Apostats de l'islam Index du Forum
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 

 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Salem Ben Ammar
Aller à la page: <  1, 2, 371, 72, 7378, 79, 80  >  
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Liens

Auteur Message
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Jeu 7 Juin - 17:21 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Si les Nord-Africains sont les Arabes qu’ils pensent être, qu’ils rentrent chez eux en Arabie ?

 
Les Nord-Africains, les Irakiens, les Syriens et les Egyptiens se disent Arabes et même plus Arabes que les Arabes de la Péninsule arabique. La pire insulte qu’ils puissent faire à la mémoire de leurs ancêtres et leur histoire prodigieuse millénaire. Les Arabes n’existaient pas au temps où ils étaient aux faîtes de leur gloire.
Ils ont certainement leurs raisons que les Arabes eux-mêmes ignorent et ne comprennent d’ailleurs pas, pourquoi se réclament-ils d’eux malgré le fait qu’ils n’en veulent pas comme tout maître qui n’aime pas que son esclave s’identifie à lui et se fasse passer pour son héritier légitime alors qu’il serait au mieux son enfant adultérin.
J’aimerais leur demander s’ils sont les Arabes qu’ils prétendent être que font-ils dans des contrées qui ne sont pas les leurs et qu’ont fait leurs pseudos aïeux de leurs vrais habitants, les ont-ils exterminés jusqu’au dernier ou comment quelques milliers d’envahisseurs arabes pouvaient génétiquement les modifier en profondeur au point de leur conférer un ADN 100% arabe ?
Il leur importe peu de savoir quoi qu’ils fassent et quelques soient les gages qu’ils  leur donnent ils sont tout au plus des arabes bâtardisés, affublés du qualificatif péjoratif d’ « ajam », des non arabes, des sujets de seconde zone, des dominions, une population de basse facture, des étrangers, des « barbares » comme dans la Rome antique. 
Ils ne peuvent pas être arabes aux yeux de ceux qui le sont vraiment.  Ils ont beau se fondre dans leur moule ils sont pour les Arabes des « ajam » comme leurs ancêtres  qui leur avaient servi de chair à canon dans leurs conquêtes.  Des populations arabisées et islamisées ne sont pas des Arabes et ne peuvent être assimilées à cette « race supérieure » de droit divin détentrice de tous les pouvoirs matériel, social, administratif, religieux et politique.
En s’identifiant aux Arabes, ils pensent pouvoir se donner l’illusion d’échapper à leurs conditions misérables auxquelles ils sont cantonnés  dans la nouvelle organisation sociétale mise en place par les colonisateurs arabes. Les Arabes de « souche » au sommet de la hiérarchie et les populations locales, les non arabes, pour former le gros du bataillon de la société et sa lie.
Etre arabe pour les Arabes ce n’est pas par la religion, la langue, le mode de vie et la  culture ni un sentiment non plus, c’est appartenir à l’une de ses nombreuses tribus scindées en deux groupes géographiques distincts, 
Selon al-Tabarî :
« les Arabes se composent de deux populations distinctes : les Ma’addites [descendants de Ma’add, ndlr] et les Qa’htanides. Les habitants de Sabâ et du Yémen sont Qa’htanides, et les Arabes du désert, Ma’addites. » La Chronique, Histoire des prophètes et des rois, vol. II, « Mohammed, sceau des prophètes », Actes Sud, 1980, 1981, 1983
Les populations conquises leur sont assujetties et inféodées. Et dans le cas des Nord-Africains, les Egyptiens, les Syriens et les Irakiens, on assiste à un phénomène d’identification inédit dans l’histoire des peuples. Plutôt que de sauvegarder leur culture originelle, leur mémoire et identité propre, leur psyché et leur histoire, ils ont développé et continuent encore à développer en eux un véritable sentiment de rejet de leurs vraies racines et de nourrir des hostilités et inimitiés envers les fractions des populations qui essayent de sauvegarder leurs identités et spécificités linguistiques et culturelles ancestrales, comme en témoignent à leurs dépens les berbères en Afrique du Nord. Persécutés et opprimés par les pouvoirs algériens et américains au nom du panarabisme.
Elles sont arabes se disent-elles et cela suffit apparemment pour leur faire oublier l’amertume de leur état de sujets arabes  depuis 14 siècles.  Qu’est-ce que les Arabes leur ont apporté en comparaison avec la France  ?  Il leur appartient d’établir eux-mêmes la comparaison, nul doute rien de positif si ce n’est l’indolence, l’apathie, le fatalisme, l’obscurantisme, la barbarie, la traite des blanches, l’esclavagisme, la relégation des femmes, une langue, et une religion  sources de tous leurs maux d’aujourd’hui.
Les Romains ont détruit mais ont reconstruit, leurs maîtres arabes ont tout anéanti mais avoir jamais rien reconstruit et les ont pillés pour construire des châteaux en Espagne.  Ils continuent à les aduler comme s’ils sont pour eux des sauveurs. C’est comme si un mort pouvait admirer son fossoyeur.


:salem:   

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: Jeu 7 Juin - 17:21 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Sam 9 Juin - 16:34 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Et si les migrants clandestins n’étaient pas les chevaux de Troie ? par Salem Ben Ammar

Tous ces pays musulmans qu'on dit grands, je ne sais en quoi le sont-ils alors qu'ils forment le groupe de queue du peloton de l'humanité ?

S'ils le sont vraiment qu'ils commencent par rapatrier leurs ressortissants chez eux. La grandeur des nations est dans la protection de ses enfants.

Je me demande si ces fameuses grenouilles islamisées qui les lécheurs de babouche veulent faire croire qu'elles sont aussi grosses qu'un boeuf n'ont pas d autres idées derrière la tête en encourageant leur progéniture à migrer en Occident. Ils le sont dans l'art du contre-pieds certainement.

Mais ce qui est le plus à condamner au fond c'est moins ces pays en question que les autorités politiques occidentales qui leur laissent les portes grandes ouvertes tout en sachant consciemment le danger encouru avec les afflux massifs des populations dont le souci premier est moins de se greffer à leur nouveau milieu d'accueil qui est en réalité un espace de conquête pour y enraciner leur culture d'un autre temps, rétrograde, archaïque, bigote, castratrice, un véritable frein au développement économique, et un facteur de régression du progrès humain. Où les mots individu, liberté, démocratie, justice, égalité, parité  épanouissement, créativité, art,  deviendront fidèle, soumission, théocratie, charia, relégation, discrimination, inégalité, injustice, haram, halal,  musulman et non musulman,

:salem:
 

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Sam 16 Juin - 14:44 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

55 millions de mahométans et 100 millions de Turcs, l’Europe n’échappera pas à son destin musulman

https://salembenammar.wordpress.com/2018/06/16/55-millions-de-mahometans-et…
 
Pendant que le monde non-musulman se projette dans l’avenir, les musulmans font de leur passé leur avenir et le pire est qu’ils veulent entraîner le reste du monde dans leur sillage. Un passé qui n’est pas plus glorieux qu’ils le croient mais pour ne pas s’avouer vaincus ils jouent aux rentiers de l’humanité au nom de leurs soi-disant apports qui sont aussi insignifiants que la pisse du chameau dans le traitement du cancer.
Un mythe qui a la vie dure grâce au zèle de leurs idiots utiles qui leur tiennent le crachoir, qui nous vantent les mérites de l’islam, comme naguère les pacifistes encenseurs du nazisme.
Il n’y a pas que le passé pour éclairer le présent de l’islam qui est loin de surcroît de plaider en sa faveur et qui doit lui valoir à juste titre le titre de l’idéologie la plus meurtrière de tous les temps, il y a aussi son présent qui se suffit de lui-même et qui laisse présager un avenir des plus sombres pour l’humanité.
Rien que l’évocation de son nom fait froid dans le dos des plus téméraires de ses opposants, et ceux qui osent briser la loi du silence sur les crimes sont aussitôt traités comme des pestiférés et des délinquants de droit commun.
Malgré le vent de terreur qu’il fait souffler sur l’Occident et en premier lieu la France qui est sa cible favorite, depuis au moins 3 décennies, on continue à le regarder avec des yeux enamourés comme s’il était le fiancé idéal pour cette Europe atomisée par Bruxelles. Traité avec honneur et révérence en attendant le jour où il deviendra son roi et ce en dépit de tout principe de précaution. Tissant inlassablement sa toile d’araignée terrifiante au vu et au su des politicards véreux et collabos car il est en position d’asseoir grâce à sa vitalité démographique sa domination sur l’Europe occidentale par la voie des urnes.
Fort de la présence de 55 millions en Occident de ses partisans et avec la perspective de l’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne, ils seront 150 millions au plus bas chiffre dans un horizon proche. Assez pour devenir la première force politique au Parlement de Strasbourg et, la proportionnelle aidant conjuguée au taux habituel de 65% d’abstentions, on peut très bien imaginer des parlementaires majoritairement musulmans en 2027 où ils     .
 
auront toute la liberté d’imposer la charia 
 
Pour empêcher un tel scénario il faut voter massivement et empêcher coûte que coûte l’entrée de la Turquie en Europe d’une part, et d’autre part en finir avec les naturalisations laxistes.

:salem:  
Salem Ben Ammar
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Ven 22 Juin - 13:47 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

[size=150]Les musulmans n’ont pas plus construit la France qu’ils n’ont sorti leurs pays de leur misère chronique par Salem Ben Ammar [/size]


Avec quels savoir, savoir-faire et compétences les musulmans ont construit la France ? Quelle plus-value technique, industrielle et technologique lui ont-elle apportée, alors qu'à leur arrivée en France ils étaient majoritairement analphabètes et dépourvus de toutes compétences professionnelles ?

La voiture de queue du train économique n'est pas sa locomotive, c'est pourquoi il est utopique et farfelu de croire qu'une main d'œuvre à faible valeur ajoutée soit capable de tirer l'économie française vers le haut.

S'ils étaient aussi performants que ne le prétendent les appareils de la propagande nazislamiste ils auraient sorti leurs pays d'origine de leur état de sous-développement économique.

Ni eux ni leurs descendants ne semblent avoir fait ou font souffler un vent nouveau sur la France. C'est plutôt le contraire comme en témoignent les zones urbaines islamisées marquées du sceau du paupérisme et de la déchéance économique. Plus adeptes dé économie souterraine, drogue, prostitution, trafic d'armes, que de rationalisme économique.

Peu connus pour leur mentalité industrieuse, leur génie créatif et novateur, et leurs goût prononcé pour le travail, ils ne sont ni Italiens, ni Chinois, ni Juifs, ni indiens, pour croire un seul instant que leur arrivée massive a dopé la croissance française.

Ils ne représentaient même pas 3 à 4% de la population active française payés au SMIC dont une bonne partie était rapatriée chez eux, on peut aisément imaginer leur très faible part dans le PIB français dans les 30 glorieuses.

Le jour où les machines et les robots ont remplacé les hommes dans les usines ils étaient les premiers sacrifiés du capitalisme industriel.

Certes, ils étaient une force de travail corvéable, malléable et vouée aux taches ingrates qui nécessitaient peu de qualification, mais en faire un levier de la reconstruction de la France c'est du pur racisme antifrançais, dans le sens du mépris des dizaines de millions de femmes et d'hommes de ce pays qui sans eux la France n'aurait pas écrit l'une des plus belles pages de son histoire.

Ils n'étaient même pas des consommateurs pour agir sur la demande et accroître ainsi le niveau de production. Des agents économiques insignifiants et marginaux ne peuvent être un vecteur de richesse de la France. Ils ne le sont pour personne sauf pour jouer aux nouveaux riches chez eux le temps des vacances d'été et alimenter les chroniques des accidents de la route pour faire la une des journaux : "Les immigrés sont parmi nous."

:salem:
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Sam 23 Juin - 14:14 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Je n’ai pas choisi de naître en Tunisie mais j’ai choisi de combattre sa lie terroriste

https://salembenammar.wordpress.com/2018/06/23/je-nai-pas-choisi-de-naitre-…

Je mets quiconque au défi de me prouver qu’il avait fait le choix de ses origines et de son lieu de naissance avant d’avoir été mis au monde. Ni dieu ni le destin n’y sont pour rien. Il est né là où ses parents s’y trouvaient au moment il a vu le jour. Élémentaire.
Ce n’est pas en étant natif de Tunis, Tunisie, que je dois sacraliser mon lieu de naissance au point tel que je dois me garder de dénoncer les agissements criminels d’une minorité activiste ultra-violente de ses citoyens qui répand la terreur partout dans le monde en application des préceptes de l’islam sous peine de commettre un sacrilège.
Je ne vois pas non plus en quoi ai-je manqué de loyauté envers la Tunisie que de citer l’ origine tunisienne de ses brebis galeuses auteures d’attentats terroristes en Occident et surreprésentées dans ses rubriques de faits divers et  ses prisons ?
Inutile de me faire un procès en sorcellerie et de chercher à me culpabiliser comme si j’avais violé un serment de fidélité à son endroit pour avoir cité l’origine tunisienne des terroristes dont ce pays est devenu le premier pourvoyeur au monde.
Le traître est celui qui défigure et salit l’image de son pays et jamais celui qui mentionne la nationalité du terroriste fût-il son propre concitoyen. Comme si l’on était tenu à la loi de silence où à cette règle scélérate en islam où l’on doit soutenir son frère coupable comme victime. N’étant pas moi-même musulman je ne me sens lié non seulement par aucune obligation morale en l’espèce mais surtout il est du devoir de tout citoyen de rester objectif et impartial et de ne jamais ne jamais voiler la réalité des faits.
Sous prétexte que l’on est soi-disant issu d’un même pays que les terroristes, on ne doit pas rappeler leurs origines. Pourquoi doit-on dissimuler un secret de polichinelle alors que la nationalité des terroristes est à la une des journaux ? La tartuferie n’honore pas un pays il le déshonore autant que les crimes terroristes de ses ressortissants.
Les terroristes qui n’ont de Tunisiens que le passeport qui leur permet de franchir les frontières pour accomplir leurs forfaits ne se considèrent aucunement liés par un quelconque moral et citoyen envers un quelconque pays. Leur pays est la terre tout entière, dépourvue de frontières physiques et politiques, peuplée des seuls fidèles musulmans, et soumise à l’autorité d’un Calife qui gouverne au nom d’Allah. Ils n’ont de constitution que le Coran et de loi que la charia, n’ont de guide que Mahomet et ne vivent que par et pour Allah, ne suivent qu’une voie celle du djihad et pour qui la mort est une espérance.
Ni patrie ni nationalité, deux notions inconnues de leur lexique idéologique, œuvres du « Satan » occidental dans lesquelles ils ne se reconnaissent pas jugées comme impies à leurs yeux.  Ils n’ont que faire de la Tunisie et de son image dans le monde, qu’ils sont capables de mettre à feu et à sang pour la gloire de leur dieu sanguinaire.  Ne faisons pas d’eux les Tunisiens qu’ils ne le sont pas au fond d’eux-mêmes. Ils sont ses pires ennemis et les premiers à se rallier à des pays comme la Turquie d’Erdogan qui caresse le dessein de rétablir le VIème Califat.
Je n’ai pas choisi de partager la nationalité de mon pays de naissance avec des criminels contre l’humanité qui fauchent des vies humaines en Syrie, Irak, Libye et en Occident mais j’ai choisi de les combattre sans concession par ma plume.
Que les esprits chagrins tunisiens cessent de verser leurs larmes de crocodiles sur leurs compatriotes terroristes.
Se garder de nommer la nationalité des terroristes c’est cracher sur la mémoire de leurs victimes.
Je suis un humaniste qui ne connaît que la vérité des faits.
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Mar 26 Juin - 17:20 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Pourquoi les terroristes sont présumés innocents et le prétendu commando d »Ultradroite » est présumé coupable ?
26/06/2018 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire
 
Rarement une affaire d’un présumé complot contre des cibles aux apparences musulmanes et présentant un pedigree terroriste islamiste a défrayé autant la chronique en France. Comme si elle était l’affaire du siècle bien plus intense médiatiquement que la nuit de Cristal de 13 novembre 2015 et les 11 autres attentats depuis Merah en 2012. A se demander si la surmédiatisation de ces arrestations d’honnêtes citoyens français inconnus des services de la police ne servaient pas de contre-feux à la pitoyable nuit de la Sain-Jean à l’Elysée et aux menaces persistantes de l’invasion migrationniste.
Sans être un adepte de la théorie du complot, mais il est difficile d’imaginer que ce tapage assourdissant autour de cette affaire soit dénué d’arrière pensée politique.  En plein Coupe du monde alors que tous les regards sont attirés par le ballon rond, Colomb lance un pavé dans la marre avec son buzz du style : « Français indignez-vous, des méchantes brebis galeuses parmi vous veulent abattre la douce et paisible colombe musulmane. »
Faute d’avoir pu sortir les Français dans les rues pour condamner cette mascarade à quat’ sous il a réussi à lui faire obtenir une couverture médiatique inouïe, le scoop de la semaine, au point qu’il a nourri des inquiétudes dans les rangs des musulmans de France, qui commencent déjà  à envisager de faire leur Hijra comme leur prophète en 622 migrant la Mecque pour Yathreb, l’actuelle Médine.
Plus sérieusement, pourquoi les terroristes musulmans bénéficient de la présomption d’innocence alors qu ils sont pris la main dans le sang des victimes et les 10 membres présumés d’un groupuscule dit « ultradroite », selon la formule consacrée comme si ultra n est pas synonyme d’extrême, voient leurs noms étalés sur la place publique et à la culpabilité établie avant même d’avoir même été déférés au parquet ?
On leur prête des intentions criminelles, sont-elles vraiment la leur ou celles qui veulent les faire passer pour des assassins contre leur gré ?
Même Marine le Pen fait entendre sa voix et se réjouit de leur « mise hors d’état de nuire » envers ses concitoyens musulmans
Y a t-il des liens avérés entre les 10 supposés membres du « commando » ?
Même Marine le Pen se fait fort de mêler sa voix à la nouvelle justice chariatique et pressée d’en découdre avec eux comme si la justice était déjà passée par là:
« On ne peut que se féliciter ». « Tout attentat terroriste contre des personnes est évidemment à combattre avec la fermeté la plus totale. Une chose qui est rassurante c’est que les services de renseignement sont très introduits dans ces milieux extrémistes, et par conséquent on ne peut que se féliciter qu’il ait été mis fin à ce danger, à ce risque », a déclaré sur franceinfo la présidente du parti d’extrême droite Rassemblement national (RN, ex-FN).
http://www.europe1.fr/politique/marine-le-pen-se-felicite-de-larrestation-d…
Se poser des questions n’est pas  prendre parti pour les membres de ce présumé commando, c’est s’interroger sur le traitement médiatico-policier de cette affaire très loin d’avoir été instruite.
La justice doit être la même pour tous  et ne pas donner le sentiment de peser pour un camp plutôt qu un autre.
Y a t il des justiciables qui  sont des présumés innocents et d autres présumés coupables ?
Pour paraphraser Jean de la Fontaine, selon que vous serez musulman ou non-musulman Les jugements de cour vous rendront innocent ou coupable.
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Mer 27 Juin - 09:06 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

La métastase terroriste se nourrit des cellules souches du Coran
01/04/2018 Salem Ben Ammar 3 commentaires
 
Ce ne sont pas les hommages unanimes et les marches blanches qui vont rendre la vie au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame élevé au rang de héros de la République, et à toutes les victimes du terrorisme musulman, et pas islamiste comme si les deux ne font pas la paire, qu’ils vont les ressusciter et consoler leurs proches. On ne lutte pas contre la métastase terroriste qui mine les fondements de la République avec les larmes et le recueillement, il faudrait un véritable plan d’action coercitif et préventif en s’attaquant directement aux cellules souches coraniques à l’origine directe du développement et la prolifération de la métastase terroriste. C’est l’islam lui-même qui producteur de ces cellules cancérigènes tant pour lui que pour l’humanité tout entière. On ne peut pas isoler la métastase terroriste de son foyer naturel. Vouloir s’en prémunir et la soigner comme s’il était une excroissance dans l’organisme musulman, c’est prendre le risque de démultiplier les cellules cancéreuses à l’infini.
Aucune thérapie politique, législative, policière et judiciaire n’est possible si elle ne prend pas en compte les vraies racines de la métastase terroriste. Les auteurs des attentats du 11 septembre 2001 n’étaient pas les « enfants perdus » des cités, ils étaient les soldats d’Allah portés par un seul idéal la néantisation de leurs semblables humains pour imposer la loi de l’islam aux quatre coins du monde. Ils n’étaient ni manipulés, ni embrigadés, ni endoctrinés, ils se s’étaient nourris de leur bréviaire de la haine qui fonde, légitime et récompense le terrorisme comme mode de combat contre les non-musulmans.
Ce n’est pas en jouant sur les mots et qualifier le terrorisme d’islamiste pour laisser croire que l’islam est blanc comme neige dans les attaques terroristes qui déferlent sur la France depuis 1995 que l’on va l’enrayer dans sa folle progression. Aux grands maux les grands remèdes, soit on met les musulmans en face à leurs responsabilités historiques et citoyennes, si ces adjectifs ont du sens pour eux, pour qu’ils renoncent officiellement à tous les versets incompatibles avec les lois de la République, soit la République fait sienne définitivement les valeurs de l’islam.
L’islam est séculier et séculaire. Il se veut lui-même foi et loi et par conséquent un mode de gouvernement politique qui ne peut se résoudre à se cantonner dans sa seule sphère cultuelle. C’est une utopie de croire que l’on peut l’apprivoiser comme un animal sauvage. C’est un prédateur né, un fauve jamais repu du sang de ses victimes et de leur chair. Le terrorisme est inscrit dans son ADN, qui est son arme politique et son mode d’expansion.
Les multiplications des attentats terroristes tant en France que dans le monde au cours de ces deux dernières décennies sont un signal fracassant de son retour sur les devants de la scène mondiale et une manifestation de sa démonstration de force. On n’est pas dans un conflit est-ouest, on est dans une sorte de guerre transnationale où l’ennemi n’a ni nationalité ni territoire, il est partout chez lui et peut frapper sa cible quand il veut où il veut. Provoquant à chaque attentat peurs et frayeurs au sein des populations et qui plutôt que d’être combattu et dénoncé en tant que tel, on cherche à le dédouaner et à banaliser ses horreurs. Conscient de cette impunité fruit de la lâcheté de certains gouvernements et non des moindres, il se sent renforcé dans son élan de conquête.
Le Coran dans une main et la bombe dans une autre,le terrorisme musulman va bon train pendant que l’on continue à dérouler le tapis rouge au pied de l’islam.
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Mar 3 Juil - 13:32 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

La « science arabe », tout un roman (fiction)
Publié par Salem Ben Ammar le 3 juillet 2018
 
La science arabe est l’art de tout emprunter à autrui sans jamais citer la source originelle pour laisser croire qu’elle est à l’origine de ce qu’elle a transmis. 
A la sortie du Moyen Age, l’Occident n’a pas cherché à identifier la genèse, sa création et son processus d’élaboration, de cette science arabe qui est en réalité de seconde main. Se contentant de la prendre comme si elle était une parole biblique, digne de foi.


Il a fallu attendre le XXe siècle pour faire tomber le masque de ladite science qui n’aurait pas existé sans l’Inde et la Grèce tout particulièrement.
Longtemps le monde avait cru que ladite science a enfanté le concept zéro. Il en est point le cas.
Al-Khawarizmi qui est ouzbek et non pas arabe, qu’on présente comme le père de l’algorithme et de l’algèbre n’a fait en réalité que s’inspirer fortement des travaux de l’Indien Brahmagupta, le concepteur du zéro moderne.
Historiquement les arabo-musulmans avaient surtout vandalisé le savoir des peuples conquis que de l’avoir préservé et enrichi.

Qu’ont-ils fait des héritages égyptiens, perses, numides, byzantins, assyriens, romains, carthaginois ?
Pour juger de l’attrait d’un peuple pour la science il faut l’étudier à travers l’angle de leur respect du savoir des autres. Il est difficile d’affirmer que les Arabes ont brillé en la matière. Et sans Napoléon, le monde n’aurait pas découvert la civilisation égyptienne.


:salem:  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Mar 3 Juil - 15:40 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Non le zéro n’a jamais été arabe ni les chiffres non plus !
01/12/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire
http://postedeveille.typepad.com/.a/6a01156fb0b420970c0168eaa36d94970c-600wi
Les Arabes n’ont jamais inventé le concept zéro en tant que chiffre et nombre. Il vient du sanskrit sunya, vide, dessiné sous forme de cercle. Ils n’ont fait qu’emprunter la notion et la notation indienne du zéro.
« Les Babyloniens ont utilisé les premiers, un peu plus de 200 ans av. J.-C., une forme de chiffre zéro à l’intérieur d’un nombre (par exemple : 304) mais jamais à droite du nombre, ni à gauche. C’est l’Inde qui perfectionne la numération décimale. Elle n’utilise pas seulement le zéro comme notation à la manière babylonienne, mais aussi comme un nombre avec lequel opérer.
(« https://fr.wikipedia.org/wiki/Z%C3%A9ro)
Les mathématiciens arabes qui sont en réalité pour la plupart perses l’ont traduit en sifr, zéro et n’ont fait que le transmettre dans sa forme indienne à l’Occident alors que les Arabes continuent eux-mêmes à l’écrire sous forme d’un point, nokta.
Ni les Babyloniens, ni les Mayas et encore moins les Indiens n’ont attendu l’avènement de l’islam pour découvrir le concept zéro. Mais le jour où les musulmans auront l’honnêteté intellectuelle qu’ils ont surtout excellé dans l’art du plagiat pour en faire un dogme religieux, il y aura fort à parier qu’ils ne seront plus musulmans.
Pierre Germa, Depuis quand ?, dictionnaire des inventions. Berger-Levrault,
Paris (1979), p. 382 (ISBN 978-2-7013-0329-1).
Les Arabes ne peuvent pas revendiquer la paternité de ce qu’ils avaient piqué aux autres. Ils se sont toujours gardés de citer l’influence incommensurable
de l’Inde sur la science dite arabe.
https://www.chosesasavoir.com/pour-les-chiffres-arabes-ne-sont-pas-arabes/
Si les Abbassides se sont illustrés, c’est grâce entre autres aux penseurs, aux astronomes, géographes,  médecins et scientifiques hindous qui traduisaient du sanskrit en arabe.
Plutôt que d’aller s’instruire du savoir hindou en Inde les Califes abbassides faisaient venir la matière grise hindoue à Bagdad jusqu’à en faire hommes d’Etat comme c’était le cas de Barameki, originaire de l’Inde, devenu le Grand Vizir de Haroun al-Rachid (763-809).
On leur attribue à tort aussi les Contes des Mille qui sont de sources persanes et indiennes. Sindbad le marin est du pays du Sind le Pakistan actuel.
Sans ce Calife éclairé d’origine perse l’islam n’aurait pas ne serait jamais sorti du monde des ténèbres dans lequel il est retourné au 10 e siècle.
C’est lui qui a su le mieux capter les richesses intellectuelles et culturelles de la Grèce, de la Perse et de l’Inde parce qu’il ne se prenait pas pour le nombril du monde. Plutôt que de de suivre son exemple les musulmans ont préféré se renfermer sur eux-mêmes et laisser le train de l’humanité filer à toute vitesse sous leur nez. Restés sur le quai et passant leur temps à jeter l’opprobre sur le monde non-musulman qui a compris que le vrai progrès humain est dans les échanges et la coopération entre les peuples et les cultures.


:salem:  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Sam 7 Juil - 15:35 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Que Mbappé soit algérien par sa mère si ça peut flatter l'ego de nos amis algériens tant mieux pour eux mais qu'ils se fassent une raison il est 100% français tout au moins sur le plan footballistique.

Le mérite revient au pays qui l'a formé et non à celui qui n'a pas dépensé un cent pour lui.

Et comme c'est un garçon qui semble avoir la tête sur les épaules on ne doit pas douter un seul instant de son amour pour la France.

Porter le maillot tricolore est pour lui un honneur qui n'a pas de prix comme il l'a déclaré récemment.
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
indian



Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2017
Messages: 95
Masculin
Point(s): 437
Moyenne de points: 4,60

MessagePosté le: Mer 11 Juil - 12:23 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Je vous cite:
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la
mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.

mais de quel Islam parlez vous? car l'imam Guillet ne serait aucunement d'accord avec vous.


Revenir en haut
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Mar 17 Juil - 14:31 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Si patrie il y a pour Pogba et ses « frères » c’est la France ou rien !

 

  
Ces joueurs d’origine africaine tant vilipendés par les racistes et la presse italienne sont sortis de la couveuse footballistique française auraient-ils excellé s’ils avaient suivi la filière de formation africaine et auraient touché leur Graal aujourd’hui ?
Sans la France ils n’auraient assurément jamais connu leur heure de gloire.

Leurs dettes ne sont certainement pas envers les pays d’origine de leurs parents qui n’ont aucun mérite dans leurs succès sportifs. Et leur vraie patrie est celle qui a sauvé leurs parents de la misère.

Combien de joueurs sénégalais ont la « nationalité » sportive sénégalaise ? Combien de joueurs algériens majeurs sont le fruit de la formation algérienne ?
Pourquoi on ne dit jamais d’un point de vue sportif que ce sont des Français qui jouent pour ces pays ? S’ils n’avaient pas eu le bonheur d’être formés en France ils n’auraient pas gratifié de leurs talents leurs pays d’origine auxquels ils n’ont pas coûté un cent.
La France a dépensé une fortune pour eux, chose qu’il faut toujours garder présent à l’esprit et ne peut avoir une quelconque dette sportive envers l’Afrique c’est tout le contraire.

Sa victoire en Coupe du Monde est la sienne à 100% si l’Afrique estime qu’elle y est pour quelque chose elle n’a qu’à présenter la facture en justifiant le coût de chaque joueur pour elle.
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Mer 18 Juil - 15:11 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

L’équipe de France de football n’est pas africaine, française à 100%


Sénégalaise ou pas, Camerounaise ou pas, Malienne ou pas, Martienne ou pas, l’équipe de France de football est avant tout et surtout française, que cela n’en déplaise aux détracteurs racialistes nostalgiques de pureté de la blancheur de la France.
Elle reste le pur produit de la formation française enviée dans le monde entier et ses joueurs ne sont pas sortis des moules des pays d’origine de leurs parents . Cracher sur elle c’est cracher sur soi-même.
Il m’importe peu de savoir qu’elle soit une équipe de millionnaires, c’est la loi du marché,  tant qu’elle honore les couleurs nationales et faire flotter le drapeau national au plus hait mât de la victoire.
Nombreuses sont les équipes nationales qui auraient aimé être à sa place à ce stade de la compétition dont les éliminations ont tourné à la tragédie pour certains d’entre elles. Demandez le aux Allemands, aux  Espagnols, aux Portugais, aux Argentins et aux Brésiliens ce qu’ils en pensent ?
On juge les hommes sur leur loyauté envers leurs pays et jamais à l’aune de leur couleur de peau.
Les collabos et les miliciens de 1939-45 n’étaient pas noirs de peau.
En quoi un Français d’origine africaine est-il moins Français que celui qui fait de la blancheur de sa peau un signe d’appartenance à la France ? La couleur de peau n’est pas facteur de citoyenneté et en aucun cas synonyme de patriotisme et d’attachement aux valeurs de la République.
Etre noirs de peau n’est pas une calamité. Les noirs sont autant humains que n’importe quel raciste anti-noir.
J’ai été l’un des tout premiers en France dans le cadre de mes travaux de thèse de doctorat en Sciences politiques à avoir travaillé sur le sujet de l’instrumentalisation du sort à des fins politiques et de manipulation des masses.
Je n’ai jamais cru en sa neutralité et en son innocence mais il m’est insupportable en tant qu’humaniste que l’on stigmatise et discrimine les humains en raison de leur couleur de peau, leurs origines ou leur croyance.
Parmi ces noirs tant décriés comme s’ils étaient des pestiférés par les esprits chagrins, il y en a pas mal parmi eux dont les aïeux se sont battus pour la France comme ces millions de Français.
Les Sénégalais que vous moquez tant ont été tout autant exemplaires que les combattants français.
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Mer 18 Juil - 16:10 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Remigration, serpent de mer de l’extrême droite


  
Remigration ou réémigration  ? Un néologisme aussi barbare et obscur que ses concepteurs qui consiste à purifier la France de la présence des personnes qui n’ont pas d’attaches ancestrales avec elle, autrement dit renvoi massifs des immigrés et des Français de fraîche date chez eux ou selon Wikipédia  c’est le retour (forcé) dans un pays de personnes ayant précédemment émigré, ou de leurs descendants


Est-ce de cela qu’il s’agit ? Et comment compte-t-on s’y prendre, modalités et moyens à mettre en oeuvre ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Remigration
Nous ne sommes plus en 1492 à Grenade ou en Algérie en 1962 pour imaginer un scénario  de sauve-qui-peut. Un nouveau Rwanda ? Une nouvelle Arabie purifiée de ses habitants juifs ?


Les partisans de ce projet apocalyptique ont peut-être leur petite idée pour convaincre l’opinion publique nationale et mondiale de sa faisabilité politique, juridique, matérielle ?
  

Un pur fantasme à moins qu’ils s’inspirent de l’exemple d’Hitler. Ces immigrés dont certains remigrationnistes, en sont issus eux-mêmes, ironie du destin, qui sont plus royalistes que le roi, sont des millions aujourd’hui dont une majorité d’entre eux sont français, va-t-on pouvoir s’en débarrasser en claquant les doigts ?
Le problème est qu’ils ne sont plus des étrangers, est-on en droit de contraindre quelqu’un à quitter son pays contre son gré ? Apparemment les illuminés remigrationnistes en sont convaincus. Ils veulent les déporter par convois entiers mais où, puisque leur chez eux depuis deux générations au moins est en France et pas ailleurs.
Ils s’appellent Saïd, Mouloud, Mohamed, Nora, Fatima, Salma, Salem, Haddad, Torjman, c’est quoi leurs crimes est-ce parce qu’ils n’ont pas de noms français, enfants du terroir, ils peuvent être chrétiens, musulmans, athées, agnostiques, apostats de l’islam, juifs, républicains, descendants d’anciens combattants 39-45 ?
Les hurluberlus remigratonnistes n’en veulent plus. Ils leur préfèrent ces Français de longue date dont leurs enfants suivent la voie radicale de l’islam et qui oeuvrent à la mort de la République;
La peur de l’autre est l’enfer de l’homme.
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Ven 20 Juil - 14:18 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Ô rage ! Ô désespoir ! Ô misère ! Ô spectacle affligeant de cynisme !
Publié par Salem Ben Ammar le 17 juillet 2018


N’ai-je donc tant vécu pour qu’un jour je sois témoin d’une telle infamie,

Je ne croyais pas mes yeux en voyant ce que je n’aurais jamais cru voir de mon vivant,

Des voilées ceintes du drapeau tricolore dans les rues de Paris en cette soirée de couronnement mondial,

Je gardais en moi une lueur d’espoir que l’islamisation de la France est un mythe,

Mais la réalité des faits s’est étalée de toute son étendue sous mes yeux éberlués à la lumière de la nuit de folie parisienne,

Hagard et tétanisé, chagriné et atterré par la vue de ce que je pensais être un spectre, un mirage, mais point de tout cela,

Elles étaient là sur la place d’Alésia à 11 h du soir pour célébrer ce qui n’était pas à elles,

Que nenni ! C’est plus que leur victoire, elles ont gagné la coupe du monde,

Non pas du ballon rond, celle de l’installation de l’islam dans le trône de France,

Arrivé à la porte d’Orléans, peiné et attristé par des scènes d’hystérie collective endiablées,

Que fut encore une fois ma surprise une volée à vélo avec le drapeau tricolore à la main comme le Dey d’Alger souffletant de son éventail le consul de France,

Le drapeau national français n’était pour elles, pour eux, qu’un subterfuge, un esbroufe pour afficher un patriotisme de façade,

ô cruelle désillusion ! ce n’est pas la France qu’ils exaltent c’est la France qu’ils ont gagnée et qui est plus que jamais la leur.

La fin de mon périple dans cette jungle aurait pu mal se terminer,


Deux Nord-africains, portant bien leur cinquante ans, alcoolisés, ne semblant pas apprécier ma vue, m’avaient abreuvé d’insultes nauséabondes sans raison aucune,

Ne cédant pas à leur provocation j’ai mon chemin suivi,

Toujours les mêmes ou presque qui gâchent la fête, toujours quasiment les mêmes qui n’ont qu’intolérance pour leurs semblables différents d’eux,

Et à chaque fois que je suis agressé c’est absolument toujours par les mêmes.
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:21 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Liens Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 371, 72, 7378, 79, 80  >
Page 72 sur 80

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo