Apostats de l'islam Index du Forum
Apostats de l'islam
La vraie nature de l'islam - Passer de l'ombre de l'obscurantisme à la lumière de la connaissance
 
FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 

 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Autriche
 
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Histoire et géopolitique des religions

Auteur Message
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 9 152
Masculin
Point(s): 29 162
Moyenne de points: 3,19

MessagePosté le: Mer 31 Oct - 15:26 (2018)    Sujet du message: Autriche Répondre en citant

La CDEH confirme la condamnation d’une Autrichienne pour «dénigrement de doctrines religieuses»
by Aldeeb — 26 octobre 2018
Source
La plaignante avait été condamnée à 480 euros d’amende pour des propos tenus lors de séminaires publics intitulés « informations de base sur l’islam ».
La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a validé jeudi la condamnation en 2011 en Autriche pour « dénigrement de doctrines religieuses » d’une femme qui avait insinué publiquement que Mahomet avait des tendances pédophiles.
Les autorités autrichiennes ont servi un « but légitime consistant à préserver la paix religieuse en Autriche » et n’ont, par conséquent, pas violé le droit à la liberté d’expression de la Convention européenne des droits de l’Homme, ont estimé les juges.
La plaignante avait été condamnée en 2011 à 480 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Vienne pour des propos qu’elle avait tenus en 2009 lors de deux séminaires publics intitulés « informations de base sur l’islam ». « À cette occasion, la requérante déclara, entre autres, que Mahomet aimait le faire avec des enfants», relate la CEDH dans son arrêt.
« Discussion objective et animée »
Après avoir épuisé ses recours auprès des juridictions nationales, cette Autrichienne dont l’identité n’est pas précisée s’était tournée vers l’institution strasbourgeoise en 2012, arguant d’une violation de son droit à la liberté d’expression. Selon la plaignante, « sa critique de l’Islam s’était inscrite dans le cadre d’une discussion objective et animée ayant contribué à un débat public ».
Les juridictions nationales ont estimé que la plaignante « était certainement consciente que ses déclarations reposaient en partie sur des faits inexacts et de nature à susciter l’indignation » et qu’elle « n’avait pas donné à son auditoire des informations neutres sur le contexte historique, ce qui n’avait pas permis un débat sérieux sur la question ».
Les juges de la CEDH ont observé, dans leur arrêt, que ce genre d’affaires « revêt un caractère particulièrement sensible » et que ce type de déclarations dépendent « de la situation dans le pays où elles ont été formulées ».
La justice autrichienne jugée compétente
« Les autorités nationales bénéficiaient en l’espèce d’une ample marge d’appréciation, car elles étaient mieux placées pour déterminer quelles étaient les déclarations susceptibles de troubler la paix religieuse dans le pays », ont-ils poursuivi.
Selon la Cour, les juridictions autrichiennes ont « soigneusement mis en balance » le droit de la plaignante à la liberté d’expression et le droit des autres personnes « à voir protéger leurs convictions religieuses ».
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: Mer 31 Oct - 15:26 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yacoub
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2014
Messages: 9 152
Masculin
Point(s): 29 162
Moyenne de points: 3,19

MessagePosté le: Sam 10 Nov - 16:12 (2018)    Sujet du message: Autriche Répondre en citant

L’Autriche va fermer sept mosquées et expulser jusqu’à 60 imams
Le gouvernement conservateur autrichien a lancé vendredi une spectaculaire offensive contre «l’islam politique» qui devrait conduire à l’expulsion de dizaines d’imams et la fermeture de sept mosquées financées par la Turquie



Le chancelier conservateur autrichien Sebastian Kurz a annoncé vendredi que son pays fermerait sept mosquées, dans la foulée d’un scandale suscité par la reconstitution, dans une des principales mosquées de Vienne affiliée à la communauté turque, d’une bataille emblématique de l’histoire ottomane jouée par des enfants habillés en soldats.
«Des sociétés parallèles, l’islam politique et la radicalisation n’ont pas leur place dans notre pays», a assuré le chef du gouvernement autrichien lors d’une conférence de presse.

«Le cercle de personnes qui pourraient être affectées par ces mesures comprend environ 60 imams», a précisé le ministre de l’Intérieur Herbert Kickl. Leurs familles sont également concernées et 150 personnes au total pourraient perdre leur droit de résidence en Autriche, a-t-il indiqué.
Dans certains cas, le processus d’expulsion d’imams liés à l’Atib a d’ores et déjà commencé, a déclaré Herbert Kickl, membre du parti d’extrême droite FPÖ qui fait partie de la coalition formée en décembre avec les conservateurs.
Mise en scène «hautement regrettable»
Les photos de la reconstitution de la bataille de Gallipoli, jouée par des enfants dans les locaux de la mosquée, ont été publiées par l’hebdomadaire de centre gauche Falter et ont largement ému la classe politique autrichienne, toutes tendances confondues.
Les clichés montraient les jeunes garçons en tenue de camouflage alignés en rang, faisant le salut militaire, et agitant des drapeaux turcs, devant un public d’enfants. Sur une autre photo, certains sont allongés pour figurer les victimes de la bataille, leur corps enroulé dans un drapeau turc.
La mosquée incriminée est gérée par l’Union islamique turque d’Autriche (Atib), directement liée à la Direction turque des affaires religieuses (Diyanet). «Ce qui s’est passé à cet endroit […] n’a pas sa place en Autriche. Le gouvernement fera preuve d’une tolérance zéro», avait alors déclaré Sebastian Kurz, promettant une réaction «forte».
L’Atib a qualifié la mise en scène de «hautement regrettable» indiquant dans un communiqué être intervenu auprès de la mosquée avant que la controverse n'éclate dans les médias et avoir demandé la démission du responsable.
Gallipoli, symbole de la résistance turque
La bataille des Dardanelles a commencé en février 1915 par la tentative d’une flottille franco-britannique de forcer le détroit pour s’emparer d’Istanbul, capitale de l’Empire ottoman. Repoussés, les Alliés ont débarqué le 25 avril à Gallipoli mais ont été défaits après de longs mois d’offensive.
L’Empire ottoman a fini la Première Guerre mondiale dans le camp des perdants et a été démantelé. Mais la bataille de Gallipoli est devenue un symbole de la résistance qui a abouti à l’avènement de la République turque moderne en 1923.
En réaction aux fermetures annoncées, la Turquie a dénoncé vendredi une mesure «islamophobe» et «raciste».
«La fermeture par l'Autriche de sept mosquées et l'expulsion d'imams est le résultat de la vague populiste, islamophobe, raciste et discriminatoire dans ce pays», a réagi sur Twitter Ibrahim Kalin, porte-parole du président Recep Tayyip Erdogan.
«La position idéologique du gouvernement autrichien va à l'encontre des principes du droit universel, des politiques de cohésion sociale, du droit des minorités et de l'éthique de coexistence», a-t-il ajouté.
Environ 360 000 personnes d’origine turque vivent en Autriche, dont 117 000 de nationalité turque. Les relations entre Ankara et Vienne sont particulièrement tendues depuis la répression qui a suivi la tentative de putsch contre Recep Tayyip Erdogan en juillet 2017.
_________________

Signature - Nouveau sujet, vérifier dans "Recherche" s'il n'existe pas. Il faut qu'il soit bien étoffé, un titre explicite, bien détaillé avec des preuves fiables et vérifiables


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:42 (2018)    Sujet du message: Autriche

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Apostats de l'islam Index du Forum >>> Apostats de l'islam >>> Histoire et géopolitique des religions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo