Apostats de l'islam Index du Forum
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 

 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les crimes du chamelier illétré et tueur en série
 
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Religion: Islam

Auteur Message
Kamel
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2014
Messages: 817
Localisation: Lyon
Emploi: Entrepreneur
Masculin
Point(s): 4 418
Moyenne de points: 5,41

MessagePosté le: Lun 17 Fév - 19:31 (2014)    Sujet du message: Les crimes du chamelier illétré et tueur en série Répondre en citant

618 : massacre des ennemis à la bataille de Bu'ath

622 : Mahomet reçoit le verset:"tuez les infidèles où vous les trouverez,faites les prisonniers..."

623 : combat de Nakhla; premières morts violentes; quatre bédouins tués par huit musulmans

623 c : mahomet aurait construit une mosquée à Médine ou coupant des arbres et en exhumant les sépultures d'infidèles

623 c : meutre d'Amrou ben Al Hadhrami chef de caravane, contre l'avis de Mahomet: premier tué notable par les musulmans

623 c : avis de Mahomet: "ce sont des infidèles,envers lesquels il n'y a pas lieu d'observer une intediction sacrée"

624 : bataille de Badr;première victoire sur les infidèles

624 : razzia sur la Mecque, pillage et prise de captifs

624 : après la victoire de Badr, début de l'élimination des juifs

624 : décapitation du poète Kab been Al Ashraf à Médine, opposant à Mahomet

624 : bataille de Badr: mahomet à oqba: "je fais à Dieu le voeur que si je te saisis en dehors de la Mecque, je te ferai couper la tête".

624 : bataille de Badr; Abou Bakr à Mahomet: "l'infidélité sera exterminée dans le monde".

624 : bataille de Badr;défaite des infidèles: "les musulmans les tuèrent à coup de sabres et firent des prisonniers"

624 : bataille de Badr; Mahomet à ses hommes: "quiconque d'entre vous rencontrera Djahl, tranchez lui la tête et apportez la moi".

624 : révélation de Mahomet: "il n'a pas été donné à un prophète d'avoir des prisonniers , sans faire de grands massacres sur la terre.

624 : décapitation de Kab ben Asraf, poête critique

624 : décapitation de deux poêtes anonymes après la bataille de Badr

624 : après la bataille de Badr, Mahomet à oqba: "ta place et celle des tes enfants est en enfer. s'ils ne deviennent pas croyants, je les ferai tuer..."

624 c : décapitation du poèteAbu Afak en Arabie pour avoir critiqué l'islam

624 c : exécution d'Asma Bint Marwan femme ayant critiqué Mahomet

625 : expulsion du clan juif des Al Nadir

625 : destruction de l'idole Oubal

626 : massacre des juifs Beni Khazradj et partage des familles et du butin

626 ? : expédition contre les juifs beni Qoraizha,insultés par mahomet: "O vous, singes et cochons..."

626 ? : massacre des 700 juifs Beni Qoraïzha,liés pendant trois jours, puis égorgés au dessus d'un fossé,avec les jeunes garçons

626 c : meurtre du juif Kab chef des Beni nadhir poête satiriste, et de sa femme qui s'était moqué de Mahomet

626 c : expédition contre les juifs de Kaihbar

626 c : meurtre sur ordre de Mahomet du juif Sallam abou rafi

626 c : tentative de meurtre d'Abou Sofyan ordonné par Mahomet

626 c : Mahomet fait couper les palmiers de l'oasis des juifs Beni Nadhir

626 c : Mahomet prend parmi les Beni Qoraizha une jeune fille très belle comme par du butin

627 : élimination du clan juif des Qurayza à Médine

627 : massacre des juifs de Médine; partage des familles et des biens

627 : début de la politique d'agression systématique des autres tribus

627 : agression de la tribu des Bani Moustalik

628 : attaque par Mahomet de l'oasis de Khaybar

628 : caravane d'infidèles pillée par Mahomet

628 : Mahomet aux juifs beni Qainoqa: "si vous n'embrassez par l'islam, je vous déclare la guerre

628 ? : rapt des femmes et enfants de la tribu des Moshjarik

628 ? : attaque des juifs de Khaïbar, et torture des prisonniers

628 ? : prise de l'oasis juive de Fadak comme bien personnel de Mahomet

628 c : soumission des juifs de Wadil Qora

629 : destruction des idoles d'Allat, Manat et Al Uzza en Arabie

630 : prise de la Mecque; 30 exécutions

630 : première agression contre la Perse à Tabuk

630 : bataille de Honaïn contre les Bédouins païens

630 : soumission des juifs et chrétiens de Makna, Eilat, Jarba

630 : décapitation à la Mecque de Abdallah ibn Abou Sahr apostat

630 : décapitation à la Mecque de Abdallah ibn Khatal poête satiriste

630 : décapitation à la Mecque de Howairith ibn Noqaïd

630 : condamnation à mort à la Mecque de Ikrima, en fuite

630 : condamnation à la Mecque de Cafwan ibn Ommayya, en fuite

630 : condamnation à mort la Mecque de Hind femme d'Abou Sofyan, en fuite

630 : exécution à la Mecque de Sara, esclave affranchie

630 : exécution à la Mecque de Qariba, chanteuse

630 : exécution à la Mecque de Fartana, chanteuse qui s'était moquée de Mahomet

630 : destruction de l'idole d'Hubal située dans la Kaaba

630 : Mahomet à son ennemi Cafwan: "tu n'as qu'à chosir entre le sabre et l'islam"

630 : massacre de la tribu des beni Djadsimaa

630 : arrachage des vignes en Arabie

630 : destruction de 360 idoles à la Mecque

630 : prise de Taif par les musulmans

630 : bataille de Houynan contre les tribus hawazites

630 c : destruction de l'idole d'Al Uzza dans le temple de batn nakhla

630 c : destruction du sanctuaire de Manah par Ali sur les ordres de Mahomet

630 c : destruction du sanctuaire d'AlFals, idole des Tayyi, par Ali sur les ordres de Mahomet

630 c : destruction de l'idole d'Allat par Ibn Suba sur les ordres de Mahomet

630 c : destruction de l'idole Al Uzza dans la vallée de Nahla

630 c : meurtre de Dubayya prêtre d'Al Uzza

630 c : destruction du démon femelle Al Uzza par Halid "femme noire dévêtue"

630 c : destruction de l'idole d'Isaf

630 c : destruction de l'idole de Naila

630 c : destruction de l'idole de Ruda par Al Mustawgir

630 c : destruction de l'idole Du Al Halasa, du temple; 200 morts dans l'attaque

630 c : incendie de l'idole Dul Kafayn, dieu des Daws

630 c : destruction de l'idole Dus Sara des Banu Al Harit

630 c : destruction de l'idole Al Uqaysir

630 c : destruction de l'idole A'im des Azd as Sarah

630 c : destruction de l'idole Su'ayr des Anaza

630 c : destruction de l'idole Umyanis des hawlan

630 c : destruction de l'idole Wadd dieu des Qura par Ibn Al Walid

630 c : destruction de l'idole Suwa à Ruhat

630 c : destruction de l'idole Yagut au Yémen, dieu des Madhig

630 c : destruction de l'idole Yauq dieu des Hamdan

630 c : destruction de l'idole nasr dieu des Himyarites sur ordre de Mahomet

630 c : destruction de l'idole Ad Daggal

630 c : destruction de l'idole Al fals des Tayyi et sacrilèges

630 c : destruction de l'idole

631 : attaque de la ville byzantine de Tabouk

631 c : soumission de Tabouk; tribut pour les chrétiens

631 c : attaque contre le chrétien Adi et rapt de sa soeur

631 c : destruction par Mahomet de l'idole des Beni Tay

631 c : interdiction du pélerinage de la Mecque pour les infidèles

631 c : pour les Mecquois: "ceux qui restent: qu'ils deviennent musulmans,sinon, que le sabre ou la guerre décident"

631 c : apostasie de la tribu des Abdul Qaïs, chrétiens à l'origine; soumission ou élimination

631 c : soumission des chrétiens de Nadjran

632 : hérésie d'Al Asuad au Yémen

632 : traité de soumission de la tribu chrétienne des Taghlibites

632 : traité de soumission de la tribu chrétienne du Nadjran

632 : soumission d'Al Aswad chef yéménite apostat

632 : à sa mort, le pacifique Mahomet possède 7 sabres, 3 lances, 3 cuirasses, un bouclier

632 : appel au meutre de Tolaïha, comme faux prophète

632 : appel au meutre de Aswad, magicien au yémen

632 : à la mort de Mahomet, colère d'Omar: "que la langue de ceux qui disent qu'ill est mort soit arrachée"

S'il vivait de nos jours, sa place serait dans un asile psychiatrique.
_________________
J'ai décidé de combattre l'islam ; s'il vous plaît comprenez ma déclaration : combattre l'islam, pas l'islam politique, pas l'islam militant, pas l'islam radical, pas l'islam wahhabite, mais l'islam en lui-même... L'islam n'a jamais été incompris, l'islam est le problème... (les musulmans) doivent comprendre qu'ils n'ont que deux choix : changer ou être écrasés.
(Wafa Sultan, psychiatre syrienne exilée aux USA)"


Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Lun 17 Fév - 19:31 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Mer 23 Juil - 13:11 (2014)    Sujet du message: Les crimes du chamelier illétré et tueur en série Répondre en citant

Seuls pour ceux qui s'intéressent à la RATP

[Bukhari, Livre 38, Numéro 508]

L'apôtre d'Allah a dit :
- Ô Unais ! Va voir la femme de cet homme et si elle confesse l'adultère, alors lapide-la à mort. (Récit de Zaid ibn Khalid et Abu Huraira)



[Bukhari, Livre 63, Numéro 195]

Un homme des Banu Aslam vint voir le Prophète alors qu'il était dans la mosquée et dit :
- J'ai commis un acte sexuel illicite.
Le Prophète détourna sa tête. L'homme se tourna vers son visage et donna quatre témoignages contre lui-même. Le Prophète l'appela et lui dit :
- Es-tu fou ?
- Es-tu marié ?
L'homme dit :
- Oui.
Alors le Prophète ordonna qu'il soit lapidé à mort sur la place de prière. Quand les pierres l'ont frappé de leurs bords pointus, il s'est enfuit, mais il a été repris à al Harra et tué. (Récit de Jabir)



[Bukhari, Livre 82, Numéro 803]

Quand Ali lapida une femme le vendredi, il dit :
- Je l'ai lapidée selon la tradition de l'apôtre d'Allah. (Récit de Ash sha'bi)



[Muslim, Livre 17, Numéro 4191]

L'envoyé d'Allah a dit :
- Quand un homme célibataire commet la fornication avec une femme célibataire, ils recevront cent coups de fouet et seront bannis un an. Dans le cas où ils sont mariés, ils recevront cent coups de fouet et seront lapidés à mort. (Récit de Ubada ibn as Samit)



[Muslim, Livre 17, Numéro 4216]

L'apôtre d'Allah a lapidé à mort une personne de la tribu des Banu Aslam, un juif et sa femme. (Récit de Jabir Abdullah)



[Dawud, Livre 38, Numéro 4364]

Maïs vint voir le Prophète et avoua avoir été adultère quatre fois, alors il ordonna qu'il soit lapidé à mort. (Récit de Nu'aym)



[Dawud, Livre 38, Numéro 4429]

Le Prophète a fait lapider une femme et une fosse a été creusée pour elle jusqu'aux seins. (Récit d'Abu Bakr)



[Dawud, Livre 38, Numéro 4448]

Si un homme non-marié est pris pendant un acte de sodomie, il sera lapidé à mort. (Récit d'Ibn Abbas)



[Muslim, Livre 17, Numéro 4194]

La lapidation est un devoir envoyé par le livre d'Allah pour les hommes et les femmes mariés qui ont commis l'adultère si la preuve est établie, s'il y a grossesse ou aveu. (Récit d'Abdullah ibn Abbas)


Ce dernier hadith nous indique que la lapidation faisait parti du Coran. Or, le verset de la lapidation ne se trouve plus actuellement dans le Coran.
Au sujet de ce verset disparu, Ibn Majah a rapporté les paroles d’Aïsha qui disait :

Le verset relatif à la lapidation et à l'allaitement est venu et sa feuille se trouvait sous mon lit : aussi, quand l'envoyé de Dieu mourut, et que nous fûmes occupés par les détails entourant sa mort, un animal domestique entra et dévora la feuille.


Selon As-Suyuti :

Ubay Ibn Kab, l’un des grands compagnons de Muhammad, aurait demandé à l’un des Musulmans : « Combien y a-t-il de versets dans la sourate des Parties ? » Le Musulman dit : « Soixante-treize versets ». Ubay Ibn Kab lui raconta : « Autrefois, il était pratiquement égal à la sourate de la Vache (environ 286 versets) et comprenait le verset de la lapidation ». L’homme demanda : « Qu’est-ce que le verset de la lapidation ? » Ubay Ibn Kab dit : « Si un vieil homme ou une vieille femme commettait l’adultère, lapidez-les à mort ».

_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Sam 20 Fév - 11:55 (2016)    Sujet du message: Les crimes du chamelier illétré et tueur en série Répondre en citant




    En rapport direct avec la sourate 36 Ya Sîn

    Les rites païens musulmans

    - Lors de leur prières, les musulmans se prosternent 5 fois par jour en direction de ce morceau de météorite orné d'argent
    - Lors du hadj, les pèlerins se bousculent pour caresser ou embrasser la pierre noire. Météorite située dans un angle de la Kaaba.
    - Le rite islamique veut que les pèlerins tournent 7 fois autour de la kaaba. Culte que l'on retrouve dans les sectes et "religions" païennes.
    - Selon un hadith Muslim authentique, cette pierre avait l'habitude saluer le prophète de l'islam.


    dieu "Sîn", symbole que l'on retrouve sur la "porte du repentir" à l'intérieur de la Kaaba à La Mecque.


    Intérieur de la Kaaba





    Coran
    Sourate 36
    YA-SIN (YA-SIN)
    83 versets
    Pré-Hégire

    Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

    1. Ya-Sin.2. Par le Coran plein de sagesse.

    Écoutez au début de la vidéo à "0.08 secondes" le chant invoque très clairement Yâ Sîn. "Yâ-Sîn est le cœur du Qu'ran" disent les musulmans.





    Sourate Yâsîn [36]

    Le Prophète  a dit : " Toute chose a un cœur, et le cœur du Coran est la sourate Yâ sîn. A celui qui la récite, Dieu inscrira un salaire équivalent à dix fois la lecture du Coran". (rapporté par at-Tirmidhi et ad-Dirami d'après Anas.)


    Le Cheikh Mohammed 'Alî Essaboûnî a dit à ce sujet dans son exégèse " Safwat Essafwa":


    "Cette sourate a été appelée Yâ-Sîn parce que Allah l'a fait commencer par cette formule. Dans le commencement avec cette formule, il y a une indication sur le caractère miraculeux du saint Coran".
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Lun 22 Aoû - 09:15 (2016)    Sujet du message: Les crimes du chamelier illétré et tueur en série Répondre en citant

Un peu d'histoire sur les crimes et massacres de l'islam
Publié le 28 janvier 2009 par Sacha Dratwa

En mai 1993 L'ambassadeur saoudien à Londres déclare dans une interview: “J'ignore ce que vous entendez par droits de l'Homme. (...) nous connaissons des droits déterminés par la loi islamique , et nous considérons les tribunaux comme gardiens de ces droits. Je n'ai pas entendu parler dans le passé d'institution islamique qui s'appelait comité des Droits de l'Homme(...)”. 2002 : extrait d'un manuel de langue arabe saoudien: “Les musulmans sont les maîtres du monde” , comment voulez – vous que l'on puisse vivre en paix avec des gens qui pense comme cela. Les chiffres vont peu - être vous semblez exagérer , il suffit de vérifier par vous – même , cela est une dure réalité.



Le monde musulman accuse Israel de massacrer les palestiniens , je vous laisse comprendre de vous même pourquoi accuser Israel de faire ungénocide a Gaza est une honte...


1894-1917: Génocide contre les Arméniens : 2 millions de personnes massacrées par les musulmans au nom d'Allah en Turquie.

1914-1918: Génocide contre les Assyriens de Turquie : 250 000 personnes massacrées par les musulmans au nom d'Allah en Turquie.

1919-1923: Génocide contre les Grecs pontiques : 250 000 personnes massacrées en Turquie au nom d'Allah et expulsion de 250 000 autres vers la Grèce (Allah est Miséricordieux).


1930: 40 000 décapitations publiques, 350 000 amputation dans une campagne de purification spirituelle en Arabie.  
1933: Génocide contre les Assyriens chrétiens en Irak. Plusieurs milliers de victimes. La communauté internationale, indifférente au début, réussit à stopper le massacre commis au nom d'Allah.

1942-1943: Génocide contre les "Mécréants" en Bosnie : 200 000 civils Serbes Chrétiens Orthodoxes, 40 000 Gitans et 22 000 Juifs massacrés au nom d'Allah dans des conditions tellement atroces que même les Nazis s'en émeuvent et interrompent la boucherie initialement projetée par le muphti de Jérusalem qui veut une Bosnie islamiquement pure et appliqué par les divisions SS musulmans (plusieurs de milliers de djihadistes nazis). Leur spécialité consistait à couper les membres des victimes avant de les ensevelir encore vivantes sous de la chaux vive.

1964-1965: Génocide contre les Chinois communistes en Indonésie : 1 million de partisans communistes souvent d'origine chinoise massacrés au nom d'Allah “ils jetèrent tellement de corps à la mer que les gens avaient peur de manger du poisson”.


1965-aujourd'hui: Génocide contre les Papous. "Indonésislamisation" de la partie ouest de l'ile de Papouasie. Lorsqu'ils arrivent dans un village, les musulmans chassent les porcs, luttent contre les étuis péniens indigènes en obligeant les hommes à mettre des pantalons. Les réfractaires à cette "intégration" sont massacrés. Le bilan oscille entre 100 000 et 1 million de tués en 2006 dans la plus parfaite indifférence générale (tout le monde n'a pas la chance de naître palestinien)...
 
1971: Génocide contre les Bengalis au Bangladesh : entre 1,5 et 3 millions de personnes massacrés au nom d'Allah . L'armée pakistanaise viole aussi 200 000 femmes selon les estimations internationales; l'armée indienne met fin à ce génocide; aucun pays musulman n'a tenté de l'arrêter. 10 millions de réfugiés.


1975: Génocide contre les Timorais. Invasion du Timor Oriental, présentée aux militaires indonésiens comme un jihad anti-communiste: massacre de milliers de Chinois et de catholiques; destruction des églises. Bilan en 1984 établi par les Australiens, au moins 20 % de la population anéantie, soit 200 000 morts (dont 100 000 la première année) ; on peut raisonnablement penser à un bilan total de 250 000 à 300 000 morts une décennie après.


1983-aujourd'hui: Génocide des peuples noirs et non-musulmans au Soudan. Estimation à ce jour : 2-3 millions de morts pour la plus grande gloire d'Allah dans un relative indifférence. Exemple d'action menée : en 1986, le chef de guerre soudanais Taib Musba attaque la tribu chrétienne des Uduk: 15 000 morts; il entre dans leur capitale Chali et déclare: “Vous allez être convertis du christianisme à l'islam aujourd'hui...” ; ceux qui refusent sont exécutés. En 1992, le Vatican proteste contre les persécutions que subissent les chrétiens soudanais; le régime de Khartoum déclare: “L'Eglise Catholique est devenu l'ennemi du gouvernement soudanais; nous savons comment nous en occuper” 1993 février: publication du rapport Barbier à la Commission des Droits de l'Homme de l'ONU, sur les massacres des tribus nouba au Soudan: déportation, islamisation forcée, esclavage pour plus de 20 000 enfants. 1994 rapport de l'ONU sur le Soudan, qui conclue que ce pays viole tous les droits de l'Homme; le président soudanais juge ce rapport “blasphématoire” 1994 financement de trois camps terroristes dans le nord du Soudan par Ben Laden 1994 octobre: À Khartoum colloque sur le dialogue inter-religieux au Soudan où sont invités musulmans et chrétiens. A l'issue de celui-ci, le président Omar el Béchir déclare ouvertement à des participants musulmans que le gouvernement de Khartoum suit un plan à long terme pour convertir le Soudan en un Etat Islamique par tous les moyens. 2002 mars: témoignage de militants humanitaires au Soudan (région du Nil Sud) sur le jihad perpétré contre les populations du sud ; "les prisonniers sont interrogés exclusivement sur leur religion ; les musulmans sont libérés; les autres sont soit égorgés soit asservis".
 


Total des génocides islamiques établis :
Estimation basse (peu probable) : 7 622 000 morts
Estimation haute (probable) : 11 022 000 morts
Je voudrais m'excuser , je n'ai pas mentionne les massacres de chrétiens en Syrie , Irak , Liban , l'aide apporte par les musulmans aux nazis , massacre en Ouganda, en Inde - Pakistan ,.....





Publié dans Islam
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 7 864
Localisation: Paradis d'Allah
Emploi: empêcheur de tourner en rond
Loisirs: amour toujours
Masculin
Point(s): 27 032
Moyenne de points: 3,44

MessagePosté le: Dim 13 Nov - 20:43 (2016)    Sujet du message: Les crimes du chamelier illétré et tueur en série Répondre en citant

Le Génocide sur les Bani Qurayza
Cette histoire est de loin l'épisode le plus sanglant de la période associée à la création de l'Islam. Elle décrit le génocide à grande échelle d'une tribu juive à Médine. Au terme de cet événement, la tribu cessa tout simplement d'exister.

Le contexte historique est le suivant. Après que Mahomet quitta La Mecque pour Médine et s'autoproclama chef politique et militaire, il commença à attaquer les caravanes commerciales mecquoises. Son premier succès majeur fut l'assaut d'une caravane qui se transforma en une véritable guerre. Cet événement est connu sous le nom de la bataille de « Badr ».  

Dans l'une de leurs contre-attaques visant à contenir la menace croissante que représentaient Mahomet et les musulmans, les Mecquois assiégèrent Médine. Mahomet ordonna que l'on creuse un fossé autour de Médine, inscrivant cet événement dans l'histoire sous le nom de « Bataille du Fossé ». Elle fut consignée par Ibn Ishaq dans sa biographie de Mahomet (de la page 450 à 483) ainsi que dans un certain nombre de Hadith.

Un résumé du récit d'Ibn Ishaq est disponible en ligne ici et ici.

Lors de la Bataille du Fossé, aucun combat n'eut véritablement lieu, mais plutôt certaines intrigues. L'une d'entre elles impliqua la tribu juive appelée Banu Qurayza. Il s'agissait de la seule grande tribu juive subsistant à Médine après que Mahomet eut fait déporter les deux autres principales tribus juives, les Banu Qaynuqa et les Banu Nadir.

Les Mecquois avaient demandé aux Banu Qurayza la permission d'entrer à Médine par leur cité fortifiée qui n'était pas incluse dans le fossé, mais prenait part à la protection contre l'attaque extérieure. Au regard de l'effusion de sang qui s'était produite depuis que Mahomet était arrivé à Médine et de la déportation des autres tribus juives, le chef des Banu Qurayza aurait, sans surprise, eu une discussion à propos de leur avenir et de la pertinence d'encore honorer leur accord militaire avec Mahomet.

Au final, les Mecquois se retirèrent sans combattre. Peu après, Mahomet assiégea la cité des Banu Qurayza qui se rendirent avant la famine.

Ibn Ishaq rapporte en page 464 :

Puis on les fit descendre. L'Envoyé de Dieu les a enfermés dans le quartier de Bint al-Hârith à al-Madînah ; Bint al-Hârith est une femme de Banû al-Najjar. Puis l'Envoyé d'Allâh alla au marché d'al-Madînah qui est encore aujourd'hui son marché, et a fait creuser des fossés. Il les fit venir, et les fit décapiter dans ces fossés, on les fit venir à lui par groupes. Parmi eux se trouvèrent l'ennemi de Dieu Huyayy Ibn 'Akhtab, et Ka'b b. 'Asad leur chef. Ils étaient au nombre de six cents, ou de sept cents ; celui qui multiplie leur nombre dit qu'ils étaient entre huit cents et neuf cents. Pendant qu'on les amenait à l'Envoyé d'Allâh par groupes, ils dirent à Ka'b b. Asad : « Ô Ka'b ! Qu'est-ce qu'on fera de nous ? ». Il répondit : « Est-ce que vous êtes incapables de réfléchir ? Ne voyez-vous pas que le crieur ne cesse pas de crier, et que celui d'entre nous qu'on envoie ne retourne pas ? C'est bien sûr le massacre. » Cela continua jusqu'à ce que l'Envoyé d'Allâh en finît avec eux.

Tous les hommes (600 à 800) furent décapités. Les femmes et les enfants furent réduits à l'esclavage. Pour se rendre compte de la manière dont ils différenciaient un enfant (à asservir) d'un homme (à tuer), le hadith d'Abu Dawood 38.4390 explique :

Raconté par Atiyyah al-Qurazi : « J'étais parmi les captifs de Banu Qurayzah. Ils (les Disciples) nous ont examinés, et ceux dont les poils (pubiens) avaient commencé à pousser furent tués, et ceux qui n'en avaient pas ne furent pas tués. J'étais parmi ceux dont les poils n'avaient pas poussé. »

Les propriétés de la tribu furent prises en butin. Ibn Ishaq écrit à la page 466 :

Puis l'Envoyé de Dieu fit le partage des biens des Banû Qurayzah, de leurs femmes et de leurs enfants entre les musulmans. En ce jour, il indiqua les parts pour les cavaliers et les parts pour ceux qui combattirent à pied. Il en déduit le cinquième. Donc, le cavalier avait trois parts : deux pour le cheval et une pour son cavalier ; le combattant à pied, c'est-à-dire celui qui n'avait pas un cheval, avait une seule part. Les chevaux dans la bataille contre Banû Qurayzah étaient au nombre de 36. Ce fut le premier butin où on fit le partage en parts, et où on déduit le cinquième. C'est d'après cette règle et ce qu'a fait l'Envoyé d'Allah que se faisait désormais le partage du butin dans les campagnes.

Les femmes et les enfants furent répartis parmi les musulmans. Selon une « coutume » de l'époque, cautionnée par le verset 4.24 du Coran, les prisonnières pouvaient devenir des esclaves sexuelles. Mahomet prit également sa part. Ibn Ishaq écrit à la page 466 :

L’Apôtre choisit une des femmes pour lui-même, Rayhana bint Amir ibn Khunafa, une des femmes des Banu Amir ibn Qurayza, et elle resta avec lui jusqu’à ce qu’elle meure, sous sa domination. L’Apôtre lui proposa le mariage et de mettre un voile sur elle, mais elle dit : « Non, laisse-moi en ton pouvoir, parce que cela sera plus simple pour toi et pour moi. »  Alors, il la laissa dans cette situation. Elle avait montré de la répugnance envers l’Islam quand elle avait été capturée et restait attachée au judaïsme. L’Apôtre la mit donc de côté et ressentait de la peine. Il était avec ses disciples quand il entendit un son de sandales derrière lui et il dit : « C’est Thalaba ibn Saya qui vient me donner la bonne nouvelle de la conversion de Rayhana à l’Islam, et il alla vérifier le fait. Cela lui procura du plaisir.

Un certain nombre de hadiths de Bukhari et Muslim relatent des faits partiels à propos de ces événements. Bukhari écrit par exemple le texte suivant dans le hadith 5.59.443-449:

Raconté par Aisha : Quand le Prophète revint de la bataille du Fossé, il enleva ses armes et prit un bain. Alors Gabriel vint à lui pour lui dire : « Tu as posé tes armes ? Par Allah ! Nous les anges ne les avons pas encore posées. Alors, mets-toi en route pour eux ». Où aller maintenant ? » Gabriel dit, en montrant la direction des Banu Qurayza : « Par-là ». Alors le Prophète se dirigea vers eux.  

Il est intéressant de constater qu'après le départ de l'ennemi, Mahomet ne semblait pas conscient de la soi-disant trahison des Banu Qurayza. Visiblement, cette trahison n'eut aucune conséquence sur la campagne. Notez également qu'aucune investigation visant à évaluer cette trahison ne fut entreprise avant l'attaque. Gabriel annonça son intention d'attaquer, ce que Mahomet interpréta comme un ordre de le suivre.

Bukhari écrit également ceci dans le hadith 5.59.362 :

Raconté par Ibn Umar : Les Banu Nadir et Banu Qurayza ont combattu (contre le Prophète, violant leur traité de paix), alors le Prophète (Mahomet) a exilé les Banu Nadir et a permis aux Banu Qurayza de rester (à Médine), ne leur prenant rien jusqu'à ce qu'ils s'attaquent à nouveau au Prophète. Il a alors tué leurs hommes et a distribué leurs femmes, leurs enfants et leurs propriétés parmi les musulmans, mais certains d'entre eux sont venus vers le Prophète et il leur a accordé la sécurité, et ils ont embrassé l'Islam. Il a exilé tous les juifs de Médine. Il y avait des Banu Qainuqa, la tribu d'Abdullah bin Salam, les Banu Haritha et tous les autres juifs de Médine.

Ce hadith décrit la déportation des autres tribus juives ainsi que le génocide des Banu Qurayza dont les hommes furent tués (hormis ceux s'étant convertis à l'Islam). Ils ont été pardonnés pour leur participation à la « trahison » selon le principe « convertis-toi ou meurs ».

Cela nous suggère la question suivante : Pourquoi a-t-il fallu décimer une tribu entière sous le prétexte d'une trahison présumée et discutable qui aurait été décidée par le chef de tribu ? Et pourquoi les apologistes musulmans et non musulmans n'y voient-ils aucun problème ?

C'est l'un des drames de l'Islam. Il amène des gens honnêtes, respectables et intelligents, des musulmans, mais étonnamment aussi des non-musulmans, à pardonner et justifier publiquement un meurtre en masse pour la simple raison qu'il fut perpétré par le fondateur d'une religion.

Il est inconcevable pour une personne sensée de défendre l'annihilation des Palestiniens dans la bande de Gaza par le simple fait que leurs responsables envoient des missiles vers l'Israël ou parce que le groupe dirigeant du Hamas a fait ouvertement le serment de détruire l'Israël. Une attaque réelle et l'intention affirmée de détruire un pays (Hamas) ne sont en rien comparables avec la simple intention de commettre une trahison (Banu Qurayza). Personne ne clama la volonté de tuer tous les Allemands après la Seconde Guerre mondiale. Seuls les officiers supérieurs furent condamnés à mort après qu'un procès public et conforme à la loi eut établi leur responsabilité.

Les textes islamiques documentent parfaitement l'histoire du génocide. Les apologistes musulmans et non musulmans tentent de nier ou de justifier ces atrocités des façons suivantes :

Dénégation :

Certains musulmans disent ne pas croire en cette histoire. Mahomet était extrêmement miséricordieux. L'Islam se base sur la justice et la compassion. Cette histoire contredit le « message coranique de paix et d'humanité ». Selon eux, le massacre d'un si grand nombre de personnes, s'il était vrai, serait référencé dans le Coran.

Malheureusement pour eux, c'est bien le cas. Comme le souligne le commentaire coranique d'Ibn Kathir accessible via le lien suivant, le verset 33.26-27 fait référence au génocide des Banu Qurayza :

33.26 Et Il a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens du Livre qui les avaient soutenus [les coalisés], et Il a jeté l'effroi dans leurs cœurs ; un groupe d'entre eux vous tuiez, et un groupe vous faisiez prisonniers.

3.27 Et Il vous a fait hériter leur terre, leurs demeures, leurs biens, et aussi une terre que vous n'aviez point foulée. Et Allah est Omnipotent.

Rejet de la faute sur la victime :

C'était leur faute. Sous le lien suivant, un ayatollah iranien justifie le génocide comme suit : « Ce sont les Juifs qui ont conspiré avec les Mecquois et violé plusieurs traités. » Donc, selon la logique islamique, la violation de traités et la conspiration contre des musulmans, voire la peur que cela se produise, est une raison suffisante pour perpétrer un génocide.

Génocide préventif pour éviter le pire :

Dans son best-seller « Muhammad: a biography of the Prophet », Karen Armstrong formule une explication peu objective à la page 208 (nos commentaires sont en vert dans le texte) :

La Oumma musulmane échappa de peu à l'extermination [en réalité, il n'y eut aucun combat, car les Banu Qurayza ne permirent pas à l'ennemi mecquois d'accéder à Médine. Selon Karen Armstrong, on aurait recommandé aux Banu Qurayza d'aider l'ennemi des musulmans à échapper au génocide qu'il craignait] lors du siège, et les émotions étaient à leur comble [les émotions étaient si intenses que Mahomet prenait calmement un bain ; on s'attend par ailleurs à ce qu'un Prophète d'Allah ne soit pas guidé par des émotions négatives et génocidaires, mais plutôt par la miséricorde]. Les Qurayza [Karen Armstrong se trompe et veut probablement parler du clan mecquois des Quraychites et non des Qurayza] avaient presque détruit Médine [en réalité, ils ne sont pas rentrés dans Médine, mais sont retournés à la Mecque, ils étaient donc loin de la détruire]. Si Mahomet les avait laissé [les Banu Qurayza] partir, [ce qui signifie : les avait déportés et non tués] ils auraient renforcé l'opposition juive à Khaybar [rien n'indiquait que cette soi-disant opposition juive à Khaybar avait l'intention d'attaquer Médine, ils s'adonnaient à leurs activités journalières. Bien entendu, Karen Armstrong ne mentionne pas que de nombreux Juifs s'étaient rendus à Khaybar après avoir été déportés de Médine par Mahomet en personne], et organisé une nouvelle offensive contre Médine [en utilisant le mot « nouvelle », Karen Armstrong sous-entend que les juifs de Khaybar avaient déjà attaqué Médine, ce qui est inexact. Une nouvelle offensive signifie : la première offensive par les Mecquois et la seconde offensive (putative) par les Juifs de Khaybar. Une telle offensive n'aurait pas eu de grandes chances de succès après la déportation des Banu Qurayza, car Mahomet aurait pris leur forteresse qui constituait alors la seule entrée dans Médine] : la fois suivante, les musulmans n'auraient peut-être pas eu autant de chance et la lutte sanglante pour la survie aurait continué indéfiniment avec encore plus souffrance et plus de morts. [[Il s'agit bien entendu de pures spéculations de la part de Karen Armstrong qui nous fait nous demander ce qui la conduit à justifier de telles atrocités.]

D'autres références sont accessibles sous les liens suivants :

Banu Qurayza revisited part 1
Wikipedia
In honor of Bani Qurayza

Mahomet pensait-il à cet épisode lorsqu'il déclara "J'ai vaincu par la terreur"?
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:52 (2017)    Sujet du message: Les crimes du chamelier illétré et tueur en série

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Religion: Islam Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo