Apostats de l'islam Index du Forum
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 

 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Salem Ben Ammar
Aller à la page: <  1, 2, 367, 68, 6978, 79, 80  >  
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Liens

Auteur Message
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Ven 19 Jan - 14:56 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

La fièvre nostalgique des ex nervis de Ben Ali par Salem Ben Ammar


Le révisionnisme est l’art de faire de la victime un coupable et du coupable une victime. C’est à cette nouvelle figure de style ubuesque que s’attellent les laudateurs invétérés de l’ex Néron tunisien. Aveuglés par leur antipatriotisme et frustrés d’avoir perdu leurs privilèges de sous-fifres et de petites mains de l’ancien régime, ils se livrent aujourd’hui à une campagne scélérate et ignominieuse de réhabilitation de Ben Ali afin d’en faire l’ultime recours pour sauver son peuple du bourbier islamiste.

Ce peuple paraît-il auquel l’ex Néron vouait un amour infini l'aurait trahi en ayant rien fait le jour où il était ex filtré par les forces américano-wahhabites. Un amour certainement vache. Il n’y a pas effectivement mieux qu’un pyromane pour éteindre le foyer de feu qu’il a allumé.

Au lieu de réclamer à leur chef mafieux de restituer tous les avoirs dont il a délesté le peuple, ses partisans s’emploient à vanter ses qualités de patriote et d’homme intègre. Dans leur logique discursive, aussi incohérente que leur perversité intellectuelle, laissant croire que tout ce qu’il a fait, il l’a fait dans un esprit de grande magnanimité pour préserver la dignité et l’ honneur du peuple.

En d’autres termes, Ben Ali aurait mis la Tunisie sous sa coupe réglée rien que par amour de son peuple. Tous ces milliards volés n’ont pas été volés, ils ont simplement été soustraits de l’appétit gargantuesque du peuple afin de lui épargner les risques de la surcharge pondérale, cause de morbidité importante.

Il n’a fait que voler pour le bien de son peuple. Travestir la réalité pour vider la Révolution des indignés de toute sa substance et la réduire au simple stade d’un incident de parcours, si insignifiant qu’il serait dérisoire d’en faire un symbole de la fierté nationale retrouvée. Foin de révolution, et regrets éternels d’avoir creusé sa propre tombe.

La réhabilitation de Ben Ali devient une sorte d’opération de rachat pour les Tunisiens ingrats, déloyaux et non-reconnaissants. S’ils ont été appauvris à son profit et celui de sa clique mafieuse tout compte fait par simple nécessité thérapeutique. Asséner une contre-vérité d’une violence intellectuelle inouïe de telle sorte à ce qu’elle devienne une vérité absolue. Nier les évidences et rabaisser les Tunisiens, en vue de susciter en eux une amnésie collective et une contrition pour solliciter le pardon à Ben Ali pour l’humiliation qui lui a été infligée. Ses partisans atteints de dénis psychotiques sont pris dans leur tourbillon de brosses à reluire et « béniouistes », ils exultent leur haine et exaltent tous les bienfaits dont Ben Ali aurait comblé son peuple.

À les entendre, il serait innocent de tous les crimes économiques et de droit commun que lui et ses agents macoutes avaient commis. Comme si eux-mêmes n’étaient pas ses nervis et qui pouvaient se targuer d’avoir les mains propres. Ne sont-ils pas justement eux aussi ces innocents aux mains sales. Son régime aux relents duvaliéristes évidents est devenu de comme par un tour de prestidigitation un régime des plus honorables et fréquentables.

À croire que le peuple serait responsable de tous ses maux passés et présents. S’il en est là, il n’a que ce qu’il mérite. Une contre-vérité implacable qui en dit long sur l’état d’esprit malveillant, pernicieux et pervers des séides bénaliens qui sont aujourd’hui comme des caves qui se rebiffent. Se réjouissant par la descente aux enfers de la Tunisie, comme si elle pouvait être imputable à ce peuple tant meurtri et marqué dans son âme et sa chair par 23 années de despotisme mafieux.

Aux yeux de ces zélateurs-nostalgiques-complices de l’ex Néron, il n’y a pas lieu de mettre Ben Ali sur le banc des accusés. La partie civile serait plutôt Ben Ali et le coupable est le peuple lui-même qui n’a pas su pérenniser le système mafieux mis en place depuis le 7 novembre 1987.

L’épée de Damoclès censée coupée la tête de Ben Ali et de tous ces nervis est actionnée contre le peuple tunisien, tel est le sens de cette manoeuvre éhontée et criminelle. Innocenter Ben Ali pour inscrire au passif des Tunisiens tous les cadavres et les affaires de détournements de fonds, de spoliation, de corruption, de népotisme, d’évasions de capitaux, d’enrichissements indus, d’expropriations arbitraires, d’abus de privilèges, de disparitions mystérieuses, d’actes de piraterie maritime, de meurtres maquillés en suicide, de favoritisme, de clientélisme, de malversations, de rackets érigés en mode de gouvernement, des royalties versées en monnaie sonnante et trébuchante aux agents de la propagande bénalienne en France comme ailleurs, les sites protégés déclassés, les terrains offerts généreusement aux serviteurs les plus zélés, etc..

Comme si Ben Ali avait géré le pays en bon père de famille, avec un souci du bien commun et d’impartialité rare.

Tous ces morts et ces blessés ainsi que tous les grondements du volcan tunisien qui tonnaient depuis 1978 avec ses points d’orgue en 2008 et le 17 décembre 2010. Indépendamment de la controverse suscitée par l'immolation par le feu de Bouazizi qui n'est pas Ian Palach et même si son geste symbolisait le désarroi de la jeunesse tunisienne en mal de vivre et de perspectives d'avenir, il n'en demeure pas toutes les conditions étaient réunies par une déflagration sociale et politique en Tunisie.

Le terrain tunisien était suffisamment miné pour pouvoir nier l'existence de multiples signes avant-coureurs de l’éruption du volcan tunisien qui a enseveli par sa larve la mafia Ben Ali-Trabelsi pour laisser la place à la mafia d'Allah et ses complices de la petite bourgeoisie affairiste.
Nombreux

ex-rcdistes ont voté Ennahdha pour une mise en scène d’une mort programmée de cette secte des bas fonds wahhabites en vue de faire apparaître Ben Ali comme l’unique sauveur du pays après l’avoir pourtant liquéfié.

Ses partisans commencent d’ores et déjà à chanter ses louanges et le victimiser pour aviver les regrets des Tunisiens d’avoir manqué de discernement. Du tragique de 1987-2011 au comique de la réhabilitation indécente de Ben Ali qui constitue une véritable offense à tous les morts, blessés et disparus sous son règne. Le dénigrement dont ils font preuve à l’égard de la Révolution tunisienne n’est rien d’autre qu’une manoeuvre irrévérencieuse pour la Tunisie afin draper Ben Ali dans les habits de la dignité et jeter l’opprobre sur le peuple qui selon eux serait indigne et ingrat. Leur message peut se résumer comme suit : après avoir tué le père qu’il fut, ressuscitez-le pour votre rédemption.

En conclusion, les Tunisiens après avoir dégagé Ben Ali et ses acolytes sauront peut-être faire subir le même sort à leurs nouveaux prédateurs-affameurs.

Un peuple qui a su briser les chaînes du despotisme une fois, saura le faire une nouvelle. Réhabiliter Ben Ali revient à infliger une nouvelle mort à La Tunisie et raviver toutes ses blessures passées et présentes.

La Tunisie ne retrouvera sa véritable dignité que le jour où Ben Ali et tous ses affidés seront jetés du haut de la Roche tarpéienne.


:salem:
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: Ven 19 Jan - 14:56 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Mer 31 Jan - 14:30 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Ce ne sont pas les identitaires qui sont un danger pour la République
29/01/2018 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire
 
 
Ce n’est pas du racisme que de défendre l’identité de sa patrie. Le racisme est de vouloir imposer sa culture au nom de son identité religieuse à son pays d’accueil pour pouvoir un jour le dissoudre dans son système idéologico-cultuel ? Les extrémistes sont ceux qui oeuvrent à la destruction de la France comme l’ont fait naguère leurs aïeux en Egypte et en Ifrikiya.
Plutôt que de s’adapter à leur nouvel environnement ils préfèrent le réduire en cendres pour qu’ils finissent par ressembler à cet univers lunaire d’où leur croyance est sortie.
Au moins ils n’auront pas à faire l’effort de se changer eux-mêmes. Le racisme est le non-respect et la transgression délibérée des lois de leur pays d’accueil. Jusqu’à preuve du contraire ce ne sont pas des identitaires qui ont massacré des Français au Bataclan. Ce ne sont pas des adolescentes de cette France martyrisée par le terrorisme et le politiquement correct qui projettent de commettre un attentat terroriste contre un symbole du mode de vie à la française.
Il est grand d’arrêter de diaboliser et de stigmatiser ces Français qui ne veulent que leur France perde son âme et sa culture pour devenir une nouvelle Somalie.
Ces Français qui sont vent debout contre l’islamisation galopante de la France sont les Mousquetaires de la République qui se battent contre les forces de la réaction et de l’obscurantisme, du suprémacisme religieux, de la ségrégation sexuelle, de l’exclusion de la femme du champ social et de son assujettissement à l’homme.
Ce n’est pas de l’extrémisme que de vouloir refuser à ce que la France ne voie s’éteindre sur elle la lumière de la vie pour devenir un cimetière pour morts-vivants comme en Arabie.
Les identitaires ne sont pas une menace pour les valeurs de la France ils sont les avertisseurs sur les dangers d’une politique trop laxiste et trop accommodante avec des extrémistes issus d’une culture antinomique, hégémonique et nuisible pas seulement pour la France mais pour toute forme de vie sur terre.
N’en déplaise aux esprits chagrins et aux islamo-naïfs ces identitaires engagés dans un combat civilisationnel ne défendent pas une autre France, ils défendent la France qui est en nous. Une France de l’esprit et de la vie. Une France qui a donné plus que quiconque ses lettres de noblesse aux mots liberté, fraternité et égalité. Une France  anti-communautariste, sans clivage religieux et apartheid sexuel, Une France maîtresse de son destin humain et souveraine. Intransigeante sur ses valeurs et fidèle à elle-même .
Il n’y a de raciste que d’exiger des nouveaux arrivants que de respect de son identité, son histoire, son intégrité territoriale, son unité et sa personnalité.
Les identitaires ne sont pas les ennemis de la France, ils sont ses enfants portés par leur idéal France en butte aux agressions répétées et ensanglantées d’un autre idéal, le musulman. Celui au nom duquel on est en train de plonger le monde dans les nuits froides de la mort.
Ce ne sont pas les identitaires qui terrorisent et endeuillent l’humanité au quotidien et lapident et décapitent leurs victimes, ce sont ceux qui ont jouissent d’une impunité coupable de nos gouvernants et l’intelligentsia collaborationniste.
Que ceux qui les condamnent et compatissent sur le sort des soldats d’Allah dont ils se font les avocats inconditionnels sachent qu’un jour viendra où ils n’auront plus le bonheur de déguster leur verre de vin et savourer leur bière accompagnée d’un jambon-beurre à la terrasse d’un café parisien.
C’est aussi cette France-là qui est au coeur du combat des identitaires. Ce n’est ni du populisme, ni de l’extrémisme, ni de la beaufitude, ni du racisme, ni de la xénophobie c’est tout simplement la France qui fait rêver le monde entier.
En faisant le choix des forces hostiles à l’art de vivre et au mode de vie français, ils seront les premiers à regretter d’avoir dénigré et tourné le dos à ceux qui militent pour la perpétuation de ces libertés humaines qui auront encore plus de sens le jour où elles leur manqueront.
Les identitaires ne militent pas contre la France, ils militent pour une France debout et pérenne. Il n’y a pas pire trahison que de jeter à la fosse aux lions les résistants à l’islamisation et qui ne veulent pas une France de la Charia, au paysage pollué par le halal.
Le crime est de rester spectateur impuissant face aux poussées invasionnistes qui sont en train de l’ensevelir. C’est aussi d’honorer de la légion d’honneur et de dérouler le tapis rouge aux pieds des représentants d’une communauté ethnocentrique, féminicide, raciste et antisémite qui n’a que mépris et haine pour des valeurs différentes des siennes et qui caressent le dessein d’imposer la dictature de son système doctrinaire à l’humanité tout entière.
Il est de leur droit que de ne pas vouloir de cette France capitularde qui caresse l’hydre islamique dans le sens du poil.
Ce n’est plus une manifestation du rejet de la France que de refuser les minarets sur son territoire et défendre sa richesse patrimoniale qui fascine le monde entier. Une France majestueuse et altière comme ses cathédrales qui sont pour elle ce que sont les Pyramides pour l’Egypte sauvées de l’oubli de l’histoire et mises en valeur par leurs aïeux.
Les stigmatiser revient à trahir la France et cracher sur son histoire, sa culture, son génie et ses immenses apports au bien commun de l’humanité.
Les identitaires ne sont pas le mal de la France, ils  sont des patriotes-donneurs d’alerte qui s’inquiètent de l’avenir sombre qui l’attend si on ne fait rien.


:salem:  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Sam 10 Fév - 11:49 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Les vraies significations des « conversions » à l’islam par Salem Ben Ammar
La Turquie islamiste a fait passer l'âge de la majorité sexuelle de 15 à 12 ans, en attendant qu'elle s'aligne un jour sur celui de la charia mahométane, 9 ans.
Cette mesure qui est un sauf-conduit accordé par Erdogan aux pédophiles de son pays et leurs sbires des pays,du Golfe qui n'ont plus désormais à répondre de leurs crimes sexuels perpétrés contre des fillettes pré-pubères n'est pas dénué pas non d'arrière-pensée prosélyte et politique.
Plus pervers qu'un islamiste c'est l'islamiste lui-même.
Non seulement Erdogan qui se rêve en futur Führer d'un Reich musulman veut entériner une  situation de fait répandue dans les régions arriérées de son pays et légaliser ainsi les mariages pédophiles, voire dépénaliser le viol des fillettes,  mais aussi cet abaissement de l'âge de la majorité sexuelle cacherait une autre intention inavouée, s'en servir  comme moyen pour séduire de nouveaux adeptes à l'islam guidés par leurs penchants pédophiles.
Cette mesure qui ressemble étrangement à la campagne dans les coulisses des Nations-Unies de l'Arabie Saoudite en faveur de l'abaissement de la majorité sexuelle à 10 ans.
Une aubaine pour tous les pédophiles de la terre.
Faute de protéger les droits de la petite enfance l'islam se fait le promoteur zélé de l'émancipation sexuelle des fillettes pré-pubères.
Une hypothèse qui peut paraître saugrenue, mais a-t-on vraiment cherché à étudier les profils psychologiques des néo-soumis à Allah pour comprendre leurs motivations ?
Il n'est pas exagéré  d'affirmer que l'islam présente un attrait certain pour les pédophiles.
Il est le seul à pouvoir les dédouaner de leurs crimes pédophiles. Il leur suffit tout simplement de prononcer la chahada pour s'inscrire dans le sillage de Mahomet. Ce qui est illégal en Occident est permis dans les pays de la charia.
On peut bien imaginer demain l'afflux des pédophiles non-musulmans en Turquie tout heureux de se soumettre à l'islam pour satisfaire leurs penchants sexuels pour les fillettes pré-pubères.
De la même façon que l'on s'interroge sur les vraies causes des soumissions à l'islam chez certains occidentaux, on doit aussi se demander pourquoi certaines femmes occidentales sont fascinées par l'islam et quand elles épousent des musulmans elles font aussi le choix de l'islam ?
Comme si elles étaient mues par un besoin de s'enfermer dans une prison mentale et sociale.  Il faudrait être quelque peu masochiste pour renoncer à sa liberté et lui substituer un nouvel état d'aliénée à l'islam. Une femme livre qui choisit de devenir esclave.
Ces femmes qui renoncent à leur liberté au profit d'une nouvelle condition de vie négatrice de leur féminité et identité humaine suscitent de sérieuses questions sur leur état de santé mentale et psychique. Comment des femmes    produit d'une culture respectueuse des  droits humains peuvent-elles se jeter dans la "gueule" de l'orge musulman ?
Ont- elles du mal à assumer leur état d’êtres humains raisonnés, réfléchis et libres et l'islam fait office de palliatif en l'espèce ?
Comment peuvent elles lâcher la lumière pour l'obscurité et leurs droits de femmes citoyennes pour un système de pensée qui les relègue au rang d'un humain dépourvu de foi et de raison  et leur reconnaît moins de droits que les animaux en Occident ?
Quels bénéfices en tirent elles alors qu'elles sont pour l'islam un champ de labour et une calamité ?
Quelles améliorations dans leurs conditions féminines l'islam leur procure-t-elles  alors qu'elles sont pour lui des majeurs incapables ?
Comment acceptent-elles de jouir de la moitié des droits que l'homme ? Elles doivent souffrir des sacrés problèmes de cécité mentale pour faire croire que grâce à l'islam leur vie a enfin changé mais en pire surtout.
Ces femmes ont-elles ouvert le Coran aux bonnes pages avant de décider de basculer leur destin dans le néant ?
Il est à douter qu'elles aient lu les versets sexistes et misogynes. Et si elles sont devenues musulmanes c'est moins leur choix que le résultat de l'influence nuisible de leur nouvel environnement.


:salem:  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Dim 11 Fév - 15:27 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

On ne lutte pas contre le péril musulman en prônant le pas d’amalgame entre islam et l’islamisme par Salem Ben Ammar

Je ne sais pas qui de nous deux pratique la takiyya, cacher son jeu pour soi-disant mieux surprendre son adversaire pour l'achever ?

Est-ce Marine qui maquille la vérité sur l'islam pour se donner une posture républicaine comme n'importe quel candidat du système et qui cherche par la même occasion à séduire l'électorat musulman ou c'est moi qui donne l'alerte sur sa haute toxicité au péril de ma vie ?

A supposer que j'aie tort dans ma critique de Marine qui n'est absolument en rien différente des idiots utiles de l'islam en France au vu de ses nombreuses prises trop mielleuses à mon goût est-ce une raison que certains de ses partisans se sont montrés odieux et haineux à mon égard ?

Avec de tels comportements hystériques et intolérants on ne peut qu'être légitimement inquiet pour l'avenir si jamais elle arrive au pouvoir.

Quand on est pas ouvert à la critique et dans l'inacceptation des avis divergents on a pas sa place dans un État démocratique.

Au lieu de chercher à rapprocher nos points de vue afin de trouver des compromis nécessaires pour le bien de la France et dans le respect de nos différences respectives on veut faire de sa vérité une loi non négociable et opposable à tous. Ça s'appelle la dictature. On ne combat pas justement l'islam en reprenant à son compte la même méthode que lui.

On ne lutte pas contre le feu par le feu et le fantasmé par le fantasmé.

Jamais je ne donnerai ma voix sous la contrainte même si je dois y laisser ma peu.

Comment puis-je me rallier à une femme qui semble plus donner des gages de sa bonne volonté aux musulmans qu'aux résistants à l'islamisation galopante de la France.

:salem:
 

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Mer 14 Fév - 12:25 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Le caméléon Tarik Ramadan, présumé violeur mais fornicateur patenté
02/02/2018 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire
Le V.R.P. de l’islam modéré et caméléon notoire Tarik Ramadan lâché dernièrement par son généreux sponsor qatarien, est  un justiciable comme tous les autre n’en déplaise à ses laudateurs qui en criant en l’injustice se font les premiers apologistes du viol.
A moins que le seul fait pour eux que leur champion propagandiste soit dans la voie du djihad du verbe lui vaut d’être immunisé de toutes poursuites judiciaires perçues par ses nombreux partisans non seulement comme une entrave à son action en faveur de la promotion de l’islam modéré mais aussi comme un complot des ennemis de l’ombre de l’islam qui en cherchant à le salir cherchent surtout à salir l’image de l’islam.
Les musulmans sont les premiers adeptes au monde de la théorie du complot dont ils s’abreuvent du berceau jusqu’à la tombe et du lever au cour coucher.  Ce n’est jamais leur faute c’est toujours la faute à l’autre et surtout le Juif. Même quand leurs compteurs électriques disjonctent il y a forcément la main juive derrière
Leur faire comprendre qu’en l’état actuel de l’instruction  rien ne présume de sa culpabilité reviendrait à prêcher l’amour du genre humain lors du pèlerinage de la Mecque.
Dans la plupart des pays musulmans une victime de viol est jugée responsable voire coupable de son viol et son violeur est soit blanchi soit forcé à l’épouser quand elle ne se trouve pas elle-même condamnée à une peine de prison. Ses laudateurs ont du mal à concevoir qu’un acte qui n’est pas un crime en soi sous leurs cieux peut l’être chez les mécréants dont les lois sont viles et impures et inappropriées pour juger les musulmans qui relèvent de la seule loi d’Allah.
Il n’y a pas pour eux de justice qui tienne. Tarik Ramadan est au-dessus des lois des hommes car il est musulman. Ce que le code pénal qualifie de rapports sexuels contraints et forcés est pour eux comme les qualifient prosaïquement leur chouchou des rapports de séduction. Autrement dit sa présumée victime serait tombée sous son charme irrésistible de Don Juan des mosquées mais sans qu’elle exprime expressément son consentement.
Un viol sans les 4 témoins de l’Apocalypse islamique n’est pas un viol pour eux.
Que vaut la parole d’une femme contre celle d’un homme ?
Ses laudateurs semblent oublier que Tarik Ramadan s’il est présumé innocent l’est beaucoup moins au regard de sa loi canonique  scélérate, la charia, dont il est un propagateur des plus zélés. Ce bon musulman  s’est, en effet,  rendu coupable du 10 e péché majeur de l’islam, la fornication (al-zina).
Une turpitude qui devrait lui valoir le châtiment prévu dans le cas d’espèce s’il vivait en Arabie Saoudite, pays où il est persona non grata : »La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah – si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition. »
(S. 24, V. 2)
Mahomet lui-même, expert pourtant es fornication, n’est pas tendre avec  les fornicateurs qui n’ont pas été jugés ici-bas et viennent à mourir sans repentir, ils seront châtiés en enfer avec des fouets de feu.
« Lorsque le musulman commet l’adultère, il n’est plus croyant, au moment où il l’a commis ! Lorsqu’il vole, il n’a plus la foi au moment où il a volé ! Lorsqu’il boit du vin, il n’est plus croyant au moment où il l’a bu ! Lorsqu’il usurpe par la force une propriété de grande valeur, uniquement par se faire une réputation et que les gens le craignent, il n’est plus, certes, en ce moment un croyant ! » (rapporté par Boukhari, Mouslim, Abou Dawoud et Nassa-i d’après Abou Houraïra)
Selon un autre hadith, symptomatique de la tartuferie  mahométane : « Lorsque le croyant fornique, la foi le quitte et elle est comme un petit nuage au-dessus de sa tête. lorsqu’il cesse et se repent, la foi lui revient ! » (rapporté par Abou Dawoud, Tirmidhi et Al Baïhaqi d’après Abou Houraïra)
Le « frère » Ramadan qui pris sous les effluves de sa libido insatiable , faute d’avoir perdu la tête au moment de son passage à l’acte a cessé d’être le musulman qu’il prétend être : « Celui qui fornique ou boit du vin, Dieu lui enlève la foi comme on enlève le vêtement à une personne et qu’on le lui retire par la tête. »
(rapporté par al hakim d’après Abou Houraïra)
Pour un tartuffe de son espèce qui prêche la vertu et appelle les musulmanes à préserver leur chasteté aux seuls profits des musulmans et se fait le pourfendeur de l’adultère, il a fini par se prendre les pieds dans son tapis de prière et dévoiler sa véritable nature, de l’homme aux multiples visages.
Cependant en sa qualité de théologien autoproclamé et prédicateur islamo-fasciste patenté, il ne pourrait nier que l’orthodoxie musulmane dont il est un fervent militant ne réprime pas plus le viol des femmes captives, des esclaves  et des non-musulmanes voire les musulmanes elles-mêmes qu’elle ne réprime le meurtre des apostats
.http://islamisation.fr/2016/01/05/la-legalite-du-viol-des-captives-et-esclaves-est-autorise-par-le-coran-et-la-sunna/
Lui qui connaît comme personne la biographie de Mahomet comme la pensée nauséabonde de son grand-père maternel il devrait savoir que Mahomet faute d’avoir réalisé des miracles qui auraient fait de lui un  messie comme il s’est illustré dans le viol des femmes captives.
https://aslamtaslam.wordpress.com/2015/04/06/safiya-lepouse-juive-de-mohame…
Tarik Ramadan en bon musulman qu’il est, n’a pas commis de crime sexuel dans le sens du droit positif, d’où son refus à signer le procès-verbal de la police, car pour lui son acte ne présente aucun caractère pénal du fait qu’il n’a fait que suivre le bon exemple de son prophète.
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Ven 16 Fév - 13:21 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Il fut un jour où tous les Prophètes se prosternaient devant Mahomet par Salem Ben Ammar

Un truc de dingue cette histoire de Mahomet officiant comme imam à la grande prière réunissant tous les prophètes d'Adam à Jésus tout en larmes à la vue de Mahomet car la multitude mahométane a gagné le pari du paradis.  Plus de 25 0000 émissaires divins ressuscités venus tout droit du paradis à bord de vaisseaux spatiaux affrétés spécialement pour l'événement.
Allah avait vu tout en grand, il lui a suffi de claquer les doigts et une Mosquée de plus de 30 000 places flambant neuve surgit comme par magie, pas en kit S.V.P. en matériaux ultra-modernes.
Le dieu des dieux devrait rencontrer le prophète des prophètes. Mais pour ce faire il fallait s'assurer que tous les prophètes faisaient allégeance à Mahomet avant qu'il n'entame son incroyable voyage nocturne qui a inauguré la conquête de l'espace qui a inspiré le mythe de Pégase.
Cette prière a consacré l'islamisation définitive de tous les prophètes et avait rendu obsolète toutes les religions monothéistes. Mahomet n'avait pas besoin de traducteurs pour sa prêche de son sacre du prophète des prophètes et de l'égal d'Allah, car toute l'assemblée parlait l'arabe, la langue d'Allah.
L'histoire ne nous dit pas si les tapis de prière étaient sortis de création céleste ou humaine sortis tout droit des usines chinoises car il n'aurait pas les moyens de s'offrir des tapis au vu de l'état misérable de son peuple ?
De même qu'on ne sait pas non plus s'il avait eu besoin de haut-parleurs pour la diffusion de sa prêche.
Il semble selon des sources musulmanes spécialistes en acoustique qu'il avait une voix capable d'émettre des sons de 10 décibels.


:salem:  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Mar 20 Fév - 16:19 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Je soutiens pleinement les apostats de l'islam comme Wafa Sultan, Karim Mohamed Labidi, Magid Oukacha, Waleed al-Husseini et tant d'autres que ceux qui se veulent toujours musulmans et qui prônent un islam compatible avec des systèmes de valeur qui sont à l'islam ce que la paix est au Coran.



La première des honnêtetés intellectuelles est de reconnaître que le mariage de l'islam avec la République est comme le mariage de la carpe avec le lapin.



L'islam n'est pas soluble avec la République et encore moins dans la démocratie il est soluble dans la tyrannie.



Et bien pire encore il est un poison mortel pour tout système qui donne à l'homme les moyens d'être acteurs de ses choix de vie politiques et personnels.


:salem:  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Mar 20 Fév - 16:50 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Jugement posthume de Mahomet pour crime contre l’humanité Publié le 18 février 2018 - par Salem Benammar - 19 commentaires - 1 475 vues



cebookTwitterLinkedInatsAppSMScebook MessengerEmail


 

Si je comprends bien le Jugement dernier aura lieu quand il n’y aura plus aucune trace de vie visible et invisible sur terre, à la fin du cycle solaire. Or, Mahomet, schizoïde-paranoïde de la pire espèce, charlatan en eschatologie et astrophysicien autoproclamé aux compétences d’un chamelier scrutant les étoiles avec un télescope taillé dans la pierre de la Ka’aba, avait prédit  la fin du monde à la fin du XVe siècle de l’Hégire. Elle serait donc imminente selon ses prédictions, car « par définition, l’ère musulmane ouvre la période eschatologique qui durera 15 siècles. Il s’agit de la toute dernière phase de l’histoire du monde, et le Prophète lui-même compare la période inaugurée dans l’histoire par sa mission à celle séparant la prière rituelle du‘asr (fin de l’après-midi) à celle du maghrib (coucher du soleil). Dans le même esprit, il aurait affirmé en levant sa main que sa mission et l’heure dernière étaient rapprochées comme son majeur de son index. »
http://www.mizane.net/la-fin-du-monde-selon-la-tradition-musulmane/
Allah ressuscitera toutes ses créatures depuis les origines du monde, ça en fera du monde à juger. Des milliards de milliards d’êtres humains et de djinns qui seront appelés à la barre avec Mahomet procureur et intercesseur.
Il semble même que seule une infime partie de sa communauté goûtera aux joies de son bordel et s’enivrera du vin de dattes d’origine halal contrôlé et produit par Allah lui-même.
Si le Jugement dernier a lieu après la disparition de toute trace de vie sur terre et la pulvérisation de la terre elle-même comment se fait-il que Mahomet lors de sa fameuse ascension nocturne pour une audience cruciale pour l’avenir de l’humanité au cours de laquelle il avait rencontré le gratin des prophètes, pouvait affirmer que le paradis et l’enfer étaient déjà peuplés et qu’Allah a ainsi prononcé ses premiers verdicts et ce en son absence ?
D’après son témoignage invérifiable et burlesque mais qui a valeur de vérité pour ses adorateurs il prétend qu’il n’y a que le paradis, fardaouss, qui est peuplé des hommes et que les femmes sont logées en enfer, mgéhenne.
Si l’on suit ses assertions, d’autres Jugements derniers ont déjà eu lieu et dans ce cas-là et ce sans incidence sur la fin du monde.
Cet hurluberlu a surtout confondu ses délires hallucinatoires lors de cette fameuse nuit du voyage dans les tourments de son âme damnée avec le verdict de la vraie justice devant laquelle il aurait dû répondre pour ses crimes immoraux et contre l’humanité.
Salem Ben Ammar
_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Mer 21 Fév - 14:49 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Je remarque que l'on accorde un crédit énorme aux ex islamistes et salafistes déclarés qui se veulent plus que jamais musulmans, symptomatique de leur état de pathologie schizophrénique, et mépris et indifférence pour les ex musulmans qui ont le mérite de ne pas laisser entretenir la moindre ambiguïté sur leurs rapports à l'islam.



Certains d'entre eux le font au péril de leur vie et ne sont guère ménagés par les foudres de la justice à l'image de mon ami Pascal Hilout et ma modeste personne.


On donne la parole dans les médias à des hommes qui embobinent l'opinion publique avec leur islam soluble sans la République et on met en quarantaine les donneurs d'alerte sur sa haute nocivité pour la République et pour qui l'islam est une algue mortelle dans un aquarium.


:salem:   

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Jeu 22 Fév - 16:19 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

 


L’habit ne fait pas le moine et le voile ne fait pas d’une femme mère-la-vertu. Quand on se voile, c’est ce qu’on a toujours quelque chose à cacher. Les courtisanes, les prostituées sacrées, les braqueurs, les cambrioleurs, les bourreaux, les membres des 3 k, se voilent aussi bien que les femmes musulmanes.
Elles ont peut-être des raisons pour le porter. Mais en aucun, elles ne sont les leurs. En tant que musulmanes, elles sont sous la tutelle de leurs conjoints ou sous influence de leur environnement. Son port renvoie à l’image exécrable de la condition de la femme de l’islam et n’est certainement pas un symbole de la vertu et de la chasteté de la femme comme elles le prétendent sans rien connaître de surcroît des vraies origines du voile quise perdent dans la nuit des temps alors que l’islam n’était pas là.
Mahomet,le prophète du carnage comme il se définissait lui-même, incestueux, violeur et pédophile n’avait jamais explicitement prescrit son port et exhorter les femmes à se couvrir les cheveux et leurs corps. Il était inconnu de la société arabe en son temps. Il est à douter qu’elle eût jamais entendu un jour parler de tchador, ni nikab, ni burqa. La seule chose qui lui fût familière est le hijab dans le sens de cloison, paravent, tenture, rideau qui ne pouvait être qu’un tissu, cha’ar, qui séparait ses épouses de ses compagnons pour les soustraire de leur vue (S.33, Al-Ahzab, les partis, V.53 et 59), contrairement à lui qu avait le privilège du gourou de déshabiller du regard toutes les femmes dont la soeur d’Aïcha, Asma, de sa belle-fille Zeïneb,ou de la femme d’Othmane ibn Afane dont il s’inquiétait de la pâleur de son teint.
Il est aussi un signe de reconnaissance, une distinction permettant de ne pas confondre dans la foule des femmes qui faisaient leurs besoins naturels à l’air libre, des croyantes femmes libres, esclaves et odalisques. Vous n’êtes pas ses épouses pour pouvoir vous faire passer pour des mouhajabates, celles qui portent le hijab ou la abaya,un tissu qu’elle jette sur la tête en laissant leur visage et leurs mains découverts.
Si le port du voile avait un fondement religieux et attestés par les sourates et la sunna, vous pensez bien qu’il ne serait pas au coeur d’une polémique et de controverse entre les pseudo savants de l’islam.
http://amriahmed.blogspot.fr/2012/03/le-voile-nest-pas-une-obligation.html
Ce qui était au départ comme un moyen de distinction sociale en Mésopotamie de la femme libre des femmes esclaves et prostituées et qui n’était pas pour autant un garant de sa bonne moralité, est devenu par un artifice politique le voile islamique.
A moins que les femmes qui portent le voile dans toutes ses inclinaisons ne se considèrent comme femmes libres et celles qui ne le portent sont des esclaves et des femmes de petite vertu. S’il en est ainsi il ne peut qu’être que l’expression de leurs propres mépris d’elles. L’honorabilité d’une femme n’est pas dans son accoutrement vestimentaire.
N’en déplaise à ces femmes, la prolifération du port du voile a un caractère politique manifeste, elle est intimement liée à celle du port de la barbe islamique et le kamiss afghan et leur corollaire le djihad. A chaque genre musulman son mode vestimentaire. Il marque la sortie de l’ombre de l’islam fondamentaliste et de l’influence grandissante du wahhabisme sur la vie des musulman.
Il s’agit d’une démonstration de force, une sorte de défilé militaire pour impressionner les éventuels ennemis et exalter les pulsions velléitaires des musulmans. Plus son port progresse, plus l’islam fondamentaliste marque des points et renforce son pouvoir sur les musulmans.
Il est la face visible de cet islam qui se rêve en maître du monde et dont le voile est le premier symbole quant à sa vitalité et ses desseins velléitaires.
Il est plus que jamais le voile que l’islam fondamentaliste, qui est la face émergée de l’iceberg musulman,est en train de jeter sur le monde libre.
Il est plus qu’une chaîne entravant les chevilles de l’esclave,il est le signe de la destruction lente et inexorable de la fin des libertés humaines.
Quoi qu’elles en disent, il est ce fameux hijab de la maison de Mahomet qui marque un gouffre entre les sexes et les musulmans et le non-musulmans.


:salem: :salem: :salem:  

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Ven 23 Fév - 17:34 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Le passé est passé disait Saint-Augustin nous sommes ce que notre présent et l'avenir qu'il laisse présager.

C'est peine perdue de brandir son passé comme un trophée ça ne change rien à l'image que nous renvoyons de nous-mêmes aujourd'hui.

Plutôt que de nous faire violence et retrousser les manches pour rattraper le peloton de tête nous passons notre temps à exalter notre supposée splendeur passée.

Quand on est pas capable de relever les défis des temps présents on fait du passé un alibi pour masquer ses incuries criardes. Tout homme qui ressasse son passé est forcément un individu qui souffre de graves troubles psychiques et dépressifs.

L'histoire se nourrit de l'action et de la réflexion et non pas du mirage des temps passés.

:salem:
 

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Sam 24 Fév - 11:14 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Un jour viendra où les urnes électorales, seront les urnes des cendres de la France
Salem Ben Ammar,
Docteur en sciences politiques, français d’origine Tunisienne,
Viendra le jour où nous allons rigoler jaune avec les revendications des musulmans de France : « Nous constituons près du tiers de la population française. En toute logique nous devons prétendre au tiers des sièges dans les différentes institutions nationales et locales représentatives du peuple .
Or, nous sommes mis sur la touche alors que vous êtes élus grâce à nos voix. Soit vous nous faites de la place sur vos listes soit nous créons nos propres partis politiques , et nous présenterons nos candidats partout en France.»
Un autre péril qui menace la France où ils pourraient un jour ou l’autre mettre la main sur l’Assemblée Nationale et adopter les lois favorables à l’islam. Ils sont des électeurs, aucune loi en France ne saurait étouffer leurs velléités politiques.
Le vrai péril pour la France est quand les musulmans seront 10 millions à voter. Quand ils seront 10 millions à voter ce qui ne saurait tarder quand on sait qu’un jeune sur 5 au moins est de parents nord-africains, les urnes de la démocratie pourraient se transformer en urnes de ses cendres. Une conquête tranquille de pouvoir sans heurts ni effusion de sang.
En naturalisant les musulmans à tour de bras, la France n’a peut-être pas imaginé le scénario qu’un jour ils seront des électeurs et des éligibles et qu’ils pourraient ainsi l’achever. Un musulman est, par définition, un soldat au service de la cause de sa religion; il n’a que faire de l’intérêt général d’un pays censé être de surcroît un "dar al harb", une aire à conquérir, qui naïvement lui offre lui-même les armes de ses lois trop généreuses pour faire triompher la cause de l’islam.
La France peut toujours fermer ses frontières et durcir les conditions d’accès à sa nationalité mais elle ne peut plus faire grand-chose contre la forte poussée démographique et le poids électoral grandissant de ses musulmans.
Quelle que soit la force politique qui sera amenée à diriger les affaires du pays aux lendemains des prochaines échéances électorales présidentielles et législatives elle n’aura pas toute la marge politique nécessaire pour les traiter en simple vivier électoral où l’on vient puiser ses voix tous les 5 ans.
C’est fini le temps où ils font figure de simples figurants sur la scène politique française. Ils savent parfaitement que le temps joue pour eux et que statistiquement ils constituent le premier politique en France avec au moins 10 millions de militants déterminés et mus par le même idéal islamiser la France.
Pour l’heure ils sont capables de se fondre dans le creuset républicain pour ne pas continuer à nourrir les sentiments de rejet et de défiance dont ils font l’objet au sein de la majorité des Français. Ils préfèrent temporiser et poursuivre subrepticement leur stratégie d’araignée qui tisse inlassablement sa toile à l’ombre des tours en béton et s’étendre dans les coeurs des villes comme à Marseille, Paris, Lille et Toulouse où des quartiers entiers sont totalement islamisés.
Pourquoi vont-ils relever le défi d’une guerre civile qui pourrait leur être fatale alors qu’ils ont tout intérêt à avancer à visage couvert et renforcer leur assise démographique et électorale sans que personne n’y prenne garde ?
La France islamisée est pour bientôt et les musulmans s’en frottent les mains comme si leur victoire est acquise à 100%.
Et ce n’est pas des gesticulations verbales enfiévrées et hystériques que les Français soumis aux flux migratoires incessants à forte dominante musulmane vont pouvoir éviter à la France de finir sous les griffes de l’hydre musulmane.
Tant que le peuple continue à banaliser le danger de l’islam la France n’échappera pas à son destin musulman.
Salem Ben Ammar


:salem:   

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Dim 25 Fév - 17:33 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

On ne peut pas être musulman après avoir été islamiste par Salem Ben Ammar


Je soutiens pleinement let inconditionnellement tous les apostats de l'islam illustres et anonymes ainsi que tous les islamo-incompatibles et tout particulièrement mon ami Pierre Cassen auquel j'apporte ma solidarité indéfectible suite à sa condamnation inique à 3 mois de prison avec sursis pendant que les imams de France collectent des fonds en toute impunité républicaine pour la cause de leur "frère" Tarek Ramdan, fer de lance de l'islam conquérant, expansionniste, hégémonique, suprémaciste, discriminatoire, totalitaire, ségrégationniste et liberticide.

Cet islam tant abhorré par Pierre Cassen et adulé par Adolphe hitler

http://fr.wikiquote.org/wiki/Adolf_Hitler

"Les peuples régis par l’Islam seront toujours plus proches de nous que la France, par exemple, en dépit de la parenté du sang qui coule dans nos veines. Le malheur veut que la France ait dégénéré au cours des siècles et que ses élites aient été subverties par l’esprit juif. Cela a pris de telles proportions que cela est irréparable. La France est condamnée à faire une politique juive."

Comme si c'est un crime de ne pas vouloir d'une France des mosquées et des minarets soumise au rythme des appels à la prière des muezzins,

En quoi Pierre a violé les lois de la République en mettant en garde vaillamment ses concitoyens sur l'incompatibilité absolue entre les valeurs de la République et cette religion qui n'a de religion que les apparences et qui lorgne sur elle depuis l'an 732 ?

Pierre est un patriote exemplaire, un humaniste pragmatique, pour qui la richesse humaine n'est pas la résultante de l'uniformité et de la standardisation des modes de vie mais de la préservation de la spécificité culturelle des peuples et ce n'est certainement pas en laissant l'islam tisser sa toile d'araignée radioactive que l'on va sauver la France d'une mort certaine. Une France islamisée où le Coran sera sa Constitution et Mahomet sera son Saint-Patron. Une France sur laquelle sera jetée le voile de la mort. Sa mémoire historique, ses monuments et ses vestiges fabuleux subiront le même sort que les statues de Bouddha de Bâmiyân. Il n'y aura pas un nouveau Champollion pour les sortir du néant des poussières répandues par son "nouveau' peuple.

Sa nouvelle histoire prendra les accents de l'islam qui sera désormais sa genèse. Plus rien qui témoignera de sa grandeur passée, le Louvre, Lourdes, Notre-Dame , le mont Sain-Michel et tous ces hauts lieux de sa puissance architecturale et son génie créatif disparaîtront des radars de l'humanité ou à défaut en lieux de culte islamique à l'image de Sainte-Sophie.

Instruit de l'histoire des autres peuples soumis à la dure et mémoricide loi de l'islam, Pierre sait mieux que quiconque que les sociétés islamisées sont des sociétés qui avancent à contre-courant du train de l'histoire où l'obscurantisme, le fanatisme, le racisme et l'antisémitisme sont les normes.

Il se bat comme un lion pour que les générations futures ne tombent pas sous le joug de l'islam avec une jeunesse n'ayant pour idéal que le djihad et des femmes qui ressembleront à des macchabées qui prolifèrent d'ores et déjà dans de nombreuses enclaves islamisées.

Pierre n'est ni raciste, ni xénophobe ni haineux. Son aversion de la haine et du refus de l'altérité n'ont d'égal que son amour infini pour cette France qu'on est en train de sacrifier sur l'autel de l'hydre islamique.

On a fait un tapage médiatique autour des ex islamistes mais plus que jamais musulmans dont je tais le nom pour mais silence radio sur cette condamnation scandaleuse qui sonne le glas de la liberté d'expression.

Je ne puis leur apporter ne serait-ce une once de témoignage de solidarité quel que soit le caractère honorable de leur combat. Le vrai combat est de couper le cordon ombilical avec l'islam.

On ne peut pas être islamiste hier et rester musulman aujourd'hui. Les deux sont les faces d'un même miroir. Ils se mentent à eux-mêmes mais surtout aux Français en prônant un islam républicain. Autant prêcher un nazisme judéophile ! Un leurre qui ne doit tromper personne.

La première des honnêtetés intellectuelles est de reconnaître que le mariage de l'islam avec la République est comme le mariage de la carpe avec le lapin.

L'islam n'est pas soluble dans la République et encore moins dans la démocratie il est soluble dans la tyrannie. Et bien pire encore il est un poison mortel pour tout système qui donne à l'homme les moyens d'être acteurs de ses choix de vie politiques et personnels. Si vraiment il était partageur et respectueux du judaïsme et du christianisme pourquoi les a-t-il soumis leurs fidèles au statut de dhimmis ?

Pourquoi la liberté de culte est une hérésie au regard du Coran ? Pourquoi un musulman qui renonce à l'islam est mis à mort ou embastillé dans les pays musulmans ?

Pourquoi la critique de Mahomet et du Coran sont assimilés à un blasphème ? L'islam ne reconnaît pas la séparation des sphères politiques et cultuelles. Il se veut religion, État et cité.

:salem:

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Mer 28 Fév - 15:45 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Puisque mes amis arabes pas plus arabes qu'ils ne le prétendent sont férus des chiffres, les 22 pays dits arabes produisent 40% de brevets en moins que leur ennemi juré Israël.

Mais cela a encore plus de sens si l'on compare la population israélienne de 8 millions à celle des dits arables 380 millions.

A peine 2, 2%. On peut affiner plus loin l'analyse en rapportant le nombre de brevets à la population de chaque camp. Il n'y a plus de génie israélien que d'incurie intellectuelle arabe.

La force d'Israël est dans son système éducatif et la part de 12% de son PIB à l'éducation. l'Égypte à peine 2,5%.

Et dire qu'Israël est une économie de guerre. Bourguiba disait en son temps que la vraie guerre est celle contre l'ignorance et l'endoctrinement religieux. Plutôt des écoles que des mosquées. Des ingénieurs plutôt que des imams. Des hommes de sciences plutôt que des cheikhs.

Le développement humain plutôt que le Jugement dernier. Des stylos plutôt que des balles. Le paradis terrestre plutôt que celui de Mahomet. La vraie vie éternelle est la préservation de l'environnement. Investir dans le bien-être humain pour plutôt que dans celui du divin. La vie sur terre n'est pas dédiée à la vie dans l'au-delà, elle est le présent des générations futures. Le vrai tribunal est celui où l'homme aura à répondre de ses actes bons ou mauvais en faveur ou au préjudice de ses semblables humains. Et tout cela n'est enseigné nulle part dans leur livre sacré. Car il n'y a de sacré que l'éveil des consciences et l'épanouissement humain. Donnez des livres aux hommes plutôt que le Coran et vous en ferez des vrais acteurs de leur vie.

Salem Benammar

:salem:
 

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Ben Ammar Salem
Membres d'honneur


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 443
Masculin
Point(s): 471
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Mar 6 Mar - 17:10 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar Répondre en citant

Nul besoin de connaître l’arabe pour connaître la haute toxicité du Coran

Le Coran Sourate II La Génisse, verset 187/191 : TUEZ-LES partout où vous les atteindrez ! EXPULSEZ-LES d’où ils vous ont expulsés ! La persécution [des croyants] (fitna) est pire que le meurtre. [Toutefois], ne les combattez point près de la Mosquée Sacrée avant qu’ils vous y aient combattus ! S’ils vous y combattent, TUEZ-LES ! telle est la ‘récompense’ des Infidèles

« Vous n’êtes pas qualifiés pour critiquer le Coran car vous n’avez pas la maîtrise de l’arabe ».  L’éternelle rengaine des bac -1438 assénée aux détracteurs de l’islam religion d’amour, de paix et de tolérance ;

Combien de musulmans connaissent cette langue et parmi ceux qui la connaissent combien sont-ils à avoir lu le Coran dans le texte ?

Combien ont-ils accès à la lecture dans leur propre langue maternelle quand on sait qu’analphabétisme et illettrisme sont la norme dans les pays musulmans ?

Combien de pratiquants sont-ils doués en polysémie et capables de comprendre le sens des mots des versets qu’ils récitent comme des perroquets dans leurs prières quotidiennes comme la sourate de la Fatiha, une véritable apologie de la haine antijuive et antichrétienne ?

Est-ce qu’ils font passer des tests de connaissance de la langue arabe aux nouveaux soumis à l’islam qui leur suffit de bafouiller la chahada, profession de foi, pour être admis dans leur vénérable organisation oummienne, véritable mafia planétaire ?

Intolérants à la frustration, ravis aux anges quand leurs idiots utiles et collabos qui n’ont jamais ouvert un Coran de leur vie et pour qui l’arabe est une langue non-écrite, caressent leur bête immonde islamique dans le sens du poil, mais que l’arabe est laissé aux portes des mosquées, mais ils poussent leurs cris d’orfraie et appellent au sacrilège dès que l’on met à mal leur croyance. Et pour occulter le débat ils brandissent l’épouvantail de la langue arabe. Alors qu’eux-mêmes ils n’ont aucune connaissance du sens littéral du mot islam ni de l’étymologie du mot masjed, mosquée.

Ils ont tout faux car les démystificateurs les plus en vue de leur dogme sont ceux pour qui le Coran n’a pas de secret dans sa langue liturgique.

De même que de nombreuses sourates du Coran ( 1, 2, 3, 4, 5 8, 9, 47, 49…) ne prêtent guère à confusion, quelle que soit la langue dans laquelle on les lit, et qui sont très édifiantes sur sa nature ultra-violente et belliqueuse. Le fait même de traiter son semblable humain de kafir, mécréant, est en soi la pire manifestation de mépris que l’on puisse éprouver à son égard.

Au cas où les vierges effarouchées de l’islam l’ignorent, de nombreuses traductions du Coran ont l’aval d’al-Azhar.

Comme ils ne sont à court de faux-arguments pour discréditer les critiques de l’islam, ils mettent la barre de plus en plus haut. Il faudrait désormais être titulaire de doctorats en théologie, philologie, linguistique, d’histoire des religions, pour pouvoir avoir un avis autorisé sur le Coran. Comme si leurs imams incultes et les propagateurs wahhabo-salafistes du virus létal de l’islam des origines possèdent ces prérequis ?

Faire un parallèle entre l’islam et les deux autres religions monothéistes pour mettre à jour les principales sources d’influence de l’islam et tordre ainsi le cou au mythe du Coran incréé n’est pas une science exacte et inaccessible aux communs des mortels.

Salem Ben Ammar

:salem:
 

_________________
Il ne faut pas que nos lois antiracistes deviennent demain notre tombe. L'islam est le culte de la haine de l'autre et la mort de la vie le laisser faire c'est lui tendre le couteau de boucher pour nous égorger avec. De notre fermeté et de notre courage soyons les valeureux combattants de l'hydre musulmane.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:12 (2018)    Sujet du message: Salem Ben Ammar

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Liens Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 367, 68, 6978, 79, 80  >
Page 68 sur 80

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo