermination, le djihad ?
En quoi enfin est-ce du sionisme quand même les mosquées ne sont pas épargnées par la violence qui mine les fondements des sociétés musulmanes ?
Ce n’est pas le sionisme qui arme la main des terroristes musulmans, c’est le wahhabisme, l’islam tel que Mahomet avait laissé en héritage aux siens, d’obédience  hanbalite, pensé et conçu par Ibn Taymmiya, le père spirituel de Mohamed Ibn Abdelawahhab.


:salem:
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Back to top
Visit poster’s website
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Offline

Joined: 28 Dec 2014
Posts: 528
Masculin
Point(s): 557
Moyenne de points: 1.05

PostPosted: Thu 6 Sep - 14:40 (2018)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

Le mirage de la civilisation « arabo-musulmane »

https://salembenammar.wordpress.com/2013/11/25/le-mirage-de-la-civilisation…
 

 
S’il y a un pays qui a véritablement régné en maître sur le monde de -220  jusqu’au  18 e siècle date de l’avènement de la Révolution industrielle en Angleterre, c’est bien la Chine avec le niveau de vie le plus élevé de la planète. Premier pays de l’histoire à avoir introduit le papier monnaie. Ni la Perse, Ni Byzance, Ni Rome, ni l’Empire Ottoman contemporains à la Chine ne pouvaient rivaliser avec elle et lui faire de l’ombre. Ce petit rappel est destiné à tous les chantres de la civilisation arabo-musulmane qui prétendent que l’occident  lui est redevable de tout surtout de sa Renaissance alors qu’elle n’était pas même capable de féconder l’ombre de civilisation sur ses terres d’Arabie et dont l’expansion s’était faite sur la destruction de la vie humaine et des cultures des peuples. On mythifie toujours ce qui n’existe pas, à les entendre dans leurs délires psychédéliques, elle serait à l’ origine de de toutes les découvertes et innovations scientifiques, techniques, médicales  etc. voire catalyseur de la démocratie en Occident alors que le mot lui-même n’existait pas dans la langue arabe où il aurait fait son apparition seulement au début du XX e siècle.
Elle qui n’était qu’un courroie de transmission grâce aux savants perses et mauresques jugés comme hérétiques et aux traductions des prêtres syriaques du savoir philosophique grec, ignorant au passage Rome, Byzance et l’Egypte, qu’elle aurait servi de catalyseur à la Renaissance, le siècle des Lumières et la révolution industrielle enclenchée en Angleterre porteraient ainsi le sceau de la civilisation arabo-musulmane peu connue pourtant pour son génie créatif et industriel, elle qui a raté toutes les grandes révolutions des sciences et techniques.
On dit même que sans elle, l’Occident n’aurait jamais découvert la civilisation grecque et la pensée hellénique dont la civilisation arabo-musulmane serait la continuatrice voire la digne héritière. Une civilisation  avec un idéal politique qui la rapprocherait du monde de la jungle, aux moeurs attentatoires à la dignité humaine, qui voue une haine dogmatique à la femme, et négatrice de la vie humaine et des libertés ne  peut qu’être qu’une caricature insultante à la civilisation grecque.
Personne ne saurait nier son apport que l’on doit à quelques hommes qui furent persécutés et réprimés dont les œuvres furent brûlées et détruites et que l’Occident avait sorti de l’oubli et son rôle de transmetteur mais en aucun cas novateur.
Mais nul ne peut ignorer ce qu’elle elle-même doit à la Grèce grâce la proximité culturelle, intellectuelle, humaine et religieuse entre la Grèce hellénique et la Syrie que les arabes de la Péninsule arabique s’acharnent aujourd’hui à la faire rayer de la surface de a terre comme naguère leurs aïeux déferlant sauvagement sur l’Egypte, la Perse et l’Ifriqiya laissant derrière eux que ruine et désolation.
 
N’est-ce pas curieux que les arabo-musulmans n’ont pas été capables d’assimiler eux-mêmes le savoir grec, alors qu’ils l’auraient transmis à l’Occident chrétien ? De quel héritage grec s’agit-il ? Celui de la philosophie jugée comme contraire à la pensée islamique et dont l’enseignement est toujours interdit dans la majorité des pays musulmans ou leur goût prononcé pour la lecture.
72 millions de livres  de la plus grande bibliothèque de l’Antiquité pour chauffer les bains d’Alexandrie pendant six mois sur ordre du Calife Omar à Ibn al-As. Plutôt que de faire une œuvre salutaire pour l’humanité en les conservant, ils ont préféré les réduire en un amas de cendres privant ainsi l’humanité d’un trésor inestimable.
http://www.persee.fr/doc/crai_0065-0536_1923_num_67_2_74745
A  entendre les laudateurs béats de l’arabo-islamisme cauchemar des peuples hier comme aujourd’hui, sans elle le monde serait toujours dans l’ère des ténèbres de laquelle elle n’est bizarrement toujours pas sortie depuis le IX e siècle et la main mise de l’Ecole Acharite sur la théologie musulmane et la défaite des Muatazilites, les adeptes du libre-arbitre et du rationalisme.
,Ce qu’on devrait appeler à juste titre la civilisation des populations islamo-arabisées était elle-même le fruit d’influences extérieures  origine directe de son décollage civilisationnel commencé au VIIIe siècle sous le règne des Abbassides dont la plus connue est la source grecque considérée comme la deuxième source de la pensée musulmane fruit des travaux de  traduction, d’ enrichissement et vulgarisation menés par les traducteurs syriens arabisants appartenant à l’Eglise Syriaque subventionnés par des mécènes éclairés ainsi que les Califes Abbassides.
Le célèbre Calife Haroun al Rachid édifia la bibliothèque de khizanat al hikma destiné au receuil des savoirs helléniques.  Sans les Syriaques  notamment ceux de l’ Ecole de théologie d’ Edesse de Bassorah connue sous le nom de l Ecole des Perses, jamais la civilisation naissante n’aurait pu accéder à la science médicale, la théologique d’inspiration aristotélicienne et la pensée philosophique dont les principales figures de proue furent Avicenne et Averroès dont les théories sur le rationalisme de la pensée étaient farouchement combattues et condamnées pour hérésie par l’orthodoxie musulmane qui dénie à l’homme toute faculté de raisonner et de penser par lui-même, seul Allah a le pouvoir de le faire.
Est-ce un hasard si l’entame du processus du déclin de la civilisation musulmane arabisante coïncide avec la disparition d’Averroès ( 1126-1198 ), grand commentateur d’Aristote et qui voulait concilier la philoophie spéculative, celle de la raison et la loi divine ?  Cet épisode de controverse théologique entre les partisans de l’orthodoxie musulmane pure et dure et ceux qui voulaient appréhender la théologie musulmane avec les outils de la rationalité philosophique et moderniste n’est pas sans intéret pour ceux qui veulent comprendre l’incapacité de l’islam à se projeter dans l’avenir et son immobilisme intellectuel.
Paradoxalement, l’homme qui a irrigué réellement l’Occident de son savoir façonné par l’hellénisme aristotélicien n’était pas exempt de tout reproche quant à ses idées qui étaient loin d’être empreintes d’un esprit aussi ouvert et universaliste comme on se plait à le décrire. En tant que juriste, il était un farouche partisan de la censure et du djihad, la guerre sainte contre les chrétiens qu’il prêchait à la grande mosquée de Cordoue. Malgré son engagement idéologique qui n’avait pas de quoi heurter les dogmes de l’islam comme il n’avait jamais nié la suprématie du Coran sur la raison, ceci ne ne lui avait pas évité l’interdiction de ses doctrines, la destruction de ses livres, sa condamnation en 1195 et son bannissement par le Calife Al-Mansur à Lucène, lieu d’exil des juifs, qui était pour lui une humiliation incommensurable.
Il n’était certainement pas assez orthodoxe aux yeux des représentants de l’orthodoxie sunnite, sinon il aurait fini crucifié. Il n’en demeure pas moins que Son apport pluridisciplinaire est aussi immense que varié: Rhétorique, la science médicale, les mathématiques, l’astronomie, la philosophie, la physique et le monde animal.
Ceux là mêmes qui vantent les mérites de l’apogée de la civilisation musulmane arabisante et qui font de sa renaissance un véritable dogme religieux sont les mêmes qui avaient diabolisé et appelés à la mort d’Avicenne ( 980-1037) Averroès, al Fârâbî (872-950 ), Sohravardi ( 1155-1191) et tant d’autres qui s’étaient malgré l’obscurantisme dogmatique et la face sombre de certains d’entre eux, illustrés dans leur rôle de contributeur au savoir occidental médiéval présentaient tous la particularité de ne pas être natifs d’Arabie. Ils étaient pour la plupart perses d’obédience chiites.
Ce qui démontre combien ce qu’on appelle abusivement civilisation arabo-musulmane du seul fait de la langue arabe, était redevable à la Grèce, l’Inde, Byzance, la Perse pré-islamique.
Si la Perse n’était pas islamisée est-ce que la civilisation arabo-musulmane aurait existé dont les arabes avaient détruit une partie de ses monuments historiques et j brûlés et jetés dans l’eau ses livres ?
Ne sont ils  pas les dignes héritiers de ceux qui avaient réduit en cendres toute la partie méridionale de l’Ifriqiya au XI e siècle et avaient incendié en 642 la plus grande Bibliothèque de l’Antiquité fondée au II e siècle avant J.C. qui portait l’empreinte d’Aristote après avoir vandalisé et mis à feu et à sang la ville d’Alexandrie pour la purifier du paganisme ? Ou plutôt pour tuer le savoir et l’intelligence, comme tout conquérant impérialiste, totalitaire et raciste qu’ils le sont.
Savaient-ils que des millions de livres rares étaient partis en fumée à cause d’Amr ibn al As sur Ordre du 2 e Calife de l’islam, Omar ibn al Khattab. beau-père et compagnon du prophète ?
Et comme le relate judicieusement ibn Khaldoun ( 1332_1406)dans Prolégomènes,3e édition pp.89, 90 et 125 « Que sont devenues les sciences des Perses dont les écrits, à l’époque de la conquête, furent anéantis par ordre d’Omar ? Où sont les sciences des Chaldéens, des Assyriens, des habitants de Babylone ? […] Où sont les sciences qui, plus anciennement, ont régné chez les Coptes ? Il est une seule nation, celle des Grecs, dont nous possédons exclusivement les productions scientifiques, et cela grâce aux soins que prit El-Mamoun de faire traduire ces ouvrages.
[…] Les musulmans, lors de la conquête de la Perse, trouvèrent dans ce pays, une quantité innombrable de livres et de recueils scientifiques et [leur général] Saad ibn Abi Oueccas demanda par écrit au Calife Omar ibn al-Khattab s’il lui serait permis de les distribuer aux vrais croyants avec le reste du butin. Omar lui répondit en ces termes : « Jette-les à l’eau ; s’ils renferment ce qui peut guider vers la vérité, nous tenons de Dieu ce qui nous y guide encore mieux ; s’ils renferment des tromperies, nous en serons débarrassés, grâce à Dieu ! » En conséquence de cet ordre, on jeta les livres à l’eau et dans le feu, et dès lors les sciences des Perses disparurent. »
Une civilisation qui ne reconnaît que le Coran comme seule source de savoir et de connaissance universel pour tous les hommes et qui exhorte ses fidèles à détruire la mémoire des peuples conquis au nom de la suprématie de son enseignement sur tous les autres est-elle véritablement une civilisation alors que ses attributs majeurs semblent être l’inertie, le refus du progrès, barbarie et la sauvagerie ?
Une civilisation où prédomine le religieux aux dépens du civil a-t-elle les caractéristiques d’une civilisation digne de ce nom ? Comment peut-elle se prévaloir de l’héritage grec tout en niant aux hommes le droit à la citoyenneté ?
Difficile dans ce contexte de croire que l’islam qui veut figer les hommes dans le marbre de l’ignorance et le rejet dogmatique du changement répond à la définition de Victor Riqueti de Mirabeau, le père de Mirabeau que « la religion est le premier ressort de la civilisation ».
Une civilisation qui ne pose pas les principes d’évolution humaine et qui prône comme seul changement le retour aux sources, jetant l’opprobre sur les apports extérieurs n’en est pas une .  Son âge d’or ressemblerait plus à l’âge d’or  du monde des ténèbres .


:salem:
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Back to top
Visit poster’s website
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Offline

Joined: 28 Dec 2014
Posts: 528
Masculin
Point(s): 557
Moyenne de points: 1.05

PostPosted: Fri 7 Sep - 14:35 (2018)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

En finir avec l’équation saugrenue arabe=musulman et inversement
18/03/2017 Salem Ben Ammar    Un commentaire

La pire chose qui me soit insupportable et intolérable  est l’amalgame imbécile entre arabes et musulmans.

En effet, un Turc, un Afghan, un Iranien, un Indien, un Indonésien, un Malais, un noir africain voire un Nord-Africain est aussi différent d’un Arabe que ne l’est un chrétien français d’un chrétien colombien. C’est aussi faire d’un Allemand soumis à l’islam un Arabe qu’il ne l’est pas. Si l’on veut raisonner par l’absurde on peut tout aussi assimiler les Chrétiens aux Juifs en raison des origines juives de Jésus.

De même que l’on fait abstraction de l’existence d’autres composantes, athées agnostiques et religieuse  chez les Arabes.

L’on se doit de cesser cet amalgame imbécile entre Arabes et musulmans. Tous les Arabes  ne sont pas musulmans et tous les musulmans ne sont pas arabes. Ces derniers représentent 20 à 25%, dont une minorité chrétienne, du nombre total des musulmans dans le monde évalués à 1,6 milliards. Ils ne sont pas non plus tous des buveurs de l’urine de camélidé malgré ses supposées vertus thérapeutiques contre le cancer jamais validée à ce jour mais qui est surtout nuisible à la santé humaine.

http://lesobservateurs.ch/2014/05/09/vallette-15/.

http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/coronavirus-mers-cov-ou-la-…

Pour avoir vécu moi-même pendant les 20 premières années de ma vie en Tunisie, et avoir aussi bien rencontré des musulmans de tous les pays dans ma vie sociale et universitaire et notamment dans le cadre de mes travaux de recherche en Anthropologie sociale sur l’islam indien,  je n’ai jamais rencontré un amateur de ce type de breuvage dont sont férus les fondamentalistes musulmans et les wahhabites par fidélité à Mahomet le maître de pharmacopée charlatanesque traditionnelle musulmane.

Mais comme dans toutes les cultures du monde,  il y a toujours cette propension naturelle chez l’homme à croire aux vertus de la médecine de grand-mère et les musulmans n’échappent pas à cette règle.

Nul besoin de leur faire un procès en sorcellerie pour un produit dont la consommation ne présente aucun danger pour la santé publique de leurs détracteurs.

Il n’y a certainement pas plus proportionnellement de musulmans qui se gavent d’un tel remède que de Français qui croient aux bienfaits de la médecine naturelle.

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/la-medecine-naturelle-une-vo…

Il est indécent de moquer les hommes pour leur folklore et de les loger tous ainsi à la même enseigne sous prétexte que c’est un trait caractéristique de leur culture. Or, l’urine de chameau ne fait pas partie de la culture nord-africaine par exemple.

Projeter ses élucubrations ethnocentriques sur autrui est symptomatique de ses propres troubles identitaires, de son mépris de l’autre et de soi et de sa misère intellectuelle.

On se sert de l’autre comme un exutoire et un paravent pour masquer son ignorance crasse nourrie par des idées préconçues des clichés à vomir fruits des complexes de supériorité et de préjugés aux relents racistes et xénophobes.

Pour vaincre l’obscurantisme musulman, le plus grand péril de notre temps, il faut raison garder et ce n’est certainement pas en répandant sur les musulmans des torrents de boue nauséabonds que l’on va y arriver.

Les musulmans ne sont pas des tous intégristes et caressent le dessein de détruire l’humanité au profit de l’islam,  ils sont ce témoignage vivant qui rappelle aux Occidentaux le danger qui les guette s’ils ne font rien pour se prémunir contre l’islamisation galopante de leurs sociétés et les collusions coupables entre leurs élites politiques, financières et médiatiques avec les têtes du serpent wahhabite.

En les dénigrant on crache sur leur histoire qui a été en partie bénéfique à la Renaissance de l’Occident.

Ils étouffent sous le poids écrasant de leurs dogmes castrateurs, liberticides et archaïques qui paradoxalement séduisent une minorité d’occidentaux qui vient augmenter le nombre des fidèles musulmans et qui doivent les interpeller sur leurs impuissances à ériger des garde-fous contre son offensive tout azimut.

Ces musulmans tant honnis doivent servir d’aiguillon salutaire aux Occidentaux pour qu’ils prennent leurs responsabilités historiques et politiques s’ils ne veulent pas finir comme esclaves de l’islam.

L’Occident n’est pas à l’abri de la décadence où l’on passe du stade des peuples performants et brillants au stade de peuples branquignols à l’instar des musulmans héritiers de l’Egypte, de Carthage, de l’Assyrie, de la Numidie, de Babylone et de beaucoup d’autres grandes civilisations judéo-christianisés des siècles avant la France.

Ils rayonnaient sur le monde tandis que ceux qui les snobent et tirent sur eux des boules puantes aujourd’hui sont les descendants des simples figurants de l’histoire.

Rira bien qui rira le dernier car un jour par leur ressembler comme ces néo-musulmans issus de leurs rangs affublés de noms arabes, habillés à l’Afghan et portant des burqas. On fait en réalité qu’insulter propre image de futur musulman.

C’est dans le respect de l’adversaire que l’on gagne la partie et jamais dans la surestimation de ses forces.

Plus on stigmatise les musulmans plus on nourrit leur aversion de l’Occident.

Attention au retour du bâton.

:salem:
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Back to top
Visit poster’s website
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Offline

Joined: 28 Dec 2014
Posts: 528
Masculin
Point(s): 557
Moyenne de points: 1.05

PostPosted: Sat 8 Sep - 12:43 (2018)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

Pourquoi l’Iran ne doit pas accéder à l’arme nucléaire ?
07/09/2018 Salem Ben Ammar Un commentaire
Qu’un milliard et demi d’individus soutiennent l’Iran dans sa quête de l’arme nucléaire avec la bienveillance coupable des signataires de l’accord, c’est leur droit, mais il reste plus de 5 milliards d’individus dans le monde qui doivent comprendre que si l’arme nucléaire se trouve entre les mains de l’autre camp ils n’auront même plus leurs yeux pour pleurer.
J’avais écrit un jour qu’Israël est un des rares remparts au monde contre le terrorisme, peut-on dire aujourd’hui que sa croisade et sa détermination sans faille contre l’accès de l’Iran à l’arme nucléaire est au-delà de ses propres frontières, et qu’il défend aussi la pérennité de l’humanité ?
Cette crise n’est pas que politique, géostratégique ou juridique, à cause des inepties qui jalonnent ledit accord, elle pose la question de la survie de la planète terre.
L’Arabie Saoudite menace de se doter elle aussi de sa bombinette mais pourquoi faire ?
Ce n’est certainement pas pour l’utiliser contre l’Iran malgré leurs dissensions, ils restent avant tout musulmans et ont un ennemi en commun le non-musulman. Elle n’aura pas besoin des arbres et des rochers pour mettre en oeuvre la solution finale de la question juive tel que le lui enjoint le Coran. La bombe fera l’affaire.
Si l’Iran l’a, ce sera aussi la Turquie, l’Egypte et l’Algérie. Un pays au coeur de l’Europe et deux à ses portes.
C’est un appel d’air à tous ceux qui veulent imposer la dictature de la loi de leur religion à l’humanité tout entière.
La vraie escalade est la course à l’armement nucléaire à laquelle risque de se livrer certains pays musulmans et ce n’est certainement pas pour asseoir la paix et la sécurité dans le monde.
Et le Maroc enfin pour se défendre contre l’appétit nucléaire de son voisin velléitaire et hégémonique, il ne va pas faire la fine bouche et s’en dispenser.
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Back to top
Visit poster’s website
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Offline

Joined: 28 Dec 2014
Posts: 528
Masculin
Point(s): 557
Moyenne de points: 1.05

PostPosted: Sun 9 Sep - 13:43 (2018)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

L’islam n’impose rien à personne sauf qu’il se veut une loi pour l’humanité tout entière
09/09/2018 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire



Il paraît que l’islam n’a jamais forcé personne à se soumettre à la douceur de sa loi bien plus douce encore que les lois nazies et bolcheviques, les moutons sont venus spontanément vers lui pour goûter aux joies de ses abattoirs où l’on égorge sans douleur.
Selon ses laudateurs il ne s’est jamais propagé en laissant derrière lui des champs de ruine et des rivières de sang. Comme si les meurtres des premiers Califes, des petits-fils et de la fille de leur prophète autoproclamé ne se suffisaient pas d’eux-mêmes pour témoigner de la nature violente et sanguinaire de cette idéologie barbare, hégémonique et impérialiste. Comme si aussi les 280 millions de victimes ne sont pas son oeuvre depuis son enfantement dans le sang des Juifs, des Chrétiens et des polythéistes ou encore les guerres fratricides entre les Compagnons de Mahomet pour sa succession qui avaient coûté la vie à propre fille et ses deux petits-fils.
En dépit de son lourd passé et de son présent cauchemardesque et terrifiant, les musulmans et leurs idiots utiles continuent à le draper dans sa vertu. leur mauvaise foi est symptomatique de leur état de cécité mentale en cherchant à faire croire que l’islam est innocent de tous les maux dont on l’accuse malgré la réalité des faits qui l’accable et qui devrait justifier son bannissement de la surface de la terre. Pour eux l’islam est injustement décrié et calomnié. La force de l’affabulateur est d’accuser autrui de ce qu’il est lui-même. Et nul doute que les musulmans mériteraient le calice de la pisse de chameau des faux-culs.
L’islam ou rien. Et aux siens de lui caresser aimablement le cou si elle reste dans la voie de la mécréance ou envisage de le renier si elle est estampillée musulmane avec des perspectives pour le moins pas très réjouissantes . Des châtiments qui font froid au dos, une double peine, sur terre être confiné au statut de dhimmis ou passer sous les fourches caudines du traitement coranique prévu dans le cas d’espèce, avant de servir de combustible pour le bûcher d’Allah. Si jamais le jugement dernier existe, il y a fort à parier que c’est Mahomet et les siens qui devraient cramer en enfer.
Plus pervers que leur fameux verset « nulle contrainte en religion » tu meurs qui est de surcroît médinois autrement dit annulé par les versets mecquois qui ne sont pas une ode de paix et de tolérance d’une part et d’autre part ce verset s’inscrit dans un processus propagandiste. Mahomet n’était pas en position de force pour dévoiler ses intentions belliqueuses et la nature haineuse et mortifère de son message. Il se devait d’être rassurant pour endormir la vigilance du public en flattant en même temps ses bas instincts en lui promettant dans une très hypothétique vie dans l’au-delà ce qu’il s’offre lui-même sur terre. Le message de Mahomet serait : ne faites pas ce que je fais car vous aurez la joie de le savourer pour l’éternité après votre mort.-


:salem:
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Back to top
Visit poster’s website
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Offline

Joined: 28 Dec 2014
Posts: 528
Masculin
Point(s): 557
Moyenne de points: 1.05

PostPosted: Sun 9 Sep - 14:01 (2018)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

On ne fait jamais d’un prévaricateur comme Mahomet son modèle
11/08/2018 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire
En ayant eu les yeux de Chimène pour la femme de son fils adoptif Mahomet a été dédouané par Allah, qui lui a taillé un verset sur mesure alors qu’il a commis un crime de la pire ignominie. Et comme le dit Aïcha « ton Allah est toujours là pour exaucer tes voeux amoureux. » et elle aurait dû ajouter qu’il est son législateur pour l’amnistier de ses crimes.
Allah a ensuite trouvé une sortie honorable au pauvre Ziyad, dont le nom est entré dans la postérité islamique. Ce dernier a fait bon coeur contre le privilège de s’être fait déposséder de sa femme par un homme qui était pour lui un vrai père.

Ce qui aurait pu valoir à Mahomet le châtiment  adéquat– la lapidation jusqu’à ce que mort s’ensuive – mérité pour le crime infâme des rapports adultérins de nature incestueuse, est devenu un passe-droit pour les pères adoptifs musulmans.
Plutôt que de rappeler Mahomet à l’ordre et le menacer des feux de l’enfer, Allah a rendu licite l’illicite. L’interdit devient permis, au mépris de l’ordre moral en vigueur dans la société arabe de l’époque.
Mahomet est l’homme qui a certainement commis le plus de fautes morales et de crimes les plus abominables de toute l’histoire humaine. Il a fait du lucre l’essence de son message pseudo prophétique. Il est au-dessus de la morale humaine et de son Allah. Tout lui est dû et pardonné. Jamais responsable ni coupable, s’il viole ce n’est pas lui qui l’a fait c’est Allah qui a voulu qu’il en soit ainsi. Coucher avec la femme de son fils adoptif cela n’a rien de répréhensible moralement  Allah l’autorise mais toujours a posteriori.
Son alibi imparable pour couvrir sa conduite licencieuse.
Il a son Allah pour lui. C’est sa caution morale plutôt que de répondre de ses actes  il le sort de sa boîte démoniaque pour noyer le poisson et enfumer ses ouailles. On ne va pas juger ce qu’Allah approuve et légitime.
Si cet Allah existait il n’aurait jamais fait de lui son messager ou l’aurait déchu de sa mission prophétique, tellement cet homme s’est illustré par un comportement inacceptable pour la morale humaine.
Devant un tel vide juridique, Mahomet se trouvait libre de ses actes et de sa pensée et à chaque fois qu’il avait des conduites inconvenantes et contraires aux bonnes moeurs de ses contemporains, Allah, qui ne semble pas aussi omniscient et prévoyant que ne le pensent ses vénérables créatures, y allait de son verset pour le tirer d’affaire.
Mahomet peut fauter comme il veut  tant qu’il peut faire fonctionner à sa guise  sa machine à blanchir Allah .
Il suffit que son Allah balance un verset en sa faveur et toutes ses fautes sont éliminées. Il n’en reste plus rien. On peut penser qu’Allah a inventé le détachant.
Dans cette affaire d’adultère incestueuse qui aurait pu finir en disgrâce pour Mahomet, et faire de lui un prophète déchu, Allah a vraiment fait fort en consolant le mari cocufié, et le fils trompé par un homme qui était pour lui un père :
« Quand tu disais à celui qu’Allah avait comblé de bienfaits, tout comme toi-même l’avais comblé : «Garde pour toi ton épouse et crains Allah», et tu cachais en ton âme ce qu’Allah allait rendre public. Tu craignais les gens, et c’est Allah qui est plus digne de ta crainte. Puis quand Zayd eût cessé toute relation avec elle, Nous te la fîmes épouser, afin qu’il n’y ait aucun empêchement pour les croyants d’épouser les femmes de leurs fils adoptifs, quand ceux-ci cessent toute relation avec elles. Le commandement d’Allah doit être exécuté. »
Sourate 33 AL-AHZAB (LES PARTIS) Post-Hégire, verset 37.


:salem:
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Back to top
Visit poster’s website
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Offline

Joined: 28 Dec 2014
Posts: 528
Masculin
Point(s): 557
Moyenne de points: 1.05

PostPosted: Tue 11 Sep - 14:31 (2018)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

En Iran les femmes clament le voile est ma prison et en Occident elles proclament le voile est ma liberté.
Entre les 2 c'est le jour et la nuit. Femmes cultivées et instruites en Iran contre des femmes musulmanes d'Occident majoritairement illettrées et incultes.
Des femmes qui ont lu le Coran et celles qui ne l'ont jamais ouvert dans leur vie.
Les premières connaissent le sens des mots et se battent contre la dictature des Mollahs qui veulent leur imposer le port du voi
le à la différence de ces femmes-sandwichs qui font sa publicité en Occident au nom de leur droit à la liberté de s'aliéner encore plus et de servir de faire-valoir aux organes de la propagande islamique.
Le voile islamique ne peut être l'expression de liberté ici et symbole de l'asservissement de la femme sur ses terres. Et là où justement elle est mieux armée intellectuellement comme en Iran et moins manipulable et influençable que la musulmane voilée en Occident.


:salem:
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Back to top
Visit poster’s website
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Offline

Joined: 28 Dec 2014
Posts: 528
Masculin
Point(s): 557
Moyenne de points: 1.05

PostPosted: Wed 12 Sep - 14:14 (2018)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

L’antisémitisme est le premier carburant des attaques terroristes dont sont la cible les Juifs de France
11/09/2018 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire


Est-ce que déposer une tête de cochon à l’entrée d’une mosquée est constitutif d’un délit caractérisé susceptible de les mettre en danger et attentatoire à leur dignité humaine ? Il n’y a pas de quoi martyriser les musulmans et provoquer leur ire comme on peut imaginer qu’il s’agit d’une mise en scène pour faire diversion afin qu’ils apparaissent comme des victimes du méchant « mécréant » qui leur veut du mal.
Si vraiment ils ont le sens de la dignité et du respect des lois de la République  ils devraient nettoyer leurs écuries de l’engeance terroriste qui empeste la vie des Français.
Au cas où ça peut les rassurer une tête de cochon ne tue pas, les actes terroristes musulmans si.
Des futilités et des plaisanteries qui ne sont pas à leur goût ils en font tout un foin et crient au feu alors que ce sont bien souvent les leurs qui sont les pyromanes.
Assimiler un acte inoffensif à un crime terroriste cela en dit long sur leur excès de victimisation et leur mauvaise foi maladive. Ne disent-ils pas eux-mêmes que leur Allah a créé tous les animaux sur terre et le cochon ne peut donc être que sa créature aussi et que cela ne doit pas les troubler dans leur foi en lui ?
Et Dieu a créé d’eau tout animal. Il y en a qui marchent sur le ventre, d’autres qui marchent sur deux pattes, et d’autres encore qui marchent sur quatre. Dieu crée ce qu’Il veut et Dieu est omnipotent. (Coran, 24 : 4)
Ils n’ont pas souvent l’occasion de venir déverser leurs larmes dans les médias et sur les plateaux de télévision. Une aubaine inespérée pour eux de se faire passer pour la victime qu’ils ne le sont pas.  Ils ne sont pas les Chrétiens et les Juifs dont les cimetières et les lieux de culte sont de plus en plus profanés.  Ils ne sont pas les Français abattus par un commando musulman comme des lapins un soir du 13 novembre 2015 ou les victimes de Nice et de Charlie Hebdo.
Ils ne sont pas non plus les victimes de  Carcassonne , de Toulouse-Montauban et du supermarché kascher de Vincennes où les assaillants avaient choisi délibérément les Juifs à l’instar de Mérah devant l’école juive Ozar Hatorah.
Les musulmans en France ne sont pas en proie à une insécurité quotidienne comme les Juifs victimes d’une quarantaine d’attentats  depuis 1978 outre les agressions verbales et physiques dont ils sont l’objet.
https://www.20minutes.fr/societe/1392273-20140603-35-ans-attaques-antisemit…
La peur n’est pas dans leur camp elle est dans celui de ceux que leur religion n’a que haine et mépris pour eux.
Comparer ces actes entre eux c’est insulter la mémoire des victimes de la barbarie antisémite en France
Bizarrement on se garde de les qualifier d’antisémites quand leurs auteurs sont de confession musulmane comme l’affaire du meurtre de Mme Halimi portant pourtant la signature d’Allah Akbar.

N’en déplaise au parquet, son meurtrier s’est rendu coupable de crime terroriste à caractère antisémite.

L’agression crapuleuse de Livry-Gargan dans le 9-3 qui a failli avoir des conséquences tragiques pour les victimes dont la plus âgée a 84 ans, réveille les souvenirs douloureux des agressions de Créteil et de Bagneux qui avait coûté la vie au jeune Halimi.

Hitler tuait et spoliait les Juifs parce qu’ils sont Juifs. Aujourd’hui en France les voyous des cités séquestrent, violentent, tuent et volent les Juifs parce qu’ils sont juifs.
Tout parallèle entre les deux serait fortuit n’est-ce pas ?

Un pays qui faillit dans son devoir de protection de ses minorités et qui ferme les yeux sur les dérives barbares d’une autre minorité pour ne pas soi-disant la stigmatiser est un pays en faillite morale et politique.


:salem:
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Back to top
Visit poster’s website
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Offline

Joined: 28 Dec 2014
Posts: 528
Masculin
Point(s): 557
Moyenne de points: 1.05

PostPosted: Wed 12 Sep - 14:26 (2018)    Post subject: Salem Ben Ammar Reply with quote

Aider les musulmans à s’affranchir de la tutelle étouffante de l’islam par Salem Ben Ammar

Mahmoud Mohamed Taha, homme politique soudanais et artisan majeur de l'indépendance de son pays, théologien libéral et grand réformiste soudanais, voulait un islam adapté à son temps fondé sur le retour au Coran mecquois, était exécuté par pendaison par le Général Gaafar Numéiry en 1985 pour apostasie sur pression d'al-Azhar pour apostasie et pour avoir prôné un  retour au « premier message de l’islam , mecquois». Il pensait que le « Coran médinois » ainsi que les lois de la charia basées sur ces versets violaient les valeurs d’égalité, de liberté religieuse et la dignité humaine, et qu’elles étaient obsolètes.
Ceux qui rêvent d'interdire le Coran  en France ou ailleurs doivent se préparer à une vraie guerre mondiale. C'est la rue musulmane, véritable volcan en irruption qui crachera sa lave partout dans la monde. Cette rue si taiseuse pour condamner les actes de barbarie commis au nom d'Allah le "Tout-puissant" mais dont le silence vaut consentement et qui ne saurait pas désapprouver ce que le Coran ordonne.
Il faut réformer les mentalités musulmanes et leur apprendre à raisonner avec leur  intellect et pas avec l'émotionnel conditionné et pollué par les germes de la flore vérolée coranique.
On doit commencer par affranchir les musulmans de la tutelle étouffante et annihilante de l'islam mais c'est un travail de très longue haleine.
C'est 500 millions de musulmans si ce n'est plus qu'on met sur la route du djihad armé. L'islam est le pain quotidien des musulmans,, leur drogue qui leur fait oublier l'amertume de leur existence. Leur seul exutoire à leur misère affective, intellectuelle, morale, matérielle et sociale.  Grâce ou à cause de lui ils ont le sentiment qu'au bout de leur purgatoire terrestre c'est la délivrance et l'espérance d'une vie éternelle bien plus douce et abondante après la mort. On peut tout leur prendre sauf ce pain-là.
C'est ce même pain qui était leur seule source de motivation dans leurs guerres anti-coloniales.
La fin de l'islam ne s'écrira que par les musulmans eux-mêmes mais il y a peu d'espoir qu'ils y arrivent.
Feu Habib Bourguiba a aussi essayé de libérer son peuple de ses chaînes il a été diabolisé et traité d'apostat et à la première occasion les Tunisiens mis les voiles pont pour regagner les rivages inhospitaliers de l'islam.
Cependant, l'Occident peut lever le spectre de l'islam le jour où il aura acquis son indépendance énergique où il pourra imposer sa volonté aux pays d'origines de ses ressortissants musulmans sous forme de remigtation.
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Back to top
Visit poster’s website
Contenu Sponsorisé







PostPosted: Today at 01:05 (2019)    Post subject: Salem Ben Ammar

Back to top
Display posts from previous:   

Post new topic   Reply to topic    Apostats de l'islam Forum Index >>> Apostats de l'islam >>> Liens All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 374, 75, 7683, 84, 85  >
Page 75 of 85

 
Jump to:  

Portal | Index | Create own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Thème réalisé par SGo